Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur prisca
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de prisca a été vue 13 501 fois.

En hommage à
prisca

DOGUE-ARGENTIN
Il est né le :31/12/1999
Il nous a quittés le :22/06/2013
 



En hommage à prisca

tu es partie dans le ciel rejoindre tes compagnons tu me manque enormenent merci pour toutes ses annees pleines de joie que tu m as donnee tu auras toujours une place dans mon coeur






1270 Fleurs

  • Déposé par mickeyDéposé par mickey
    Je pense fort à toi ma belle bisous et mille câlins
  • Déposé par mistralDéposé par mistral
    un joli bouquet rempli de bisous et de calins pour ce triste jour d'anniversaire petit ange
  • Déposé par BILLY2BDéposé par BILLY2B
  • Déposé par isabeldehbDéposé par isabeldehb
    douces pensées petit ange en ce jour si particulier pour ceux qui t'ont tant aimé
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Le temps passe, mais on ne t'oublie pas... Mille bisouxx Prisca pour ce triste anniversaire.
  • Déposé par NOIXDECOCODéposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par caribouDéposé par caribou
  • Déposé par patouneDéposé par patoune
  • Déposé par Chantalotte21Déposé par Chantalotte21
    Tendres pensĂ©es joli petit coeur.💙🌼💙
  • Déposé par michel51Déposé par michel51
    douces pensées en ce triste jour petit coeur
  • Déposé par mimoDéposé par mimo
  • Déposé par kropaDéposé par kropa
    Tendres pensées en ce triste jour, bisous belle ange
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    Cinq ans déjà! Tendres pensées en ce triste anniversaire.
  • Déposé par CupidonDéposé par Cupidon
    Tendres pensées en ce triste jour. Nous les reverrons tous un jour de l'autre côté, j'en suis certaine
  • Déposé par EvalainDéposé par Evalain
    Tendres pensées, doux museau
  • Déposé par poutounouDéposé par poutounou
    Pour toi, magnifique Ange, quelques roses pleines d'amour, en ce jour anniversaiire....
  • Déposé par Nina42Déposé par Nina42
    5 ans que tu évolues dans une autre dimension... Douces pensées et bisous bel ange
  • Déposé par aanniicckkDéposé par aanniicckk
  • Déposé par couckyDéposé par coucky
    Tendre pensée.
  • Déposé par mickeyDéposé par mickey
    douce pensée ma prisca



342 messages



Déposé par mickey le 21/06/2018  

Oh ma Prisca 5 ans que tu nous a quittée comme tu me manque le temps passe mais ton souvenir est toujours présent je pense à toi je parle de toi mon amour pour toi ne sera jamais éphémère je t'adore pour moi tu seras toujours à mes côtés .tu me manque énormément .


Déposé par poutounou le 10/06/2018  

Que c'est beau !!!
*
N'Ă©cris pas...
*
N'Ă©cris pas. Je suis triste, et je voudrais m'Ă©teindre.
les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon cœur, c'est frapper au tombeau.
N'Ă©cris pas !
*
N'Ă©cris pas.
N'apprenons qu'Ă  mourir Ă  nous-mĂŞmes
Ne demande qu'Ă  Dieu... qu'Ă  toi, si je t'aimais!
Au fond de ton absence Ă©couter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'Ă©cris pas ! ...
*
Marceline Desbordes-Valmore


Déposé par poutounou le 03/06/2018  

Je dis "aime" et nos anges disent de tout coeur "AIME, AIME, AIME...".
*
Je dis Aime
*
J'ai les méninges nomades
J'ai le miroir maussade
TantĂ´t mobile
TantĂ´t tranquille
Je moissonne sans bousculade
Je dis Aime
Et je le sème
Sur ma planète
Je dis M
Comme un emblème
La haine je la jette
Je dis " AIME, AIME, AIME ..."
*
"M"


Déposé par poutounou le 27/05/2018  

Bonne fête à toutes les mamans du cimetière virtuel... Peut-être aurons-nous une visite surprise cette nuit dans nos rêves !!! Qui sait ...???
*
C’est pour maman
*
J’ai cueilli trois fleurs des champs,
Mais la plus jolie que j’aime tant,
La plus jolie, c’est pour maman.
*
J’ai trouvé trois beaux cailloux blancs,
Mais le plus joli que j’aime tant,
Le plus joli, c’est pour maman.
*
Et j’ai aussi trois beaux rubans,
Mais le plus joli que j’aime tant,
Le plus joli, c’est pour maman.
*
Je n’ai qu’un petit cœur d’ange,
Mais mon p’tit cœur qui l’aime tant,
Mon petit cœur, c’est pour maman.
*
C. Duparc


Déposé par poutounou le 20/05/2018  

Que c'est bien dit : "on accède à la bonté qu'après avoir laissé tous ses bagages à la douane de la douleur"...
*
Credo
*
moi aussi j'ai mon credo de poche
mais n'allez pas le répéter aux vents bavards
et Ă  la foule qui passe
on vous rirait au nez
*
je crois
que le soleil est un oeuf de lumière
pondu par la nuit
que la prière retombe en pluie de fruits
dans la corbeille des mains offertes
que les étoiles sont des âmes qui brûlent
que la terre est une orange pour la soif de Dieu
que la fleur grimpe aux fenĂŞtres
pour consoler l'enfant qui pleure
que la pierre est un arbre
qui n'a pas voulu croître
que la bonté est ce pays où l'on n'accède
qu'après avoir laissé tous ses bagages
Ă  la douane de la douleur
que un et un font un
mĂŞme dans les luttes du plaisir
que le parfum du sacrifice
nourrit les fleurs de l'art
et qu'Ă  force d'amour
demain il fera jour.
*
Guy Tirolien ("Feuilles vivantes au matin", Editions Présence Africaine, 1977)


Déposé par poutounou le 13/05/2018  

Que c'est joli ! "Il faut savoir marier la mort avec la vie !".
*
Un jour de colère
*
Un jour de colère
tu te gonfles comme un poisson-lune
un jour de douceur
ta bouche est en fleur
Il ne faut pas espérer
téter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
le soleil avec la pluie
*
Un jour de couleur
l’enfer embrasse ton coeur
mais un jour de miel
comme tu es suave !
Il ne faut pas espérer
téter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
Douleur avec Plaisir
*
Un de tes amis meurt
tu es brisé de chagrin
un enfant naît
ton coeur est en fĂŞte
Il ne faut pas espérer
téter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
la Mort avec la Vie
*
Hector Poullet ("Paroles en l’air" , éditions Desormeaux, 1978)


Déposé par poutounou le 06/05/2018  

Joli petit ruisseau au printemps...
*
Le ruisseau
*
Ce n'est qu'un tout petit ruisseau,
Un peu d'eau vive qui glougloute,
Une vasque fut son berceau,
On ne le voit pas, on l'Ă©coute.
*
Il a des façons de gamin
Pour sautiller de pierre en pierre,
On y puise au creux de la main
En Ă©cartant un brin de lierre.
*
Il a des franges de roseaux
Sur ses bords fleuris de pervenches
Et des aulnes oĂą les oiseaux
Font du trapèze sur les branches.
*
Si, dans son lit, le vent brutal
Penche un brin d'osier qui le borde,
Le petit ruisseau de cristal
S'amuse Ă  sauter Ă  la corde.
*
Puis sous les aulnes chevelus,
Caressant le cresson et l'ache,
Il s'enfonce...On ne l'entend plus...
Sans doute il joue Ă  cache-cache.
*
Petit ruisseau, je voudrais bien,
Moi qui suis un rĂŞve qui passe,
Que dans mon cœur ainsi qu'au tien
Se mirent le ciel et l'espace !
*
Jeanne Marvig ("Le jardin d'Isabélou", édité par l'auteure, 1947)


Déposé par poutounou le 01/05/2018  

En ce 1er mai, je vous souhaite, à vous les papas et mamans de coeur du cimetière virtuel, une joyeuse fête et que tous vos voeux se réalisent : santé, bonheur, amour... Avant tout, je vous souhaite d'avoir plein de visites de vos Anges la nuit dans vos rêves. Ces brins de muguet, que nous trouvons dans nos jardins et forêts, nous ont été envoyés, cette nuit, par nos "trésors", de leur Paradis blanc... C'est un magnifique "message" d'Amour...
*
La comptine du muguet
*
Il Ă©tait, dans la mousse, un tout petit muguet.
Il avait l'âme douce, embaumant la forêt.
Soudain, une fillette passe par le chemin
et voyant la fleurette, la coupe avec la main.
Pourquoi m'as-tu coupée ? dit la fleur de muguet,
tu m'as toute blessée pour parer ton bonnet.
Non, répond la fillette, oh muguet, mes amours,
je ne suis pas coquette, je veux t'aimer toujours.


Déposé par poutounou le 29/04/2018  

Que c'est beau le Printemps !!!
*
Un printemps tout neuf
*
Un arbre sourit de toutes ses fleurs.
Des ramiers s'en vont, Ă  deux, vers le fleuve.
Le coucou vivant au bois donne l'heure :
Voici le printemps dans sa robe neuve !
*
Quel joli printemps aux yeux de pervenche,
Aux lèvres de rose, aux doigts de lilas !
La vie sur l'hiver a pris sa revanche
Et danse en chantant un alléluia.
*
Marc Alyn


Déposé par poutounou le 22/04/2018  

L'amour de nos trésors à quatre pattes est tellement fort, tellement fort qu'il vaut tout l'or du monde. Que d'amour lorsque nos "petits coeurs" se serrent fort contre nous ou nous font une grande léchouille. C'est ça l'amour, le vrai, le grand, le pur...Vous êtes nos magnifiques bijoux !!!
*
J'envoie Valser
*
J'en vois des qui s'donnent
Donnent des bijoux dans le cou
C'est beau mais quand mĂŞme
Ce ne sont que des cailloux
Des pierres qui vous roulent
Roulent et qui vous coulent sur les joues
J'aime mieux que tu m'aimes
Sans dépenser des sous...
*
Moi je m'en moque
J'envoie valser
Les trucs en toc
Les cages dorées
Toi quand tu m'serres très fort
C'est comme un trésor
Et ça, et ça vaut de l'or...
*
J'en vois des qui s'lancent
Des regards et des fleurs
Puis qui s'laissent
Quelque part ou ailleurs
Entre les roses et les choux
J'en connais des tas
Qui feraient mieux de s'aimer un peu
Un peu comme nous
Qui nous aimons beaucoup...
*
Et d'envoyer
Ailleurs valser
Les bagues et les coeurs en collier
Car quand on s'aime très fort
C'est comme un trésor
Et ça, et ça vaut de l'or...
*
Moi pour toujours
J'envoie valser
Les preuves d'amour
En or plaqué
Puisque tu m'serres très fort
C'est là mon trésor
C'est toi, toi qui vaut de l'or
*
Zazie


Déposé par poutounou le 15/04/2018  

Oh jolie pâquerette !
*
Pâquerette
*
Pâquerette, pâquerette,
Il y a des gouttes d’eau
Sur ta collerette
Et tu plies un peu le dos...
Pâquerette, pâquerette,
Le beau soleil printanier
Viendra-t-il les essuyer ?
*
Pâquerette, pâquerette,
Qui souris près du sentier,
Je te le souhaite...
Pâquerette, pâquerette,
Il y a sur ton cœur d’or
Un frelon en fĂŞte ;
Tant il est ivre qu’il dort !
*
Pâquerette, pâquerette,
L’aile du vent printanier
Va-t-elle le balayer ?
Pâquerette, pâquerette,
Qui rêve près du sentier,
Je te le souhaite.
*
Philéas LEBESGUE
(1869-1958)


Déposé par poutounou le 08/04/2018  

Moi aussi je veux grimper Ă  l'arc-en-ciel ...pour voir oĂą vit mon Ange...
*
Je jouais
*
Je jouais à grimper à l’arc-en-ciel
comme à l’échelle
Sur le jaune
j’ai cueilli des boutons d’or
Sur l’orange
j’ai des clémentines
Sur le rouge
des framboises et des cerises
Plus haut, j’ai respiré les violettes
Dans le bleu
j’ai coupé une fenêtre de ciel
pour voir l’indigo
Et je suis tombé par la fenêtre
sur l’herbe verte.
*
Luce Guilbaud


Déposé par poutounou le 01/04/2018  

Chers "papas" et "mamans" de coeur du cimetière virtuel, je vous souhaite de passer de merveilleuses Fêtes de Pâques. Quant à nos Anges, ils vont sûrement tous se réunir dans la grande prairie du Paradis blanc pour y chercher des chocolats et autres douceurs...
*
JOYEUSES PAQUES
*
Joie et nervosité dans l'attente de leur retour de Rome.
Observant le ciel, tendant l'oreille pour ne pas les rater.
Y ĂŞtre bientĂ´t, le jour J tant attendu, l'impatience nous gagne,
Et nos papilles frétillent à l'idée de savourer ces chocolats.
Une fĂŞte pour les gourmands, petits et grands.
Ses cloches gastronomes et quelque peu coquines qui,
En arrivant dans nos maisons, cachent de nombreuses douceurs
Savoureuses et sucrées, propres à attiser notre curiosité et notre impatience.
 *
Poules, oeufs, lapins et autres cloches en chocolat,
Attendant d'être découverts par des gastronomes aux yeux émerveillés.
Quelle douce récompense que de les trouver enfin !
Un jour par an, nous pouvons les dévorer sans remords.
Ensemble partageons, rions, régalons-nous et
Savourons cette fête de Pâques que je vous souhaite joyeuse.


Déposé par poutounou le 25/03/2018  

Qu’elle est belle cette poésie de Théophile Gautier !!!
*
Premier sourire du printemps
*
Tandis qu'Ă  leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.
*
Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d'or.
*
Dans le verger et dans la vigne,
Il s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer Ă  frimas l'amandier.
*
La nature au lit se repose ;
Lui descend au jardin désert,
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.
*
Tout en composant des solfèges,
Qu'aux merles il siffle Ă  mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.
*
Sur le cresson de la fontaine
OĂą le cerf boit, l'oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d'argent du muguet.
*
Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.
*
Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'avril tournant la tĂŞte,
Il dit : " Printemps, tu peux venir ! "
*
Théophile GAUTIER (1811-1872)


Déposé par poutounou le 18/03/2018  

Je vous fais partager un extrait d'une chanson de Jacques Brel que j'adore. J'ai essayé, tant bien que mal, de la réécrire à la sauce "4 pattes".
*
La chanson des vieux "amants" ( chien et maître)
*
Bien sûr, nous eûmes des orages !
Tant d'ans d'amour, c'est l'amour fol.
Tu n'as pas toujours été sage,
Je t'ai grondé de temps en temps
Et chaque meuble se souvient
de tes "tendres" griffes de chien,
De tes crocs et de tes "strissettes".
T'Ă©coutais quand tu l' voulais bien,
Tu m'faisais ta p'tite moue de chien,
Et tous les jours c'Ă©tait la fĂŞte.
*
Oh mon amour
Mon doux, mon tendre, mon merveilleux amour
De l'aube claire jusqu'Ă  la fin du jour
Je t'aime encore, tu sais je t'aime...


Déposé par poutounou le 11/03/2018  

Tu es tout ça, mon Ange...
*
Ă€ mon Ange,
*
Tu es mon palais, mon soir et mon automne,
Et ma voile de soie et mon jardin de lys,
Ma cassolette d’or et ma blanche colonne,
Mon parc et mon étang de roseaux et d’iris.
*
Tu es mes parfums d’ambre et de miel, ma palme
Mes feuillages, mes chants de cigales dans l’air,
Ma neige qui se meurt d’être hautaine et calme,
Et mes algues et mes paysages de mer.
*
Et tu es ma cloche au sanglot monotone,
Mon île fraîche et ma secourable oasis …
Tu es mon palais, mon soir et mon automne,
Et ma voile de soie et mon jardin de lys.
*
Renée Vivien ("À l’heure des mains jointes", éditions Alphonse Lemerre,1906)


Déposé par poutounou le 04/03/2018  

Un bon lait bouillant au miel ou un chocolat chaud avec quelques madeleines... Mium !!!
*
Bien au chaud
*
Dans ma maison, bien au chaud,
je vois le jour qui s'enfuit
et les Ă©toiles lĂ -haut
qui s'allument dans la nuit.
J'entends le vent qui s'Ă©lance
entre les tuiles du toit
et les grands arbres qui dansent
à la lisière du bois.
Chez moi, je suis Ă  l'abri.
Je bois un bon lait bouillant.
Je n'ai pas peur de la pluie,
de l'hiver et du grand vent.
*
Ann Rocard


Déposé par poutounou le 25/02/2018  

Tantôt il y fait jour, dans notre âme, et tantôt crépuscule...
*
Toute une vie en nous, non visible, circule
*
Toute une vie en nous, non visible, circule
Et s'enchevĂŞtre en longs remous intermittents ;
Notre âme en est variable comme le temps ;
Tantôt il y fait jour et tantôt crépuscule,
Selon de brefs et de furtifs dérangements
Tels que ceux du feuillage et des Ă©tangs dormants.
Pourquoi ces accès d'ombre et ces accès d'aurore
Dans ces zones de soi que soi-mĂŞme on ignore ?
Qu'est-ce qui s'accomplit, qu'est-ce qui se détruit ?
Mais, qu'il fasse aube ou soir dans notre âme immobile,
La mĂŞme vie occulte en elle se poursuit,
Comme la mer menant son oeuvre sous une île !
*
Georges RODENBACH (1855-1898)


Déposé par poutounou le 18/02/2018  

Que c'est joliment dit ! "Ton absence est entrée chez moi..."
*
Ton Absence
*
Yves Duteil
*
Comme une bouffée de chagrin
Ton "visage" ne me dit plus rien
Je t'appelle et tu ne viens pas
Ton absence est entrée chez moi
*
C'est un grand vide au fond de moi
Tout ce bonheur qui n'est plus lĂ 
Si tu savais quand il est tard
Comme je m'ennuie de ton "regard"
*
C'est le revers de ton amour
La vie qui pèse un peu plus lourd
Comme une marée de silence
Qui prend ta place et qui s'avance
*
Tu nous disais qu'on serait grands
Mais je découvre maintenant
Que chacun porte sur son dos
Tout son chemin comme un fardeau
*
Les souvenirs de mon enfance
Les épreuves et les espérances
Et cette fleur qui s'Ă©panouit sur le silence...
Ton absence
*
Je dors blotti dans ton "sourire"
Entre le passé, l'avenir
Et le présent qui me retient
De te rejoindre un beau matin
*
Dans ce voyage sans retour
Je t'ai offert tout mon amour
Même en s'usant l'âme et le corps
On peut aimer bien plus encore
*
Bien sûr, là-haut de quelque part
Tu dois m'entendre ou bien me voir
Mais se parler c'Ă©tait plus tendre
On pouvait encore se comprendre
*
Mon enfance a pâli, déjà
Ce sont des gestes d'autrefois
Sur des films et sur des photos
Tu es partie tellement trop tĂ´t
*
Je suis resté sur le chemin
Avec ma vie entre les mains
Ă€ ne plus savoir comment faire
Pour avancer vers la lumière
*
Il ne me reste au long des jours
En souvenir de ton amour
Que cette fleur qui s'Ă©panouit sur le silence...
Ton absence.


Déposé par poutounou le 11/02/2018  

Offrez un "soleil" Ă  ceux que vous aimez...
*
Je t'offre un soleil
*
Je t'offre un soleil
dans mes mains nues
quelques touches de brume
un dé de pluie
et la ligne bleue des collines
*
sans guirlande
sans papier cadeau
je t'offre un monde
avec mon coeur
*
Luce Guilbaud (La petite fille aux yeux bleus - 1998)




L'Album photo contient 1 photo






Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut