Forums | Répondre | Recherche |
 Google ads  
 
Présentation Présentation

AU REVOIR L'AMOUR DE MA VIE

Page
  Page 1 sur 3   

 1 2 3
 Suivant »
  
Auteur
Roxanne54
Membre
#1 | Posté le:
30 Aou 2016 15:15
 
Bonjour j ai perdu ma chienne VODKA un cocker anglais de couleur feu le vendredi 27/08. Tout allait bien jusqu'au jeudi 26 aux environs de 22h. Vodka a commencé à vomir son repas puis du sang. Elle avait du mal à respirer. J ai décidé de contacter les urgences veterinaires à minuit trente
La vétérinaire de garde pense à une occlusion. Elle lui fait 3 injections pour la soulager. Mais plus les heures plus Vodka s affaiblissait. Je l ai ramenée à 8h. Mon veterinaire habituel lui fait des examens et m informé qu elle a un cancer généralisé. Son rythme cardiaque est très haut et elle présente une importante détresse respiratoire. Devant mon désarroi et ma douleur il m explique qu'il va la soulager par perfusion et nous devons patienter pour voir ce que cela donne. Malheureusement mon bébé s est éteint à 17h 29. Depuis ma douleur est tellement intense que j ai l impression de devenir folle. Désormais je ne quitte plus le dernier doudou avec lequel elle a joué. Son panier et ses jouets sont toujours à la même place. La maison est tellement vide sans elle. Vais je parvenir à surmonter cette douleur?

Auteur
Lecmarc
Membre
#2 | Posté le:
30 Aou 2016 21:03
 
Bonsoir, Roxanne54

Je vous rassure, oui vous finirez par surmonter votre douleur...Mais ce sera dur, très dur, et sans doute fort long. Lorsque j'ai perdu Caprice, mon premier chien, ilm'a fallu plus de deux ans avant d'accepter son départ. Il y a maintenant 36 ans qu'il m'a quitté, et je pense à lui tous les jours. La perte d'un chien adoré, c'est comme une amputation: cela se cicatrise, mais le membre amputé fait toujours mal....Courage!
Amicalement,
Marc

Auteur
Roxanne54
Membre
#3 | Posté le:
30 Aou 2016 23:38
 
Merci beaucoup pour votre message. Chaque minute chaque geste me la rappellent. Les moments les plus durs sont le matin et le soir. Nous étions très fusionnelles toutes les deux. Je doute pouvoir un jour retrouver cette relation avec un autre compagnon. Pour le moment je m efforce de ne pas sombrer dans le noir. Elle me donnait de l énergie et surtout énormément de joie et d amour. Peut être que le temps comblera ce manque énorme que je ressens à l intérieur.

Auteur
MARIE66
Membre
#4 | Posté le:
31 Aou 2016 22:23
 
Bonjour Roxanne54,

Comme le dit Lecmarc, ça sera long très long de pouvoir surmonter la douleur de perdre nos amours. Moi aussi il y a 7 ans j'ai perdu l'amour de ma vie et aujourd'hui 7 ans plus tard, ma peine est toujours aussi grande qu'au premier jour. 2 mois après le départ de ma petite chérie, c'est c'était au tour de mon beau Nounours. Il n'avais que 6 ans et là pour moi celà à été le drame. Mourir dans l'incendie de ma maison. Je l'ai quitté à 15h30 et à 17h30 ont me prévenait qu'il y avait le feu chez moi. Bien sûr, au retour je ne pensais qu'à mon chien. Malheureusement je ne réfléchissais pas dans le bon sens. Il me tardait d'arriver chez moi, j'espérais vraiment sauver mon chien. Et non, il a été asphyxié !!! 7 ans après je ne m'en remets toujours pas. Ils sont là, tous les deux, auprès de moi. Leurs photos sont dans toutes les pièces de la maison. Quand je parts pour plusieurs jours, j'emmène leurs photos avec moi.
Je leurs parlent tous les jours, dans ma tête bien sûr, pour ne pas que mon époux me prenne pour une folle. Ils font toujours partie de ma vie. Bon courage Roxanne54.

Auteur
Roxanne54
Membre
#5 | Posté le:
1 Sep 2016 01:21
 
Bonjour Marie 66
Merci pour votre message. Cela me touche sincèrement. Quels drames vous avez vécu. Je suis effondrée pour vous.
Perdre votre chérie était déjà une grosse épreuve mais perdre votre nounours dans ces conditions devait être un enfer pour vous. Vous avez du vous poser bcp de questions et surtout culpabiliser. Oh ma pauvre je ne peux imaginer ce que vous avez du ressentir pendant de longs mois.
Nous ne réagissons pas du tout de la même façon avec mon conjoint. Moi j ai besoin de parler d elle afin qu elle continue de vivre mais lui ne peut en parler pour le moment c est trop dur et il est également démuni face à mon désarroi et ma tristesse.
Alors je fais comme vous j embrasse ses photos et lui parle. Je ne me sépare plus du dernier doudou avec lequel elle jouait encore la veille de son départ.
J ai décidé d assister à sa crémation ( je ne sais pas si vous connaissez ) afin de l accompagner jusqu'au bout et de m assurer qu elle sera traitée avec toute la dignité qui lui est due. Je redoute ce moment mais en même temps j en ai besoin.
Ainsi je récupérerai ses cendres et son empreinte à l issue de la cérémonie.
Je vous remercie encore une fois pour votre message cela m apaise de pouvoir Ă©changer avec des personnes qui connaissent cette douleur et de pouvoir parler d elle comme je le souhaite sans que l on prenne pour une dingue.
N hésitez pas à me recontacter ça sera avec plaisir.
Roxanne

Auteur
MARIE66
Membre
#6 | Posté le:
2 Sep 2016 00:43
 
Bonsoir Roxannes54,

Je vous remercie de me répondre. J'ai eu des chiens depuis ma plus tendre enfance. Un animal c'est vital pour moi. En 2009, quand j'ai perdu mes deux derniers amours, avec difficultés, je suis resté 4 ans sans chiens. Mon mari ne voulais plus reprendre d'animaux, vue notre âge quand même avancé. Un chien vie en moyenne 14 ans ! Mais une petite vie animale me manquait terriblement ! Les années qui passaient sans un petit être à câliner, à aimer, à serrer très fort, ce n'était pas possible. Pour moi, c'était devenu insupportable !! Je devenais dépressive et pleurait pour un rien, mais surtout je pleurais la mort de mes amours et le manque d'un petit compagnon à aimer de nouveaux. Au bout de 4 ans (bien trop long) j'ai enfin finis par choisir ma petite boule de poils, qui est dans ma vie depuis 3 ans et est toute ma vie aujourd'hui. Mais si vous saviez comme j'ai peur ! Peur qu'il lui arrive quoi que se soit. Peur de la maladie, peur de l'accident, peur que lui aussi me soit retiré. J'ai toujours peur pour lui ! J'ai du mal à le laisser à la maison, nous l'emmenont partout avec nous. Il est chéri comme un gosse. Sûrement plus pour moi. Mais surtout, mes deux amours sont toujours là, auprès de nous. Ils sont invisibles, mais ils sont là, tout près (dans mon coeur.) Mais bien sûr pour moi ça ne suffit pas. Merci Roxanne, courage à vous et comme vous le souhaiterez je serais heureuse d'avoir de vos nouvelles.

Auteur
Roxanne54
Membre
#7 | Posté le:
3 Sep 2016 10:39
 
Bonjour Marie, votre message me touche beaucoup. Cela fait une semaine que Vodka nous a quittés et j ai toujours aussi mal. Quoique je fasse elle occupe toutes mes pensées. Je fais mine de tenir le coup pour mes proches alors qu au fonds de moi je suis dévastée. Les larmes sont moins présentes mais le vide à l intérieur me dévore. J ai toujours redouté ce jour où elle partirait. Comme vous j avais toujours peur qu il leur arrive malheur ( nous avions 2 chiennes). J ai tellement de crainte que quand mon conjoint va promener notre autre cocker je ne vais pas avec lui car j ai peur que la laisse ou le collier lâche ou qu elle se fasse attaquer par un autre chien. Pour l instant nous n avons pas abordé le sujet de reprendre un autre chien car je dois avouer que j aurai l impression de trahir Vodka. Mais n ayant pas eu d enfants Vodka était ma fifille, un simple regard suffisait nous nou comprenions. Alors ce manque d amour à donner et à recevoir est revenu. Ce vide, ce sentiment d' inutilité et surtout cette impression d être seule toute seule dans mon quotidien. J ai beau embrasser ses photos et lui parler mais sa douceur le bruit de ses pattes sur le parquet me manquent. Même si ma seconde chienne est là le lien de filiation et de complicité n est pas le même. Les heures me paraissent interminables. Chaque matin j espère la voir à côté de moi dans mon lit et lui faire un gros câlin mais non elle n est plus là et ne reviendra pas. Peut être que de récupérer ses cendres et son empreinte vont m apaiser mais j ai tellement peur de craquer le jour de l incinération. La revoir froide et dure sans ses petits yeux debordant d amour qui ne regarderont plus me paraît insurmontable. Pourtant je veux l accompagner jusqu'au bout et surtout l embrasser et la toucher une dernière fois. Je vous remercie pour vos messages cela m apaise un peu de pouvoir parler d elle et surtout d échanger avec des personnes qui comprennent ma douleur. A bientôt je l espère.

Auteur
Lecmarc
Membre
#8 | Posté le:
3 Sep 2016 11:33
 
Bonjour, Roxanne,
Comme je vous comprends et comme je compatis à votre douleur. Si je peux vous donner un conseil, quand vous aurez récupéré ses cendres, laissez passer quelques jours, puis essayez de penser à reprendre un autre chien, non pour remplacer Vodka (c'est impossible!) mais pour vous occuper. De préférence ADOPTEZ-en un. Vodka vous sera reconnaissante d'apporter un peu de bonheur à un malheureux. Allez sur ma page, et relisez dans l'ordre l'histoire de CAPRICE, de SAMY, et surtout de KHALI puis de Killy. Puis cherchez sur le forum "Et voilà PHILOU : cela vous aidera à comprendre comment j'ai pu surmonter les épreuves. Pourtant, chaque jour, je pense à Caprice, à Samy, et à mes K...Mais je dois faire le bonheur de Philou, et si cela ne sèche pas mes larmes, cela m'aide à survivre.
Bon courage!
Amicalement,
Marc

Auteur
Touky
Membre
#9 | Posté le:
3 Sep 2016 14:44
 
Bonjour Roxanne,

Je viens de perdre (5 juillet) un des 2 petits chiens que j'avais adoptés en 2011. Bientôt deux mois, mais le manque est toujours aussi fort.
Il vous faudra du temps, le travail de deuil est parfois long et souvent difficile, surtout que Vodka vous a quitté brutalement, alors qu'elle semblait aller bien.
J'ai attendu durant la crémation de mon pépère, c'est vrai que ce n'est pas un moment très agréable, mais je suis heureuse que ses cendres soient là, à la maison, près de nous. J'espère que pour vous ce sera la même chose.

Malgré votre douleur, prenez le temps d'aller promener votre autre petit chien, qui ne doit pas comprendre pourquoi vous ne venez plus. Il est là, certainement affectueux lui aussi, ne redoutez pas un accident, il n'y a aucune raison que cela arrive, et certainement qu'il vous sera reconnaissant de voir que vous l'aimez, et cela vous apaisera un peu.

Ne vous formalisez pas non plus si votre conjoint ne réagit pas comme vous, chacun vit son deuil de manière différente. Exprimez-vous si vous sentez le besoin d'en parler, avec lui ou ici où vous trouverez une écoute puisque nous vivons tous le même chagrin.

Quant Ă  reprendre un autre chien, je ne peux qu'approuver le message de Marc; prenez votre temps, discutez-en avec votre conjoint, vous sentirez bien quand le moment sera propice Ă  la venue d'un compagnon dont vous ferez le bonheur.

Amicalement

Auteur
Roxanne54
Membre
#10 | Posté le:
3 Sep 2016 20:49
 
Merci Touky pour votre message. Il est vrai que j ai bien du mal à surmonter cette épreuve. Félina ( ma seconde chienne) est plus attachée à son maître. Nous avions en quelque sorte chacun la notre. Mais à sa manière elle me montre son affection à mon égard avec des marques de tendresse. Elle me manque tellement ! !!!! J ai hâte de la ramener à la maison. Même si ses doudous et ses photos n ont pas bougé son absence me brise un peu plus chaque jour. J ai le sentiment qu une partie de moi même est morte avec elle. Merci encore pour votre message de sympathie. Amicalement

Auteur
MIG
Membre
#11 | Posté le:
7 Sep 2016 13:23
 
Bonjour Roxanne54,

J'ai perdu mon petite compagnon Néo il y a deux mois. Je considérais ce petit bonhomme comme le fils que je n'ai jamais eu. Il m'a tellement apporté pendant ces 16 ans, tout comme vous sa perte a été très compliqué à gérer et elle l'est encore aujourd'hui. Je pense à lui tout les jours j'ai un cadre où l'on peut mettre plusieurs photos et il est présent dans chaque. Régulièrement je dépose un bleuet sur ce cadre cette fleur se trouvait sur une zone de sa promenade et il symbolise bien son caractère. Néo était un membre de la famille. Quand il est décédé nous devions partir en vacance 12 jours plus tard avec lui, le site avait été choisi pour lui mais il n'a pas tenu, il m'a quitté avant. Face à ma douleur ma conjointe ne savais plus me gérer puis elle m'a soumis l'idée de reprendre un cocker anglais, au départ j'étais catégoriquement contre en pensant que c'était un moyen de le remplacer et d'occuper mon temps à s'en occuper. Mais elle ne voyait pas les choses comme ça, elle aimait Néo, puis elle m'a dit Néo est irremplacable tu ne l'oublieras jamais, elle m'a juste dit qu'il ne fallait pas se priver de rendre heureux un autre compagnon. Ma conjointe connaissait Néo depuis 2011. Avec ses parents elle a eu plusieurs chiens et chacun était unique. Je me suis donc laisser convaincre. Aujourd'hui j'ai repris un cocker il s'appelle Spike c'est un pépère adorable et très turbulent. Je ne culpabilise pas d'avoir pris Spike car j'ai aimé mon chien plus que tout, j'ai été présent jusqu'à son dernier souffle, j'ai creusé sa tombe avec mon beau-père et je l'ai déposé dans sa tombe moi-même. Il est enterré dans un superbe jardin chez mes beaux parents et à chaque fois que j'y vais je passe plusieurs minutes sur sa tombe. Spike ne remplace en rien Néo auquel je pense tout les jours, il a marqué ma vie au fer rouge, j'entame juste une nouvelle histoire avec un autre compagnon. En fait Spike m'a aidé à occulter les images de souffrance de Néo la nuit précédent son départ pour ne me rappeler que les bons moments que j'ai pu passer avec. J'aime Spike mon petit bonhomme et je n'oublierai jamais mon fils Néo. La peine reste forte et l'amour que je lui porte me submerge encore, mais il n'est plus là il est dans mon coeur et c'est ce qui compte. Je vous souhaite bon courage et souvenez-vous que des bons moments.

Mig

Auteur
Roxanne54
Membre
#12 | Posté le:
7 Sep 2016 22:58
 
Merci MIG pour votre message. C est vrai qu il avait l air formidable votre NÉO. Je ressens un grand vide à l intérieur comme quelque chose qui me manque. La douleur est toujours aussi forte. Vous avez eu ce courage de pouvoir le mettre en terre vous-même. Je trouve ça formidable. Vous avez,ainsi, pu l'accompagner jusqu'au bout. Nous n avions pas cette force. Ainsi, j'ai choisi d'assister à la crémation le 13/09 afin de m'assurer qu'elle sera traitée comme elle mérite jusqu'au bout. Mais je redoute de flancher. Je songe, tout doucement, à l éventualité de reprendre un cocker mais je culpabilise à cette pensée. Je me dis que si elle me voit elle doit penser que j envisage de la remplacer bien vite. Et puis je n ose pas en parler à mon conjoint. J ai peur qu il refuse . Nous avons un second cocker. Mais elle est tellement différente de Vodka. Vodka était le calme, la gentillesse, la douceur meme. FELINA est une vraie boule de nerf. Elle est indépendante n accepte les câlins uniquement quand elle le décide et surtout la complicité fusionnelle que j avais avec Vodka n existe pas avec Félina. Vodka me suivait partout même aux toilettes ( désolée pour ce détail peu élégant) . Nous dormions l une blottie contre l autre. D un simple regard nous nous comprenions. Elle était pour moi l amour de ma vie mais je suppose que ces habitudes quotidiennes qui nous rappellent combien ils nous manquent, vous les connaissez aussi. Merci MIG pour votre message. Amicalement

Auteur
marilou
Membre
#13 | Posté le:
8 Sep 2016 10:39
 
Roxanne54
je comprends votre douleur, car moi-même je n'arrive pas à faire le deuil de ma truffe d'amour qui le jour de la st Amour a rejoint le paradis des toutous.... quand votre toutou vous fait la fête, vous léchouille d'amour et que vous savez que dans une heure il aura quitté ce monde vous passez par toutes les phases.... l'acceptation, puis vient le temps de la culpabilité ou vous vous dites on aurait pu attendre.... mais en sachant que cela aurait été reculer de quelques jours quelques heures l'inéluctable, comme le chante Celine Dion encore un soir, encore une heure.......
Plus jamais.... je ne veux revivre une telle Ă©preuve, car c'est une trop grande souffrance
bon courage
amitiés

Auteur
Roxanne54
Membre
#14 | Posté le:
8 Sep 2016 12:42
 
Bonjour Marilou merci pour votre message. Il est vrai que notre souffrance est aussi intense que l amour qu ils nous ont donné toutes ces années. Son départ fut si brutal. La veille encore elle a mangé et joué avec nous. Tout a basculé jeudi soir ( il y a 15 jours) à 22h. J ai beau me dire qu elle n est plus là mais malgré cela je continue à la chercher chaque matin et de la voir partout. Je l aimais tellement. Ce manque et ce vide à l intérieur ne sera jamais comblé. Bon courage à vous aussi

Auteur
MIG
Membre
#15 | Posté le:
8 Sep 2016 13:55
 
Roxanne54
Il ne faut pas culpabiliser même si vous reprenez un cocker. Vous trouverez peut être ça bizarre, mais j'ai expliqué à Néo à voix haute chez moi (je vous rassure je ne suis pas dingue lol) pourquoi j'ai repris un pépère. Je ne pense pas qu'il m'en voudra pour ça, l'amour que je lui porte est encore tellement présent, puis le lien qui nous unis est indestructible, il m'a accompagné dans tout mes changements de vie (divorce, déménagements,...). Puis c'était mon fils. Il ne faut pas culpabiliser de vouloir rendre heureux un autre compagnon... Je ne pense pas que Vodka vous en voudra, les moments et les choses que vous avez faites avec Vodka sont uniques et le resteront toute votre vie. On oubli pas son compagnon, il vit en nous et dans notre coeur, c'est ce qui compte.
Amitié Mig

Page
  Page 1 sur 3   

 1 2 3
 Suivant »
 
Présentation Présentation

AU REVOIR L'AMOUR DE MA VIE
Top
Votre réponse 
 

Utilisateur : Mot de passe :  
Accès limité aux utilisateurs enregistrés.
 
 
 
BBS
miniBB ®