Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur Rami de Gilly, dit CAPRICE
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de Rami de Gilly, dit CAPRICE a été vue 65 311 fois.

En hommage à
Rami de Gilly, dit CAPRICE

BICHON-A-POIL-FRISE
Il est né le :19/03/1965
Il nous a quittés le :15/08/1980
 



En hommage à Rami de Gilly, dit CAPRICE

HOMMAGE A CAPRICE, MON BICHOU.

En 1965, nous avons acheté, un petit bichon à poil frisé. Il possédait un pedigree et portait le nom aristocratique de Rami de Gilly, mais nous avons préféré lui donner le nom de CAPRICE. Il était né le 19 mars 1965. Là où nous habitions nous ne disposions que d’un tout petit jardinet. J’allais donc le promener au bois de Mariemont, puis je pris l'habitude d'aller le promener le long du canal, et il adorait cela.
Très vite, il a pris l’habitude quand on était en voiture, de se mettre sur mes genoux, les pattes de devant et la tête posées sur mon avant-bras tandis que je tenais le volant ! Il a ainsi fait des très longs trajets, notamment durant nos vacances !
Avec lui, la première année, nous sommes allés au Grand-Duché faire de la tente ! Il a trouvé moyen la nuit de s’échapper de notre tente…et de s’introduire dans une tente voisine !! Il m’a fallu le récupérer à mes risques et périls !
L’année suivante, nous avons passé nos vacances en Suisse, au bord du lac de Thoune, dans un chalet que nous avions loué. Les années suivantes, tractant une caravane, nos vacances nous ont menés en Italie, au Lac Majeur, à Royan, à Carry-le-Rouet, à Venise, à Argelès, dans les Alpes de Haute Provence, en Carinthie, dans la Forêt Noire. Il adorait jouer dans la neige, et aimait faire du canot ou du bateau et venir nager avec moi… Que de souvenirs, que d’anecdotes…A Royan, on a dû lui acheter un parasol car il ne supportait pas le soleil sur la plage ! Mais le soir, il quittait notre caravane pour aller quémander un peu de nourriture chez les voisines ! Car il était gourmand! Un jour, il a même profité d'un moment d'inattention pour vider une saucière remplie! Et il l'a digérée! A Carry-le-Rouet, il a trouvé le moyen d’arroser au passage un vacancier qui bronzait sur le sable !!!
S’il était très propre chez nous, on devait toujours se méfier quand on allait ailleurs ! C’est ainsi qu’il n’a pas hésité à faire sa crotte chez des particuliers chez qui je m’étais rendu pour avoir des renseignements sur la voiture que je comptais acheter ! La honte !!!

Il a ainsi passé 15 ans avec nous, faisant mon bonheur à chaque instant. Bien sûr, il vieillissait, mais sa santé restait bonne. Seul son pelage témoignait de son âge… En 1980, nos vacances nous emmènent en Italie, dans les Dolomites, puis en Autriche. Le 11 août, nous visitons une réserve naturelle, simplement parce que Caprice a été refusé dans une montée en télécabine car il n’avait pas de muselière (sic!)! Il est à la laisse, et marche tout près de moi. Brusquement au détour d’un sentier, apparaît un daim (enfin, une espèce de daim, je n’ai pas eu le temps de reconnaître l’animal !). Habitué à recevoir de la nourriture des visiteurs, il s’avance vers moi, voit Caprice, et lance sa patte avant vers lui. Hélas, son sabot touche Caprice au front, qui s’écroule, inconscient ! A toute vitesse, je récupère ma voiture et fonce comme un fou vers le premier centre pour trouver un vétérinaire. Bien sûr, il ne parle pas français, juste un peu d’anglais, mais je parviens à lui expliquer ce qui s’est passé. Il fait alors une piqure à Caprice, et estime qu’il faut attendre quelques jours pour voir s’il va sortir du coma… Pendant deux jours, j’ai donc veillé Caprice… Puis le mercredi soir, j’ai téléphoné à mon vétérinaire en Belgique qui m’a dit qu’il partait en congé le 15 août, mais que je pouvais essayer de rentrer avec Caprice, pour autant que je veille à ce qu’il n’ait pas froid. Aussitôt, ma décision est prise : nous rentrons ! J’attelle la caravane, et je prends la route de nuit. A certains moments, Caprice hurle… La caravane m’empêche de rouler aussi vite que je le voudrais. Sans hésiter, je m’arrête sur un parking, je dételle la caravane et la laisse sur place. En solo, je fonce vers la Belgique. La vitesse n’est pas limitée, et j’appuie au maximum sur l’accélérateur… Vers 6 h du matin, j’atteins Sarrebruck. Caprice hurle périodiquement. J’entre dans Sarrebruck et avec l’aide d’un taximan, je trouve un vétérinaire que je fais lever. Lui non plus ne parle ni français, ni anglais, mais sa fille connaît quelques mots d’anglais. D’après lui, le vétérinaire autrichien, habitué aux gros animaux, a sans doute fait une piqure trop forte pour la taille de Caprice. Il me demande de lui laisser Caprice jusqu’au lendemain matin. Me voilà contraint d’attendre…J’en profite pour aller rechercher la caravane, abandonnée à quelques centaines de kilomètres, remplie de toutes nos affaires (je n’ai repris que mon appareil photo et ma caméra, contenant les dernières photos de Caprice !). Et le lendemain, tout tremblant, je me présente chez le vétérinaire. Hélas, il m’apprend que mon Caprice est mort à l’aube : ni ses reins ni son cœur n’ont résisté…

Désespéré, en larmes, j’accepte sa proposition : Caprice sera enterré le lendemain dans le cimetière pour chiens de Sarrebruck. Je suis allé voir ce cimetière, j’ai relevé les dimensions des petites tombes, et je suis rentré en Belgique pour confectionner un encadrement pour la tombe de Caprice.
Retour à Sarrebruck pour aménager l’emplacement…et promettre solennellement que chaque année, le 15 août, je viendrais lui rendre visite et entretenir sa tombe.

J’ai tenu cette promesse pendant au moins 12 ans. Puis un jour, j’ai trouvé des tombes vandalisées, laissées à l’abandon… Manifestement, les autres maîtres ne venaient plus, certains étant décédés. J’ai ainsi appris que ce cimetière allait être désaffecté… J’ai pourtant continué à m’y rendre, jusqu’au jour où je n’y ai plus eu accès. Ce jour-là, c’est un peu comme si je perdais Caprice pour une deuxième fois…

Voilà donc 39 ans qu'il m'a brutalement quitté, et 39 ans que je pense à lui régulièrement...Caprice, mon bichou, peut-être as-tu accueilli Sami, puis Khali et enfin Killy?






7 bougies

Déposé par dianthe 25/11/2020 19:57Déposé par viana67 25/11/2020 17:48Déposé par Lecmarc 25/11/2020 08:48Déposé par Lecmarc 25/11/2020 08:48Déposé par Lecmarc 25/11/2020 08:48Déposé par Lecmarc 25/11/2020 08:48Déposé par Lecmarc 25/11/2020 08:47
De la part de
 
 





6683 Fleurs

  • Déposé par viana67Déposé par viana67
    Sur un tapis de fleurs, je dépose mes bisous les plus tendres pour le beau petit ange 💖💐💞🌼💘🌹
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    25-11-20 💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    25-11-20 💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    25-11-20 💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    25-11-20 💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔💔
  • Déposé par diantheDéposé par dianthe
    💖🌼🌼🤍💛💐💐💚💙💜🌻🌻🌺💗💕💚💛
  • Déposé par diantheDéposé par dianthe
    💖🌼🌼🤍💛💐💐💚💙💜🌻🌻🌺💗💕💚💛
  • Déposé par diantheDéposé par dianthe
    💖🌼🌼🤍💛💐💐💚💙💜🌻🌻🌺💗💕💚💛
  • Déposé par viana67Déposé par viana67
    On peut vivre sans richesse, mais jamais sans tendresse. Elle t'est acquise beau petit ange 💖💐💞🌼💘🌹
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    24-11-20 💔💔💔💔💔💔💟💟💛💚💙💜🤎💔💔💝💘💔💔💔
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    24-11-20 💔💔💔💔💔💔💟💟💛💚💙💜🤎💔💔💝💘💔💔💔
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    24-11-20 💔💔💔💔💔💔💟💟💛💚💙💜🤎💔💔💝💘💔💔💔
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    24-11-20 💔💔💔💔💔💔💟💟💛💚💙💜🤎💔💔💝💘💔💔💔
  • Déposé par diantheDéposé par dianthe
    flopée 👼🏻🎈🎈🎂🍰🍭de bisous de câlins de friandises 💐💐💐🌼🌼🌼pour un ange adorable
  • Déposé par diantheDéposé par dianthe
    flopée 👼🏻🎈🎈🎂🍰🍭de bisous de câlins de friandises 💐💐💐🌼🌼🌼pour un ange adorable
  • Déposé par diantheDéposé par dianthe
    flopée 👼🏻🎈🎈🎂🍰🍭de bisous de câlins de friandises 💐💐💐🌼🌼🌼pour un ange adorable
  • Déposé par viana67Déposé par viana67
    Douceur, tendresse, câlins et gros bisous 💖💐💞🌼💘🌹💋
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    23-11-20 💔💔💔💔💔🧡🧡🧡🧡🧡💛💛💛💛💛💚💚💚💚💚💙💙💙💙💙💟💟💟💟
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    23-11-20 💔💔💔💔💔🧡🧡🧡🧡🧡💛💛💛💛💛💚💚💚💚💚💙💙💙💙💙💟💟💟💟
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    23-11-20 💔💔💔💔💔🧡🧡🧡🧡🧡💛💛💛💛💛💚💚💚💚💚💙💙💙💙💙💟💟💟💟



711 messages



Déposé par Lecmarc le 14/01/2011  

Mon Bichou, je suis heureux d'avoir trouvé ce site et d'avoir pu t'y réserver une petite place.Bien sûr, c'est malheureusement à cause du départ de Khali que j'ai découvert ce site. Pendant plus de 12 ans, je suis allé au moins une fois par an dans ce petit cimetière en Allemagne où tu as été enterré: je te l'avais promis, chaque année le 15 août je passerais me recueillir et entretenir ta tombe. J'ai tenu ma promesse, et c'est même souvent deux ou trois fois par an que je passais.Sami m'accompagnait, et il semblait comprendre ma visite. Hélas, un jour, j'ai constaté que la plupart des tombes étaient vandalisées, et que plus personne ne semblait entretenir l'endroit. J'y suis encore retourné deux ou trois fois, pour découvrir finalement que le cimetière n'existait plus.Ce jour-là, c'est un peu comme si je te perdais une nouvelle fois...Mais le calendrier perpétuel qui est sur mon bureau est bloqué à la date du 15 août, et chaque année, à cette date, je pensais intensément à toi et je regardais toutes tes photos, souvenirs de tellement de bonheur. Maintenant grâce à ce site, c'est chaque jour que je te rends visite. Je ne t'oublierai jamais, mon Bichou.Je t'ai tellement aimé et je t'aimerai toujours.


Déposé par Lecmarc le 25/12/2010  

Voici quarante ans, je t'avais emmené chez un photographe. Et bien sûr, ta photo encadrée a été accrochée devant mon fauteuil préféré. J'ai depuis déménagé deux fois...mais ta photo est toujours là, devant mon fauteuil, et j'ai toujours un pincement au coeur quand je la regarde...c'est-à-dire plusieurs fois par jour! Et maintenant, je viens aussi te voir sur ce site, en rendant visite à Sami et à Khali. Tu vois je n'ai rien oublié...


Déposé par Lecmarc le 24/12/2010  

Caprice, mon Bichounet, encore un Noël sans toi...et tu me manques toujours autant...Ce soir, je regarde les quelques vidéo qui te sont consacrées.Tu es ainsi près de moi, avec Sami et Khali...


Déposé par Lecmarc le 23/11/2010  

Mon Caprice, je suis désolé de ne pas pouvoir mettre plus de photos de toi! Mais c'est qu'à l'époque, les appareils photos numériques n'existaient pas...J'ai énormément de photos de toi, mais elles sont collées dans des albums...Et je n'ai pas le courage d'abîmer ces albums pour numériser des photos, mais je les regarde très souvent, en pensant à tout ce que nous avons vécu ensemble...


Déposé par Lecmarc le 16/11/2010  

Trente ans ont passé...Pourtant, je n'ai rien oublié: nos longues promenades le long de l'eau, nos voyages en voiture avec toi sur mes genoux, la tête sur mon bras, nos très nombreux câlins, nos jeux, notre formidable entente...Et je continue à penser à toi chaque jour, et tu continues à me manquer...


Déposé par kiallan le 08/11/2010  


"La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi. Tu es toi. Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours. Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné. Parle-moi comme tu l’as toujours fait. N’emploie pas de ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste. Continue à rire de ce qui nous faisait vivre ensemble. Prie. Souris. Pense à moi. Prie pour moi. Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été. Sans emphase d’aucune sorte et sans trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié. Elle reste ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de ta pensée, Simplement parce que je suis hors de ta vue ? Je t’attends. Je ne suis pas loin. Juste de l’autre côté du chemin.",
-------KIALLAN, maman de JOY-----------


Déposé par CHARLY71 le 26/10/2010  

Caprice, 30 ans ont passé depuis ton départ et tu es toujours aussi présent dans le coeur de ta famille.
L'amour qui nous relie avec nos animaux reste éternel.
Doux repos joli Caprice


Déposé par maman le 24/10/2010  

poème à notre petit être aimé
Petit être de douceur,
qui m'a donné tant de bonheur,
toi, qui réchauffais mon coeur,
dans mes moments de pleurs.
Petit être de douceur,
tu as enrichis ma vie,
de souvenirs tellement jolis,
inscris dans le livre de ma vie.
Petite être de douceur,
nous avons traversé des nuits d'orages,
nos coeurs emplis de rage.
Petit être de douceur,
toi, l'ami fidèle pour toujours,
celui qui ne trahi jamais,
quelque soit le parcours.
Après un dernier regard,
qui m'enlevait mon dernier espoir,
tu m'as donne un dernier baiser,
comme pour me dire,
je dois te laisser.
Tu es parti doucement,
et j'ai revu tous nos moments,
te voilà envolé,
vers cette fameuse éternité.
Va mon coeur, mon bonheur,
tu as gagné ta place au paradis,
et si jamais tu croise un ange,
laisses' toi donc emporté,
dans les profondeurs du firmament,
Petit être de douceur,
n'oublies jamais maman et ta soeur
un jour tu verras,
je reviendrai auprès de toi.
Au revoir, mon coeur,
au revoir, mon grand bonheur,
au revoir petit ange,
au revoir,
petit-être de douceur.......
pour toi pt ange et ta Maman


Déposé par nathou26 le 24/10/2010  

le temps passe, mais on ne les oublie pas..repose en paix, beau RAMI..un ange au pays de l'arc en ciel..une tgendre pensee pour toi...


Déposé par tinou20042001 le 23/10/2010  

NOS CHERS COMPAGNONS
Un jour, vos beaux yeux se sont tournés vers l’autre rive, non pas que vous vouliez nous quitter, mais simplement parce que c’était comme ça. Vous étiez rappelés au pays merveilleux des Anges de DIEU.
Votre départ nous a laissé anéanti, le vide laissé par votre départ devenait un immense gouffre impossible à combler.
Vous n’étiez qu’Amour, gentillesse, tendresse, patience, fidélité et dévouement, au-delà de tout ce qu’un humain est capable de donner.
Vos noms, vos frimousses, vos attitudes et tout ce qui faisait de vous ce que vous étiez sont gravés à jamais dans nos cœurs en lettres de feu que même le temps ne pourra éteindre.
A votre évocation, tout nous revient en mémoire, les bons comme les mauvais moments passés ( la maladie ) ensemble. Ce qui nous reste est un sentiment d’Amour incommensurable, une énergie magique qui nous fait baigner dans une euphorie ou se mêlent sourires et larmes.
Oh oui ! vous nous manquez, mais nous savons aussi qu’en ce Paradis ou vous êtes dorénavant, vous êtes à l’abri de la maladie et du malheur, et dans la plénitude du devoir accomplie.
De cet endroit merveilleux vous continuez à veiller sur nous comme vous le faisiez de votre vivant en attendant notre venue.
De tout cela, nous vous remercions du fond du cœur.
Amour et Tendresse à vous tous nos chers compagnons.
Le Papa et la Maman de PYTHA


Déposé par betov le 23/10/2010  

y penser.... toujours
Accepter son absence.... peut être un jour
Oublier.... jamais




L'Album photo contient 5 photos






Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie



Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté
Votre pseudo        Mot de passe       


Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut