In tribute to
GOLDEN MILADY D'INGLYBER
2011 / 2018



In tribute to
GOLDEN MILADY D'INGLYBER
2011 / 2018

Please login to use private mails, adress book and favorite
Private mail
Please login to use private mails, adress book and favorite
Adress book
The page of GOLDEN MILADY D'INGLYBER  was seen  130 371  times.
130 371 views
Please login to use private mails, adress book and favorite
Favorite

Please login to use private mails, adress book and favorite
In tribute to
GOLDEN MILADY D'INGLYBER
SCOTTISH-TERRIER
Born on :14/11/2011
left us on:24/07/2018
 

4 pictures

9633 Flowers

10 candles

314 messages

Log in to post a message, a flower or light a candle
Your username        Your password       


In tribute to GOLDEN MILADY D'INGLYBER

Arrivテゥe chez nous mi-octobre 2016, GOLDEN MILADY s'テゥtait parfaitement adaptテゥe テ notre famille.
Nous aussi, nous l'adorions encore plus.
Toujours en cuisine, elle テゥtait d'humeur テゥgale et parfaitement joyeuse malgrテゥ son lourd handicap qui l'empテェchait de se dテゥplacer seule non accompagnテゥe.
Elle restera dans nos coeurs pour l'テゥternitテゥ.
DOUGLAS l'a toujours aidテゥe dans son quotidien.
Ils seront テ nouveau rテゥunis.




10 candles
from
 
 

9633 Flowers



314 messages

left by poutounou on 20/03/2022  
Je vous fais partager un extrait d'une chanson de Jacques Brel que j'adore. J'ai essayテゥ, tant bien que mal, de la rテゥテゥcrire テ la sauce "4 pattes". Que Monsieur Brel me pardonne d窶兮voir ツォ dテゥtournテゥ ツサ sa magnifique chanson !
*
La chanson des vieux "amants" ( chien et maテョtre)
*
Bien sテサr, nous eテサmes des orages !
Tant d'ans d'amour, c'est l'amour fol.
Tu n'as pas toujours テゥtテゥ sage,
Je t'ai grondテゥ de temps en temps
Et chaque meuble se souvient
De tes "tendres" griffes de chien,
De tes crocs et de tes "strissettes".
T'テゥcoutais quand tu l'voulais bien,
Tu m'faisais ta p'tite moue de chien,
Et tous les jours c'テゥtait la fテェte.
*
Oh mon amour
Mon doux, mon tendre, mon merveilleux amour
De l'aube claire jusqu'テ la fin du jour
Je t'aime encore, tu sais je t'aime...

left by poutounou on 16/03/2022  
Que c窶册st bien dit : ツォ elle crie dans le silence ツサ. Nous en avons ツォ criテゥ ツサ des larmes quand vous テェtes partis, doux Anges窶ヲ
*
UNE LARME
*
Soudain elle surgit venue des profondeurs,
sa valeur est inestimable tant elle est vraie.
Plus riche qu'un trテゥsor, elle perle au grテゥ du moment,
scintillante de vテゥritテゥ et pourtant si indテゥchiffrable
qu'aucun n'eut pensテゥ de la comprendre.
Merveille qu'elle est, elle s'テゥcoule vivement
pour laisser fuir l'autre qui la suit.
Rempli de joie ou de mテゥlancolie,
seul l'テェtre qui la laisse filer peut la comprendre
car elle crie dans le silence.
*
Oテケ il y a une larme,
il y a un coeur.

