Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur Elio
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de Elio a été vue 2 174 fois.

En hommage à
Elio

CAVALIER-KING-CHARLES
Il est né le :15/10/2009
Il nous a quittés le :30/06/2019
 



En hommage à Elio

Mon bテゥbテゥ d'Amour,
C'est avec un immense chagrin, et stupeur que tu nous as laissテゥ ce dimanche matin, rejoindre ton frティre que tu n'avais jamais quittテゥ. Nous vous avions eu ensemble, et テ une quinzaine de jours d'intervalle, vous vous retrouvez au paradis des Anges, mes Amours. Nous sommes sous une chape de douleur, ce moment est trティs difficile, trティs dur テ supporter. Nous vous aimons tellement, malgrテゥ la prテゥsence de vos autres frティres, rien ne vous remplace, votre prテゥsence nous manque tellement que je n'arrive pas テ dテゥcrire cette absence. On vous aime mes bテゥbテゥs d'Amour, on t4Aime mon Elio, ma beautテゥ, mon coeur, je t'Aime mon bテゥbテゥ. Maman & Papa






78 Fleurs

  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Un bouquet magique : il apparait dans ton jardin et ce soir tu seras テ nouveau auprティs de ta Maman, tu passeras Noテォl avec elle et vous vous endormirez l'un contre l'autre... Joyeux Noテォl, Elio.
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    2 novembre : n'oublions pas nos petits amours disparus... Je pense テ toi, Elio , et t'envoie de tendres baisers.
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
  • Déposé par SESHAT39Déposé par SESHAT39
    MERCI ET AMITIテ唄 沽會沽會沽會汳幤汳幤汳幤汳
  • Déposé par RosablueDéposé par Rosablue
    TENDRESSES 汨汨汳愚汳愚汳役汳役汳役汳
  • Déposé par SHIZUKADéposé par SHIZUKA
    汨汨汳愚汳愚汳役汳役汳役汳
  • Déposé par SESHAT39Déposé par SESHAT39



35 messages



Déposé par poutounou le 08/09/2019  

Jolie chanson sur l窶册spoir...
Rester debout mais テ quel prixツ???
Debout peu importe le prixツ!!!
*
Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie 窶 Etienne Daho
*
Un matin comme tous les autres
Un nouveau pari
Rechercher un peu de magie
Dans cette inertie morose
*
Clopin clopan sous la pluie
Jouer le rテエle de sa vie
Puis un soir le rideau tombe
C'est pareil pour tout l'monde
*
Rester debout mais テ quel prix
Sacrifier son instinct et ses envies
Les plus essentielles
*
Mais tout peut changer aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Plus confidentiel
*
Pourquoi vouloir toujours plus beau
Plus loin plus haut
Et vouloir dテゥcrocher la lune
Quand on a les テゥtoiles
*
Quand les certitudes s'effondrent
En quelques secondes
Sache que du berceau テ la tombe
C'est dur pour tout l'monde
*
Rester debout mais テ quel prix
Sacrifier son instinct et ses envies
Les plus confidentielles
*
Mais tout peut changer aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
C'est providentiel
*
Debout peu importe le prix
Suivre son instinct et ses envies
Les plus essentielles
*
Tu peux exploser aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Non accidentel
*
Oui tout peut changer aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Plus confidentiel


Déposé par poutounou le 01/09/2019  


Poティme de Mr. de LAMARTINE, un peu triste mais tellement beau :
ツォツOn entend, dans l窶册space, les choeurs mystテゥrieux de l窶僊nge qui passe...ツツサ
*
La tristesse
*
L'テ「me triste est pareille
Au doux ciel de la nuit,
Quand l'astre qui sommeille
De la voテサte vermeille
A fait tomber le bruit ;
*
Plus pure et plus sonore,
On y voit sur ses pas
Mille テゥtoiles テゥclore,
Qu'テ l'テゥclatante aurore
On n'y soupテァonnait pas !
*
Des テョles de lumiティre
Plus brillante qu'ici,
Et des mondes derriティre,
Et des flots de poussiティre
Qui sont mondes aussi !
*
On entend dans l'espace
Les choeurs mystテゥrieux
Ou du ciel qui rend grテ「ce,
Ou de l'ange qui passe,
Ou de l'homme pieux !
*
Et pures テゥtincelles
De nos テ「mes de feu,
Les priティres mortelles
Sur leurs brテサlantes ailes
Nous soulティvent un peu !
*
Tristesse qui m'inonde,
Coule donc de mes yeux,
Coule comme cette onde
Oテケ la terre fテゥconde
Voit un prテゥsent des cieux !
*
Et n'accuse point l'heure
Qui te ramティne テ Dieu !
Soit qu'il naisse ou qu'il meure,
Il faut que l'homme pleure
Ou l'exil, ou l'adieu !
*
Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)


Déposé par poutounou le 25/08/2019  


Le cri tinte l窶冩bscur et triste adieu de quelque vie テゥteinte窶ヲ.
*
Le cri
*
Prティs d'un テゥtang dテゥsert, oテケ dort une eau brunie,
Un rai du soir s'accroche au sommet d'un roseau ;
Un cri s'テゥcoute, un cri dテゥsespテゥrテゥ d'oiseau,
Un cri pauvre et perdu dans la plaine infinie.
*
Comme il est faible et frテェle et peureux et fluet !
Et comme avec tristesse il se traテョne et s'テゥcoute,
Et comme il se rテゥpティte et comme avec la route
Il s'enfonce et se perd dans l'horizon muet !
*
Et comme il marque l'heure, au rythme de son rテ「le,
Et comme, en son accent minable et souffreteux,
Et comme, en son テゥcho languissant et boiteux,
Se plaint infiniment la douleur vespテゥrale !
*
Il est si doux parfois qu'on ne le saisit pas.
Et nテゥanmoins toujours, et sans fatigue, il tinte
L'obscur et triste adieu de quelque vie テゥteinte ;
Il dit les pauvres morts et les pauvres trテゥpas :
*
La mort des fleurs, la mort des insectes, la douce
Mort des ailes et des tiges et des parfums ;
Il pleure au souvenir des vols qui sont dテゥfunts
Et qui gisent, cassテゥs, dans l'herbe et dans la mousse.
*
テ盈ile VERHAEREN (1855-1916)


Déposé par poutounou le 18/08/2019  

ツォツParadis oテケ le coeur donne ses rendez-vous...ツツサ
*
Le sommeil
*
Les perdus, les absents, les morts que fait la vie,
Ces fantテエmes d'un jour si longuement pleurテゥs,
Reparaissent en rテェve avec leur voix amie,
Le piティge テゥtincelant des regards adorテゥs.
*
Les amours prisonniers prennent tous leur volテゥe,
La nuit tient la revanche テゥclatante du jour.
L'aveu brテサle la lティvre un moment descellテゥe.
Aprティs le dur rテゥel, l'idテゥal a son tour !
*
テ vie en plein azur que le sommeil ramティne,
Paradis oテケ le coeur donne ses rendez-vous,
N'es-tu pas テ ton heure une autre vie humaine,
Aussi vraie, aussi sテサre, aussi palpable en nous,
*
Une vie invisible aussi pleine et vibrante
Que la visible vie oテケ s'テゥtouffent nos jours,
Cette vie incomplティte, inassouvie, errante,
S'ouvrant sur l'infini, nous dテゥcevant toujours ?
*
Augustine-Malvina BLANCHECOTTE (1830-1895)


Déposé par poutounou le 11/08/2019  


Un Paradis oテケ ツォツl'infini flotte dans l'テゥternelツツサ, comme le Paradis blanc de nos Anges !!!
*
Savez-vous pas...
*
Savez-vous pas quelque douce retraite,
Au fond des bois, un lac au flot vermeil,
Oテケ des palmiers la grande feuille arrテェte
Les bruits du monde et les traits du soleil
- Oh ! je voudrais, loin de nos vieilles villes,
Par la savane aux ondoyants cheveux,
Suivre, en rテェvant, les テゥcureuils agiles,
Et voir sauter, sur les branches mobiles,
L'ara de pourpre et les bengalis bleus !
*
Savez-vous pas, sur les plages lointaines
Oテケ n'ont jamais passテゥ les matelots,
Une テョle heureuse aux suaves haleines,
Bouquet de fleurs effeuillテゥ sur les flots ?
- Oh ! je voudrais, seul avec ma pensテゥe,
Jetant au vent la poussiティre des jours,
Sentir mon テ「me aux vagues balancテゥe,
Et m'endormir sur l'onde cadencテゥe
Comme un enfant que l'on berce toujours !
*
Savez-vous pas, loin de la froide terre,
Lテ-haut ! lテ-haut ! dans les plis du ciel bleu,
Un astre d'or, un monde solitaire
Roulant en paix sous le souffle de Dieu ?
- Oh ! je voudrais une planティte blonde,
Des cieux nouveaux, d'テゥtranges rテゥgions,
Oテケ l'on entend, ainsi qu'un vent sur l'onde,
Glisser la nuit, sous la voテサte profonde,
Le char brillant de constellations !
*
Oテケ fuir ? oテケ fuir ? Par les routes humaines
Le sable est dur et le soleil est lourd.
Ma bouche ardente a tari les fontaines
Et l'arbre est mort oテケ j'ai cueilli l'amour.
- Oh ! je voudrais, loin du temps et des choses,
Dテゥbarrassテゥ de tout lien charnel,
Courir joyeux dans les mテゥtamorphoses,
Puis me plonger テ la source des causes,
Oテケ l'Infini flotte dans l'テ液ernel !
*
Louis BOUILHET (1822-1869)


Déposé par poutounou le 04/08/2019  


Que c窶册st bien ditツ: ツォツLe vivre vous chagrine et le mourir vous fテ「che...ツツサ
*
Voix intテゥrieure
*
Mon ami, quels ennuis vous donnent de l'humeur ?
Le vivre vous chagrine et le mourir vous fテ「che.
Pourtant, vous n'aurez point au monde d'autre tテ「che
Que d'テェtre objet qui vit, qui jouit et qui meurt.
*
Mon テ「me, aimez la vie, auguste, テ「pre ou facile,
Aimez tout le labeur et tout l'effort humains,
Que la vテゥritテゥ soit, vivace entre vos mains,
Une lampe toujours par vos soins pleine d'huile.
*
Aimez l'oiseau, la fleur, l'odeur de la forテェt,
Le gai bourdonnement de la citテゥ qui chante,
Le plaisir de n'avoir pas de haine mテゥchante,
Pas de malicieux et tテゥnテゥbreux secret,
*
Aimez la mort aussi, votre bonne patronne,
Par qui votre dテゥsir de toutes choses croテョt,
Et, comme un beau jardin qui s'テゥveille du froid,
Remonte dans l'azur, reverdit et fleuronne ;
*
L'hospitaliティre mort aux genoux reposants
Dans la douceur desquels notre nテゥant se pテ「me,
Et qui vous bercera d'un geste, ma chティre テ「me,
Inconcevablement テゥternel et plaisant...
*
Anna de NOAILLES (1876-1933)


Déposé par Rosablue le 02/08/2019  

沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍橇沍橇沍キ沍キ沍キ沍ケ沍ケ沍ケ汨シ汨シ汨シ沽昨沽昨汳晰汳晰汳橇汳溟汳會汳愚汾カ汾呆汾セ泄嬉汾ヲ汾ヲ汾ー汾ケ汾酒沽コ沽コ沽ク沽ク沽ク沽サ沽サ沽サ沽サ沽ス沽ス沽ス沽ス沽ス汾ア汾ア汾ア汾ア汾ア汾ア洶愚洶愚洶愚洶愚汾呆汾呆汾呆汾ゥ汾ゥ汾ゥ汾ゥ汾ゥ汾芋汾芋汾芋汾芋汾芋汾芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍シ沍シ沍シ沍シ沍シ沍シ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍コ沍ク沍シ沍芋沽會沽會汳交汳交沍橇沍橇沍橇沍キ沍キ沍キ沍ケ沍ケ沍ケ汨シ汨シ汨シ沽昨沽昨汳晰汳晰汳橇汳溟汳會汳愚汾カ汾呆汾セ泄嬉汾ヲ汾ヲ汾ー汾ケ汾酒沽コ沽コ沽ク沽ク沽ク沽サ沽サ沽サ沽サ沽ス沽ス沽ス沽ス沽ス汾ア汾ア汾ア汾ア汾ア汾ア洶愚洶愚洶愚洶愚汾呆汾呆汾呆汾ゥ汾ゥ汾ゥ汾ゥ汾ゥ汾芋汾芋汾芋汾芋汾芋汾芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍シ沍シ沍シ沍シ沍シ沍シ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ沍サ


Déposé par poutounou le 28/07/2019  


Il y a une vie aprティs la mort, c窶册st sテサrツ!!! Mais qu窶冓l est beau ce poティmeツ! ツォツMort qu窶冩n appelle enfin quand on l窶兮 mテゥditテゥe窶ヲツ!!!ツサ
*
Priティre
*
Fantテエme qui nous dois dans la tombe enfermer,
Mort dont le nom rテゥpugne et dont l'image effraie,
Mais qu'テ force de crainte on finit par aimer,
Puisque la vie est vaine et que toi seule es vraie ;
*
テ Mort, qui fais qu'on vit sans but et qu'on est las,
Et qu'on rejette au loin la coupe non goテサtテゥe,
Mort qu'on maudit d'abord et dont on ne veut pas,
Mais qu'on appelle enfin quand on t'a mテゥditテゥe ;
*
テ la peur et l'espoir des テ「mes, bonne Mort,
Dont le souci nous trouble un temps, et puis nous aide,
Mystテゥrieux テゥcueil oテケ se blottit un port,
Et poison merveilleux oテケ se cache un remティde. ...
*
Jules TELLIER (1863-1889)


Déposé par poutounou le 21/07/2019  

Merci Monsieur Verlaine pour vos magnifiques poティmesツ!!!
*
Il pleure dans mon coeur
*
Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pテゥnティtre mon coeur ?
*
テ bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
テ le chant de la pluie !
*
Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'テゥcoeure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.
*
C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !
*
Paul VERLAINE (1844-1896)


Déposé par poutounou le 14/07/2019  

Quelqu窶冰n meurt, et c窶册st comme un silence qui hurleツ!!!
*
L窶僊rbre et la graine
*
Quelqu窶冰n meurt, et c窶册st comme des pas qui s窶兮rrテェtent.
Mais si c窶凖ゥtait un dテゥpart pour un nouveau voyage ?
Quelqu窶冰n meurt, et c窶册st comme un arbre qui tombe.
Mais si c窶凖ゥtait une graine germant dans une terre nouvelle ?
Quelqu窶冰n meurt, et c窶册st comme une porte qui claque.
Mais si c窶凖ゥtait un passage s窶冩uvrant sur d窶兮utres paysages ?
Quelqu窶冰n meurt, et c窶册st comme un silence qui hurle.
Mais s窶冓l nous aidait テ entendre la fragile musique de la vie ?
*
Benoテョt Marchon


Déposé par poutounou le 07/07/2019  

Nos anges ne seront jamais oubliテゥs...
*
Le calmant
*
Plus qu'ennuyテゥe
Triste.
Plus que triste
Malheureuse.
Plus que malheureuse
Souffrante.
Plus que souffrante
Abandonnテゥe.
Plus qu'abandonnテゥe
Seule au monde.
Plus que seule au monde
Exilテゥe.
Plus qu'exilテゥe
Morte.
Plus que morte
Oubliテゥe.
*
Marie Laurencin ("Poティmes" - Bernouard テゥditeur, 1926)
Marie Laurencin (1883-1956) , peintre certes, mais テゥgalement poティte sous le pseudonyme de Louis Lalanne, et muse de Guillaume Apollinaire ...


Déposé par poutounou le 06/07/2019  

En souvenir d'un merveilleux petit coeur...
*
Tant de belles choses
===========
Mテェme s'il me faut lテ「cher ta main
Sans pouvoir te dire "テ demain"
Rien ne dテゥfera jamais nos liens.
Mテェme s'il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train,
L'amour est plus fort que le chagrin.
L'amour qui fait battre nos cナ砥rs
Va sublimer cette douleur,
Transformer le plomb en or !
Tu as tant de belles choses テ vivre encore.
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas.
Tu as tant de belles choses devant toi.
Mテェme si je veille d'une autre rive,
Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arrive,
Je serai avec toi comme autrefois.
Mテェme si tu pars テ la dテゥrive,
L'テゥtat de grテ「ce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois.
Dans l'espace qui lie le ciel et la terre
Se cache le plus grand des mystティres
Comme la brume voilant l'aurore.
Il y a tant de belles choses que tu ignores :
La foi qui abat les montagnes,
La source blanche dans ton テ「me,
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystティres.
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.


Déposé par choupinou le 02/07/2019  


Ce n'est pas un adieu mais juste un au revoir ELIO
Soudain,ce fut la rencontre.
rien de ce
que nous avions construit dans nos rテェve,
n'a テゥgalテゥ cet instant unique
ou ton pelage
a touchテゥ ma peau,
ou le bonheur テ テゥpousテゥ la douleur,
en
une seconde, tu as tout fait
basculテゥ...
a prテゥsent,je sais,
je n'aurai jamais
assez d'une vie,
pour m'emplir
les yeux de toi.
tu me berces dans tous mes
abandons,
et je ne cesse de
t'apprendre,
pour ne plus t'oublier,
nous
テゥtions deux,
nous nous aimions,
bien ou mal,
un bref instant ou le temps
d'une vie,
voici des mots pour dire,
une histoire qui avait commencテゥe,
avec
ses gestes de tendresse,ses instants rare,
et cet immense bonheur de tout rテゥinventer.
non rien n'est fini,tout continue...
notre histoire perdura ,le livre ne s'est pas
refermテゥ...
On se retrouvera
Poティme
テゥcrit de choupinou
***************************************
La vie se charge de
nous donner,mais de nous reprendre....La seule chose qu'elle ne peut nous
voler,c'est
l'amour profond qui vit et persiste dans nos coeurs pour nos petits anges
partis...Celle-ci
le pourra que lorsque qu'elle aura conviテゥ la mort de venir nous chercher...Mais
qu'importe
ce jour lテ,car nous les retrouverons et nos coeurs de nouveaux battrons a cent a l'heure
....Il
n'y a qu'un seul paradis....
CITATION de Elisabeth Michel (choupinou)
***************************************
Quand un chiens meurt,il ne va pas dans
un au-delテ rテゥservテゥ aux chiens avec des chenils en or et des os bien tendres en quantitテゥ
illimitテゥe,pas plus que l'humain ne se retrouve dans un chテ「let テゥthテゥrテゥ entourテゥ de roses
vaporeuses,peu
importe ce qu'en pensaient mes prテゥdテゥcesseurs plus fantaisiste...
Chiens,chats,lapins,ouistitis,テゥlテゥphants,lions,loups toute forme animal et humains se
retrouverons
tous au mテェme endroit... Au cours de sテゥances,je ne sais plus combien de fois
j'ai notテゥ auprティs d'une
personne dテゥcテゥdテゥe depuis peu la prテゥsence d'un animal l'accompagnant
dans la mort comme il l'avais
fait dans la vie.
EXTRAIT DU LIVRE DE GORDON
SMITH(MEDIUM) : L'ETONNANT POUVOIR DES
ANIMAUX
************************************
Votre petit ELIO est auprティs de
vous a sa maniティre,pour toujours,il veille a
jamais, rien n'est finie,tout continue mais
d'une autre faテァon,fermez les yeux ,テゥcoutez le silence et
vous sentirez sa prテゥsence,
ELIO est lテ
,tout prティs dans votre coeur mais aussi a cテエtテゥ de vous,vous ne le
voyez pas,mais il est
prテゥsent...Puis un jour le moment venu,ELIO vous attendra sur le chemin qui mティne au
pont de
l'Arc-En-Ciel,oui,il sera lテ,tout comme son frティre Enzo,Ilhiot,Bテゥbテゥ Enzo,Bimbo,Lasko,Neymo,
choupinou
Je suis de tout coeur avec vous .....


Déposé par ovanek le 01/07/2019  

汳 汳 1 汳 汳
***** Pour Toi 窶ヲ Mon テゥtoile *****
Le bonheur n窶册st pas une destination テ atteindre
Mais une faテァon de voyager dans les rテェves
Un jour au dテゥtour d窶冰n chemin de la Vie
Au croisement d'un sentier du destin
Il s窶冩ffre テ nous et ce rテェve devient la rテゥalitテゥ
Celle d窶冰ne belle rencontre
D窶冰ne extraordinaire amitiテゥ... avec nos compagnons ...
Nous sommes heureux de croiser vos routes
Et de partager vos existences
Et si la vie est venue nous sテゥparer....
On sait que nos rテェves et notre Amour
Resteras gravテゥs dans nos Cナ砥rs テ jamais
Et continuerons de vous accompagner テ vos cテエtテゥs
Pour voyager sur les mテェmes chemins
On vous aime pour toujours
Nous resterons fidティles テ nos pensテゥes en vos mテゥmoires...Pour vous !!!
Qui nous ont rempli nos Cナ砥rs de bonheur et de joie
汳 *** Mes pensテゥes 窶ヲ Phil *** 汳



Déposé par Cupidon le 01/07/2019  

**** Ne soit pas Triste ****
Ce que tu vois aujourd'hui, ce n'est pas moi.
Ce n'est qu'une enveloppe qui m'a テゥtテゥ prテェtテゥe,
Le temps d'une vie terrestre.
Elle m'a permis de te connaテョtre et de t'aimer テ ma faテァon.
Mon vrai moi, l'テNe que je suis,
Vient de traverser une nouvelle テゥtape vers l'accomplissement de soi.
Ne sois pas triste, sois heureuse pour moi.
Lテ oテケ je suis, la lumiティre et l'Amour m'enivrent puisque,
En plus de nager dans un Ocテゥan d'Amour limpide,
J'ai emportテゥ avec moi celui que tu m'as
Si gentiment et inconditionnellement offert !
J'aimais la Vie, tu le sais bien.
La mort physique, ce n'est pas la mort de l'テNe !
Ce que j'avais テ apprendre ou テ faire
Dans cette vie-ci est accompli.
Je n'emporte que de bons souvenirs car,
Un テゥvテゥnement triste ou encore un obstacle,
Dans mon ancien monde,
Est un privilティge, c'est une occasion de grandir
Qui est offerte, une occasion d'テゥvoluer
Un peu plus テ chaque fois.
S'il y a quelque chose que tu aurais aimテゥ me dire,
Il n'est pas trop tard. Je suis maintenant "conscience"
Je peux, par le fait mテェme, percevoir tes pensテゥes
Et tes vibrations les plus pures.
Ce soir ou mテェme ici, installe-toi dans un coin calme, Entre en toi,
Ouvre ton cナ砥r et perテァois mon image
Au centre d'un radieux soleil.
Sens son incommensurable chaleur qui t'apaise et t'irradie.
C'est テ ce moment-lテ que je t'enverrai d'ici,
Tout l'Amour テ l'テゥtat cristallin
Qu'il t'est humainement possible de recevoir !
N'oublie pas que c'est ici, en toi,
Que tu pourras toujours reprendre contact.
Mテェme si, parfois, tu ne me percevais pas,
Sois certaine que j'y serai tout de mテェme !!
Ta vie continue, La mienne aussi窶ヲ
Rendez-vous dans une autre dimension,
Au moment opportun. Je t'y accueillerai
Pensテゥe




<

Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie



Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       


Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut