Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Carnet d'adresses
Favoris



Facebook LinkedIn Twitter



La page de Pauvre petit coeur a été vue 33 076 fois.

En hommage à
Pauvre petit coeur

SETTER-ANGLAIS
Il est né le :--/--/----
Il nous a quittés le :20/06/2012 $enrlist[visible]=OUI
 
Pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
connectez vous
Votre pseudo        Mot de passe       



En hommage à Pauvre petit coeur

CECI EST UN CRI DE COLERE ET AUSSI D'ALARME. Voici l'histoire de ce pauvre chien sans nom, quand j'ai emmenagé en 2006 dans cette location il vivait dans une dépendance dont le toit menaçait de s'écrouler, il était étranglé par son collier trop serré, c'était le chien du neveu de ma voisine qui lui avait laissé en garde alors qu'elle déteste les animaux. Le jour meme nous lui avons acheté une niche igloo pour qu'il se mette a l'abri et un nouveau collier, ce chien malgré sa pauvre vie était un amour toujours à battre de la queue, à faire des léchouilles aussi bien à moi qu' à ma fille. La voisine ne le nourrissant qu'avec du pain sec ou des aliments moisis, je lui mettais de l'eau et une gamelle de croquettes matin et soir, on a averti la spa à plusieurs reprises mais celle ci n' a agi qu'en 2009 et l' a rendu à son propriétaire ou la pauvre bete a terminé sa vie au fond de la campagne accroché à une niche. j'aurais tellement voulu lui donner un foyer malheureusement je ne pouvais pas me permettre d'accueillir un chien de cette taille. Je suis désolée pour lui et écoeurée qu' en 2013 on puisse traiter encore les animaux de cette façon, je lui dédie donc cette page ainsi qu'à tous ses compagnons d'infortune et je remercie par avance toute les personnes qui auront la gentilesse de déposer des fleurs ou des messages, merci pour lui. J'ai mis une date anniversaire inexacte ne connaissant pas celle de son décés.






1210 Fleurs

  • Déposé par LINCE34 Déposé par LINCE34
    mon cher ange mimine est venue te rejoindre prends bien soin d'elle, je ne t'oublie pas, mes douces pensées (1/11/2015)
  • Déposé par mumubert Déposé par mumubert
    en ce jour de Toussaint, tendres caresses et gros bisous pour toi
  • Déposé par SESHAT39 Déposé par SESHAT39
  • Déposé par myriam31 Déposé par myriam31
    Des bisous et beaucoup de câlins dans ce joli bouquet pour toi bel ange
  • Déposé par larry Déposé par larry
    Une corbeille de tendresse pour toi bel ange
  • Déposé par myriam31 Déposé par myriam31
    Tendresse et câlinous pour toi petit ange, doux repos au paradis étoilé
  • Déposé par SESHAT39 Déposé par SESHAT39
    Tendres pensées <3<3<3
  • Déposé par NOIXDECOCO Déposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par myriam31 Déposé par myriam31
    Une brassée de câlinous pour toi petit amour avec de gros bisous et beaucoup de tendresse
  • Déposé par myriam31 Déposé par myriam31
    une envolée de bisous avec plein caresses pour toi petit ange , amitiés à ta maman
  • Déposé par SESHAT39 Déposé par SESHAT39
    Pour toi petit Ange et gros gros câlins <3<3<3
  • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
  • Déposé par rafia Déposé par rafia
    De la part de Maryem pour un toutou merveilleux.♥♥♥♥♥Déposé par Maël fleuriste-intérimaire.
  • Déposé par myriam31 Déposé par myriam31
    Pour toi joli coeur , un bouquet parfumé avec plein de bisous à partager avec maman
  • Déposé par goulou50 Déposé par goulou50
    Une pluie de tendres bisous pour toi
  • Déposé par myriam31 Déposé par myriam31
    De la fraîcheur et des bisous à foison pour toi bel ange et ta maman
  • Déposé par nanou1955 Déposé par nanou1955
    que ces soleils illuminent ton repos pauvre petit coeur !
  • Déposé par BILLY2B Déposé par BILLY2B
    Affectueuses pensees pour Petit Coeur il est enfin heureux auprès des anges
  • Déposé par SESHAT39 Déposé par SESHAT39
    Gros câlins à tous vos Anges <3<3<3
  • Déposé par nanou1955 Déposé par nanou1955
    09/08/2015 - doux repos petit coeur



138 messages


Déposé par poutounou le 31/10/2015  
Pour la Toussaint et la fête des morts, un tendre poème sur une « belle dame », fidèle à son amour comme nous le sommes à nos anges….
*
Une ombre qui passe…
*
Toute de noir vĂŞtue et sa canne Ă  la main,
Elle avance à pas lents dans la petite allée
En serrant sur son coeur cette fleur d'azalée
Qu'elle va déposer juste au bout du chemin.
*
Qui pourrait maintenant dire quel est son âge?
Elle vient chaque jour retrouver un moment
Celui dont le départ a causé son tourment.
La douleur a creusé les traits de son visage.
*
Elle ferme les yeux pour lui dire tout bas,
dans le calme apaisant du petit cimetière,
Qu'elle adresse au seigneur une ardente prière
Pour aller au plus tĂ´t le rejoindre lĂ -bas.
*
Mais la foule aujourd'hui va troubler sa retraite :
C'est le jour de l'année où chacun se souvient
Qu'un ĂŞtre cher repose en la tombe qu'il vient
Couvrir de belles fleurs, comme pour une fĂŞte.
*
Présence inopportune où sombre sa douleur,
Elle ne peut ce soir, comme Ă  son habitude,
partager un instant de tendre solitude
Avec celui qui fut sa source de bonheur.
*
Alors, elle s'en va, telle une ombre qui passe,
En essuyant un pleur du revers de la main.
Elle sera fidèle au rendez-vous demain,
Lorsque les visiteurs auront quitté la place.

Déposé par myriam31 le 30/10/2015  
Au temps de la Toussaint
Au temps de la Toussaint, quand les cimetières
S’ornent de chrysanthèmes et de bruyère,
Et qu’ainsi joliment embellis, joliment colorés,
Ils donnent à la mort comme un air de gaieté.
Quand auprès des caveaux et des tombes familiales,
Eclairés par la douce lumière automnale,
L’on revient chaque année, prier, se recueillir…
Je suis triste et mon cœur ne cesse de souffrir :
Quelque part tu attends, en lieu insolite,
Esseulé, loin des tiens, sans jamais de visite.
Et pour le souvenir, toi qui aimais les fleurs,
Vois-tu je n’ai rien d’autre à t’offrir que mes pleurs,
Ce modeste bouquet de fleurs, pour t’apporter un peu de douceur…
Tendres et affectueuses pensées pour toi bel ange et nos chers disparus à l'approche de La Toussaint

Déposé par poutounou le 28/10/2015  
Lorsque je raconte autour de moi que je vais tous les jours sur le cimetière pour chiens, les réactions sont quelquefois bizarres… Beaucoup de « gens » ont du mal à accepter la différence…. Vive la tolérance !
*
Nous autres les rêveurs aux idées un peu folles
Sommes interpellés par les intolérances
Qui pullulent en nos mondes envers les différences
Dans la vie de chacun et elles nous affolent
*
Heureux est lors celui dont l’esprit batifole
Seraient ternes les jours sans quelques dissemblances
Et vivre sous le joug de lois sans tolérance
Venues de temps anciens ne peut point faire Ă©cole
*
La vie en harmonie apporte maints plaisirs
La nature nous guide en des choix Ă  loisir
Elle a fait des unions sous nombres de symbioses
*
L’homme pourtant doté de multiples cultures
Serait bien inspiré s’il suivait la nature
Et gagnerait en sus un statut grandiose

Déposé par poutounou le 24/10/2015  
Jolie petite histoire…
*
Les deux scarabées
*
Un scarabée montait la rue,
Un scarabée la descendait.
-Passez donc, monsieur, s’il vous plait,
Puisque vous descendez la rue.
-Après vous, monsieur, s’il vous plait,
La remonter est plus ardu.
Chacun tenant son chapeau gris
Dans une main gantée de gris
Voulait ĂŞtre le plus poli
Des scarabées nés dans la dune.
Ils s’étaient croisés à midi.
A minuit, madame la lune
Les vit encore se souriant,
Se parlant et se saluant,
Chacun tenant son chapeau gris
Dans une main gantée de gris.
*
Maurice CarĂŞme

Déposé par poutounou le 20/10/2015  
Un des plus beaux métiers du monde…
*
Le bâtisseur de ponts
*
Voici l'histoire de deux frères qui s'aimaient beaucoup et vivaient en parfaite harmonie dans leur ferme jusqu'au jour où un conflit éclata entre eux.
Les deux frères vivaient du travail de leurs champs. Ils cultivaient ensemble et récoltaient ensemble. Ils avaient tout en commun. Tout commença par un malheureux malentendu entre eux. Mais peu à peu, le fossé se creusa jusqu'au jour où il y eut une vive discussion puis un silence douloureux qui dura plusieurs semaines.
*
Un jour quelqu'un frappa à la porte du frère aîné. C'était un homme à tout faire qui cherchait du travail. Quelques réparations à faire...
*
- Oui, lui répondit-il, j'ai du travail pour toi. Tu vois, de l'autre côté du ruisseau vit mon frère cadet. Il y a quelques semaines, il m'a offensé gravement et nos rapports se sont brisés. Je vais lui montrer que je peux aussi me venger. Tu vois ces pierres à côté de ma maison ? Je voudrais que tu en construises un mur de deux mètres de haut, car je ne veux plus le voir.
*
L'homme répondit :
- Je crois que je comprends la situation.
*
L'homme aida son visiteur à réunir tout le matériel de travail puis il partit en voyage le laissant seul pendant toute une semaine.
*
Quelques jours plus tard, lorsqu'il revint de la ville, l'homme à tout faire avait déjà terminé son travail. Mais quelle surprise ! Au lieu d'un mur de deux mètres de haut, il y avait un pont. Précisément à ce moment, le frère cadet sortit de sa maison et courut vers son aîné en s'exclamant :
- Tu es vraiment formidable ! Construire un pont alors que nous étions si fâchés ! Je suis fier de toi !
*
Pendant que les deux frères fêtaient leur réconciliation, l'homme à tout faire ramassa ses outils pour partir.
*
- Non, attends ! lui dirent-ils. Il y a ici du travail pour toi.
*
Mais il répondit :
- Je voudrais bien rester, mais j'ai encore d'autres ponts Ă  construire...

Déposé par poutounou le 16/10/2015  
Il dit vraiment n’importe quoi, le petit doigt !
*
Un petit doigt bavard
*
C’est mon p’tit doigt qui m’ l’a dit
Au jardin des deux chats gris
Une fourmi en bigoudis
Est sortie d’un trou de souris
Mon petit doigt affabule
Au jardin des campanules
Libellule et tarentule
Tricotent des mandibules
Mon petit doigt a raison
Au jardin des hérissons
Moi j’ai vu deux limaçons
Ficelés comme des saucissons
Qui enfilaient leurs caleçons
*
Chantal Abraham

Déposé par poutounou le 12/10/2015  
A vos aiguilles et pelotes…..Je vais demander à Monsieur l’écureuil de me tricoter un joli bonnet pour l’hiver qui ne va pas tarder….
*
L’écureuil
*
Dans le tronc d'un platane
Se cache une cabane.
Un petit Ă©cureuil
Est assis sur le seuil.
Il mange des cerises,
Tricote une chemise;
Recrache les noyaux,
Se tricote un maillot;
Attaque les noisettes,
Fait des gants, des chaussettes...
Qu'importe s'il fait froid !
Tant pis si vient l'hiver !
Une maille Ă  l'endroit,
Une maille Ă  l'envers :
L'Ă©cureuil, fort adroit,
Se fait des pull-overs.
*
Jean-Luc Moreau

Déposé par poutounou le 08/10/2015  
Prenons notre plus belle plume et écrivons tout ce qui nous passe par la tête….des mots doux à nos anges, par exemple.
*
J’écris
*
J'Ă©cris des mots bizarres
J'Ă©cris des longues histoires
J'Ă©cris juste pour rire
Des choses qui ne veulent rien dire.
Ecrire c'est jouer.
J'Ă©cris le soleil
J'Ă©cris les Ă©toiles
J'invente des merveilles
Et des bateaux Ă  voiles.
Ecrire c'est rĂŞver.
J'Ă©cris pour toi. J'Ă©cris pour moi
J'Ă©cris pour ceux qui liront
Et pour ceux qui ne liront pas.
Ecrire c'est aimer.
J'Ă©cris pour ceux d'ici
Ou pour ceux qui sont loin
Pour les gens d'aujourd'hui
Et pour ceux de demain.
Ecrire c'est vivre.
*
Geneviève Rousseau

Déposé par poutounou le 04/10/2015  
Il y a tant de beaux mots dans la langue française…..et il y a aussi les beaux petits noms que nous donnons à nos anges…
*
Les mots qui font vivre
*
Il y a des mots qui font vivre
Et ce sont des mots innocents
Le mot chaleur et le mot confiance
Amour, justice et le mot liberté
Le mot enfant et le mot gentillesse
Et certains noms de fleurs et
Certains noms de fruits
Le mot courage et le mot découvrir
Et le mot frère et le mot camarade
Et certains noms de pays, de villages
Et certains noms de femmes et d'amis.
*
Paul Eluard ( 1895-1952)

Déposé par poutounou le 30/09/2015  
Et oui ! Avec tout l’amour qu’ils donnent, ils arrivent à faire des miracles, nos Amours à quatre pattes….
*
"Gigica est le plus petit chien de l’équipe Dogs For People de QUATRE PATTES. Elle a été sélectionnée pour travailler avec Cornel, un petit trisomique de cinq ans. Pendant leur première année ensemble, le garçon a fait des progrès incroyables. Il est à présent capable d’interagir, de s’amuser avec des jouets ou de se tenir debout. C’est là encore une histoire à succès du projet Dogs for People de QUATRE PATTES.
La première tâche de Gigica a été d’amener Cornel à ne plus avoir peur d’elle. Même s'il a fallu un certain temps avant que le petit garçon de cinq ans se rassure, il a peu à peu commencé à considérer la présence du chien comme tout à fait normale. Le caractère doux de Gigica et sa petite taille ont ici joué un rôle important. C’étaient d’ailleurs là les principaux critères qui avaient amené à la choisir pour cette tâche. Après l’acceptation, il y a eu le contact visuel, constituant une nouvelle percée : les yeux de Cornel suivaient les mouvements de Gigica, suivaient tout ce qu’elle faisait avec beaucoup de curiosité. Cette curiosité est bientôt devenue si forte qu’il a permis à Gigica de s’approcher pour pouvoir toucher son pelage. Pour le petit garçon qui présente également des symptômes autistes, cette expérience du contact proche et du toucher était quelque chose de tout à fait nouveau.
*
Au fur et à mesure que sa relation avec Gigica se développait, la période d’attention de l’enfant a augmenté, mais c’était loin d’être tout. La façon dont il se rapprochait tout près du chien, comme s’il voulait l’examiner au microscope, signalait clairement qu'il avait développé un réel intérêt pour un autre être vivant. Cornel a commencé à jouer avec des jouets – ce qu’il n’avait encore jamais fait. A présent, il se reconnaît lui-même dans la glace et s’y découvre. Il danse avec sa thérapeute Ema et Gigica aux sons de la musique de la radio. Ce sont des progrès inouïs pour un petit garçon qui ne parvenait pas à établir le contact avec les gens qui l’entouraient avant d’avoir rencontré Gigica. Elle est devenue l’année dernière un élément central de sa vie et de son bien-être. Son caractère exceptionnel, sa patience et son intelligence ont obtenu d'incroyables succès."

Déposé par poutounou le 26/09/2015  
C’est fini l’été… C’est le temps du « bel automne ». Sortons vite nos couvertures…
*
Le bel automne
*
Ă€ pas menus, menus,
Le bel automne est revenu
Dans le brouillard, sans qu’on s’en doute,
Il est venu par la grand’route
Habillé d’or et de carmin.
Et tout le long de son chemin,
Le vent bondit, les pommes roulent,
Il pleut des noix, les feuilles croulent.
Ne l’avez-vous pas reconnu ?
Le bel automne est revenu.
*
Raymond Richard

Déposé par poutounou le 04/08/2015  
Quel beau programme !
*
FARNIENTE
*
Quand je n’ai rien à faire, et qu’à peine un nuage
Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
J’aime à m’écouter vivre, et, libre de soucis,
Loin des chemins poudreux, Ă  demeurer assis
Sur un moelleux tapis de fougère et de mousse,
Au bord des bois touffus où la chaleur s’émousse.
Là, pour tuer le temps, j’observe la fourmi
Qui, pensant au retour de l’hiver ennemi,
Pour son grenier dérobe un grain d’orge à la gerbe,
Le puceron qui grimpe et se pend au brin d’herbe,
La chenille traînant ses anneaux veloutés,
La limace baveuse aux sillons argentés,
Et le frais papillon qui de fleurs en fleurs vole.
Ensuite je regarde, amusement frivole,
La lumière brisant dans chacun de mes cils,
Palissade opposée à ses rayons subtils,
Les sept couleurs du prisme, ou le duvet qui flotte
En l’air, comme sur l’onde un vaisseau sans pilote ;
Et lorsque je suis las, je me laisse endormir,
Au murmure de l’eau qu’un caillou fait gémir,
Ou j’écoute chanter près de moi la fauvette,
Et là-haut dans l’azur gazouiller l’alouette.
*
Théophile Gautier, Premières Poésies

Déposé par elise2512 le 20/06/2015  
La neige tombait tout doucement ce matin-lĂ ,
Comme pour préparer ton lit de mort.
J’ai eu du mal à contenir mes larmes,
Et de ton départ, tu m’as laissée inconsolable…
Te rappelles-tu des belles journées d’été
OĂą nous nous promenions dans les bois?
Quand on courait, jouait ou s’aventurait sur le bord des ruisseaux ou dans la montagne?
Des fois oĂą nous nous chamaillions comme des louveteaux?
Des parties de cache-cache et des jeux de balle tout simples?
Des fois où dans le champ, je t’aidais à manger des bleuets sauvages en te les donnant dans ma main?
Des hivers où nous jouions ensemble et que tu participais à mes histoires imaginaires d’enfant?
De nos excursions parfois risquées où nous revenions à la maison pleine de boue?
Nous revenions fatigués au soleil couchant,
Et je m’endormais à tes côtés au son du chant de la grive.
Ton souffle me détendait et me rassurait
Et ta présence m’était si précieuse,
Tu étais le véritable ami dont j’avais besoin.
Tu étais là pour me consoler quand j’étais attristée
Et toutes les fois où j’ai versé des larmes, tu as léché mon visage pour les essuyer.
Pouvoir mettre mon visage dans la fourrure de ton cou et y passer ma main me manquera toujours
Et c’est lorsque je l’ai fait pour la dernière fois que je l’ai su.
Tant d’années ont passé à tes côtés.
J’ai vu le temps te vieillir,
Et c’est là que je me rends compte que toute vie est soumise à s’éteindre un jour.
Maintenant tu ne seras plus là pour m’attendre quand je reviendrai,
Maintenant tu ne seras plus là quand je me promènerai dans la forêt qui était la nôtre.
Je ne te reverrai plus tout heureux lorsque les premières neiges des hivers auront tombé.
Ton corps sans vie et tes yeux voilés,
Cela avait marqué la fin.
Mais au moins nous avons été ensemble jusqu’à la fin, jusqu’à ton dernier souffle
Et tu es maintenant libéré de ton corps usé qui devait te faire souffrir.
Tu m’as apporté tant de bonnes choses dans ma vie,
Et ta perte me fait tant pleurer.
Tu Ă©tais comme une partie de moi,
Mais au moins j’ai tant de beaux souvenirs qui nous appartiennent
Je les garde précieusement en ma mémoire, en mon cœur.
Merci de m’avoir accompagnée pendant toutes ces années
Repose en paix
(Sandra Mac Murray)
*****
En ce triste jour anniversaire, je t'adresse mille caresses et tendres pensées, petit cœur. Que ton repos soit paisible et doux.

Déposé par poutounou le 30/08/2014  
Liberté
========
Prenez du soleil
Dans le creux des mains,
Un peu de soleil
Et partez au loin!
Partez dans le vent,
Suivez votre rĂŞve ;
Partez Ă  l'instant,
La jeunesse est brève !
Il est des chemins
Inconnus des hommes,
Il est des chemins
Si aériens !
Ne regrettez pas
Ce que vous quittez.
Regardez, lĂ -bas,
L'horizon briller.
Loin, toujours plus loin,
Partez en chantant !
Le monde appartient
A ceux qui n'ont rien.
============
Maurice CarĂŞme
Oui, partons rejoindre nos Anges pour un jour, une nuit, là-haut, tout là-haut…

Déposé par poutounou le 22/08/2014  
Beau petit poème pour toi, bel Ange
============
Ah ! que de merveilles scintillent
Lorsque danse une goutte d'eau !
Un ange parfois joue aux billes,
Une Ă©toile tombe au ruisseau.
On ne sait jamais quel manteau
De fée courant dans les jonquilles
On peut coudre avec une aiguille
En rêvant derrière un carreau.
===========
Maurice CarĂŞme

Déposé par poutounou le 18/08/2014  
LES OISEAUX PERDUS
++++++++++++
Le matin compte ses oiseaux
Et ne retrouve pas son compte.
Il manque aujourd'hui trois moineaux,
Un pinson et quatre colombes.
Ils ont volé si haut, la nuit,
Volé si haut, les étourdis,
Qu'à l'aube ils n'ont plus trouvé trace
De notre terre dans l'espace.
Pourvu qu'une Ă©toile filante
Les prenne sur sa queue brillante et les ramène !
Il fait si doux…
Quand les oiseaux chantent pour nous.
+++++++++++
Maurice CarĂŞme

Déposé par myriam31 le 16/08/2014  
Tendres pensées pour toi bel ange avec plein de bisous,et toute mon amitié à ta gentille maman.
A toi..
Tu es dans mes pensées à chaque seconde,
Ta présence illuminait mon coeur, égayait ma vie,
Tu Ă©tais ma raison de vivre , mon ami, mon confident
Solitaire, je le suis depuis que tu n'es plus là, tout près de moi
Tu me manques, bel ange, dans mon cœur toujours tu demeures.

Déposé par poutounou le 15/08/2014  
Le caillou
========
J’ai un caillou
Dans mon soulier
Qui me fait mal,
Très mal au pied.
J’ai un caillou
Dans mon soulier
Mais tant pis si
J’ai mal au pied.
J’ai voyez-vous,
Beaucoup trop peur
Que le caillou
Soit dans mon cœur.
==========
Pierre Coran

Déposé par ovanek le 14/08/2014  

**********
**** Un Jour ****
de nos promenades de nos dimanches de baignades
de nos matins câlins il ne me reste que du chagrin
à toi, qui près de moi tous les jours
jamais n'as économisé ton amour
je t'aimerais toujours pour tout cet amour donné
pour tous ces moments passés
Ă  jamais je t'oublierai
tu me suivais comme mon ombre toujours à mes cotés
dans tes yeux se profilait l'ombre du regret de me quitter
tu es parti tout doucement tu es parti en me regardant
tu me manques tellement tous les jours je pense Ă  toi
un jour ont se retrouvera
de nouveau je serais près de toi
**** Je t’aime ****
******

Déposé par choupinou le 11/08/2014  
pour tous vos compagnons.
On cherche tous son étoile, Une bienveillante et à part Quelqu’un à qui on parle qui nous éclaire le regard Une lueur qu’on retient est-elle la même pour tout le monde Comme un destin commun sur cette terre moins ronde Je regarde là-haut S’il nous protège encore Je regarde là-haut Peut-il choisir encore ? Je regarde le ciel Et sa couleur est la même Pour ceux qui ont de la peine Symboles sans états d’âme Elles ignorent même quand elles brillent Qu’on abuse de leur charme Tout existe ici On prie la même étoile Sans trop savoir si on partage Le banal et le mal Sur cette terre moins SAGE Je regarde là-haut S’il nous protège encore Je regarde là-haut Peut-il choisir encore ? Je regarde le ciel Et sa couleur est la même Pour ceux qui ont de la peine S’il nous protège encore Je regarde là-haut Peut-il choisir encore ? Je regarde le ciel Et sa couleur est la même Pour ceux qui ont de la peine Les larmes sont éternelles Les larmes sont éternelles




L'Album photo contient 1 photo

Retourner en haut