En hommage à beethoven
Race :LABRADOR
Il est né le :28/09/1997
Il nous a quittés le :11/01/2010




En hommage à beethoven

Attends moi mon pépére,
Le jour de ma mort, je t'en fais le serment,
Je viendrai te chercher au paradis des chiens,
Pour entamer notre plus belle ballade,
Celle qui n'aura pas de fin.....

3263 Fleurs

Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi

Mon bel 💖ange👼, tu ne seras JAMAIS oublié.🌹🌼🌹🌼🌹🌼🌹🌼🌹🌼🌹🌼🌹🌼🌹

Déposé par BILLY2B
Déposé par BILLY2B

Belle nuit près des anges beau Beethoven

Déposé par groseille
Déposé par groseille

Déposé par mediterran
Déposé par mediterran

Merci infiniment de vos gentilles pensées envers Melchior

Déposé par lolita75
Déposé par lolita75

joli betv

Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET

un énorme MERCI pour ma PRINCESSE MING...

Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET

MERCI un simple mot mais qui veut dire beaucoup, MERCI pour mon POUPOUGNEUX !

Déposé par Rebelwriter
Déposé par Rebelwriter

Déposé par Touky
Déposé par Touky

Douces caresses Beethoven, avec un peu de retard pour ton anniversaire de départ, mais avec toute ma tendresse

Déposé par viana67
Déposé par viana67

Merci pour votre jolie pensée et mille pardons de venir fleurir votre bel ange avec un jour de retard 💖

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Des bisouxx, des bisouxx et encore des bisouxx pour ce triste anniversaire, magnifique Beethoven. Le temps passe, mais on ne t'oubliera pas...

Déposé par Gwen60
Déposé par Gwen60

Hommages à Beethoven

Déposé par Dams
Déposé par Dams

Doux calins adorable petit BEETHOVEN en ce triste anniversaire

Déposé par alain13
Déposé par alain13

Déposé par prixy
Déposé par prixy

Douces pensées en ce triste jour accompagnées de mille caresses. Amitiés

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par isabeldehb
Déposé par isabeldehb

douces pensées en ce triste anniversaire

Déposé par elise2512
Déposé par elise2512

Pour tes 7 ans au pays étoilé mon beau labrador

Déposé par caribou
Déposé par caribou

Déposé par BILLY2B
Déposé par BILLY2B

Beau Beethoven voilà sept ans que tu lui manques à ta maman, je t envoie un petit bisou tendre en ce triste jour bel ange

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Douces pensées petit coeur en ce triste anniversaire

Déposé par kropa
Déposé par kropa

Tendres pensées en ce triste jour, bisous bel ange

Déposé par bouffie
Déposé par bouffie

Déposé par choupinou
Déposé par choupinou

dans ce bouquet représentant mon coeur,se trouve pleins de tendresses et de câlins petit ange en ce triste jour anniversaire

Déposé par Annie
Déposé par Annie

Douces pensées pour ton 7e anniversaire d'envol Beethoven, mes amitiés à ta maman

Déposé par olka81
Déposé par olka81

En ce triste anniversaire je t envoie mille bisous beau Betov 💕 pensées pour ta famille

Déposé par poutounou
Déposé par poutounou

Pour toi magnifique "Beethoven", un joli bouquet d'Amour tout plein, en ce jour anniversaire....

Déposé par colombine67
Déposé par colombine67

7 ans que tu n'es plus près des tiens mais ta place dans leur coeur est toujours le même

Déposé par helene
Déposé par helene

Doux câlins petit coeur ❤❤💖

Déposé par Evalain
Déposé par Evalain

Tendres pensées, doux museau

Déposé par mimo
Déposé par mimo

Déposé par brigtte
Déposé par brigtte

doux repos petit ange

Déposé par Nina42
Déposé par Nina42

7 ans que tu as traversé le pont de l'arc-en-ciel... Douces pensées pour toi bel ange

Déposé par niquita14
Déposé par niquita14

Déposé par mediterran
Déposé par mediterran

Plein de tendresse et de caresses en cette funeste journée ami Beethoven

Déposé par Biscuit
Déposé par Biscuit

Belles pensées en ce jour anniversaire

Déposé par Lecmarc
Déposé par Lecmarc

Tendres pensées et douces caresses en ce triste anniversaire

Déposé par coucky
Déposé par coucky

Déposé par Angeljonat
Déposé par Angeljonat

souvenir 11/01/2017

Déposé par lapsounet85
Déposé par lapsounet85

Ton étoile brille depuis 7 ans maintenant, une belle pensée pour toi en ce jour.

Déposé par mistral
Déposé par mistral

mistral de la sauvagette et ramsès II

Déposé par betov
Déposé par betov

7 ans c'est comme si c'était hier......je t'aime mon pépère 💋👄💟

Déposé par susi
Déposé par susi

Déposé par lolita75
Déposé par lolita75

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par BILLY2B
Déposé par BILLY2B

J envoie au beau Beethoven un doux bisou au ciel, je souhaite une très belle annee 2017 à ceux qui l aiment

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par valkaya
Déposé par valkaya

un gros câlin et plein de bisous pour commencer cette nouvelle année

Déposé par lolita75
Déposé par lolita75

pour toi betov

Déposé par groseille
Déposé par groseille

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Une excellente année 2017 pour toi, Beethoven ainsi que pour ta Maman. Des bisouxx et des câlins à vous partager.

Déposé par betov
Déposé par betov

2017 triste sans toi

Déposé par betov
Déposé par betov

Pensée de Noël

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Un petit bouquet d'amour, rempli de bisouxx et de câlins, pour une douce nuit parmi les étoiles, Beethoven.

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par lapsounet85
Déposé par lapsounet85

un petit bisou tout doux sur le bout de ton nez Beethoven afin de ne pas déranger ton sommeil éternel

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par monkillou
Déposé par monkillou

Je vous suis reconnaissante pour avoir mis sur la page de mon Dex, un bouquet, un mot, une pensée... J'offre à Betov également celui-ci en retour et j'y glisse mes caresses... (26.11.2016)

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Des câlins et de gros bisouxx pour toi, Beethoven, et un immense merci à ta Maman qui a pensé à moi et a déposé des fleurs d’amour dans mon petit jardin.

Déposé par SHIZUKA
Déposé par SHIZUKA

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par isabeldehb
Déposé par isabeldehb

douces pensées et merci pour astérix

Déposé par betov
Déposé par betov

💖💖💖💖💖💖💖

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par BenDalmatien
Déposé par BenDalmatien

Tendres caresses pour toi Beethoven... remercie ta maîtresse pour Ben :)

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET

Vous dire MERCI, le mot n’est pas assez explicite pour vous dire toute ma reconnaissance d’avoir pensé à ma regrettée LAIKA adorée ,partie il y a juste 1 an

Déposé par Olisand
Déposé par Olisand

Déposé par lapsounet85
Déposé par lapsounet85

cette petite tache de bleu ds ce ciel tout gris illumine ce mois de novembre. Merci pour ce jour

Déposé par bouffie
Déposé par bouffie

en ce jour du souvenir toutes mes plus douces pensées d'amour à nos anges disparus mais présents pour toujours dans nos coeurs

Déposé par juliette748
Déposé par juliette748

tendre pensées petit ange merci a ta maman

Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock

Le papa 🎷phoniste de tes Amis/Westies💖te rend HOMMAGE💖avec "Over the rainbow" au sax/SELMER/SérieIII/jubilé🎼🎶🎵

Déposé par rafia
Déposé par rafia

*C'est avec une infinie tristesse que j'ai dû ouvrir une nouvelle page, pr notre petit Rock adoré, la sienne ne fonctionnant plus normalement. (Mes autres pages, guère mieux). Mille mercis et toute mo

Déposé par Nina42
Déposé par Nina42

Bisous bel ange - Merci à ta maman pour ma Cybèle

Déposé par olka81
Déposé par olka81

Mille bisous pour le beau Betov 💕

Déposé par SHIZUKA
Déposé par SHIZUKA

BELLES PENSEES A UN BEL ANGE

Déposé par lylacrap
Déposé par lylacrap

Bien tendrement et merci de tout coeur pour Crapule

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Un bisou, un câlin et tout plein de gratouillis pour toi, Beethoven. Doux weekend, adorable petit ange. Et un coucou à ta Maman...

Déposé par DIANBOU
Déposé par DIANBOU

BEETHOVEN, Voici un joli bouquet rempli d'amour pour garnir ton jardin. Gros bisous à maman

Déposé par elise2512
Déposé par elise2512

Pour toi mon beau labrador

Déposé par betov
Déposé par betov

Je pense à toi chaque jour, mais cette pensée dure 24 heure.

Déposé par colombine67
Déposé par colombine67

Le chien à l'incroyable capacité de deviner nos pensées et nos sentiments

Déposé par NathalieB
Déposé par NathalieB

Avec mille bisous et mille câlins !

Déposé par ourson
Déposé par ourson

Plein de douces caresses petit ange merveilleux

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Une envolée de doux bisous pour toi joli coeur, merci pour mon ange

Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET

tu es né après mon OLIVER 20 sept 97 mais c'est toi venu l'accueillir en 2011....

Déposé par rafia
Déposé par rafia

Chère Madame, la famille S-M vs remercie, très chaleureusement, pr vs être associée à son immense chagrin. Bien amicalement(Maryem)

Déposé par choupinou
Déposé par choupinou

Déposé par prixy
Déposé par prixy

Merci de votre gentillesse à l'égard de mon Cher Prixy et de partager ma peine

Déposé par mistral
Déposé par mistral

Merci de tout notre coeur de votre gentillesse pour notre Mistral adoré en ce triste jour d'anniversaire.

Déposé par valkaya
Déposé par valkaya

bisous sur la truffe mon gros

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Beethoven, merci à ta Maman d'avoir pensé à moi. Fais-lui de gros bisouxx de ma part. Et pour toi, une envolée de câlins et gratouilles, tu sais, ceux que l'on aime tant... Guizmo.

Déposé par melusine
Déposé par melusine

tendres bisous chér ange

Déposé par melusine
Déposé par melusine

plein de tendresse petit ange merci a ta maman pour mélusine

Déposé par valkaya
Déposé par valkaya

une pensée et des bisous sur la truffe


1386 messages


Déposé par colombine67 le 22/01/2017  

La magie du web et des réseaux sociaux a une nouvelle fois frappé, permettant à un homme de récupérer son chien, et de sauver l’animal d’une mort probable.
Le chien menacé d’euthanasie
Dave Thomas a été arrêté la semaine dernière en Californie, car il ne s’était pas présenté devant le tribunal après avoir commis deux infractions au code de la route. Son chien, un croisé Pitbull de 2 ans baptisé Buzz, a alors été lui aussi emmené, pour être conduit dans un refuge.
Ses problèmes avec la justice résolus, Dave s’est précipité dans ce centre, bien décidé à rentrer chez lui avec son fidèle compagnon. Mais 400 dollars (300 euros) lui ont été demandés pour pouvoir récupérer Buzz. Une somme que l’homme ne possédait pas.
Les employés du refuge lui ont alors fait savoir que s’il ne revenait pas d’ici à quelques jours avec l’argent, son chien serait probablement euthanasié…
Le coeur brisé, désespéré, Dave s’est assis près de la cage de Buzz, pour passer ce qu’il pensait être l’un de ses derniers moments avec son chien.
Une simple photo, et une belle solidarité
Mais par chance, une photographe, Maria Sanchez, visitait le refuge au même moment. Elle a alors immortalisé cet instant de tendresse.
« Il a versé de l’eau dans un bol pour son chien, qui a bu pendant environ une minute. Il s’est assis à côté de lui et a commencé à pleurer » raconte la photographe. Très émue, Maria a publié sa photo sur Facebook, et raconté l’histoire de Dave et Buzz.
En quelques heures seulement, plusieurs internautes avaient déjà proposé d’offrir les 400 dollars. Au total, plus de 2 000 dollars (1 500 euros) ont été réunis. Maria s’est alors lancée à la recherche de Dave. Elle a commencé à placarder des affiches dans les environs du refuge.
C’est grâce à l’équipe d’un journal local qu’il a finalement pu être retrouvé. La générosité des internautes a permis de libérer Buzz, puis de le conduire chez le vétérinaire qui lui a posé une puce électronique.
Aujourd’hui, grâce à une photo, un ange nommé Maria et une poignée de bienveillants amoureux des animaux, Dave et Buzz sont enfin réunis.

Déposé par poutounou le 21/01/2017  

Moi j'ai des tas de souvenirs avec une "belle gueule" et j'aime toujours, peut-être différemment, mais j'aime toujours....
*
Avec Le Temps
*
Avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie le visage et l'on oublie la voix
le cœur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller
chercher plus loin, faut laisser faire et c'est très bien
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie
l'autre qu'on devinait au détour d'un regard
entre les mots, entre les lignes et sous le fard
d'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit
avec le temps tout s'évanouit
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
mêm' les plus chouett's souv'nirs ça t'as un' de ces gueules
à la gal'rie j'farfouille dans les rayons d'la mort
le samedi soir quand la tendresse s'en va tout' seule
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre à qui l'on croyait pour un rhume, pour un rien
l'autre à qui l'on donnait du vent et des bijoux
pour qui l'on eût vendu son âme pour quelques sous
devant quoi l'on s'traînait comme traînent les chiens
avec le temps, va, tout va bien
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie les passions et l'on oublie les voix
qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens
ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
et l'on se sent blanchi comme un cheval fourbu
et l'on se sent glacé dans un lit de hasard
et l'on se sent tout seul peut-être mais peinard
et l'on se sent floué par les années perdues
Alors vraiment avec le temps on n'aime plus

Déposé par colombine67 le 21/01/2017  

C’est le refuge SPA de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne, qui nous raconte celle de Sharka, une chienne retrouvée par ses propriétaires 4 ans après sa disparition. Lydia Delbecque, la gérante du refuge, est particulièrement émue par ces retrouvailles inespérées.
La chienne abandonnée à la SPA
« Le 28/01/13, un homme s’est présenté au refuge pour abandonner la chienne de sa belle-mère, qui a 85 ans. L’homme prétendait qu’elle ne pouvait plus s’occuper de cette chienne. Il a ajouté que la chienne n’était pas identifiée et qu’il l’avait trouvée il y a environ 1 an et demi ».
Mais en réalité, la chienne était bien pucée. « La pauvre est prostrée, la queue entre les pattes, complètement apeurée ». Elle est identifiée ! Baptisée Sharka, il s’agit d’une Slovenski Kopov venue des Pyrénées-Orientales, soit à plus de 300 kilomètres du refuge.
La SPA a donc immédiatement contacté le maître de la chienne, qui après plusieurs tentatives a enfin décroché son téléphone. « Abasourdi, il nous dit avoir perdu Sharka il y a plus de 4 ans, lors d’une marche sur le chemin de St-Jacques de Compostelle, suite à un accident.
Un moment riche en émotions
Deux jours plus tard, les maîtres de Sharka arrivaient au refuge pour retrouver leur chienne. Et l’animal était aussi heureux que ses maîtres !
« Ce fut un moment riche en émotions, la dame en pleurs et nous aussi devant Sharka, métamorphosée, sautillant de joie et couvrant ses maitres retrouvés de léchouilles à n’en plus finir… » confie Lydia Delbecque.
Un mois après sa disparition, Sharka a été trouvée par une veille dame qui toujours a pris soin d’elle. Jusqu’au jour où « son gendre a profité d’une absence de la vieille dame pour s’en débarrasser… ».
« Quatre ans après, la chienne n’avait pas oublié ceux qui l’avaient aimée »
C’est dans son ancien panier, que ses maîtres n’ont jamais pu se résoudre à jeter, que Sharka est repartie vers ce foyer auquel elle a tant manqué pendant 4 ans.
« Quatre ans après, la mémoire de Sharka était intacte, elle n’avait pas oublié ceux qui l’avaient aimée et à qui elle avait tant manqué ».
Cette très émouvante histoire rappelle à tous ceux qui ont perdu leur animal qu’il reste toujours un espoir. Il ne faut jamais abandonner !

Déposé par colombine67 le 20/01/2017  

Une chienne sauve son maître, qui s’était brisé la nuque, et l’empêche de mourir de froid.
******************************************
Selon un hôpital du Michigan, la meilleure amie d’un homme lui a sauvé la vie en restant à ses côtés pendant plus de 20 heures, par des températures glaciales, après que ce dernier ait glissé dans la neige, et se soit brisé la nuque, ce qui l’a paralysé.
La femelle golden retriever, Kelsey, a maintenu son maître au chaud en se couchant sur lui et en lui lêchant le visage et les mains, afin de le maintenir éveillé, a déclaré cette semaine le McLaren Northern Michigan Hospital.
L’homme, uniquement identifié par son prénom, Bob, est tombé la veille du Nouvel An, alors qu’il sortait chercher du bois pour sa cheminée, en ne portant que son pyjama. Étendu dans la neige, il y est resté immobile, incapable de bouger par des températures glaciales.
« Ma chienne est toujours restée à mes côtés, et elle n’a pas cessé d’aboyer », a expliqué Bob à son arrivée à l’hôpital. « Elle m’a gardé éveillé, et au chaud. Je savais qu’il fallait que je résiste à tout prix, et si je voulais rester en vie, cela ne tenait qu’à moi ».
L’hôpital a déclaré que durant la dernière heure avant qu’il ne soit découvert, Bob a perdu connaissance, mais Kelsey a continué d’aboyer jusqu’à ce que les secours arrivent.
« Elle hurlait à la mort, et cela a permis d’attirer l’attention de mon voisin. Il m’a trouvé à 18h30, le premier janvier », explique Bob.
L’hôpital a alors fait une opération délicate à Bob dès son arrivée, et sa guérison – qui demandera beaucoup de rééducation physique – a été qualifiée de miraculeuse.
« Je suis très reconnaissant envers mes deux héros », explique Bob. « Kelsey m’a gardée au chaud, éveillé, et n’a jamais cessé d’aboyer à l’aide. Le Dr. Colen m’a sauvé la vie, et m’a rendu ma mobilité. Ce sont vraiment des héros, et je leur en serai toujours éternellement reconnaissant. »

Déposé par colombine67 le 19/01/2017  

On dit que le chien est le meilleur ami de l’homme. Si vous avez un chien à la maison, vous serez probablement d’accord. Je suis toujours stupéfait par l’énergie et la joie de mon chien lorsqu’il m’aperçoit.
Même si je ne sors que quelques instants pour aller chercher le courrier, il me fait toujours la fête lorsque je rentre ! Merriam-Webster définit la loyauté comme être fidèle à quelqu’un ou à quelque chose.
Les chiens veulent naturellement se regrouper : ce sont des animaux sociaux. Les chiens font donc instinctivement preuve de loyauté envers les humains, car ils veulent faire partie de notre meute. Nous savons par ailleurs que les chiens n’ont aucune difficulté à évaluer le caractère d’une personne : si un chien rencontre quelqu’un qui leur semble être une menace, ils le feront savoir !
Et réciproquement, si quelqu’un lui paraît amical, un chien se dirigera instinctivement vers cette personne. Zozo est un chien très loyal. Son maître est décédé en février 2014.
Ce décès était inattendu, et a bouleversé toute sa famille. Zozo a été le membre de la famille le plus atteint : ces deux dernières années, il a fait une dépression, après avoir perdu son ami humain.
Chaque jour, Zozo et le fils de son maître, Billow Ye, se rendent sur la tombe du père de famille. Chaque jour, depuis 2 ans Zozo s’étend sur la tombe, inconsolable.
Il semble désespérément tenter de se rapprocher, et de rester tout contre son maître. Le coeur de Billow se brise à chaque fois que Zozo s’étend sur la tombe.
Mais il affirme que c’est ce que Zozo désire plus que tout. C’est à la fois attendrissant et triste de voir qu’après deux années, Zozo est toujours aussi fidèle à son maître original.
Ils partageaient un lien incroyable !

Déposé par colombine67 le 18/01/2017  

Une adolescente new-yorkaise explique qu’elle doit sa vie à son jeune pitbull héroïque, qui l’a sauvée d’une agression par un violeur potentiel.
Maya Fairweather, 18 ans, a raconté une histoire formidable au New York Post, qui lui est arrivée alors qu’elle promenait Apollo, le jeune pitbull (âgé de cinq mois à peine) de son petit ami, dans un parc de Brooklyn, lundi dernier.
Fairweather explique qu’elle avait laissé Apollo courir en liberté, afin qu’il puisse jouer, et qu’elle avait mis son casque. C’est alors qu’elle a senti quelqu’un tirer sur ses vêtements, dans son dos, et qu’elle s’est retournée, en pensant que c’était là son petit-ami.
- Publicité -
Mais c’était en fait un inconnu, qui l’a jeté par terre, et a commencé à tenter de lui enlever son pantalon. Fairweather explique qu’elle était terrifiée, incapable de bouger, et qu’elle a dû fermer les yeux car « on dit que si vous voyez leur visage, ils sont obligés de vous tuer. »
Mais Apollo est alors passé à l’action. Fairweather affirme qu’il a mordu la jambe de l’assaillant, qui a lutté pour se libérer, et a fini par s’enfuir.
« Je l’ai entendu s’exclamer « Put*** ! » et j’ai pu m’enfuir en courant. Je me suis réfugiée de l’autre côté de la rue », explique Fairweather, qui ajoute que le chien n’avait jamais mordu personne, auparavant.
Les autorités tentent toujours de retrouver l’assaillant.

Déposé par choupinou le 17/01/2017  


Tu me souffles de regarder la vie en couleur
Quand il fait noir autour de moi.
Sur le dos je traine pas mal de douleur
Toi, tu m'portais à bout de bras.
Non, non, non, je ne suis pas toujours sûr de moi
J'ai douté tellement de fois
Non, non, non, je ne sais plus ce que je fais sans toi
On dirait qu'on à tous un ange
On dirait, on dirait bien qu'c'est toi
On dirait que dans ce monde étrange
On dirait que t'as toujours été là
Oh oh oh oooooh oh oh oh oh oh ooooooh
Oh oh oh oooooh oh oh oh oh oh ooooooh
Tu me dis que mon rêve est juste à coté
Que j’ai juste à tendre la main
Toute ma vie, j'peux pas me passer de t’aimer
Ta douceur est mon seul refrain
Non, non, non, ce n'est pas toujours facile pour moi
J'ai prié tellement de fois
Non, non, non, je ne sais plus ce que je fait sans toi
On dirait qu'on à tous un ange
On dirait, on dirait bien qu'c'est toi
On dirait que dans ce monde étrange
On dirait que tu es toujours là
Tout, tout tourne autour de toi
Toi, t'es le / la seul(e) qui voit la beauté bien cachée derrière mon visage
Tout, tout tourne autour de toi
Toi, tu sais lire en moi, promets-moi de n'jamais tourner la page
On dirait qu'on à tous un ange
On dirait, on dirait bien qu'c'est toi
On dirait que dans ce monde étrange
On dirait que t'as toujours été là
On dirait qu'on à tous un ange
On dirait, on dirait bien qu'c'est toi
On dirait que dans ce monde étrange
On dirait que t'es toujours encore là....
Oh oh oh oooooh oh oh oh oh oh ooooooh
Oh oh oh oooooh oh oh oh oh oh ooooooh
chanson d'AMIR :ON DIRAIT ; avec quelques changement de ma part pour la circonstance...
, , ,

Déposé par colombine67 le 17/01/2017  

7 bonnes raisons de laisser votre chien dormir dans votre lit
On dit souvent que de dresser votre chien à dormir dans son panier est quelque chose d'intelligent
Mais apparemment, partager un lit avec votre cher toutou a aussi des avantages certains. Voici sept bonnes raisons de laisser Fido dormir avec vous.
Cela peut vous aider à vous calmer
Il est de notoriété publique qu’un chien peut vous aider à combattre l’anxiété et la dépression – voyez donc les chiens d’assistance et de thérapie. Permettre à un chien de vous rejoindre dans votre lit vous apporte une présence apaisante, qui peut vous aider à vous détendre après une journée chaotique.
Cela peut vous aider à vous sentir en sécurité
Si les gens dorment avec des chiens depuis les temps anciens, ce n’est pas sans raison. Votre petit Shih Tzu n’est peut-être pas un chien de garde très efficace, mais la simple présence physique d’un chien chez vous peut vous aider à vous sentir plus en sécurité.
Cela peut vous aider à mieux dormir
Certaines personnes affirment (et c’est confirmé par des études scientifiques) que la respiration rythmique, les battements de coeur, et la présence rassurante d’un chien sont le meilleur somnifère au monde. Votre toutou > Ambien.
Cela renforcera votre lien avec votre toutou
Dormir dans votre lit est très rassurant pour Fido, car dormir avec vous est ce qu’il préfère le plus au monde. Chaque minute passée ensemble – même si vous êtes endormis – renforce l’obéissance et la fidélité de votre chien.
Sans oublier que c’est très confortable
Dormir avec un ami à quatre pattes qui vit et qui respire, c’est exactement comme de dormir près d’un radiateur. Et – soyons francs – un chien n’est rien de plus qu’un animal en peluche pour adultes.
Cela empêche les enfants de se joindre à vous
« Désolé, les enfants, il n’y a pas de place pour vous, maintenant que ce gros toutou dort avec nous. »
Et c’est l’occasion de photos Instagram adorables
Ce n’est qu’une blague… ou presque.

Déposé par colombine67 le 16/01/2017  

Je suis un chien, Je suis vivant, un animal qui respire. Je sens la douleur, le bonheur, l’amour, la peur et le plaisir.
- Publicité -
Je ne suis pas un objet. Si je suis frappé – J’aurai un bleu, je vais saigner, je vais être brisé. Je sentirai la douleur. Je ne suis pas un objet.
Je suis un chien. J’adore jouer, me promener, mais j’aime plus que tout, le temps que je passe avec ma meute – ma famille – mes siens. J’aime plus que tout être à côté de mon humain. Je veux dormir là où vous dormez et marcher là où vous marchez. Je suis un chien et je sens l’amour… Je demande l’amitié.
J’apprécie le toucher d’une main gentille et la douceur d’un bon lit. Je veux être dans la maison avec ma famille, non pas coincé au bout d’une chaîne ou seul dans une cage ou dans une cours clôturée pour des heures. Je suis né pour être un compagnon, pas pour vivre une vie de solitude.
Je peux avoir très froid ou très chaud. Je sens la faim et la soif. Je suis une créature vivante, pas un objet.
Quand vous partez, je veux partir avec vous. Si je reste derrière, je vais attendre impatiemment votre retour. Il me tarde d’entendre le son de votre voix. Je vais tout faire pour vous faire plaisir. Je vis pour être votre compagnon précieux.
Je suis un chien. Mes actions ne sont pas dictées par l’argent, la cupidité ou la haine. Je ne connais pas les préjudices. Je vis dans le moment présent et je suis guidé par l’amour et la loyauté.
Ne me prenez pas pour un objet dans cervelle. Je peux sentir et je peux penser. Je peux sentir plus que le mal physique, je peux sentir la peur et la joie. Je peux sentir l’amour et la confusion. J’ai des émotions. Je peux comprendre peut-être plus que vous ne comprenez. Je suis capable de comprendre les mots que vous m’adressez, mais vous n’êtes pas toujours capable de me comprendre.
Je suis un chien. Je ne suis pas capable de prendre soin de moi-même sans votre aide. Si vous choisissez de m’attacher et de refuser de me nourrir, je vais souffrir de faim. Si vous m’abandonnez dans une rue déserte, je vais avoir peur et me sentir seul. Je vais vous chercher partout et je vais me demander pourquoi j’ai été laissé derrière. Je ne suis pas une pièce de propriété à abandonner et oublier.
Si vous me laissez dans un refuge, je vais avoir peur et serai confus. Je vais attendre votre retour avec chaque pas qui s’approchera de ma cage.
Je suis un chien – une créature vivante qui respire. Si vous choisissez de me prendre à la maison, s’il vous plait donnez moi les choses dont j’ai besoin pour rester en bonne santé et heureux.
Donnez-moi de la bonne nourriture, de l’eau claire, un bon foyer chaud et votre amour. Ne m’abandonnez pas. Ne me frappez pas. Ne me laissez pas tomber quand votre vie devient difficile. Engagez-vous à moi pour le restant de mes jours, ou ne me prenez pas à la maison en premier lieu.
Si vous me désertez, je ne saurai pas prendre soin de moi-même. Je suis à la merci de la bonté des gens – si je tombe entre de mauvaises mains, ma vie sera ruinée.
Je sentirai la douleur, la peur et la solitude. Si je finis dans un refuge pour animaux, je n’aurais que mes yeux pour supplier quelqu’un de me sauver, et ma queue pour vous montrer que je suis un ami. Si ce n’est pas assez, je vais mourir.
Je suis un chien. Je veux donner et avoir de l’amour. Je veux vivre. Je ne suis pas un objet. Je ne suis pas une pièce de propriété. S’il vous plait ne me rejetez pas. S’il vous plait traitez-moi avec gentillesse, amour et respect. Je vous promets que je vous payerais en retour avec un amour inconditionnel aussi longtemps que je vivrai.

Déposé par poutounou le 15/01/2017  

Et oui ! Que verra-t-on après ?
*
En marchant le matin
*
Puisque là-bas s'entr'ouvre une porte vermeille,
Puisque l'aube blanchit le bord de l'horizon,
Pareille au serviteur qui le premier s'éveille
Et, sa lampe à la main, marche dans la maison,
*
Puisqu'un blême rayon argente la fontaine,
Puisqu'à travers les bois l'immense firmament
Jette une lueur pâle et calme que la plaine
Regarde vaguement,
*
Puisque le point du jour sur les monts vient d'éclore,
Je m'en vais dans les champs tristes, vivants et doux ;
Je voudrais bien savoir où l'on trouve une aurore
Pour cette sombre nuit que nous avons en nous !
*
Que fait l'homme ? La vie est-elle une aventure ?
Que verra-t-on après et de l'autre côté ?
Tout frissonne. Est-ce à moi que tu parles, nature,
Dans cette obscurité ?
*
Victor HUGO (1802-1885)

Déposé par colombine67 le 15/01/2017  

"Tu es parti rejoindre le soleil,
un après-midi d'hiver.
Tu t'es envolé pour voir le ciel
me laissant seule sur la terre.
Tu resteras toujours en moi
comme le plus beau de mes cadeaux,
Je te garderais au fond de moi.
Tu as certainement retrouvé,
tous tes vieux amis d'avant.
Depuis de années, ils t'attendaient,
Ils sont heureux maintenant.
Ils vont pouvoir te raconter ,
que là-haut la vie est un jeu,
qu'il ne faut surtout pas pleurer.
Tu pourras courir au gré du vent,
sauter d'un nuage à l'autre.
Tu n'as plus de douleurs, tu ne sens,
que la chaleur des autres.
Profite bien à l'avenir,
mais garde moi en souvenir,
ces années qu'on a partagées,
qui ne vont jamais s'effacer..."

Déposé par colombine67 le 14/01/2017  


Dans un village de Chine, des hommes ont été filmés en train de faire bouillir un chien vivant. Le sort de ce pauvre animal, destiné à être mangé, scandalise les défenseurs des animaux partout dans le monde.
Des cris, des hurlements de détresse… Voilà ce qu’on entend dans cette vidéo, sans même la regarder. Quant aux plus courageux (mais il faut vraiment avoir le cœur bien accroché), ils y découvriront les terribles images d’un chien se faisant cuir vivant…
Après l’avoir mis dans une marmite bouillante, le chien parvient à s’en échapper une première fois. Puis il est rattrapé et retourne dans une bassine où les hommes lui arrachent ses poils, laissant apparaître sa peau à vif… Après de longues minutes d’agonie, le chien arrive enfin à s’échapper… mais jusqu’à quand ?
Voir la vidéo (attention âmes sensibles s'abstenir) :
https://wamiz.com/chiens/actu/video-chien-train-etre-cuit-vivant-etre-mange-choque-monde-entier-9262.html

Déposé par colombine67 le 13/01/2017  

Dans ce pays où on ne compte plus le nombre de chiens errants ou victimes de mauvais traitements, un homme a décidé de leur dédier sa vie…
735 : c’est le nombre de chiens que Rakesh Shukla compte dans sa ferme. Cet ingénieur informatique de Bangalore, dans le sud de l’Inde, a en effet choisi de mettre sa fortune au profit des animaux défavorisés. Après avoir créé une société éditrice de logiciels il y a dix ans, il menait une vie très aisée. Jusqu’au jour où il s’est rendu compte que malgré tout le luxe qui l’entourait, il n’était pas heureux.
Un refuge pour les chiens dont personne ne veut
En 2009, Rakesh a adopté une petite Golden retriever d’un mois et demi. Peu de temps après, il a recueilli un deuxième chien errant. A partir de là, sa famille de chiens n’a cessé de s’agrandir… à tel point qu’il a dû acheter une ferme pour pouvoir tous les héberger.
Désormais, cette ferme emploie dix personnes et est un refuge pour 735 chiens abandonnés ou qui erraient. 200 kilos de poulet de riz sont nécessaires aux repas des pensionnaires, ce à quoi il faut ajouter des frais liés à leurs soins. Au total, 700 euros par jour sont nécessaires à l’entretien de tous les animaux. Un refuge qui est loin de faire l’unanimité dans ce pays où le chien est encore très souvent mal considéré et où la pauvreté touche une grande partie de la population.

Déposé par ovanek le 11/01/2017  

💖
💖 💖 46 💖 💖
**** Je me demande parfois ****
Pourquoi tu es parti si loin de moi
Toi qui berçait mon cœur A qui j'ai donné tellement d'amour
C'est envolé sans rancœur en me laissant triste chaque jour
Peut-être est-tu heureux dans ce monde même où je ne suis pas
Mais je sais que mon bébé m’attend bien sagement là-bas
Que j'aille le rejoindre un jour
Ce jour si beau sera peut-être mon dernier repos
** Pensée **
💖 ❤ 💖

Déposé par choupinou le 11/01/2017  

Dors ma colombe
 Dors ma colombe, dors le soir tombe
Chante ma douce voix à mon bel amour
Dors, moi je veille. Quand on sommeille
On voit s'ouvrir le grand ciel bleu.
Chantez belles mésanges, bercez mon ange
Qui dans son nuage, rit en rêvant.
Chantez belles mésanges , bercez mon ange
Qui dans sommeil, aboie en rêvant.
Chantez belles mésanges, bercez mon chien
Qui dans sa couche, pense a moi en rêvant
Chantez belles mésanges, bercez en choeur
Sous vos louanges,mon petit coeur vainqueur
Dors, il fait sombre à travers l'ombre
Souffle un grand vent qui meut le ciel
Dors tout de même mon trésor que j'aime
car mon âme et ma vie son près de toi...., , ,

Déposé par poutounou le 08/01/2017  

Très jolie chanson de Jean-Louis Aubert dédiée à nos tendres Anges...
*
Il manque un temps à ma vie
Il manque un temps, j'ai compris
Il me manque toi
Mon alter ego
*
Tu es parti mon ami
Tu m'as laissé seul ici
Mais partout tu me suis
Mon alter ego
*
Où tu es
J'irai te chercher
Où tu vis
Je saurai te trouver
Où tu te caches
Laisse-moi deviner
*
Dans mon coeur rien ne change
T'es toujours là, mon ange
*
Il manque ton rire à l'ennui
Il manque ta flamme à ma nuit
C'est pas du je
Mon alter ego
*
Où tu es
J'irai te chercher
Où tu vis
Je saurai te trouver
Où tu te caches
Laisse-moi deviner
T'es sûrement baie des anges
Sûrement là-bas, mon ange
Sûrement là-bas
Sûrement là-bas
*
Où tu es
J'irai te chercher
Où tu vis
Je saurai te trouver
Où que tu sois
Je voudrais que tu saches
Dans mon coeur rien ne change
T'es toujours là, mon ange
*
Il manque un temps à ma vie
Il manque ton rire, je m'ennuie
Il me manque toi, mon ami

Déposé par poutounou le 04/01/2017  

En 2017, il y aura…
*
Des sourires, pour chasser la tristesse,
De l’audace, pour que les choses ne restent jamais en place,
De la confiance, pour faire disparaître les doutes,
Des gourmandises, pour croquer et déguster la vie,
Du réconfort, pour adoucir les jours difficiles,
De la générosité, pour se nourrir du plaisir de partager,
Des arcs en ciel, pour colorer les idées noires,
Du courage, pour continuer à avancer !
*
Je vous souhaite à tous et toutes une très bonne année 2017 avec plein d'arcs en ciel et une tonne de courage et je fais un tout gros poutounou bien baveux à votre ou vos anges....
*
Amicalement,
*
Martine

Déposé par poutounou le 29/12/2016  

A quand la première neige ?
*
La neige au village
*
Lente et calme, en grand silence,
Elle descend, se balance
Et flotte confusément,
Se balance dans le vide,
Voilant sur le ciel livide
L’église au clocher dormant.
Pas un soupir, pas un souffle,
Tout s’étouffe et s’emmitoufle
De silence recouvert…
C’est la paix froide et profonde
Qui se répand sur le monde,
La grande paix de l’hiver.
*
Francis Yard

Déposé par poutounou le 23/12/2016  

Un Joyeux Noël à tous les Anges du Paradis blanc et à leur famille de cœur. Une bonne santé surtout, avec un porte-monnaie bien garni si possible et beaucoup, beaucoup d’Amour…..une bonne tonne d’Amour…
*
L'enfant poète
*
Il dessina sur la page
Des fleurs aux tons éclatants
Et montèrent de l'image
Tous les parfums du printemps.
*
Au couteau, sur une planche,
Il grava le mot forêt
Et poussèrent mille branches
Où le vent s'en vint chanter.
*
Il inventa sur sa toile
Puisque l'on fêtait Noël
La plus belle des étoiles
Qui s'envola vers le ciel.
*
Alors dans un vieux journal
Reçu à l'orphelinat
Il découpa un cheval
Et le cheval l'emporta.
*
Michel Beau

Déposé par poutounou le 18/12/2016  

Quelle bonne idée ! En plus, ils font ce qu'ils adorent faire : chasser...
*
Dans l’Etat de Washington, aux Etats-Unis, des chats de refuges jugés inadoptables sont placés dans des fermes où ils font carrière comme chasseurs de rongeurs. Une reconversion organisée par le refuge SpokAnimals afin de leur éviter l’euthanasie.
*
Près de 1700 chats ont déjà été sauvés grâce au refuge de la ville de Spokane, aux Etats-Unis, depuis la création en 2009 du Farm Livin' Program (Programme de vie à la ferme) du refuge SpokAnimals. Les chats issus de refuges sont, après avoir été stérilisés et vaccinés, remis gratuitement à des propriétaires de fermes ou tout autres propriétés sujettes à des invasions de rongeurs. Un programme permettant à l’animal d’exercer ses talents innés de chasseur mais aussi de trouver enfin un foyer.
*
SpokAnimals, qui ne se limite pas seulement à l’Etat de Washington, récupère des animaux à travers tout le pays. A terme, l’organisation souhaiterait réduire à zéro le taux d’euthanasie dans les refuges. Elle estime qu’aujourd’hui, “environ trois millions d’animaux sont euthanasiés aux Etats-Unis chaque année, et plus de la moitié sont des chats".
*
Kate en possède cinq dans sa ferme, tous appartenant au Farm Livin' Program. "Chaque chat a son propre territoire, son périmètre à lui", explique-t-elle dans une vidéo tournée par SpokAnimals et Greater Good. On peut y voir les petits félins gambader librement sur leurs terres. Heureux et bichonnés, ils sont nourris aux croquettes et reçoivent même occasionnellement une boîte de thon.
*
Réintroduire dans des fermes les chats dont personne ne veut, c’est leur offrir un futur autre que la mort.

Déposé par poutounou le 13/12/2016  

Quelle belle histoire ! Elle nous démontre que tout est possible avec "un peu" d'Amour...
*
Arrivé au refuge « Des Animaux et des Hommes » à Bouguenais (44) en septembre 2009, Saxo, un berger allemand de 8 ans, n’a pas été gâté par la vie : « Il n’était plus nourri ni abreuvé depuis des semaines, témoigne Yannick Ferrand, présidente de cette structure soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis.Nous n’avons malheureusement pas pu sauver la femelle qui vivait avec lui ». En revanche, Saxo, dont la garde est confiée au refuge, s’en sort. Mais ses séquelles seront nombreuses : de graves lésions sur la peau, et une profonde apathie qui décourage les familles venues pour adopter... « Il était morose, agressif avec les autres animaux. Et avec les humains, il devenait de plus en plus indifférent. Nous étions très inquiets pour son équilibre psychique », poursuit Yannick Ferrand. L’équipe du refuge lance cependant un SOS via son site Internet. Et c’est Sandrine, une habitante de l’île d’Yeu (85), qui va sortir l’animal de son mal-être.
*
En janvier 2011, celle qui a été touchée par cet appel au secours arrive à Bouguenais pour adopter Saxo : « Le trajet du retour l’a beaucoup fatigué, et il a passé les trois premiers jours à dormir sur son coussin », raconte cette jeune femme amoureuse des animaux. Peu à peu, Saxo va trouver sa place et « adopter » à son tour sa nouvelle maîtresse : « Il me suit partout, un vrai pot-de-colle, indique Sandrine. Il adore se promener, et dort dans notre chambre… par terre, mais toujours de mon côté ! » dit-elle en riant.
*
La belle histoire ne s’arrête pas là. Alors que quelques mois plus tard, elle amène Saxo dans son ancien refuge afin de le montrer à toute l’équipe, Sandrine remarque un étrange manège : Saxo s’approche de l’un des box et lèche une petite boule de poils noire à travers le grillage. « Il est si peu démonstratif que cela a surpris tout le monde » se souvient-elle. Lorsque Petit Théo - un teckel à poils durs âgé de 4 mois - est mis en liberté, il se précipite dans les pattes de Saxo qui... ne dit rien, alors qu’il ne supportait pas les autres chiens quelques mois auparavant. Sandrine comprend vite que ces deux-là se comprennent et ne voudra plus les séparer.
*
Aujourd’hui, Saxo et Petit Théo coulent des jours heureux sur l’île d’Yeu : « Saxo se considère comme l’aîné et prend son rôle très à cœur, précise sa maîtresse. Il reste casanier et pépère, mais il a retrouvé sa joie de vivre. » Et s’il n’est toujours pas un monstre d’affection, l’animal va néanmoins chercher quelques caresses... « Mais j’ai l’impression qu’il fait ça pour me faire plaisir », s’amuse Sandrine. Le berger allemand, qui souffre d’arthrose, va régulièrement chez un naturopathe pour être soulagé de ses douleurs.
*
La Fondation 30 Millions d’Amis salue la seconde chance qui a été offerte à Saxo. Une belle histoire qui montre une fois de plus qu’avec de la patience et beaucoup d’amour, tout est possible. « Les animaux des refuges nous rendent toujours au centuple ce qu’on leur donne », conclut Sandrine

Déposé par poutounou le 08/12/2016  

Quelle belle initiative !
*
Que ce soit en Indonésie ou en Éthiopie, ce sont des ânes et des chevaux qui apportent la lecture aux enfants qui n’y ont pas facilement accès. Des initiatives humanitaires dont l’animal est la pierre angulaire.
*
Ridwan Sururi vit à Java, en Indonésie, où il s’occupe de chevaux. Mais depuis un an, trois jours par semaine, il harnache l’un d’entre eux pour aller à la rencontre des enfants de l’île et leur apporter des bandes dessinées et des livres d’histoire afin de contribuer, à sa mesure, à l’alphabétisation et à l’accès à la culture.
*
Cette idée de bibliothèque équestre, baptisée Kuda Pustaka, est née dans la tête d’un ami de Ridwan qui s’est chargé de lui fournir les livres, issus pour beaucoup de dons. Un cheval, des livres… il n’en faut pas plus pour que les enfants de villages isolés attendent désormais avec impatience l’arrivée de cette équipée insolite. Ridwan et Luna, l’un des chevaux qui part à la rencontre des 120 élèves des écoles de l’île, emportent aussi dans leurs paniers des livres pour les adultes qui n’ont pas tardé à exprimer leur envie d’être inclus dans la boucle. Mais leurs choix se portent plus sur des manuels pour cultiver les plantes ou des guides pratiques.
*
Une initiative similaire existe depuis 2008 en Ethiopie où ce sont des ânes qui tirent une charrette chargée de livres. Yohannes Gebregiorgis, un sexagénaire, s’est engagé dans cette mission d’alphabétisation des habitants de sa région. Aux commandes de sa bibliothèque mobile tirée par deux ânes, il relie deux villages auxquels il apporte livres de mathématiques, de sciences, de contes et d’histoires pour enfants. Lorsqu’elle s’arrête au cœur du village, la carriole est aussitôt entourée d’enfants mais aussi d’adultes qui viennent avec leurs chaises pour assister au spectacle de marionnettes qui participe, à sa manière, à la transmission des savoirs. Ce projet de bibliothèque hippomobile est financé par Plan International, une association humanitaire qui s’engage dans les programmes d’alphabétisation des populations.

Déposé par poutounou le 04/12/2016  

Ca fait énormément de bien de pétrir les papattes du chat, comme ça fait énormément de bien de caresser son chien ou n'importe quel autre animal...Alors "pétrissons et caressons" !
*
Charlotte a d'abord perdu son mari, « parti voir ailleurs », puis un emploi valorisant, et enfin sa santé.
*
Ayant perdu le sommeil et l'appétit, elle fait l'erreur d'aller consulter un psychiatre, qui croit détecter en elle des troubles bipolaires. C'est parti pour un « rallye médical » : un médicament pour l'humeur, un autre contre l'anxiété, un autre pour le sommeil.
*
Résultat : plus cinq kilos, des migraines, des nausées, un épuisement permanent.
*
Les médecins y voient les effets du stress, et renforcent le traitement. Puis un jour, suite à une émission de télé, elle ressent le besoin de la compagnie d'un chat.
*
Sa première visite dans un refuge est la bonne. Elle revient avec un gros rouquin de trois ans, laissé pour compte pour cause de départ à l'étranger.
*
« À peine arrivé, il a sauté sur le lit et s'est mis à ronronner. C'était le début d'une nouvelle vie, avec quelqu'un avec qui partager caresses, regards, instants de discussion, et des nuits, des vraies nuits entières de vrai repos bercé par son ronronnement et le pétrissage de ses papattes… ».
*
À partir de ce moment, Charlotte peut diminuer les doses de ses médicaments, elle émerge la journée, et sa vie sociale prend un nouveau tour. Jusqu'à ce nouvel emploi qui signe sa guérison.

Déposé par poutounou le 30/11/2016  

Et oui, malin le petit chat... Il a raison : mieux vaut retourner aux souris...
*
Le chat et le miroir
*
Philosophes hardis, qui passez votre vie
A vouloir expliquer ce qu'on n'explique pas,
Daignez écouter, je vous prie,
Ce trait du plus sage des chats.
Sur une table de toilette
Ce chat aperçut un miroir ;
Il y saute, regarde, et d'abord pense voir
Un de ses frères qui le guette.
Notre chat veut le joindre, il se trouve arrêté.
Surpris, il juge alors la glace transparente,
Et passe de l'autre côté,
Ne trouve rien, revient, et le chat se présente.
Il réfléchit un peu : de peur que l'animal,
Tandis qu'il fait le tour, ne sorte,
Sur le haut du miroir il se met à cheval,
Deux pattes par ici, deux par là ;
de la sorte, partout il pourra le saisir.
Alors, croyant bien le tenir,
Doucement vers la glace il incline la tête,
Aperçoit une oreille, et puis deux... à l'instant,
A droite, à gauche il va...
Jetant sa griffe qu'il tient toute prête :
Mais il perd l'équilibre, il tombe et n'a rien pris.
Alors, sans davantage attendre,
Sans chercher plus longtemps ce qu'il ne peut comprendre,
Il laisse le miroir et retourne aux souris :
Que m'importe, dit-il, de percer ce mystère ?
Une chose que notre esprit,
Après un long travail, n'entend ni ne saisit,
Ne nous est jamais nécessaire.
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par poutounou le 26/11/2016  

Soulagement
*
Quand je n'ai pas le coeur prêt à faire autre chose,
Je sors et je m'en vais, l'âme triste et morose,
Avec le pas distrait et lent que vous savez,
Le front timidement penché vers les pavés,
Promener ma douleur et mon mal solitaire
Dans un endroit quelconque, au bord d'une rivière,
Où je puisse enfin voir un beau soleil couchant.
*
O les rêves alors que je fais en marchant,
Dans la tranquillité de cette solitude,
Quand le calme revient avec la lassitude !
Je me sens mieux.
*
Je vais où me mène mon coeur.
Et quelquefois aussi, je m'assieds tout rêveur,
Longtemps, sans le savoir, et seul, dans la nuit brune,
Je me surprends parfois à voir monter la lune.

Déposé par poutounou le 21/11/2016  

Nous aimons vous parler de belles histoires d'adoption sur Yummypets... Aujourd'hui, c'est une histoire très touchante que nous nous apprêtons à vous raconter.
*
Un chat rejeté par tout le monde
*
Ce pauvre chat qui était rejeté de tous car il n'avait pas d'oreilles a fini par être adopté.
*
Ce chat blanc s'appelle Otitis. Il a attendu d'être adopté pendant très longtemps. En effet, personne ne voulait de lui car il ne ressemblait pas aux standards du "chat trop mignon". Jusqu'au jour où une jeune femme l'a rencontré et est tombée amoureuse de lui.
*
Molly Lichtenwalner, une étudiante, était à la recherche d'une solution pour lutter contre son anxiété : "J'étais souffrante d'une anxiété sévère à cause d'un accident que j'ai eu étant plus jeune... J'ai décidé qu'il était temps pour moi d'adopter un animal pour m'aider à apaiser cette anxiété. Rien ne m'a plus aidé que de câliner des chats..."
*
Leurs destins se sont croisés
*
Molly a grandi dans une ferme, elle était entourée de chats. La jeune fille souhaitait adopter un chat, et non un chaton, avec des besoins spécifiques. Un chat qui aurait du mal à être adopté en quelque sorte. Lorsqu'elle s'est rendue sur PetFinder, elle a vu ce chat de neuf ans, un peu différent. "Lorsque j'ai vu Otitis, je savais que c'était lui". Molly s'est donc immédiatement rendue au refuge pour voir Otitis. Le chat a perdu ses oreilles à cause de nombreux kystes. Ses anciens propriétaires n'avaient pas les moyens financiers de le faire soigner. Ses oreilles ont donc dû être retirées, par conséquent Otitis est maintenant sourd.
*
Ce handicap ne compte pas pour Molly. "J'étais la première personne à avoir fait la demande pour l'adopter" explique-t-elle.
*
De l'amour à revendre
*
Un jour après son adoption, Otitis est sorti de sa coquille et n'a plus arrêté de câliner Molly. Chaque jour, il se blottit contre elle et lui donne de l'affection. Le duo a complètement changé de vie. Désormais, Molly est moins stressée et Otitis vit une vie heureuse.
*
Auriez-vous adopté Otitis ?

Déposé par poutounou le 16/11/2016  

Quelle est la fin de tout ?
*
Quelle est la fin de tout ? la vie, ou bien la tombe ?
Est-ce l'onde où l'on flotte ? est-ce l'ombre où l'on tombe ?
De tant de pas croisés quel est le but lointain ?
Le berceau contient-il l'homme ou bien le destin ?
Sommes-nous ici-bas, dans nos maux, dans nos joies,
Des rois prédestinés ou de fatales proies ?
*
Ô Seigneur, dites-nous, dites-nous, ô Dieu fort,
Si vous n'avez créé l'homme que pour le sort ?
Si déjà le calvaire est caché dans la crèche ?
Et si les nids soyeux, dorés par l'aube fraîche,
Où la plume naissante éclôt parmi des fleurs,
Sont faits pour les oiseaux ou pour les oiseleurs ?
*
Victor HUGO (1802-1885)

Déposé par poutounou le 11/11/2016  

Très belle histoire et tellement vraie !
*
L'aveugle et le paralytique
*
Aidons-nous mutuellement,
La charge des malheurs en sera plus légère ;
Le bien que l'on fait à son frère
Pour le mal que l'on souffre est un soulagement.
Confucius l'a dit ; suivons tous sa doctrine.
Pour la persuader aux peuples de la Chine,
Il leur contait le trait suivant.
*
Dans une ville de l'Asie
Il existait deux malheureux,
L'un perclus, l'autre aveugle, et pauvres tous les deux.
Ils demandaient au Ciel de terminer leur vie ;
Mais leurs cris étaient superflus,
Ils ne pouvaient mourir. Notre paralytique,
Couché sur un grabat dans la place publique,
Souffrait sans être plaint : il en souffrait bien plus.
L'aveugle, à qui tout pouvait nuire,
Etait sans guide, sans soutien,
Sans avoir même un pauvre chien
Pour l'aimer et pour le conduire.
Un certain jour, il arriva
Que l'aveugle à tâtons, au détour d'une rue,
Près du malade se trouva ;
Il entendit ses cris, son âme en fut émue.
Il n'est tel que les malheureux
Pour se plaindre les uns les autres.
" J'ai mes maux, lui dit-il, et vous avez les vôtres :
Unissons-les, mon frère, ils seront moins affreux.
- Hélas ! dit le perclus, vous ignorez, mon frère,
Que je ne puis faire un seul pas ;
Vous-même vous n'y voyez pas :
A quoi nous servirait d'unir notre misère ?
- A quoi ? répond l'aveugle ; écoutez. A nous deux
Nous possédons le bien à chacun nécessaire :
J'ai des jambes, et vous des yeux.
Moi, je vais vous porter ; vous, vous serez mon guide :
Vos yeux dirigeront mes pas mal assurés ;
Mes jambes, à leur tour, iront où vous voudrez.
Ainsi, sans que jamais notre amitié décide
Qui de nous deux remplit le plus utile emploi,
Je marcherai pour vous, vous y verrez pour moi. "
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par poutounou le 06/11/2016  

Moi j'adore la vérité : ça peut faire mal sur le coup, mais on peut "construire" dessus ; les bases sont solides. Par contre, on ne peut rien construire sur ce qui n'est pas "vrai".
*
La fable et la vérité
*
La vérité, toute nue,
Sortit un jour de son puits.
Ses attraits par le temps étaient un peu détruits ;
Jeune et vieux fuyaient à sa vue.
La pauvre vérité restait là morfondue,
Sans trouver un asile où pouvoir habiter.
A ses yeux vient se présenter
La fable, richement vêtue,
Portant plumes et diamants,
La plupart faux, mais très brillants.
Eh ! Vous voilà ! Bon jour, dit-elle :
Que faites-vous ici seule sur un chemin ?
La vérité répond : vous le voyez, je gêle ;
Aux passants je demande en vain
De me donner une retraite,
Je leur fais peur à tous : hélas ! Je le vois bien,
Vieille femme n'obtient plus rien.
Vous êtes pourtant ma cadette,
Dit la fable, et, sans vanité,
Partout je suis fort bien reçue :
Mais aussi, dame vérité,
Pourquoi vous montrer toute nue ?
Cela n'est pas adroit : tenez, arrangeons-nous ;
Qu'un même intérêt nous rassemble :
Venez sous mon manteau, nous marcherons ensemble.
Chez le sage, à cause de vous,
Je ne serai point rebutée ;
A cause de moi, chez les fous
Vous ne serez point maltraitée :
Servant, par ce moyen, chacun selon son goût,
Grâce à votre raison, et grâce à ma folie,
Vous verrez, ma soeur, que partout
Nous passerons de compagnie.
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par poutounou le 30/10/2016  

Joli poème pour la Toussaint…
*
Les chrysanthèmes_
*
O ! Fleur pâle ornement des images d’automne
Sans parfum qui nous grise, aussi sans volupté
Quand je te vois t’ouvrir, la gaieté m’abandonne
Mais tu souris toujours sous le ciel attristé.
*
Tu fleuris quand tout meurt dans la nature entière.
Quand d’un feuillage d’or les arbres sont parés
Tu fleuris quand la rose à son heure dernière
Effeuille tristement ses pétales fanés.
*
Dans les jardins en deuil ta frileuse parure
Jette une note gaie et sur les tapis d’or
Par l’automne étendus, tes rameaux de verdure
Font croire que l’hiver est loin de nous encor.
*
Sur les tombeaux glacés tu remplaces les roses
Quand chaque fleur se fane au baiser des brouillards
Tu figures partout et dans les chambres roses
Et dans les grands salons et sur les corbillards.
*
N’es-tu pas, par ta grâce et par ta modestie,
La fleur qui plaît aux yeux parmi toutes les fleurs.
Puisqu’au sein de la mort tu fais briller la vie
Comme un rayon d’espoir brille au sein des douleurs.

Déposé par poutounou le 24/10/2016  

Le voyage
*
Partir avant le jour, à tâtons, sans voir goutte,
Sans songer seulement à demander sa route ;
Aller de chute en chute, et, se traînant ainsi,
Faire un tiers du chemin jusqu'à près de midi ;
Voir sur sa tête alors s'amasser les nuages,
Dans un sable mouvant précipiter ses pas,
Courir, en essuyant orages sur orages,
Vers un but incertain où l'on n'arrive pas ;
Détrempé vers le soir, chercher une retraite,
Arriver haletant, se coucher, s'endormir :
On appelle cela naître, vivre et mourir.
La volonté de Dieu soit faite !
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par poutounou le 20/10/2016  

Certains jours, on se dit que le monde est rempli de haine, puis certaines fois, on écoute des histoires comme celle de Alaa qui redonnent espoir. Cet homme a sauvé 200 chats. Un immense respect à lui...
*
Des dizaines de chats abandonnés
*
Mohammad Alaa Aljaleel vit à Alep en Syrie. Vous savez tout comme moi à quel point ce pays est dévasté par la guerre et la violence. De nombreuses personnes ont quitté la ville dans l'espoir d'obtenir des jours meilleurs. Pour Alaa, ce n'est pas si simple. Il ne peut se résigner à quitter la ville tout en sachant à quel point de nombreuses vies dépendent de lui.
*
Alaa s'est occupé de quelques chiens et de plus de 170 chats. Tous ces chats sont devenus errants suite aux nombreux départs des habitants d'Alep. C'est tout naturellement que ces chats se sont tournés vers Alaa qui les a nourris et soignés pendant tout ce temps.
*
Alaa, le sauveur des chats
*
Les bonnes actions de Alaa se sont répandues dans la ville. Lorsque des familles souhaitaient quitter le pays, elles déposaient systématiquement leur chat dans les mains de Alaa dans l'espoir qu'il le prenne en charge.
*
Une jeune fille qui avait élevé son chat depuis toujours l'a laissé à Alaa. Ses parents souhaitaient quitter la ville, et il était impossible d'emmener le chat. La jeune fille pria Alaa de lui envoyer des photos de son chat. Alaa, touché par la petite fille, lui promit de lui envoyer des photos autant que possible. "Vous pensez que je pourrai récupérer mon chat quand je reviendrai ?" pleure la petite fille.
*
Le groupe de chats qui était d'une vingtaine a donc grossi jusqu'à atteindre les 100 chats. Dans le but de trouver une maison pour tous ces chats, Alaa a fondé un sanctuaire nommé Il Gattoro d'Aleppo.
*
Cet homme est clairement le sauveur de ces chats. Il risque sa vie chaque jour sous les bombardements pour s'occuper de sa nouvelle famille.
*
Pour Alaa, aimer les gens c'est aussi aimer tous les êtres vivants. Et les animaux en font partie intégrante. C'est pourquoi il se donne tant de mal à les aider. Comme il l'explique dans son interview pour la BBC, les bombardements et la guerre sont son quotidien, alors il fait tout son possible pour aider ces chats et se procurer un peu de bonheur.

Déposé par ovanek le 19/10/2016  


💖 💖 45 💖 💖
Quelques larmes déjà que tu es parti
Nuits et jours je pense à toi
Pourquoi cet envolé ne serait pas sous un autre angle ?
Lorsque je lève la tête
Les étoiles illuminent ton nom
Et les oiseaux me le chantent
La flamme qui brûle au fond de mon cœur
Ne s’éteindra jamais
C’est pour cela que je ne t’oublierai pas
**** Pensée ****
💖

Déposé par poutounou le 15/10/2016  

C'est vrai qu'on a tendance à voir la couleur qui sait nous plaire...
*
L'habit d'Arlequin
*
Vous connaissez ce quai nommé de la Ferraille,
Où l'on vend des oiseaux, des hommes et des fleurs.
A mes fables souvent c'est là que je travaille ;
J'y vois des animaux, et j'observe leurs moeurs.
Un jour de mardi gras j'étais à la fenêtre
D'un oiseleur de mes amis,
Quand sur le quai je vis paraître
Un petit arlequin leste, bien fait, bien mis,
Qui, la batte à la main, d'une grâce légère,
Courait après un masque en habit de bergère.
Le peuple applaudissait par des ris, par des cris.
Tout près de moi, dans une cage,
Trois oiseaux étrangers, de différent plumage,
Perruche, cardinal, serin,
Regardaient aussi l'arlequin.
La perruche disait : " J'aime peu son visage,
Mais son charmant habit n'eut jamais son égal.
Il est d'un si beau vert ! - Vert ! dit le cardinal ;
Vous n'y voyez donc pas, ma chère ?
L'habit est rouge assurément :
Voilà ce qui le rend charmant.
- Oh ! pour celui-là, mon compère,
Répondit le serin, vous n'avez pas raison,
Car l'habit est jaune-citron ;
Et c'est ce jaune-là qui fait tout son mérite.
- Il est vert. - Il est jaune. - Il est rouge morbleu ! "
Interrompt chacun avec feu ;
Et déjà le trio s'irrite.
" Amis, apaisez-vous, leur crie un bon pivert ;
L'habit est jaune, rouge et vert.
Cela vous surprend fort ; voici tout le mystère :
Ainsi que bien des gens d'esprit et de savoir,
Mais qui d'un seul côté regardent une affaire,
Chacun de vous ne veut y voir
Que la couleur qui sait lui plaire. "
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par poutounou le 09/10/2016  

Et oui ! Le bien et le mal nous sont rendus. C'est vrai aussi pour ceux qui font du mal à nos amis les bêtes...
*
L'enfant et le miroir
*
Un enfant élevé dans un pauvre village
Revint chez ses parents, et fut surpris d'y voir
Un miroir.
D'abord il aima son image ;
Et puis, par un travers bien digne d'un enfant,
Et même d'un être plus grand,
Il veut outrager ce qu'il aime,
Lui fait une grimace, et le miroir la rend.
Alors son dépit est extrême ;
Il lui montre un poing menaçant,
Il se voit menacé de même.
Notre marmot fâché s'en vient, en frémissant,
Battre cette image insolente ;
Il se fait mal aux mains. Sa colère en augmente ;
Et, furieux, au désespoir,
Le voilà devant ce miroir,
Criant, pleurant, frappant la glace.
Sa mère, qui survient, le console, l'embrasse,
Tarit ses pleurs, et doucement lui dit :
N'as-tu pas commencé par faire la grimace
A ce méchant enfant qui cause ton dépit ?
- Oui. - Regarde à présent : tu souris, il sourit ;
Tu tends vers lui les bras, il te les tend de même ;
Tu n'es plus en colère, il ne se fâche plus :
De la société tu vois ici l'emblême ;
Le bien, le mal, nous sont rendus.
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par poutounou le 05/10/2016  

La brebis et le chien
*
La brebis et le chien, de tous les temps amis,
Se racontaient un jour leur vie infortunée.
Ah ! Disait la brebis, je pleure et je frémis
Quand je songe aux malheurs de notre destinée.
Toi, l'esclave de l'homme, adorant des ingrats,
Toujours soumis, tendre et fidèle,
Tu reçois, pour prix de ton zèle,
Des coups et souvent le trépas.
Moi, qui tous les ans les habille,
Qui leur donne du lait, et qui fume leurs champs,
Je vois chaque matin quelqu'un de ma famille
Assassiné par ces méchants.
Leurs confrères les loups dévorent ce qui reste.
Victimes de ces inhumains,
Travailler pour eux seuls, et mourir par leurs mains,
Voilà notre destin funeste !
Il est vrai, dit le chien : mais crois-tu plus heureux
Les auteurs de notre misère ?
Va, ma soeur, il vaut encor mieux
Souffrir le mal que de le faire.
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par Galinette3 le 01/10/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par poutounou le 30/09/2016  

Voici Octobre qui s'en vient à grands pas avec les jours qui raccourcissent encore...
*
Matin d'Octobre
*
C'est l'heure exquise et matinale
Que rougit un soleil soudain.
A travers la brume automnale
Tombent les feuilles du jardin.
*
Leur chute est lente. On peut les suivre
Du regard en reconnaissant
Le chêne à sa feuille de cuivre,
L'érable à sa feuille de sang.
*
Les dernières, les plus rouillées,
Tombent des branches dépouillées :
Mais ce n'est pas l'hiver encor.
*
Une blonde lumière arrose la nature
Et, dans l'air tout rose,
On croirait qu'il neige de l'or.

Déposé par poutounou le 26/09/2016  

Automne en forêt
*
Un écureuil sur la bruyère
Se lave avec de la lumière
Une feuille morte descend
Doucement portée par le vent
Et le vent balance la feuille
Juste au-dessus de l'écureuil
Le vent attend pour la poser
Légèrement sur la bruyère
Que l'écureuil soit remonté
Sur le chêne de la clairière
Où il aime se balancer
Comme une feuille de lumière.
*
Maurice Carême (1899-1978)

Déposé par missvero le 26/09/2016  

mille pensees bizz de vero

Déposé par poutounou le 21/09/2016  

Chers amis des animaux,
*
Laissez-moi vous raconter l’histoire d’Aïna.
*
Quand nous l'avons secourue, elle était très maigre, avait deux terribles tumeurs et une patte fracturée. Son état de fragilité ne permettait aucune intervention chirurgicale. Nous lui avons donc laissé le temps de se refaire une santé…
*
Une fois ses forces retrouvées, Aïna a pu subir une opération. Notre vétérinaire l’a stérilisée, lui a retiré ses tumeurs et l’a amputée de sa patte qu’il était malheureusement impossible de sauver.
*
Aujourd'hui Aïna se remet doucement, grâce à sa bravoure exemplaire et au soutien sans faille de notre équipe. On peut dire que cette gentille chienne porte bien son nom... Aïna signifie « vie » en malgache !
*
Aïna est une championne, elle n’abandonne pas.
*
Et nous non plus…

Déposé par poutounou le 15/09/2016  


La vie est faite de "charmantes fleurs" mais aussi d'épines et de cailloux...
*
La Mort et la Vie
*
Si la mort est le but, pourquoi donc sur les routes
Est-il dans les buissons de si charmantes fleurs ?
Et lorsqu'au vent d'automne elles s'envolent toutes,
Pourquoi les voir partir d'un oeil momifié de pleurs ?
*
Si la vie est le but, pourquoi donc sur les routes
Tant de pierres dans l'herbe et d'épines aux fleurs,
Que, pendant le voyage, hélas ! nous devons toutes
Tacher de notre sang et mouiller de nos pleurs ?
*
Louise-Angélique BERTIN (1805-1863)

Déposé par colombine67 le 13/09/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par colombine67 le 12/09/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par poutounou le 12/09/2016  

C'est vrai qu'il est bon d'aimer ; aimer un chien, un chat, des oiseaux, un hérisson,
" une puce", la musique, les poèmes, celui ou celle qui partage notre vie... Il est simplement bon d'aimer...
*
Comme il est bon d'aimer
*
Il suffit d'un mot
Pour prendre le monde
Au piège de nos rêves.
Il suffit d'un geste
Pour relever la branche,
Pour apaiser le vent.
Il suffit d'un sourire
Pour endormir la nuit,
Délivrer nos visages
De leur masque d'ombre.
Mais cent milliards de poèmes
Ne suffirait pas
Pour dire
Comme il est bon d'aimer
*
Jean-Pierre Siméon

Déposé par colombine67 le 11/09/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par colombine67 le 10/09/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par colombine67 le 09/09/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par colombine67 le 08/09/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par colombine67 le 07/09/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par poutounou le 06/09/2016  

Je veux la même et je ne la tuerai pas ; promis ! J'en ferai profiter tout le monde...
*
La Poule aux oeufs d'or
*
L'avarice perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux, pour le témoigner,
Que celui dont la Poule, à ce que dit la fable,
Pondait tous les jours un oeuf d'or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les oeufs ne lui rapportaient rien,
S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches :
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ?
*
Jean de La Fontaine
Mes poésies préférées

Déposé par colombine67 le 06/09/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par colombine67 le 05/09/2016  


les liens cliquables, les images ou les vidéos provoquent des ralentissements du site
ils ne sont plus autorisés dans les messages

  

Déposé par colombine67 le 03/09/2016  

Kristin et Edward Casas ont cru ne jamais revoir leur chien. Alors qu’ils naviguaient à bord de leur bateau sur le lac Michigan, aux Etats-Unis, leur Malinois, Rylee, est tombé à l’eau.
Ce qui devait être un bon moment de détente s’est transformé en une terrible journée d’angoisse. Lorsque Kristin et Eward Casas se sont aperçus que leur Malinois âgé de 10 mois n’était plus à bord de leur bateau, ils ont paniqué : « Nos cœurs se sont arrêtés immédiatement. Nous avons été distraits environ dix minutes… », ont-ils relaté. En effet, quelques minutes d’inattention ont sans doute suffi pour que Rylee se retrouve à l’eau. Cela pourrait correspondre au moment où Kristin a pris la barre tandis que son mari était dans la salle des machines.
Immédiatement, ce dernier a saisi la radio afin d’alerter les bateaux de pêcheurs qui se trouvaient dans la région. Le lendemain, l’espoir est revenu : une dame a déclaré avoir vu un Malinois entrer dans la zone d’un camp situé dans une zone boisée. Pour y arriver, Rylee aurait donc dû nager 10 kilomètres et marché 20 kilomètres de plus. Cela était impensable pour ses maîtres.
Et pourtant… Lorsque Kristin et Edward se sont rendus sur place, ils ont fait du bruit avec l’un des jouets préférés de leur chien afin de l’attirer. Et c’est ainsi que Rylee accouru immédiatement… et s’empressa de lécher vivement ses maîtres qui, eux, pleuraient de joie.

Déposé par poutounou le 02/09/2016  

Disons « au revoir » au mois d’août…..
*
Soleil d'août...
*
Partir sur les sentiers brûlés, écouter battre la garrigue,
Respirer les herbes arrosées d'un soleil d'août, sous les figues...
Fermer les yeux, ouvrir son âme et se gorger des sons d'été,
Se laisser prendre par le calme, s'approprier l'éternité...
Vibrer des souffles d'air humide, sentir la vie souterraine,
Source d'images translucides, d'une douceur souveraine...
Noyer ses yeux dans les couleurs d'une eau limpide, enchanteresse,
Glissant sur les grises rondeurs des gorges arides qu'elle caresse...
Ecouter craquer sous nos pas les souvenirs des argiles,
Délicatement, du bout des doigts, saisir la magie subtile...
Se parfumer de la chaleur qui ensorcelle et qui envoûte,
L'humble berger, le promeneur, sous le torride soleil d'août...
*
Blanche Plume

Déposé par colombine67 le 02/09/2016  

Le 12 mai dernier aux Etats-Unis, Haus, un berger allemand, a réussi à sauver sa jeune maîtresse âgée de 7 ans en s’interposant entre elle... et un serpent.
Le toutou a été adopté par la famille Deluca il y a deux ans alors qu’il vivait dans un refuge de Floride. Et depuis son arrivée chez ses humains, la boule de poils est très proche de Molly, la fillette de 7 ans, avec qui il passe le plus clair de son temps.
C’est sûrement grâce aux liens qui unissent ces deux inséparables que Haus a d'ailleurs eu le courage de s’interposer entre Molly et un serpent prêt à l’attaquer.
Donya Deluca, la mère de l’enfant encore émue par le geste du berger allemand, a livré à CNN : «Il s’est placé entre ma fille et le serpent pour la protéger. Il n’a pas bougé, il a encaissé les coups» … et c’est peu dire ! Le brave toutou s’est vu être confronté à trois reprises aux morsures du serpent venimeux.
La boule de poils a ensuite été transportée dans une clinique vétérinaire le plus rapidement possible… il était entre la vie et la mort à son arrivée. Choqués par l’état du chien, les vétérinaires ont alors pris des mesures exceptionnelles en injectant l’anti-venin au goutte à goutte plutôt que par dose comme dans les cas habituels.
Cependant, ces interventions ont manqué d'être stoppées en raison de leur prix : 12 000 dollars soit 10 600€. La famille Deluca, désemparée a cherché de l’aide pour faire face à ce budget trop onéreux pour eux... et pour cause, il était hors de question de laisser leur animal mourir. Adam Deluca a par ailleurs expliqué que Haus était un chien extraordinaire, qu'il n'aurait pas rêvé mieux pour sa famille : «Il a dépassé nos attentes. Il a justé été un chien incroyable. Il est le type de chien que vous voulez lorsque vous achetez un animal».
Un ami des propriétaires a donc pris en charge la création d’une cagnotte sur GoFundMe, dont l’objectif de départ était de 15 000 dollars, de quoi subvenir aux interventions. C’était sans compter la générosité des internautes touchés par l’histoire de Haus et Molly. Et en seulement 24h, 1 500 personnes avaient déjà participé au don. Aujourd’hui, la somme récoltée pour sauver le toutou s’élève à 52 000 dollars (45 000€).
Cet extraordinaire élan de générosité va permettre aux vétérinaires d’employer tous les moyens possibles pour sauver Haus, le héros.
Donya Deluca est toujours bouleversée par l’altruisme dont les gens ont fait preuve : «Dans tout le pays, on parle tout le temps des choses qui ne vont pas, mais cela montre qu’il y a énormément de gens attentionnés et qui ont un grand cœur».
Si le pronostic vital de Haus n’est désormais plus engagé, il reste cependant dans l’unité de soins intensifs de la clinique vétérinaire Blue Pearl, où il est encore traité sous anti-venin. La famille Deluca ne sait toujours pas quand leur brave compagnon pourra les retrouver chez eux... les tissus musculaires de l’animal encore endommagés doivent être reconstruits et son état devra rester stable.
Une belle histoire qui nous prouve, une fois encore, que nos compagnons restent les plus fidèles et que leur amour est sans limite ! 

Déposé par colombine67 le 01/09/2016  

Alors qu’il était de sortie avec ses camarades le 20 juillet dernier, un jeune Mexicain a chuté dans un ravin. Grâce à l’instinct fabuleux d’un chien héroïque, il a survécu…
Nous ne le répèterons jamais assez : le chien est sans conteste possible LE meilleur ami de l’Homme. Oui, vraiment. Et pour cause : un peu plus tôt ce mois-ci, alors qu’il était en colonie de vacances dans la Sierra Madre orientale (nord-est du Mexique), le jeune Juan Heriberto Trevino est tombé dans un ravin après s’être retrouvé séparé de son groupe. Mais bien heureusement pour lui, l’issue de sa chute n’a pas été fatale.
En effet, blessé, il a pu compter sur l’aide de Max… un valeureux Labrador qui passait par-là. Un soutien certes inattendu mais qui a été vital pour l’adolescent. Ce dernier lui a permis de tenir bon durant 44 heures, le temps que les secours le retrouvent.
L’héroïsme de Max
«Il est resté près de moi tout le temps. Je me sentais en sécurité. Je l’ai attrapé et mis sur mes jambes, comme ça, je n’avais pas trop froid», a confié le jeune garçon à Noticieros Televisa. Grâce au chien, il a ainsi pu échapper aux faibles chaleurs nocturnes et même se désaltérer puisque ce dernier l’aurait amené près d’un point d’eau.
Par ailleurs, suite à son sauvetage et voulant lui montrer toute sa reconnaissance, l’enfant a tenté d’adopter Max. Mais cette volonté n’a pu trouver de suite favorable : le Labrador n’est pas errant et fait en effet déjà le bonheur d’une famille…

Déposé par colombine67 le 31/08/2016  

Suite au tremblement de terre qui a fait 291 morts dans le centre de l'Italie, l'heure était au recueillement ce samedi.
Dans une pièce, les cercueils des victimes étaient alignés pour que les familles puissent leur rendre un dernier hommage.
C'est durant cette journée que deuil national que les caméras de la Rai ont filmé une scène des plus émouvantes. Flash, un cocker, était allongé à côté du cercueil de son maître et refusait de l'abandonner. "Ils étaient inséparables", confie Rita, la femme de la victime. "Il a tenté d'aider les secouristes à retrouver Andrea", continue-t-elle. Malheureusement, ce fut peine perdue. L'autre chien de la famille est d'ailleurs mort durant le séisme destructeur.
Une histoire qui fait un peu penser au bouleversant film "Hatchi", inspiré d'une histoire vraie. Pendant neuf ans, ce chien (dont le vrai nom est Hachik ō ) s'est rendu à la gare en espérant que son maître décédé descende du train comme il avait l'habitude de le faire. Des récits qui montrent à quel point les chiens sont fidèles.

Déposé par colombine67 le 30/08/2016  

Force est de constater que le chien, et bon nombre d’autres animaux, sont plus capables d’humanité que nous, les hommes. Si nous avons perdu beaucoup de nos valeurs, nos compagnons, eux, sont toujours là pour nous les rappeler.
C’est quotidiennement au travers d’histoires de chiens et chats au comportement héroïque et parfois même, insolite, qu’ici, nous vous montrons à quel point ces derniers nous sont indispensables. Et pour cause : ils nous donnent bien souvent de véritables leçons de vie qui font franchement du bien.
Voici donc 5 d'entre elles, bien réelles, que le meilleur ami de l’homme nous apporte tous les jours :
1. L’altruisme
Que vous soyez bien loti ou à la rue, en détresse ou en sécurité : le chien est là, toujours, et ne vous juge JAMAIS. Il se moque bien pas mal de vous connaître sur le bout des griffes (ou pas) car, quoi qu’il arrive, il sera toujours prêt à donner de lui que ce soit pour réconforter, porter secours et même... passer du bon temps !
2. L’amour inconditionnel
Un chien aime son maître comme s’il faisait partie de lui. Et de fait, avez-vous déjà vu un toutou faire la moue parce que son compagnon à deux pattes ne lui avait accordé QUE 15 minutes dans sa journée ? On est d’accord, d’histoire d’Homme, ça n’est jamais arrivé. Qu’il soit joyeux ou triste, énervé ou content, affamé ou repus : il donnera toujours tout ce qu’il a pour montrer à son humain Ô combien il l’aime et Ô combien il est heureux de passer du temps avec ! Oui, ils sont plutôt cléments avec nous… vraiment !
3. L’esprit de famille
Les chiens n’abandonnent pas leur maître, et encore moins leurs improbables amis. Ils pourraient pourtant avoir mille et une raison de le faire parfois, mais non. Quitter le navire est impensable pour eux : ils ont bien trop d’amour à donner… et de bon cœur en plus !
4. Le pardon
Combien de chiens sont lâchement maltraités et abandonnés quotidiennement par d’affreux maîtres ? Beaucoup. Beaucoup trop. Et combien d’entre eux ont décidé d’en vouloir au genre humain ? Faisons le pari que vous n’en trouverez aucun. Malgré ses souffrances, un toutou prendra toujours sur lui et continuera éternellement de faire de son mieux pour vous rendre heureux.
5. La fidélité
Depuis la nuit des temps, c’est bien le trait de caractère grâce auquel le chien est considéré comme LE meilleur ami de l’Homme. Et pour cause : à la vie, à la mort, il n’abandonne JAMAIS son maître. Oui, ils sont comme ça, nos amis les chiens… un peu exclusifs mais terriblement attachants ! Vous en doutez ? Rappelez-vous de l’histoire de Captain, ce berger allemand qui n'a jamais cessé d’apporter de l’amour à son défunt "deux pattes".

Déposé par poutounou le 28/08/2016  

Quelle jolie poésie sur l’été qui s’en va tout doucement…
*
L'ETE (Les 4 saisons suite : l'été)
*
Un sphinx m'a dit bonjour de ses ailes de velours.
La libellule s'envole sur les berges de roseaux,
Tandis que l'alouette égrène son chant d'amour
Réveillant dame chouette qui bougonne en sursaut.
*
Maman chevreuil présente son fils tout tacheté
A la forêt, tandis que le roux martin-pêcheur
Donne une leçon d'envol à sa dernière couvée,
Perchée au bord du nid, elle tremble de tout son coeur !
*
Dans la plaine irradiée, le soleil monte au zénith,
Obligeant les animaux à chercher de l'ombre
Dédaignant la mare où les grenouilles vous invitent,
A venir les rejoindre dans les belles eaux profondes...
*
Une chaleur étouffante règne au milieu des terres
Quand une brise soudaine prosterne tous les blés,
Un éclair précède le grondement du tonnerre.
Un orage se prépare, il faut tout rassembler.
*
Soleil qui nourrit et fait grandir toutes choses,
Complice de nos vacances, tu remplis notre vie,
D'instants merveilleux qui changent la vie en rose,
Au lieu du quotidien qui trop vite ressurgit.
*
Les plages sont désertes, c'est la fin de l'été,
Vacanciers et flâneurs sont retournés en ville :
L'âme débordant d'espaces, d'air pur, de liberté...
Premier amour, premiers baisers tendres et subtils ...
*
(Jean-Claude Brinette)

Déposé par colombine67 le 26/08/2016  


Comme aujourd'hui nous fêtons nos amours canins, voici une petite créas que j'ai fait spécialement pour eux
si vous regardez bien, vous verrez votre ange
si vous voulez le code pour cette créas il faut aller sur mon blog:
http://loveferrari.centerblog.net
rubrique; textes pour chien
c'est un code html qui ne marche pas partout
j'espère vous faire plaisir avec cette créas
amicalement
Colombine

Déposé par colombine67 le 25/08/2016  

Parce qu’il n’a plus personne d’autre dans sa vie que son fidèle chien, un Chinois gravement malade a récemment décidé de faire de ce dernier l’héritier de sa richesse.
La vie ne lui a fait aucun cadeau… mis à part son chien. Wang Jungwu, septuagénaire originaire de la ville de Harbin (Chine) qui souffre de paralysie partielle mais aussi de problèmes cardiaques, n’a pas la chance d’être entouré. Pour cette raison, après avoir soufflé sa 71e bougie, il a décidé de rédiger son testament. Et dans celui-ci, c’est à Er Fu qu’il a choisi de léguer toute sa fortune. L’animal est en effet le seul et unique compagnon à partager sa vie depuis maintenant de 11 ans, a rapporté le site People’s Daily Online.
Aussi, lorsque son maître viendra à disparaître, le toutou héritera de 80000 yuans (un peu plus de 10650 euros). Un joli petit pactole qui devrait le mettre à l’abri du besoin jusqu’à la fin de ses jours.
Plus qu’un chien, un membre de sa famille
Ne voyez dans la décision du vieil homme aucun coup de folie : Er Fu est plus qu’un chien pour lui. Et pour cause, il est sa seule famille depuis les tragiques décès de son fils et sa femme… Aussi, il a tout prévu et organisé pour que son fidèle compagnon vive au mieux cette séparation : ce dernier sera accueilli au sein de Liu Li, un refuge local qui devra s’en occuper et lui remettre une «retraite». Et si la directrice de l’établissement, touchée par l’histoire de ce joli duo, a promis de prendre bien soin du chien… elle a refusé la donation du maître.
Suite à la sortie de son histoire dans les médias, Wang Jungwu a dû être hospitalisé. Bien qu’il soit sous perfusion en raison de la dégradation de son état de santé, il se déplace quotidiennement juqu'au refuge pour aller voir son chien tant aimé et le nourrir.

Déposé par poutounou le 24/08/2016  

Pour tous nos beaux anges qui nous manquent tant…
*
L'ange envolé.
*
Poète : François-Marie Robert-Dutertre (1815-1898)
*
Mon ange a reployé ses ailes
Et dort glacé sous un linceul ;
Coulez, ô larmes éternelles,
Car ici-bas je reste seul.
*
Ô chère ombre au ciel envolée,
Chaque nuit sous les noirs cyprès
Versant des pleurs sur ton blanc mausolée,
Je viens épancher mes regrets.
*
Cette douce sœur de mon âme,
Pour charmer mon cœur attristé,
Me parlait encore de sa flamme
Sur le seuil de l'éternité.
*
Ô chère ombre au ciel envolée,
Chaque nuit sous les noirs cyprès
Versant des pleurs sur ton blanc mausolée,
Je viens épancher mes regrets.
*
Si jusqu'à toi, de cette terre
S'élève mon chant désolé,
Sois attentive à ma prière
En ton beau royaume étoilé.
*
Ô chère ombre au ciel envolée,
Chaque nuit sous les noirs cyprès
Versant des pleurs sur ton blanc mausolée,
Je viens épancher mes regrets.

Déposé par colombine67 le 24/08/2016  

"Etre sensible, c'est être capable de pouvoir percevoir un ton de voix distant au bout du fil, c'est reconnaître l'angoisse, la peur, la tristesse sur le visage des autres.
Etre sensible, c'est faire cas de "tout", mais vraiment : une fleur vaincue par le vent, un chien seul, une teinte différente dans le ciel, un sourire plus appuyé, une parole haute en couleurs au milieu d'autres paroles anonymes.
Etre sensible, c'est vivre dix, cent, mille vies par jour. Quand tu es sensibles, tu ne peux pas t'en ficher, laisser couler.
Celui qui est sensible et qui sait avoir blessé quelqu'un, se torturera durant des heures pensant à la sensation que l'autre a dû éprouver.
Celui qui est sensible a beaucoup de peine.
On devrait prendre soin de celui qui est sensible, il pourrait mourir s'il venait à lui manquer une caresse."

Déposé par colombine67 le 23/08/2016  

Le 29 juillet dernier, un chien a sauvé sa maîtresse en brisant une vitre. Alors que cette dernière avait perdu connaissance, le toutou affolé s’est précipité pour aller chercher de l’aide… et quoi de mieux pour attirer l’attention que de casser la fenêtre de la maison ?
Le département de police de Northvale dans le New Jersey, a été appelé le 29 juillet pour une drôle d’histoire : un chien avait cassé une vitre et n’arrêtait pas d’aboyer, mais il ne voulait pas sortir de la maison pour autant…
Inquiètes devant l’attitude du chien, ce sont deux jeunes femmes qui passaient devant le foyer qui ont donné l’alerte. Fort heureusement pour l’américaine qui a perdu connaissance, son chien a fait preuve d’un grand courage, car sans ce dernier, elle serait sûrement décédée.
Lorsque les forces de l’ordre sont arrivées, elles ont aperçues la vitre brisée à côté de la porte d’entrée. Ce n’est qu’après être entrés au sein du foyer que les policiers ont trouvé le corps inerte de la jeune femme.
"Le département de police aimerait remercier notre héros"
Après avoir remarqué l’exceptionnelle réaction du chien, ainsi que ses blessures aux pattes, les policiers ont rapidement conclu que c’était grâce au quatre pattes que l’américaine était tirée d’affaire. En effet, lorsque ce dernier a entendu les jeunes femmes passer devant sa maison, il a brisé la vitre puis a aboyé pour attirer leur attention… dans l’espoir d’obtenir de l’aide pour sauver son humaine !
Encore une magnifique preuve d’amour que nous offre ce chien. Sa maîtresse peut être fière de lui...
Après avoir raconté cette histoire sur les réseaux sociaux, le département de police de Northvale a tenu à remercier le chien, qui a été un vrai héros ce jour-là «Le département de police de Northvale aimerait remercier notre héros pour avoir sauvé la vie de sa propriétaire, ainsi que les deux jeunes femmes qui n'ont pas hésité à nous appeler».

Déposé par colombine67 le 22/08/2016  

Un homme a utilisé l’attentat de Nice pour se déclarer mort afin de pouvoir abandonner son chien ! Cet acte de lâcheté a choqué tous les bénévoles de la SPA de Montpellier qui ont été les principales victimes de ce mensonge, après le pauvre toutou.
Encore attristés par l’évènement du 14 juillet dernier, les Français ainsi que certaines associations ont mis en place un mouvement de solidarité afin de s’occuper des chiens des victimes. Un homme, en a profité pour se déclarer mort auprès d’une SPA, dans l’espoir de pouvoir abandonner son malinois.
L’homme en question s’est présenté à la SPA de Montpellier, en tant que bienfaiteur amenant un chien dont le maître serait décédé durant l’attentat de Nice. Paraissant navré et inquiet pour l’avenir du quatre pattes, les bénévoles ont vite été émus par l’histoire de ce pauvre malinois de seulement un an, et ont tout de suite accepté de s’occuper de lui.
Le propriétaire était bel et bien vivant
Cependant, abandonner un animal n’est pas un acte ordinaire et le refuge doit entreprendre un bon nombre de démarches pour pouvoir accueillir l’animal en toute légalité. Malheureusement pour l’individu en question, la SPA de Montpellier applique les lois à la lettre. En effet, en vérifiant les indications apportées par l’homme grâce à la puce d’identification de l’animal et après avoir contacté les autorités, le refuge s’est aperçu que le propriétaire du chien, domicilié à Saint-Jean-de-Védas, était bel et bien vivant !
La porte-parole de la SPA de Montpellier, Annie Bénézech, a déclaré que les bénévoles étaient profondément «choqués» par l’attitude du propriétaire. Toutefois, ces derniers espèrent vivement que l'animal pourra rapidement trouver un foyer aimant.

Déposé par colombine67 le 21/08/2016  


Déposé par NathalieB le 20/08/2016  




Déposé par colombine67 le 20/08/2016  


Déposé par poutounou le 19/08/2016  


Les caresses des yeux les plus douces, les plus pures, sont celles de nos merveilleux Anges...
*
Les caresses des yeux
*
Les caresses des yeux sont les plus adorables ;
Elles apportent l'âme aux limites de l'être,
Et livrent des secrets autrement ineffables,
Dans lesquels seul le fond du coeur peut apparaître.
*
Les baisers les plus purs sont grossiers auprès d'elles ;
Leur langage est plus fort que toutes les paroles ;
Rien n'exprime que lui les choses immortelles
Qui passent par instants dans nos êtres frivoles.
*
Lorsque l'âge a vieilli la bouche et le sourire
Dont le pli lentement s'est comblé de tristesses,
Elles gardent encor leur limpide tendresse ;
*
Faites pour consoler, enivrer et séduire,
Elles ont les douceurs, les ardeurs et les charmes !
Et quelle autre caresse a traversé des larmes ?
*
Auguste ANGELLIER (1848-1911)

Déposé par colombine67 le 19/08/2016  


Déposé par poutounou le 15/08/2016  

Les "vieilles personnes" ont souvent raison !
*
La guenon, le singe et la
noix
*
Une jeune guenon cueillit
Une noix dans sa coque verte ;
Elle y porte la dent, fait la grimace...
Ah ! Certes, dit-elle, ma mère mentit
Quand elle m'assura que les noix étaient bonnes.
Puis, croyez aux discours de ces vieilles personnes
Qui trompent la jeunesse ! Au diable soit le fruit !
Elle jette la noix. Un singe la ramasse,
Vite entre deux cailloux la casse,
L'épluche, la mange, et lui dit :
Votre mère eut raison, ma mie :
Les noix ont fort bon goût, mais il faut les ouvrir.
Souvenez-vous que, dans la vie,
Sans un peu de travail on n'a point de plaisir.
*
Jean-Pierre Claris de Florian
Mes poésies préférées

Déposé par poutounou le 11/08/2016  

L’espoir…..
*
L’espoir porte un costume de plumes,
Se perche dans l’âme
Et inlassablement chante
Un air sans paroles ;
Mais c’est dans la tempête
Que son chant est le plus doux.
*
Emilie Dickinsonn

Déposé par poutounou le 07/08/2016  

Malheureusement "Merci" est un mot qu'on entend trop rarement !
*
Le blaireau sans gêne
*
Lui offrait-on quelque gâteau ?
C’est simple il en réclamait deux.
Devant un cadeau, ce blaireau
Faisait la moue, remerciait peu.
Partout il se sentait à l’aise
Se glissant à la meilleure place.
On le vit devenir obèse
Mais toujours faisant la grimace.
Un jour chez la Dame Belette
Il dit un gros mot incongru ;
Alors sa renommée fut faite :
Désormais nul ne le reçut.
Moralité
Soyez polis, soyez courtois
Dites bonjour, dites merci
On vous recevra avec joie,
Et vous aurez beaucoup d’amis
*
Yvon Danet
Mes poésies préférées

Déposé par poutounou le 02/08/2016  

Très joli texte interprété par Maurane et Lara Fabian
*
Tu Es Mon Autre
*
Ame ou soeur
Jumeau ou frère
De rien mais qui es-tu
Tu es mon plus grand mystère
Mon seul lien contigu
Tu m'enrubannes et m'embryonnes
Et tu me gardes à vue
Tu es le seul animal de mon arche perdue
*
Tu ne parles qu'une langue, aucun mot déçu
Celle qui fait de toi mon autre
L'être reconnu
Il n'y a rien à comprendre
Et que passe l'intrus
Qui n'en pourra rien attendre
Car je suis seule à les entendre
Les silences et quand j'en tremble
*
Toi, tu es mon autre
La force de ma foi
Ma faiblesse et ma loi
Mon insolence et mon droit
Moi, je suis ton autre
Si nous n'étions pas d'ici
Nous serions l'infini
*
Et si l'un de nous deux tombe
L'arbre de nos vies
Nous gardera loin de l'ombre
Entre ciel et fruit
Mais jamais trop loin de l'autre
Nous serions maudits
Tu seras ma dernière seconde
Car je suis seule à les entendre
Les silences et quand j'en tremble
*
Toi, tu es mon autre
La force de ma foi
Ma faiblesse et ma loi
Mon insolence et mon droit
Moi, je suis ton autre
Si nous n'étions pas d'ici
Nous serions l'infini
*
Et si l'un de nous deux tombe

Déposé par poutounou le 28/07/2016  

Guidés par les yeux de nos Anges, « Etres de lumière« ….
*
Puisque l'aube grandit...
*
Puisque l'aube grandit, puisque voici l'aurore,
Puisque, après m'avoir fui longtemps, l'espoir veut bien
Revoler devers moi qui l'appelle et l'implore,
Puisque tout ce bonheur veut bien être le mien,
*
C'en est fait à présent des funestes pensées,
C'en est fait des mauvais rêves, ah ! c'en est fait
Surtout de l'ironie et des lèvres pincées
Et des mots où l'esprit sans l'âme triomphait.
*
Arrière aussi les poings crispés et la colère
A propos des méchants et des sots rencontrés;
Arrière la rancune abominable ! arrière
L'oubli qu'on cherche en des breuvages exécrés !
*
Car je veux, maintenant qu'un Être de lumière
A dans ma nuit profonde émis cette clarté
D'une amour à la fois immortelle et première,
De par la grâce, le sourire et la bonté,
*
Je veux, guidé par vous, beaux yeux aux flammes douces,
Par toi conduit, ô « patte » où tremblera ma main,
Marcher droit, que ce soit par des sentiers de mousses
Ou que rocs et cailloux encombrent le chemin ;
*
Oui, je veux marcher droit et calme dans la Vie,
Vers le but où le sort dirigera mes pas,
Sans violence, sans remords et sans envie :
Ce sera le devoir heureux et gais combats.
*
Et comme, pour bercer les lenteurs de la route,
Je chanterai des airs ingénus, je me dis
Qu'elle m'écoutera sans déplaisir sans doute ;
Et vraiment je ne veux pas d'autre Paradis.
*
Paul Verlaine, La bonne chanson

Déposé par choupinou le 27/07/2016  


C'est avec simplicité que je vous dit en mon non et ceux de mes petits coeur un grand merci; merci pour Oscar et pour Miss partis tous deux a 3 jours d'interval,me laissant dans une tristesse infinie; vos pensées,fleurs et messages lors de leur anniversaire et vos visite très souvent pour eux me touche beaucoup et sont d'une grande délicatesse,mes petits anges vous en sont reconnaissant tout comme moi.
Merci.
Nos amours ne sont pas oubliés et ils ne le seront jamais...ILS VIVENT DANS NOS COEUR POUR L'ETERNITE; Ils nous attendent et nous les retrouverons.,

Déposé par poutounou le 23/07/2016  

Attention les neurones !!!
*
C'EST L'HISTOIRE DE...
*
C'est l'histoire de quatre individus: Chacun, Quelqu'un, Quiconque et Personne.  Un travail important devait être fait, et on avait demandé à Chacun de s'en occuper.  Chacun était assuré que Quelqu'un allait le faire.  Quiconque aurait pu s'en occuper, mais Personne ne l'a fait.  Quelqu'un s'est emporté parce qu'il considérait que ce travail était la responsabilité de Chacun.  Chacun croyait que Quiconque pouvait le faire, mais Personne ne s'était rendu compte que Chacun ne le ferait pas.  À la fin, Chacun blâmait Quelqu'un du fait que Personne n'avait fait ce que Quiconque aurait dû faire...
*
(Lamartine)

Déposé par poutounou le 19/07/2016  

Faire une âme moins triste…..
*
Écoutez la chanson bien douce
*
Écoutez la chanson bien douce
Qui ne pleure que pour vous plaire.
Elle est discrète, elle est légère :
Un frisson d'eau sur de la mousse !
*
La voix vous fut connue (et chère?),
Mais à présent elle est voilée
Comme une veuve désolée,
Pourtant comme elle encore fière,
*
Et dans les longs plis de son voile
Qui palpite aux brises d'automne,
Cache et montre au coeur qui s'étonne
La vérité comme une étoile.
*
Elle dit, la voix reconnue,
Que la bonté c'est notre vie,
Que de la haine et de l'envie
Rien ne reste, la mort venue.
*
Elle parle aussi de la gloire
D'être simple sans plus attendre,
Et de noces d'or et du tendre bonheur
D'une paix sans victoire.
*
Accueillez la voix qui persiste
Dans son naïf épithalame.
Allez, rien n'est meilleur à l'âme
Que de faire une âme moins triste !
*
Elle est en peine et de passage,
L'âme qui souffre sans colère,
Et comme sa morale est claire !...
Écoutez la chanson bien sage.
*
Paul Verlaine, Sagesse

Déposé par poutounou le 15/07/2016  

La télépathie entre animaux et humains j'y crois ! Sinon comment expliquer que votre chien attende derrière la barrière ou derrière la fenêtre, alors que vous êtes encore loin de votre maison, où qu'il tremble dans la voiture lorsque vous vous rendez chez le véto ???
*
Il était neuf heures du soir. Hervé, son dîner achevé, lisait tranquillement au coin de la cheminée où crépitait un joyeux feu de bois. Tout semblait calme. La nuit, dehors, imposait le poids de son silence aux bruits de la vie. Lucky, lui, vadrouillait dans les parages. Rituellement, à la tombée du jour, il se payait une promenade vespérale et digestive, levant ici un campagnol à la recherche d'insectes, effarouchant là un lapin sorti du terrier. Et, soudain, Hervé perçut, mentalement mais distinctement, les appels de désespoir de son chien. Aucun son, pourtant, ne passait les murs épais de la maison...
- Bon, j'ai rêvé, se dit-il. Et il reprit sa lecture.
Mais les appels se renouvelaient, devenaient pressants... Il se leva, enfila son manteau et sortit. Sans se poser l'ombre d'une question, il se dirigea droit vers le bois qui, à deux cents mètres, profilait sur le ciel la masse plus sombre de ses arbres.
- J'étais, me dit-il, comme guidé par un fil invisible et je marchais sans hésitation dans une direction qui m'était imposée.
Il pénétra profondément dans le bois et, dix minutes plus tard, les aboiements plaintifs de Lucky lui parvinrent pour la première fois. Il le trouva enfin. Le chien avait posé la patte sur un piège à mâchoire et, ne pouvant s'en dégager, il appelait son ami à son secours...
Hervé réussit à le libérer et les blessures que le piège avait occasionnées cicatrisèrent vite. Mais un fait s'imposait : c'est bien par la télépathie que Lucky avait alerté Hervé Grosjean.

Déposé par poutounou le 11/07/2016  

Encore une histoire qui nous démontre à quel point ils sont "indispensables", nos amours à 4 pattes....
*
Pétrus, un véritable chien héros
Nous avons vécu, l'automne dernier, un moment difficile qui, sans la présence de notre Fox Pétrus aurait pu être dramatique, voire même catastrophique. Dans la nuit du 6 au 7 octobre, nous sommes profondément endormis. Pétrus aboie, cela lui arrive rarement : il est respectueux du sommeil de ses maîtres et s'il se manifeste c'est qu'il y a quelque chose : présence de chats sur son territoire, passage et ou stationnement prolongé de véhicules devant la maison, bruits inhabituels...
*
Cette nuit -là donc Pétrus aboie. Comme chaque fois que cela se produit, je lui ordonne, depuis la chambre, de se coucher et de se taire, et les choses en restent là. Mais cette nuit-là il n'obéit pas et il continue à donner de la voix, moi à lui ordonner de se taire et de se coucher ; cependant il se manifeste d'une manière tellement impérieuse et inhabituelle que je me vois obligée de me lever.
*Arrivée dans l'entrée, je trouve notre chien qui m'ignore et qui cherche à sortir, je lui intime l'ordre de se coucher, il persiste dans sa demande de sortie. Avec le recul aujourd'hui, je réalise que j'aurais dû commencer à m'inquiéter. Mais dans les brumes du sommeil, je n'ai pensé qu'à faire taire Pétrus pour retrouver mon lit au plus tôt.
J'ai donc pris mon chien sous le bras et l'ai ramené autoritairement dans la cuisine dans son panier, et c'est à ce moment que j'ai compris le pourquoi des aboiements de Pétrus : par la fenêtre de la cuisine, j'ai vu notre garage en flammes.
*
Le temps de réveiller mon mari, d'appeler les pompiers, d'aller confier Pétrus aux voisins et déjà les flammes dépassaient le toit.
Le seul élément qui a souffert de l'incendie est le garage ; il est attenant à la maison par un auvent, celle-ci a juste eu les façades noircies. La chaleur y était telle que les murs ont éclaté. Il y avait à l'intérieur deux bouteilles de gaz qui, Dieu merci, n'ont pas explosé.
*
Tout ce qui se trouvait dans le garage a été totalement détruit : 2 voitures, salon de jardin, tondeuse, machinerie piscine, etc. Tout le monde est d'accord pour dire que nous devons beaucoup à Pétrus.
Sans lui, la maison aurait été gravement endommagée, nos bouteilles de gaz auraient pu provoquer des dégâts dans tout le quartier et serions-nous aujourd'hui là pour le raconter ? Comme disait Marie, la fille d'amis, après qu'on lui ait raconté ces événements: « On devrait tous avoir un chien ».
Et j'ajouterai : un Fox ! Depuis Pétrus a retrouvé ses habitudes : Farniente sur le canapé, chasse aux lézards, piscine avec les jeunes.

Déposé par poutounou le 07/07/2016  

Petit poème sur "l'habitude" qui nous aide à poursuivre notre chemin malgré les durs moments de la vie...
*
L'habitude
*
La tranquille habitude aux mains silencieuses
Panse, de jour en jour, nos plus grandes blessures ;
Elle met sur nos coeurs ses bandelettes sûres
Et leur verse sans fin ses huiles oublieuses ;
*
Les plus nobles chagrins, qui voudraient se défendre,
Désireux de durer pour l'amour qu'ils contiennent,
Sentent le besoin cher et dont ils s'entretiennent
Devenir, malgré eux, moins farouche et plus tendre ;
*
Et, chaque jour, les mains endormeuses et douces,
Les insensibles mains de la lente Habitude,
Resserrent un peu plus l'étrange quiétude
Où le mal assoupi se soumet et s'émousse ;
*
Et du même toucher dont elle endort la peine,
Du même frôlement délicat qui repasse
Toujours, elle délustre, elle éteint, elle efface,
Comme un reflet, dans un miroir, sous une haleine,
*
Les gestes, le sourire et le visage même
Dont la présence était divine et meurtrière ;
Ils pâlissent couverts d'une fine poussière ;
La source des regrets devient voilée et blême.
*
A chaque heure apaisant la souffrance amollie,
Otant de leur éclat aux voluptés perdues,
Elle rapproche ainsi de ses mains assidues,
Le passé du présent, et les réconcilie ;
*
La douleur s'amoindrit pour de moindres délices ;
La blessure adoucie et calme se referme ;
Et les hauts désespoirs, qui se voulaient sans terme,
Se sentent lentement changés en cicatrices ;
*
Et celui qui chérit sa sombre inquiétude.
Qui verserait des pleurs sur sa douleur dissoute,
Plus que tous les tourments et les cris vous redoute,
Silencieuses mains de la lente Habitude.
*
Auguste ANGELLIER (1848-1911)

Déposé par poutounou le 03/07/2016  

Il y a des jours comme ça…
*
Il y a des jours comme ça,
Des jours où ça ne va pas.
Des jours où on aimerait
Serrer notre Ange contre soi.
Lui murmurer des mots doux,
Lui faire des câlinous tout partout
Il y a des jours comme ça…
Depuis qu’il n’est plus là.

Déposé par poutounou le 29/06/2016  

Un joli bouquet de roses de toutes les couleurs pour chaque Ange du Paradis blanc….
*
LA ROSE
*
Rose !!! J'aime tellement ton parfum, le matin
Quand tu te lèves, mouillée dans ta robe de satin
Toute belle tu t'es épanouie dans ton jardin
J'ai du plaisir à te voir et du mal à croire
Comme tu es belle, quand je te regarde
J'ai cultivé un jardin et me suis fait un bouquet
De roses pour moi, une blanche pour l'amitié
Une jaune pour le sourire, une rose pour la tendresse
Une rouge pour l'amour.
Mais ma plus belle rose c'est toi mon amour
*
- Candy -

Déposé par poutounou le 25/06/2016  

Rupture
*
J’effacerai le temps
J’effacerai les jours
Mais je sais qu’au retour
J’irai me questionnant
*
Voilà
J’ai les mains vides
Vides sont mes mains
Vides
Parfois je les regarde, stupide
Et les feuilles tombent dans l’air limpide
Encore une fois
*
J’effacerai les places
J’effacerai les traces
Me faisant un espace
Dont tu seras absent
*
Encore une fois
Voilà
J’ai les mains vides
Et du creux de mes paumes arides
S’échappent fuyant entre mes doigts
Les restes d’un espoir pesant
*
J’effacerai les peines
J’effacerai les joies
Notre route bifurqua
Et chacun eut la sienne
*
Voilà j’ai les mains vides
Vides sont mes mains
Vides
Et les feuilles tombent dans l’air limpide
Encore une fois…

Déposé par poutounou le 21/06/2016  

Ne meurs pas
*
Ne meurs pas, les oiseaux vont pleurer
Qui gardera le chat, ne meurs pas
Je veux encor trouver des mots de toi
Ne meurs pas, qui teindra mes volets
De bleu et de souci mes nuits
Qui me parlera tout bas, ne meurs pas
Le soleil se couche pour toi
Tout rouge sois vif et feu
Qui rit en même temps que moi
Qui comprend mes aveux
Ne meurs pas, j’ai fait du thé pour toi
Et je veux te parler et te donner la voix
Ne meurs pas, je te ferai du feu
Tu as mis des rideaux au ciel dessus mon toit
On ira voir la mer on écrira
J’aurai une maison pour toi
Ne meurs pas, je vais faire un tableau
Pour toi
*
Ne meurs pas
JE N’AI QUE TOI

