Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Billy a été vue  54 442  fois.
54 442 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Billy
BASSET-FAUVE-DE-BRETAGNE
Il est né le:06/05/1997
Il nous a quittés le:28/06/2014
 

5 photos

2009 Fleurs

aucune bougie

356 messages

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Billy

Petit Billy te voilテ parti.Bien que nous nous y attendions depuis quelques temps dテゥjテ ,le choc est difficile a supporter.Maman est effondrテゥe.
Nous t aimerons toujours,ce n est qu un au revoir nous nous retrouverons bientテエt,
c est promis!




2009 Fleurs
  • Déposé par lili2248 Déposé par lili2248
    Gros bisous bonne soirテゥe.
  • Déposé par Albina Déposé par Albina
    Petit ange ce joli bouquet pour te souhaiter une bonne journテゥe!
  • Déposé par zenelle Déposé par zenelle
    Des cテ「lins テ profusion pour toi aujourd'hui petit cナ砥r!
  • Déposé par jojo46 Déposé par jojo46
    FamilleTT.Bonne journテゥe.
  • Déposé par rafia Déposé par rafia
    ""Pensez de maniティre positive et la vie devient plus riche. -Edward Vernon Rickenbacker
  • Déposé par SESHAT39 Déposé par SESHAT39
  • Déposé par zenelle Déposé par zenelle
    De tendres bisous et papouilles pour toi petit ange de la part de Gipsy. Amitiテゥ テ ton papa.
  • Déposé par jojo46 Déposé par jojo46
    FamilleTT.Bonjour et amitiテゥs テ ton gentil papa.
  • Déposé par rafia Déposé par rafia
    ""Jamais jamais jamais. N窶兮bandonnez jamais. -Winston Churchill
  • Déposé par lili2248 Déposé par lili2248
    Je t'adresse petit ange mille caresses et de tendres pensテゥes
  • Déposé par SESHAT39 Déposé par SESHAT39
    De la part de tous tes copains <3<3
  • Déposé par Albina Déposé par Albina
    Benito et sa vieille maman vous souhaite un excellent lundi de Pテ「ques .
  • Déposé par zenelle Déposé par zenelle
    Un petit bouquet rempli de bisous pour vous souhaiter un joyeux lundi de Pテ「que
  • Déposé par jojo46 Déposé par jojo46
    Famille.TT.Bon lundi de Pテ「que.
  • Déposé par rafia Déposé par rafia
    . Positiver, c'est augmenter le baromティtre de votre moral vers le beau temps. Citation de Jean Gastaldi
  • Déposé par SESHAT39 Déposé par SESHAT39
    Merci et amitiテゥs. Gros cテ「lins テ Billy <3<3 Passez une bonne soirテゥe. Bonnes fテェtes de Pテ「ques.
  • Déposé par jojo46 Déposé par jojo46
    FamilleTT.Joyeuses Pテ「ques.
  • Déposé par rafia Déposé par rafia
    De la part de Maryem :Que mille joies se glissent dans vos coeurs dティs les premiers instants de ce matin de Pテ「ques et se perpテゥtuent tout au long de l'annテゥe!
  • Déposé par rafia Déposé par rafia
    .L'amitiテゥ, ou trouve les amis テゥgaux, ou les rend テゥgaux. Antoine Arnauld
  • Déposé par ovanek Déposé par ovanek
    pensテゥe de fleurs



356 messages

Déposé par choupinou le 08/04/2015  
les p'tits rien
un p'tit rien テァa coテサte rien
un p'tit rien テァa fait du bien
c'est un sourire que tu peux offrir
un coup de pouce pour l'avenir.
Les p'tits mots de tous les jours,
テァa va ,merci, bonjour,
peuvent テェtre gorgテゥs d'amour;
toutes ces marques de confiance
c'est du soleil en abondance
si tu leur donnes tous leur sens.
Les p'tits gestes qui viennent du coeur
un clin d'oeil,un message,un texte ,une fleur;
c'est la recette du bonheur,elle diminue votre tristesse
elle vous redonne du courage,ce ne sont que des p'tits rien,
mais ils sont lテ puissant remplient de tendresse
ce ne sont que des p'tits rien,mais qu'est ce qu'ils peuvent faire du bien...

Déposé par rafia le 08/04/2015  
Prends un sourire,
Fais- en cadeau テ celui qui n'a jamais souri.
Prends un rayon de soleil,
Fais-le voler, lテ oテケ rティgne la nuit.
Prends une larme,
Poses-la sur le visage
De celui qui n'a jamais pleurテゥ.
Prends le courage,
Mets-le dans l'テ「me
De celui qui ne sait pas lutter.
Prends l'espテゥrance
Et vis dans sa lumiティre.
Prends la bontテゥ,
Donnes-la テ qui ne sait pas donner.
Dテゥcouvre enfin l'Amour,
Et fais-le comprendre au monde entier.
Gandhi

Déposé par rafia le 07/04/2015  
Notre vie.....colorions-la !!!
OU......lorsque l'ESPOIR RENAIT...et me fait, テ nouveau, AVANCER.
Mille mercis pr Quentin.
Mais aussi pr l'excellent accueil rテゥservテゥ テ Maテォl, mon trティs dテゥvouテゥ Maテォl/
La plupart des dessins y sont dテゥjテ tracテゥs,
C'est ce que l'on nomme le DESTIN
Mais ce sont les couleurs que nous y mettrons
Qui feront de ce cahier ツォ notre ツサ cahier窶ヲ
Au dテゥbut, nous "gribouillons", nous mettons des couleurs bizarres
Et nous dテゥpassons les lignes, comme l窶册nfant quand il apprend テ colorier.
Puis, peu テ peu, nous apprenons comment agencer les couleurs,
Maテョtriser nos traits de crayon, et alors, nos dessins deviennent plus beaux.
Au fur et テ mesure que nous acquテゥrons de l窶册xpテゥrience,
Les dessins deviennent plus complexes et nous maテョtrisons davantage
Cet art de faire de chaque page une page unique, テ nous, qui nous ressemble.
Et quand le talent est assurテゥ,
Alors nous n窶兮vons plus besoin des esquisses prテゥfabriquテゥes:
Nous crテゥons nous-mテェmes nos propres dessins
Sur les pages laissテゥes vierges
Car nous avons compris comment le tout fonctionne.
Il n'existe qu窶冰ne lettre de diffテゥrente entre le mot "dessin" et le mot "destin":
Une partie de notre vie est tracテゥe d窶兮vance:
Ce sont les apprentissages窶ヲ
Que nous sommes venus faire dans cette vie;
Les テゥvテゥnements窶ヲ
Que nous avons besoin de vivre pour テゥvoluer;
Le bonheur cテエtoyant le malheur.
Les personnes窶ヲ
Qu窶冓l nous faut rencontrer pour cheminer ensemble.
Mais, il nous revient de dテゥcider de ce que nous
Ferons de ces apprentissages,
Et quelles couleurs nous y mettrons.
De mテェme, quelques pages de notre destin sont laissテゥs en blanc:
C窶册st テ nous de crテゥer le dessin ce que nous voulons y voir.
C窶册st dans ces moments de grテ「ce
Que nous pouvons rテゥaliser notre plein potentiel,
Avec toutes nos couleurs.
En dessinant notre destin窶ヲ!!!
Je vs offre cette citation, traduite de l'arabe, citation que j'affectionne, tout particuliティrement :
"C'est impossible dit la Fiertテゥ,
C'est risquテゥ dit l'Expテゥrience,
C'est sans issue dit la Raison,
Essayons dit le Coeur",
Avec toute ma bien sincティre et fidティle Amitiテゥ.
Maryem, votre amie.

Déposé par rafia le 06/04/2015  
Pテ「ques,
Je souhaite que cette Lumiティre
rejaillisse sur le monde,
afin de nous apporter la Paix,
cette Paix si difficile テ obtenir et テ conserver.
Cette Paix qui pourrait nous permettre
d窶凉 vivre harmonieusement,
afin de dテゥvelopper,
rebテ「tir un monde nouveau,
un monde meilleur窶ヲ
Un monde de douceur, d窶兮mour,
d窶兮mitiテゥ, de bien-テェtre,
ce monde auquel nous aspirons tous.
Au Liban, ns fテェtions Pテ「ques...c'テゥtait une belle fテェte de famille et en famille.
C'テゥtait aussi la confection des succulents maamouls...mes prテゥfテゥrテゥs !!!
Lorsque l'on テゥvoque cette prテゥtendue tradition des poussins colorテゥs de Pテ「ques...je m'insurge...car il ne s'agit pas vraiment d'une tradition chrテゥtienne libanaise. Elle a テゥtテゥ...importテゥe par les syriens, lorsqu'ils occupaient "mon" Liban, mon pays "martyr". Peu leur importait la cruautテゥ et ce, ds ts les domaines !!!
Pr conclure sur une note plus optimiste...tout テ l'heure (dテゥcalage horaire oblige) Quentin a ouvert les yeux, en prテゥsence de son papa. Ce dernier lui a dit "Sais-tu qui je suis ???" Si tu sais, essaie de cligner des yeux".....et Quentin a clignテゥ des yeux !!! Il ne peut parler テゥtant trachテゥotomisテゥ. Son papa s'est penchテゥ pr l'embrasser...Quentin pleurait. Je ne voudrais pas テェtre stupidement optimiste, mais cet テゥchange pour moi, est synonyme d'espoir de le retrouver bientテエt, tout テ fait conscient. Je regrette cependant de ne pas テェtre prテゥsente.
C'est un peu plus confiante en l'avenir, que j'ai le plaisir de vs retrouver.
Mille mercis pr votre amitiテゥ, la mienne vs est acquise.
Maryem..votre amie

Déposé par rafia le 05/04/2015  
DESSINE-MOI...un ESPOIR
C窶’est une petite voix que j’窶册ntends, depuis mercredi, dans le dテゥsert
de ma tテェte, une petite voix qui me demande : Dessine-moi un espoir !!!
J窶’aimerais bien, mais on dessine テァa comment un espoir, quand on vient de voir des gens se faire tuer テ cause de leurs dessins ???
On dessine un soleil ???
Un gros soleil. Un rond jaune avec plein de lignes autour. De nos jours, le soleil, ce n窶’est plus l窶’espoir. Le soleil, c窶’est le danger. C窶’est la folie des hommes qui a transformテゥ l’窶兮stre de la vie en bombe テ retardement, テ cause de leur fumテゥe. De leur progrティs. De leur argent.
On dessine une maison ???
Un carrテゥ avec un triangle par-dessus pour faire le toit.... Une porte et deux fenテェtres. Et on se dit que dans la maison, il y a des gens heureux.... Mais s窶’ils ne l窶’テゥtaient pas ? Il y a tellement de maisons avec des habitants malheureux dedans. Avec des frティres qui mテゥprisent les maisons qui les entourent. Et qui dテゥbarquent dans l窶’une d窶’elles, pour commettre l窶’irrテゥparable.
On dessine un coeœur ? ??
Un grand coeœur..... Et on le colore tout rouge pour qu窶’il ne soit pas vide. Parce qu窶’il n窶’y a rien de plus triste qu窶’un cœoeur vide. Mais un coeœur tout rouge, テァa devient un coeœur qui saigne. L窶’amour et le sang ont la mテェme couleur....... Et c’窶册st toujours pour le premier que coule le second.
On dessine une fleur ? Un rond, des pテゥtales autour et une tige.... C窶’est beau, une fleur. Mais aujourd’hui, impossible d窶’en voir une sans penser qu窶’il y a un mort en-dessous. Comme toutes ces fleurs laissテゥes sur le trottoir devant le 10, rue Nicolas-Appert..... J窶’ai peur qu窶’un jour, il n窶’y ait plus assez de fleurs pour tous les morts que l’窶冩n fait.
On dessine un bonhomme allumette ???
Un rond pour la tテェte, une ligne pour le corps, deux lignes pour les jambes, deux lignes pour les bras. Un テェtre humain, テァa devrait テェtre テァa, le symbole de l’窶册spoir.....Pourtant, il n窶’y a rien de plus dテゥsespテゥrant qu窶’un テェtre humain. Il peut tuer son voisin parce qu窶’il n窶’aime pas son dessin.... L’窶册spoir, c窶’est croire que demain, テァa ira mieux. Que demain, le monde sera meilleur.
Les journalistes de Charlie Hebdo le croyaient.... C窶’est pour テァa qu窶’ils se tenaient debout. C’est pour テァa qu窶’ils riaient. On leur a fait peur.... テa n窶’a rien changテゥ. La peur n窶’a pas eu raison de leur foi en l窶’homme..... Ils sont restテゥs debout. Ils ont continuテゥ テ rire. Des vrais. Pour tuer leur espoir, il fallait les tuer. C窶’est ce que des fous ont fait.
Et nous qui assistons テ テァa, nous qui ne sommes pas aussi braves que les victimes, ni aussi lテ「ches que les agresseurs, comment on fait pour continuer de croire qu窶’un jour, テァa ira mieux ? Quand les plus convaincus sont partis テ cause de leurs convictions?? ? Et que la tuerie se poursuit, le lendemain ????
C窶’est l窶’ultime but des terroristes : tuer l’窶册spoir. Ils veulent rendre tout le monde semblable テ eux. Il n窶’y a, en eux, aucun espoir. C窶’est pour テァa qu窶’ils sont prテェts テ tuer. C窶’est pour テァa qu窶’ils sont prテェts テ mourir. L窶’espoir fait vivre. L窶’absence d窶’espoir fait tuer.
Pourquoi en sont-ils rendus lテ ??? Sテサrement テ cause des hommes...!!!
D窶兮utres hommes...... Dテゥsespテゥrテゥs avant eux. Et la roue tourne. Gigantesque..... Et elle テゥcrase tous ceux qui ont le malheur d窶’テェtre sur son chemin.
Bien sテサr, la solidaritテゥ qui naテョt aprティs l’窶冑orreur est テゥmouvante. テa rテゥconforte. Nous sommes tous Charlie. C窶’est joli. Mais un coup que c’窶册st dit, qu’窶册st-ce qu窶’on fait ??? On redevient Stテゥphane, Martine ou Franテァois. Et on pense テ soi. En premier.
Comment rester Charlie ??? Depuis mercredi, j窶’ai la tテェte comme un dテゥsert. Vidテゥe de mes repティres. Vidテゥe de mes beautテゥs. Chaque fois que l窶’homme est un loup pour l窶’homme, テァa m窶’anテゥantit. Vous aussi. Et l窶’enfant en moi qui supplie : Dessine-moi un espoir !!! Dessine-moi un espoir !!!
Mon soleil, ma maison, mon coeœur, ma fleur, mon bonhomme n’窶冩nt pas fait l’窶兮ffaire..... Je m窶’essaie une derniティre fois. Je prends une feuille blanche. Et je n窶’y dessine rien....
Je la lui tends : Tiens mon enfant, c窶’est テァa l窶’espoir. Une page blanche.... Il la prend. Il est content.... Il comprend. L窶’espoir est une page blanche..... Tant que la page est blanche, il est permis de croire que l’窶冩n va faire le plus beau des dessins. Tellement beau qu窶’il nous rendra heureux. Si on tournait la page de nos marques et de nos blessures.…Si on avait tous devant nous une page blanche…!!!!窶ヲ

Déposé par rafia le 04/04/2015  
"Le Christ ressuscitテゥ a besoin de notre regard de tendresse et de misテゥricorde pour aborder chaque テェtre. Plonger dans ce que chaque personne a de meilleur, c'est recevoir une parcelle de la lumiティre du Ressuscitテゥ."
Pティre Guy Gilbert

Déposé par ovanek le 03/04/2015  
笶、
**** Sans toi ****
Ce soir, je suis seule pour la premiティre fois
Ton absence, trop prテゥsente me ramティne テ toi
Quelle douleur que d窶兮imer quand l窶兮utre a disparu
C窶册st la fin de l窶冑istoire et le bonheur n窶册st plus
Tu restes sur les photos que j窶兮vais encadrテゥes
Mais dテゥjテ テ mes yeux, tu deviens テゥtranger
Le temps impitoyable continue sa besogne
Les moments partagテゥs et les sテゥjours passテゥs
Comment ne pas pleurer, comment ne pas souffrir
Devant toutes ces annテゥes devant ces souvenirs
Mon cナ砥r battait pour deux, aujourd窶冑ui il s窶册ndort
Mes aiguilles sont bloquテゥes au cadran de ton dテゥpart
Le soleil peut briller mais ma vie reste sombre
Rescapテゥe, malheureuse, tapie dans nos dテゥcombres
J窶册rre dans un royaume qui ne m窶兮ppartient plus
La bataille est finie, les armテゥes sont vaincues
La reine n窶兮 plus de roi, le jeu est terminテゥ
Le duel est perdu, tu aurais dテサ m窶册mmener
On aurait pu ensemble s'engouffrer dans l窶冩ubli
Et enfin pour toujours y sceller nos deux vies
** pensテゥe **
笶、

Déposé par SESHAT39 le 31/03/2015  
Demain, dティs l'aube...
*
Demain, dティs l'aube, テ l'heure oテケ blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forテェt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.
*
Je marcherai les yeux fixテゥs sur mes pensテゥes,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbテゥ, les mains croisテゥes,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
*
Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyティre en fleur.
VICTOR HUGO

Déposé par rafia le 31/03/2015  
Vie de chien
Toi mon maテョtre qui as peur de me perdre et qui m窶兮ttaches,
Ai-je besoin de ces chaテョnes pour marcher dans tes pas ?
Tu cries partout ta libertテゥ, mais il faudrait que tu saches,
Que j窶兮ime テェtre prティs de toi, mテェme si je ne te parle pas.
J窶册n ai vu des corniauds, des errants et des abandonnテゥs,
J窶册n ai vu pleurer le temps oテケ ils テゥtaient gテ「tテゥs et caressテゥs.
Pour jouer, tu me jettes la balle jaune que tu m窶兮s donnテゥe,
Elle en a perdu toute sa couleur, テ force de me la balancer.
Ce que je n窶兮ime pas, c窶册st ta voix quand elle se fait grave,
Excuse-moi si je suis bテェte, tu devrais pourtant t窶册n rappeler,
J窶凖ゥcarte tous les intrus, je te connais tu es tellement brave,
Tu utilises mon nom, et jamais ne me siffles pour m窶兮ppeler.
Un jour si tu me vois dormir en rテェvant et en poussant des wifs,
Sache que je crains de ne pas テェtre pour toi un parfait animal,
Je ne suis ni bテ「tard, ni mテゥchant et ne connais pas mes griffes,
J窶兮ime sentir ta main sur ma tテェte, lテ, j窶册n oublie ce qui fait mal.
Certains travaillent dans les cirques, et sont devenus savants,
Pour toi, je sais faire une seule chose et テァa n窶兮 rien d窶冰n tour,
C'est joindre テ ta vie d窶冑umain, ma vie de chien trティs テゥnervant,
J窶兮i attrapテゥ la rage tu le sais, et c窶册st celle de t窶兮imer d窶兮mour
Auteur inconnu

Déposé par rafia le 30/03/2015  
A mon chien
Lorsque je l'ai vu naテョtre
Je l'ai pris pour enfant,
C'テゥtait un petit テェtre,
Il テゥtait si charmant.
Quand je l'ai vu grandir
Ce fut mon compagnon,
J'aimais le voir courir
Dans toute la maison.
Quand je l'ai vu vieillir
Ce fut moi son enfant
Bien qu'il sut m'obテゥir
Toute sa vie durant.
Quand je l'ai vu mourir,
Je compris que ce jour
Venait de s'accomplir
La fin d'un bel amour
Car tu me fus fidティle,
Serviteur dテゥvouテゥ,
Ton amour fraternel
N'a pas dテゥmテゥritテゥ.
Je t'aimais bien mon chien
テ, mon chien de berger,
Et, pour toi, mon chagrin
Ne saura s'effacer." Jack Harris

Déposé par choupinou le 30/03/2015  
Privテゥ d'amour
comme un soleil sans flamme
privテゥ d'amour
comme un bateau sans rame
je cherche ou je vais
aprティs quoi je cours
privテゥ d'amour privテゥ d'amour
il y a beaucoup plus que sept merveilles au monde
quelque chose d'テゥternel qui vit テ chaque seconde
mais trop vite ou trop loin
on se rテゥveille un テゥtrange matin
pour rester seul dans la bataille...
alors quand tu me manques
je t'invente des mots d'amour
sans toi ,je n'existe pas ,quel malheur
je te cherche souvent partout
alors que tu es tout prティs de moi dans mon coeur
et aujourd'hui le destin ma prit par la main....
et ma conduit dans un lieu
appelテゥ.... chagrin....,

Déposé par SESHAT39 le 29/03/2015  
La bonne chienne.
Les deux petits jouaient au fond du grand pacage;
La nuit les a surpris, une nuit d窶冰n tel noir
Qu窶冓ls se tiennent tous deux par la main sans se voir :
L窶冩paque obscuritテゥ les enclot dans sa cage.
Que faire ? les brebis qui paissaient en bon nombre,
Les chティvres, les cochons, la vache, la jument,
Sont テゥgarテゥs ou bien muets pour le moment,
Ils ne trahissent plus leur prテゥsence dans l窶冩mbre.
Puis, la vague rumeur des mauvaises tempテェtes
Sourdement fait gronder l窶凖ゥcho.
Mais la bonne chienne Margot
A rassemblテゥ toutes les tテェtes
Du grand troupeau... si bien que, derriティre les bテェtes,
Chacun des deux petits lui tenant une oreille,
Tous les trois, テ pas d窶册scargot,
Ils regagnent enfin, lテ-haut,
Le vieux seuil oテケ la maman veille.
Maurice Rollinat.

Déposé par rafia le 29/03/2015  
La bonne chienne.
Les deux petits jouaient au fond du grand pacage;
La nuit les a surpris, une nuit d窶冰n tel noir
Qu窶冓ls se tiennent tous deux par la main sans se voir :
L窶冩paque obscuritテゥ les enclot dans sa cage.
Que faire ? les brebis qui paissaient en bon nombre,
Les chティvres, les cochons, la vache, la jument,
Sont テゥgarテゥs ou bien muets pour le moment,
Ils ne trahissent plus leur prテゥsence dans l窶冩mbre.
Puis, la vague rumeur des mauvaises tempテェtes
Sourdement fait gronder l窶凖ゥcho.
Mais la bonne chienne Margot
A rassemblテゥ toutes les tテェtes
Du grand troupeau... si bien que, derriティre les bテェtes,
Chacun des deux petits lui tenant une oreille,
Tous les trois, テ pas d窶册scargot,
Ils regagnent enfin, lテ-haut,
Le vieux seuil oテケ la maman veille.
Maurice Rollinat.,

Déposé par rafia le 28/03/2015  
L'adieu テ mon chien (auteur inconnu)
La neige tombait tout doucement ce matin-lテ,
Comme pour prテゥparer ton lit de mort.
J窶兮i eu du mal テ contenir mes larmes,
et de ton dテゥpart, tu m窶兮s laissテゥe inconsolable窶ヲ
Te rappelles-tu des belles journテゥes d窶凖ゥtテゥ
oテケ nous nous promenions dans les bois?
Quand on courait, jouait ou s窶兮venturait sur le bord des ruisseaux ou dans la montagne?
Des fois oテケ nous nous chamaillions comme des louveteaux?
Des parties de cache-cache et des jeux de balle tout simples?
Des fois oテケ dans le champ, je t窶兮idais テ manger des bleuets sauvages en te les donnant dans ma main?
Des hivers oテケ nous jouions ensemble et que tu participais テ mes histoires imaginaires d窶册nfant?
De nos excursions parfois risquテゥes oテケ nous revenions テ la maison pleins de boue?
Nous revenions fatiguテゥs au soleil couchant,
Et je m窶册ndormais テ tes cテエtテゥs au son du chant de la grive.
Ton souffle me dテゥtendait et me rassurait
Et ta prテゥsence m窶凖ゥtait si prテゥcieuse,
Tu テゥtais le vテゥritable ami dont j窶兮vais besoin.
Tu テゥtais lテ pour me consoler quand j窶凖ゥtais attristテゥe
Et toutes les fois oテケ j窶兮i versテゥ des larmes, tu as lテゥchテゥ mon visage pour les essuyer.
Pouvoir mettre mon visage dans la fourrure de ton cou et y passer ma main me manquera toujours
Et c窶册st lorsque je l窶兮i fait pour la derniティre fois que je l窶兮i su.
Tant d窶兮nnテゥes ont passテゥ テ tes cテエtテゥs.
J窶兮i vu le temps te vieillir,
Et c窶册st lテ que je me rends compte que toute vie est soumise テ s窶凖ゥteindre un jour.
Maintenant tu ne seras plus lテ pour m窶兮ttendre quand je reviendrai,
Maintenant tu ne seras plus lテ quand je me promティnerai dans la forテェt qui テゥtait la nテエtre.
Je ne te reverrai plus tout heureux lorsque les premiティres neiges des hivers auront tombテゥ.
Ton corps sans vie et tes yeux voilテゥs,
Cela avait marquテゥ la fin.
Mais au moins nous avons テゥtテゥ ensemble jusqu窶凖 la fin, jusqu窶凖 ton dernier souffle
Et tu es maintenant libテゥrテゥ de ton corps usテゥ qui devait te faire souffrir.
Tu m窶兮s apportテゥ tant de bonnes choses dans ma vie,
Et ta perte me fait tant pleurer.
Tu テゥtais comme une partie de moi,
Mais au moins j窶兮i tant de beaux souvenirs qui nous appartiennent
Je les garde prテゥcieusement en ma mテゥmoire, en mon cナ砥r.
Merci de m窶兮voir accompagnテゥe pendant toutes ces annテゥes
Repose en paix

Déposé par lili2248 le 27/03/2015  
**** Pour Toi 窶ヲ Mon テゥtoile ****
Le bonheur n窶册st pas une destination テ atteindre
mais une faテァon de voyager dans les rテェves
Un jour au dテゥtour d窶冰n chemin de la Vie
au croisement d'un sentier du destin
il s窶冩ffre テ nous et ce rテェve devient la rテゥalitテゥ
celle d窶冰ne belle rencontre
d'une extraordinaire amitiテゥ... avec nos compagnons ...
nous sommes heureux de croiser vos routes
et de partager vos existences
et si la vie est venue nous sテゥparer....
ont sait que nos rテェves et notre Amour
resteras gravテゥs dans nos Cナ砥rs テ jamais
et continuerons de vous accompagner テ vos cテエtテゥs
pour voyager sur les mテェmes chemins
on vous aimes pour toujours
nous resterons fidティles テ nos pensテゥes en vos mテゥmoires...
Pour vous !!
Qui nous ont rempli nos Cナ砥rs de bonheur et de joie
**** de la part de gipsy et xテゥres 窶ヲ mes pensテゥes 窶ヲ lili2248 ****

Déposé par SESHAT39 le 27/03/2015  
Une jolie petite histoire de ツォ noisettes ツサ pour toi, doux Ange窶ヲ
*
Les trois noisettes
*
Trois noisettes dans le bois
Tout au bout d'une brindille
Dansaient la capucine vivement au vent
En virant ainsi que filles de roi.
*
Un escargot vint テ passer :
ツォ Mon beau monsieur, emmenez-moi dans votre carrosse,
Je serai votre fiancテゥe ツォ
Disaient-elles toutes trois.
*
Mais le vieux sire sourd et fatiguテゥ,
Le sire aux quatre cornes
Sous les feuilles
Ne s'est point arrテェtテゥ,
*
Et, c'est l'ogre de la forテェt, je crois,
C'est le jeune ogre rouge, gourmand et futテゥ,
Monseigneur l'テゥcureuil,
Qui les a croquテゥes
*
Tristan Klingsor
--------------------
--------------------
LES CHIENS PLEURENT AUSSI
Moi je sais que les chiens pleurent aussi
Quand ils ont du chagrin,
Que parfois ils se cachent
Pour souffrir テ loisir
Sans que leur maテョtre sache
Ni oテケ ils sont,
Ni le grand mal qui les conduit.
J'en sais un qui partit au fond d'une forテェt
Pour fuir les longs soupirs,
De cet enfant malade.
Cet enfant qui jouait avec lui
Ses chamades,
Et qu'il ne s'en revテョnt
Que lorsqu'il fut sauvテゥ.
Et j'en sais aussi un qui se laissa mourir,
De faim, de dテゥsespoir
Au dテゥpart de son maテョtre
Pour les Terres d'Ailleurs,
Oテケ seules ne pテゥnティtrent,
Que les ombres de ceux
Dont la vie va finir.
Mais moi je sais aussi
Que dans ces Pays Hauts,
Les hommes et les chiens,
Chaque fois se retrouvent,
Sur les vastes prairies
Quand les portes s窶册ntrouvrent
Parmi l'immensitテゥ des joies
Et des repos.
Louis AMADE
*****************
CITATION DE BENJAMIN CONSTANT
La douleur rテゥveille en nous,
tantテエt ce qu'il y a de plus noble dans notre nature : le courage.
Tantテエt ce qu'il y a de plus tendre : la sympathie et la pitiテゥ.
Elle nous apprend テ lutter pour nous
et pour les autres.

Déposé par rafia le 26/03/2015  
LES CHIENS PLEURENT AUSSI
Moi je sais que les chiens pleurent aussi
Quand ils ont du chagrin,
Que parfois ils se cachent
Pour souffrir テ loisir
Sans que leur maテョtre sache
Ni oテケ ils sont,
Ni le grand mal qui les conduit.
J'en sais un qui partit au fond d'une forテェt
Pour fuir les longs soupirs,
De cet enfant malade.
Cet enfant qui jouait avec lui
Ses chamades,
Et qu'il ne s'en revテョnt
Que lorsqu'il fut sauvテゥ.
Et j'en sais aussi un qui se laissa mourir,
De faim, de dテゥsespoir
Au dテゥpart de son maテョtre
Pour les Terres d'Ailleurs,
Oテケ seules ne pテゥnティtrent,
Que les ombres de ceux
Dont la vie va finir.
Mais moi je sais aussi
Que dans ces Pays Hauts,
Les hommes et les chiens,
Chaque fois se retrouvent,
Sur les vastes prairies
Quand les portes s'entrouvent
Parmi l'immensitテゥ des joies
Et des repos.
Louis AMADE

Déposé par rafia le 25/03/2015  
CITATION DE BENJAMIN CONSTANT
La douleur rテゥveille en nous,
tantテエt ce qu'il y a de plus noble dans notre nature : le courage.
Tantテエt ce qu'il y a de plus tendre : la sympathie et la pitiテゥ.
Elle nous apprend テ lutter pour nous
et pour les autres.

Déposé par choupinou le 23/03/2015  

pour toi mon ami ,mon ange,
Toi mon coeur, mon ami
On s'est rencontrテゥ
Nous nous sommes vite aimテゥs
et tu es devenue mon plus grand ami
Toi mon coeur, mon Ami
Chaque jour ne vie
Sans que je ne pense テ toi
Ne m'oublie pas
Des joies nous avons partagテゥs,
Des peines avons nous supportテゥ
A l'テゥcoute j'テゥtais,
A l'テゥcoute tu テゥtais,
Toi mon coeur, mon Ami
Chaque jour ne vie
Sans que je ne pense テ toi
Je ne t'oublie pas
Des semaines ,des mois sont passテゥs,
Et la mテゥsange continue de te murmurer
de son doux chant de mes nouvelles colportテゥes
Avec tant d'intテゥrテェt et de mon amour テゥplorテゥ
Toi mon coeur, mon Ami
Chaque jour ne vie
Sans que je ne pense テ toi
Ne m'oublie pas
Nous ne pouvions nous sテゥparer
Insテゥparable nous テゥtions
Meilleurs amies nous dテゥvoilions
A tout jamais dans ma vie marquテゥe
Toi mon coeur, mon Ami
Chaque jour ne vie
Sans que je ne pense テ toi
Ne m'oublie pas
Des nouvelles manquent テ ce jour
Toujours en attente de ton tour
Des questions se posent
Aucune rテゥponses ne s'interposent
Toi mon coeur, mon Ami
Chaque jour ne vie
Sans que je ne pense テ toi
Je ne t'oublie pas
Toi mon coeur, mon ami
Quelle est cette pluie
Qui m'amティne a me demander
M'aurais-tu oubliテゥ
non bien sur,de ton absence je suis rongテゥe
Toi mon coeur, mon Ami
Chaque jour ne vie
Sans que je ne pense テ toi
Ne m'oublie pas

Déposé par choupinou le 20/03/2015  
A ce Printemps perdu
A ce Printemps perdu
oテケ nous nous sommes aimテゥs
toi et moi sans retenu
toute cette vie ,mois de mars endeuillテゥ
A ce Printemps perdu
oテケ l窶冩n sent le bonheur
quitter cette espテゥrance
qu窶冩n laisse et ne voit plus
A ce Printemps perdu
et テ la renaissance
d窶冰ne passion si belle
Vie qui n窶册xiste plus
A ce Printemps perdu
et aux charmants oiseaux
et テ ces chants d窶冓dylles
belles, mises テ nu
A ce Printemps perdu
Comme un beau violon
aux cordes abimテゥes
Qu窶冩n n窶册ntendra plus jamais
A ce Printemps perdu
et テ ces vieilles pierres
un jour au coeur des vignes
qui ne seront plus lテ
a toi mon amour qui ne verra plus
ce printemps revivre,pour nous il est perdu
mais moi je le vie pour toi,dans mon coeur,




L'Album photo contient 5 photos
Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut