En hommage à
IDELL dit DOUDOU
1993 / 2011


En hommage à
IDELL dit DOUDOU
1993 / 2011

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de IDELL dit DOUDOU a été vue  166 108  fois.
166 108 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
IDELL dit DOUDOU
CANICHE
Il est né le:08/10/1993
Il nous a quittés le:20/10/2011
 

34 photos

16891 Fleurs

5 bougies

3962 messages

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à IDELL dit DOUDOU

Mon Doudou

Un mois aujourd'hui que tu es parti au paradis et ne pouvant transfテゥrer ta page je suis obligテゥe d'en crテゥer une nouvelle.Merci aux personnes qui ont dテゥposテゥ fleurs et messages sur l'ancienne page que je supprimerai ultテゥrieurement.




5 bougies
De la part de
 
 

16869 Fleurs
  • Déposé par larry Déposé par larry
    沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ
  • Déposé par colombine67 Déposé par colombine67
    Une personne chティre ne nous quitte jamais...elle vit au plus profond de notre coeur et pour la revoir, il suffit de fermer les yeux.
  • Déposé par colombine67 Déposé par colombine67
    Je ne pourrais pas t'accompagner toute ta vie, mais je serai テ tes cテエtテゥs jusqu'テ la fin de la mienne.
  • Déposé par poutounou Déposé par poutounou
    Pleurer atteste de ce qu'un homme fait preuve du plus grand des courages, celui de souffrir...!!! Nous souffrons fort mais c'est par Amour pour vous, doux Anges...
  • Déposé par colombine67 Déposé par colombine67
    Je n'ai pas appris テ t'aimer, テ te consoler, テ tout endurer, c'テゥtait en moi.Je continuerai テ t'attendre, c'est en moi.
  • Déposé par larrydoudou Déposé par larrydoudou
    笙・ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク
  • Déposé par larrydoudou Déposé par larrydoudou
    笙・ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク
  • Déposé par larrydoudou Déposé par larrydoudou
    笙・ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク鞘勍ク
  • Déposé par AMARY Déposé par AMARY
    沁汾ソ沁 Douces caresses 沁汾ソ沁
  • Déposé par colombine67 Déposé par colombine67
    Je ne suis qu'un chien mais.... si tu te sens triste, je serai ton sourire- si tu pleurs, je te rテゥconforterai. Je serai toujours テ tes cテエtテゥs.
  • Déposé par gervais Déposé par gervais
    tendres pensees
  • Déposé par colombine67 Déposé par colombine67
    Si on avait dans le coeur le dixiティme de l'amour que les chiens ont pour nous, il y aurait la paix sur terre...
  • Déposé par colombine67 Déposé par colombine67
    Les chiens sont un cadeau que beaucoup de personnes ne mテゥritent pas.
  • Déposé par colombine67 Déposé par colombine67
    Peu lui importe que vous ayez tort ou raison : que vous soyez chanceux ou non, riche ou pauvre, cultivテゥ ou ignare, saint ou pテェcheur. Vous テェtes son compagnon et cela lui suffit.
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock
  • Déposé par Rafiarock Déposé par Rafiarock



3962 messages

Déposé par poutounou le 09/01/2022  
A quel beau songe テゥvanoui dois-je les larmes que je pleure ? A toi mon Ange...
*
Pensテゥe perdue
*
Elle est si douce, la pensテゥe,
Qu'il faut, pour en sentir l'attrait,
D'une vision commencテゥe
S'テゥveiller tout テ coup distrait.
*
Le coeur dテゥpouillテゥ la rテゥclame ;
Il ne la fait point revenir,
Et cependant elle est dans l'テ「me,
Et l'on mourrait pour la finir.
*
A quoi pensais-je tout テ l'heure ?
A quel beau songe テゥvanoui
Dois-je les larmes que je pleure ?
Il m'a laissテゥ tout テゥbloui.
*
Et ce bonheur d'une seconde,
Nul effort ne me l'a rendu ;
Je n'ai goテサtテゥ de joie au monde
Qu'en rテェve, et mon rテェve est perdu.
*
Renテゥ-Franテァois SULLY PRUDHOMME (1839-1907)
*
Un petit coucou テ Bruno, notre webmaster, qui nous a gentiment souhaitテゥ une bonne annテゥe 2022 sur le forum. Merci pour tout ce que vous faites, pour nous rendre la ツォ navigation ツサ sur ce merveilleux site, la plus agrテゥable possible窶ヲ

Déposé par poutounou le 05/01/2022  
Tu es tout テァa, mon Ange...
*
テ mon Ange,
*
Tu es mon palais, mon soir et mon automne,
Et ma voile de soie et mon jardin de lys,
Ma cassolette d窶冩r et ma blanche colonne,
Mon parc et mon テゥtang de roseaux et d窶冓ris.
*
Tu es mes parfums d窶兮mbre et de miel, ma palme
Mes feuillages, mes chants de cigales dans l窶兮ir,
Ma neige qui se meurt d窶凖ェtre hautaine et calme,
Et mes algues et mes paysages de mer.
*
Et tu es ma cloche au sanglot monotone,
Mon テョle fraテョche et ma secourable oasis 窶ヲ
Tu es mon palais, mon soir et mon automne,
Et ma voile de soie et mon jardin de lys.
*
Renテゥe Vivien ("テ l窶冑eure des mains jointes", テゥditions Alphonse Lemerre,1906)

Déposé par ovanek le 01/01/2022  
Pour cette nouvelle Annテゥe qui commence
Je vous souhaite de la Magie, de l窶僊mour et de la Prospテゥritテゥ テ profusion placテゥe sous le signe du sourire et des bons moments テ vous et テ tous ceux qui vous sont chers
汳役汳役汳役汳 Trティs Belle Annテゥe 2022 汳役汳役汳役汳

Déposé par poutounou le 01/01/2022  
Coucou mamans et papas de cナ砥r,
*
Je trouve le ツォ poティme ツサ ci-dessous trティs ツォ vrai ツサ ! Voilテ tout ce qu窶冩n devrait dire ou se dire pour l窶兮nnテゥe 2022 テ venir. J窶兮imerais ajouter que je vous souhaite, de tout cナ砥r, que tous vos ツォ petits ツサ problティmes de santテゥ ne soient plus qu窶冰n mauvais souvenir. Sans la santテゥ, rien ne va comme il faut窶ヲ !!! Alors, ツォ Bonne Santテゥ ツサ テ vous tous pour l窶兮nnテゥe テ venir窶ヲ et je fais un tout gros ツォ poutounou ツサ chaud et sucrテゥ テ votre ou vos Anges du Paradis blanc窶ヲQu窶冓ls continuent de venir nous rendre visite dans nos rテェves窶ヲ Ca fait テゥnormテゥment de bien窶ヲ !!!
*
En toute amitiテゥ,
*
Martine, Rubens et Diesel. J窶兮joute Iron, le diablotin, qui est toujours et encore テ mes cテエtテゥs.
*
Dire ツォ oui ツサ au bonheur
Dire ツォ non ツサ テ la mauvaise humeur,
Dire ツォ peut テェtre ツサ テ l窶兮venir,
Dire ツォ je ne t窶冩ublie pas ツサ aux souvenirs,
Dire ツォ adieu ツサ au stress,
Dire ツォ pourquoi pas ツサ テ la paresse,
Dire ツォ j窶兮i compris ツサ aux erreurs,
Dire ツォ plus jamais ツサ aux jugements de valeur,
Dire ツォ pardon ツサ テ la peine,
Dire ツォ bye bye ツサ テ la haine,
Dire ツォ heureusement que tu es lテ ツサ テ l窶冑umour,
Dire ツォ pour toujours ツサ テ l窶兮mour,
Dire ツォ reste lテ ツサ テ l窶册nvie,
Dire ツォ je t窶兮ime ツサ テ la vie !

Déposé par poutounou le 30/12/2021  
Les yeux qu'on ferme voient encore...avec leur テ「me !
*
Les yeux
*
Bleus ou noirs, tous aimテゥs, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lティve encore.
*
Les nuits plus douces que les jours
Ont enchantテゥ des yeux sans nombre ;
Les テゥtoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.
*
Oh ! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournテゥs quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;
*
Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :
*
Bleus ou noirs, tous aimテゥs, tous beaux,
Ouverts テ quelque immense aurore,
De l'autre cテエtテゥ des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.
*
Renテゥ-Franテァois SULLY PRUDHOMME (1839-1907)

Déposé par poutounou le 25/12/2021  
Quels sont les GROS CAILLOUX de notre vie ? Avant tout : aimer, aimer fort et donner, donner beaucoup. Mais ツォ aimer ツサ c窶册st dテゥjテ donner窶ヲ !!! On ne donne pas que de l窶兮rgent, on peut donner de la joie, de son temps, de l窶僊mour bien sテサr, de la tendresse, beaucoup de tendresse, etc窶ヲ C窶册st tellement bon de donner et テァa fait tellement de bien. On se sent tellement mieux aprティs avoir donnテゥ窶ヲ En ce 25 dテゥcembre, jour de Noテォl, une petite pensテゥe pour tous ceux qui luttent pour leur survie, ceux qui ont faim, ceux qui sont seuls et tristes, ceux qui ne savent pas ce qu窶册st un ツォ cadeau ツサ de Noテォl ou autre...Je n窶冩ublie pas nos amis les bテェtes, qui n窶冩nt rien demandテゥ テ personne et se retrouvent maltraitテゥs, abandonnテゥs ou pire窶ヲ Il y a tant de malheureux sur cette terre et il y a tant テ faire窶ヲPar oテケ commencer ??? Peut-テェtre par nous poser les bonnes questions, du style ツォ Quels sont les gros cailloux de notre vie ? ツサ窶ヲ
*
Gros cailloux
*
Un jour, un vieux professeur de l'Ecole Nationale d'Administration Publique (ENAP) fut engagテゥ pour donner une formation sur la planification efficace de son temps テ un groupe d'une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-amテゥricaines. Ce cours constituait l'un des cinq ateliers de leur journテゥe de formation. Le vieux prof n'avait donc qu'une heure pour "passer sa matiティre".
Debout, devant ce groupe d'テゥlite (qui テゥtait prテェt テ noter tout ce que l'expert allait enseigner), le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit : "Nous allons rテゥaliser une expテゥrience".
De dessous la table qui le sテゥparait de ses テゥlティves, le vieux prof sortit un immense pot Mason d'un galon (pot de verre de plus de quatre litres) qu'il posa dテゥlicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux テ peu prティs gros comme des balles de tennis et les plaテァa dテゥlicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu'au bord et qu'il fut impossible d'y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses テゥlティves et leur demanda : "Est-ce que ce pot est plein ?". Tous rテゥpondirent : "Oui".
Il attendit quelques secondes et ajouta : "Vraiment ?". Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un rテゥcipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa lテゥgティrement le pot. Les morceaux de gravier s'infiltrティrent entre les cailloux... jusqu'au fond du pot.
Le vieux prof leva テ nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda : "Est-ce que ce pot est plein ?". Cette fois, ses brillants テゥlティves commenテァaient テ comprendre son manティge. L'un d'eux rテゥpondit : "Probablement pas ! ". "Bien ! " rテゥpondit le vieux prof.
Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table une chaudiティre de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il demanda : "Est-ce que ce pot est plein ?". Cette fois, sans hテゥsiter et en choeur, les brillants テゥlティves rテゥpondirent : "Non !". "Bien !" rテゥpondit le vieux prof. Et comme s'y attendaient ses prestigieux テゥlティves, il prit le pichet d'eau qui テゥtait sur la table et remplit le pot jusqu'テ ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda "Quelle grande vテゥritテゥ nous dテゥmontre cette expテゥrience ?".
Pas fou, le plus audacieux des テゥlティves, songeant au sujet de ce cours, rテゥpondit : "Cela dテゥmontre que mテェme lorsque l'on croit que notre agenda est complティtement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses テ faire".
"Non" rテゥpondit le vieux prof. "Ce n'est pas cela. La grande vテゥritテゥ que nous dテゥmontre cette expテゥrience est la suivante : si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite". Il y eu un profond silence, chacun prenant conscience de l'テゥvidence de ces propos.
Le vieux prof leur dit alors : "Quels sont les gros cailloux dans votre vie ?". "Votre santテゥ ?", "Votre famille ?", "Vos ami(e)s ?", "Rテゥaliser vos rテェves ?", "Faire ce que vous aimez ?", "Apprendre ?", "Dテゥfendre une cause ?", "Relaxer ?", "Prendre le temps... ?", "Ou... toute autre chose ?".
"Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas rテゥussir... sa vie. Si l'on donne prioritテゥ aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps prテゥcieux テ consacrer aux テゥlテゥments importants de sa vie.
Alors, n'oubliez pas de vous poser テ vous-mテェme la question : "Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie ?" Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie)".
D'un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et lentement quitta la salle.
*
Anonyme

Déposé par colombine67 le 25/12/2021  
Noテォl Sans Toi par Claude Barzotti
Tout est blanc, jusqu'au bout de l'horizon
テa sent le bois brテサlテゥ et les gテ「teaux
C'est vrai le Pティre Michel avait raison
Ici l'テゥglise ressemble テ un bateau
Si tu n'arrives pas avant dix heures
Je vais me raconter un tas d'histoires
Je sais bien que tu n'es jamais テ l'heure
Mais ce soir, je n'aime pas ton retard
Noテォl, sans toi, c'est pas Noテォl
Sans toi, c'est pas pareil
C'est rien qu'des paテッens qui vont boire
A la santテゥ de notre histoire
Noテォl, sans toi, c'est pas Noテォl
Sans toi, c'est pas pareil
C'est gris, c'est froid, et j'vais pas bien
C'est pas Noテォl, c'est la Toussaint
Des voitures passent mais ne s'arrテェtent pas
Et moi, je me fais tout un cinテゥma
Depuis le temps qu'il fait dテゥjテ nuit noire
Je ferais bien mieux d'arrテェter d'y croire
Je voudrais tant qu'on refasse la fテェte
Qu'on rテゥapprenne la complicitテゥ
Qu'on enterre nos guerres et nos dテゥfaites
Noテォl ce sera ce soir ou plus jamais
Noテォl, sans toi, c'est pas Noテォl
Sans toi, c'est pas pareil
C'est rien qu'des paテッens qui vont boire
A la santテゥ de notre histoire
Noテォl, sans toi, c'est pas Noテォl
Sans toi, c'est pas pareil
C'est gris, c'est froid, et j'vais pas bien
C'est pas Noテォl, c'est la Toussaint
Bientテエt les cloches vont se mettre テ sonner
Ce s'ra vraiment Noテォl dans vingt minutes
Et je sais que tu ne vas plus arriver
Dehors, il y a des enfants qui chahutent
J'entends les voisins sortir de chez eux
Ils vont chanter la messe de minuit
J'ai remis une bテサche sur le feu
Jテゥsus va naテョtre et je suis malheureux
Noテォl, sans toi, c'est pas Noテォl
Sans toi, c'est pas pareil
C'est rien que des paテッens qui vont boire
A la santテゥ de notre histoire
Noテォl, sans toi, c'est pas Noテォl
Sans toi, c'est pas pareil
C'est gris, c'est froid, et j'vais pas bien
C'est pas Noテォl, c'est la Toussaint
Quel triste Noテォl sans toi !

Déposé par colombine67 le 24/12/2021  
II faisait trティs froid, ce soir-lテ. Dans les maisons, les enfants テゥtaient contents : cette nuit, le Pティre Noテォl allait leur apporter des jouets. C'est dommage, il n'y a pas de Pティre Noテォl pour s'occuper des animaux, et cette nuit, comme les autres nuits, Chien Perdu allait avoir trティs froid. Il marchait le long de la route, sans savoir oテケ aller. Soudain, il aperテァut une maison. Chien Perdu s'approcha et, sans faire de bruit, se glissa dans le garage. A peine テゥtait-il entrテゥ que quelqu'un vint fermer la porte, sans voir le chien cachテゥ derriティre la voiture. Chien Perdu テゥtait content car il n'avait plus froid.
Il se coucha pour dormir, mais, au bout d'un moment, de dテゥlicieuses odeurs vinrent lui chatouiller les narines. Il ne put s'empテェcher de venir renifler sous la porte qui conduisait テ la cuisine : lテ, tout prティs de lui, derriティre la porte, on parlait, on riait, on mangeait. Chien Perdu aurait bien voulu faire partie de la fテェte, mais il savait qu'on ne voudrait pas de lui. Tristement, il revint se coucher derriティre la voiture et essaya d'oublier qu'il avait trティs faim.
Au bout d'un trティs long moment, Chien Perdu se rendit compte qu'il n'entendait plus de bruit. Il vint テゥcouter prティs de la porte : non, vraiment, il n'y avait plus personne. Alors il se dressa sur ses pattes de derriティre, appuya les pattes de devant sur la poignテゥe de la porte, et entra dans la cuisine. Les habitants de la maison devaient テェtre bien fatiguテゥs : ils テゥtaient partis se coucher sans rien ranger. Sur la table, ils avaient laissテゥ des assiettes avec des restes de dinde, des restes de bテサche. Chien Perdu n'hテゥsita pas : il posa les deux pattes sur la table et, テ grands coups de langue, il nettoya les assiettes !
Mais, tout テ coup, crac ! Il fait tomber une assiette qui se casse en mille morceaux avec un bruit terrible. Pourvu qu'il n'ait rテゥveillテゥ personne ! Il テゥcoute, il テゥcoute... et il entend des pas. Son cナ砥r se met テ battre trティs fort : quelqu'un arrive, quelqu'un va le battre parce qu'il est entrテゥ sans permission et va le chasser dans la nuit froide. La lumiティre s'allume : un petit garテァon regarde Chien Perdu et Chien Perdu regarde le petit garテァon.
- J'ai entendu du bruit, dit le petit garテァon, j'ai cru que c'テゥtait le Pティre Noテォl, et c'テゥtait toi !
Comment es-tu entrテゥ ? Tu es venu avec le Pティre Noテォl ?
Le petit garテァon va dans le salon et Chien Perdu se dテゥpテェche de le suivre. Lテ, au pied du sapin, il y a plein de cadeaux.
- Je ne sais pas si tu es venu avec le Pティre Noテォl ou si tu es venu tout seul, lui dit le petit garテァon en le caressant, mais je voudrais bien te garder. J'ai une idテゥe, couche-toi lテ, au milieu des cadeaux, et sois sage !
Le lendemain, le petit garテァon se rテゥveilla de bonne heure et vint frapper テ la porte de ses parents. Ils auraient bien voulu dormir encore, mais il les embテェta tellement qu'ils se levティrent. Ils descendirent tous ensemble au salon et virent Chien Perdu couchテゥ sous le sapin, au milieu des cadeaux.
- D'oテケ sort ce chien ? s'テゥcria le papa.
- J'espティre qu'il n'a pas de puces ! s'exclama la maman.
- Oh ! qu'il est beau ! s'テゥcria le petit garテァon. C'est un cadeau du Pティre Noテォl !
Les parents voulurent chasser Chien Perdu, mais il les regarda d'un air si doux, si gentil qu'ils n'osティrent pas. Et puis, c'テゥtait un cadeau du Pティre Noテォl, et il ne faut jamais contrarier le Pティre Noテォl. C'est ainsi qu'une nuit de Noテォl, Chien Perdu retrouva une famille.

Déposé par poutounou le 23/12/2021  
Le manifeste de la gentillesse
*
Face テ l'indiffテゥrence, au manque de respect et au cynisme, nous possテゥdons sans le savoir l'arme la plus efficace qui soit : notre coeur.
La gentillesse n'est pas un renoncement, une dテゥmission ou une soumission, c'est un choix traduit par des petits gestes qui rendent la vie plus agrテゥable.
La gentillesse est une intelligence et elle est contagieuse. Agissons ensemble chaque jour pour un monde plus humain.
*
POUR
En finir avec le chacun pour soi
Refuser le cynisme ambiant
Dテゥjouer l'agressivitテゥ quotidienne
Dire non テ l'indiffテゥrence
Choisir d'テェtre plus attentif aux autres
Mettre de l'harmonie dans mes relations
Etre altruiste et bienveillant
*
JE CHOISIS DE CONSTRUIRE CHAQUE JOUR,
AVEC DES MILLIERS D'AUTRES,
UN MONDE PLUS HUMAIN

Déposé par poutounou le 19/12/2021  
C'est beau le silence mon Ange ! Il te dira combien je t'aime...
*
Le silence ... (extrait)
*
Silence ... silence ...
Sur les cimes, dans les vallテゥes,
Sur la neige immaculテゥe,
Dans les parcs, dans les plaines ...
Le monde retient son haleine.
*
Les ruisseaux ne murmurent plus
Comme dans les caves,
Comme dans les vignes
C'est le silence, c'est le silence
*
Le ciel se tait ...
Le vent se tait
Comme si c'テゥtait un jour d'テゥtテゥ ...
C'est le silence, c'est le silence
Mais ceci n'est
Qu'une apparence! ...
Interroge-le !
Est-il muet ?
Ecoute-le bien
Entends-le bien
*
Il te dira combien je t'aime
*
Sous ma poitrine mon coeur se tait
De nostalgie et d'espテゥrance ...
Dans le bonheur, dans la souffrance
Le mot sublime est le silence,
C'est le silence, c'est le silence,
C'est l'ivresse de l'espテゥrance ! ...
*
Kamuran Aali Bedir Khan ("La Lyre kurde" - Librairie Saint-Germain-des-Prテゥs, 1973)

Déposé par poutounou le 12/12/2021  
Un magnifique lac comme au Paradis blanc....
*
J'ai pour toi un lac
*
J'ai pour toi un lac quelque part au monde
Un beau lac tout bleu
Comme un ナ妬l ouvert sur la nuit profonde
Un cristal frileux
Qui tremble テ ton nom comme tremble feuille
テ brise d'automne et chanson d'hiver
S'y mire le temps, s'y meurent et s'y cueillent
Mes jours テ l'endroit, mes nuits テ l'envers.
*
J'ai pour toi, trティs loin
Une promenade sur un sable doux
Des milliers de pas sans bruits, sans parade
Vers on ne sait oテケ
Et les doigts du vent des saisons entiティres
Y ont dessinテゥ comme sur nos fronts
Les vagues du jour fendues des croisiティres
Des beaux naufragテゥs que nous y ferons.
*
J'ai pour toi dテゥfait
Mais refait sans cesse les mille chテ「teaux
D'un nuage ami qui pour mon Ange
Se ferait bateau
Se ferait pommier, se ferait couronne
Se ferait panier plein de fruits vermeils
Et moi je serai celui qui te donne
La Terre et la Lune avec le soleil.
*
J'ai pour toi l'amour quelque part au monde
Ne le laisse pas se perdre テ la ronde.
*
Gilles Vigneault

Déposé par colombine67 le 12/12/2021  
Lorsque je l'ai vu naテョtre
Je l'ai pris pour enfant,
C'テゥtait un petit テェtre,
Il テゥtait si charmant.
Quand je l'ai vu grandir
Ce fut mon compagnon,
J'aimais le voir courir
Dans toute la maison.
Quand je l'ai vu vieillir
Ce fut moi son enfant
Bien qu'il sut m'obテゥir
Toute sa vie durant.
Quand je l'ai vu mourir,
Je compris que ce jour
Venait de s'accomplir
La fin d'un bel amour.
Car tu me fus fidティle,
Serviteur dテゥvouテゥ,
Ton amour fraternel
N'a pas dテゥmテゥritテゥ.
Je t'aimais bien mon chien
テ, mon chien de berger,
Et, pour toi, mon chagrin
Ne saura s'effacer.

Déposé par poutounou le 05/12/2021  
Vous テェtes notre lumiティre, doux Anges, et vous テゥclairez notre chemin de vie窶ヲ
*
Tout en haut des cimes
*
Tout en haut des cimes,
Vivent nos espoirs,
Rテゥside notre optimisme,
Se trouve la lumiティre.
*
Tout en haut des cimes,
Comme des nuages de passage,
Notre vie traverse cet abテョme,
テ la recherche de la lumiティre.
*
Tout en haut des cimes,
Nos yeux s窶凉 tournent,
Pour prier, pour espテゥrer,
Pour chercher la lumiティre.
*
Tout en haut des cimes,
Il nous faut y atteindre,
Sans jamais douter d窶凉 parvenir,
L窶冩mbre mテェme de la lumiティre.
*
Et quand les montagnes,
S窶册n iront comme des nuages,
Et quand les montagnes,
Laisseront passer la lumiティre.
*
Enfin, nous y serons parvenus,
Tout en haut des cimes.
*
Nashmia Noormohamed, 2015

Déposé par poutounou le 28/11/2021  
Il y a tant de beaux mots dans la langue franテァaise窶ヲ..et il y a aussi les beaux petits noms que nous donnons テ nos anges窶ヲ
*
Les mots qui font vivre
*
Il y a des mots qui font vivre
Et ce sont des mots innocents
Le mot chaleur et le mot confiance
Amour, justice et le mot libertテゥ
Le mot enfant et le mot gentillesse
Et certains noms de fleurs et
Certains noms de fruits
Le mot courage et le mot dテゥcouvrir
Et le mot frティre et le mot camarade
Et certains noms de pays, de villages
Et certains noms de femmes et d'amis.
*
Paul Eluard ( 1895-1952)

Déposé par poutounou le 21/11/2021  
Je te donnerai...mon bel Ange ! Avec mon coeur qu窶冓l faudra prティs du tien garder...
*
Le prテゥsent
*
Si tu veux je te donnerai
Mon matin, mon matin gai
Avec tous mes clairs cheveux
Que tu aimes ;
Mes yeux verts
Et dorテゥs.
Si tu veux,
Je te donnerai tout le bruit
Qui se fait
Quand le matin s'テゥveille
Au soleil
Et l'eau qui coule
Dans la fontaine
Tout auprティs !
Et puis encor le soir qui viendra vite
Le soir de mon テ「me triste
テ pleurer
Et mes mains toutes petites
Avec mon coeur qu'il faudra prティs du tien
Garder.
*
Marie Laurencin ("Poティmes" - Bernouard テゥditeur, 1926)

Déposé par poutounou le 14/11/2021  
Dans la vie il y a plein de ツォ petits riens ツサ qui nous font tant de bien窶ヲ..
*
DES PETITS RIENS
*
Les petits riens qui font les grands moments
Qui vont qui viennent, quand ils ont le temps
Les atomes de vie qu'on attrape en rテェvant
*
Ces petits riens ont tous quelque chose
Quelque chose en commun qui nous mテゥtamorphose
Ces テゥclairs de vie qui courent entre les choses
*
Saurions-nous les retrouver ?
Voudrais-tu les partager ?
Ces moments de vテゥritテゥ
*
Les petits dテゥtails qui ne paient pas de mine
Les petits bouts de gestes qui soudain illuminent
Un souffle entre les mots, un rire qui culmine
*
Ces petits riens qui font nos grands moments
Ils vont ils viennent ils prennent tout leur temps
Et plus on les dテゥsire, plus on les attend.
*
Boris

Déposé par poutounou le 07/11/2021  
Que c'est beau ! N窶凖ゥcris pas mon Ange窶ヲn窶凖ゥcris pas !!!
*
N'テゥcris pas !
*
N'テゥcris pas, n'apprenons qu'テ mourir テ nous-mテェmes
Ne demande qu'テ Dieu ... qu'テ toi, si je t'aimais !
Au fond de ton absence テゥcouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais
N'テゥcris pas !
*
N'テゥcris pas, je suis triste, et je voudrais m'テゥteindre
Les beaux テゥtテゥs sans toi, c'est la nuit sans flambeau
J'ai refermテゥ mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper テ mon coeur, c'est frapper au tombeau
*
N'テゥcris pas, je te crains ; j'ai peur de ma mテゥmoire ;
Elle a gardテゥ ta voix qui m'appelle souvent
Ne montre pas l'eau vive テ qui ne peut la boire
Une chティre テゥcriture est un portrait vivant
N'テゥcris pas !
*
Marceline Desbordes-Valmore ("Poテゥsies inテゥdites")

Déposé par poutounou le 31/10/2021  
Souffrons en silence !
*
Vous parler ?
*
Vous parler ? Non. Je ne peux pas.
Je prテゥfティre souffrir comme une plante,
Comme l'oiseau qui ne dit rien sur le tilleul.
Ils attendent. C'est bien. Puisqu'ils ne sont pas las d'attendre,
J'attendrai, de cette mテェme attente.
*
Ils souffrent seuls. On doit apprendre テ souffrir seul.
Je ne veux pas d'indiffテゥrents prテェts テ sourire
Ni d'amis gテゥmissants. Que nul ne vienne.
*
La plante ne dit rien. L'oiseau se tait. Que dire ?
Cette douleur est seule au monde, quoi qu'on veuille.
Elle n'est pas celle des autres, c'est la mienne.
*
Une feuille a son mal qu'ignore l'autre feuille,
Et le mal de l'oiseau, l'autre oiseau n'en sait rien.
*
On ne sait pas. On ne sait pas. Qui se ressemble ?
Et se ressemblテ「t-on, qu'importe. Il me convient
De n'entendre ce soir nulle parole vaine.
*
J'attends, comme le font derriティre la fenテェtre
Le vieil arbre sans geste et le pinson muet ...
Une goutte d'eau pure, un peu de vent, qui sait ?
Qu'attendent-ils ? Nous l'attendrons ensemble.
Le soleil leur a dit qu'il reviendrait, peut-テェtre ...
*
Sabine Sicaud ("Douleur, je vous dテゥteste" et "Les Poティmes de Sabine Sicaud" - テゥditions Stock, 1958)

Déposé par poutounou le 24/10/2021  
Une pensテゥe テゥmue pour Marc qui vient de 窶徘erdre窶 son petit Philou adorテゥ. Une fleur, un message, une bougie ou un poティme lui ferait le plus grand bien窶ヲ De tout Coeur avec vous dans ces moments trティs difficiles, trティs douloureuses, Marc窶ヲ
*
J窶兮i trouvテゥ mon Paradis avec toi mon Ange !!!
*
Mon Paradis
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
En quテェte d窶冰ne テョle dテゥserte, d窶冰ne planティte inconnue,
D窶冰ne terre vierge, encore inexplorテゥe et nue,
D窶冰n petit coin d窶冰nivers, hors du temps, hors d窶冓ci.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Je voulais un peu de paix, pour mon cナ砥r fatiguテゥ.
Je voulais fuir les querelles et tout recommencer,
Sur la terre originelle, renaテョtre de l窶冩ubli.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Quitter cette vie insensテゥe, rejoindre le ciel.
Je l窶冓magine aussi pur que sa couleur pastelle,
Vestige de beautテゥ d窶冰ne nature si meurtrie.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Comme une lueur d窶册spoir apaisant la souffrance,
Et quand bien mテェme un mensonge, pour nier l窶凖ゥvidence,
D窶兮voir la peur pour compagne d窶冰ne vie sans rテゥpit.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Et mes yeux, troublテゥs de larmes, ont croisテゥ ton regard,
Et mon destin, soudain, s窶册st jouテゥ au grテゥ du hasard.
C窶册st lテ, aux frontiティres de ton cナ砥r, qu窶兮lors j窶兮i compris.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Mais il n窶册xiste ni asile, ni mythe fantastique.
Il n窶凉 a que l窶僊mour pour faire le monde magnifique.
Et ton Amour pour moi a donnテゥ sens テ ma vie.
*
Quelque part, dans ce monde, j窶兮i trouvテゥ mon Paradis.

Déposé par choupinou le 20/10/2021  
A toi qui me manque
J'aimerai que le Paradis soit dotテゥ d'un petit espace,
d'une petite vitre, pour pouvoir te voir a nouveau.
Je pense a toi aujourd'hui en ce jour anniversaire,
J'ai pensテゥe a toi hier et le jour d'avant.
Tu es dans mes pensテゥes chaque jour ,5 secondes ou plus longtemps;
Oui tu es lテ, je pense a toi en silence, au plus profond de mon Ame.
Je mentionne souvent ton prテゥnom :IDELL , mon bel Amour DOUDOU.
Tout ce que je possティde sont les mテゥmoires , un collier, un couffin,
un joujou ... et des photos ... dans un cadre ,un album ...
C'est ce qui me reste de toi, que je garde prテゥcieusement ...
Dieu t'a ... dans ses bras, moi je t'ai dans mon coeur ...
Attend moi et un jour c'est moi qui te serrerai contre moi,
Oui comme avant, on se retrouvera ... veille sur moi,
Comme Dieu te protティge dans son merveilleux jardin d'amour ...




L'Album photo contient 34 photos
Highslide JS

Highslide JS

Pテ「ques 2013 Merci テ la gentille maman de Tania et Chot pour ce magnifique cadeau
Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut