Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur chum
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de chum a été vue 20 605 fois.

En hommage à
chum

BERGER-BELGE-MALINOIS
Il est né le :05/11/2005
Il nous a quittés le :11/02/2008
 



En hommage à chum

mon chouchou tu es parti trop tĂ´t
mon miraculé
mon petit loulou fragile
tu as eu une force de caractere exemplaire
tu as gagné cette opation a coeur ouvert
tu étais mon petit miraculé
mon chouchou
mon loulou
tu as etait le premier a partir
je ne sais pourquoi si jeune
pourquoi la vie est comme ca
j'aurais voulu te donner plus
en joie en amour en folie
mon chum mon Ă©toile
tu es a tout jamais dans mon coeur
ma premier Ă©toile
au fond de mon cœur a jamais
comme tous mes loulous
mes amours






10 bougies

Déposé par stevyne 23/08/2019 10:52Déposé par stevyne 23/08/2019 10:52Déposé par stevyne 23/08/2019 10:52Déposé par stevyne 23/08/2019 10:52Déposé par stevyne 23/08/2019 10:52Déposé par stevyne 23/08/2019 10:51Déposé par stevyne 23/08/2019 10:51Déposé par stevyne 23/08/2019 10:51Déposé par stevyne 23/08/2019 10:51Déposé par stevyne 23/08/2019 10:51
De la part de
 
 





4195 Fleurs




124 messages



Déposé par poutounou le 29/07/2018  

Les Anges c'est fait pour se noyer dans de beaux rĂŞves...
*
La trompe de l'éléphant
*
La trompe de l'éléphant,
c'est pour ramasser les pistaches :
pas besoin de se baisser.
*
Le cou de la girafe,
c'est pour brouter les astres :
pas besoin de voler.
*
La peau du caméléon,
verte, bleue, mauve, blanche,
selon sa volonté,
c'est pour se cacher des animaux voraces :
pas besoin de fuir.
*
La carapace de la tortue,
c'est pour dormir à l'intérieur,
mĂŞme l'hiver :
pas besoin de maison.
*
Le poème du poète,
c'est pour dire tout cela
et mille et mille et mille autres choses :
pas besoin de comprendre.
*
Alain Bosquet ("Le cheval applaudit" - Enfance heureuse, éditions Ouvrières, 1977)


Déposé par poutounou le 22/07/2018  

C'est vrai qu'elle est belle cette terre ! Il faut la préserver coûte que coûte !!!
*
J'aime cette terre
*
MĂŞme si j'Ă©tais un oiseau
avec mon gosier enroué je chanterais
cette terre fouettée par les tempêtes
ces fleuves où déferlent nos colères et nos peines
ce vent furieux qui n'en finit pas de souffler
et cette aube infiniment tendre venue de la forĂŞt...
Enfin avec la mort
je laisserais mes plumes se décomposer dans la terre
Ah! pourquoi mes yeux sont-ils toujours embués de larmes
Parce que j'aime cette terre d'un amour très profond...
*
Ai Qing - 1938 (traduction : Zhang Yunsh)


Déposé par poutounou le 15/07/2018  

Il est où le "chemin de clarté" ??? C'est peut-être le chemin du coeur !!!
*
Le veilleur solitaire
*
Il y a toujours dans la nuit de la ville
une petite fenĂŞtre qui brille
très loin au bord du ciel
une fenêtre au loin, une lampe qui brûle,
un homme ou peut-ĂŞtre un enfant
penché sur la page d'un livre
où les mots brûlent et brillent.
Et le cœur de l'homme ou de l'enfant
brûle d'un sang plus vif,
s'exalte, s'illumine.
*
Il y a toujours au bord du ciel
un veilleur solitaire
qui cherche dans la nuit
son chemin de clarté.
*
Jean Joubert ("La maison du poète" - Pluie d'étoiles éditions, 1999)


Déposé par poutounou le 08/07/2018  

Et oui ! C'est ça la vie...
*
Festins
L'oiseau a mangé le ver
Le renard a mangé l'oiseau
Le loup a mangé le renard
L'ours a mangé le loup
L'homme a mangé l'ours
Et le ver mangera l'homme
et tout va recommencer
Le jour mangera la nuit
La nuit mangera le jour.
anonyme
(réf "Anthologie de poèmes sur la nature, l'homme et son environnement" - Jean-Marie Henry - éditions Rue du monde).


Déposé par poutounou le 01/07/2018  

On ferme les yeux et on s’imagine ce matin d’été à la ferme…
*
MATIN D'ETE A LA FERME
*
Les pigeons dans le ruisseau clair
Prennent leur petit déjeuner.
Le chat bâille et renifle l'air
En se frottant le bout du nez.
Les capucines sur le bord
De la fenĂŞtre et du sommeil
Déplissent leurs pétales d'or
Pour dire bonjour au soleil.
L'hirondelle sous la corniche
Pousse un cri aigu dans le vent.
Le chien s'Ă©tire dans sa niche
Et gobe une mouche en rĂŞvant.
Le petit âne va partir
Au village avec ses couffins.
Un jour nouveau va se bâtir
Et l'on n'en verra pas la fin.
*
Marguerite-Marie Peyraube


Déposé par poutounou le 24/06/2018  

Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre...Avec tout l'amour que nous donnons et que nous donnent nos Anges, nous existons et nous vivons...!!!
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent (extrait)
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ;
Ce sont ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front.
Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime.
Ceux qui marchent pensifs, Ă©pris d'un but sublime.
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
C'est le prophète saint prosterné devant l'arche,
C'est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche.
Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
Ceux-lĂ  vivent, Seigneur ! les autres, je les plains.
Car de son vague ennui le néant les enivre,
Car le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.
Inutiles, épars, ils traînent ici-bas
Le sombre accablement d'ĂŞtre en ne pensant pas.
*
Victor Hugo ("Les Châtiments" - 1844)


Déposé par choupinou le 21/06/2018  


Début d'été
Quand je n’ai rien à faire, et qu’à peine un nuage
Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
J’aime à m’écouter vivre, et, libre de soucis,
Loin des chemins poudreux, Ă  demeurer assise
Sur un moelleux tapis de fougère et de mousse,
Au bord des bois touffus où la chaleur s’émousse.
Là, pour tuer le temps, j’observe la fourmi
Qui, pensant au retour de l’hiver ennemi,
Pour son grenier dérobe un grain d’orge à la gerbe,
Le puceron qui grimpe et se pende au brin d’herbe,
La chenille traînant ses anneaux veloutés,
La limace baveuse aux sillons argentés,
Et le frais papillon qui de fleurs en fleurs vole.
Ensuite je regarde, amusement frivole,
La lumière brisant dans chacun de mes cils,
Palissade opposée à ses rayons subtils,
Les sept couleurs du prisme, ou le duvet qui flotte
En l’air, comme sur l’onde un vaisseau sans pilote ;
Et lorsque je suis lasse je me laisse endormir,
Au murmure de l’eau qu’un caillou fait gémir,
Ou j’écoute chanter près de moi la fauvette,
Et là-haut dans l’azur gazouiller l’alouette.
Elle me siffle la mélodie de ton amour
Qui me dit que tu seras là près de moi pour toujours.
Théophile Gautier (1811-1872), ,


Déposé par poutounou le 17/06/2018  

On parle souvent des "mamans de coeur", moins souvent des "papas de coeur". Pourtant
ils souffrent comme nous de l'absence de leurs petits Anges. Aujourd'hui c'est la fête des pères ; alors souhaitons une bonne fête à tous les "papas de coeur" du cimetière virtuel...
*
Quelle belle rencontre !!!
*
Rencontre
*
Madame la pianiste,
Dans les rues plutĂ´t tristes,
Promenait ses mélodies,
Comme chaque lundi …
Et monsieur le poète,
Des rĂŞves plein la tĂŞte,
Tenait en laisse, lui,
Des poèmes gentils…
Ils se sont rencontrés
Et, quelques mois après,
En plein temps des moissons,
Sont nées… trente-six chansons !
*
Robert Gélis ("En faisant des galipoètes" - Editions Magnard, 1983)


Déposé par poutounou le 10/06/2018  

Que c'est beau !!!
*
N'Ă©cris pas...
*
N'Ă©cris pas. Je suis triste, et je voudrais m'Ă©teindre.
les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon cœur, c'est frapper au tombeau.
N'Ă©cris pas !
*
N'Ă©cris pas.
N'apprenons qu'Ă  mourir Ă  nous-mĂŞmes
Ne demande qu'Ă  Dieu... qu'Ă  toi, si je t'aimais!
Au fond de ton absence Ă©couter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'Ă©cris pas ! ...
*
Marceline Desbordes-Valmore


Déposé par sorellaangell le 01/06/2018  

Mon ange
En moi c’est le silence,
La solitude, l’indifférence…
Je veux Ă©chapper a cette vie,
Et me reposer a l’infini…
Je tends ma main vers toi,
Mais rien ne se passe pourquoi ???
Dit moi que le paradis est beau,
Même si je te le dis souvent à travers mes mots…
Je gravirai le ciel pour te voir si je le pouvais,
Je voyagerai sur un nuage ou je te rejoindrai…
Je visiterai le pont de l’Arc en ciel,
J’y verrais les étoiles ce serai réel…
Des caresses par milliers je te donnerai,
Des bisous de je t’aime a volonté…
Et puis la lune apparaitra,
Les étoiles me diront au revoir…
Toi tu me regarderas,
Descendre encore plus bas…
La grande échelle du ciel disparaîtra,
Lorsque j’aurai atteint ce monde ici bas…
Dans ce monde Ă©trange,
Je reviendrai mon ange…
Je t’aime
Ecrit le 20 mai 2017 par sorellaangell
Bon weekend Avec toute mon Amitié


Déposé par sorellaangell le 30/05/2018  

Mon ange
Ma plus belle Ă©toile c'est toi,
Mon rayon de soleil c'est toi,
Mon ange d'Amour c'est toi,
Ma plus belle histoire c'est encore et toujours toi...
Je te veux Ă©ternel,
Dans cet immense ciel...
Dans mon coeur tu demeures,
Tu reste a jamais dans mon coeur...
Dans ton paradis blanc,
Les Ă©toiles brillent au firmament...
Que mon amour pour toi soit immortel,
Tout aussi beau qu'une aquarelle...
Je t'aime
Ecrit le 6 mars 2000 par Sorellaangell
Amitié


Déposé par sorellaangell le 27/05/2018  

Une pensée du cœur à toutes les mamans du monde...
Que nos cœurs inondent…
Une pensée du cœur pour les mamans du ciel,
De doux baisers pour elle déposé sur un arc en ciel…
Une maman est unique Ă  nos yeux,
Elle sait trouver la faille qui nous rendra heureux…
C’est de la tendresse au quotidien,
Toujours une tendre pensée pour les siens…
Un soutien permanent,
Pour chaque jour et pour longtemps…
Une maman comble nos cœurs,
D’une Infini douceur…
Son Amour est important,
Il nous apprend à aimer chaque jour en grandissant…
Ecrit le 30 mai 2015 par Sorellaangell
Bon dimanche avec toute mon Amitié
Tendres pensées à votre petit ange qui pense à vous sur son petit nuage…


Déposé par sorellaangell le 25/05/2018  

Mon ange
C’est à toi que je m’adresse,
Pardonne ma maladresse…
Je te parle sans pudeur,
De ceux que j’ai au fond de mon cœur…
De toutes ces questions que je me pose,
Qui reste bien souvent sans réponses…
Je ne sais pas si j’ai le droit,
Te demander ça…
Est-ce que dans ton paradis,
Ou tu te trouves aujourd’hui…
As-tu croisé le bonheur ?
Es tu dans cette lumière de douceur ?
MĂŞme si je le pense,
Que quand bien même c’est une évidence…
Une dernière chose avant de poser ma plume,
Peux- tu sécher mes larmes d’Amertume ?
Du moins jusqu'à ce que l’on se retrouve au ciel,
Au Royaume de l'éternel…
Je t’aime
Ecrit le 26 Novembre 2004 par Sorellaangell
Bon weekend avec toute mon Amitié


Déposé par sorellaangell le 18/05/2018  

Mon ange
Une photo de toi, Viens de glisser entre mes doigt,
Est-ce un signe ? Je ne sais pas…
Doucement je me penche,
Je prends ta photo c’est le silence…
Quelle sensation Ă©trange,
Je me languis de ton absence mon ange…
Je me souviens,
Même si cela paraît loin…
Tu t’es endormi dans mes bras tant de fois,
Mais ce jour là tu as fermé les yeux pour la dernière fois…
Tu as pris ton envol pour le paradis,
Tu m’as laissé seule ici…
LĂ  haut tu gambades sur un parterre fleuri,
Ou tu joues avec tous tes amis…
Dans ce ciel immense,
Toutes les âmes dansent…
Elles s’en donnent a cœur joie,
Croyez- moi…
De ton arc en ciel tu éclaires mon âme,
Ma voix s’élève et te réclame…
Je te dédie mes mots à l’encre de mes veines,
Juste pour que tu saches a quel point je t’aime…
Ecrit le 22 Octobre 1994 par Sorellaangell
Bon weekend avec toute mon Amitié


Déposé par choupinou le 16/05/2018  


Hommage Ă  nos amis Ă  4 pattes ....
Dedans mon ĂŞtre je vous Ă©cris
Afin de vous parler de mon/mes ange(s) chéri(s)ies)
il pourrait ĂŞtre aussi
celui qui a partagé votre vie
mĂŞme si aujourd'hui
de son/leur absence on paye le prix
quoiqu'il m'arrive dans la vie
je sais qu'on restera uni .... Ă  l'infini ...,
mes/nos petits coeur sont et seront toujours présent,rien n'est fini
car nul ne pourra nous séparer,je m'en rejouie
nous nous retrouverons dans l'au-delà, c'est établie,prédit...


Déposé par sorellaangell le 12/05/2018  

Mon ange
Quelque chose dans ma vie ne va pas,
Je ne connais pas le pourquoi…
Peut être au fond de mon cœur,
J’ai tout simplement peur…
Je regarde le ciel,
Cela m’est essentiel…
Je veux croiser ton regard,
Pour y voir un peu d’espoir…
Me rendre heureuse,
Et pas anxieuse…
Regarde-moi, je suis lĂ ,
Fais moi un signe juste une fois…
Veux tu que je ferme les yeux ?
Pour apercevoir ton image dans le ciel bleu…
Je vais le faire pour toi,
Reste prés de moi…
Quelques secondes,
Pour que mon cœur s’inonde…
Oh mon ange je te vois,
Non ne pars pas…
Laisse-moi le temps,
Juste un instant…
Comme si tu Ă©tais revenu de ton paradis,
Pour être avec moi ici…
Le temps d’une seconde,
Te voilà reparti dans ton monde…
Les larmes coules sur mes joues,
Je ne contrôle plus rien du tout…
Seul le souvenir de toi m’entraîne,
Dans une vie lointaine…
Je n’existe pas,
Depuis que tu n’es plus là…
J’avance peu à peu,
Dans ce monde cafardeux…
Je crois en ce monde de l’au-delà,
Je sais que c’est là que nous nous retrouverons toi et moi…
Je t’aime
Ecrit le 4 janvier 2018 par Sorellaangell
Bon weekend avec toute mon Amitié
Merci de tout cœur pour mes anges du ciel


Déposé par sorellaangell le 04/05/2018  

Mon ange
Je n'ai pas cessé de te dire que je t'aimais,
Lorsque tu étais ici bas a mes cotés...
Je ne l'ai peut ĂŞtre pas assez dit,
Maintenant tu es parti...
Tu me manques terriblement,
Et chaque nuit dans mes rĂŞves je t'attends...
Je voudrais encore partager avec toi ces moments,
Les privilégier éternellement...
Tu fais toujours parti de ma vie,
MĂŞme si tu n'es plus ici...
Dans ton paradis blanc ou tu m'attends,
On s'y retrouvera pour très longtemps...
Je t'aime tout simplement,
Aujourd'hui, demain, Ă©ternellement...
Ecrit le 20 juin 2004 par Sorellaangell
Bon weekend à vous avec toute mon Amitié


Déposé par choupinou le 02/05/2018  


Il est revenu le temps du muguet
Comme un vieil ami retrouvé
Il est revenu flâner dans le jardin
Jusqu'au banc oĂą je t'attends en vain
Et j'ai vu refleurir
L'Ă©clat de tes yeux,tendre souvenir
Aujourd'hui plus beau que jamais
Le temps du muguet ne dure jamais
Plus longtemps que le mois de mai
Quand tous ses bouquets déjà se sont fanés
Pour nous deux rien n'aura changé
Aussi beau qu'avant,mon Chum,
Notre chanson d'amour
Chantera comme au premier jour
Il s'en est allé le temps du muguet
Comme un vieil ami fatigué
Pour toute une année pour se faire oublier
En partant il nous a laissé
Un peu de son printemps
Un peu de ton amour ardant
Pour s'aimer pour s'aimer longtemps.
Pour toi mon chien,mon amour de toujours
Un brin de muguet,qui en dit long,ce bonheur
Qui continue et continuera toujours,
Brin de clochettes de bisous velours,
Au parfum de l'amour,douce senteur ennivrante
Brin de bonheur,pourtant mon coeur se serre.....,


Déposé par sorellaangell le 01/05/2018  

Joli muguet du mois de Mai,
Tu fleuris pour nous charmer…
Tu scintilles sous la rosée,
Tu nous enivre d’un parfum léger..
A vous je vous offre un brin de muguet,
Virtuel il est…
Qu’il vous porte bonheur tout au long de l’année…
Avec toute mon Amitié...
Sorella


Déposé par sorellaangell le 27/04/2018  

Mon ange
Quelque chose me suit,
Pas à pas dans ma vie…
Plus le temps s’en vas,
Plus je pense à toi…
Toi que je n’oublie pas,
Toi qui te trouve a des années lumière de moi…
On dit souvent que le temps efface les traces,
Et que la blessure s’efface…
Moi je dis que chaque jour le temps court,
Qu’il augmente ma peine un peu plus chaque jour…
A la nuit tombée j’aperçois dans le ciel une étoile,
Plus brillante que le soleil…
Je lui ai donné ton nom,
En versant des larmes d’émotion…
Toi mon ange de lumière,
Je t’envoie tout mes je t’aime par la douceur de mes prières…
Tu es Amour,
Dans mon cœur tu demeure pour toujours…
Ecrit le 10 Octobre 1994 par sorellaangell
Avec toute mon Amitié je vous souhaite un bon weekend




L'Album photo contient 2 photos






Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut