Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur Billy
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de Billy a été vue 100 025 fois.

En hommage à
Billy

BORDER-COLLIE
Il est né le :25/09/2001
Il nous a quittés le :29/05/2015
 



En hommage à Billy

Au revoir mon Bテゥbテゥ d'Amour - tu me manques tellement
...
29/07/2015

Mon beau Billy ma peine est immense. La maladie t'a rattrapテゥ pourtant tu t'es battu jusqu'au bout je sais que tu ne voulais pas me quitter depuis ce mois de juillet 2009 ou je t'ai vu pour la premiティre fois abandonne et malade. Je souhaite que tu sois heureux dans cette autre dimension ou tu te trouves et surtout attends moi bien sagement tu sais qu'un jour nous serons de nouveau rテゥunis toi et moi. Je t envoie mille gros cテ「lins et autant de bisous mon bテゥbテゥ d'amour a qui je pense jour et nuit.









10021 Fleurs

  • Déposé par celibabDéposé par celibab
    un grand merci pour vos pensテゥes,attentions pour Barney,ici il aura trouver enfin une grande famille,mテェme si c'est un peu tard maintenant pour lui,mais sur ce cimetiティre ,Barney y sera aimテゥ 泄嬉沍芋汾セ沍ケ沽
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANK YOU for my friend/journalist Mael. Friendly. Addy Our prayers saved him from the CORONAVIRUS. Every day at the NYT we heard our I WILL SURVIVE friendship hymn. Our friend played it on the guitar
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
    on peut trouver du bonheur mテェme dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d'allumer la lumiティre.MERCI pour Miss et Oscar ils me manquent tant 沽 et pour toi une jolie fleur 沍コ
  • Déposé par prixyDéposé par prixy
    Mille cテ「lins テ tous les Amis de mon Doux Prixy. Vous nous manquez tellement et nous vous aimerons jusqu'テ la nuit des temps...
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANKS FOR MAEL (Addy)
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANKS FOR MAEL (Addy)
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANKS FOR MAEL (Addy)
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANKS FOR MAEL (Addy)
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANKS FOR MAEL (Addy)
  • Déposé par rafiaDéposé par rafia
    THANKS FOR MAEL (Addy)



1797 messages



Déposé par colombine67 le 08/08/2015  

AIMER
- Lorsque tu ne sais plus aimer ou t窶冓ntテゥresser aux autres, tu commences テ vieillir.
De fait, quand tu es capable d窶兮imer pour de vrai, tu ne vieillis pas.
L窶兮bsence d窶冰n rテゥel amour rend les jeunes bien vieux ;
et la ferveur d窶冰n amour toujours vivant donne la joie de vivre
aux gens du mi-temps de la vie.
- C窶册st dans ta tテェte que les idテゥes naissent, mais c窶册st dans ton coeur qu窶册lles grandissent et se dテゥveloppent. La mテゥmoire de ton coeur est essentiellement primordiale pour grandir et vivre au coeur de ta vie !
- Fais confiance aux personnes que tu rencontres car elles sont trティs souvent bien meilleures que tu le penses. Fais aussi confiance au temps qui jouera en ta faveur si tu montres de la patience envers lui.
- Fais aussi confiance aux petits dテゥtails de la vie car c窶册st テ travers eux que bien souvent la vie reテァoit toute sa lumiティre et sa force.
- Ce n窶册st jamais perdre ton temps que d窶册n prendre pour parler aux gens,
les テゥcouter et pour de vrai 窶ヲ aimer. Pourquoi テェtre si pressテゥ ?
- Oui, pratique ton sourire, le vrai, celui qui vient de ton coeur.
Il illumine la nuit des gens ; il rテゥchauffe les coeurs froids ;
il transforme les attitudes ; il fait naテョtre l窶册spテゥrance et le goテサt de vivre !
On ne peut rテゥsister au vrai sourire de ton coeur !
- Tu apprends beaucoup quand tu sais テゥcouter, regarder et toucher les personnes ; mテェme celles qui te semblent plus dテゥmunis.
C窶册st du temps gagnテゥ pour semer la tendresse et l窶兮mour !
- Garde aussi pour toi de prテゥcieux temps de solitude pour calmer les vagues sur le lac de ton テ「me, et surtout pour entendre les musiques qui chantent au fond de ton coeur.
Ainsi, tu te connaテョtras et tu entreras dans le pays de la paix et de l窶凖ゥquilibre.
Lテ seulement, tu dテゥcouvriras le chemin qui mティne au coeur des autres.
- Chaque personne garde bien prテゥcieusement un secret dans son coeur.
C窶册st une intimitテゥ de droit inviolable !
Seul l窶兮mour peut en dテゥcider la rテゥvテゥlation en temps opportun.
- Les grandes blessures d窶兮ngoisse, de rejet et de dテゥprテゥciation personnelle
ne se cicatrisent qu窶兮vec le temps et beaucoup d窶兮mour !
Le temps et l窶兮mour font renaテョtre la confiance !
- La nature t窶兮pprend beaucoup aussi quand tu sais la regarder,
l窶凖ゥcouter et la toucher. Voilテ un savoir aimer.
- Ce n窶册st pas gaspiller de ton temps aussi que d窶册n perdre pour テゥcouter siffler le vent, pour marcher dans les feuilles mortes de l窶兮utomne et t窶凉 enrouler
comme le font les enfants, et pour regarder tomber la pluie et la neige toute blanche.
- C窶册st beau, c窶册st sain, c窶册st pur ; テァa aide テ vivre que de marcher tout doucement
dans la nature et d窶兮dmirer les fleurs des champs, les oiseaux,
les nuages, le ciel et la vie !
Eh bien, toutes ces pensテゥes que tu viens de lire, crois-moi, elles renferment des trテゥsors importants et des valeurs essentielles pour ta vie de chaque jour.
Il y a du bonheur dans ton coeur et dans ta vie !
Regarde bien autour de toi !
Le bonheur te donne rendez-vous !
Choisis d窶兮imer avec le sourire de ton coeur !


Déposé par rafia le 07/08/2015  

{Je T'aimais, Je T'aime Et Je t'aimerais} de Francis Cabrel....J'ai modifiテゥ, trティs succinctement le texte afin qu'il puisse convenir テ nos Amours/Canins.
Ravie de vs retrouver aprティs un petit problティme cardiaque, lequel m'a valu une courte hospitalisation テ la Clinique Internationale de Marrakech...je suis rentrテゥe テ Essaouira en dテゥbut d'aprティs midi.
Vs m'avez manquテゥ !!!
Excellent WE.
+ 1000 mercis.
+ 1000 bisous pr vs, mon adorable amie.
Maryem, votre amie.
Mon bel ange je t'imagine sur les galets
Le vent jouant dans ta belle robe d'apprテェt
Comme un テゥtテゥ sur mon trajet,
Un diamant tombテゥ d'un coffret.
Seule la lumiティre pourrait
Dテゥfaire nos repティres secrets,
Toi, mon テ「me soeur, ma moitiテゥ
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai...
Quoi que tu fasses, l'amour est partout ou tu regardes
Dans les moindres recoins de l'espace,
Dans le moindre rテェve ou tu t'attardes
L'amour, comme s'il en pleuvait,
Nu sur les galets...
Le ciel prテゥtend qu'il te connait
Il est si beau c'est sテサrement vrai.
Lui qui s'approche jamais
Je l'ai vu pris dans tes filets.
Le monde a tellement de regrets
Tellement de choses qu'on promet.
Une seule pour laquelle je suis fait
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai...
Quoi que tu fasses, l'amour est partout ou tu regardes,
Dans les moindres recoins de l'espace,
Dans le moindre rテェve ou tu t'attardes.
L'amour, comme s'il en pleuvait,
Nu sur les galets...
On s'envolera du mテェme quai
Les yeux dans les mテェmes reflets,
Pour cette vie et celle d'aprティs
Tu seras mon unique projet.
Je m'en irai poser tes portraits
A tous les plafonds de tous les palais,
Sur tous les murs que je trouverai
Et juste en-dessous j'テゥcrirai :
"Je t'aimais, je t'aime, je t'aimerai",


Déposé par colombine67 le 07/08/2015  

Si on parlait d'amitiテゥ..
Et un adolescent dit: parlez-nous de l窶兮mitiテゥ.
Et il rテゥpondit, disant :
Votre ami est la rテゥponse テ vos besoins.
Il est votre champ que vous ensemencez avec amour
et moissonnez avec reconnaissance.
Il est votre table et votre foyer.
Car vous venez テ lui avec votre faim
et vous le recherchez pour la paix.
Lorsque votre ami rテゥvティle sa pensテゥe,
ne craignez pas le non de votre propre esprit,
ni ne refusez le oui.
Et lorsqu窶冓l est silencieux, votre cナ砥r ne cesse d窶凖ゥcouter son cナ砥r:
Car en amitiテゥ, toutes pensテゥes, tous dテゥsirs, toutes attentes
naissent sans paroles et se partagent
Et que le meilleur de vous-mテェme soit pour votre ami.
S窶冓l doit connaテョtre le reflux de votre marテゥe, qu窶冓l en connaisse aussi le flux.
Car テ quoi bon votre ami, si vous le cherchez afin de tuer le temps?
Cherchez-le toujours pour les heures vivantes.
Car il lui appartient de combler votre besoin mais non votre vide.
Et dans la douceur de votre amitiテゥ, qu窶冓l y ait le rire et le partage des plaisirs.
Car dans la rosテゥe des petites choses, le cナ砥r trouve son matin et sa fraテョcheur.
Kahil Gibran


Déposé par colombine67 le 06/08/2015  

Les derniers voeux
窶彜i pour un moment Dieu pouvait oublier que je suis une marionnette de chiffon et me donner en cadeau une parcelle de vie, j窶册n profiterais le plus possible.窶
窶廱e ne dirais probablement pas tout ce que je pense mais sテサrement je penserais tout ce que je dis.窶
窶廱e donnerais une valeur aux choses, non pas pour ce qu窶册lles reprテゥsentent, mais plutテエt pour ce qu窶册lles signifient.窶
窶廱e dormirais peu, je rテェverais davantage, sachant que pour chaque minute pendant laquelle nous fermons les yeux nous perdons soixante secondes de lumiティre.窶
窶廱e marcherais alors que les autres s窶兮rrテェtent ; je me rテゥveillerais quand les autres s窶册ndorment.窶.
窶彜i Dieu me faisait cadeau d窶冰n petit peu de vie je m窶冑abillerais simplement, je m窶兮llongerais テ plat ventre sur le sol mettant テ nu non seulement mon corps mais aussi mon テ「me.窶
窶廣ux hommes je leur prouverais combien ils se trompent en pensant qu窶冓ls cessent d窶凖ェtre amoureux en vieillissant, sans savoir qu窶冓ls vieillissent quand ils cessent d窶凖ェtre amoureux.窶
窶廣 un enfant je lui donnerais des ailes, mais je le laisserais apprendre テ voler tout seul.窶
窶廣ux vieux je leur apprendrais que la mort ne vient pas avec la vieillesse mais plutテエt avec l窶冩ubli.窶
窶廱窶兮i tant appris de vous, les hommes...,J窶兮i appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne sans savoir que le vrai bonheur est dans la maniティre de l窶册scalader.窶
窶廱窶兮i appris que lorsqu窶冰n nouveau-nテゥ serre pour la premiティre fois dans sa petite main le doigt de son pティre il le garde attrapテゥ pour toujours.窶
窶廱窶兮i appris qu窶冰n homme a seulement le droit d窶册n regarder un autre en bas quand il faut l窶兮ider テ se relever.窶
窶廬l y a tant de choses que j窶兮i pu apprendre de vous ! Mais rテゥellement peu me serviront parce que quand elles seront rangテゥes dans cette valise malheureusement je serai en train de mourir.窶 窶廛is toujours ce que tu ressens et fais ce que tu penses.窶
窶彜i je savais qu窶兮ujourd窶冑ui c窶册st la derniティre fois que je te vois t窶册ndormir je te serrerais fort dans mes bras et je prierais le Seigneur de pouvoir テェtre le gardien de ton テ「me.窶
窶彜i je savais que ce sont les derniティres minutes que je te vois je te dirais 窶廱e t窶兮ime窶 et j窶冓gnorerais, honteusement, que tu le sais dテゥjテ.窶
窶廬l y a toujours un lendemain et la vie nous donne une autre opportunitテゥ de faire les choses bien; mais si je me trompe et que ce jour-ci est le seul qui nous reste, j窶兮imerais te dire combien je t窶兮ime et que je ne t窶冩ublierai jamais.窶
窶廰e lendemain n窶册st assurテゥ pour personne, jeune ou vieux. Aujourd窶冑ui ce peut テェtre la derniティre fois que tu vois ceux que tu aimes. N窶兮ttends donc pas davantage, agis aujourd窶冑ui parce que demain n窶兮rrivera peut-テェtre jamais et que sテサrement tu regretteras le jour oテケ tu n窶兮s pas pris le temps d窶冰n窶 sourire, d窶冰ne テゥtreinte, d窶冰n baiser窶 et oテケ tu as テゥtテゥ trop occupテゥ pour leur adresser un ultime souhait.窶
窶廨arde auprティs de toi ceux que tu aimes; dis-leur テ l窶冩reille que tu as besoin d窶册ux; aime-les et soigne-les bien; prends le temps de leur dire 窶徊e te comprends窶, 窶徘ardonne-moi窶, 窶徭窶冓l te plaテョt窶, 窶徇erci窶 et tous les autres mots d窶兮mour que tu connais.窶
窶弃ersonne ne se souviendra de toi pour tes pensテゥes secrティtes. Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer.窶
窶廛テゥmontre テ tes amis et テェtres chers combien ils comptent pour toi.窶


Déposé par colombine67 le 05/08/2015  

Lettre d'adieu
Gabriel Garcia Marquez a abandonnテゥ la vie publique pour des raisons de santテゥ : cancer lymphatique. Derniティrement sa situation s'est aggravテゥe. Il a envoyテゥ une lettre d'adieu テ ses amis, et grテ「ce テ Internet, elle est diffusテゥe テ travers le rテゥseau.
Si pour un instant Dieu oubliait que je suis une marionnette en chiffon et qu'il m'offre un morceau de vie, je profiterais de ce temps le plus possible. Je suppose que je ne dirais pas tout ce que je pense, mais en dテゥfinitive, je penserais テ tout ce que je dis. Je donnerais une valeur aux choses, pas pour ce qu'elles valent, mais pour ce qu'elles signifient. Je dormirais peu, je rテェverais plus, je crois que chaque minute passテゥe les yeux fermテゥs reprテゥsente soixante secondes en moins de lumiティre. Je marcherais quand les autres s'arrテェtent, je me rテゥveillerais quand les autres dorment.
Si Dieu m'offrait un morceau de vie, je m'habillerais simplement, me dテゥshabillerais sous le soleil, en laissant nu non seulement mon corps, mais aussi mon テ「me. Je prouverais aux hommes combien ils se trompent en pensant qu'on ne tombe plus amoureux en vieillissant et qui ne savent pas qu'on vieillit lorsqu'on cesse de tomber amoureux. Je donnerais des ailes テ un enfant, mais je le laisserais apprendre テ voler seul. J'enseignerais aux vieux que la mort ne vient pas avec l'テ「ge, mais avec l'oubli.
J'ai appris tant de choses de vous, vous les hommes... J'ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans savoir que le vテゥritable bonheur rテゥside dans la maniティre de l'escalader. J'ai appris que quand un nouveau-nテゥ serre fort de son petit poing, pour la premiティre fois, la main de son pティre, il le retient pour toujours. J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre de haut que pour l'aider テ se lever. J'ai appris tant de choses de vous, malheureusement elles ne me serviront plus テ grand chose, car lorsqu'on me rangera dans ce coffre, je serai malheureusement mort.
Dis toujours ce que tu sens et fais ce que tu penses. Si je savais que je te vois dormir aujourd'hui pour la derniティre fois, je t'embrasserais trティs fort et je prierais le Seigneur pour pouvoir テェtre le gardien de ton テ「me. Si je savais que ce sont les derniティres minutes oテケ je te vois, je te dirais "je t'aime", sans prテゥsumer bテェtement que tu le sais dテゥjテ. Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne une autre occasion de faire bien des choses, mais si jamais je me trompe et que je n'ai plus que ce jour, j'aimerais te dire combien je t'aime et que je ne t'oublierai jamais.
Le lendemain n'est garanti テ personne, qu'il soit jeune ou vieux. Aujourd'hui peut テェtre le dernier jour oテケ tu vois ceux que tu aimes. N'attends pas, fais-le aujourd'hui, car si demain ne vient pas, tu regretteras sテサrement de n'avoir pas pris le temps d'un sourire, d'une caresse, d'un baiser, car tu テゥtais trop occupテゥ pour pouvoir faire plaisir.
Garde prティs de toi ceux que tu aimes, dis-leur テ l'oreille combien tu as besoin d'eux, aime-les et traite-les bien, prends le temps de leur dire "je regrette", "pardonne-moi", "s'il te plaテョt, "merci" et tous les mots d'amour que tu connais. Personne ne se souviendra de toi pour tes pensテゥes secrティtes. Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer. Montre テ tes amis et aux テェtres chers combien ils sont importants pour toi.


Déposé par colombine67 le 04/08/2015  

CRテ吋O POUR LA VIE
Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres.
C窶册st prテゥcisテゥment parce que nous sommes tous diffテゥrents
que nous sommes tous uniques.
Ne fixe pas tes buts en fonction des autres.
Toi seul sais ce qui est bon pour toi.
Sois toujours テ l窶凖ゥcoute
De tes plus profonds dテゥsirs.
Tiens テ eux comme tu tiens テ la vie,
Car sans eux, la vie n窶册st rien.
Ne laisse pas la vie filer entre tes doigts
En songeant au passテゥ ou en rテェvant テ l窶兮venir.
Vis ta vie jour aprティs jour,
Et tu vivras ainsi intensテゥment
Chaque jour de ta vie.
Ne baisse pas les bras tant que tu as encore
Quelque chose テ donner.
Rien n窶册st jamais perdu窶ヲ
Tant que tu continues テ lutter.
N窶兮ie pas peur d窶兮dmettre que tu n窶册s pas parfait.
C窶册st ce lien fragile
Qui nous relie les uns aux autres.
Le meilleur moyen de trouver l窶兮mour
Est de le donner;
Le meilleur moyen de le perdre
Est de le retenir prisonnier;
Et le meilleur moyen de le garder
est de lui donner des ailes.
N窶凖ゥtouffe pas tes rテェves.
Ne pas avoir de rテェve, c窶册st テェtre sans espoir;
N窶凖ゥcarte pas l窶兮mour de ta vie en prテゥtendant quel n'existe pas...
テ閣re sans espoir, c窶册st errer sans but.
Ne fuis pas en avant tout au long de ta vie de sorte
que tu oublies d窶冩テケ tu viens et oテケ tu vas.
La vie n窶册st pas une course,
Mais un voyage dont il faut savoir goテサter chaque テゥtape.
La vie est faite de petits bonheurs qu窶冓l faut savoir apprテゥcier en tout
temps.
Texte de: Nancy Sims


Déposé par rafia le 03/08/2015  

Paroles de La Derniティre Berceuse
C'est l'heure
C'est l'heure,
Cette fois
Je le crois.
"J'ai peur
J'ai peur"
Mais ne t'en fais pas
Je suis lテ.
Le temps d'une derniティre berceuse
Il est loin le temps
Oテケ t'テゥtais amoureuse de la vie
Et maintenant,
Je pleure
Je pleure
Tu vas tellement, tellement nous manquer.
J'effleure
J'effleure
Ta peau de jolie fleur que tu quittes
Je suis lテ テ tes cテエtテゥs,
Le temps d'une derniティre berceuse
Il est loin le temps
Oテケ t'テゥtais amoureuse de la vie.
Je te laisse
Cette derniティre berceuse
Je te laisse
Dors, dors, dors.


Déposé par poutounou le 03/08/2015  

Quel beau programme !
*
FARNIENTE
*
Quand je n窶兮i rien テ faire, et qu窶凖 peine un nuage
Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
J窶兮ime テ m窶凖ゥcouter vivre, et, libre de soucis,
Loin des chemins poudreux, テ demeurer assis
Sur un moelleux tapis de fougティre et de mousse,
Au bord des bois touffus oテケ la chaleur s窶凖ゥmousse.
Lテ, pour tuer le temps, j窶冩bserve la fourmi
Qui, pensant au retour de l窶冑iver ennemi,
Pour son grenier dテゥrobe un grain d窶冩rge テ la gerbe,
Le puceron qui grimpe et se pend au brin d窶冑erbe,
La chenille traテョnant ses anneaux veloutテゥs,
La limace baveuse aux sillons argentテゥs,
Et le frais papillon qui de fleurs en fleurs vole.
Ensuite je regarde, amusement frivole,
La lumiティre brisant dans chacun de mes cils,
Palissade opposテゥe テ ses rayons subtils,
Les sept couleurs du prisme, ou le duvet qui flotte
En l窶兮ir, comme sur l窶冩nde un vaisseau sans pilote ;
Et lorsque je suis las, je me laisse endormir,
Au murmure de l窶册au qu窶冰n caillou fait gテゥmir,
Ou j窶凖ゥcoute chanter prティs de moi la fauvette,
Et lテ-haut dans l窶兮zur gazouiller l窶兮louette.
*
Thテゥophile Gautier, Premiティres Poテゥsies


Déposé par ovanek le 03/08/2015  


汳 汳 23 汳 汳
Pour toi,
je t'envoie un bateau de bisous sur une mer de caresses
poussテゥ par un vent de tendresse
** Pensテゥe **



Déposé par choupinou le 03/08/2015  


Nul ne l'a vue et, dans mon cナ砥r,
Je garde sa beautテゥ suprテェme ;
(Arriティre tout rire moqueur !)
Et morte, je l'aime, je l'aime.
J'ai consultテゥ tous les devins,
Ils m'ont tous dit : ツォ C'est la plus belle ! ツサ
Et depuis j'ai bu tous les vins
Contre la mテゥmoire rebelle.
Oh ! son joli poil livrテゥs au vent !
Ses yeux, crテゥpuscule d'automne !
Ses aboiements qu'encore souvent
J'entends dans la nuit monotone.
C'テゥtait la plus belle/le plus beau テ jamais,
Parmi les chiennes/chiens de la terre...
Et je l'aimais, oh ! je l'aimais
Tant, que ma bouche doit se taire.
Je n'ai pas honte de ce que je dis ;
Car nul ne saura oh combien je l'aimais
l'amour,テゥtait si fort si puissant pour elle/lui partie/i au paradis
Que je garde au fond de mon テ「me,notre histoire inachevテゥe
Que ces mots restent enfouis,
a jamais dans mon coeur mテゥmoire douce
Comme un coffret plein de louis
Au pied du mur couvert de mousse.


Déposé par colombine67 le 03/08/2015  

Lueurs d窶凖Ne
Quand une porte se ferme, une autre s窶冩uvre.
Qu窶册st-ce que je suis en train de faire de ma vie ?
Les difficultテゥs ne sont pas lテ pour me dテゥcourager,
mais pour me faire dテゥcouvrir quelque chose.
Je cesse de me sentir obligテゥe de faire ce que les autre attendent de moi,
je suis vraie avec moi-mテェme.
Je cesse d窶兮ttendre, car ce qui doit arriver viendra de toutes faテァons.
Je vis dans l窶冓nstant prテゥsent, sans me soucier du passテゥ ou du futur
Je prends contact avec ma force intテゥrieure.
Je rティgle ma situation devenue intolテゥrable, je m窶册n libティre.
Je porte attention aux coテッncidences, puisque le hasard n窶册xiste pas.
J窶兮ssume ma vie et je cesse de dテゥlテゥguer mon pouvoir aux autres.
Tout dテゥcoule de mon attitude Intテゥrieure.
Plus la place est prise par mes peurs,
moins j窶兮i d窶册space pour la Joie et l窶僊mour.
Aujourd窶冑ui, je dis Oui au changement.
Aujourd窶冑ui, je me dテゥgage de ma culpabilitテゥ,
je me pardonne et m窶兮ccepte telle que je suis.
La vie est un cadeau et je l窶兮ccepte, mテェme si je l窶兮i mal emballテゥ.
Je souris テ la Vie et je rayonne sur mon entourage.
Je dテゥfinis mes vrais besoins et abandonne les faux dテゥsirs.
Aujourd窶冑ui, je me respecte et ne renonce pas テ mes projets,
mテェme si les autres ne sont pas d窶兮ccord.
Je cherche テ ressentir le sens rテゥel dans tout ce qui m窶兮rrive.
Chaque personne que je rencontre dテゥtient un message
et j窶册n dテゥtiens un pour elle : je suis テ l窶凖ゥcoute.
Je re-crテゥe ma Vie, ma vie est le rテゥsultat de mes choix quotidiens.
Je ne cherche plus le chemin du bonheur, car le bonheur, c窶册st le chemin.
Le bonheur, c窶册st de se sentir remplie d窶僊mour, de le recevoir et de le redonner.


Déposé par rafia le 02/08/2015  

Une petite flamme
Une petite flamme
Un テゥclat de lumiティre
Fragile et solitaire
Perdu dans l'univers
Une petite flamme
Qui vacille parfois
Dans le triste et le froid
Mais qui ne s'テゥteint pas
Une petite flamme
A peine une テゥtincelle
Silencieuse et fidティle
Comme un テゥcho du ciel
Une petite flamme
Eclairant le chemin
Et chassant l'air de rien
Les noirceurs du chagrin
Elle me disait mon rテェve テ moi
C'est chanter le feu de mon テ「me
Et embraser ce que je vois
Moi je voudrais devenir flamme
Devenir une flamme
Brテサler par tous les temps
Et rテゥpondre en dansant
Aux colティres du vent
Devenir une flamme
Et donner sans compter
Tout l'or d'un feu sacrテゥ
Sans jamais l'テゥpuiser
Devenir une flamme
Et chanter l'テゥphテゥmティre
L'exil de la lumiティre
La brテサlure du mystティre
Devenir une flamme
Faire reculer le noir
Et rallumer l'espoir
Aux grisailles des regards
Elle me disait mon rテェve テ moi
C'est dissiper le vague テ l'テ「me
Faire voler le rire en テゥclats
Devenir un jour une flamme
Etre un jour une flamme
Pouvoir vaincre la nuit
Sans combat et sans bruit
D'une テゥtincelle de vie
Etre un jour une flamme
Et brテサler l'inutile,
L'encombrant, le futile
Et les guerres imbテゥciles
Etre un jour une flamme
Qui se tait et espティre
Silencieuse priティre
Quand le monde se perd
Etre un jour une flamme
Lテゥgティre comme une aile
Et semer dans le ciel
Des milliers d'テゥtincelles
Elle me disait mon rテェve テ moi
Quand je serai une vieille dame
C'est d'テェtre passionnテゥment lテ
Et ne plus テェtre qu'une flamme
N'テェtre plus qu'une flamme
Une flamme qui danse
Obstinテゥe dans l'enfance
N'テェtre qu'incandescence
N'テェtre plus qu'une flamme
N'テェtre qu'une lueur,
Un テゥclat, une chaleur
Un murmure du cナ砥r
N'テェtre plus qu'une flamme
N'avoir pour seul recours
Que de brテサler toujours
D'infini et d'amour
N'テェtre plus qu'une flamme
N'テェtre qu'une poussiティre
D'テゥtoile qui テゥclaire
A des annテゥes-lumiティre
Et brテサler comme un feu de joie
Chauffant le corps autant que l'テ「me
Mテェme en cendres, renaテョtre, tu vois
Pour redevenir une flamme
Une petite flamme
Qui chante l'テゥphテゥmティre
Un テゥclat de lumiティre
Dansant dans l'univers
(Fabienne Marsaudon)


Déposé par colombine67 le 02/08/2015  

LE COLLIER DE PERLE..
EST UNE HISTOIRE VRAIE ET VRAIMENT BELLE!
Une belle petite fille enjouテゥe avec des boucles blondes de presque 5 ans, en attendant avec sa maman prティs de la caisse, aperテァoit un collier de perles toutes brillantes en nacre dans une boite en aluminium rose!
'Oh s'il te plait, maman, est-ce que je peux les avoir? Maman je t'en supplie, s'il te plait?'
Vivement la maman regarda テ l'arriティre de la boite rose et se tourna vers ces petits yeux bleus qui lui suppliaient avec sa petite frimousse tournテゥe vers le haut.
'$1.85. C'est presque 2 dollars. Tu sais, si tu les veux vraiment, tu peux faire des choses extra テ la maison et en un rien de temps tu auras assez d'argent pour les acheter toi-mテェme. Et ton anniversaire est seulement dans une semaine, tu auras surement des sous de ta grand-maman aussi.'
Aussitot que Jenny retourna テ la maison, elle vida sa petite tirelire en forme de cochon... elle calcule 17 cents. Aprティs le diner, elle a fait plus que demander pour aider テ la maison et ensuite elle a テゥtテゥ chez la voisine Mme. Mc James en lui demandant si elle pouvait arracher ses mauvaises herbes pour 10 cents?
テ son anniversaire, sa grand maman lui donna un autre dollar et enfin elle avait assez d'argent pour s'acheter le collier. Oh, Jenny adorait ses perles. テa la faisait sentir madame et grande fille. Elle les portait partout テ l'テゥglise le dimanche, テ la garderie, mテェme au lit!
Les seules fois qu'elles les enlevaient c'テゥtait pour nager ou prendre un bain. Car sa maman lui avait dit que si elles テゥtaient trempテゥes, elles tourneraient peut-テェtre son cou vert.
Jenny avait un pティre qui l'aimait beaucoup et テ chaque soir quand il テゥtait temps de la mettre au dodo, il arrテェtait tout ce qu'il faisait pour aller lui raconter une belle histoire.
Un soir, aprティs avoir terminテゥ son histoire, il demanda a Jenny, 'Est-ce que tu m'aimes?'
'Oh que oui papa, tu le sais que je t'aime'
'Alors, donne-moi tes perles.'
' Oh, papa, pas mes perles. Mais tu peux avoir ma Princesse- le cheval blanc de ma collection. Celle avec la queue rose. Tu te souviens papa? C'est toi qui me l'a offerte. C'est ma prテゥfテゥrテゥe.'
'C'est ok, ma puce. Papa t'aime. Bonne nuit' Et comme toujours lui effleura la joue avec un bテゥcot.
Environ une semaine plus tard, aprティs le conte du soir, le papa de Jenny lui demanda encore, 'Est-ce que tu m'aimes?'
'Papa , tu sais que je t'aime'
'Alors, donne-moi tes perles.' 'Oh papa, pas mes perles. Mais tu sais tu peux avoir ma poupテゥe, la nouvelle, elle est toute neuve, celle que j'ai recue pour mon anniversaire, elle est si belle et tu peux mテェme avoir la petite couverture jaune qui est appareillテゥe テ ses souliers.'
'C'est ok. Dors bien. Que Dieu te bテゥnisse, ma puce. Papa t'aime.' Et comme toujours, il lui caressa la joue tendrement avec un bテゥcot.
Quelques soirs passティrent, et un soir quand son papa est entrテゥ dans la chambre, Jenny テゥtait assise comme une indienne au pied du lit. Comme il s'approchait d'elle, il remarqua son petit menton tout tremblant et une larme silencieuse qui coulait sur sa petite joue.
'Mais qu'as-tu Jenny? Qu'est-ce qui se passe?'
Jenny ne dit rien mais leva ses petites mains menues vers son papa. Et quand elle les ouvra, le collier de perles y テゥtait. Avec une voix tremblante elle lui dit, 'Voilテ papa, c'est pour toi.'
Avec ses propres larmes qui coulaient sur son visage, le gentil papa de Jenny pris les fausses perles d'une main et de l'autre sorti de sa poche, un テゥtui en velours bleu avec un collier en perles vテゥritables et lui donna.
Il les avaient depuis le dテゥbut. Il attendait seulement qu'elle lui donne les fausses perles pour qu'il puisse lui donner le vrai trテゥsor.
Comme Dieu, il attend de nous qu'on lui donne les choses fausses テ quoi on tient dans notre vie, pour les remplaテァer par un trテゥsor magnifique.
Tenez-vous テ quelque chose que Dieu veut que vous vous dテゥbarassiez?
Avez-vous des compagnons qui ne sont pas nテゥcessaire et vous font mal? Des habitudes, des activitテゥs, auxquelles vous テェtes si habituテゥ et attachテゥ qu'il semble impossible de se dテゥbarrasser?
Parfois c'est difficile de voir ce que l'autre main retient, mais croyez en une chose....* Dieu ne prendra jamais quelque chose テ quoi vous tenez sans le remplacer par quelque chose de mieux!
Vous pouvez faire 2 choses avec cette histoire
a) Vous la passez aux autres qui en seront touchテゥs
b) Vous pouvez la jeter et ne pas en テェtre touchテゥ.
Les plus beaux cadeaux arrivent, quand vous partagez l'amour et que vous touchez les autres au coeur.*


Déposé par luc78 le 01/08/2015  

Pensテゥe d窶冰n chien pour son maテョtre :
Quand demain commence sans moi,
Et que je ne suis pas lテ pour le voir,
Le soleil va briller et ouvrir tes yeux
Tous pleins de larmes pour moi.
Je voudrais tant que tu ne pleures pas,
Comme tu l窶兮s fait aujourd窶冑ui,
En te souvenant comment je posais ma tテェte
Sur tes genoux, de faテァon particuliティre...
Je sais combien tu m窶兮imes,
Autant que je t窶兮ime,
Et chaque fois que tu penses テ moi,
Je sais que tu vas me manquer aussi.
Mais quand demain commence sans moi,
S窶冓l te plaテョt, essaie de comprendre
Qu窶冰n ange est venu et a dit mon nom,
Et m窶兮 caressテゥ la patte.
Il m窶兮 dit que ma place テゥtait prテェte,
Dans le ciel au-dessus,
Et que je devais laisser en arriティre
Tous ceux que j'adore.
Mais, quand j窶兮i tournテゥ les talons,
Une larme a coulテゥ de mes yeux,
De toute ma vie, je n窶兮vais jamais pensテゥ
Que je devrais mourir .
J窶兮i eu tellement de choses テ vivre,
Tant d窶兮ssis et de coucher テ faire,
Il me semblait impossible
Que je te quitte窶ヲ
J窶兮i repensテゥ テ notre vie ensemble,
Je sais que tu es triste,
Je songe テ tout l窶兮mour que nous avons partagテゥ,
Et テ tout le plaisir que nous avons eu窶ヲ
Rappelles-toi comment je poussais ta main,
Et te piquais avec mon nez窶ヲ
La balle volante que je poursuivais joyeusement,
Le mテゥchant gars, que je devais agripper窶ヲ
Si je pouvais revivre hier,
Mテェme pour un peu de temps,
Je remuerais la queue et je t窶册mbrasserais,
Juste pour te revoir sourire.
Mais alors j窶兮i pleinement rテゥalisテゥ
Que cela ne pourrait jamais テェtre,
Que le nテゥant et les souvenirs
Prendraient ma place.
Et quand je songe aux friandises et aux jouets,
Il me manque de venir demain,
Mon cナ砥r canin se remplit de tristesse.
Mais alors j窶兮i franchi la porte du Ciel,
Alors que je me sentais si bien テ la maison ;
Dieu m窶兮 regardテゥ et m窶兮 souri,
De son magnifique trテエne d窶冩r.
Il m窶兮 dit ツォ Ceci est l窶凖ゥternitテゥ,
Et maintenant, bienvenue parmi nous,
Aujourd窶冑ui, ta vie sur terre est terminテゥe,
Mais ici, elle recommence
Je ne promets aucun demain,
Mais un aujourd窶冑ui qui durera toujours ;
Car vois-tu, chaque jour est le mテェme jour,
Il n窶凉 a pas la nostalgie du passテゥ.
Maintenant, tu as テゥtテゥ si fidティle,
Si confiant, loyal et sincティre ;
Bien qu窶凖 certains moments tu as fait des choses,
Que tu savais qu窶冓l ne fallait pas faire.
Mais les bons chiens sont pardonnテゥs,
Et maintenant, enfin, tu es libre;
Ainsi, ne t窶兮ssoirais-tu pas テ mes cテエtテゥs,
Et attendre ici mテェme avec moi? "
Donc, quand demain va venir sans moi,
Ne crois pas que nous sommes テゥloignテゥs.
Chaque fois que tu penses テ moi,
Je suis juste lテ, dans ton cナ砥r.


Déposé par rafia le 01/08/2015  

{De Lテ-haut} (Interprティte Thierry AMIEL)
De ce temps-lテ, je n'entends plus ma voix
De ce temps-lテ, je ne guide plus mes pas
De ce temps-lテ, je sais que je vais mais ne marche pas
Sans aucun repos, j'avance puisqu'il le faut
De lテ-haut, peux-tu me dire si les mots sont plus beaux?
Peux-tu me dire si l'air est aussi chaud?
Est-ce que tu le sens, est-ce que tu m'entends?
Dテゥsormais, s'il fait un peu plus frais
Ce n'est pas que le temps soit mauvais
Mais il est vrai que je me perds dans ce monde imparfait
Ni meilleur, ni plus laid mais juste un pテ「le reflet
De lテ-haut, peux-tu me dire si les mots sont plus beaux?
Peux-tu me dire si l'air est aussi chaud?
Est-ce que tu le sens, est-ce que tu m'entends?
Tous mes mots? Peux-tu me dire si leur sens est plus beau?
Peux-tu me dire si leur souffle est plus chaud?
Et s'ils te rテゥconfortent, lテ oテケ il t'emportent
Je ne rテェve qu'en noir et blanc
Mes souvenirs se mテェlent de sang et pourtant
Je me lティve pour faire semblant de vivre comme un vivant
De lテ-haut, peux-tu me dire si les mots sont plus beaux?
Peux-tu me dire si l'air est aussi chaud?
Est-ce que tu le sens, est-ce que tu m'entends?
Tous mes mots? Peux-tu me dire si leur sens est plus beau?
Peux-tu me dire si leur souffle est plus chaud?
S'ils te rテゥconfortent, lテ oテケ ils t'emportent... de
lテ-haut.


Déposé par colombine67 le 01/08/2015  

L'ARC-EN-CIEL
Un beau jour, toutes les couleurs du monde entier se mirent テ se disputer. Chacune prテゥtendait qu'elle テゥtait la plus belle, la plus importante, la plus utile, la prテゥfテゥrテゥe !
Elles se vantaient, テ haute voix, chacune テゥtant convaincue d'テェtre la meilleure. Le bruit de leur querelle s'enfla de plus en plus.
Soudain, un テゥclair d'une lumiティre aveuglante apparut dans le ciel, accompagnテゥ de roulements de tonnerre. La pluie commenテァa テ tomber テ torrents sans discontinuer.
Effrayテゥes, toutes les couleurs se tapirent et se rapprochティrent pour chercher un abri les unes prティs des autres.
La pluie prit la parole :
"Stupides crテゥatures qui vous battez entre vous, chacune essayant de dominer l'autre, ne savez-vous pas que c'est le Grand Esprit qui vous a faites toutes, chacune dans un but particulier, uniques et diffテゥrentes ?
Il aime chacune d'entre vous, il a besoin de vous toutes. Joignez vos mains et venez テ moi. Il va vous テゥtendre テ travers le ciel en un magnifique arc-en-ciel, pour vous montrer qu'il vous aime toutes, que vous pouvez vivre ensemble en paix. Comme une promesse qu'il est avec vous et comme un signe d'espテゥrance pour demain ..."
Ainsi, chaque fois que le Grand Esprit envoie une pluie pour laver le monde, il place l'arc-en-ciel dans son ciel, et quand nous l'apercevons, nous devrions nous rappeler qu'il veut que nous sachions, nous aussi, nous apprテゥcier les uns les autres et le louer de notre merveilleuse complテゥmentaritテゥ.
Lテゥgende Amテゥrindienne


Déposé par rafia le 31/07/2015  

Pr tous nos amours/canins.
AU REVOIR...
Petit テェtre de douceur,
Qui m'a donnテゥ tant de bonheur,
Toi, qui a tjrs charmテゥ mon coeur,
Aujourd'hui, je te pleure.
Petit テェtre de douceur,
Tu as enrichi ma vie,
De souvenirs tellement jolis,
Pr tjrs ds ma mテゥmoire, inscrits.
Petit テェtre de douceur,
Je n'ai pas vu arriver l'orage
Qui a empli mon coeur de rage.
La Mort t'a emportテゥ
Je n'ai mテェme pas ressenti que tu allais t'en aller.
Petit テェtre de douceur,
Toi mon enfant/canin et mon ami//e, pr toujours.
Toi qui ne trahit jamais
Ton sテゥjour sur terre, est bien trop court.
Et la grande faucheuse est un vautour.
Aprティs un dernier regard,
Contenant ta tendresse, sans fard
Tu m'as テエtテゥ mon dernier espoir,
Pourtant tu ne voulais pas mon dテゥsespoir.
Tu es parti//e doucement,
Te voilテ envolテゥ/テゥ
Avec ts tes regrets
Vers ce que l'on appelle l'ETERNITE.
Une certitude, tu ne voulais pas me quitter.
Va, mon tendre petit coeur,
Tu as ta place au Paradis
Mais STP, n'oublie pas notre bonheur.
Petit テェtre de douceur,
Toi qui a un si grand coeur,
N'oublie jamais ta maman.
Si c'est vrai qu'un jour l'on se retrouvera,
Je suis certaine que vers moi, tu reviendras.
Au revoir mon coeur,
Au revoir mon infini bonheur
Au revoir petit テェtre de douceur.
Au revoir mon テ「me soeur.,
----------------------------------------
Ma trティs chティre amie,
Je vs souhaite un excellent WE.
+ 1000 mercis.
+ 1000 bisous
Profitez bien de vos vacances !!!
Maryem, votre amie.
PS : Mille excuses si vs avez dテゥjテ reテァu cette prose, j'ai eu un petit souci avec ma rubrique (sur mon Apple)....oテケ je note mes envois. Mille mercis pr votre indulgence.


Déposé par BILLY2B le 31/07/2015  

Ma petite lumiティre qui brille dans la nuit mon espテゥrance le je ne sais quoi qui fait que j allais bien mon ange mon Billy tout s est enfuit avec toi il ne me reste que l absence . Je voudrais me rテゥveiller de ce mauvais rテェve mon bテゥbテゥ d amour tu me manques a l infini


Déposé par colombine67 le 30/07/2015  

Toi dont la voix s窶册ntend dans le souffle de la brise,
Toi dont l窶冑aleine donne vie au monde,
Nous avons besoin de ta force et de ta sagesse.
Fais que nous marchions dans ta beautテゥ,
Que jamais nos yeux ne se lassent de contempler
les ors et les pourpres du soleil couchant.
Aide-nous テ lire les messages que tu as cachテゥs dans les feuilles et les rochers.
Rends-nous sages, afin que nous saisissions ce que tu nous as enseignテゥ.
Fais que nous soyons toujours prテェts テ venir テ toi
les mains propres et le regard clair.
Ainsi quand la vie s窶凖ゥteindra comme s窶凖ゥteint le couchant,
sans honte, nos esprits pourront venir テ toi.
Transforme nos cナ砥rs afin que nous n窶册nlevions jamais
テ la beautテゥ de ta crテゥation plus que nous ne lui donnons.
Apprend-nous テ ne jamais rien dテゥtruire テ la lテゥgティre
pour satisfaire notre aviditテゥ, テ ne jamais oublier de prテェter nos mains
pour テゥdifier la beautテゥ de la terre ;
テ ne jamais prendre ce dont nous n窶兮vons pas besoin.
Rends-nous capables de comprendre que dテゥtruire la musique de la terre,
c窶册st crテゥer la confusion, ruiner son apparence,
et nous rendre aveugles テ la beautテゥ.
Polluer son doux parfum par notre insouciance,
c窶册st en faire une maison de puanteur.
Mais si nous prenons soin d窶册lle, la terre prendra soin de nous.
(priティre amテゥrindienne)


Déposé par rafia le 29/07/2015  

Parce que notre souffrance est la mテェme...lorsque notre Amour/Canin.....nos Amours /Canins..ns quitte//ent
Il est des faits et des images qui restent gravテゥes テ jamais
Ds ma mテゥmoire, comme un album souvenirs, ils sont stockテゥs.
Certains テゥvoquent des moments tendres,
Si joyeux qu'ils me font fondre.
Mais dans les moments d'infinie tristesse
C'est l'absence qui blesse;
Les souvenirs accumulテゥs au fil des ans
Me font tjrs souffrir autant.
Ma douleur je voudrais l'assimiler,
Mais toutes vos absences me font pleurer,
Lorsque je feuillette le livre de ma vie
Seule, quand vient la nuit.
Je me surprends テ rテェver,
Ts mes souvenirs dテゥambulent ds mes pensテゥes.
Je ne peux que constater
Mes amours/westies combien vs me manquez.
Je n'ai que des moments de bonheur
Ds toute leur splendeur,
Je peux encore ressentir toute la joie
Que vs ns donniez autrefois.
Mais la douleur atroce dテゥgaine
Pendant que nos souvenirs j'テゥgrティne,
Le bonheur s'est テゥteint
Avec vos dテゥparts, il a pris fin.
Il y a aussi les moments d'accalmie
Qui adoucissent ma vie,
C'est un peu comme les nuages
Qui avant l'orage, passent.
Avec vs j'ai テゥcrit
Les plus belles pages de ma vie,
Il faisait si bon vivre
Je pourrais en テゥcrire tout un livre.
Je sais que d'autres テゥpreuves m'attendent,
La vie n'est jamais tendre
Mais peut-テェtre qu'un peu de bonheur
Dans l'avenir mettra de la couleur.




L'Album photo contient 5 photos






<

Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie



Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       


Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut