Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Spanky a été vue  100 228  fois.
100 228 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Spanky
BOXER
Il est né le:05/07/2002
Il nous a quittés le:07/10/2010
 

32 photos

5076 Fleurs

9 bougies

2047 messages

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Spanky

Au revoir mon Spanky d'Amour

AprÚs 8ans et 3mois de vie commune, tu nous as quitté pour un trÚs long voyage en t'endormant calmement et tout doucement dans nos bras le jeudi 7 octobre à 9h car la maladie t'avait tendu les bras trÚs méchamment.
Comme j'aurais voulu arrĂȘter le temps.
Me remémorer chaque moment de bonheur, chaque cùlin, chaque regard, tu n'as pas mérité ce destin.

Toi et moi, nous avons tour à tour découvert l'obéissance, le pistage, et surtout le mordant que tu adorais tant.

Tu as reçu plusieurs surnoms dans ta vie: ma petite crevette, mon gros bébé d'amour, mon ptit kiki, gros chien,
Spankynou, mais tu savais toujours trĂšs bien que c'Ă©tait de toi qu'il s'agissait.

Tu Ă©tais adorable, gentil, unique, d'une patience Ă  toute Ă©preuve et sociable tant avec les gens qu'avec les autres animaux, enfin presque car les chats et les loulous mĂąles tu ne les aimais pas.

Tu as été aussi un super papa cool, admirable, puisque tu as adopté et éduqué (enfin essayer) les deux pestouilles Tekila et Diana.

Tu nous as accompagné partout en vacances, tu étais facile et bien éduqué, tu faisais l'admiration de tous les gens que l'on croisait.

Tous ceux qui t'ont connu t'ont aimé et ont apprécié ton merveilleux caractÚre (de boxer).

Par ta force tranquille, tu maintenais la paix dans la petite meute.

La maison semble bien vide maintenant sans toi, ton frÚre Junior, Tekila et Diana sont orphelins et tu nous manques énormément.

Tu es parti au Paradis des Toutous et j'espĂšre que tu y galopes joyeusement et librement en compagnie de tes copains anciens et nouveaux.

Je ne t'oublierai jamais mon gros bébé d'Amour, ton souvenir, ton regard et ta fidélité resteront pour toujours gravés dans mon coeur.

Je ne pourrai oublier ces instants passés ensemble, ces instants immenses, ces instants inoubliables, ces instants intenses.

Je ne pourrai jamais oublier cette larme dans tes yeux,
qui avait l'air de me dire pourquoi mon Dieu?
Pourquoi tu vas faire ça! je croyais que tu m'aimais!
Mais c'est justement parce que je t'aimais que j'ai du faire ça.
Cette larme m'a glacé le coeur et elle restera toujours devant moi, je ne pourrai plus jamais l'oublier.
Comme je n'oublierai jamais ce jour ou la main de la mort a agit et m'a enlevé mon éternel Amour, un Amour comme on en voit peu, l'Amour d'un chien sincÚre et éternel.

Je te dis tout simplement " MERCI " pour tout l'Amour et le Bonheur que tu m'as donnés durant ces 8ans et 3mois passés ensemble.
Je sais que de lĂ  haut tu me vois et jamais je ne t'oublierai, on ne peut oublier ceux qui vous aime.
Il me reste des souvenirs et ces souvenirs je les conserverai au fond de mon coeur Ă  tout jamais.

Au revoir mon gros bĂ©bĂ© d'Amour Spanky et sois heureux lĂ  oĂč tu te trouves.

Je t'embrasse trĂšs trĂšs fort.

Ta mamou qui t'aime et qui t'aimera toujours.

Gros cĂąlin de ton frĂšre Junior et de Tekila et Diana.

--------------------------------------------------------------------

AprÚs 1mois de sa disparition mon Spanky m'a envoyé ce message.

Ouaf ouaf Ă  vous, de mon paradis,

J’ai compris, cela fait un mois aujourd'hui que je suis parti
Pour je ne sais quelle maladie,
Au fait, je vous Ă©cris du paradis

Oui je sais, beaucoup d’objets cassĂ©s,
De sol encrassés ou de poubelles déplacées

Trop de bĂȘtises, mais vous, toujours lĂ  pour moi
Maman tes derniers mots, sont gravés dans ma mémoire,
D’ici je vous vois dans notre belle maison,
Je vous regarderais chacune des saisons,
Je vois mon jardin et repense en me marrant,
A Junior qui ne jouait pas avec mes ballons.
A ma chute dans la piscine gelée...
Je suis dans vos cƓurs bien qu’absent dans ce salon

Je vous Ă©cris et vous dis tout,
De gros bisous tout doux,
Made in le paradis des toutous

Et voici que du bout de mes pattes,
Je vous salue parents terriens

Voici un aboiement divin,
Guidés a vous par les vents,
Ainsi parmi les défunts,
Un je vous aime de la part d’un boxer de divan

La mort c’est dur, et c’est durable,
J’aimais ma vie, j’aurais encore voulu du rab,
J’ai Ă©tĂ© ce Spankinou, qui n’aime que vous,
RĂ©pondez moi Ă  voix basse car je n’ai pas d’adresse,
En manque de vous, j’attends vos mots, ça presse

Je vous envoie des léchouilles par douzaine,
MĂ©moire d’un bobox avec 2 ailles,
Papou, mamou moi je vous aime

Faites des bisous à mon frérot Junior et aux deux pestouilles
J’attends avec impatience un colis d’os

Si on m’offrait une vie, je demanderais la mĂȘme

Les jeux, les ballons, les vacances, le canapé, les fauteuils, le lit.....
Les gros cĂąlins avec ma mamou et mon papou
Il s’avĂšre, que bien que peu sĂ©vĂšre,
Vous ĂȘtes les meilleurs parents qu’un bobox puisse avoir

Je ne suis plus ce baby box, déposé par une cigogne,
Le paradis je sillonne,
Mamou tes baisers dans mon cou me manquent beaucoup,
Papou un peu ronchon, mais trùs trùs doux

J’honore les gens en or,
Ainsi de mes larmes je cultive,
Espoir, que d’autres chiens la vivent aussi

En bref, moi, Spanky
Vous aime et vous remercie,
De cette vie que vous m'avez donné.
L’empreinte de la qualité 
Vous et moi, main dans la patte à jamais


A ceux qui ont fait de ma vie un rĂȘve,
A l’heure ou d’autres rĂȘvent de vivre


Grosses léchouilles ma mamou que j'aimerai toujours.

--------------------------------------------------------------------------

AprĂšs 4 mois que mon Spanky d'Amour est parti rejoindre le pays de l'arc en ciel je lui ai Ă©crit cet hommage.

Tu Ă©tais un ĂȘtre cher et extrĂȘmement prĂ©cieux Ă  mes yeux.
Tu Ă©tais un membre de la famille Ă  part entiĂšre.
Ta mort brutale et trop mystérieuse pour moi tu ne la méritais pas, d'ailleurs aucun animal ne mérite ce qui t'es arrivé.
Je t'en prie attends-moi lĂ -haut car je suis persuadĂ©e qu’on se retrouvera.

La seule peine que tu ne m’as jamais faites, c'est de partir si tît.

Je ne peux effacer les années passées à tes cotés
Les heures de bonheur et de toute cette chaleur
Tu vivras pour toujours dans mon cƓur
Je suis encore si triste, si fragile en pensant Ă  toi
Mon cƓur pùse lourd de ton absence, tu me manques

Arriverais-je à fonctionner un jour
sans peine
Je t’en pris aide-moi d’oĂč tu es..
Je suis si désemparée, si désorientée
je dois m’habituer à vivre sans toi
Ce qui n’est pas facile, tu Ă©tais si prĂ©sent
On a fait tant de belles choses ensembles
On c’est dit tant de secrets

La distance est lourde Ă  porter..

Un jour, je sais, on se retrouvera, dans les cieux
Mais d’ici là la vie sera difficile
Car tout de toi me manque,
Ton odeur, ton regard d'arzouille, tes aboiements, ta douceur,
Tes lĂ©chouilles, tes bĂȘtises, ton amour que tu avais pour moi ainsi que pour
Ton frĂšre Junior qui te cherche encore.

Je dois vivre sans tout ça et j’ai si mal..
Partout oĂč je vais, je te cherche
Dite-moi que ce n’est qu’un mauvais rĂȘve
Un cauchemar que l’on veut oublier

J’ai perdu la moitiĂ© de moi, ce jour lĂ 

Comme j'aimerais que le paradis
Soit Ă©quipĂ© d’un tĂ©lĂ©phone pour entendre ta voix Ă  nouveau.
J’ai pensĂ© Ă  toi aujourd’hui, j’ai pensĂ© Ă  toi hier et la journĂ©e d'avant aussi.
Je pense Ă  toi en silence, je mentionne souvent ton nom.
Tout ce que je possÚde se trouve dans ma mémoire,
Et tes photos dans le salon, cuisine, chambre...... tes objets, laisse, collier, jouet, ........
Et tes cendres qui repose dans une urne.
Les anges t’ont dans leurs bras, et moi, je t’...ai dans mon cƓur..

Il y a dans le ciel tant d’étoiles
Pourrais-je te retrouver
Tu y es parti si loin
Si loin de mon regard!
Il me semble qu’il y en a une qui brille de mille feux
Serais-ce toi?
Je sais que lorsque nous nous retrouverons
Plus jamais nous ne nous quitterons
Ce sera pour l’éternité 
Je voudrais tant que tu sois encore lĂ 
Ce que je regrette le plus
C’est de n'avoir pas su te sauver de la mort,
J'aurais tant voulu que tu vives encore longtemps, trĂšs longtemps...

Si seulement le temps pouvait revenir en arriĂšre et te permettre de revenir Ă  la maison mon grand......
Grosses papouilles Ă  toi mon beau.
Ta mamou qui t'aime et qui t'aimera toujours.

Mon Spankinou m'a répondu par ce message.

Ma Mamou d'amour, il y un 4 mois je passais le pont de l'arc en ciel, et depuis ce jour, je te vois de là haut du pays des anges ma Mamou, et tu me fais de la peine car je te vois pleurer souvent depuis que je suis parti et ça me fait mal, je sais que c'est difficile, que je te manque énormément mais il faut que tu penses à nos bons moments, et s'il te plait remonte la pente, tu dois t'occuper de mon frérot de coeur Junior il en a grand besoin, et puis il y a les pestouilles qui t'en font voir depuis que je ne suis plus là et si j'en avais les moyens, de l'ordre j'irais mette de suite, et il y a aussi Paco qui a besoin de ton amour également car il en a manqué je le sais.

Tu as fait tout ce que tu pouvais donc arrĂȘte de t'en vouloir.

Je sais que tu aimais, quand je posais mes pattes sur tes Ă©paules et que je restais de longues minutes avec ma tĂȘte dans ton cou et puis, je te faisais de grosses lĂ©chouilles et toi tu me donnais des bisous.

Je voudrais aussi te dire, que de là-haut, je veille sur toi, et que tous les jours je suis avec toi par la pensée et si je ne suis resté avec toi que 8 ans et 3 mois, ça a été de merveilleuses années.

Gros cĂąlins ma Mamou, et je t'en prie, arrĂȘte de pleurer pense que lĂ  oĂč je suis, je suis heureux et qu'il ne me manque rien, Ă  part toi.

S'il te plait, pense un peu Ă  toi et ne t'en veut pas,
Tu as fait tout ce que tu pouvais pour me sauver,
Ne pleure plus, mĂȘme si je sais que c'est difficile,
On se reverra un jour ma petite Mamou,

Tu Ă©tais et tu resteras ma Mamou formidable et je t'aimerai toujours.

TON SPANKYNOU D'AMOUR

------------------------------------------------------------------------

AprÚs 6 mois de son départ, j'ai écrit cet hommage.

Cela fait 6 mois que mon Spanky d'Amour est parti et il me manque toujours terriblement., j ai encore beaucoup de mal et le pleure encore.
Jamais je n'aurais pensé que mon Spanky pouvait mourir un jour, il était tout pour moi, un agréable compagnon, un loulou remarquable, merveilleux, un monde de tendresse, un amour absolu...... je l ai beaucoup aimé, choyé, soigné.....

La dĂ©cision prise par moi mĂȘme de soulager ses souffrances pour son dernier voyage, me hante encore et on a beau me dire que j'ai bien fait........ dans ma tĂȘte, je me dis: ai je pris la bonne dĂ©cision? et si on aurait encore pu le soigner et le sauver!

J'aurais préféré le garder des années encore car 8 ans c est beaucoup trop tÎt pour partir au paradis des toutous.

Il est en permanence prĂ©sent dans mon coeur, mais je donnerais beaucoup pour pouvoir le tenir dans mes bras au moins de temps en temps, pouvoir sentir son odeur, mettre ma tĂȘte dans son cou, lui donner des bisous.......

Au revoir mon Spankynou d' Amour toi qui m'a apporté tellement de bonheur.

Ta maman qui t'aime et qui t aimera toujours.

Tu manques toujours autant Ă  ton frĂšrot Junior mon grand, il est souvent couchĂ© lĂ  oĂč tu t'es couchĂ© le dernier jour de ta vie.

Les pestouilles restent les pestouilles mais si tu Ă©tais encore parmi nous, tu aurais mis de l'ordre j'en suis certaine, tu Ă©tais le chef pour elles et elles arrĂȘtaient Ă  ton moindre grognement.

Tu vois mon bébé tu manques à tout le monde dans la maison.

------------------------------------------------------------------------

Le jour de son anniversaire, j'ai Ă©crit ceci.

Aujourd'hui mon grand tu aurais eu 9 ans, cette année hélas, pas de gùteau, pas de bisous, pas de cadeau, car cela fera 9mois le 7 que tu m'as quitté pour le pays de l'arc en ciel.

Comme tu me manques mon bébé. La douleur est toujours aussi forte, mes larmes coulent toujours autant tu étais tout pour moi, un seul regard et on se comprenait. Toi et moi nous ne faisions qu'un.

La nuit avant de t'emmener chez le véto, lorsque je te disais des "je t'aime" en te tenant dans mes bras et que tu me faisais des léchouilles sur le bout de mon nez, comment aurais je pu deviner que se seraient les derniÚres que j'allais recevoir car quelques heures plus tard tu allais pour toujours sortir de ma vie!
Ces derniers "je t'aime" et ces "derniÚres léchouilles" je les bénirai jusqu'à la fin de mes jours.

Maintenant, mon Spanky d'amour je t'appelle mon ange gardien, le soir avant de m'endormir, je prends ta photos dans mes mains et je m'adresse à toi, je lui répÚte combien je l'aime, je lui demande de me donner un coup de pouce chaque fois que j'ai du mal à m'en sortir avec les pestouilles, je lui demande surtout de veiller sur son frÚre Junior qui en a bien besoin.
Je sais que, quand ma tristesse s'apaise, quand la colĂšre, la souffrance et la culpabilitĂ© refluent, Spanky s'apprĂȘte Ă  me visiter en rĂȘve.

Je sais Ă©galement que mon gros bĂ©bĂ© est toujours dans la maison, je le sens, j'entends ses pas, sa respiration...., il ne se passe pas un jour oĂč je ne dis pas son nom.

Et je ne doute pas non plus qu'un jour, mon heure venue, nous serons de nouveau rĂ©unis. J'ai hĂąte d'y ĂȘtre!

Je t'aime et t'aimerai toujours mon Spanky.

-------------------------------------------------------------------------

Le mois passé, le 7/10/2011 cela faisait 1an que mon gros bébé d'amour était parti et je lui ai redu cet hommage.

Mon ange, aujourd'hui à 9h00 ce matin, cela fait 1an que tu m'as quitté, et j'ai encore du mal à le croire je te croyais Immortel...
Je ne pourrai jamais oubliĂ© ce jour ou j'ai du me rĂ©signĂ© Ă  t'emmener chez le vĂ©tĂ©rinaire et sentir ta vie s'Ă©teindre dans mes bras ...mon coeur aussi s'est arrĂȘtĂ©.

Spanky, mon gros bébé d'amour ton histoire est trop courte
Pour aller du lit oĂč tu dormais jusqu’à l’urne oĂč tu reposes il n'aura fallu que 8 ans.

Toi mon Spanky qui Ă©tait mon confident, mon complice
Je t'ai aimé comme mon enfant,
Tu as su m'aimer comme personne
Ton absence est toujours une souffrance quotidienne malgré cette année sans toi, tu es toujours là.

Je sais qu'autour de moi personne ne comprend cette complicité que nous avions. Un simple regard nous suffisait pour nous comprendre. Je me sens tellement seule sans toi. Tu me manques horriblement mon grand, quand je parles de toi, les larmes me viennent toujours au yeux!

Ce que j’espùre, aujourd’hui vendredi 7 octobre2011, est que tu sois dans de bonnes mains, heureux, car je veux avant tout ton bonheur...
J’ai toujours pensĂ© que rien ne pourrait nous sĂ©parer, et j’ai eu tort, il ne faut pas penser trop vite, il faut laisser le temps s’écouler...
Je dis cela pour les gens qui sont comme moi, pensant que le bonheur n’aurait pas de limites, qu’il ne s’arrĂȘterait jamais...

Souvent, par la fenĂȘtre je contemple le ciel.
Car maintenant tu comptes parmi les immortels

Je pense toujours et encore tellement Ă  toi,
Toi, mon doux petit compagnon, mon roi...

Comme j'aimerais encore pouvoir glisser mes mains sur ton pelage,
Enfouir mon visage dans ton cou pour un cĂąlin...

Je voudrais de mes bras t’entourer, te serrer,
Dans la chaleur de ton amour me réchauffer...

Mon fidĂšle Spanky tu me manques infiniment...
Pour te garder, j’aurais voulu stopper le temps...

Lorsque sur ton souvenir, je viens me pencher,
Mon cƓur se serre, les larmes se mettent à couler...

J’ai revĂ©cu maintes fois l’infinie douleur
De cet affreux jour, oĂč ton angoisse et ta peur
A mon dĂ©sarroi, mon chagrin, se sont mĂȘlĂ©s ;
Je t’aimais tant et t’ai pourtant abandonnĂ©...

Je t’aime tant et suis noyĂ©e dans les remords...
Quelle lùcheté ! Quel courage, pour te mener à la mort...

Une derniùre fois, je t’ai tendu mes mains,
Tu y as dĂ©posĂ© ta tĂȘte et ton destin,
Avec une confiance aveugle, sans hésitation,
Sans un seul doute, sans te poser de question...
Dans mes bras tu as alors succombé,
Au sommeil de Morphée,
Pour ne plus jamais te réveiller!
Depuis cet instant, dans mon coeur, un grand vide est laissé.
Et ne pourra jamais ĂȘtre rebouchĂ©.

Le soir, quand j’observe le ciel,
Je pense Ă  toi car tu es l'Ă©toile perdue
Que j’ai aperçue.

Cette Ă©toile du berger parmi tant d’autres,
Est comme les secondes d’une montre,
On l’aperçoit peu,
Mais tu es avec eux.

Alors, je me suis retournée
Et dans la nuit étoilée
Je t’ai vu, sur le chemin
Me tendant la patte, Spanky mon chien.

En me disant: ne te laisse pas envahir par le chagrin,
Tu restes Ă  jamais ma mamou, je veille sur toi,
Ma vie avec toi Ă©tait belle, j'Ă©tais heureux, j’ai vĂ©cu comme un roi
Je te regarde, je t’entends, je ne suis pas loin.
Juste de l’autre cotĂ© du chemin.

Je sais mon grand que tu ne voudrais pas voir mes larmes
Alors je vais essayer
De t’imaginer au paradis des animaux.

Et je t’adresse dans ces mots
Des tonnes de caresses
Quelles traversent les cieux
Et te rejoignent.
Je t'aime trop mon bébé, mon chien
Et, pour toi, mon chagrin
Ne saura s'effacer

Tu me manques tellement mon ange je ne t'oublierai jamais.
Ta mamou qui t'aime et qui t'aimera toujours.
Un jour j'en suis certaine, on se retrouvera pour ne plus jamais ce quitter.

Gros bisous l'AMOUR DE MA VIE

----------------------------------------------------------------------








9 bougies
De la part de
 
 

5076 Fleurs
  • Déposé par AMARY Déposé par AMARY
    🎄🐿🎄 Douces caresses 🎄🐿🎄
  • Déposé par nina1997 Déposé par nina1997
    Une pluie d'Ă©toiles ⭐⭐🌟🌛pour une douce nuit bel angeđŸ§šâ€â™€ïžđŸ§šâ€â™‚ïž
  • Déposé par ovanek Déposé par ovanek
    Mes plus douces💞 papouilles sur ta belle truffe
  • Déposé par spanky Déposé par spanky
    A toi mon Spanky plus humain que ceux Ă  deux pattes!Quand pour moi,mon jour sera venu,attrapes les clefs,accueille moi et comme avant dormons ensemble cĂŽte Ă  cĂŽte dans ton paradis je t'aime mon ange
  • Déposé par AMARY Déposé par AMARY
    đŸŸđŸ¶Ces jolies roses pour un merveilleux trĂ©sorđŸ¶đŸŸ
  • Déposé par bouledogue Déposé par bouledogue
    bonne fin de dimanche et bonne semaine ..tes copains boubous
  • Déposé par nina1997 Déposé par nina1997
    L'amour vrai ne veut pas dire ĂȘtre insĂ©parables ; cela veut dire ĂȘtre sĂ©parĂ©s et que rien ne change 💖
  • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
  • Déposé par spanky Déposé par spanky
    Aujourd'hui mon coeur cela fait 11ans et 2mois que tu as pris ton envol,il pleut fort dehors et il pleut beaucoup dans mon coeur Ă©galement tu me manques mon Spanky d'Amour je t'aime gros bisous.
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par nina1997 Déposé par nina1997
    Le souvenir est le parfum de l'Ăąme. George Sand



2047 messages

Déposé par poutounou le 16/01/2022  
Moi j'ai des tas de souvenirs avec une "belle gueule" et j'aime toujours, peut-ĂȘtre diffĂ©remment, mais j'aime toujours....
*
Avec Le Temps
*
Avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie le visage et l'on oublie la voix
le cƓur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller
chercher plus loin, faut laisser faire et c'est trĂšs bien
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie
l'autre qu'on devinait au détour d'un regard
entre les mots, entre les lignes et sous le fard
d'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit
avec le temps tout s'Ă©vanouit
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
mĂȘm' les plus chouett's souv'nirs ça t'as un' de ces gueules
Ă  la gal'rie j'farfouille dans les rayons d'la mort
le samedi soir quand la tendresse s'en va tout' seule
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre Ă  qui l'on croyait pour un rhume, pour un rien
l'autre Ă  qui l'on donnait du vent et des bijoux
pour qui l'on eût vendu son ùme pour quelques sous
devant quoi l'on s'traĂźnait comme traĂźnent les chiens
avec le temps, va, tout va bien
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie les passions et l'on oublie les voix
qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens
ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
et l'on se sent blanchi comme un cheval fourbu
et l'on se sent glacé dans un lit de hasard
et l'on se sent tout seul peut-ĂȘtre mais peinard
et l'on se sent floué par les années perdues
Alors vraiment avec le temps on n'aime plus

*
Il ne faut jamais cesser d’aimer. On peut aimer n’importe quoi, n’importe qui ! Cesser d’aimer c’est mourir
 !!!

Déposé par poutounou le 12/01/2022  
Il est vrai qu’avec nos « trĂ©sors », nous vivons si beau, si fort, que nous en oublions le temps qui passe
 HĂ©las !
*
Extrait de la chanson « Encore un soir » de Céline Dion
*
Quand on vit trop beau, trop fort, on en oublie le temps qui passe
Comme on perd un peu le nord au milieu de trop vastes espaces
À peine le temps de s'y faire, à peine on doit laisser la place
Oh si je pouvais
*
Encore un soir, encore une heure
Encore une larme de bonheur
Une faveur, comme une fleur
Un souffle, une erreur
Un peu de nous, un rien de tout
Pour tout se dire encore ou bien se taire en regards
Juste un report, Ă  peine encore, mĂȘme s'il est tard
*
Y en a tant qui tuent le temps, tant et tant qui le perdent ou le passent
Tant qui se mentent, inventent en les rĂȘvant des instants de grĂące
Oh je donne ma place au paradis, si l'on m'oublie sur Terre
Encore hier
*
Encore un soir, encore une heure
Encore une larme de bonheur
Une faveur, comme une fleur
Un souffle, une erreur
Un peu de nous, un rien du tout
Pour tout se dire encore ou bien se taire en regards
Juste un report, Ă  peine encore, je sais, il est tard

Déposé par poutounou le 09/01/2022  
A quel beau songe Ă©vanoui dois-je les larmes que je pleure ? A toi mon Ange...
*
Pensée perdue
*
Elle est si douce, la pensée,
Qu'il faut, pour en sentir l'attrait,
D'une vision commencée
S'Ă©veiller tout Ă  coup distrait.
*
Le coeur dépouillé la réclame ;
Il ne la fait point revenir,
Et cependant elle est dans l'Ăąme,
Et l'on mourrait pour la finir.
*
A quoi pensais-je tout Ă  l'heure ?
A quel beau songe Ă©vanoui
Dois-je les larmes que je pleure ?
Il m'a laissé tout ébloui.
*
Et ce bonheur d'une seconde,
Nul effort ne me l'a rendu ;
Je n'ai goûté de joie au monde
Qu'en rĂȘve, et mon rĂȘve est perdu.
*
René-François SULLY PRUDHOMME (1839-1907)
*
Un petit coucou Ă  Bruno, notre webmaster, qui nous a gentiment souhaitĂ© une bonne annĂ©e 2022 sur le forum. Merci pour tout ce que vous faites, pour nous rendre la « navigation » sur ce merveilleux site, la plus agrĂ©able possible


Déposé par choupinou le 08/01/2022  
Que ces quelques mots affectueux
Vous présentent mes meilleurs voeux
Voeux de bonheur envoyés aux cieux
Afin que chaque de vous soyez heureux
mais aussi que je transmets a vos famille
que cette année 2022 ,soit meilleur que la
précédente et nous fasse un peu oublier,
la pandémie qui nous attriste tous...
BONNE ANNEE
une bonne année,
commence toujours par un baiser.
j'en ai mis deux,
dans le creux de mes mains,
comme deux oiseaux.
baiser frileux,
je sais que vous tremblez un peu...
alors vite volez,
envolez vous, baisers,
avec vous, deux messagers charmant,
que sont ces belles et gentilles mésanges,
et posez vous, tout doucement,
grĂące a elles, qui vous mĂšne au bout du voyage,
oui posez vous, lentement et avec tendresse,
au fond du coeur de mes amis anges Spanky, Junior, Paco
tous ces petits anges disparu et tant aimé et chéris par votre famille
merci petits oiseaux, de livrer mon message
et de déposer mon humble cadeau précieux
bagages d'amour,
que sont ces petits bisous luxueux
choupinou

Déposé par ovanek le 07/01/2022  
🌈En ce 10 ùme anniversaire🌈
Vous avez été nombreux à me rendre visite
je vous dis un grand MERCI du fđŸ€nd du 💜💛💜 pour toutes vos marques d'affection et de sympathie Ă  l'Ă©gard de ma maman
Elle vous exprime ses chaleureux🌟remerciements
Bien Amicalement

Déposé par poutounou le 05/01/2022  
Tu es tout ça, mon Ange...
*
À mon Ange,
*
Tu es mon palais, mon soir et mon automne,
Et ma voile de soie et mon jardin de lys,
Ma cassolette d’or et ma blanche colonne,
Mon parc et mon Ă©tang de roseaux et d’iris.
*
Tu es mes parfums d’ambre et de miel, ma palme
Mes feuillages, mes chants de cigales dans l’air,
Ma neige qui se meurt d’ĂȘtre hautaine et calme,
Et mes algues et mes paysages de mer.
*
Et tu es ma cloche au sanglot monotone,
Mon üle fraüche et ma secourable oasis 

Tu es mon palais, mon soir et mon automne,
Et ma voile de soie et mon jardin de lys.
*
RenĂ©e Vivien ("À l’heure des mains jointes", Ă©ditions Alphonse Lemerre,1906)

Déposé par chloute59 le 01/01/2022  
Douce petite Ă©toile 🌟 tu n'es plus physiquement de ce monde-ci mais dans le celui oĂč tu te trouves avec tes merveilleux amis, je te souhaite une douce annĂ©e. LĂ  oĂč vous ĂȘtes, il n'y a certainement plus de souffrance et aucune tristesse alors cette existence ne peut ĂȘtre qu'agrĂ©able mĂȘme s'il y a le manque de tous ceux qui vous aiment restĂ©s sur terre. Je souhaite Ă©galement Ă  ta petite maman,mes meilleurs voeux pour cette nouvelle annĂ©e. Mes sincĂšres amitiĂ©s Ă  toute les deux en ce dĂ©but d'annĂ©e 2022...

Déposé par spanky le 01/01/2022  

Pour toi mon cƓur et tendre Spanky, que j'ai tant aimĂ©...
Voici une nouvelle année,
mais toujours le mĂȘme Amour pour toi,
une nouvelle année,
Mais toujours cette grande passion pour toi,
une nouvelle année,
Mais toujours ce désir de t'Aimer,
d'ĂȘtre prĂšs de toi.
une nouvelle année,
et ce vƓux,ce message pour te dire tout ça...
je t'envoie tout cet Amour,
par un souffle du vent,
sois heureux dans ton petit paradis
si joliment fleuri.
que ton repos sois dans la paix Ă©ternel..
pour toi mon doux petit Ange.
Je t'Aime mon Spanky d'Amour et je t'envoie de gros bisous volants

Déposé par ovanek le 01/01/2022  
Pour cette nouvelle Année qui commence
Je vous souhaite de la Magie, de l’Amour et de la ProspĂ©ritĂ© Ă  profusion placĂ©e sous le signe du sourire et des bons moments Ă  vous et Ă  tous ceux qui vous sont chers
💖💖💖💖 TrĂšs Belle AnnĂ©e 2022 💖💖💖💖

Déposé par poutounou le 01/01/2022  
Coucou mamans et papas de cƓur,
*
Je trouve le « poĂšme » ci-dessous trĂšs « vrai » ! VoilĂ  tout ce qu’on devrait dire ou se dire pour l’annĂ©e 2022 Ă  venir. J’aimerais ajouter que je vous souhaite, de tout cƓur, que tous vos « petits » problĂšmes de santĂ© ne soient plus qu’un mauvais souvenir. Sans la santĂ©, rien ne va comme il faut
 !!! Alors, « Bonne SantĂ© » Ă  vous tous pour l’annĂ©e Ă  venir
 et je fais un tout gros « poutounou » chaud et sucrĂ© Ă  votre ou vos Anges du Paradis blanc
Qu’ils continuent de venir nous rendre visite dans nos rĂȘves
 Ca fait Ă©normĂ©ment de bien
 !!!
*
En toute amitié,
*
Martine, Rubens et Diesel. J’ajoute Iron, le diablotin, qui est toujours et encore Ă  mes cĂŽtĂ©s.
*
Dire « oui » au bonheur
Dire « non » à la mauvaise humeur,
Dire « peut ĂȘtre » Ă  l’avenir,
Dire « je ne t’oublie pas » aux souvenirs,
Dire « adieu » au stress,
Dire « pourquoi pas » à la paresse,
Dire « j’ai compris » aux erreurs,
Dire « plus jamais » aux jugements de valeur,
Dire « pardon » à la peine,
Dire « bye bye » à la haine,
Dire « heureusement que tu es lĂ  » Ă  l’humour,
Dire « pour toujours » Ă  l’amour,
Dire « reste lĂ  » Ă  l’envie,
Dire « je t’aime » Ă  la vie !

Déposé par chloute59 le 31/12/2021  
Cette Ă©toile qui brille dans le ciel parmi des milliers d autre,
seule ta maman sait la reconnaitre.
C'est toi petit ange qui veille sur elle.
Une nouvelle année vas commencer et malgré le temps qui passe
ton souvenir est toujours aussi présent dans son coeur.
Pleins de doux bisous et de gros cĂąlins pour toi bel ange. đŸŒČ đŸ‘Œ đŸŒČ

Déposé par myriam31 le 31/12/2021  

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2022
"Que 2022 soit pour vous une année pleine de joies, que l'amitié, l'amour, la santé ne vous fassent jamais défaut, que la prospérité s'invite chez vous."
Pour toi bel ange, une douce année et un doux repos en compagnie de tes amis du paradis pour cette nouvelle année.
Meilleurs vƓux, sincĂšres amitiĂ©s
Myriam31

Déposé par poutounou le 30/12/2021  
Les yeux qu'on ferme voient encore...avec leur Ăąme !
*
Les yeux
*
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lĂšve encore.
*
Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les Ă©toiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.
*
Oh ! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;
*
Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :
*
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts Ă  quelque immense aurore,
De l'autre cÎté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.
*
René-François SULLY PRUDHOMME (1839-1907)

Déposé par poutounou le 25/12/2021  
Quels sont les GROS CAILLOUX de notre vie ? Avant tout : aimer, aimer fort et donner, donner beaucoup. Mais « aimer » c’est dĂ©jĂ  donner
 !!! On ne donne pas que de l’argent, on peut donner de la joie, de son temps, de l’Amour bien sĂ»r, de la tendresse, beaucoup de tendresse, etc
 C’est tellement bon de donner et ça fait tellement de bien. On se sent tellement mieux aprĂšs avoir donné  En ce 25 dĂ©cembre, jour de NoĂ«l, une petite pensĂ©e pour tous ceux qui luttent pour leur survie, ceux qui ont faim, ceux qui sont seuls et tristes, ceux qui ne savent pas ce qu’est un « cadeau » de NoĂ«l ou autre...Je n’oublie pas nos amis les bĂȘtes, qui n’ont rien demandĂ© Ă  personne et se retrouvent maltraitĂ©s, abandonnĂ©s ou pire
 Il y a tant de malheureux sur cette terre et il y a tant Ă  faire
Par oĂč commencer ??? Peut-ĂȘtre par nous poser les bonnes questions, du style « Quels sont les gros cailloux de notre vie ? » 
*
Gros cailloux
*
Un jour, un vieux professeur de l'Ecole Nationale d'Administration Publique (ENAP) fut engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps à un groupe d'une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Ce cours constituait l'un des cinq ateliers de leur journée de formation. Le vieux prof n'avait donc qu'une heure pour "passer sa matiÚre".
Debout, devant ce groupe d'Ă©lite (qui Ă©tait prĂȘt Ă  noter tout ce que l'expert allait enseigner), le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit : "Nous allons rĂ©aliser une expĂ©rience".
De dessous la table qui le séparait de ses élÚves, le vieux prof sortit un immense pot Mason d'un galon (pot de verre de plus de quatre litres) qu'il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux à peu prÚs gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu'au bord et qu'il fut impossible d'y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élÚves et leur demanda : "Est-ce que ce pot est plein ?". Tous répondirent : "Oui".
Il attendit quelques secondes et ajouta : "Vraiment ?". Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légÚrement le pot. Les morceaux de gravier s'infiltrÚrent entre les cailloux... jusqu'au fond du pot.
Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda : "Est-ce que ce pot est plein ?". Cette fois, ses brillants élÚves commençaient à comprendre son manÚge. L'un d'eux répondit : "Probablement pas ! ". "Bien ! " répondit le vieux prof.
Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table une chaudiÚre de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il demanda : "Est-ce que ce pot est plein ?". Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élÚves répondirent : "Non !". "Bien !" répondit le vieux prof. Et comme s'y attendaient ses prestigieux élÚves, il prit le pichet d'eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu'à ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda "Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ?".
Pas fou, le plus audacieux des Ă©lĂšves, songeant au sujet de ce cours, rĂ©pondit : "Cela dĂ©montre que mĂȘme lorsque l'on croit que notre agenda est complĂštement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses Ă  faire".
"Non" répondit le vieux prof. "Ce n'est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite". Il y eu un profond silence, chacun prenant conscience de l'évidence de ces propos.
Le vieux prof leur dit alors : "Quels sont les gros cailloux dans votre vie ?". "Votre santĂ© ?", "Votre famille ?", "Vos ami(e)s ?", "RĂ©aliser vos rĂȘves ?", "Faire ce que vous aimez ?", "Apprendre ?", "DĂ©fendre une cause ?", "Relaxer ?", "Prendre le temps... ?", "Ou... toute autre chose ?".
"Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir... sa vie. Si l'on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.
Alors, n'oubliez pas de vous poser Ă  vous-mĂȘme la question : "Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie ?" Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie)".
D'un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et lentement quitta la salle.
*
Anonyme

Déposé par choupinou le 24/12/2021  
Joyeux Noel
de ta famille a toi Spanky
A toi le bel ange du ciel
qui me ficelle dans sa dentelle
et me constelle d'Ă©tincelles si belles
comme une lueur dans tes yeux,
qui me redonne pour un instant d'ĂȘtre joyeux
comme un aboiement remplit d'amour
qui me me reviens a l'oreille pour toujours
Comme la magie de Noel,
toi tu m'Ă©merveilles,
toi, tu es l'Ă©toile, qui me guide chaque jour,
et moi j'ai tellement besoin de ça...
Toi mon petit chien qui me manque....
PERE NOEL
Mon cher PĂšre Noel,
Je t'Ă©cris cette lettre, car ce soir c'est Noel.
Je regarde par la fenĂȘtre, en espĂ©rant te voir.
Cette année comme cadeau, j'aimerai bien qu'un soir,
tu m'emmĂšnes sur ton traineau, pour que je puisse,
retrouver, la plus belle et merveilleuse des surprises.
Sous la nuit étoilées, là m'attendent, chacune de mes petites étoiles,
j'aimerai simplement une seul fois te suivre avec tes rennes,
sur le chemin du ciel, pour pouvoir serrer trĂšs trĂšs fort,
dans mes bras mes petits anges d'amour, et sauter avec eux de nuages en nuages,
passer la nuit en leur compagnie et tu me ramĂšnerais chez moi, sur la terre....
Mais je sais, que tu es trop occupé, avec tous ces petits enfants,
toi qui illumine leur coeur, de tendresse et Ă©blouit leur yeux...
Alors, c'est pas grave, vraiment, ça ne fait rien....
C'Ă©tait bon de rĂȘver, et de croire un instant, a ce moment magique,
qui ne se produira que dans mon coeur, en silence je fermerais mes yeux...
Je sais trĂšs bien aussi que tu choisiras pour moi,
un autre cadeau trĂšs joli et tu me retireras cette tristesse,
qui envahit tout mon hĂȘtre, pour que ce jour de Noel soit le plus beau...
Ce n'est pas grave PĂšre Noel, j'irai une autre fois, tout la- haut.....
Ecrit de choupinou (Babeth)

Déposé par colombine67 le 24/12/2021  
II faisait trĂšs froid, ce soir-lĂ . Dans les maisons, les enfants Ă©taient contents : cette nuit, le PĂšre NoĂ«l allait leur apporter des jouets. C'est dommage, il n'y a pas de PĂšre NoĂ«l pour s'occuper des animaux, et cette nuit, comme les autres nuits, Chien Perdu allait avoir trĂšs froid. Il marchait le long de la route, sans savoir oĂč aller. Soudain, il aperçut une maison. Chien Perdu s'approcha et, sans faire de bruit, se glissa dans le garage. A peine Ă©tait-il entrĂ© que quelqu'un vint fermer la porte, sans voir le chien cachĂ© derriĂšre la voiture. Chien Perdu Ă©tait content car il n'avait plus froid.
Il se coucha pour dormir, mais, au bout d'un moment, de dĂ©licieuses odeurs vinrent lui chatouiller les narines. Il ne put s'empĂȘcher de venir renifler sous la porte qui conduisait Ă  la cuisine : lĂ , tout prĂšs de lui, derriĂšre la porte, on parlait, on riait, on mangeait. Chien Perdu aurait bien voulu faire partie de la fĂȘte, mais il savait qu'on ne voudrait pas de lui. Tristement, il revint se coucher derriĂšre la voiture et essaya d'oublier qu'il avait trĂšs faim.
Au bout d'un trĂšs long moment, Chien Perdu se rendit compte qu'il n'entendait plus de bruit. Il vint Ă©couter prĂšs de la porte : non, vraiment, il n'y avait plus personne. Alors il se dressa sur ses pattes de derriĂšre, appuya les pattes de devant sur la poignĂ©e de la porte, et entra dans la cuisine. Les habitants de la maison devaient ĂȘtre bien fatiguĂ©s : ils Ă©taient partis se coucher sans rien ranger. Sur la table, ils avaient laissĂ© des assiettes avec des restes de dinde, des restes de bĂ»che. Chien Perdu n'hĂ©sita pas : il posa les deux pattes sur la table et, Ă  grands coups de langue, il nettoya les assiettes !
Mais, tout Ă  coup, crac ! Il fait tomber une assiette qui se casse en mille morceaux avec un bruit terrible. Pourvu qu'il n'ait rĂ©veillĂ© personne ! Il Ă©coute, il Ă©coute... et il entend des pas. Son cƓur se met Ă  battre trĂšs fort : quelqu'un arrive, quelqu'un va le battre parce qu'il est entrĂ© sans permission et va le chasser dans la nuit froide. La lumiĂšre s'allume : un petit garçon regarde Chien Perdu et Chien Perdu regarde le petit garçon.
- J'ai entendu du bruit, dit le petit garçon, j'ai cru que c'était le PÚre Noël, et c'était toi !
Comment es-tu entré ? Tu es venu avec le PÚre Noël ?
Le petit garçon va dans le salon et Chien Perdu se dĂ©pĂȘche de le suivre. LĂ , au pied du sapin, il y a plein de cadeaux.
- Je ne sais pas si tu es venu avec le PÚre Noël ou si tu es venu tout seul, lui dit le petit garçon en le caressant, mais je voudrais bien te garder. J'ai une idée, couche-toi là, au milieu des cadeaux, et sois sage !
Le lendemain, le petit garçon se rĂ©veilla de bonne heure et vint frapper Ă  la porte de ses parents. Ils auraient bien voulu dormir encore, mais il les embĂȘta tellement qu'ils se levĂšrent. Ils descendirent tous ensemble au salon et virent Chien Perdu couchĂ© sous le sapin, au milieu des cadeaux.
- D'oĂč sort ce chien ? s'Ă©cria le papa.
- J'espĂšre qu'il n'a pas de puces ! s'exclama la maman.
- Oh ! qu'il est beau ! s'écria le petit garçon. C'est un cadeau du PÚre Noël !
Les parents voulurent chasser Chien Perdu, mais il les regarda d'un air si doux, si gentil qu'ils n'osÚrent pas. Et puis, c'était un cadeau du PÚre Noël, et il ne faut jamais contrarier le PÚre Noël. C'est ainsi qu'une nuit de Noël, Chien Perdu retrouva une famille.

Déposé par poutounou le 24/12/2021  
Coucou mes amies et amis du cimetiĂšre virtuel ! En ce 24 dĂ©cembre 2021, cette belle pĂ©riode de NoĂ«l, j’ai choisi de vous raconter une petite histoire que je trouve particuliĂšrement jolie. Si tout le monde rĂ©agissait comme ce petit garçon, la vie serait bien plus belle et plus douce, moins injuste aussi
 !!! Je vous souhaite Ă  toutes et tous de passer un trĂšs Joyeux NoĂ«l, rempli de Bonheur, d’Amour et de petits cadeaux-surprise qui font tant de plaisir
 Poutounoux tout doux et sucrĂ©s Ă  vous tous et un petit coucou Ă  nos Anges, auxquels nous penserons fort ce soir
 !!!
*
Une jolie petite histoire « vraie » 
*
Le petit garçon et les étoiles de mer
*
Pendant mes derniÚres vacances, au bord de la mer, un matin en arrivant sur la plage, j'ai découvert des milliers d'étoiles de mer qui s'étaient échouées dans la nuit. J'étais complÚtement estomaqué par ce spectacle quand je vois un petit garçon au bord de la mer qui prend une étoile de mer entre ses deux doigts et la rejette à la mer. Pendant que je m'approche, il continue sa tùche en essayant de lancer les étoiles de mer le plus loin possible dans la mer. Arrivé prÚs de lui, je le félicite pour ce qu'il a entrepris, mais je lui fais remarquer que c'est une tùche impossible :
*
- MĂȘme si tu continues tout le temps Ă  les rejeter, une par une, Ă  la mer, compte tenu des milliers et des milliers d'Ă©toiles de mer qui se sont Ă©chouĂ©es, Ă  la fin de la journĂ©e, on ne verra pas beaucoup la diffĂ©rence sur la plage.
*
A ce moment là, le jeune garçon, qui venait de prendre délicatement une étoile de mer, s'est redressé, il m'a regardé droit dans les yeux et avec un grand sourire, il m'a dit :
- D'accord, peut-ĂȘtre que ça ne changera pas beaucoup de choses sur la plage, mais, pour cette Ă©toile de mer lĂ , ça fait une sacrĂ©e diffĂ©rence.
*
C’est pareil pour un chien qu’on sort d’un refuge. Il y aura toujours plein de chiens dans les refuges, mais pour celui qu’on aura sorti de lĂ , la vie ne sera plus la mĂȘme ; pour lui ça fera une sacrĂ©e diffĂ©rence
. Si Dieu me prĂȘte vie et santĂ© aussi, le prochain chien que je prendrai viendra d’un refuge.

Déposé par chloute59 le 23/12/2021  
Il existe un sentiment.
Un sentiment qui rend heureux.
Un sentiment qui nous fait vivre.
Un sentiment qui nous attire.
Ce sentiment c'est celui de l'amour.
Celui que j'ai pour toi mon petit Ange.đŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸđŸŸ
Merci pour votre poéme qui m'a tellement ému...

Déposé par spanky le 23/12/2021  
LETTRE de mon Spanky au PÈRE NOËL.
Voici ma lettre au PÚre Noël :
Cher PÚre Noël,
Bien que je me trouve tout prĂšs de toi, sur mon nuage
au Pont de l'Arc en Ciel,
je préfÚre te faire ma demande par courrier.
Ce que je souhaiterais pour Noël est un peu spécial
Je ne sais pas si tu pourras me l'offrir,
mais, tu es si bon....
VoilĂ , je ne veux pas de nonosse,
ni de ballon,
j'en ai tellement eu dans ma vie,
Mes parents m’ont toujours tellement gĂątĂ©,
tu le sais bien...
Ce n'est pas un jouet que je veux cette année,
c'est un sentiment!
et je sais que c'est le plus difficile Ă  offrir
mais que c'est un cadeau inestimable
que quand on le donne Ă  quelqu'un,
c'est pour l'éternité...
Et qu'un sentiment est quelque chose
qui perdure au-delĂ  des Ă©toiles...
J'ai aimé ma famille autant qu'elle m'a aimé
je l'aime encore et elle aussi m'aime,
regarde cet hommage, cher PÚre Noël et tu en seras convaincu...
Je veux que tu leur offre MON AMOUR ÉTERNEL,
qu'ils le garde au fond de leur cƓur,
tel un bijou dans un Ă©crin,
qu'ils n'oublient jamais Ă  quel point je les aime
pour qu'enfin ils puissent ĂȘtre HEUREUX!
Qu’ils puissent vivre en paix.
Alors cher PÚre Noël,
si tu pouvais lui porter mon cadeau,
je sais que ce n'est pas facile,
mais ça ne te prendra pas trop de place,
il faudrait juste que tu les rencontres ,
le matin de Noël,
quelques secondes, car tu as beaucoup de travail,
que tu te mettes devant eux,
et lĂ , le vent se mettra Ă  souffler fort...
Et mon odeur, l'odeur qu'ils aimaient tant,
quand ils lovaient leur tĂȘte dans mon cou
pour me respirer,
oui, mon odeur viendra jusqu'Ă  eux,
et lĂ ,
ils comprendront mon cadeau,
que je suis lĂ ,
que je serai toujours lĂ ,
et que je leur offre :
MON AMOUR ÉTERNEL...
Ton Spanky qui voit tout de lĂ -haut, et Ă  qui sa famille manque.
Une pensée pour tous nos disparus en ce jour de Noël.

Déposé par poutounou le 23/12/2021  
Le manifeste de la gentillesse
*
Face à l'indifférence, au manque de respect et au cynisme, nous possédons sans le savoir l'arme la plus efficace qui soit : notre coeur.
La gentillesse n'est pas un renoncement, une démission ou une soumission, c'est un choix traduit par des petits gestes qui rendent la vie plus agréable.
La gentillesse est une intelligence et elle est contagieuse. Agissons ensemble chaque jour pour un monde plus humain.
*
POUR
En finir avec le chacun pour soi
Refuser le cynisme ambiant
Déjouer l'agressivité quotidienne
Dire non à l'indifférence
Choisir d'ĂȘtre plus attentif aux autres
Mettre de l'harmonie dans mes relations
Etre altruiste et bienveillant
*
JE CHOISIS DE CONSTRUIRE CHAQUE JOUR,
AVEC DES MILLIERS D'AUTRES,
UN MONDE PLUS HUMAIN




L'Album photo contient 32 photos
Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut