Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur SEVEN
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de SEVEN a été vue 15 490 fois.

En hommage à
SEVEN

YORKSHIRE-TERRIER
Il est né le :25/12/2001
Il nous a quittés le :18/08/2016
 



En hommage à SEVEN

Pour toi mon merveilleux petit Amour qui m'a donné les plus belles années de ma vie.
Tu es et tu resteras pour toujours dans mon cœur.
Ton départ a laissé un grand vide dans la maison, le jardin semble inanimé sans ta présence, tu étais mon rayon de soleil, mon bébé d'amour, mon trésor.
Je t'aime mon petit Kinou, je suis si malheureuse sans toi, je donnerai tout ce que j'ai pour que tu sois encore là, pour pouvoir t'embrasser, te prendre dans mes bras, pour sentir tes bisous sur ma joue.
Tu étais tout pour moi mon petit cœur, j'espère te retrouver un jour et que plus jamais nous ne soyons séparés, c'est trop dur sans toi.
Je t'aime, je t'aime et plus encore, ne l'oublie jamais mon bel Amour

********************************************************************************

18 octobre 2017
Déjà 14 mois ont passé loin de toi mon trésor, et que de larmes ont coulé et coulent encore tant ce manque de toi me fait mal.
Toi mon tout petit, mon bébé adoré, toi mon petit canaillou qui savais me rendre le sourire les jours où je n'étais pas bien. Tu me connaissais par cœur, tu anticipais toujours sachant ce qui pouvait me faire plaisir.
Tu m'as donné le meilleur et ce, jusqu'à ce dernier jour d'aout 2016 ou ton petit cœur s'est arrêté de battre tout contre le mien.
Du premier jour où tu es arrivé dans ma vie au dernier jour, tu ne m'as jamais déçue, tu m'as donné cet amour inconditionnel et sans limites, tu étais "mon tendre et merveilleux amour" comme je t'appelais souvent.
Jamais avant toi on ne m'avait autant aimé...
Merci mon petit Trésor, pour ces années de bonheur que tu m'as permis de vivre.
Je t'aime et plus encore...

********************************************************************************

1er janvier 2018
Une deuxième année commence sans t'avoir pour m'accompagner, oh mon doux petit trésor, comme c'est dur sans toi, j'ai tant de tristesse en moi depuis cet été où tes jolis yeux plein de douceur se sont fermés pour toujours.
Tu étais mon petit fou-fou, mon petit rayon de soleil qui enchantait ma vie, tu étais le joie de vivre, jusqu'à ce que cette maladie ne t'anéantisse toi qui étais si vif et si plein de fougue.
Nous avons eu une vie bien remplie tous les deux, nous avons parcourus des milliers de kilomètres fais de superbes balades, et nous avons eu tant et tant de merveilleux moments avec Saphir...
Que ces années ont passé vite, trop vite, à peine le temps pour voir qu'une toute petite partie de ce que j'aurais voulu découvrir encore avec toi et ton frère.
Aujourd'hui, en ce premier jour de 2018, je n'espère qu'une chose, c'est vous retrouver très bientôt tant vous me manquez tous les deux.
Je t'aime mon merveilleux petit Seven, je t'aime comme je ne pourrais plus jamais aimer, tu étais mon tendre amour et aucun autre jamais ne pourra te remplacer dans mon cœur, ni toi ni Saphir, vous deux,vous ne faites qu'un dans mon cœur et je vous aime plus que tout, pour l'éternité.

********************************************************************************

18 janvier 2018
Aujourd'hui cela fait exactement 17 mois que tu es parti de l'autre côte du pont de l'arc en ciel, et depuis tout ce temps je ne cesse de penser à toi chaque jour, 17 mois sans qu'un seul jour ne se passe sans te pleurer tant tu me manques. Aucun autre ne pourra jamais te remplacer dans mon cœur, tu es mon petit amour au même titre que l'était ton frère Saphir, je t'aime mon merveilleux petit amour, tu es et tu seras toujours mon bébé à moi, celui qui avait conquis mon cœur dès la première rencontre.
J'espère de tout mon cœur pouvoir un jour te rejoindre.
Attends-moi mon petit cœur, où que tu puisses être je te retrouverai...

********************************************************************************

18 février 2018
Aujourd'hui cela fait 1 an 1/2 que tu n'es plus avec moi mon petit amour, 18 mois que je te pleure chaque jour.
Chaque larme versée est un "je t'aime" pour toi, ce manque cruel de toi ne s'estompe pas, au contraire, il est de plus en plus dur, et de plus en plus lourd à porter.
Je pense à ce tout dernier jour que nous avons passé, cette épreuve terrible pour te dire ce dernier "au revoir", ce dernier "je t'aime" avant que tes petits yeux ne se ferment pour toujours, tout contre moi.
Toi mon merveilleux petit amour, j'ai du te laisser t'en aller vers un ailleurs où tu ne souffres plus, c'est du moins ce que j'espère...
SEVEN, mon tendre amour, toi qui étais mon petit rayon de soleil, tu m'as tant donné durant les trop courtes années de ta vie, tu as consolé mes chagrins, tu m'as redonné confiance en la vie, et surtout, tu m'as tant aimé...
Merci mon cœur pour cette vie d'amour que tu m'as donné jusqu'à cet ultime jour d'aout 2016, et pour ce bonheur que tu as été et que tu seras toujours pour moi.
Je t'aime Trésor

********************************************************************************

18 aout 2018
Nous sommes aujourd'hui le 18 aout, un de ces jours que je déteste le plus dans l'année depuis maintenant 2 ans...
2 années sans Toi mon Amour, et tant de larmes, de manque, de sentiment de culpabilité, 2 années à croire que je vais me réveiller de ce cauchemar qui me hante,2 années à me dire que non, tu ne peux pas être parti pour toujours, 2 années à refuser l'inacceptable !
Mon bébé d'amour, Toi si petit, si gentil, si beau, comment est-ce que j'aurais pu m'imaginer être séparée de Toi un jour ?
La vie m'a offert le plus beau des cadeaux: Toi !
Pourquoi t'a-t-elle envoyé à moi pour te reprendre ? Pourquoi si peu d'années nous ont t'elles étaient données, pour quoi ne suis-je pas partie en même temps que Toi ?
Pourquoi est-ce que je dois continuer ce chemin sans Toi, et où aller sans Toi ?
Le ciel s'est assombri ce 18 aout 2016, le soleil ne brille plus pour moi, et lorsqu'il m'arrive de regarder les étoiles, elles sont devenues ternes, ma vie n'est plus la même sans Toi, plus jamais je ne serais heureuse tant que je ne t'aurais pas retrouvé, mon petit astre d'amour.
Tu étais ma lumière, de ta présence tu éclairais mes jours et mes nuits, de ton amour tu allégeais tous mes chagrins, tu étais mon petit protecteur, celui qui me rendais moins vulnérable, plus grande, plus forte, plus courageuse...
Mon Seven, vivre avec Toi, c'était chaque jour un enchantement, tous ces été passés ici et là avec Toi, ton tout premier été en Bretagne en juin 2002 alors que tu n'avais que 6 mois, tu étais si mignon mon petit Cœur, arpentant ces petits chemins de bord de mer, montant sur les rochers, oui, déjà si jeune tu jouais les aventuriers...Puis la Haute Savoie, les montagnes, les prairies aux milles fleurs, je te revois courir dans cette plaque de neige en haute altitude, une première pour Toi, tu courais, tout content de cette découverte, tu te roulais dedans, tu grattais avec tes petites patounettes de bébé cette chose blanche que tu n'avais encore jamais eu l'occasion de voir...
Nous avons eu des étés merveilleux, jusqu'à ce que tu ne tombes malade, ce dernier été en 2016, il restera le pire de toute ma vie, cet été-là, Mon Cœur tu as été arraché à moi, mon univers s'est effondré, ma vie a basculé dans le néant....
Depuis, j'attends ce jour où moi aussi je passerai de l'autre côté du miroir et où je pourrais enfin te retrouver....

"Oh, mon amour
Mon doux mon tendre mon merveilleux amour
De l'aube claire jusqu'à la fin du jour
Je t'aime encore, tu sais, je t'aime..."

J. Brel

****************************************************************

18 Aout 2019

Mon Venou
Il y a 3 ans aujourd’hui, j’ai connu la plus grande douleur jamais vécue.
Cet été là, j’ai dû te dire ce dernier au revoir, il m’a brisé le cœur.
Toi mon Merveilleux Seven, qui m’a donné tant d’amour durant toute ta vie, Toi qui étais tout pour moi, mon Bébé, mon fils, mon ami, mon confident, mon Bien Aimé, je n’arrive toujours pas à faire ce deuil de Toi, je t’aime trop pour accepter l’inacceptable.
Toi qui qui m’a tant aimé, tu n’avais d’yeux que pour moi, tu savais comment me rendre heureuse, mettre du baume sur mon cœur lorsque j’étais triste, tu savais tout de moi, tu me rendais heureuse, nous étions fusionnels tous les deux, pas besoin de paroles pour se comprendre, un regard suffisait.
Je n’oublierai jamais ce dernier « je t’aime » dans tes yeux ce jour-là, ce maudit jour où tu t’es endormi dans mes bras pour toujours.
Mon Venou, ce jour-là, je n’aurais jamais voulu le vivre, je l’ai tant redouté…
Devoir te laisser partir m’a anéantie, j’avais tant d’amour à te donner encore.
Sans Toi à mes côtés, c’est comme un été sans soleil, un printemps sans fleurs, une nuit sans étoiles, ma vie n’est et ne sera plus jamais la même, les nuages ont assombri mon ciel, et mon cœur est naufragé.
Tu manques à ma vie mon Tendre Amour, comment retrouver la paix dans mon cœur alors que tu n’es plus là ?
Je voudrais encore pouvoir te serrer contre moi et te murmurer cette douce chanson que je te chantais, Toi mon Bien Aimé, mon Petit Garçon, mon plus Grand Amour, si tu savais combien je t’aime…
Mon Merveilleux Seven, tu m’as tant donné durant toute ta vie, grâce à Toi, j’ai connu le meilleur, mes plus belles années aussi je le ai partagées avec Toi, Petit par la taille mais si grand par tout l’amour que tu me donnais, les petits coups de langue sur mon visage le matin au réveil, les câlinous à n’en plus finir, les parties de balle, ce rituel auquel tu tenais chaque soir, les regards remplis d’amour que tu me donnais, notre vie était faite que de moments de bonheur.
Je n’imaginais pas qu’il pouvait y avoir autant d’amour en Toi lorsque je suis venue te chercher alors que tu n’étais encore qu’un Bébé.
Mon Bébé adoré, tu as grandi dans l’amour, même si nous avons aussi partagé bien des tempêtes, notre amour nous a rendus plus forts Toi et moi pour les affronter, je ne te remercierais jamais assez pour m’avoir soutenue dans toutes ces périodes difficiles que j’ai dû affronter.
Je ne cesserais jamais de t’aimer, tu es l’amour de ma vie pour toujours, mon Petit Venou adoré, mon Trésor, mon Ange, je t’aime à l’infini

****************************************************************
Cette chanson que j'ai entendue, comme un signe évident de toi mon Ange....


"Mourir auprès de mon amour"

S'il faut mourir un jour
Je veux que tu sois là
Car c'est ton amour
Qui m'aidera à m'en aller vers l'au-delà

Alors je partirai,
Sans peur et sans regret
Et dans mon délire, je revivrai toute une vie de souvenirs

Pour traverser le miroir,
Je ne veux que ton regard
Pour mon voyage sans retour
Mourir auprès de mon amour
Et m'endormir sur ton sourire

Le temps qui nous poursuit
Ne peut nous séparer
Même après la vie
Nos joies passées vont nous unir à l'infini
Pour m'enfoncer dans la nuit
Et renoncer à la vie
Je veux dans tes bras qui m'entourent
Mourir auprès de mon amour
Et m'endormir sur ton sourire

Pour traverser le miroir
Je ne veux que ton regard
Pour mon voyage sans retour
Mourir auprès de mon amour
Et m'endormir sur ton sourire.

****************************************************************
MERCI DU FOND DU COEUR A VOUS TOUS QUI ETES VENUS NOMBREUX METTRE UN BOUQUET, UNE BOUGIE, OU UN MESSAGE LORS DE LA DATE ANNIVERSAIRE DU DEPART DE SEVEN MON PETIT ANGE D'AMOUR









1 bougie

Déposé par Jacky50 19/01/2020 18:03
De la part de
 
 





1239 Fleurs

  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    bonne nuit petit ange
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    bonne annee petit sevenou des milliers de bisous pour toi
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Un autre bouquet magique ? Il t'apportera douceur et amour. Et de ton Paradis, tu continueras à veiller sur ta Maman comme elle a veillé sur toi. Bonne année, Seven et mille bisouxx et caresses.
  • Déposé par co33Déposé par co33
    25/12/2019 Joyeux Noel et bon anniversaire Mon trésor, je te fais mille bisous de mon coeur
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    bon anniversaire petit sevenou
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
    bonnes fêtes de fin d'année avec mes petits anges,ensemble,tous la haut ainsi de bonnes fêtes a ta maman qui t'aime tant,même si on sait qu'au fond de nous la peine est grande,et ne guérie pas...<3
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Un bouquet magique : il apparait dans ton jardin et ce soir tu seras à nouveau auprès de ta Maman, tu passeras Noël avec elle et vous vous endormirez l'un contre l'autre... Joyeux Noël, Seven.
  • Déposé par co33Déposé par co33
    Une envolée d'mour de mon coeur vers le tien mon Trésor, je t'aime fort mon Venou
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    bon noel a toi petit sevenou ainsi quebon anniversaire avec un peu d avance
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    tendres calins petit ange
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    un petit coucou de ton ami capcap
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    de douces caresses a un petit ange nomme seven
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Pour un doux dodo, enrobé de gros bisouxx et de tendres câlins. Bonne nuit, Seven.
  • Déposé par co33Déposé par co33
    Dans un mois ce sera ton anniversaire mon Trésor, encore un jour de tristesse supplémentaire sans toi qui me manque tant
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    tendres penssees pour un petit ange
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    tendres calin pour un petit ange pensees pour la petite cerise
  • Déposé par jcDéposé par jc
    Pour tous vos petits anges. Amitiés de jc.
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    tendres calins
  • Déposé par co33Déposé par co33
    Je t'aime mon merveilleux petit Amour, bisous de mon coeur vers le tien
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    des bisous pour un petit ange



281 messages



Déposé par poutounou le 12/01/2020  

A quand le printemps ???
*
Et de grandes clartés nous danserons dans l’âme
A la lueur du bois qui semblera joyeux
*
L'innocence
*
Si tu veux nous ferons notre maison si belle
Que nous y resterons les étés et l'hiver !
Nous verrons alentour fluer l'eau qui dégèle,
Et les arbres jaunis y redevenir verts.
*
Les jours harmonieux et les saisons heureuses
Passeront sur le bord lumineux du chemin,
Comme de beaux enfants dont les bandes rieuses
S'enlacent en jouant et se tiennent les mains.
*
Un rosier montera devant notre fenêtre
Pour baptiser le jour de rosée et d'odeur ;
Les dociles troupeaux, qu'un enfant mène paître,
Répandront sur les champs leur paisible candeur.
*
Le frivole soleil et la lune pensive
Qui s'enroulent au tronc lisse des peupliers
Refléteront en nous leur âme lasse ou vive
Selon les clairs midis et les soirs familiers.
*
Nous ferons notre coeur si simple et si crédule
Que les esprits charmants des contes d'autrefois
Reviendront habiter dans les vieilles pendules
Avec des airs secrets, affairés et courtois.
*
Pendant les soirs d'hiver, pour mieux sentir la flamme,
Nous tâcherons d'avoir un peu froid tous les deux,
Et de grandes clartés nous danserons dans l'âme
A la lueur du bois qui semblera joyeux.
*
Émus de la douceur que le printemps apporte,
Nous ferons en avril des rêves plus troublants.
- Et l'Amour sagement jouera sur notre porte
Et comptera les jours avec des cailloux blancs...
*
Anna de NOAILLES (1876-1933)


Déposé par poutounou le 05/01/2020  

Je colle mon nez à la vitre...
*
Mon hiver
*
Mon hiver est parfumé
De cendres, de feux de cheminées,
D’encens et de lavande
pour tous mes enrhumés...
Mon hiver est beau,
De blanc et de glace,
De givre sur les arbres,
De palais transparents.
Mon hiver je l’entends
Grincer dans les branches,
Craquer sous mes pas,
Souffler dans les ruelles...
Je colle mon nez à la vitre
Mon hiver est buée
A nouveau il m’invite,
à me recroqueviller.
*
Veronik Leray


Déposé par poutounou le 01/01/2020  

Je crois que ce magnifique poème de Céline Desliens résume ce que devrait être cette nouvelle année 2020, et qu’il n’y a rien à ajouter, si ce n’est le souhait de continuer à prendre le temps de fleurir nos chers Anges disparus, tant que notre santé nous le permet…
*
Amicalement,
*
Martine, Rubens, Diesel et petit foufou d’Iron
*
Nouvelle année
*
Que cette année nouvelle
Soit pour vous un poème
Un livre magnifique
Aux mots de diadème
Un morceau de musique
Un tableau de Sisley.
*
Que cette année prochaine
Ressemble à une fleur
Un arc-en-ciel tendu
Aux dessus de nos peurs
Une cascade nue
Un lever de soleil.
*
Que cette année encore
Vous offre la beauté
D'horizon infini
Dans vos bras refermés
De voyages, d'amis
D'introuvables trésors.
*
Que cette année enfin
Vous apporte la paix
Une santé de fer
Dans un moral d'acier
Le bonheur, la lumière
La liberté, toujours.
*
Céline Desliens.


Déposé par poutounou le 29/12/2019  

T’aimer mon Ange, t’aimer à faire trembler la mort !!!
*
AIMER
*
Aimer la vie jusqu’à supplier la mort
Aimer à vie, aimer à tort
Aimer pour ne rien recevoir
Aimer jusqu’au dernier regard
Un souffle qui passe
Un nuage qui s’efface
Aimer à n’y rien comprendre
Aimer quand il n’y a plus à prendre
Qu’un vide incolore
Au fond d’un puits qui dort
*
Aimer le mur qui boit l’horizon
À l’ombre d’une main verrouillé
Aimer avec, aimer selon
Aimer le chemin perdu dans la vallée
Celui qui ne mène nulle part
Aimer jusqu’au point de départ
Aimer toujours, aimer encore
À faire trembler la mort
*
Aimer si fort
Que le vent se fige
Pour glisser dans un vertige
Aimer seul ou bien à deux
À deux, mais pas plus seul qu’avant
Quand les mots de tes yeux
Ricochent sur les parois du temps
T’aimer jusqu’à ne plus aimer
Que de t’aimer
*
(Auteur inconnu)


Déposé par poutounou le 25/12/2019  

Je souhaite de Joyeuses Fêtes de Noël à tous les gentils membres du cimetière virtuel. Que vos Anges tant aimés vous rendent visite dans vos rêves pour égayer votre vie et chasser le chagrin causé par leur départ…Poutounoux tout doux à vous tous !
*
Les douze lutins
*
Ils sont douze lutins
Dans ce joli village
De songe et de cristal
Derrière les montagnes
Trois qui frappent l'enclume
Et remplissent d'étoiles
La forge du grand gel
Trois qui font à l'enseigne
Du Rire de l'Hiver
De frais gâteaux de neige.
Trois qui tirent l'alêne
En secret dans la basse
Échoppe du sommeil
Trois autres qui allument
Leurs petites lanternes
Et n'attendent qu'un signe
Pour s'en aller sonner
Les cloches de Noël
*
Paul-Alexis Robic


Déposé par poutounou le 22/12/2019  

Avoir ta patte dans ma main, l’instant seulement d’une pause…
*
L'INSTANT D'UNE PAUSE
*
L’instant d'une pause
Le bonheur est fait de rien
Et de mille petites choses
De se lever le matin
Sans plus en chercher la cause
De savoir que le chemin
Parfois peut-être morose
Et dans un sourire malin
Être prêt pour une pause
Il y a des jours où tout est gris
Et où l'on ne voudrait rien voir
Et puis, il y a notre coeur aussi
Qui nous conduit jusqu'au soir
Il y a cette solitude intense
Qui existe et qui est là
C'est dans ces moments, je pense,
Que je peux rêver de toi
À chercher, à tout comprendre
Je me demande si je verrais
Un jour les fleurs en décembre
Et la neige en été
Sur le site de mon coeur
Il y a tant de va-et-vient
Et j'en ressens la douleur
De la nuit jusqu'au matin
Le bonheur est fait de rien
Et de mille petites choses
D'avoir ta patte dans ma main
L'instant seulement d'une pause.


Déposé par poutounou le 15/12/2019  

Que c’est bien dit : « elle crie dans le silence ». J’en ai « crié » des larmes quand tu es parti mon Ange…
*
UNE LARME
*
Soudain elle surgit venue des profondeurs,
sa valeur est inestimable tant elle est vraie.
Plus riche qu'un trésor, elle perle au gré du moment,
scintillante de vérité et pourtant si indéchiffrable
qu'aucun n'eut pensé de la comprendre.
Merveille qu'elle est, elle s'écoule vivement
pour laisser fuir l'autre qui la suit.
Rempli de joie ou de mélancolie,
seul l'être qui la laisse filer peut la comprendre
car elle crie dans le silence.
*
Où il y a une larme,
il y a un coeur.


Déposé par poutounou le 08/12/2019  

Il est encore très loin le Printemps !!!
*
L'automne
*
Quand s'annonce l'automne
La marmotte marmonne,
Rentre dans sa maison
Et dit : "C'est la saison
Où mon lit a du bon ;
Dormons."
Et elle attend le temps du soleil…
Le printemps
En dormant…
*
Georges Jean


Déposé par poutounou le 01/12/2019  

Et oui, bientôt l'hiver !!! Sortez gants et bonnet !!!
*
Les feuilles mortes
*
Tombent, tombent les feuilles rousses,
J'entends la pluie sur la mousse.
*
Tombent, tombent les feuilles molles,
J'entends le vent qui s'envole.
*
Tombent, tombent les feuilles d'or,
J'entends l'été qui s'endort.
*
Tombent, tombent les feuilles mortes,
J'entends l'hiver à ma porte.
*
Pernette Chaponnière ("L'écharpe d'iris" - Ed Hachette)


Déposé par poutounou le 24/11/2019  

Le bel automne
*
À pas menus, menus,
Le bel automne est revenu
Dans le brouillard, sans qu’on s’en doute,
Il est venu par la grand’route
Habillé d’or et de carmin.
Et tout le long de son chemin,
Le vent bondit, les pommes roulent,
Il pleut des noix, les feuilles croulent.
Ne l’avez-vous pas reconnu ?
Le bel automne est revenu.
*
Raymond Richard


Déposé par poutounou le 17/11/2019  

LE SILENCE DES MOTS
*
Si seulement il existait des mots
qui sauraient te raconter,
je trouverais les plus beaux
ceux qui ne peuvent rien briser.
*
Je les placerais devant toi
sur une tendre mélodie
et ils t'exprimeraient ce que moi
je n'ai encore jamais dit.
*
De ta tendresse et de ta douceur
ils sont le lien qui nous unit
car j'y ai trouvé dans ton coeur
un amour infini.
*
Pourquoi donc cette solitude
d'un coeur qui a tant souffert,
vient blesser les habitudes
comme si elles ne savaient que faire.
*
Ce matin je pense à toi
et les mots dansent devant mes yeux,
j'aimerais être contre toi
plus un seul mot, rien que nous deux.
*
Dans le silence de chaque mot
il y a tant de paroles et d'amour
que tout ce que mon coeur trouve beau,
grandit à chaque jour.
*
(Auteur inconnu)


Déposé par poutounou le 10/11/2019  

Jolie petite poésie
*
Donnez-moi des oiseaux, dit l’arbre,
donnez-moi une foule d’oiseaux :
des moineaux, des hirondelles,
des étourneaux, des tourterelles,
des merles, des mésanges
et un coucou,
un seul,
comme un bijou,
contre mon coeur.
Couvrez-moi d’oiseaux,
de toutes les couleurs
afin que ce manteau de plume
me tienne chaud pendant l’hiver
quand mes feuilles, une à une,
mortes, au vent cruel
s’en sont allées.
*
Jean Joubert


Déposé par poutounou le 01/11/2019  

En ce jour de Toussaint, je vous souhaite à tous de merveilleux souvenirs de ceux qui ne sont plus...
*
Une odeur, un geste, une musique, un endroit, et tu es là, auprès de moi… !!!
*
QU'UN VOILE
*
Il n'y a qu'un voile,
qu'un voile qui nous sépare.
Il y a un souffle qui nous unit, celui des âmes,
si doux, si fin, si persistant,
"Je suis là, au-delà du savoir, du visible, de l'audible" dit la voix.
"Il n'y a que ce voile qui nous sépare
et tu me sens parfois".
Une odeur, un geste, une musique, un endroit,
et je suis là, auprès de toi ;
tu m'entends rire, discourir de ce qui était.
Désormais c'est un trésor au fond de toi.
Il n'y a qu'un voile si fin pourtant si infranchissable,
impénétrable car nul ne sait ce qui est au-delà.
Nul ne doit savoir,
on n'en revient pas,
c'est l'éblouissant interdit.
Mais, pour les cœurs, la frontière n'existe pas,
l'amour brûle ce voile si tenu et retrouve le feu de l'éternel.
L'amour ne craint l'éblouissement mais s'en nourrit constamment.


Déposé par poutounou le 27/10/2019  

Une maille à l’endroit, une maille à l’envers ! L’hiver approche à grands pas ! Sortons nos pelotes de laine… !!!
*
L’écureuil
*
Dans le tronc d'un platane
Se cache une cabane.
Un petit écureuil
Est assis sur le seuil.
Il mange des cerises,
Tricote une chemise;
Recrache les noyaux,
Se tricote un maillot;
Attaque les noisettes,
Fait des gants, des chaussettes...
Qu'importe s'il fait froid !
Tant pis si vient l'hiver !
Une maille à l'endroit,
Une maille à l'envers :
L'écureuil, fort adroit,
Se fait des pull-overs.
*
Jean-Luc Moreau


Déposé par poutounou le 20/10/2019  

Je brille sur tous les yeux en pleurs qu’aucun sommeil n’atteint.
*
Une voix du ciel
*
Je suis l'astre des nuits. Je brille, pâle et blanche,
Sur la feuille qui tremble au sommet d'une branche,
Sur le ruisseau qui dort, sur les lacs, bien plus beaux
Quand mes voiles d'argent s'étendent sur leurs eaux.
Mes rayons vont chercher les fleurs que je préfère,
Et font monter au ciel les parfums de la terre ;
Je donne la rosée au rameau desséché,
Que l'ardeur du soleil a, sur le sol, penché.
Sitôt que je parais, tout se tait et repose,
L'homme quitte les champs, et l'abeille la rose :
Plus de bruit dans les airs, plus de chant dans les bois ;
Devant mon doux regard nul n'élève sa voix,
De la terre ou du ciel aucun son ne s'élance,
J'arrive avec la nuit, et je règne en silence !
Je cache mes rayons quand le cri des hiboux
Vient troubler mon repos et mon calme si doux.
*
Je suis l'astre des nuits ; je brille, pâle et blanche,
Sur le cœur attristé, sur le front qui se penche,
Sur tout ce qui gémit, sur tout ce qui se plaint,
Sur tous les yeux en pleurs qu'aucun sommeil n'atteint.


Déposé par poutounou le 13/10/2019  

Coulez, ô larmes éternelles, car ici-bas je reste seul…
*
L'ange envolé.
*
Poète : François-Marie Robert-Dutertre (1815-1898)
*
Mon ange a reployé ses ailes
Et dort glacé sous un linceul ;
Coulez, ô larmes éternelles,
Car ici-bas je reste seul.
*
Ô chère ombre au ciel envolée,
Chaque nuit sous les noirs cyprès
Versant des pleurs sur ton blanc mausolée,
Je viens épancher mes regrets.
*
Cette douce sœur de mon âme,
Pour charmer mon cœur attristé,
Me parlait encore de sa flamme
Sur le seuil de l'éternité.
*
Ô chère ombre au ciel envolée,
Chaque nuit sous les noirs cyprès
Versant des pleurs sur ton blanc mausolée,
Je viens épancher mes regrets.
*
Si jusqu'à toi, de cette terre
S'élève mon chant désolé,
Sois attentive à ma prière
En ton beau royaume étoilé.
*
Ô chère ombre au ciel envolée,
Chaque nuit sous les noirs cyprès
Versant des pleurs sur ton blanc mausolée,
Je viens épancher mes regrets.


Déposé par poutounou le 06/10/2019  


Jamais nous ne vous oublierons, doux Anges que vous êtes….
*
Oubli
*
Allez, vieilles amours, chimères,
Caresses qui m'avez meurtri,
Tourments heureux, douceurs amères,
Abandonnez ce coeur flétri !
*
Sous l'azur sombre, à tire-d'ailes,
Dans l'espoir d'un gîte meilleur,
Fuyez, plaintives hirondelles,
Le nid désormais sans chaleur !
*
Tout s'éteint, grâce aux jours moroses,
Dans un tiède et terne unisson.
Où sont les épines des roses ?
Où sont les roses du buisson ?
*
Après l'angoisse et la folie,
Comme la nuit après le soir,
L'oubli m'est venu. Car j'oublie !
Et c'est mon dernier désespoir.
*
Et mon âme aux vagues pensées
N'a pas même su retenir
De toutes ses douleurs passées
La douleur de s'en souvenir.
*
Catulle MENDÈS (1841-1909)


Déposé par poutounou le 29/09/2019  

Vous êtes mort un matin, un après-midi ou un soir, magnifiques Anges !!! « Et la plus morte mort est d’avoir survécu » !!!
*
Vous êtes mort un soir
*
Vous êtes mort un soir à l'heure où le jour cesse.
Ce fut soudain. La douce et terrible paresse
En vous envahissant ne vous a pas vaincu.
Rien ne vous a prédit la torpeur et la tombe.
Vous eûtes le sommeil. Moi, je peine et je tombe,
Et la plus morte mort est d'avoir survécu.
*
Anna de NOAILLES (1876-1933)


Déposé par poutounou le 22/09/2019  

Et voilà la fin de l’été !!! L’automne s’en vient à grands pas !!! Et il faut commencer à se couvrir un peu plus… Brrrrr...
*
L'automne
*
Voici venu le froid radieux de septembre :
Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres ;
Mais la maison a l'air sévère, ce matin,
Et le laisse dehors qui sanglote au jardin.
*
Comme toutes les voix de l'été se sont tues !
Pourquoi ne met-on pas de mantes aux statues ?
Tout est transi, tout tremble et tout a peur ; je crois
Que la bise grelotte et que l'eau même a froid.
*
Les feuilles dans le vent courent comme des folles ;
Elles voudraient aller où les oiseaux s'envolent,
Mais le vent les reprend et barre leur chemin
Elles iront mourir sur les étangs demain.
*
Le silence est léger et calme ; par minute
Le vent passe au travers comme un joueur de flûte,
Et puis tout redevient encor silencieux,
Et l'Amour qui jouait sous la bonté des cieux
*
S'en revient pour chauffer devant le feu qui flambe
Ses mains pleines de froid et ses frileuses jambes,
Et la vieille maison qu'il va transfigurer
Tressaille et s'attendrit de le sentir entrer...
*
Anna de NOAILLES (1876-1933)


Déposé par choupinou le 20/09/2019  


c'est un mot joli qui vient de l'enfance
un mot ennemi de l'indifférence
c'est un mot très court que l'on nous a appris
qui mêle a la fois le coeur et l'esprit
bien qu'il soit passé dans nos habitudes
il est le reflet de nos gratitudes
il sait être doux tout en étant fort,
et il est reçu tel un réconfort.
J'ai donc le grand plaisir,pour vous aujourd'hui avec du retard mais sûrement,de prononcer,ce seul petit mot MERCI
MERCI de m'avoir permis de le dire,
de vous dire MERCI
Un petit être cher ne vous quitte jamais,il vit au plus profond de votre âme,de votre coeur et pour le revoir,il suffit de fermer les yeux,de penser a lui très fort
a tout nos petits amours
MERCI pour votre soutien,de votre gentillesse
MERCI d'être toujours présent ,de votre amour pour l' anniversaire de mon amie Corona,par vos fleurs,messages,bougies
MERCI pour elle ,MERCI pour moi,
Corona vous en sera toujours reconnaissante,tout comme moi MERCI
choupinou




L'Album photo contient 129 photos






Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut