Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur INDY
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de INDY a été vue 925 fois.

En hommage à
INDY

YORKSHIRE-TERRIER
Il est né le :05/03/2004
Il nous a quittés le :05/07/2019
 



En hommage à INDY

MON NOUNOURS ET PARTIE UN 5 JUILLET 2009 ET TOI INDY LE 5 JUILLET 2019 QUES QUE J'AI FAIT POUR MERITER TOUS SA LA VIE NE ME FAIT PAS DE CADEAUX PEUT ETRE QUE JE N'AN ET PAS FAIT ASSER POUR VOUS JE ME LE DEMANDE MES TU A REJOINT MON NOUNOURS ET IL SERAS TE PROTEGER TOUS COMME JE LES FAIT ICI BAS TU ET PARTIE A CAUSE D'UN AVC SALOPRIE DE MALADIE SACHE QUE TU SERAS TOUJOURS DANS MON COEUR ET DIT TOI BIEN QUE TU NE SOUFFRE PLUS CAR LE DERNIER JOUS TU A SOUFFERE CHOSE QUE DANS MA TETE J'ATTEND ENCORE TES PLEURES OU TU ME FESAIT COMPRENDRE DE TE LAISSER PARTIR CHOSE QUE J'AI DU FAIRE MES SURTOUT N'OUBLIE PAS QUE JE TES AIMER BIEN PLUS QUE MA VIE ET TU SERAS TOUJOURS DANS MON COEUR JE T'AIME SI FORT MON BEBE D'AMOUR............
.
................................TA MAMAN...................
.






54 Fleurs

  • Déposé par nounoursDéposé par nounours
    ...........JE T'AIME SI FORT MON COEUR...........MON INDY DANS MON COEUR......
  • Déposé par NOIXDECOCODéposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par nounoursDéposé par nounours
    .........A MON ETERNELLE AMOUR .........
  • Déposé par CyprienDéposé par Cyprien
    rien n'est fini,tout continu...vos petits coeurs battent en nous pour l'éternité
  • Déposé par nounoursDéposé par nounours
    POUR TE 1 MOIS DEJA LOIN DE MOI KE NE T'OUBLIE PAS .....TA MAMAN....
  • Déposé par TukiaDéposé par Tukia
  • Déposé par chipounetteliliDéposé par chipounettelili
  • Déposé par Jacky50Déposé par Jacky50
    Doux repos Indy
  • Déposé par susiDéposé par susi
    Repose en paix joli petit ange
  • Déposé par SESHAT39Déposé par SESHAT39
  • Déposé par NOIXDECOCODéposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par ToukyDéposé par Touky
    Tendres câlins et doux repos Indy
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Un tendre câlin pour un doux weekend, Indy.
  • Déposé par susiDéposé par susi
    Repose en paix joli petit ange
  • Déposé par kropaDéposé par kropa
    Douces pensées petit ange, repose en paix
  • Déposé par diantheDéposé par dianthe
    envol de bisous remplis d amour pour un merveilleux trésor
  • Déposé par marylena54Déposé par marylena54
  • Déposé par Sissi10Déposé par Sissi10
    repose en paix petit ange !
  • Déposé par chipounetteliliDéposé par chipounettelili
  • Déposé par isabeldehbDéposé par isabeldehb
    douces pensées petit ange.RIP



22 messages



Déposé par nounours le 25/09/2019  

.
................A MON ÉTERNEL AMOUR INDY ..................
.
Toi c’est un mot
Toi c’est une voix
Toi c’est tes yeux et c’est ma joie
Toi c’est si beau
Toi c’est pour moi
Toi c’est bien là et je n’y crois
Toi c’est soleil
Toi c’est printemps
Toi c’est merveille de chaque instant
Toi c’est présent
Toi c’est bonheur
Toi c’est arc-en-ciel dans mon coeur
Toi c’est distant…
Toi c’est changeant…
Toi c’est rêvant et esquivant…
Toi c’est pensant…
Toi c’est taisant…
Toi c’est tristesse qui me prend…
Toi c’est fini.
Fini ? Pourquoi ?
Toi c’est le vide dans mes bras…
Toi c’est mon soleil qui s’en va…
Et moi, je reste, pleurant tout bas.
.
.................A MON ÉTERNEL INDY.................
.
............................LE 25 SEPTEMBRE 2019........................
.


Déposé par poutounou le 22/09/2019  

Et voilà la fin de l’été !!! L’automne s’en vient à grands pas !!! Et il faut commencer à se couvrir un peu plus… Brrrrr...
*
L'automne
*
Voici venu le froid radieux de septembre :
Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres ;
Mais la maison a l'air sévère, ce matin,
Et le laisse dehors qui sanglote au jardin.
*
Comme toutes les voix de l'été se sont tues !
Pourquoi ne met-on pas de mantes aux statues ?
Tout est transi, tout tremble et tout a peur ; je crois
Que la bise grelotte et que l'eau mĂŞme a froid.
*
Les feuilles dans le vent courent comme des folles ;
Elles voudraient aller oĂą les oiseaux s'envolent,
Mais le vent les reprend et barre leur chemin
Elles iront mourir sur les Ă©tangs demain.
*
Le silence est léger et calme ; par minute
Le vent passe au travers comme un joueur de flûte,
Et puis tout redevient encor silencieux,
Et l'Amour qui jouait sous la bonté des cieux
*
S'en revient pour chauffer devant le feu qui flambe
Ses mains pleines de froid et ses frileuses jambes,
Et la vieille maison qu'il va transfigurer
Tressaille et s'attendrit de le sentir entrer...
*
Anna de NOAILLES (1876-1933)


Déposé par choupette le 20/09/2019  

ah mince je savais pas pour indi le chien de papa et parti aussi pfff on les aiment tant et nous manquent tellement il les parti auprès de papa et maman bizou


Déposé par poutounou le 15/09/2019  

C’est la vie qui nous blesse le coeur et les yeux lorsque nous perdons un de nos Anges...et pourtant nous continuons à marcher, ne jamais s’arrêter, supportant la souffrance comme on peut !!!
*
C'est La Vie – Marc Lavoine
*
Tous les matins, c'est la mĂŞme corrida
Lever la tĂŞte, ouvrir les bras
Tous les matins, c'est le même numéro
Trouver l'amour, chercher les mots
*
Je suis coincé comme un évadé
Faut marcher, ne jamais s'arrĂŞter
Je suis piégé, comme un condamné
A marcher, ne jamais se retourner
*
C'est la vie, la vie c'est du vent
Qui nous souffle les rĂŞves d'enfant
C'est la nuit qui descend,
C'est jamais comme avant
Il ne faut plus faire semblant, attends
C'est la vie, la vie qui le veut
Qui nous blesse, le coeur et les yeux
C'est la nuit qui retombe
Comme la pluie et les bombes
Il ne faut plus faire semblant, attends
*
Tous les matins c'est le même cinéma
Tendre les mains, croiser les doigts
Tous les matins, c'est la même comédie
Chercher quelqu'un, trouver celle ou celui qui
*
Je suis piégé comme un naufragé
Faut marcher, ne jamais s'arrĂŞter
Je suis coincé, comme un révolté
A marcher, jamais se retourner
*
C'est la vie, la vie c'est du vent
Qui nous souffle les rĂŞves d'enfant
C'est la nuit qui descend,
C'est jamais comme avant
Il ne faut plus faire semblant, attends
C'est la vie, la vie qui le veut
Qui nous blesse, le coeur et les yeux
C'est la nuit qui retombe
Comme la pluie et les bombes
Il ne faut plus faire semblant, attends


Déposé par poutounou le 08/09/2019  

Jolie chanson sur l’espoir...
Rester debout mais à quel prix ???
Debout peu importe le prix !!!
*
Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie – Etienne Daho
*
Un matin comme tous les autres
Un nouveau pari
Rechercher un peu de magie
Dans cette inertie morose
*
Clopin clopan sous la pluie
Jouer le rĂ´le de sa vie
Puis un soir le rideau tombe
C'est pareil pour tout l'monde
*
Rester debout mais Ă  quel prix
Sacrifier son instinct et ses envies
Les plus essentielles
*
Mais tout peut changer aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Plus confidentiel
*
Pourquoi vouloir toujours plus beau
Plus loin plus haut
Et vouloir décrocher la lune
Quand on a les Ă©toiles
*
Quand les certitudes s'effondrent
En quelques secondes
Sache que du berceau Ă  la tombe
C'est dur pour tout l'monde
*
Rester debout mais Ă  quel prix
Sacrifier son instinct et ses envies
Les plus confidentielles
*
Mais tout peut changer aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
C'est providentiel
*
Debout peu importe le prix
Suivre son instinct et ses envies
Les plus essentielles
*
Tu peux exploser aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Non accidentel
*
Oui tout peut changer aujourd'hui
Et le premier jour du reste de ta vie
Plus confidentiel


Déposé par nounours le 06/09/2019  

.
................A MON ETERNELLE AMOUR...............
.
On te dit de ne pas pleurer.
On vous dit que ce n'est qu'un chien, pas une personne.
On vous dit que la douleur passera.
On vous dit que les animaux ne savent pas qu'ils doivent mourir.
On vous dit que l'important est de ne pas le faire souffrir.
On te dit que tu peux en avoir un autre.
On te dit que ça va t'arriver.
On vous dit qu'il y a des douleurs plus insupportables.
Mais ils ne savent pas combien de fois tu as regardé ton chien dans les yeux.
Ils ne savent pas combien de fois tu as été toi et ton chien seuls à regarder les ténèbres.
Vous ne savez pas combien de fois votre chien a été le seul à être à vos côtés.
Ils ne savent pas que le seul qui ne t'a jamais jugé est ton chien.
Ils ne savent pas à quel point tu as eu peur la nuit où tes lamentations t'ont réveillé.
Ils ne savent pas combien de fois ton chien a dormi près de toi.
Ils ne savent pas combien tu as changé depuis que le chien est devenu une partie de ta vie.
Ils ne savent pas combien de fois tu l'as embrassé quand il était malade.
Vous ne savez pas combien de fois vous avez fait semblant de ne pas voir comment vos cheveux devenaient de plus en plus blanc.
Vous ne savez pas combien de fois vous avez parlé à votre chien, le seul qui écoute vraiment.
Ils ne savent pas Ă  quel point tu Ă©tais beau pour ton chien.
Ils ne savent pas que c'Ă©tait juste ton chien qui savait que tu souffrais.
Ils ne savent pas quels sentiments vous ont fait goûter votre chien.
Ils ne savent pas ce que ça fait de voir ton vieux chien s'efforcer d'aller te dire bonjour.
Ils ne savent pas que quand les choses allaient mal, le seul qui n'est pas parti est ton chien.
Ils ne savent pas que ton chien a confiance en toi chaque instant de sa vie, mĂŞme dans le dernier.
Ils ne savent pas à quel point ton chien t'a aimé et le peu qu'il lui suffisait d'être heureux, parce qu'il lui suffisais toi.
Vous ne savez pas que pleurer pour un chien est l'une des choses les plus nobles, significatives, vraies, propres et sincères que vous pouvez faire.
Ils ne savent pas à propos de la dernière fois que tu l'as déplacé avec difficulté... Fais attention à ne pas le blesser.
Ils ne savent pas ce que tu as ressenti en caressant leur visage dans les derniers moments de leur vie...
.
. ....................le 6 septembre 2019.............
.


Déposé par poutounou le 01/09/2019  


Poème de Mr. de LAMARTINE, un peu triste mais tellement beau :
« On entend, dans l’espace, les choeurs mystérieux de l’Ange qui passe... »
*
La tristesse
*
L'âme triste est pareille
Au doux ciel de la nuit,
Quand l'astre qui sommeille
De la voûte vermeille
A fait tomber le bruit ;
*
Plus pure et plus sonore,
On y voit sur ses pas
Mille Ă©toiles Ă©clore,
Qu'Ă  l'Ă©clatante aurore
On n'y soupçonnait pas !
*
Des îles de lumière
Plus brillante qu'ici,
Et des mondes derrière,
Et des flots de poussière
Qui sont mondes aussi !
*
On entend dans l'espace
Les choeurs mystérieux
Ou du ciel qui rend grâce,
Ou de l'ange qui passe,
Ou de l'homme pieux !
*
Et pures Ă©tincelles
De nos âmes de feu,
Les prières mortelles
Sur leurs brûlantes ailes
Nous soulèvent un peu !
*
Tristesse qui m'inonde,
Coule donc de mes yeux,
Coule comme cette onde
Où la terre féconde
Voit un présent des cieux !
*
Et n'accuse point l'heure
Qui te ramène à Dieu !
Soit qu'il naisse ou qu'il meure,
Il faut que l'homme pleure
Ou l'exil, ou l'adieu !
*
Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)


Déposé par poutounou le 25/08/2019  


Le cri tinte l’obscur et triste adieu de quelque vie éteinte….
*
Le cri
*
Près d'un étang désert, où dort une eau brunie,
Un rai du soir s'accroche au sommet d'un roseau ;
Un cri s'écoute, un cri désespéré d'oiseau,
Un cri pauvre et perdu dans la plaine infinie.
*
Comme il est faible et frĂŞle et peureux et fluet !
Et comme avec tristesse il se traîne et s'écoute,
Et comme il se répète et comme avec la route
Il s'enfonce et se perd dans l'horizon muet !
*
Et comme il marque l'heure, au rythme de son râle,
Et comme, en son accent minable et souffreteux,
Et comme, en son Ă©cho languissant et boiteux,
Se plaint infiniment la douleur vespérale !
*
Il est si doux parfois qu'on ne le saisit pas.
Et néanmoins toujours, et sans fatigue, il tinte
L'obscur et triste adieu de quelque vie Ă©teinte ;
Il dit les pauvres morts et les pauvres trépas :
*
La mort des fleurs, la mort des insectes, la douce
Mort des ailes et des tiges et des parfums ;
Il pleure au souvenir des vols qui sont défunts
Et qui gisent, cassés, dans l'herbe et dans la mousse.
*
Émile VERHAEREN (1855-1916)


Déposé par poutounou le 18/08/2019  

« Paradis où le coeur donne ses rendez-vous... »
*
Le sommeil
*
Les perdus, les absents, les morts que fait la vie,
Ces fantômes d'un jour si longuement pleurés,
Reparaissent en rĂŞve avec leur voix amie,
Le piège étincelant des regards adorés.
*
Les amours prisonniers prennent tous leur volée,
La nuit tient la revanche Ă©clatante du jour.
L'aveu brûle la lèvre un moment descellée.
Après le dur réel, l'idéal a son tour !
*
Ô vie en plein azur que le sommeil ramène,
Paradis oĂą le coeur donne ses rendez-vous,
N'es-tu pas Ă  ton heure une autre vie humaine,
Aussi vraie, aussi sûre, aussi palpable en nous,
*
Une vie invisible aussi pleine et vibrante
Que la visible vie oĂą s'Ă©touffent nos jours,
Cette vie incomplète, inassouvie, errante,
S'ouvrant sur l'infini, nous décevant toujours ?
*
Augustine-Malvina BLANCHECOTTE (1830-1895)


Déposé par poutounou le 11/08/2019  


Un Paradis où « l'infini flotte dans l'éternel », comme le Paradis blanc de nos Anges !!!
*
Savez-vous pas...
*
Savez-vous pas quelque douce retraite,
Au fond des bois, un lac au flot vermeil,
OĂą des palmiers la grande feuille arrĂŞte
Les bruits du monde et les traits du soleil
- Oh ! je voudrais, loin de nos vieilles villes,
Par la savane aux ondoyants cheveux,
Suivre, en rĂŞvant, les Ă©cureuils agiles,
Et voir sauter, sur les branches mobiles,
L'ara de pourpre et les bengalis bleus !
*
Savez-vous pas, sur les plages lointaines
Où n'ont jamais passé les matelots,
Une île heureuse aux suaves haleines,
Bouquet de fleurs effeuillé sur les flots ?
- Oh ! je voudrais, seul avec ma pensée,
Jetant au vent la poussière des jours,
Sentir mon âme aux vagues balancée,
Et m'endormir sur l'onde cadencée
Comme un enfant que l'on berce toujours !
*
Savez-vous pas, loin de la froide terre,
LĂ -haut ! lĂ -haut ! dans les plis du ciel bleu,
Un astre d'or, un monde solitaire
Roulant en paix sous le souffle de Dieu ?
- Oh ! je voudrais une planète blonde,
Des cieux nouveaux, d'étranges régions,
OĂą l'on entend, ainsi qu'un vent sur l'onde,
Glisser la nuit, sous la voûte profonde,
Le char brillant de constellations !
*
OĂą fuir ? oĂą fuir ? Par les routes humaines
Le sable est dur et le soleil est lourd.
Ma bouche ardente a tari les fontaines
Et l'arbre est mort oĂą j'ai cueilli l'amour.
- Oh ! je voudrais, loin du temps et des choses,
Débarrassé de tout lien charnel,
Courir joyeux dans les métamorphoses,
Puis me plonger Ă  la source des causes,
Où l'Infini flotte dans l'Éternel !
*
Louis BOUILHET (1822-1869)


Déposé par nounours le 05/08/2019  

...................POUR TE 1 MOIS EN CE JOUR..............
.
...................LETTRE A INDY.................
.
Il faut laisser partir ceux qui nous ont aimés et laisser s'en aller ceux qu'on a tant aimés...............
Des jours de souffrance nous t'avons épargnés pour toi, j'ai eu le choix : pouvoir te soulager....................
T'offrir comme un cadeau le sommeil éternel en laissant ton âme s'envoler vers le ciel...............
Une première fois je t'avais ramenée et il fallait t'aider à monter l'escalier a peine tu marchais déjà tu t'essoufflais..................
Mais au delà de ça toujours tu me suivais. tes yeux presque aveugles, bleutés, embués.................
Ton souffle s'épuisait, tes pattes fléchissaient tu écoutais le chant des oiseaux le matin,et les chats partageaient avec toi ton coussin................
Ta truffe dans le vent, tu humais les odeurs...
Des choses t'échappaient mais tu n'avais pas peur tu semblais résigner à vivre diminuée avec sagesse tu paraissais accepter.................
Ces changements troublants sans comprendre vraiment que les années passaient et que le facteur temps poursuivait son chemin inexorablement..............
Mais la deuxième fois est trop vite arrivée et nous avons tout fait pour tenter de gagner encore quelques jours, pourquoi pas une année.............
Le moment redouté : le verdict est tombé.il faut un peu de temps pour accepter l'idée et faire quelques pas pour bien se préparer..................
Mais te voir trébucher, la tête de côté il faut se résigner alors que je pleurais................
De ton regard d'humain toi tu me consolais dans mes bras doucement toi tu t'es endormie................
Blottie tout contre moi tu as quitté la vie je suis restée longtemps à pleurer près de toi..................
Tu resteras en vie pour toujours avec moi.................
.............Le 5 Août 2019.........
.
....................TA MAMAN QUI TE PLEURE ENCORE ET ENCORE................
.


Déposé par nounours le 04/08/2019  

.
...................LETTRE A INDY.................
.
Il faut laisser partir ceux qui nous ont aimés et laisser s'en aller ceux qu'on a tant aimés...............
Des jours de souffrance nous t'avons épargnés pour toi, j'ai eu le choix : pouvoir te soulager....................
T'offrir comme un cadeau le sommeil éternel en laissant ton âme s'envoler vers le ciel...............
Une première fois je t'avais ramenée et il fallait t'aider à monter l'escalier a peine tu marchais déjà tu t'essoufflais..................
Mais au delà de ça toujours tu me suivais. tes yeux presque aveugles, bleutés, embués.................
Ton souffle s'épuisait, tes pattes fléchissaient tu écoutais le chant des oiseaux le matin,et les chats partageaient avec toi ton coussin................
Ta truffe dans le vent, tu humais les odeurs...
Des choses t'échappaient mais tu n'avais pas peur tu semblais résigner à vivre diminuée avec sagesse tu paraissais accepter.................
Ces changements troublants sans comprendre vraiment que les années passaient et que le facteur temps poursuivait son chemin inexorablement..............
Mais la deuxième fois est trop vite arrivée et nous avons tout fait pour tenter de gagner encore quelques jours, pourquoi pas une année.............
Le moment redouté : le verdict est tombé.il faut un peu de temps pour accepter l'idée et faire quelques pas pour bien se préparer..................
Mais te voir trébucher, la tête de côté il faut se résigner alors que je pleurais................
De ton regard d'humain toi tu me consolais dans mes bras doucement toi tu t'es endormie................
Blottie tout contre moi tu as quitté la vie je suis restée longtemps à pleurer près de toi..................
Tu resteras en vie pour toujours avec moi.................
.............Le 5 Août 2019.........
.
....................TA MAMAN QUI TE PLEURE ENCORE ET ENCORE................
.


Déposé par poutounou le 04/08/2019  


Que c’est bien dit : « Le vivre vous chagrine et le mourir vous fâche... »
*
Voix intérieure
*
Mon ami, quels ennuis vous donnent de l'humeur ?
Le vivre vous chagrine et le mourir vous fâche.
Pourtant, vous n'aurez point au monde d'autre tâche
Que d'ĂŞtre objet qui vit, qui jouit et qui meurt.
*
Mon âme, aimez la vie, auguste, âpre ou facile,
Aimez tout le labeur et tout l'effort humains,
Que la vérité soit, vivace entre vos mains,
Une lampe toujours par vos soins pleine d'huile.
*
Aimez l'oiseau, la fleur, l'odeur de la forĂŞt,
Le gai bourdonnement de la cité qui chante,
Le plaisir de n'avoir pas de haine méchante,
Pas de malicieux et ténébreux secret,
*
Aimez la mort aussi, votre bonne patronne,
Par qui votre désir de toutes choses croît,
Et, comme un beau jardin qui s'Ă©veille du froid,
Remonte dans l'azur, reverdit et fleuronne ;
*
L'hospitalière mort aux genoux reposants
Dans la douceur desquels notre néant se pâme,
Et qui vous bercera d'un geste, ma chère âme,
Inconcevablement Ă©ternel et plaisant...
*
Anna de NOAILLES (1876-1933)


Déposé par poutounou le 28/07/2019  


Il y a une vie après la mort, c’est sûr !!! Mais qu’il est beau ce poème ! « Mort qu’on appelle enfin quand on l’a méditée… !!!»
*
Prière
*
FantĂ´me qui nous dois dans la tombe enfermer,
Mort dont le nom répugne et dont l'image effraie,
Mais qu'Ă  force de crainte on finit par aimer,
Puisque la vie est vaine et que toi seule es vraie ;
*
Ă” Mort, qui fais qu'on vit sans but et qu'on est las,
Et qu'on rejette au loin la coupe non goûtée,
Mort qu'on maudit d'abord et dont on ne veut pas,
Mais qu'on appelle enfin quand on t'a méditée ;
*
Ô la peur et l'espoir des âmes, bonne Mort,
Dont le souci nous trouble un temps, et puis nous aide,
Mystérieux écueil où se blottit un port,
Et poison merveilleux où se cache un remède. ...
*
Jules TELLIER (1863-1889)


Déposé par poutounou le 21/07/2019  

Merci Monsieur Verlaine pour vos magnifiques poèmes !!!
*
Il pleure dans mon coeur
*
Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?
*
Ă” bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ă” le chant de la pluie !
*
Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'Ă©coeure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.
*
C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !
*
Paul VERLAINE (1844-1896)


Déposé par poutounou le 14/07/2019  

Quelqu’un meurt, et c’est comme un silence qui hurle !!!
*
L’Arbre et la graine
*
Quelqu’un meurt, et c’est comme des pas qui s’arrêtent.
Mais si c’était un départ pour un nouveau voyage ?
Quelqu’un meurt, et c’est comme un arbre qui tombe.
Mais si c’était une graine germant dans une terre nouvelle ?
Quelqu’un meurt, et c’est comme une porte qui claque.
Mais si c’était un passage s’ouvrant sur d’autres paysages ?
Quelqu’un meurt, et c’est comme un silence qui hurle.
Mais s’il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie ?
*
Benoît Marchon


Déposé par poutounou le 12/07/2019  

En souvenir de toi, magnifique Indy...Plein de courage Ă  ta maman de coeur...
*
Tant de belles choses
===========
Même s'il me faut lâcher ta main
Sans pouvoir te dire "Ă  demain"
Rien ne défera jamais nos liens.
MĂŞme s'il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train,
L'amour est plus fort que le chagrin.
L'amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur,
Transformer le plomb en or !
Tu as tant de belles choses Ă  vivre encore.
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas.
Tu as tant de belles choses devant toi.
MĂŞme si je veille d'une autre rive,
Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arrive,
Je serai avec toi comme autrefois.
Même si tu pars à la dérive,
L'état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois.
Dans l'espace qui lie le ciel et la terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l'aurore.
Il y a tant de belles choses que tu ignores :
La foi qui abat les montagnes,
La source blanche dans ton âme,
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystères.
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.


Déposé par Cupidon le 12/07/2019  

Je suis debout au bord de la plage.
Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'Ă  ce qu'il disparaisse Ă  l'horizon.
Quelqu'un à mon côté dit :
"Il est parti !"
Parti ? Vers oĂą ?
Parti de mon regard, c'est tout...
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,pas en lui.
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit : "Il est parti !",
il en est d'autres qui, le voyant poindre Ă  l'horizon et venir vers eux,
s'exclament avec joie :
"Le voilĂ  !"...
C'est cela la mort.
Auteur : William Blake


Déposé par choupinou le 11/07/2019  


Ce n'est pas un adieu mais juste un au revoir INDY
Soudain,ce fut la rencontre.
rien de ce
que nous avions construit dans nos rĂŞve,
n'a égalé cet instant unique
ou ton pelage
a touché ma peau,
ou le bonheur à épousé la douleur,
en
une seconde, tu as tout fait
basculé...
a présent,je sais,
je n'aurai jamais
assez d'une vie,
pour m'emplir
les yeux de toi.
tu me berces dans tous mes
abandons,
et je ne cesse de
t'apprendre,
pour ne plus t'oublier,
nous
Ă©tions deux,
nous nous aimions,
bien ou mal,
un bref instant ou le temps
d'une vie,
voici des mots pour dire,
une histoire qui avait commencée,
avec
ses gestes de tendresse,ses instants rare,
et cet immense bonheur de tout réinventer.
non rien n'est fini,tout continue...
notre histoire perdura ,le livre ne s'est pas
refermé...
On se retrouvera
Poème
Ă©crit de choupinou
***************************************
La vie se charge de
nous donner,mais de nous reprendre....La seule chose qu'elle ne peut nous
voler,c'est
l'amour profond qui vit et persiste dans nos coeurs pour nos petits anges
partis...Celle-ci
le pourra que lorsque qu'elle aura convié la mort de venir nous chercher...Mais
qu'importe
ce jour lĂ ,car nous les retrouverons et nos coeurs de nouveaux battrons a cent a l'heure
....Il
n'y a qu'un seul paradis....
CITATION de Elisabeth Michel (choupinou)
***************************************
Quand un chiens meurt,il ne va pas dans
un au-delà réservé aux chiens avec des chenils en or et des os bien tendres en quantité
illimitée,pas plus que l'humain ne se retrouve dans un châlet éthéré entouré de roses
vaporeuses,peu
importe ce qu'en pensaient mes prédécesseurs plus fantaisiste...
Chiens,chats,lapins,ouistitis,éléphants,lions,loups toute forme animal et humains se
retrouverons
tous au même endroit... Au cours de séances,je ne sais plus combien de fois
j'ai noté auprès d'une
personne décédée depuis peu la présence d'un animal l'accompagnant
dans la mort comme il l'avais
fait dans la vie.
EXTRAIT DU LIVRE DE GORDON
SMITH(MEDIUM) : L'ETONNANT POUVOIR DES
ANIMAUX
************************************
Votre petit INDY est auprès de
vous a sa manière,pour toujours,il veille a
jamais, rien n'est finie,tout continue mais
d'une autre façon,fermez les yeux ,écoutez le silence et
vous sentirez sa présence,
INDY est lĂ 
,tout près dans votre coeur mais aussi a côté de vous,vous ne le
voyez pas,mais il est
présent...Puis un jour le moment venu,INDY vous attendra sur le chemin qui mène au
pont de
l'Arc-En-Ciel, il sera lĂ ,tout comme votre petit NOUNOURS
choupinou
Je comprend si bien votre peine,et votre douleur,elle est aussi la notre,notre petit Crapouille est parti la veille au soir ,le 04/07/19 ,juste avant votre petit INDY .Ils sont ensemble la haut dans le jardin de l'amour et tous nos petits coeurs et tous leur amis les accueillerons,ils seront bien entourés,même si nous restons a pleurer en bas l'âme meurtri par leur départ et cette absence....
PENSEES


Déposé par Cupidon le 11/07/2019  

**** Ne soit pas Triste ****
Ce que tu vois aujourd'hui, ce n'est pas moi.
Ce n'est qu'une enveloppe qui m'a été prêtée,
Le temps d'une vie terrestre.
Elle m'a permis de te connaître et de t'aimer à ma façon.
Mon vrai moi, l'Ă‚me que je suis,
Vient de traverser une nouvelle Ă©tape vers l'accomplissement de soi.
Ne sois pas triste, sois heureuse pour moi.
Là où je suis, la lumière et l'Amour m'enivrent puisque,
En plus de nager dans un Océan d'Amour limpide,
J'ai emporté avec moi celui que tu m'as
Si gentiment et inconditionnellement offert !
J'aimais la Vie, tu le sais bien.
La mort physique, ce n'est pas la mort de l'Ă‚me !
Ce que j'avais Ă  apprendre ou Ă  faire
Dans cette vie-ci est accompli.
Je n'emporte que de bons souvenirs car,
Un événement triste ou encore un obstacle,
Dans mon ancien monde,
Est un privilège, c'est une occasion de grandir
Qui est offerte, une occasion d'Ă©voluer
Un peu plus Ă  chaque fois.
S'il y a quelque chose que tu aurais aimé me dire,
Il n'est pas trop tard. Je suis maintenant "conscience"
Je peux, par le fait même, percevoir tes pensées
Et tes vibrations les plus pures.
Ce soir ou mĂŞme ici, installe-toi dans un coin calme, Entre en toi,
Ouvre ton cœur et perçois mon image
Au centre d'un radieux soleil.
Sens son incommensurable chaleur qui t'apaise et t'irradie.
C'est Ă  ce moment-lĂ  que je t'enverrai d'ici,
Tout l'Amour Ă  l'Ă©tat cristallin
Qu'il t'est humainement possible de recevoir !
N'oublie pas que c'est ici, en toi,
Que tu pourras toujours reprendre contact.
MĂŞme si, parfois, tu ne me percevais pas,
Sois certaine que j'y serai tout de mĂŞme !!
Ta vie continue, La mienne aussi…
Rendez-vous dans une autre dimension,
Au moment opportun. Je t'y accueillerai
Pensée




Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut