Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur Diana
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de Diana a été vue 722 fois.

En hommage à
Diana

PINSCHER
Il est né le :23/04/2001
Il nous a quittés le :14/11/2014
 







48 Fleurs

  • Déposé par Angel1981Déposé par Angel1981
  • Déposé par Angel1981Déposé par Angel1981
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
  • Déposé par Jacky50Déposé par Jacky50
  • Déposé par Angel1981Déposé par Angel1981
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
    une petite fleurs pleins de tendresse et de bisous pour ma amie Diana
  • Déposé par Jacky50Déposé par Jacky50
  • Déposé par lili2248Déposé par lili2248
    泓スツクツクツクHALLOWEEN.窶「*沁泄キク条泄クク条洶汨サ窶「.ツク沚。沚ャ沚ュ*窶「.ツクツクツク.窶「*沁泄キク条泄クク条洶汨サ*窶「.ツク沚。沚ャ沚ュツク.窶「*沁泄キク条泄クク条洶汨サ*窶「沚。沚ャ沚ュ
  • Déposé par SESHAT39Déposé par SESHAT39
  • Déposé par Angel1981Déposé par Angel1981
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
    vous テェtes toujours vivant dans nos coeurs et pas que.......
  • Déposé par lili2248Déposé par lili2248
    L'automne est lテ avec plein de bisous pour toi petit coeur
  • Déposé par marylena54Déposé par marylena54
  • Déposé par Angel1981Déposé par Angel1981
  • Déposé par susiDéposé par susi
    Repose en paix joli petit ange
  • Déposé par goulou50Déposé par goulou50
  • Déposé par diantheDéposé par dianthe
    repose en paix bel ange 汳役汳役汳役汳幤汳幤汳
  • Déposé par MARIE66Déposé par MARIE66
    Doux baisers petit coeur. Belle vie au paradis.
  • Déposé par nina1997Déposé par nina1997
  • Déposé par BasimaDéposé par Basima



9 messages



Déposé par poutounou le 01/11/2019  

En ce jour de Toussaint, je vous souhaite テ tous de merveilleux souvenirs de ceux qui ne sont plus...
*
Une odeur, un geste, une musique, un endroit, et tu es lテ, auprティs de moi窶ヲツ!!!
*
QU'UN VOILE
*
Il n'y a qu'un voile,
qu'un voile qui nous sテゥpare.
Il y a un souffle qui nous unit, celui des テ「mes,
si doux, si fin, si persistant,
"Je suis lテ, au-delテ du savoir, du visible, de l'audible" dit la voix.
"Il n'y a que ce voile qui nous sテゥpare
et tu me sens parfois".
Une odeur, un geste, une musique, un endroit,
et je suis lテ, auprティs de toi ;
tu m'entends rire, discourir de ce qui テゥtait.
Dテゥsormais c'est un trテゥsor au fond de toi.
Il n'y a qu'un voile si fin pourtant si infranchissable,
impテゥnテゥtrable car nul ne sait ce qui est au-delテ.
Nul ne doit savoir,
on n'en revient pas,
c'est l'テゥblouissant interdit.
Mais, pour les cナ砥rs, la frontiティre n'existe pas,
l'amour brテサle ce voile si tenu et retrouve le feu de l'テゥternel.
L'amour ne craint l'テゥblouissement mais s'en nourrit constamment.


Déposé par poutounou le 27/10/2019  

Une maille テ l窶册ndroit, une maille テ l窶册nversツ! L窶冑iver approche テ grands pasツ! Sortons nos pelotes de laine窶ヲツ!!!
*
L窶凖ゥcureuil
*
Dans le tronc d'un platane
Se cache une cabane.
Un petit テゥcureuil
Est assis sur le seuil.
Il mange des cerises,
Tricote une chemise;
Recrache les noyaux,
Se tricote un maillot;
Attaque les noisettes,
Fait des gants, des chaussettes...
Qu'importe s'il fait froid !
Tant pis si vient l'hiver !
Une maille テ l'endroit,
Une maille テ l'envers :
L'テゥcureuil, fort adroit,
Se fait des pull-overs.
*
Jean-Luc Moreau


Déposé par Cupidon le 23/10/2019  

Un jour le Grand Jardinier me confia
Une plante d'une qualitテゥ trティs rare, et trティs belle ;
ツォ Je reviendrai la chercher ツサ, dit-il en souriant ;
ツォ Soigne-la bien, en la gardant pour moi. ツサ
J'en ai pris soin, et la plante a grandi,
Elle a donnテゥ une fleur aux couleurs rayonnantes,
Belle et fraテョche, comme l'aurore au printemps.
Mon テ「me テゥtait radieuse, mon bonheur sans テゥgal.
De toutes mes fleurs, elle テゥtait la plus glorieuse,
Son parfum, son aspect テゥtaient merveilleux ;
J'aurais voulu la garder, tant mon cナ砥r s'y テゥtait attachテゥ
Pourtant, je savais qu'Il reviendrait la chercher.
Et voici, Il est venu un jour me demander
La jolie plante qu'Il m'avait prテェtテゥe...
Je tremblais ! Mais c'est vrai qu'Il m'avait dit
Qu'un jour Il reviendrait pour me la rテゥclamer.
ツォ C'est parfait ツサ, dit-Il en respirant son parfum
Alors, en se penchant, Il a parlテゥ doucement :
ツォ Si elle reste dans ce sol, elle va perdre sa splendeur,
Je veux la transplanter dans mon jardin Lテ-haut. ツサ
Avec tendresse, Il la prit et s'envola
Pour la planter Lテ-haut oテケ les fleurs ne se fanent pas.
Et un jour futur, dans ce Jardin de Gloire,
Je la retrouverai テゥpanouie, et elle sera mienne.


Déposé par poutounou le 20/10/2019  

Je brille sur tous les yeux en pleurs qu窶兮ucun sommeil n窶兮tteint.
*
Une voix du ciel
*
Je suis l'astre des nuits. Je brille, pテ「le et blanche,
Sur la feuille qui tremble au sommet d'une branche,
Sur le ruisseau qui dort, sur les lacs, bien plus beaux
Quand mes voiles d'argent s'テゥtendent sur leurs eaux.
Mes rayons vont chercher les fleurs que je prテゥfティre,
Et font monter au ciel les parfums de la terre ;
Je donne la rosテゥe au rameau dessテゥchテゥ,
Que l'ardeur du soleil a, sur le sol, penchテゥ.
Sitテエt que je parais, tout se tait et repose,
L'homme quitte les champs, et l'abeille la rose :
Plus de bruit dans les airs, plus de chant dans les bois ;
Devant mon doux regard nul n'テゥlティve sa voix,
De la terre ou du ciel aucun son ne s'テゥlance,
J'arrive avec la nuit, et je rティgne en silence !
Je cache mes rayons quand le cri des hiboux
Vient troubler mon repos et mon calme si doux.
*
Je suis l'astre des nuits ; je brille, pテ「le et blanche,
Sur le cナ砥r attristテゥ, sur le front qui se penche,
Sur tout ce qui gテゥmit, sur tout ce qui se plaint,
Sur tous les yeux en pleurs qu'aucun sommeil n'atteint.


Déposé par Cupidon le 20/10/2019  

Oテケ sont-ils ? Dans l'ombre ? Oh non, c'est nous qui sommes dans l'ombre. Eux, sont テ cテエtテゥ de nous, sous le voile, plus prテゥsents que jamais. Nous ne les voyons pas, parce que le nuage obscur nous enveloppe, mais eux nous voient. Ils tiennent leurs beaux yeux pleins de lumiティre arrテェtテゥs sur nos yeux pleins de larmes. テ consolation ineffable, les morts sont des invisibles, ce ne sont pas des absents.
J'ai souvent pensテゥ テ ce qui pourrait le mieux consoler ceux qui pleurent. Voici : c'est la foi en cette prテゥsence rテゥelle et ininterrompue de nos morts chテゥris ; c'est l'intuition claire, pテゥnテゥtrante, que, par la mort, ils ne sont ni テゥteints, ni テゥloignテゥs, ni mテェme absents, mais vivants prティs de nous, heureux, transfigurテゥs, et n'ayant perdu, dans ce changement glorieux, ni une dテゥlicatesse de leur テ「me, ni une tendresse de leur cナ砥r, ni une prテゥfテゥrence de leur amour, mais ayant au contraire, dans ces profonds et doux sentiments, grandi de cent coudテゥes.
Louis Victor テ盈ile Bougaud
テ益テェque de Laval


Déposé par poutounou le 18/10/2019  

Tant de belles choses
===========
Mテェme s'il me faut lテ「cher ta main
Sans pouvoir te dire "テ demain"
Rien ne dテゥfera jamais nos liens.
Mテェme s'il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train,
L'amour est plus fort que le chagrin.
L'amour qui fait battre nos cナ砥rs
Va sublimer cette douleur,
Transformer le plomb en or !
Tu as tant de belles choses テ vivre encore.
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas.
Tu as tant de belles choses devant toi.
Mテェme si je veille d'une autre rive,
Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arrive,
Je serai avec toi comme autrefois.
Mテェme si tu pars テ la dテゥrive,
L'テゥtat de grテ「ce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois.
Dans l'espace qui lie le ciel et la terre
Se cache le plus grand des mystティres
Comme la brume voilant l'aurore.
Il y a tant de belles choses que tu ignores :
La foi qui abat les montagnes,
La source blanche dans ton テ「me,
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystティres.
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.


Déposé par ovanek le 17/10/2019  

汳 汳 1 汳 汳
***** Pour Toi 窶ヲ Mon テゥtoile *****
Le bonheur n窶册st pas une destination テ atteindre
Mais une faテァon de voyager dans les rテェves
Un jour au dテゥtour d窶冰n chemin de la Vie
Au croisement d'un sentier du destin
Il s窶冩ffre テ nous et ce rテェve devient la rテゥalitテゥ
Celle d窶冰ne belle rencontre
D窶冰ne extraordinaire amitiテゥ... avec nos compagnons ...
Nous sommes heureux de croiser vos routes
Et de partager vos existences
Et si la vie est venue nous sテゥparer....
On sait que nos rテェves et notre Amour
Resteras gravテゥs dans nos Cナ砥rs テ jamais
Et continuerons de vous accompagner テ vos cテエtテゥs
Pour voyager sur les mテェmes chemins
On vous aime pour toujours
Nous resterons fidティles テ nos pensテゥes en vos mテゥmoires...Pour vous !!!
Qui nous ont rempli nos Cナ砥rs de bonheur et de joie
汳 *** Mes pensテゥes 窶ヲ Phil *** 汳



Déposé par choupinou le 17/10/2019  


Ce n'est pas un adieu mais juste un au revoir DIANA
Soudain,ce fut la rencontre.
rien de ce
que nous avions construit dans nos rテェve,
n'a テゥgalテゥ cet instant unique
ou ton pelage
a touchテゥ ma peau,
ou le bonheur テ テゥpousテゥ la douleur,
en
une seconde, tu as tout fait
basculテゥ...
a prテゥsent,je sais,
je n'aurai jamais
assez d'une vie,
pour m'emplir
les yeux de toi.
tu me berces dans tous mes
abandons,
et je ne cesse de
t'apprendre,
pour ne plus t'oublier,
nous
テゥtions deux,
nous nous aimions,
bien ou mal,
un bref instant ou le temps
d'une vie,
voici des mots pour dire,
une histoire qui avait commencテゥe,
avec
ses gestes de tendresse,ses instants rare,
et cet immense bonheur de tout rテゥinventer.
non rien n'est fini,tout continue...
notre histoire perdura ,le livre ne s'est pas
refermテゥ...
On se retrouvera
Poティme
テゥcrit de choupinou
***************************************
La vie se charge de
nous donner,mais de nous reprendre....La seule chose qu'elle ne peut nous
voler,c'est
l'amour profond qui vit et persiste dans nos coeurs pour nos petits anges
partis...Celle-ci
le pourra que lorsque qu'elle aura conviテゥ la mort de venir nous chercher...Mais
qu'importe
ce jour lテ,car nous les retrouverons et nos coeurs de nouveaux battrons a cent a l'heure
....Il
n'y a qu'un seul paradis....
CITATION de Elisabeth Michel (choupinou)
***************************************
Quand un chiens meurt,il ne va pas dans
un au-delテ rテゥservテゥ aux chiens avec des chenils en or et des os bien tendres en quantitテゥ
illimitテゥe,pas plus que l'humain ne se retrouve dans un chテ「let テゥthテゥrテゥ entourテゥ de roses
vaporeuses,peu
importe ce qu'en pensaient mes prテゥdテゥcesseurs plus fantaisiste...
Chiens,chats,lapins,ouistitis,テゥlテゥphants,lions,loups toute forme animal et humains se
retrouverons
tous au mテェme endroit... Au cours de sテゥances,je ne sais plus combien de fois
j'ai notテゥ auprティs d'une
personne dテゥcテゥdテゥe depuis peu la prテゥsence d'un animal l'accompagnant
dans la mort comme il l'avais
fait dans la vie.
EXTRAIT DU LIVRE DE GORDON
SMITH(MEDIUM) : L'ETONNANT POUVOIR DES
ANIMAUX
************************************
Votre petite DIANA est auprティs de
vous a sa maniティre,pour toujours,elle veille a
jamais, rien n'est finie,tout continue mais
d'une autre faテァon,fermez les yeux ,テゥcoutez le silence et
vous sentirez sa prテゥsence,
DIANA est lテ
,tout prティs dans votre coeur mais aussi a cテエtテゥ de vous,vous ne le
voyez pas,mais elle est
prテゥsente...Puis un jour le moment venu,DIANA vous attendra sur le chemin qui mティne au
pont de
l'Arc-En-Ciel,elle sera lテ,tout comme SAPHIR et LAIKA
choupinou


Déposé par Cupidon le 17/10/2019  


Les morts ne sont pas morts, les morts vivent encore
Leurs tombes sont vides, n'enfermant que des corps
Certains ont choisi l'ombre, ils errent et ils souffrent
Attendant un appel pour sortir de leurs gouffres.
Les autres que l'amour a libテゥrテゥs d'eux-mテェmes
Je les sais prティs de nous et je sais qu'ils nous aiment.
Ne vous lamentez pas, ne pleurez pas sur eux
Dans la lumiティre du cosmos ils sont heureux.
Les morts ne sont pas morts, ils sont nテゥs テ nouveau
Ils sont dans un jardin et non dans un tombeau
Dans cet ailleurs si proche, ils nous voient, nous entendent
Ils ne nous oublient pas, je sais qu'ils nous attendent
L'ami attend l'ami, l'amante attend l'amant
Et le fils sa mティre, et la mティre ses enfants
Ne vous lamentez pas, prティs du fleuve de vie
Ils oublient l'errance des テ「mes asservies.
Les morts ne sont pas morts, ils sont prティs de vous
Je sais des soirs troublants oテケ ils viennent vers nous
Leur vie est un firmament ruisselant d'テゥtoiles
Chaque テゥtoile est une テ「me テゥvadテゥe de sa toile
Ils ont si soif encore d'un amour infini
Pensez テ eux car la vraie tombe c'est l'oubli
Ne vous lamentez pas, les pleurs sont des priティres
Mais vos douleurs en font des テ「mes prisonniティres.
Les morts ne sont pas morts, un soir ils me l'ont dit.
Jean-Paul Sermonte




Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie

Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut