JAILY

 
recherchez toutes les informations sur JAILY
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
  La page de JAILY a été vue 62 788 fois.

En hommage à JAILY


Il est né le :--/--/1972
Il nous a quittés le :12/02/1990
 



En hommage à JAILY

MON BEBE.............. j'avais 20 ans............. 18 ans ensemble............ l'amour infini que j'ai pour toi est toujours là............. je t'ai aimé, je t'aime et t'aimerai jusqu'au bout..............

Ne dites pas : mourir ; dites : naître. Croyez.
On voit ce que je vois et ce que vous voyez ;
On est l’homme mauvais que je suis, que vous êtes ;
On se rue aux plaisirs, aux tourbillons, aux fêtes ;

On tâche d’oublier le bas, la fin, l’écueil,
La sombre égalité du mal et du cercueil ;
Quoique le plus petit vaille le plus prospère ;
Car tous les hommes sont les fils du même père ;

Ils sont la même larme et sortent du même oeil.
On vit, usant ses jours à se remplir d’orgueil ;
On marche, on court, on rêve, on souffre, on penche, on tombe,
On monte. Quelle est donc cette aube ? C’est la tombe.

Où suis-je ? Dans la mort. Viens ! Un vent inconnu
Vous jette au seuil des cieux. On tremble ; on se voit nu,
Impur, hideux, noué des mille noeuds funèbres
De ses torts, de ses maux honteux, de ses ténèbres ;

Et soudain on entend quelqu’un dans l’infini
Qui chante, et par quelqu’un on sent qu’on est béni,
Sans voir la main d’où tombe à notre âme méchante
L’amour, et sans savoir quelle est la voix qui chante.

On arrive homme, deuil, glaçon, neige ; on se sent
Fondre et vivre ; et, d’extase et d’azur s’emplissant,
Tout notre être frémit de la défaite étrange
Du monstre qui devient dans la lumière un ange.

VICTOR HUGO.




10000 Fleurs

 
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
10 000 je t'aime à multiplier par l'infini
Déposé par rafia
Déposé par rafia
Mille bisous s'envolent au paradis
Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock
Un bouquet de tendres câlinous pour te souhaiter une douce nui
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par goulou50
Déposé par goulou50
Un souffle de bisous pour toi petit ange
Déposé par dianthe
Déposé par dianthe
envol de bisous remplis d amour pour un merveilleux trésor
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
si ton corps est resté au FOUN DE LA FAGE, ton coeur est dans le mien
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
je t'aime mon P'TIT NOUNOUCHE je t'aime et j'en pleure
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
tu en as fait des parties avec PRINCE, jouer, tu ne pensais qu'à ça
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
9990 bouquets,, tu préfères les joujoux que nous avions tant de mal à te choisir....troués en quelques secondes
Déposé par dianthe
Déposé par dianthe
dans ce bouquet des petits bisous cachés rien que pour toi
Déposé par goulou50
Déposé par goulou50
Je t'envoie un jet de bisous et une rafale de caresses
Déposé par rafia
Déposé par rafia
Une pluie de bisous et de papouilles pour toi petit ange,
Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock
Tendres et affectueuses pensées pour toi bel ange du paradis
Déposé par Nina42
Déposé par Nina42
Tes yeux telles les étoiles sont l'âme des cieux. Bisous beau Jaily
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET
Déposé par MaryseLETORET

252 messages



Déposé par poutounou le 14/04/2019  

Je t'aimerai TOUJOURS et je ne t'oublierai JAMAIS, mon Ange...
*
Toujours et Jamais
*
Toujours et Jamais étaient toujours ensemble
ne se quittaient jamais. On les rencontrait
dans toutes les foires.
On les voyait le soir traverser le village
sur un tandem.
Toujours guidait
Jamais pédalait
C'est du moins ce qu'on supposait...
Ils avaient tous les deux une jolie casquette
L'une était noire à carreaux blancs
L'autre blanche à carreaux noirs
A cela on' aurait pu les reconnaître
Mais ils passaient toujours le soir
et avec la vitesse...
Certains d'ailleurs les soupçonnaient
Non sans raison peut-être
D'échanger certains soirs leur casquette
Une autre particularité
Aurait dû les distinguer
L'un disait toujours bonjour
L'autre toujours bonsoir
Mais on ne sut jamais
Si c'était Toujours qui disait bonjour
Ou Jamais qui disait bonsoir
Car entre eux ils s'appelaient toujours
Monsieur Albert, Monsieur Octave.
*
Paul Vincensini


Déposé par choupinou le 11/04/2019  

Les esprits des animaux,vos petits anges qui nous visitent nous donnent des signes de leur présence
de diverses façons: des lumières ou des appareils électroniques s'allument ou s'éteignent,nous avons
des sensations comme des chatouilles,des frissons,des frôlements,de la chaleur intense,(qu'on peut
ressentir sur ses genoux),des brises d'air frais alors que nous sommes a l'intérieur,des odeurs
familières de leur poils ou des senteurs de fleurs......
EXTRAIT du livre:les
animaux.....leur chemin vers l'autre monde de Laila Del Monte ,
je t'offre une petite bougie d'amour et de tendre câlinoux petit coeur


Déposé par poutounou le 07/04/2019  

Que c’est beau !!!
Homme ! Sache mourir afin d’avoir été !!! Allons chercher le secret de la vie...et nous comprendrons la mort !
*
Le secret de la vie
*
Le secret de la vie est dans les tombes closes :
Ce qui n'est plus n'est tel que pour avoir été ;
Et le néant final des êtres et des choses
Est l'unique raison de leur réalité.
*
O vieille illusion, la première des causes !
Pourquoi nous éveiller de notre éternité,
Si, toi-même n'étant que leurre et vanité,
Le secret de la vie est dans les tombes closes.
*
Hommes, bêtes et Dieux et monde illimité,
Tout cela jaillit, meurt de tes métamorphoses.
Dans les siècles, que tu fais naître et décomposes,
Ce qui n'est plus n'est tel que pour avoir été.
*
A travers tous les temps, splendides ou moroses,
L'esprit, rapide éclair, en leur vol emporté,
Conçoit fatalement sa propre inanité
Et le néant final des êtres et des choses.
*
Oui ! sans toi, qui n'es rien, rien n'aurait existé :
Amour, crimes, vertus, les poisons ni les roses.
Le rêve évanoui de tes oeuvres écloses
Est l'unique raison de leur réalité.
*
Ne reste pas inerte au seuil des portes closes,
Homme ! Sache mourir afin d'avoir été ;
Et, hors du tourbillon mystérieux des choses,
Cherche au fond de la tombe, en sa réalité,
Le secret de la vie.
*
Charles-Marie LECONTE DE LISLE (1818-1894)


Déposé par poutounou le 31/03/2019  

Oui à une douce petite pluie de printemps !!!
*
La pluie
*
La pluie fine a mouillé toutes choses, très doucement, et en
silence. Il pleut encore un peu. Je vais sortir sous les arbres.
Pieds nus, pour ne pas tacher mes chaussures.
*
La pluie au printemps est délicieuse. Les branches chargées
de fleurs mouillées ont un parfum qui m'étourdit. On voit briller
au soleil la peau délicate des écorces.
*
Hélas ! que de fleurs sur la terre ! Ayez pitié des fleurs
tombées. Il ne faut pas les balayer et les mêler dans la boue ;
mais les conserver aux abeilles.
*
Les scarabées et les limaces traversent le chemin entre les
flaques d'eau ; je ne veux pas marcher sur eux, ni effrayer ce
lézard doré qui s'étire et cligne des paupières.
*
Pierre LOUŸS (1870-1925)


Déposé par poutounou le 23/03/2019  

Chantons tous en coeur... Que c'est drôle une fourmi sponsor !!!
*
La fourmi et la cigale
*
La fourmi ayant engrangé
Pour manger,
Se trouva fort déprimée
Quand la saison fut abîmée:
«Voilà l'hiver qui s'avance
Je n'ai pas eu de vacances.»
Rencontra la cigale
un peu pâle
D'avoir chanté
Tout l'été.
Lui dit : "Remonte-moi le moral,
Joue donc un air estival.
Puise dans mes provisions.
Sans poésie, la vie n'est que désolation."
Moralité : depuis lors
La fourmi est devenue sponsor.
*
Joël Sadeler


Déposé par Rosablue le 22/03/2019  

😘 😊 😍 💚 💛 💗 😉 🌼 🌷 🌞 🌻 🌸 🌺 💐 💐 💐 😃 😃 😘 😘 😘 😘 😘 😘 😘 😘 😘 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼 💝 💝 💝 💝 💝 💝 💝 💝 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 🌷 💐 💐 💐 💐 💐 🌺 🌺 🌺 🌺 🌸 🌸 🌸 🌸 🌸 🌸 🌺


Déposé par choupinou le 20/03/2019  

Le printemps donne à tout la vie et la beauté ;
Chaque tige a sa fleur ; chaque fleur est
superbe ;
L'azur est souriant. La nature en gaîté
Met des trésors d'amour et
de
bonheur dans l'herbe !
Dans les arbres, songeurs profonds, germe le fruit :

La joie est par les airs ; tout est gonflé de sève ;
Et ce jour trouble plus le penseur
que la nuit,
Car un plus grand mystère entre dans son grand rêve !
Dieu se
laisse entrevoir
,et sur des arbrisseaux,
Êtres souffrants que nul doux parfum ne
console,
Une fleur vient d'éclore, un nid de passereaux :
Encore de l'amour au sein
d'une
corolle ! , , , , ,
et une petit bougie en ce jour de renouveau ,pour toi


Déposé par poutounou le 17/03/2019  

Dès que je te rejoindrai mon Ange ...
*
L’ombre des anges
*
Je traverserai les villes
J’emporterai ta voix
J’irai chercher le feu dans le ciel
Et le vent dans nos voiles
Quand l’ombre des nuages
Démasquera nos souffles
Nous volerons sereins
Par les chemins du sort
Et nos songes en fuite
Eviteront les gouffres
Pour balayer ensuite
Les traces de nos morts
Je traverserai les villes
J’emporterai ta voix
J’irai chercher le feu dans le ciel
Et le vent dans nos voiles
Une étoile se repose
*
Dès qu’un ange s’endort…
*
Isaac Lerutan, 2009


Déposé par poutounou le 10/03/2019  

Un Ange sûrement !!!
*
Ce soir, à travers le bonheur
*
Ce soir, à travers le bonheur,
Qui donc soupire, qu'est-ce qui pleure ?
Qu'est-ce qui vient palpiter sur mon coeur,
Comme un oiseau blessé ?
*
Est-ce une plainte de la terre,
Est-ce une voix future,
Une voix du passé ?
J'écoute, jusqu'à la souffrance,
Ce son dans le silence.
*
Ile d'oubli, ô Paradis !
Quel cri déchire, cette nuit,
Ta voix qui me berce ?
Quel cri traverse
Ta ceinture de fleurs,
Et ton beau voile d'allégresse ?
*
Charles VAN LERBERGHE (1861-1907)


Déposé par poutounou le 04/03/2019  

Coucou mes amies (is),
*
Comment vous dire « Merci » pour tous vos messages, toutes vos fleurs, toutes vos bougies. Cela fait 6 ans qu’il est parti maintenant et je pense encore très fort à lui. Je suis très émue et vos marques d’amitié me touchent énormément. Je ne peux rien vous dire de plus que « MERCI », mais je peux vous assurer que, à moins d’un grave problème de santé, je n’oublierai pas la date anniversaire de vos Anges….
*
Poutounouxxx à vous tous et encore « MERCI »…..
*
Martine et filou d’Iron


Déposé par goulou50 le 02/03/2019  

‌ Mon Bel ange
Dans les jardins du ciel,
Tu as trouvé le pont de l’arc en ciel,
Ou brille un magnifique soleil !
Un ciel, des oiseaux, des fleurs,
C’est le paradis du bonheur,
Pour toi mon petit cœur !
Malgré que tu sois loin de moi,
Mes joies, mes rêves sont pour toi,
Tu vis à travers moi, c’est comme ça !
Je me languis de ton absence,
Qui sont pour moi de longs silences,
Des douleurs indélébiles que rien n’efface !
Ce monde qui nous sépare,
N’est qu’un passage vers l’au-delà,
Que je franchirai sous les ailes d’un ange, pour te retrouver !
Dans l’attente, je t’envoie ces mots que tu aimes,
Ceux qui nous atteignent,
Pour te dire mon ange que je t’aime


Déposé par poutounou le 02/03/2019  

Tu es tout ça mon Ange !!!
*
MON ANGE ADORÉ
*
Tu es mon oxygène,
Tu es la joie que je promène,
La force qui brise mes chaînes,
L'indispensable qui coule dans mes veines.
*
Tu es l'objet de mon existence,
L'ange pur de l'innocence,
Mon étoile de bienveillance,
Plus qu'un espoir et plus qu'une chance.
*
Tu es ma mélodie,
La douceur de mes nuits,
Les couleurs de ma vie,
Le bonheur à l'infini.
*
- Elodie -


Déposé par poutounou le 24/02/2019  

Chacun d’entre nous a son « Tien An Men ». En effet, nous nous sentons tous démunis devant la cruauté dont font preuve certains humains. Mais « nos petits combats valent aussi la peine, même si on ne les voit pas : dénoncer un acte de cruauté, donner à manger à un animal qui a faim, recueillir une boule de poils abandonnée… » Il y a tant à faire et ceux qui sont aux commandes de notre pays font si peu, oui si peu !!! Alors battons nous, dressons nous devant les « chars » pour une vie meilleure, pour une vie plus juste !!!
*
Magnifique chanson de Calogero
*
Tien An Men
*
Quand les yeux ont tout vu et tout subi
Que même les dieux ont perdus de leur magie
Quand les mots ne vous répondent plus
On courbe le dos
Un jour au bout de la rue...
*
Vous mène là
A Tien An Men
A pas baisser les bras
Seul face à soi même
On se voit faire le pas
De donner ses chaînes
Parce qu'on a plus que ça
P't-être que Tien An Men
Est plus près que ce qu'on croit
Que nos guerres quotidiennes
Valent aussi la peine
Mais on ne les voit pas
*
Quand les gestes fléchissent sous le plus fort
Qu'il ne vous reste
Plus qu'à se rendre d'accord
Quand plus rien
N'est à perdre ou à prendre
On ne vous retient
Un jour la fin des méandres...
*
Vous mène là
A Tien An Men
A pas baisser les bras
Seul face à soi même
On se voit faire le pas
De donner ses chaînes
Parce qu'on a plus que ça
Peut-être que Tien An Men
Est plus près que ce qu'on croit
Que nos petits combats
Valent aussi la peine
Mais on ne les voit pas
*
Parce qu'on a encore ça dans les veines
Et pas d'autres choix
Un jour le destin vous emmène
A Tien An Men


Déposé par Biscuit le 18/02/2019  

Les chiens entrent dans notre vie pour nous enseigner l’amour, ils partent pour nous apprendre à perdre. Un nouveau chien ne remplace jamais un vieux chien, il ne fait qu’agrandir le coeur.


Déposé par poutounou le 17/02/2019  

Je vous présente Madame mouton du Paradis blanc…
*
Tricoti, tricota….Madame mouton, tricotez-moi une jolie paire de gants et un bonnet mignon pour promener mon Iron en forêt…
*
Madame mouton tricote
Des manteaux pour ses enfants
Six manteaux, six paires de bottes
Pour ses six petits enfants.
« Cette année la laine est chère « ,
dit Mère-Mouton en bêlant,
six cache-nez, six pull-overs,
ça coûte beaucoup d’argent
et s’il fait froid cet hiver
je tricoterai, mes enfants,
la laine de votre père
et celle de l’oncle Fernand


Déposé par Annie le 14/02/2019  

Coucou Jaily !
J'ai manqué ton anniversaire d'envol n'étant rentrée qu'hier après une absence de 2 semaines. Je vais allumer une bougie pour que ta maman sache que je ne t'ai pas oublié.
Bisous bel ami.


Déposé par choupinou le 12/02/2019  


L'amour c'est le sentiment le plus merveilleux qui soit
L'amour c'est la
tendresse,l'amour partage
Celui qui nous unit toujours davantage
L'amour
confiance,l'amour loyal
Celui qui comprend et pardonne
L'amour fidèle,l'amour


constant
Celui qui résiste aux plus grand tourments
Celui qui résiste malgré le
temps
qui passe
le plus beau des cadeaux,c'est celui que nous partageons
l'amour de nos
petits coeurs et en ce jour de ton anniversaire JAILY
Ou simplement
chaque jour,chaque minute,chaque instant ,


Déposé par Biscuit le 12/02/2019  

Je pense à toi, lorsque les lueurs du soleil
Brillent dans la mer.
Je pense à toi, lorsque le scintillement de la lune
Se mire dans les sources.
Je te vois, lorsqu’au loin sur le chemin
La poussière se soulève,
Dans la nuit profonde, lorsque sur l’étroit sente
Le voyageur tressaille.
Je t’entends, lorsque des murmures étouffés
La vague monte là-bas.
Dans le paisible bosquet je vais souvent pour écouter
Quand tout se tait.
Je suis auprès de toi, aussi loin sois-tu,
Tu es près de moi.
Le soleil baisse, bientôt brilleront les étoiles.
Ah ! Si tu étais là !
Goethe


Déposé par poutounou le 10/02/2019  

Quelle belle déclaration !!!
*
Démunie
*
Pourquoi n'ai-je pas conservé
Tes « sourires » précieux
Et préservé l'ombre
Que tu jetais sur nos routes ?
*
Pourquoi n'ai-je pas mis de côté
Tes regards d'ambre et d'or,
Fortune fabuleuse pour plus tard
Quand je serai à court de tendresse ?
*
J'ai gaspillé tes caresses
Je n'ai aucun disque de tes pas
L'orage a éparpillé tes étreintes
Et détruit les silos remplis de léchouilles.
Le dernier son de ta voix
S'est perdu dans le sable
Et je dessine en vain ton profil
Dans le givre de ma fenêtre.
*
Claire Goll


Déposé par Biscuit le 05/02/2019  

Quand j’observe le ciel
Je rêve à des merveilles
Mais souvent la nuit
Je rêve à lui.
Il est mon étoile, mon berger
Dans la soirée sacrée
Il est l’étoile perdue,
Que j’ai aperçue.
Cette étoile du berger parmi tant d’autres,
Est comme les secondes d’une montre,
On l’aperçoit peu,
Mais il est avec eux.
Alors, je me suis retourné
Et dans la nuit étoilée
Et je t’ai vu, sur le chemin
Me tendant la patte
Me disant : ne te laisse pas envahir par le chagrin,
Tu restes à jamais mon ami, je veille sur toi,
Ma vie était belle, j’ai vécu comme un roi
Je te regarde, je t’entends, je ne suis pas loin.
Juste de l’autre coté du chemin.


L'Album photo contient 12 photos



Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

























Poster un message ou bien Déposer une fleur

Retourner en haut