Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur Enzo
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de Enzo a été vue 3 864 fois.

En hommage à
Enzo


Il est né le :04/03/1995
Il nous a quittés le :30/06/2014
 



En hommage à Enzo

Je t'aime mon chien

Tu m'as donnテゥ tant de bonheur
Sans rien vouloir en retour
Mais voila qu'est venu l'heure
Oテケ tu nous quitte pour toujours

Tu m'as offert les plus beau moments de ma vie
Et maintenant te voila partie pour de bon
Dans mon coeur, tous nos bon souvenirs resterons
Ne l'oublie jamais, je t'aime Enzo






193 Fleurs

  • Déposé par SESHAT39Déposé par SESHAT39
  • Déposé par sabine49Déposé par sabine49
  • Déposé par isabeldehbDéposé par isabeldehb
    douces pensテゥes petit ange
  • Déposé par majinaDéposé par majina
  • Déposé par MorustyDéposé par Morusty
  • Déposé par Sissi10Déposé par Sissi10
    doux repos bel ange !
  • Déposé par zenelleDéposé par zenelle
    Repose en paix joli petit ange auprティs de mon adorテゥ Gipsy.
  • Déposé par susiDéposé par susi
  • Déposé par colombine67Déposé par colombine67
    repose en paix Enzo
  • Déposé par vacodileDéposé par vacodile
    doux repos, petit coeur.
  • Déposé par Nat54Déposé par Nat54
    Doux repos Enzo, tendres pensテゥes
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Tout plein de gratouillis pour ce bel ange, parti pour le Pays des Canoutoux. Repose en paix, Enzo. Bon courage テ tes maitres.
  • Déposé par lhassenDéposé par lhassen



83 messages



Déposé par lhassen le 26/02/2019  

Qu'est-ce que tu peux me manquer mon garテァon tu peux mテェme pas imaginer le vide que tu as laissテゥ je t'aime et tu et toujours dans mon cナ砥r


Déposé par poutounou le 30/06/2018  

En ce jour anniversaire窶ヲ
*
Lettre venue d'ailleurs
*
Tu as souhaitテゥ m'テゥcrire, laissant aux nuages,
le soin de me transmettre ton message.
Cette seule intention m'autorise テ te rテゥpondre
afin de te dire qu'en partant, j'ai bien emportテゥ
toute la richesse et l'amour de notre vテゥcu,
et, si du poids de mon corps je me suis allテゥgテゥ,
je n'en reste pas moins, dans l'ombre, テ tes cテエtテゥs.
Dテゥs lors, si tu es テ la recherche de notre hier,
laisse voguer en toi les pensテゥes et les rテェves,
car, dans ces voyages, nous nous retrouverons
pour vivre ensemble cette intime complicitテゥ,
et donner ainsi toute sa force テ son テゥternitテゥ.
Que la caresse du vent, un rayon de soleil,
une テゥtoile filante ou une goutte de pluie
soient les anges porteurs de cet テゥcrit
pour en traduire auprティs de toi le sentiment,
afin que, laissant de cテエtテゥ regrets comme oublis,
tu vives intensテゥment chaque moment de la vie.


Déposé par ovanek le 30/06/2017  


汳 汳 11 汳 汳
Je t'aime mon chien
Tu m'as donnテゥ tant de bonheur
Sans rien vouloir en retour
Mais voila qu'est venue l'heure
Oテケ tu me quitte un jour
Tu m'as offert les plus beaux moments de ma vie
Et maintenant te voila parti pour le paradis
Dans mon cナ砥r, tous nos bons souvenirs resteront
Ne l'oublie jamais, je t'aime mon chien
Pensテゥe 窶ヲPhil



Déposé par lili2248 le 30/06/2017  

Une テゥtoile brille dans notre cナ砥r..
Tu es sorti de notre vie comme tu y es entrテゥ,
Brusquement sans crier garde tu es parti,
Libテゥrテゥ, ta vie sur cette terre s窶册st terminテゥe mテェme
Si ce n窶册st pas ton choix, mais celui de ton destin,
Nous laissant derriティre toi avec notre chagrin
et notre cナ砥r dテゥchirテゥ窶ヲ
Commence alors pour toi une autre vie, une vie d窶兮nge oテケ tu seras テ
jamais heureux, au pays de l窶兮rc-en-ciel.
Mテェme si tu n窶册s plus lテ, petit ange, pour nous tu seras
une テゥtoile qui brilleras テ jamais dans notre cナ砥r.
tendres pensテゥes pour toi beau toutou. Amitiテゥs テ ta maman
,


Déposé par vaderetro le 01/07/2016  

Je suis la toujours prテゥsent
Mon corps n'y est plus
Mais mon テ「me est toujours avec toi
Je trouve toujours une faテァon
de m'annoncer,de donner signe
que je suis prティs de toi
Tu ne les voies pas toujours
Je voie tout et ressens tout
Chaque mot que tu prononces
Je les entends,tes larmes et tes joies
font partie de moi aussi
Nous ne formons qu'un maintenant
Que je suis devenue une lumiティre
mon bonheur est de te voir sourire comme avant
ne t'en fait pas ici tout est bien
Tout est paix et amour
Et je sais qu'un jour
On se reverra


Déposé par ovanek le 30/06/2015  


笶、
汳 汳 10 汳 汳
**** Pour Toi ****
Des milliers de pensテゥes remplis de tendresse
pour un compagnon exceptionnel
qui ma fait vivre une aventure inoubliable
merci テ toi mon chien
pour ces instants de tous les jours
qui resterons gravテゥs pour l窶凖ゥternitテゥ
pour mon compagnon de route 窶ヲ..
Mes Pensテゥes 窶ヲ. Phil
笶、


Déposé par elise2512 le 30/06/2015  

Tout le monde dit que le premier anniversaire d'un deuil est un moment terrible, non seulement parce que l'on rテゥalise que toute une annテゥe s'est テゥcoulテゥe depuis que son univers a volテゥ en テゥclats mais aussi parce que l'on se rend compte que le temps n'a pas refermテゥ la blessure et ne la refermera jamais.
(Douglas Kennedy)


Déposé par choupinou le 30/06/2015  

L'ombre des anges
Je traverserai les villes,
J'emporterai ta voix,
J'irai chercher le feu dans le ciel,
Et le vent dans nos voiles.
Quand l'ombre des nuages,
dテゥmasquera nos souffles,
nous volerons sereins,
par les chemins du sort,
et nos songes en fuite,
テゥviterons les gouffres,
pour balayer ensuite,
les traces de nos morts.
Je traverserai les villes
J'emporterai ta voix
J'irai chercher le feu dans le ciel
Et le vent dans nos voiles
Une テゥtoile se repose,
dティs qu'un ange dort.....,


Déposé par nanabes le 30/06/2015  

douce pensテゥe


Déposé par Galinette3 le 30/06/2015  

窶愿 ceux que j窶兮ime, et qui m窶兮iment窶
窶 Poティme amテゥrindien
汾カ
Quand je ne serai plus lテ, lテ「chez-moi !
Laissez-moi partir
Car j窶兮i tellement de choses テ faire et テ voir !
Ne pleurez pas en pensant テ moi !
汾カ
Soyez reconnaissants pour les belles annテゥes
Pendant lesquelles je vous ai donnテゥ mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m窶兮vez apportテゥ !
汾カ
Je vous remercie pour l窶兮mour que chacun m窶兮 dテゥmontrテゥ !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera rテゥconfort et consolation.
汾カ
Nous ne serons sテゥparテゥs que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
汾カ
Mテェme si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera lテ,
Et si vous テゥcoutez votre cナ砥r, vous sentirez clairement
La douceur de l窶兮mour que j窶兮pporterai !
汾カ
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai lテ pour vous accueillir,
Absent de mon corps, prテゥsent avec Dieu !
汾カ
N窶兮llez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas lテ, je ne dors pas !
汾カ
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumiティre qui traverse les champs de blテゥ,
Je suis la douce pluie d窶兮utomne,
Je suis l窶凖ゥveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l窶凖ゥtoile qui brille dans la nuit !
汾カ
N窶兮llez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas lテ, je ne suis pas mort.
汾カ


Déposé par poutounou le 02/06/2015  

C窶册st tellement vrai !
*
La bontテゥ
*
Vivre en soi, ce n'est rien ;
il faut vivre en autrui.
*
A qui puis-je テェtre utile
et agrテゥable, aujourd'hui ?
Voilテ, chaque matin,
ce qu'il faudrait se dire.
Et, le soir, quand des cieux
la clartテゥ se retire,
heureux テ qui son coeur
tout bas a rテゥpondu :
"Ce jour qui va finir,
je ne l'ai pas perdu.
Grテ「ce テ mes soins, j'ai vu,
sur une face humaine,
la trace d'un plaisir
ou l'oubli d'une peine".
*
Anonyme


Déposé par poutounou le 29/05/2015  

Message d窶冰n ツォツテェtre humainツツサ pour lequel j窶兮vais beaucoup d窶册stime窶ヲ
*
Le secret du bonheur...
*
Vous valez ce que vaut votre coeur. Toute l'histoire de l'humanitテゥ est l'histoire du besoin d'aimer et d'テェtre aimテゥ. ...
*
Quel que soit l'usage qu'en font les humains, le coeur (symbole de l'amitiテゥ et de l'amour) a aussi ses normes, son テゥthique. Faire place au coeur dans la construction harmonieuse de votre personnalitテゥ n'a rien テ voir avec la sensiblerie ni mテェme la sentimentalitテゥ. Le coeur, c'est l'ouverture de tout l'テェtre テ l'existence des autres, la capacitテゥ de les deviner, de les comprendre.
*
Une telle sensibilitテゥ, vraie et profonde, rend vulnテゥrable. C'est pourquoi certains sont tentテゥs de s'en dテゥfaire en se durcissant.
*
Aimer, c'est donc essentiellement se donner aux autres. Loin d'テェtre une inclination instinctive, l'amour est une dテゥcision consciente de la volontテゥ d'aller vers les autres. Pour pouvoir aimer en vテゥritテゥ, il faut se dテゥtacher de bien des choses et surtout de soi, donner gratuitement, aimer jusqu'au bout. Cette dテゥpossession de soi (oeuvre de longue haleine) est テゥpuisante et exaltante. Elle est source d'テゥquilibre. Elle est le secret du bonheur.
*
Jean-Paul II, Extrait du Message aux jeunes de France, Paris, 1980


Déposé par poutounou le 25/05/2015  

L'テゥcho
*
Rテエdant, triste et solitaire
Dans la forテェt du mystティre,
J窶兮i criテゥ le coeur trティs las :
- ツォ La vie est triste ici-bas ! ツサ
L窶凖営ho m窶兮 rテゥpondu : ツォ Bah ! ツサ
窶 ツォ テ営ho, la vie est mテゥchante ! ツサ
Et, d窶冰ne voix bien touchante,
L窶凖営ho m窶兮 rテゥpondu : ツォ Chante ! ツサ
窶 ツォ テ営ho, テ営ho des grands bois,
Lourde, trop lourde est ma croix ! ツサ
L窶凖営ho m窶兮 rテゥpondu : ツォ Crois ! ツサ
窶 ツォ La haine en moi va germer,
Dois-je rire ou blasphテゥmer ? ツサ
Et l窶凖営ho m窶兮 dit : ツォ Aimer ! ツサ
Comme l窶凖営ho des grands bois
M窶兮 conseillテゥ de le faire :
J窶兮ime, je chante et je crois !
Et je suis heureux sur terre !
*
Thテゥodore Botrel (1868-1925)


Déposé par poutounou le 21/05/2015  

Une jolie petite histoire ツォツvraieツツサ窶ヲ
*
Le petit garテァon et les テゥtoiles de mer
*
Pendant mes derniティres vacances, au bord de la mer, un matin en arrivant sur la plage, j'ai dテゥcouvert des milliers d'テゥtoiles de mer qui s'テゥtaient テゥchouテゥes dans la nuit. J'テゥtais complティtement estomaquテゥ par ce spectacle quand je vois un petit garテァon au bord de la mer qui prend une テゥtoile de mer entre ses deux doigts et la rejette テ la mer. Pendant que je m'approche, il continue sa tテ「che en essayant de lancer les テゥtoiles de mer le plus loin possible dans la mer. Arrivテゥ prティs de lui, je le fテゥlicite pour ce qu'il a entrepris, mais je lui fais remarquer que c'est une tテ「che impossible :
*
- Mテェme si tu continues tout le temps テ les rejeter, une par une, テ la mer, compte tenu des milliers et des milliers d'テゥtoiles de mer qui se sont テゥchouテゥes, テ la fin de la journテゥe, on ne verra pas beaucoup la diffテゥrence sur la plage.
*
A ce moment lテ, le jeune garテァon, qui venait de prendre dテゥlicatement une テゥtoile de mer, s'est redressテゥ, il m'a regardテゥ droit dans les yeux et avec un grand sourire, il m'a dit :
- D'accord, peut-テェtre que テァa ne changera pas beaucoup de choses sur la plage, mais, pour cette テゥtoile de mer lテ, テァa fait une sacrテゥe diffテゥrence.
*
C窶册st pareil pour un chien qu窶冩n sort d窶冰n refuge. Il y aura toujours plein de chiens dans les refuges, mais pour celui qu窶冩n aura sorti de lテ, la vie ne sera plus la mテェme ; pour lui テァa fera une sacrテゥe diffテゥrence窶ヲ. Si Dieu me prテェte vie, le prochain chien que je prendrai viendra d窶冰n refuge.


Déposé par poutounou le 17/05/2015  

Le manifeste de la gentillesse
*
Face テ l'indiffテゥrence, au manque de respect et au cynisme, nous possテゥdons sans le savoir l'arme la plus efficace qui soit : notre coeur.
La gentillesse n'est pas un renoncement, une dテゥmission ou une soumission, c'est un choix traduit par des petits gestes qui rendent la vie plus agrテゥable.
La gentillesse est une intelligence et elle est contagieuse. Agissons ensemble chaque jour pour un monde plus humain.
*
POUR
En finir avec le chacun pour soi
Refuser le cynisme ambiant
Dテゥjouer l'agressivitテゥ quotidienne
Dire non テ l'indiffテゥrence
Choisir d'テェtre plus attentif aux autres
Mettre de l'harmonie dans mes relations
Etre altruiste et bienveillant
*
JE CHOISIS DE CONSTRUIRE CHAQUE JOUR,
AVEC DES MILLIERS D'AUTRES,
UN MONDE PLUS HUMAIN


Déposé par poutounou le 13/05/2015  

Pour toi, bel Ange, ces quelques rimes de Monsieur Baudelaire窶ヲ
*
Elテゥvation
*
Au-dessus des テゥtangs, au-dessus des vallテゥes,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par-delテ le soleil, par-delテ les テゥthers,
Par-delテ les confins des sphティres テゥtoilテゥes,
*
Mon esprit, tu te meus avec agilitテゥ,
Et, comme un bon nageur qui se pテ「me dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensitテゥ profonde
Avec une indicible et mテ「le voluptテゥ.
*
Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides;
Va te purifier dans l'air supテゥrieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.
*
Derriティre les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'テゥlancer vers les champs lumineux et sereins ;
*
Celui dont les pensテゥes, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes !
*
Charles Baudelaire (1821-1867), Les fleurs du mal


Déposé par poutounou le 09/05/2015  

Mon Paradis
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
En quテェte d窶冰ne テョle dテゥserte, d窶冰ne planティte inconnue,
D窶冰ne terre vierge, encore inexplorテゥe et nue,
D窶冰n petit coin d窶冰nivers, hors du temps, hors d窶冓ci.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Je voulais un peu de paix, pour mon cナ砥r fatiguテゥ.
Je voulais fuir les querelles et tout recommencer,
Sur la terre originelle, renaテョtre de l窶冩ubli.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Quitter cette vie insensテゥe, rejoindre le ciel.
Je l窶冓magine aussi pur que sa couleur pastelle,
Vestige de beautテゥ d窶冰ne nature si meurtrie.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Comme une lueur d窶册spoir apaisant la souffrance,
Et quand bien mテェme un mensonge, pour nier l窶凖ゥvidence,
D窶兮voir la peur pour compagne d窶冰ne vie sans rテゥpit.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Et mes yeux, troublテゥs de larmes, ont croisテゥ ton regard,
Et mon destin, soudain, s窶册st jouテゥ au grテゥ du hasard.
C窶册st lテ, aux frontiティres de ton cナ砥r, qu窶兮lors j窶兮i compris.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Mais il n窶册xiste ni asile, ni mythe fantastique.
Il n窶凉 a que l窶僊mour pour faire le monde magnifique.
Et ton Amour pour moi a donnテゥ sens テ ma vie.
*
Quelque part, dans ce monde, j窶兮i trouvテゥ mon Paradis.


Déposé par poutounou le 01/05/2015  

Petit brin de Bonheur窶ヲ
*
Trティs tテエt dans la matinテゥe,
Du pied droit, je me suis levテゥe.
Mes gros sabots aux pieds,
Dans mon jardin, je suis allテゥe,
Pour y cueillir des brins de muguet,
Recouverts de rosテゥe.
*
Tintinnabulez, tintinnabulez !
Jolies clochettes de Mai.
Epandez vos douces senteurs
Jusque dans nos cナ砥rs.
Et dテゥposez dans chaque foyer
Un ocテゥan d窶兮mour et d窶兮mitiテゥ.
*
Je t窶册nvoie, merveilleux Ange, un beau brin de muguet de mon jardin. Garde-le bien au chaud, tout contre ton cナ砥r, car il porte Bonheur窶ヲ Amitiテゥs テ ta famille de cナ砥r窶ヲ


Déposé par poutounou le 28/04/2015  

A vos plumes !
*
A ceux qui n'osent point ou qui ont peur,
Ceux pour qui テゥcrire semble paralysie,
Rテェvez en votre esprit d'un nom comme le bonheur.
Osez le dessiner avec des mots テァテ et lテ jaillis.
Suivez votre inspiration, sans テェtre jugテゥs et avoir peur...
Taillez ces mots comme s'ils テゥtaient cueillis
Ils s'ouvriront alors comme de belles fleurs.
Caressez-les, gourmands, tels des fruits confits,
Humectez les un peu de votre coeur
Et ce qui vous semblait granit deviendra transcrit.
Usez de votre gomme pour rectifier l'erreur,
Rテェvez d'テェtre publiテゥs sans テェtre テゥrudits...
Souriez ainsi d'avoir テゥcrit un peu de poテゥsie...


Déposé par poutounou le 24/04/2015  

Une toute mignonne poテゥsie pour toi, bel Ange. Le printemps est une si belle saison窶ヲ.Cela mテゥrite bien quelques poティmes jolis窶ヲ..
*
Petit テゥcho du matin
*
Voilテ ce que m窶兮 racontテゥ la brise ce matin,
Alors qu窶册lle se reposait au banc du jardin.
Figurez vous qu窶冓l y a une vテゥritable rテゥvolution !
Que l窶冩n parle, que l窶冩n jase テ travers les gazons !
N窶兮 t窶冩n point vu, quelle テゥtrange amourette,
Sortir ensemble violette et pテ「querette !
Il en est cependant que la nouvelle テゥmoustille,
N窶兮 t窶冩n point vu danser ailleurs une jonquille ?
Je tiens la nouvelle toute fraテョche du papillon
Qui comme chacun sait est un grand fripon .
On aurait vu, mais je n窶冩se toutefois le croire
Dテゥjテ une jeune abeille vaquer テ ses devoirs窶ヲ.
Voilテ ce que me disait la brise il y a peu de temps窶ヲ
Mais j窶兮vais lu dans les regards ! Ca y est !
C窶册st le printemps !




L'Album photo contient 3 photos






<

Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie



Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       


Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut