Sachem

 
recherchez toutes les informations sur Sachem
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
  La page de Sachem a été vue 7 890 fois.

En hommage à Sachem

COCKER-ANGLAIS   COCKER-ANGLAIS sur google
Il est né le :--/--/1969
Il nous a quittés le :01/07/1976
 



En hommage à Sachem

Tu as été mon 1er compagnon à 4 pattes, et lorsque tu nous as quittés, nous n’avons pas repris d’animal. Ce n’est qu’en 2003 qu’un poilu est entré dans ma vie, Nénette, une chatte errante que nous avons recueillie.
Je n’ai que peu de souvenirs de toi, et moins encore de photos. Je me souviens du jour où nous sommes allés dans un élevage et avons choisi le chiot que tu étais alors. Nous sommes repartis avec toi et toutes tes petites affaires. Tu étais sur la banquette à côté de moi, dans ton panier que tu as étrenné en faisant un pipi. Puis nous sommes arrivés à l’appartement, nous t’avons posé au sol, et là, tu as voulu courir dans le couloir, tu as glissé sur le sol et tu t’es retrouvé à faire la toupie sur le ventre. Comme on a pu rigoler ! Il t’a fallu aussi un peu de temps avant de comprendre que cela ne servait à rien d’aboyer après le chien que tu voyais dans le miroir. Et une année, partis en vacances à la campagne, nous t’avions lavé parce tu étais sale et dès la première sortie, tu étais allé te rouler dans une bouse de vache. Et tes oreilles, qu’il fallait laver après chaque repas parce qu’elles avaient traîné dans la gamelle. Des souvenirs comme ceux-là, j’en ai quelques autres. Il me reste aussi, en souvenir d’un jour où j’ai voulu t’embrasser et que tu m’as mordue, une cicatrice sur le nez. Et, bien qu'elle soit cassée en deux, j'ai toujours avec moi, dans mon portefeuille, une de tes dents de lait.
Mais le souvenir qui me fait toujours aussi mal, malgré les années, c’est celui du jour où tu es mort, en ce début juillet 1975. Dans le hangar de la maison que mes parents avaient louée pour les vacances, je t’ai retrouvé couché dans une vieille armoire sans portes ni fond, la tête posée sur le bord de l’armoire, la gueule pleine d’écume. Nous n’avons jamais su ce qui s’était passé, il ne semblait pas y avoir de produits dangereux, mais peut-être as-tu mangé une bestiole qui était morte empoisonnée et qui trainait là. C’était le jour de notre arrivée, tu n’as même pas profité un peu des vacances.

Sachem, mon p’tit rouquin tout foufou, tu vois, je ne t’ai pas oublié. Peut-être rencontreras-tu un jour, au détour d’une allée du paradis des animaux, ma Nénette qui m’a quittée le 11.02.2012, ainsi que mon amour de Ying qui vous a rejoint le 12.01.2016.
Repose en paix, mon Sachem, merveilleux compagnon de mon enfance.




564 Fleurs

 
Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39
🏵🏵🌹💐🙂😘
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
🏵🏵🌹💐🙂😘
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
01/02/2019
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
Déposé par SHIZUKA
Déposé par SHIZUKA
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
MERCI¸.•*¨*•.¸😥¸¸.•*¨**•.¸💔PRINCESSE MING💔.•*¨*•.¸¸😥.•*¨*•.¸de tout mon❣
Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
Déposé par lili2248
Déposé par lili2248
🐕🐶😘😘🐥🌞🐣🐰🐰💖💖💖🌹🌺💗💗💗💗🌼🌺
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
🤶🎅🎄🎄🌟🌟💋💐🌹💗💗😘😘
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
Déposé par superfetatoire
Déposé par superfetatoire
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

99 messages



Déposé par poutounou le 16/12/2018  

C'est beau le silence mon Ange ! Il te dira combien je t'aime...
*
Le silence ... (extrait)
*
Silence ... silence ...
Sur les cimes, dans les vallées,
Sur la neige immaculée,
Dans les parcs, dans les plaines ...
Le monde retient son haleine.
*
Les ruisseaux ne murmurent plus
Comme dans les caves,
Comme dans les vignes
C'est le silence, c'est le silence
*
Le ciel se tait ...
Le vent se tait
Comme si c'était un jour d'été ...
C'est le silence, c'est le silence
Mais ceci n'est
Qu'une apparence! ...
Interroge-le !
Est-il muet ?
Ecoute-le bien
Entends-le bien
*
Il te dira combien je t'aime
*
Sous ma poitrine mon coeur se tait
De nostalgie et d'espérance ...
Dans le bonheur, dans la souffrance
Le mot sublime est le silence,
C'est le silence, c'est le silence,
C'est l'ivresse de l'espérance ! ...
*
Kamuran Aali Bedir Khan ("La Lyre kurde" - Librairie Saint-Germain-des-Prés, 1973)


Déposé par Cyprien le 18/09/2018  


"La mort n'est pas la plus grande perte dans la vie,la plus grande perte est ce qui meurt en nous ,alors que nous vivons" Lao-Tzeu
Merci d'avoir eu une délicate pensée pour mon amie Corona qui a rejoint le pont-de l'Arc-en-Ciel,au mois d'Août,je lui dévouait une affection énorme,bien qu'étant la petite chienne de mes amis...Un chagrin de plus...Une jolie petite étoile de plus illumine la galaxie,de toute sa splendeur,elle a rejoint,ses nouveaux amis,nouvelles amies,nos petits anges étoilés,de mille lueur,de mille feu qui brille dans le soir... ,


Déposé par SESHAT39 le 09/09/2018  

"La légende du pont de l’arc en ciel"
"Il y a là-bas un pont qui connecte le ciel et la terre, on l'appelle le Pont de l'Arc-en-ciel"
Dans cette partie du Paradis existe un endroit nommé Pont de l'Arc-en-ciel.
Lorsque meurt un animal de compagnie, il se rend dans ce pays qui connecte le Ciel avec la Terre.
On y retrouve là-bas, prairies ondoyantes, paisibles collines et vallées luxuriantes et tous les amis à quatre pattes qui y sont réunis peuvent y courir et s'amuser ensemble.
Ils peuvent enfin y creuser tous les trous qu'ils désirent, courir dans de jolies plates-bandes, se rouler dans de généreux marais, bref toutes les interdictions terrestres n'y font plus loi.
Dans cette contrée lointaine abonde eau, nourriture et soleil, et tous nos amis y sont confortables et bien au chaud, à moins que l'on ne décide d'aller courir un peu dans les hautes montagnes coiffées de neiges éternelles.
Ceux qui étaient malades ou trop vieux ont recouvré ici santé et vigueur; ceux qui étaient blessés ou infirmes sont devenus sains et forts, ceux qui étaient abandonnés, négligés ou maltraités ont enfin trouvé chaleur et réconfort.
Les animaux sont heureux et en paix, mais pour un grand nombre d'entre eux, il manque quelque chose de précieux à leur cœur.
Ils ont perdu quelqu'un de très spécial qu'ils aimeraient tellement avoir de nouveau à leurs côtés.
Des jours de bonheur se coulent donc doucement dans d'interminables jeux et courses folles à l'intérieur de cette grande meute pacifique.
Mais un jour, arrivera le temps ou l'un d'eux s'arrêtera soudainement, tous ses sens se tiendront aux aguets.
Ses yeux perçants miroiteront de mille feux, ses oreilles attentives se dresseront tels des miradors, son corps frénétique palpitera de toutes parts.
L'élu commencera à courir hors du groupe, volant au-dessus des verts pâturages, traversant les larges rivières, ses pattes le portant de plus en plus vite, de plus en plus haut.
Ça y est, vous le voyez courir vers vous dans ce point de lumière au bout du tunnel... en toute fidélité votre chien vous a repéré entre tous et il est venu à cette ultime rencontre.
Vous souriez !
Enfin, vous vous retrouvez ensemble, ses joyeux bisous d'antan pleuvant de partout sur votre visage, vos mains pouvant à nouveau caresser son cou, son flanc, sa tête, vous pouvez enfin plonger votre regard dans les yeux confiants et aimants de votre chien.
Plus rien ne pourra dorénavant vous séparer, vous serez à jamais réunis.
Ainsi vous traverserez ensemble le Pont de l'Arc-en-ciel..."


Déposé par poutounou le 02/09/2018  

Chanson de Jean-Jacques Lafon, légèrement revisitée
*
Ode à nos anges !
*
Ils voient
*
Ils vivent heureux, au clair d'un rêve,
Qui va plus loin que nos regards.
A l'heure où le matin se lève
Et ensoleille les miroirs,
Ils s'en vont caresser les roses,
Au milieu des parfums de pluie.
Si ils ont les paupières closes,
C'est pour mieux respirer la vie.
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumière de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient, plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Quand ils effleurent nos visages,
Je sais qu'ils lisent du bout des truffes,
Tous les secrets, les paysages,
Qui dorment au plus profond de nous.
Et même si, dans les rues, nous les guidons,
C'est toujours eux qui nous rassurent,
Lorsque nous marchons au bord du vide,
Ou que nous nous cognons à des murs
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumière de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Ils voient plus vrai qu'avec les yeux,
L'amour que nous avons pour eux.


Déposé par poutounou le 26/08/2018  

Extrait de la "chanson sans paroles" de Jacques Brel (un peu revisitée)
*
Chanson Sans Paroles
*
J'aurais aimé mon bel Ange
T'écrire une chanson
Sur cette mélodie
Rencontrée une nuit
J'aurais aimé mon bel Ange
Rien qu'au point d'Alençon
T'écrire un long poème
T'écrire un long " je t'aime "
*
Je t'aurais dit " amour "
Je t'aurais dit " toujours "
Mais de mille façons
Mais par mille détours
Je t'aurais dit " partons "
Je t'aurais dit " brûlons"
Brûlons de jour en jour
De saisons en saisons "


Déposé par poutounou le 22/07/2018  

C'est vrai qu'elle est belle cette terre ! Il faut la préserver coûte que coûte !!!
*
J'aime cette terre
*
Même si j'étais un oiseau
avec mon gosier enroué je chanterais
cette terre fouettée par les tempêtes
ces fleuves où déferlent nos colères et nos peines
ce vent furieux qui n'en finit pas de souffler
et cette aube infiniment tendre venue de la forêt...
Enfin avec la mort
je laisserais mes plumes se décomposer dans la terre
Ah! pourquoi mes yeux sont-ils toujours embués de larmes
Parce que j'aime cette terre d'un amour très profond...
*
Ai Qing - 1938 (traduction : Zhang Yunsh)


Déposé par poutounou le 08/07/2018  

Et oui ! C'est ça la vie...
*
Festins
L'oiseau a mangé le ver
Le renard a mangé l'oiseau
Le loup a mangé le renard
L'ours a mangé le loup
L'homme a mangé l'ours
Et le ver mangera l'homme
et tout va recommencer
Le jour mangera la nuit
La nuit mangera le jour.
anonyme
(réf "Anthologie de poèmes sur la nature, l'homme et son environnement" - Jean-Marie Henry - éditions Rue du monde).


Déposé par choupinou le 01/07/2018  


Poème anniversaire
Aujourd’hui est un jour particulier
Le jour où tu es est partie
Je ne remercierais jamais assez
Le ciel de t’avoir mis dans mon chemin
Ce chemin semé d'amour et de tendresse
Ou je ne faisais sombré sous ton charme
Tu as éclairé ma route
Toi seule la lumière de tous mes espoirs
J’ai la chance de t’avoir eu dans ma vie
Mais rien ,pas même la mort ne se mettra entre nous
Tu vis en moi encore et encore,
Toi qui m’apportait ce bonheur
Par un simple regard parlant du cœur
Baisse tes yeux et regarde vers la terre
Tu verras la grandeur de mon amour
Tu verras mon cœur qui brille de mille feux
Pour toi mon amour est une rose
Que l’on coupe mais qui ne meurt jamais
Tant que mon amour forme des racine
Les racines d’un amour extraordinaire
je t'aime SACHEM
De ta maman a toi petit trésor
tendres pensées a toi Sachem et a ta maman en ce jour anniversaire si difficile du souvenir
babeth (choupinou)


Déposé par poutounou le 13/05/2018  

Que c'est joli ! "Il faut savoir marier la mort avec la vie !".
*
Un jour de colère
*
Un jour de colère
tu te gonfles comme un poisson-lune
un jour de douceur
ta bouche est en fleur
Il ne faut pas espérer
téter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
le soleil avec la pluie
*
Un jour de couleur
l’enfer embrasse ton coeur
mais un jour de miel
comme tu es suave !
Il ne faut pas espérer
téter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
Douleur avec Plaisir
*
Un de tes amis meurt
tu es brisé de chagrin
un enfant naît
ton coeur est en fête
Il ne faut pas espérer
téter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
la Mort avec la Vie
*
Hector Poullet ("Paroles en l’air" , éditions Desormeaux, 1978)


Déposé par poutounou le 07/01/2018  

Partout, je t'ai vu, bel Ange...
*
Air vif
*
J'ai regardé devant moi
Dans la foule, je t'ai vu
Parmi les blés, je t'ai vu
Sous un arbre, je t'ai vu
*
Au bout de tous mes voyages
Au fond de tous mes tourments
Au tournant de tous les rires
Sortant de l'eau et du feu
*
L'été, l'hiver je t'ai vu
Dans ma maison, je t'ai vu
Entre mes bras, je t'ai vu
Dans mes rêves, je t'ai vu
*
Je ne te quitterai plus.
*
Paul Éluard ("Derniers poèmes d'amour")


Déposé par poutounou le 31/12/2017  

Pour la nouvelle année qui s'en vient, je laisse la parole à ce grand poète qu'est Jacques Brel. Je partage complètement ses voeux. Je rajouterai juste que je nous souhaite, à nous les membres du cimetière virtuel, plein de visites de nos anges la nuit dans nos rêves...
*
« Je vous souhaite de souhaiter.
Je vous souhaite de désirer.
Le bonheur, c’est déjà vouloir.
Comme en droit pénal, l’intention vaut l’action.
Le seul fait de rêver est déjà très important.
Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir.
Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer,
et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil,
et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir
Je vous souhaite de résister à l’enlisement,
à l’indifférence
et aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour,
car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux,
car le bonheur est notre destin véritable. »
*
Jacques Brel (1968)


Déposé par Cyprien le 22/11/2017  


Parfois notre lumière s'éteint, puis elle est rallumée par un autre être humain. Chacun de nous doit de sincères remerciements à ceux qui ont ravivé leur flamme.
Albert Schweitzer
***************************************************************
BIEN QUE LES FLEURS SE FANENT
MEURENT ET DISPARAISSENT
LEURS IRREMPLACADE PARFUMS
DEMEURENT TOUJOURS
TOUT COMME C'EST FLEURS ECLATANTES
CEUX QUE NOUS AIMONS
NE MEURT JAMAIS
ILS DEMEURENT AVEC NOUS A JAMAIS
EMPREINTS DANS NOS SOUVENIRS PRECIEUX
ENSEMBLE POUR L'ETERNITE
Je voulais vous dire MERCI,
a vous qui me soutenez de vos gentilles attentions
de vos jolies fleurs,bouquets d'amour,
ils procurent beaucoup de bonheur dans ces instant de tristesse
aussi bien a mes petits anges,qu'a moi,
et nous vont droit au coeur.
Je suis vraiment touchée,par tous ces gestes d'amitié,
qui nous sont adressés si gentiment
Je voulais vous dire MERCI
pour les écrits,poèmes que vous me ,leur laisser ici
alors a tous ceux qui sont là,près de nous,
notre reconnaissance et notre amitié
s'accompagnerons tout simplement
d'un petit mots mais qui représente beaucoup a mon,notre coeur ,
un simple mais majestueux remerciement en ces moment de douleur
MERCI
MERCI,
Pour notre petite Youmi,si peut de temps dans notre vie, 1 mois et 6 jours décédée le 12/11/17 et pour Réglisse lors de son anniversaire d'envol,les petits amours de ma fille pouilledamour.
Pour mon adorable petit Nudji qui me manque énormément et qui est dans mon coeur chaque secondes,chaque minute de ma vie,c'est si dur de vivre sans mon petit bébé d'amour....
Pour notre petit Simba le chien de mon frère,a qui je rends hommage car c'était un gentil petit canichou que j'aimais beaucoup et je lui doit bien ca
TENDRE CALINOUX,AFFECTUEUSES CARESSES ET TENDRESSES POUR VOTRE PETIT ANGE
MERCI DE VOTRE AMITIE ,SOUTIEN
choupinou celibab


Déposé par poutounou le 05/11/2017  

Oui, tu vis à l'infini mon Ange...
*
À l'infini
*
Là-haut, tu es. Là-haut quoiqu'il advienne,
ange-soleil d'un miracle à jamais
que rien ne sépare de la pure lumière
ni du souffle ascendant de notre amour promis
*
A une autre altitude, tu es là, hors d'atteinte,
hors du monde où meurent les âmes et les corps.
Tu danses sur l'horizon que je porte en moi
pour abolir l'espace et le temps. Tu vis à l'infini.
*
André Velter ("L'amour extrème, poèmes pour Chantal Mauduit", éditions Gallimard, 2000)


Déposé par Cyprien le 12/10/2017  

pour un mot reçu,un poème, pour une fleur offerte,pour une main tendue,pour un geste d'amitié,pour toutes ces petites attentions témoignées lors du départ pour le pont de l'arc en ciel,de notre petit Symba d"amour,il étais si gentil.MERCI
choupinou( je lui ai ouvert une page en sa mémoire,j'étais sa tantine,il me manque petit père)


Déposé par poutounou le 10/09/2017  

Un magnifique lac comme au Paradis blanc....
*
J'ai pour toi un lac
*
J'ai pour toi un lac quelque part au monde
Un beau lac tout bleu
Comme un œil ouvert sur la nuit profonde
Un cristal frileux
Qui tremble à ton nom comme tremble feuille
À brise d'automne et chanson d'hiver
S'y mire le temps, s'y meurent et s'y cueillent
Mes jours à l'endroit, mes nuits à l'envers.
*
J'ai pour toi, très loin
Une promenade sur un sable doux
Des milliers de pas sans bruits, sans parade
Vers on ne sait où
Et les doigts du vent des saisons entières
Y ont dessiné comme sur nos fronts
Les vagues du jour fendues des croisières
Des beaux naufragés que nous y ferons.
*
J'ai pour toi défait
Mais refait sans cesse les mille châteaux
D'un nuage ami qui pour mon Ange
Se ferait bateau
Se ferait pommier, se ferait couronne
Se ferait panier plein de fruits vermeils
Et moi je serai celui qui te donne
La Terre et la Lune avec le soleil.
*
J'ai pour toi l'amour quelque part au monde
Ne le laisse pas se perdre à la ronde.
*
Gilles Vigneault


Déposé par ovanek le 01/07/2017  


💖 💖 14 💖 💖
***** Mon Fidèle ****
Tu étais ma doublure, ma fourrure, ma déchirure
Maintenant que tu n’es plus que suis je devenue
De ma seule affection, tu étais mon soutien
Loin des humains, tu resteras et demeurera mon chien
Ma seule vérité pour aller vers demain
Un peu idéalisé comme un pouvoir divin
Tu étais pour moi aussi un magicien
Têtu comme une mule
Par ton instinct tu me bouscule
Tu me hantes encore par ta disparition
J’en ai encore des frissons
Je te revois partout sans aucune solution
Ni trouver un chemin pour aller vers l’horizon
Tu étais ma protection, ma musique
Sur des pas de rythmiques
Mon unique sincérité
Dans un monde fou et démesuré
Jusqu’au bout je porterai ta maladie
Dans mes bras tu es parti vers un autre pays
Celui du Paradis
Dans un souffle de sérénité mon cerveau s’en est gravé
Maintenant au milieu des personnes je détonne
Vers ton chagrin, je me consomme
Lorsque j’entends un chien, moi je me meurs
Et rêve encore de Toi …. Pensée
💖
💖 💖 15 💖 💖
Quand un être que l'on aime nous quitte
C'est une page de notre livre qui se tourne malgré nous...
Tu es parti me laissant tel une orpheline de l'amour
En manque de toi et de ton regard que j'aimais tant...
J'apprends à vivre sans toi
Mais peut-être devrais-je dire…. "J'apprends à survivre sans toi ..."
**** Pensée ****
💖


Déposé par choupinou le 01/07/2017  


en ce triste anniversaire de ton envol Sachem reçoit mes plus doux câlinoux et de tendre caresses; pensées pour ta maman
de ta maman a toi petit ange SACHEM
Dors ma colombe
 Dors ma colombe, dors le soir tombe
Chante ma douce voix à mon bel amour
Dors, moi je veille. Quand on sommeille
On voit s'ouvrir le grand ciel bleu.
Chantez belles mésanges, bercez mon ange
Qui dans son nuage, rit en rêvant.
Chantez belles mésanges , bercez mon ange
Qui dans sommeil, aboie en rêvant.
Chantez belles mésanges, bercez mon chien
Qui dans sa couche, pense a moi en rêvant
Chantez belles mésanges, bercez en choeur
Sous vos louanges,mon petit coeur vainqueur
Dors, il fait sombre à travers l'ombre
Souffle un grand vent qui meut le ciel
Dors tout de même mon trésor que j'aime
car mon âme et ma vie son près de toi....,
******************************************************************
La vie se charge de nous donner,mais de nous reprendre....La seule chose qu'elle ne peut nous voler,c'est l'amour profond qui vit et persiste dans nos coeurs pour nos petits anges partis...Celle-ci le pourra que lorsque qu'elle aura convié la mort de venir nous chercher...Mais qu'importe ce jour là,car nous les retrouverons et nos coeurs de nouveaux battrons a cent a leur....Il n'y a qu'un seul paradis..
CITATION de Elisabeth Michel (choupinou)
***************************************************
Quand un chiens meurt,il ne va pas dans un au-delà réservé aux chiens avec des chenils en or et des os bien tendres en quantité illimitée,pas plus que l'humain ne se retrouve dans un châlet éthéré entouré de roses vaporeuses,peu importe ce qu'en pensaient mes prédécesseurs plus fantaisiste... Chiens,chats,lapins,ouistitis,éléphants,lions,loups toute forme animal et humains se retrouverons tous au même endroit... Au cours de séances,je ne sais plus combien de fois j'ai noté auprès d'une personne décédée depuis peu la présence d'un animal l'accompagnant dans la mort comme il l'avais fait dans la vie.
EXTRAIT DU LIVRE DE GORDON SMITH(MEDIUM) : L'ETONNANT POUVOIR DES ANIMAUX
SACHEM est auprès de vous a sa manière,pour toujours
choupinou en même tant celibab,


Déposé par poutounou le 18/06/2017  

Les yeux qu'on ferme voient encore...
*
Les yeux
*
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.
*
Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.
*
Oh ! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;
*
Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :
*
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.
*
René-François SULLY PRUDHOMME (1839-1907)


Déposé par SESHAT39 le 15/04/2017  

😘 😘 💖 🌼 🌺 🌸 💜 👼 👼 🐶 🌹 💓 💙 💙 🐣 🐇 🐇
Bonnes Fêtes de Pâques de la part de SESHAT et de tous ses Anges chéris
😘 😘 💖 🌼 🌺 🌸 💜 👼 👼 🐶 🌹 💓 💙 💙 🐣 🐇 🐇 😘 😘 💖 🌼 🌺 🌸 💜 👼 👼 🐶 🌹 💓 💙 💙 🐣 🐇 🐇


Déposé par Biscuit le 01/03/2017  

OU ES-TU ?
« Où es-tu, petit ange, où es-tu?
On aurait bien voulu,
À force d’amour,
t’empêcher de partir,
mais le monde est trop lourd,
petit ange léger,
Et n’a pas su te retenir.
Où faut-il te chercher, maintenant ?
Sous les gouttes de rosée? Sur les ailes du vent?
Qui saura nous le dire?
» Maman, »
Là où je suis, je ne crains rien.
J’ai les yeux pleins d’étoiles blondes,
J’ai l’âme vaste comme le monde.
Là où je suis, la joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas, je suis dans chaque chose…
sur les ailes d’un ange,
dans la rosée, dans le vent,
dans le cœur d’une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas, je suis partout,
Je suis avec vous, je suis chez moi. »
Albert Gui,
,


Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

























Poster un message ou bien Déposer une fleur

Retourner en haut