Déposé par Galinette3 le 21/06/2016  

🌞
Despotique, pesant, incolore, l’Été,
Comme un roi fainéant présidant un supplice,
S’étire par l’ardeur blanche du ciel complice
Et bâille. L’homme dort loin du travail quitté.
🎶
L’alouette au matin, lasse, n’a pas chanté.
Pas un nuage, pas un souffle, rien qui plisse
Ou ride cet azur implacablement lisse
Où le silence bout dans l’immobilité.
🐞
L’âpre engourdissement a gagné les cigales
Et sur leur lit étroit de pierres inégales
Les ruisseaux à moitié taris ne sautent plus.
🌻
Une rotation incessante de moires
Lumineuses étend ses flux et ses reflux…
Des guêpes, çà et là, volent, jaunes et noires.
🐝
Paul VERLAINE

Déposé par poutounou le 17/06/2016  

Mistigri me fait penser à mon Iron. Lui aussi écoute quand il le veut bien et se sauve dans le jardin chasser les oiseaux, quand je l’appelle…
*
Semonce à Mistigri
*
Mon Mistigri, mon infidèle,
Tu dois venir quand je t'appelle,
Au lieu de courir la souris
Tout le jour et encor la nuit.
Je n'aime pas cette manière
De te sauver dans les jardins
Quand je t'ai préparé du pain,
Et de la sauce et du gruyère...
Tu en connais, toi, des maitresses
Aussi patientes que je suis,
Et qui vous font mille caresses
Après qu'on s'est si mal conduit ?
*
Jean Desmeuze

Déposé par choupinou le 15/06/2016  


J’ai cherché contre vents et marées,
Une lumière pour enfin t' y voir…
La nuit, le jour non rien n’a changé,
Autour de moi
Et sous la lune au ciel étoilé
Non rien, si tu ne veux pas y croire.
Un jour la nuit a tout changé
Au fond de moi .
Sous la pluie et sous le vent, mon cœur s’agite est-ce que t'entends ?
Est ce que t'entends ?
Sous la pluie, sous le vent mon cœur s’agite est-ce que t’entends ?
Est ce que t'entends ?
Sous la la pluie, au fil du temps, mon corps s’épuise est-ce que tu sens ?
Est ce que tu sens ?
Combien de temps ? Comment vont fleurir,
Nos jardins sous les fruits du hasard ?
il ne me reste que les souvenirs
Au fond de moi ,ils sont comme un poignard
Combien de pleurs ? Comment vont grandir,
Nos rêves perdus , mes yeux sont dans le brouillard
Un jour la vie me fera sourire, juste quand je te reverrai,la la la la ouais
Sous la pluie, sous le vent mon cœur s’agite est-ce que t’entends ?
Est ce que t'entends ?
Sous la la pluie, au fil du temps, mon corps s’épuise est-ce que tu sens ?
Est ce que tu sens ?
Laisse-moi partir te rejoindre, laissez-moi…
Je pleure tu n’me vois pas,
Je crie tu n’m’entends pas,
Je souffre ne m'oublie pas,
Sous tes pieds juste là.
Sous la pluie, sous le vent, mon cœur s’agite est-ce que t’entends ?
Est ce que t'entend ?
Sous la la pluie, au fil du temps, mon corps s’épuise est-ce que tu sens ?
Est ce que tu sens ?
Sous la la pluie, sous le vent mon cœur s’agite est-ce que t’entends ?
Est ce que t'entends ?
Sous la la pluie, au fil du temps, mon corps s’épuise est-ce que tu sens ?
Est ce que tu sens ?
fréro de lavega (parole par endroit changer par moi même pour l'adapter a nos amours ,

Déposé par poutounou le 13/06/2016  

Un peu de Théophile Gautier…
*
Au printemps
*
Regardez les branches
Comme elles sont blanches !
Il neige des fleurs.
Riant dans la pluie,
Le soleil essuie
Les saules en pleurs
Et le ciel reflète,
Dans la violette
Ses pures couleurs...
La mouche ouvre l'aile
Et la demoiselle
Aux prunelles d'or,
Au corset de guêpe
Dépliant son crêpe,
A repris l'essor.
Le goujon frétille
Un printemps encore !
*
Théophile Gautier

Déposé par poutounou le 09/06/2016  

Je t'offre un jardin
*
Un jardin mi-clos...
Où, de bonne heure,
Mille et une fleurs
Fraîchement éveillées,
Pointent leur petit nez,
Étirent leurs pétales assoiffés
Et s'enivrent de rosée...
A ta santé!
*
Un jardin-party...
Où les bourdons gavés,
Aux pistils bien adossés,
Cuvent avant de s'envoler.
Où les papillons excités
S'amusent à te maquiller
De leurs ailes poudrées.
*
Un jardin rangé...
Où les oiseaux alignés
Cessent soudain de chanter
Pour t'entendre marcher.
Où les fleurs endimanchées
Ne rêvent que de caresser
La plante de tes pieds.
*
Francis Pelletier

Déposé par poutounou le 05/06/2016  

Qu’il est beau ce petit poème ! Mais je crois que de la pluie, on en a eu assez ces derniers temps…
*
Goutte de pluie
*
Je suis une goutte de pluie
Je regarde tout au-dessous de moi
Oh quelle beauté
Du rouge, du rose, du jaune
Je me pose une question
Quelles sont toutes ces jolies couleurs ?
Ma compagne, une autre goutte de pluie me dit:
Tu es nouvelle ici ?
Je lui répondis dans l'affirmative, oui !
Mon amie toutes ces jolies couleurs que tu vois
Ce sont les roses de notre amie.
*
Livette Laroche

Déposé par poutounou le 01/06/2016  

Qu'est ce qu'on est bien quand on rêve.....
*
Extrait du « Grand Sommeil » d'Etienne Daho
*
Je ne peux plus me réveiller, rien à faire
Sans moi le monde peut bien tourner à l'envers
Engourdi par le sommeil et prisonnier de mon lit
J'aimerais que cette nuit dure toute la vie
*
Lorsque je rêve tu es tout près de moi
C'est la seule façon de rester avec toi
C'est la raison pour laquelle je n'veux plus quitter mon lit
Pour qu'enfin toutes les nuits durent toute la vie.

Déposé par Galinette3 le 28/05/2016  

Poeme Fête des Mères
Trouvé sur Internet
Que je vous transmets
💞
Ô Maman douce Maman, une riche envolée
Comme hirondelles printanières en leur bec posent
Sur tes tendres joues plus de mille baisers
Venu d’un amour rageur qui enfin se repose
💞
J’oublie mes craintes au fond de tes câlins
Quand pressée, tu me dodelines, fatiguée
Mais radieuse et fière tu t’obliges à m’apaiser
Dans un bonheur subtil, sain et sans fin.
💞
Tes yeux purs me disent gais enprophétie
Tout mon devenir d‘enfant à l’âme choyée
Qui accepte ce grand gage d’amour à satiété
Dans ton cristallin silence clair et lucide.
💞
Mon sommeil placide s’auréole de bons éveils
Par ta maternelle voix douce où germe gousse
De mon sain besoin ludique qui émousse
Ton éloquente passion qui là m’émerveille
💞
J’ouvre les yeux curieux, un souffle lent passe
Du bout de tes doigts angéliques tu me racontes
Ton plaisir de partager gaie, cette bonté d’onde
Qui parcourt docile nos deux attirants corps voraces
💞
Ô Maman douce maman
Mon amour, cette œuvre d’orfèvre
Greffe à ta passion
Mon bonheur d’admiration
💞
Ô Maman douce maman
Mon âme, cette tendre affection
T’offrent toutes mes inspirations
Pour te tendre toute sa fièvre
💞
Ô Maman douce maman
Je t’aime
Bonne fête maman
💞

Déposé par poutounou le 28/05/2016  

Sentier printanier
*
Il est un sentier creux dans la vallée étroite,
Qui ne sait trop s'il marche à gauche ou bien à droite.
C'est plaisir d'y passer, lorsque moi sur ses bords
Comme un jeune prodigue égrène ses trésors.
L'aubépine fleurit ; les frêles pâquerettes,
Pour fêter le printemps, ont mis leurs collerettes.
La pâle violette, en son réduit obscur, timide,
essaie au jour son doux regard d'azur,
Et le gai bouton d'or, lumineuse parcelle,
Pique le gazon vert de sa jaune étincelle.
Le muguet, tout joyeux, agite ses grelots.
Et les sureaux sont blancs de bouquets frais éclos
Les fossés ont des fleurs à remplir vingt corbeilles.
À rendre riche en miel tout un peuple d'abeilles.
*
Théophile GAUTIER

Déposé par poutounou le 24/05/2016  

Et si « Max » était un chien ou un chat ou n'importe quel autre animal !
Allons parler aux « habitants » de notre coeur...
*
Il Est Libre Max d'Hervé Cristiani
*
Il met de la magie, mine de rien, dans tout ce qu'il fait
Il a le sourire facile, même pour les imbéciles
Il s'amuse bien, il n'tombe jamais dans les pièges
Il n'se laisse pas étourdir par les néons des manèges
Il vit sa vie sans s'occuper des grimaces
Que font autour de lui les poissons dans la nasse
*
Il est libre Max ! Il est libre Max !
Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler
*
Il travaille un p'tit peu quand son corps est d'accord
Pour lui faut pas s'en faire, il sait doser son effort
Dans l'panier de crabes, il n'joue pas les homards
Il n'cherche pas à tout prix à faire des bulles dans la mare
*
Il est libre Max ! Il est libre Max !
Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler
*
Il r'garde autour de lui avec les yeux de l'amour
Avant qu't'aies rien pu dire, il t'aime déjà au départ
Il n'fait pas de bruit, il n'joue pas du tambour
Mais la statue de marbre lui sourit dans la cour
*
Il est libre Max ! Il est libre Max !
Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler
*
Et bien sûr toutes les filles lui font les yeux de velours
Lui, pour leur faire plaisir, il leur raconte des histoires
Il les emmène par-delà les labours
Chevaucher des licornes à la tombée du soir
*
Il est libre Max ! Il est libre Max !
Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler
*
Comme il n'a pas d'argent pour faire le grand voyageur
Il va parler souvent aux habitants de son cœur
Qu'est-ce qu'ils s'racontent, c'est ça qu'il faudrait savoir
Pour avoir comme lui autant d'amour dans le regard
*
Il est libre Max ! Il est libre Max !
Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler

Déposé par poutounou le 20/05/2016  

La richesse
*
Un jour, le père d'une très riche famille amène son fils à la campagne pour lui montrer comment les gens pauvres vivent. Ils y passent quelques jours sur la ferme d'une famille qui n'a pas beaucoup à leur offrir.
Au retour, le père demande à son fils : "As-tu aimé ton séjour?"
"C'était fantastique, papa".
"As-tu vu comment les gens pauvres vivent ?" demande encore le père.
"Ah oui" répond le fils.
"Alors qu'as-tu appris ?"
Le fils lui répond :
"J'ai vu que nous n'avions qu'un chien, alors qu'ils en ont quatre.
Nous avons une piscine qui fait la moitié du jardin et ils ont une grande rivière.
Nous avons des lanternes dans notre jardin et eux ont des étoiles partout dans le ciel.
Nous avons une immense galerie à l'avant, et eux ont l'horizon.
Nous avons un domaine, mais eux ont des champs à perte de vue.
Nous avons des serviteurs alors qu'eux servent les autres.
Nous achetons nos denrées et eux les cultivent.
Nous avons des murs autour de la propriété pour nous protéger, eux ont des amis qui les protègent."
Le père en resta muet.
Le fils rajouta : "Merci papa de m'avoir montré tout ce que nous n'avons pas."
Trop souvent nous oublions ce qui nous est acquis pour nous morfondre sur ce que nous n'avons pas...
Ce qui est un objet sans valeur pour un, peut très bien être un trésor pour un autre.
Ce n'est qu'une question de perspective.
C'est à se demander ce qui arriverait si on rendait grâce pour tout ce que nous avons, au lieu d'en vouloir plus.
Apprenez à apprécier ce que vous avez, y compris vos amis.
*
Anonyme

Déposé par poutounou le 16/05/2016  

Je me souviens des hannetons que j'attrapais étant petite. J'adorais sentir leurs petites pattes sur ma peau, puis ils s'envolaient dans un joyeux bourdonnement. C'est un beau souvenir d'enfance...
*
Naissances
*
Le ciel retient son souffle à chaque vie qui prend.
Pour lui, toute naissance est un évènement:
Une étoile, un enfant, un faon, un éléphant,
Baleine, écureuil, fleur, girafe ou froment.
Tout retentit, sans fin dans l'univers immense,
Et l'agneau étonné qui sur la paille danse,
S'essayant à marcher pour la première fois,
Compte autant que l'ainé dans le berceau des bois.
Les anges, ce matin, comme des chats ronronnent,
Se racontant, joyeux, la belle information:
Sur la Terre, là-bas, pareille à une pomme,
Près d'un ruisseau sans nom, est né un hanneton.
*
Marc Alyn,
L'arche enchantée (1979)

Déposé par poutounou le 12/05/2016  

Et oui ! Alors courage et au boulot….!!!
*
L'amour n'est pas tout fait, il se fait
*
L’amour n'est pas robe ou costume prêt à porter,
mais pièce d'étoffe à tailler, à monter et à coudre.
*
Il n'est pas sommet vaincu,
mais départ de la vallée, escalades passionnantes, chutes douloureuses, dans le froid de la nuit ou la chaleur du soleil éclatant.
*
Il n'est pas solide ancrage au port du bonheur,
mais levée d'ancrage et voyage en pleine mer, dans la brise ou la tempête.
*
Il n'est pas OUI triomphant, énorme point final qu'on écrit en musique, au milieu des sourires et des bravos,
mais il est multitude de "oui" qui pointillent la vie, parmi une multitude de "non", qu'on efface en marchant.
*
Il n'est pas une brusque apparition de vie nouvelle, parfaite dès sa naissance,
mais jaillissement de source et long trajet de fleuve aux multiples méandres, asséché quelquefois, débordant d'autres fois, mais toujours cheminant vers la mer infinie

Déposé par poutounou le 08/05/2016  

Il a eu beaucoup de chance de tomber sur quelqu'un de bien le petit écureuil...
*
Le nouveau-né enfermé dans un sac
*
Celui-ci faisait du jardinage lorsque, dans un sac de paillis, il a trouvé le minuscule écureuil, alors âgé d'une semaine à peine.
*
Le nouveau-né est tombé du sac lorsque Nadtacular l'a ouvert. Il a d'abord pensé que c'était un rat, et a décidé de l'examiner pour s'assurer qu'il ne souffrait pas de malformations ou de graves problèmes de santé.
*
Très inquiet à l'idée du sort réservé à l'animal privé de sa maman, il n'a pas pu se résoudre à l'abandonner et l'a donc adopté.
*
Il a baptisé son petit protégé Zip, a fait des recherches et contacté des vétérinaires, afin de savoir comment prendre soin du petit écureuil.
*
Jour après jour, nourri au biberon, Zip a grandi, pris du poids, et son pelage a commencé à apparaître.
*
A trois semaines, le petit écureuil devenait plus énergique, et commençait à se nourrir tout seul. Une semaine après, il ouvrait enfin les yeux, pour découvrir le visage de son sauveur. Et il l'a visiblement beaucoup aimé, car Zip ne quitte plus son bienfaiteur contre lequel il adore se
blottir !
*
Le bébé a aujourd'hui 5 semaines. Il est en pleine forme, se développe bien, et selon les médecins qui le suivent, il semble très heureux.
*
Si l'on ignore comment le nouveau-né a pu se retrouver dans un sac de paillis, une chose est sûre, il a su en sortir au bon moment !


L'Album photo contient 20 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Identifiez vous

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :


Validez