left by celibab on 14/03/2022  
merci infiniment de vos douces pensテゥes pour Hatchi, en ce jour du 08/03/2022, et pour ses amis tous autant fidティle ,mais aussi avec beaucoup de retard pour les anniversaires de tous ces pauvres petits coeurs certain d'entre eux, mal aimテゥs, abandonnテゥs ou martyrisテゥs, et malheureusement pour beaucoup jusqu'テ la mort;
merci Pour " Pourquoi tant de mテゥchancetテゥ "(19/02)
Pour "tous les loups massacrテゥs" victimes d'une bien triste lテゥgende et de contes (02/02)
Pour "Isis" (01/02)
Pour " Cyrano" (14/02)
Pour "Hommage テ de pauvres petits chiots" (12/12)
De la haut, dans le magnifique jardin, ils vous en sont reconnaissant, ils ont trouvテゥ enfin l'amour que nous leur apportons chacun de notre faテァon, et pour cela ils veillerons a jamais sur nous tous, leurs nouveaux amis, qu'ils n'ont pas eu la chance d'avoir de leur vivant.
et merci pour tous ces autres petits anges d'amour, dont ce n'est pas leur anniversaire, mais que nous chouchoutons sur cette page, et sur vos pages pour beaucoup d'entre vous.
Ils le mテゥritent tellement... 沽ェ沍芋汾セ笨ィ汳役泗条沛サ沍コ
choupinou&celibab

left by poutounou on 13/03/2022  
Et non ! La vie c窶册st pas toujours comme marcher sur du velours窶ヲ !!! C窶册st des clous, des planches abimテゥes, des trous, et des fois il fait noir et on n窶凉 voit rien窶ヲ mais il faut continuer car テァa en vaut la peine : il y a tellement de beaux moments, de belles rencontres, comme celles avec nos Amours de chien, qui nous font oublier pour un temps la duretテゥ de la vie窶ヲ
*
LA MテRE テ SON FILS
*
C'est moi qui te le dis, petit,
La vie, c'est pas comme marcher sur du velours,
C'est un escalier qu'il faut grimper.
Y'a des clous qui dテゥpassent,
Et des planches abテョmテゥes,
Et des bouts oテケ y'a mテェme pas de plancher :
Des trous.
Et tout ce temps-lテ,
On n'arrテェte pas de grimper,
De changer de palier,
De tourner les coins.
Mテェme que des fois y'a pas de lumiティre
Et qu'on n'y voit rien.
Alors, petit, te retourne pas,
Va pas redescendre l'escalier.
C'est assez dur, fais pas exprティs,
Va pas dテゥgringoler maintenant
Parce que moi, je continue,
J'ai pas fini de grimper.
Et c'est moi qui te le dis,
La vie, c'est pas comme marcher sur du velours.
*
(Auteur inconnu)

left by poutounou on 09/03/2022  
La patte de ton chien, serre-la si fort窶ヲ
*
La main des dieux, tu peux refuser de la prendre
*
La main des dieux, tu peux refuser de la prendre.
La main du mendiant, tu peux aussi.
Toutes les mains qui frテエleront la tienne, tu peux les oublier.
La main de ton ami, ferme les doigts sur elle, et serre-la si fort
que le sang de ton cナ砥r y batte avec le sien au mテェme rythme.
*
Sabine Sicaud, Les poティmes de Sabine Sicaud, 1958 (Recueil posthume)

left by mistral on 06/03/2022  
GOLDEN MILADY vous remercie de vos fleurs et messages.

left by poutounou on 06/03/2022  
Si vous avez des bleus テ l窶凖「me, regardez ce curieux nuage窶ヲ !!!
*
Les bleus テ l'テ「me
*
Si vous avez des bleus テ l'テ「me
et les yeux pleins de poussiティre
d'avoir perdu un テェtre cher,
pensez テ une vive flamme.
*
Rien ne gommera son souvenir
et les images de sa vie,
ses rires tellement jolis
et vos partages de dテゥlires.
*
Regardez ce curieux nuage
ondulant lテ-haut dans le ciel,
si lテゥger et surnaturel,
il vous envoie un doux message.
*
Ne sanglotez pas car on vous voit,
souriez de tout votre cナ砥r,
avec plus d'amour et de ferveur,
soufflez un baiser du bout des doigts.
*
Vous sentirez sitテエt de l'テゥmoi
causテゥ par ce tendre cテ「lin
dテゥposテゥ sur le pieux chemin
de cet ange entrテゥ dans l'au-delテ.

left by poutounou on 05/03/2022  
C窶册st vrai : c窶册st un petit mot tout simple, mais qui signifie tant テ mes yeux. Alors MERCI pour les fleurs, les poティmes, les messages, les bougies, vos petits mots rテゥconfortants窶ヲ Ces dates anniversaires, mテェme aprティs quelques annテゥes, nous rappellent ces moments ツォ douloureux ツサ que l窶冩n voudrait oublier テ tout jamais. C窶册st comme si tout s窶凖ゥtait passテゥ hier : c窶册st le dテゥcティs, l窶兮bsence et ce grand vide qui s窶冓nstallent dans notre cナ砥r, dans notre テ「me, dans notre tテェte, et nous rendent mテゥlancoliques, sans parler des torrents de larmes que nous avons versテゥes. Ca fait quand mテェme moins mal aprティs un certain temps, parce que la vie a repris ses droits, le dessus comme on dit. Mais ces jours, ces dates fatidiques sont lテ et l窶冩n n窶凉 peut rien. On se souvient, on n窶册n finit pas de se souvenir, et la douleur, qu窶冩n pensait oubliテゥe, remonte lentement テ la surface. Tout ce qu窶冩n pensait enfoui, bien enfoui, tout au fond de la mテゥmoire, nous revient en pleine figure et テァa fait mal, テァa fait encore mal, malgrテゥ le poids des annテゥes. Heureusement que nous savons qu窶冓ls sont bien lテ oテケ ils sont テ prテゥsent, dans leur merveilleux Paradis blanc. Ca nous met un peu de baume au cナ砥r. Elles nous attendent, lテ-haut, nos belles petites ツォ canailles ツサ adorテゥes. Il y a quelque chose aprティs la mort, une autre vie et, comme nous le disons tous et toutes si souvent, nous finirons par les retrouver dans ce merveilleux monde qu窶册st le leur maintenant窶ヲ Merci encore, un grand et amical Merci窶ヲ
*
C窶册st un petit mot tout simple
Mais qui pティse lourd.
Si mes lティvres l窶册xpriment avec douceur
C窶册st qu窶冓l prend naissance au fond de mon cナ砥r.
Un grand Merci, un petit Merci,
Peu importe sa taille
Il n窶兮 pas de dimension窶ヲ
Que ce soit dans la joie ou dans la tristesse,
C窶册st un signe de reconnaissance
Qui ne connait pas l窶冓ndiffテゥrence.
Merci !
Un petit mot qui fait du bien quand on le prononce ;
Un petit mot gracieux qui calme et rテゥjouit.
Merci ! Merci !
Merci de m窶兮voir permis de vous dire :
*
ツォ MERCI ツサ !

left by poutounou on 02/03/2022  
Oui, doux Anges, emmenez-nous derriティre le miroir de l窶兮utre cテエtテゥ窶ヲ
*
Viens je t'emmティne
*
France Gall
*
Toi qui as posテゥ les yeux sur moi
Toi qui me parle pour que j'aie moins froid
Je te donne tout ce que j'ai テ moi
La clテゥ d'un monde qui n'existe pas
*
Viens, je t'emmティne
Oテケ les テゥtoiles retrouvent la lune en secret
Viens, je t'emmティne
Oテケ le soleil le soir va se reposer
J'ai tellement fermテゥ les yeux
J'ai tellement rテェvテゥ
Que j'y suis arrivテゥe
*
Viens, je t'emmティne
Oテケ les riviティres vont boire et vont se cacher
Viens, je t'emmティne
Oテケ les nuages tristes vont s'amuser
J'ai tellement fermテゥ les yeux
J'ai tellement rテェvテゥ
Que j'y suis arrivテゥe
*
Plus loin, plus loin
Plus loin que la baie de Yen Thaテョ
Plus loin, plus loin
Plus loin que la mer de corail
*
Viens, je t'emmティne
Derriティre le miroir de l'autre cテエtテゥ
Viens, je t'emmティne
Au pays du vent, au pays des fテゥes
J'ai tellement fermテゥ les yeux
J'ai tellement rテェvテゥ
Que j'y suis arrivテゥe窶ヲ

left by choupinou on 01/03/2022  
Je suis si petit, si petit,
Que bien trop souvent, on m'oublie.
Ami avec le monde entier,
Partout, je voudrais m'envoler.
Mon nom vous couvre de baisers,
Doux compagnon du verbe : aimer.
Encore et toujours, si petit
Que bien trop souvent, on m'oublie.
Je fais dテゥjテ partie de vous,
Sublime atout d'un rendez-vous.
Vite ! vite vous rattraper,
Pour vous offrir mon doux secret.
Aux petits et grands d'aujourd'hui,
テ toi l'ami ! テ vous aussi !
Si fragile et si plein de vie,
Mon nom est simplement MERCI.
C'est avec pleins de tendresse que je vous le dis,
a vous qui comme nous connaissez cette peine,
Du fond du coeur : un franc et merveilleux MERCI.
MERCI pour notre belle et gentille Nina,
notre petite Ninette qui nous manque tellement
choupinou et pouilledamour

left by poutounou on 27/02/2022  
Une odeur, un geste, une musique, un endroit, et tu es lテ, auprティs de moi窶ヲ !!!
*
QU'UN VOILE
*
Il n'y a qu'un voile,
qu'un voile qui nous sテゥpare.
Il y a un souffle qui nous unit, celui des テ「mes,
si doux, si fin, si persistant,
"Je suis lテ, au-delテ du savoir, du visible, de l'audible" dit la voix.
"Il n'y a que ce voile qui nous sテゥpare
et tu me sens parfois".
Une odeur, un geste, une musique, un endroit,
et je suis lテ, auprティs de toi ;
tu m'entends rire, discourir de ce qui テゥtait.
Dテゥsormais c'est un trテゥsor au fond de toi.
Il n'y a qu'un voile si fin pourtant si infranchissable,
impテゥnテゥtrable car nul ne sait ce qui est au-delテ.
Nul ne doit savoir,
on n'en revient pas,
c'est l'テゥblouissant interdit.
Mais, pour les cナ砥rs, la frontiティre n'existe pas,
l'amour brテサle ce voile si tenu et retrouve le feu de l'テゥternel.
L'amour ne craint l'テゥblouissement mais s'en nourrit constamment.

left by poutounou on 23/02/2022  
Celui qui perd sa vie, un jour la retrouvera窶ヲ
*
Il restera de toi窶ヲ
*
Il restera de toi ce que tu as donnテゥ
Au lieu de le garder dans des coffres rouillテゥs.
Il restera de toi, de ton jardin secret,
Une fleur oubliテゥe qui ne s'est pas fanテゥe.
*
Ce que tu as donnテゥ
En d'autres fleurira.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Il restera de toi ce que tu as offert
Entre tes bras ouverts un matin au soleil.
Il restera de toi ce que tu as perdu,
Que tu as attendu plus loin que tes rテゥveils.
*
Ce que tu as souffert
En d'autres revivra.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Il restera de toi une larme tombテゥe,
Un sourire germテゥ sur les yeux de ton cナ砥r.
Il restera de toi ce que tu as semテゥ,
Que tu as partagテゥ aux mendiants du bonheur.
*
Ce que tu as semテゥ
En d'autres germera.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Michel Scouarnec

left by poutounou on 20/02/2022  
Des nuages au Paradis ! Oui, mais de gentils nuages...Ils ont de la chance ! Ils vont voir comment c窶册st lテ-haut窶ヲ !!!
*
Les nuages
*
Trois petits nuages
S窶册n venaient de Paris,
Mais oui, mais oui.
Mon Dieu, qu窶冓ls テゥtaient jolis !
Derriティre eux le vent riait.
Allez, allez !
Et claque, claque son fouet.
Le premier nuage
Etait lテゥger comme un duvet.
Le second petit nuage
Avait de beaux cheveux frisテゥs.
Passant trop prティs du soleil,
Le pauvre petit dernier
S窶凉 テゥtait brテサlテゥ le nez.
Tant pis, tant pis
Ils ne pouvaient pas s窶兮rrテェter
Pensez !
Trois petits nuages
S窶册n allaient au Paradis !
*
Nous aussi nous avons de ツォ beaux petits nuages ツサ pour ツォ personnaliser ツサ les pages de nos jolis cナ砥rs, ainsi que des fleurs, un soleil entre autres窶ヲ Merci テ Bruno pour tout le mal qu窶冓l se donne窶ヲ

left by poutounou on 16/02/2022  
Ecrivons un peu de poテゥsie pour nos trティs chers Anges窶ヲ !!!
*
A vos plumes !
*
A ceux qui n'osent point ou qui ont peur,
Ceux pour qui テゥcrire semble paralysie,
Rテェvez en votre esprit d'un nom comme le bonheur.
Osez le dessiner avec des mots テァテ et lテ jaillis.
Suivez votre inspiration, sans テェtre jugテゥs et avoir peur...
Taillez ces mots comme s'ils テゥtaient cueillis
Ils s'ouvriront alors comme de belles fleurs.
Caressez-les, gourmands, tels des fruits confits,
Humectez les un peu de votre coeur
Et ce qui vous semblait granit deviendra transcrit.
Usez de votre gomme pour rectifier l'erreur,
Rテェvez d'テェtre publiテゥs sans テェtre テゥrudits...
Souriez ainsi d'avoir テゥcrit un peu de poテゥsie...

left by poutounou on 13/02/2022  
C'est vrai qu'il est bon d'aimer ; aimer un chien, un chat, des oiseaux, la musique, les poティmes, celui ou celle qui partage notre vie et nos Anges bien sテサr... Il est simplement bon d'aimer... !!!
*
Comme il est bon d'aimer
*
Il suffit d'un mot
Pour prendre le monde
Au piティge de nos rテェves.
Il suffit d'un geste
Pour relever la branche,
Pour apaiser le vent.
Il suffit d'un sourire
Pour endormir la nuit,
Dテゥlivrer nos visages
De leur masque d'ombre.
Mais cent milliards de poティmes
Ne suffirait pas
Pour dire
Comme il est bon d'aimer
*
Jean-Pierre Simテゥon

left by poutounou on 09/02/2022  
Je brille sur tous les yeux en pleurs qu窶兮ucun sommeil n窶兮tteint.
*
Une voix du ciel
*
Je suis l'astre des nuits. Je brille, pテ「le et blanche,
Sur la feuille qui tremble au sommet d'une branche,
Sur le ruisseau qui dort, sur les lacs, bien plus beaux
Quand mes voiles d'argent s'テゥtendent sur leurs eaux.
Mes rayons vont chercher les fleurs que je prテゥfティre,
Et font monter au ciel les parfums de la terre ;
Je donne la rosテゥe au rameau dessテゥchテゥ,
Que l'ardeur du soleil a, sur le sol, penchテゥ.
Sitテエt que je parais, tout se tait et repose,
L'homme quitte les champs, et l'abeille la rose :
Plus de bruit dans les airs, plus de chant dans les bois ;
Devant mon doux regard nul n'テゥlティve sa voix,
De la terre ou du ciel aucun son ne s'テゥlance,
J'arrive avec la nuit, et je rティgne en silence !
Je cache mes rayons quand le cri des hiboux
Vient troubler mon repos et mon calme si doux.
*
Je suis l'astre des nuits ; je brille, pテ「le et blanche,
Sur le cナ砥r attristテゥ, sur le front qui se penche,
Sur tout ce qui gテゥmit, sur tout ce qui se plaint,
Sur tous les yeux en pleurs qu'aucun sommeil n'atteint.

left by poutounou on 06/02/2022  
Cette ツォ petite lumiティre ツサ vient de nos Anges chテゥris窶ヲpour nous apporter un peu de joie窶ヲ !!!
*
Une petite lumiティre
*
Qu'est-ce qui ne va pas ce soir ?
T'as l'air abandonnテゥ ?
Tu broies encore du noir,
Pourquoi te chagriner ?
*
Cherche dans l' Univers
Espティre et tu verras :
Une toute petite lumiティre,
Qui vient et grandira,
*
De sa flamme invisible
Elle rテゥchauffera ton coeur
Apportant dans ta vie :
Un peu de sa chaleur.
*
Ignore les gens avides qui vivent dans les nuages
Et regarde le soleil qui t'invite au voyage
Pour les yeux d'une biche tu changeras ton destin,
En voyant le printemps fleurir sur ton chemin...
*
Alors encore une fois, tu oseras dire : je t'aime
Et tu trouveras la force qui rテゥsout les problティmes
Mテェme si tu as mille raisons de pleurer sur toi-mテェme,
N'oublie pas que les autres ont aussi de la peine
*
Et qu'ils cherchent comme toi :
Cette petite lumiティre,
Qui vient d'un Univers
Oテケ seul l'amour est LOI !
*
Garde bien cette テゥtincelle,
Au fond de ta mテゥmoire
Il suffira d'y croire.
Pour voir la vie plus belle
*
(Jean-Claude Brinette)

left by poutounou on 02/02/2022  
Moi je leur mets des graines et du gras et de l窶册au aux pauvres petits cナ砥rs qui sont dehors par ce froid窶ヲ
*
Toc ! Toc ! ouvrez-moi !
*
Toc ! Toc ! bonnes gens, ouvrez-moi !
Ayez pitiテゥ d窶冰ne mテゥsange.
Puis-je venir dans votre grange ?
Dans le verger, il fait si froid.
*
Toc ! Toc ! bonnes gens, ouvrez-moi !
La neige recouvre la terre ;
Je suis seule et n窶兮i plus de mティre.
Il fait si chaud sous votre toit.
*
Toc ! Toc ! bonnes gens, ouvrez-moi !
Je me contenterai des miettes
Qui resteront dans vos assiettes.
Comme on doit テェtre bien chez soi !
*
Toc ! Toc ! bonnes gens, ouvrez-moi !
Je serai toujours propre et sage,
Mais ne me mettez pas en cage ;
Il est si triste, cet endroit.
*
Toc ! Toc ! bonnes gens, ouvrez-moi !
Je ne serai pas une ingrate ;
Je chanterai une sonate,
Pour vous, au printemps, dans le bois.
*
Gテゥrard Illberg

left by poutounou on 30/01/2022  
Encore deux, trois mois et le plus dur sera passテゥ. Printemps reviens nous vite !!!
*
Le printemps reviendra
*
Hテゥ oui, je sais bien qu窶冓l fait froid,
Que le ciel est tout de travers;
Je sais que ni la primevティre
Ni l窶兮gneau ne sont encor lテ.
La terre tourne ; il reviendra,
Le printemps, sur son cheval vert.
Que ferait le bois sans pivert,
Le petit jardin sans lilas ?
Oui, tout passe, mテェme l窶冑iver,
Je le sais par mon petit doigt
Que je garde toujours en l窶兮ir窶ヲ
*
Maurice Carテェme

left by poutounou on 26/01/2022  
Quand on regarde dans le dictionnaire la signification du mot ツォ Spleen ツサ, il est テゥcrit : vague テ l窶凖「me, mテゥlancolie窶ヲ !!! C窶册st tellement ce que nous ressentons, parfois ou souvent, lorsque nous pensons テ vous, doux Anges, partis pour d窶兮utres cieux窶ヲCe merveilleux poティme ツォ mテゥlancolique ツサ, on le doit テ un gテゥnie du ツォ Spleen ツサ, Monsieur Baudelaire窶ヲC窶册st vrai que c窶册st triste, mais c窶册st tellement beau en mテェme temps窶ヲ !!! Et cela ne nous empテェche pas de penser que nos Anges sont heureux, lテ oテケ ils sont テ prテゥsent窶ヲ
*
Spleen...
*
Quand le ciel bas et lourd pティse comme un couvercle
Sur l'esprit gテゥmissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;
*
Quand la terre est changテゥe en un cachot humide,
Oテケ l'Espテゥrance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tテェte テ des plafonds pourris ;
*
Quand la pluie テゥtalant ses immenses traテョnテゥes
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infテ「mes araignテゥes
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,
*
Des cloches tout テ coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent テ geindre opiniテ「trement.
*
Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Dテゥfilent lentement dans mon テ「me ; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crテ「ne inclinテゥ plante son drapeau noir.
*
Charles BAUDELAIRE (1821-1867)




The photo album contains 4 pictures
Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Top of page