Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur Niquita
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de Niquita a été vue 10 880 fois.

En hommage à
Niquita

SHIH-TZU
Il est né le :18/02/1997
Il nous a quittés le :12/02/2013
 



En hommage à Niquita

Ma petite nini, mon gremlins, que j'ai mal.. une nuit passée à chercher ton petit corps qui dormait tout contre moi depuis tant d'années, ma princesse tu es allée rejoindre Gribouille la haut, ainsi que mimine gamin et tous les autres. Cette douleur intense qui est là et qui me bris à nouveau ma fifille j'ai espérée te mener plus loin, c'est toujours trop tôt ce départ. Ma boule d'amour née avec un handicap qui a faillie te couter la vie, opérée et sauvée tout bébé. Si petite et pourtant c'est toi qui commandait toute la troupe de tes frêres et soeur. au revoir ma puce, attendez moi avec Gribouille, attendez moi ... J AI SI MAL






426 Fleurs

  • Déposé par niquita14Déposé par niquita14
  • Déposé par niquita14Déposé par niquita14
  • Déposé par niquita14Déposé par niquita14
  • Déposé par niquita14Déposé par niquita14
  • Déposé par SHIZUKADéposé par SHIZUKA
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
  • Déposé par niquita14Déposé par niquita14
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Le temps passe, mais tu es pour toujours dans le coeur de ta Maman... Mille bisouxx Niquita pour ce triste anniversaire.
  • Déposé par NOIXDECOCODéposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par isabeldehbDéposé par isabeldehb
    Douces pensées en ce triste anniversaire
  • Déposé par Chantalotte21Déposé par Chantalotte21
    A la mĂ©moire d'un joli petit ange nommĂ© Niquita 🐿🍂🍁🐿🍂
  • Déposé par susiDéposé par susi
  • Déposé par Nina42Déposé par Nina42
    6 ans que tu évolues dans une autre dimension... Une bougie, de douces pensées et des bisous
  • Déposé par cedricDéposé par cedric
  • Déposé par couckyDéposé par coucky
    Tendre pensée
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
  • Déposé par CupidonDéposé par Cupidon
    Tendres pensées en ce triste jour anniversaire. Nous les reverrons tous un jour de l'autre côté, j'en suis certaine
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    bisous pour toi petit coeur
  • Déposé par mistralDéposé par mistral
    repose en paix petit ange
  • Déposé par heleneDéposé par helene
    Doux câlins petit ange❤❤❤❤💗💗



352 messages



Déposé par poutounou le 07/07/2019  

Nos anges ne seront jamais oubliés...
*
Le calmant
*
Plus qu'ennuyée
Triste.
Plus que triste
Malheureuse.
Plus que malheureuse
Souffrante.
Plus que souffrante
Abandonnée.
Plus qu'abandonnée
Seule au monde.
Plus que seule au monde
Exilée.
Plus qu'exilée
Morte.
Plus que morte
Oubliée.
*
Marie Laurencin ("Poèmes" - Bernouard éditeur, 1926)
Marie Laurencin (1883-1956) , peintre certes, mais également poète sous le pseudonyme de Louis Lalanne, et muse de Guillaume Apollinaire ...


Déposé par poutounou le 30/06/2019  


C'est exactement comme ça quand on est mélancolique... Heureusement qu'il y a de beaux moments dans la vie : Le souvenir des moments passés avec nos Anges par exemple... et le contact que nous gardons avec eux bien après leur disparition !!! C’est un poème que j’adore !!!
*
Spleen...
*
Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;
*
Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;
*
Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,
*
Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.
*
Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
*
Charles BAUDELAIRE (1821-1867)


Déposé par poutounou le 23/06/2019  

Sauvons-nous tous dans le fond de notre cœur avec notre ou nos anges…
*
L'absence
*.
Quand je me sens mourir du poids de ma pensée,
Quand sur moi tout mon sort assemble sa rigueur,
D'un courage inutile affranchie et lassée,
Je me sauve avec toi dans le fond de mon cœur !
*
Tu grondes ma tristesse, et, triste de mes larmes,
De tes plus doux accents tu me redis les charmes :
J'espère ! ... car ta voix, plus forte que mon sort,
De mes chagrins profonds triomphe sans effort.
*
Je ne sais ; mais je crois qu'à tes regrets rendue,
Dans ces seuls entretiens tu m'as tout entendue.
Tu ne dis pas : « Ce soir ! » Tu ne dis pas : « Demain ! »
Non, mais tu dis : « Toujours ! » en pleurant sur ma main.
*
Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)


Déposé par poutounou le 16/06/2019  

Oui, quand tout va mal, pensons fort à nos Anges, car ils seront toujours là pour nous... !!!
*
Les cloches du soir
*
Quand les cloches du soir, dans leur lente volée,
Feront descendre l'heure au fond de la vallée ;
Quand tu n'auras d'amis, ni d'amours près de toi,
Pense à moi ! pense à moi !
*
Car les cloches du soir avec leur voix sonore
A ton cœur solitaire iront parler encore ;
Et l'air fera vibrer ces mots autour de toi :
Aime-moi ! aime-moi !
*
Si les cloches du soir éveillent tes alarmes,
Demande au temps ému qui passe entre nos larmes :
Le temps dira toujours qu'il n'a trouvé que toi,
Près de moi ! près de moi !
*
Quand les cloches du soir, si tristes dans l'absence,
Tinteront sur mon cœur ivre de ta présence :
Ah ! c'est le chant du ciel qui sonnera pour toi,
Et pour moi ! et pour moi !
*
Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)


Déposé par poutounou le 09/06/2019  

Être seul, c’est la mort ! Être deux, c’est la vie !
Vous nous manquez tant, magnifiques Anges que vous êtes...
*
Le ballet des heures
*
(Le Dieu Pan parle :)
*
Les heures sont des fleurs l'une après l'autre écloses
Dans l'éternel hymen de la nuit et du jour ;
Il faut donc les cueillir comme on cueille les roses
Et ne les donner qu'à l'amour.
*
Ainsi que de l'éclair, rien ne reste de l'heure,
Qu'au néant destructeur le temps vient de donner ;
Dans son rapide vol embrassez la meilleure,
Toujours celle qui va sonner.
*
Et retenez-la bien au gré de votre envie,
Comme le seul instant que votre âme rêva ;
Comme si le bonheur de la plus longue vie
Était dans l'heure qui s'en va.
*
Vous trouverez toujours, depuis l'heure première
Jusqu'à l'heure de nuit qui parle douze fois,
Les vignes, sur les monts, inondés de lumière,
Les myrtes à l'ombre des bois.
*
Aimez, buvez, le reste est plein de choses vaines ;
Le vin, ce sang nouveau, sur la lèvre versé,
Rajeunit l'autre sang qui vieillit dans vos veines
Et donne l'oubli du passé.
*
Que l'heure de l'amour d'une autre soit suivie,
Savourez le regard qui vient de la beauté ;
Être seul, c'est la mort ! Être deux, c'est la vie !
L'amour c'est l'immortalité !
*
Gérard de NERVAL (1808-1855)


Déposé par poutounou le 02/06/2019  

« Plus d’une voix longtemps morte murmure encor des adieux... »
*
La chanson du souvenir
*
Dans le vol tremblant de l'heure
Que nul ne peut retenir
Passe lentement et pleure
La chanson du souvenir.
*
Et quand sa course l'emporte
Plus loin que ne vont nos yeux,
Plus d'une voix longtemps morte
Murmure encor des adieux.
*
Ainsi chaque heure envolée
Du nid fragile des jours
Nous fait plus inconsolée
La perte de nos amours !
*
Armand Silvestre.


Déposé par poutounou le 26/05/2019  

Pour toutes les mamans de coeur du cimetière virtuel, de la part des Anges et Angelettes du Paradis blanc...
*
Le coeur de ma maman...
*
Quand je suis sur tes genoux,
Caché(e) tout près de ton cœur
Il fait bien chaud et plus doux
Qu'au fond d'un nid de bonheur
Et quand, sur tes genoux,
J'écoute battre ton cœur,
J'entends ma maman,
Tout doux, tout doux,
Chanter le bonheur.


Déposé par poutounou le 19/05/2019  


Une jolie petite histoire de “lapinou”...
*
Le petit lapin
*
Dans le pré qui vers l'eau dévale,
Un lapin sauvage détale.
Un saut bref, un rapide élan,
Et montrant son panache blanc,
Il fuit vers la forêt prochaine.
Une touffe de marjolaine
L'arrête un peu. Faisant le guet,
Il entr'ouvre un œil inquiet,
Et, seule, son oreille bouge !
Un bond brusque dans le foin rouge,
Et, n'entendant plus aucun bruit,
Le nez au vent, humant la nuit
Où déjà la lune se lève,
Assis sur son derrière, il rêve.
*
Jeanne Marvig
*
*
*
Je vous donne quelques nouvelles d’Iron !!! Il va bien ; il prend du Soliphen deux fois par jour et n’a pas fait de nouvelles crises. Apparemment il supporte bien le traitement. Le 6 juin, le véto lui fera une nouvelle analyse sanguine pour vérifier si tout va bien côté organes. Je me répète, mais encore un ENORME MERCI pour tous vos conseils et soutiens. Ce n’est jamais évident lorsqu’un de nos trésors est malade. Malheureusement ils ne parlent pas. Je vous fais à tous un gros poutounou tout doux.
*
Martine et Iron


Déposé par poutounou le 12/05/2019  

Oui, joli Printemps avec sa douceur et son soleil… !!!
*
Printemps qui vient…
*
Printemps qui vient fleurir le temps
arrive un jour sans qu’on le voit venir
Printemps qui vient comme le vent
souffler sur l’hiver et le faire partir
Printemps qui vient renaître à nouveau
nous caresser la peau et nous faire sourire
Printemps qui vient avec la Douceur
accueillir le Soleil qu’on avait oublié
Printemps qui vient nous réchauffer
arroser les jardins, faire jaillir les fleurs
Printemps qui vient nous dire « Je t’aime »
Afin qu’on puisse tout recommencer
*
Elodie Santos, 2009


Déposé par poutounou le 05/05/2019  

Allons faire un petit tour dans le Paradis blanc de nos anges : on aime et on est aimé ...
*
L'invitation au voyage
*
Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.
Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.
*
Charles Baudelaire (Les Fleurs du mal)


Déposé par poutounou le 01/05/2019  

J’envoie à tous les Anges et Angelettes, ainsi qu’aux mamans et papas de coeur, un joli brin de muguet virtuel qui, je l’espère du fond du coeur, vous apportera plein d’amour, de bonheur et de santé...et un peu de monnaie pour ceux qui en auraient besoin !!!
*
Par un beau matin du mois de mai
On vit danser Monsieur muguet
Au bras d'une pervenche bleue
Il dansait avec les fleurs des champs
Ils s'embrassaient à cœur content
Comme le font les gens heureux"
*
Yvette Giraud - Paroles : Henri Contet.


Déposé par poutounou le 27/04/2019  

En me promenant avec Iron en forêt, je vois les premiers bourgeons, les premières feuilles et c’est magnifique le renouveau de la nature...
*
Une graine voyageait
*
Une graine voyageait
toute seule pour voir le pays.
Elle jugeait les hommes et les choses.
Un jour elle trouva joli le vallon et agréables quelques cabanes.
Elle s'est endormie.
Pendant qu'elle rĂŞvait
elle est devenue brindille
et la brindille a grandi,
puis elle s'est couverte de bourgeons.
Les bourgeons ont donné des branches.
Tu vois ce chĂŞne puissant
c'est lui, si beau, si majestueux,
cette graine,
Oui mais le chĂŞne ne peut pas voyager.
*
Alain Bosquet
*
*
*
Coucou mes amies (is),
*
Je vous donne des nouvelles de mon petit coeur Iron. Il va mieux, beaucoup mieux. Le véto a changé son médicament et lui a prescrit une dose plus faible. Il prend du Soliphen maintenant. Je touche du bois !!! Pour l’instant tout va bien. Il ne me fait plus de diarrhée et il bouge ses pattes arrières normalement. Nous irons voir le véto une fois par mois, ce qui lui permettra de bien suivre « petit filou ». Je vous avoue que j’ai eu bien peur : c’est très impressionnant une crise épileptique. Iron se couchait sur le côté et tremblait de tous ses membres et bavait beaucoup. On ne sait pas trop comment réagir lorsque ça arrive. Moi j’ai essayé de rester calme, et je l’ai caressé pendant toute la durée de la crise. J’espère que tout cela n’est qu’un mauvais souvenir. Je vous remercie encore pour tous vos conseils et soutiens qui m’ont fait beaucoup de bien. Je ne sais pas si j’ai pris la bonne décision en le soignant avec ce médoc, mais j’ai envie de faire confiance à mon véto qui l’a déjà sauvé de la mort il y a quelques années. Sinon, en traitement naturel, il y a Epileptyl ou Cannabidiol qui diminuent les crises. Enfin, je le surveille et on verra bien….Merci encore et bonne fin de semaine à vous tous...
*
Martine et Iron


Déposé par poutounou le 21/04/2019  

Je vous souhaite à tous, Anges et Angelettes, Papas et Mamans de coeur, de merveilleuses fêtes de Pâques avec plein d’Amour et une ribambelle de sucreries, d’oeufs en chocolat et plein d’autres surprises… !!!
*
A Pâques, tout resplendit !
La nature s'Ă©veille
Et apporte son message d'espoir...
*
Les coeurs sont en fĂŞte,
C'est un temps de bonheur et de paix...
*
Que cette belle journée soit porteuse d'amour
Et que la joie et le bonheur fleurissent
Et s'installent Ă  jamais dans vos coeurs !
*
En toute amitié
*
Je vous « re » souhaite, à tous et toutes, de Joyeuses Pâques et merci pour vos conseils et votre soutien concernant Iron. Ca m’a un peu rassurée. J’ai rendez-vous avec mon véto mercredi prochain. J’ai confiance en lui : il y a quelques années, il a sauvé Iron d’une mort certaine suite à une piqûre de tiques. Je vais lui parler de mes peurs, de mes doutes concernant le traitement de Phénoleptil de « petit filou ». Je vais aussi lui parler des solutions naturelles que certains d’entre vous m’ont données et je prendrai ma décision après. Pour l’instant, je le surveille ; il a l’air d’aller un peu mieux : il n’a fait aucune nouvelle crise . Je continue les promenades en forêt et je lui fais plein de doux câlinouxxx. L’AMOUR guérit de bien des maux !!! Merci encore. Je vous tiendrai au courant, c’est promis… Bizzzzzzzzzzzzz
*
Martine et Iron « petit filou de mon coeur »


Déposé par poutounou le 14/04/2019  

Je t'aimerai TOUJOURS et je ne t'oublierai JAMAIS, mon Ange...
*
Toujours et Jamais
*
Toujours et Jamais Ă©taient toujours ensemble
ne se quittaient jamais. On les rencontrait
dans toutes les foires.
On les voyait le soir traverser le village
sur un tandem.
Toujours guidait
Jamais pédalait
C'est du moins ce qu'on supposait...
Ils avaient tous les deux une jolie casquette
L'une Ă©tait noire Ă  carreaux blancs
L'autre blanche Ă  carreaux noirs
A cela on' aurait pu les reconnaître
Mais ils passaient toujours le soir
et avec la vitesse...
Certains d'ailleurs les soupçonnaient
Non sans raison peut-ĂŞtre
D'Ă©changer certains soirs leur casquette
Une autre particularité
Aurait dĂ» les distinguer
L'un disait toujours bonjour
L'autre toujours bonsoir
Mais on ne sut jamais
Si c'Ă©tait Toujours qui disait bonjour
Ou Jamais qui disait bonsoir
Car entre eux ils s'appelaient toujours
Monsieur Albert, Monsieur Octave.
*
Paul Vincensini


Déposé par poutounou le 07/04/2019  

Que c’est beau !!!
Homme ! Sache mourir afin d’avoir été !!! Allons chercher le secret de la vie...et nous comprendrons la mort !
*
Le secret de la vie
*
Le secret de la vie est dans les tombes closes :
Ce qui n'est plus n'est tel que pour avoir été ;
Et le néant final des êtres et des choses
Est l'unique raison de leur réalité.
*
O vieille illusion, la première des causes !
Pourquoi nous éveiller de notre éternité,
Si, toi-même n'étant que leurre et vanité,
Le secret de la vie est dans les tombes closes.
*
Hommes, bêtes et Dieux et monde illimité,
Tout cela jaillit, meurt de tes métamorphoses.
Dans les siècles, que tu fais naître et décomposes,
Ce qui n'est plus n'est tel que pour avoir été.
*
A travers tous les temps, splendides ou moroses,
L'esprit, rapide éclair, en leur vol emporté,
Conçoit fatalement sa propre inanité
Et le néant final des êtres et des choses.
*
Oui ! sans toi, qui n'es rien, rien n'aurait existé :
Amour, crimes, vertus, les poisons ni les roses.
Le rĂŞve Ă©vanoui de tes oeuvres Ă©closes
Est l'unique raison de leur réalité.
*
Ne reste pas inerte au seuil des portes closes,
Homme ! Sache mourir afin d'avoir été ;
Et, hors du tourbillon mystérieux des choses,
Cherche au fond de la tombe, en sa réalité,
Le secret de la vie.
*
Charles-Marie LECONTE DE LISLE (1818-1894)


Déposé par poutounou le 31/03/2019  

Oui à une douce petite pluie de printemps !!!
*
La pluie
*
La pluie fine a mouillé toutes choses, très doucement, et en
silence. Il pleut encore un peu. Je vais sortir sous les arbres.
Pieds nus, pour ne pas tacher mes chaussures.
*
La pluie au printemps est délicieuse. Les branches chargées
de fleurs mouillées ont un parfum qui m'étourdit. On voit briller
au soleil la peau délicate des écorces.
*
Hélas ! que de fleurs sur la terre ! Ayez pitié des fleurs
tombées. Il ne faut pas les balayer et les mêler dans la boue ;
mais les conserver aux abeilles.
*
Les scarabées et les limaces traversent le chemin entre les
flaques d'eau ; je ne veux pas marcher sur eux, ni effrayer ce
lézard doré qui s'étire et cligne des paupières.
*
Pierre LOUŸS (1870-1925)


Déposé par poutounou le 23/03/2019  

Chantons tous en coeur... Que c'est drĂ´le une fourmi sponsor !!!
*
La fourmi et la cigale
*
La fourmi ayant engrangé
Pour manger,
Se trouva fort déprimée
Quand la saison fut abîmée:
«Voilà l'hiver qui s'avance
Je n'ai pas eu de vacances.»
Rencontra la cigale
un peu pâle
D'avoir chanté
Tout l'été.
Lui dit : "Remonte-moi le moral,
Joue donc un air estival.
Puise dans mes provisions.
Sans poésie, la vie n'est que désolation."
Moralité : depuis lors
La fourmi est devenue sponsor.
*
Joël Sadeler


Déposé par poutounou le 17/03/2019  

Dès que je te rejoindrai mon Ange ...
*
L’ombre des anges
*
Je traverserai les villes
J’emporterai ta voix
J’irai chercher le feu dans le ciel
Et le vent dans nos voiles
Quand l’ombre des nuages
DĂ©masquera nos souffles
Nous volerons sereins
Par les chemins du sort
Et nos songes en fuite
Eviteront les gouffres
Pour balayer ensuite
Les traces de nos morts
Je traverserai les villes
J’emporterai ta voix
J’irai chercher le feu dans le ciel
Et le vent dans nos voiles
Une Ă©toile se repose
*
Dès qu’un ange s’endort…
*
Isaac Lerutan, 2009


Déposé par poutounou le 10/03/2019  

Un Ange sûrement !!!
*
Ce soir, Ă  travers le bonheur
*
Ce soir, Ă  travers le bonheur,
Qui donc soupire, qu'est-ce qui pleure ?
Qu'est-ce qui vient palpiter sur mon coeur,
Comme un oiseau blessé ?
*
Est-ce une plainte de la terre,
Est-ce une voix future,
Une voix du passé ?
J'Ă©coute, jusqu'Ă  la souffrance,
Ce son dans le silence.
*
Ile d'oubli, Ă´ Paradis !
Quel cri déchire, cette nuit,
Ta voix qui me berce ?
Quel cri traverse
Ta ceinture de fleurs,
Et ton beau voile d'allégresse ?
*
Charles VAN LERBERGHE (1861-1907)


Déposé par poutounou le 02/03/2019  

Tu es tout ça mon Ange !!!
*
MON ANGE ADORÉ
*
Tu es mon oxygène,
Tu es la joie que je promène,
La force qui brise mes chaînes,
L'indispensable qui coule dans mes veines.
*
Tu es l'objet de mon existence,
L'ange pur de l'innocence,
Mon Ă©toile de bienveillance,
Plus qu'un espoir et plus qu'une chance.
*
Tu es ma mélodie,
La douceur de mes nuits,
Les couleurs de ma vie,
Le bonheur Ă  l'infini.
*
- Elodie -




L'Album photo contient 1 photo






Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut