Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Carnet d'adresses
Favoris



Facebook LinkedIn Twitter



La page de Tテゥtine a été vue 27 739 fois.

En hommage à
Tテゥtine

BOULEDOGUE-FRANCAIS
Il est né le :06/11/2008
Il nous a quittés le :02/05/2020
 
Pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
connectez vous
Votre pseudo        Mot de passe       



En hommage à Tテゥtine

Ma Tテゥtine, tu es partie rejoindre ta fille Georgette et ton amour Cupidon. Je ne pensais pas que tu partirais si vite. Tu as テゥtテゥ opテゥrテゥe en urgence hier car tu n'allais pas bien mais le vテゥtテゥrinaire a vu que tu avais des mテゥtastases au foie et nous ne t'avons pas fait rテゥveiller. Je regrette de ne pas avoir テゥtテゥ テ tes cテエtテゥs pour ce moment. Je sais que テァa a du テェtre une grande fテェte de retrouver ta famille dans l'autre dimension et que tu as retrouvテゥ ta vue. Mais tu voyais avec ton coeur, tu avais tellement une belle テ「me. Tu テゥtais une trティs bonne maman et j'テゥtais admirative de te voir si heureuse et confiante alors que tu avais perdu tes yeux. Je t'aime ma Twiny
Il me tarde de vous revoir de l'autre cテエtテゥ...
Vous pouvez voir une video hommage sur YouTube A Dieu Tテゥtine ma chienne






591 Fleurs

  • Déposé par BILLY2B Déposé par BILLY2B
  • Déposé par goulou50 Déposé par goulou50
    Douces et tendres pensテゥes petit coeur, merci pour mon petit ange Pテゥpette
  • Déposé par rafia Déposé par rafia
  • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
  • Déposé par Cupidon Déposé par Cupidon
    Douces pensテゥes ma Twiny je t'aime
  • Déposé par goulou50 Déposé par goulou50
    Une constellation de bisous pour toi, belle テゥtoile du firmament.
  • Déposé par coucky Déposé par coucky
  • Déposé par rustiditbibi Déposé par rustiditbibi
  • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
    par ces quelques mots d'amitiテゥ,je tiens a vous exprimer ma gratitude et ma reconnaissance pour OSCAR et MISS,votre soutiens,vos fleurs ou message qui mon apportテゥ beaucoup de rテゥconfort en ces jours 沽ェ
  • Déposé par tazounette Déposé par tazounette
    merci
  • Déposé par rustiditbibi Déposé par rustiditbibi
  • Déposé par dianthe Déposé par dianthe
    Bisous,沽會沽 cテ「lins,洫ク洫ク tendresse,沁沁沁 amitiテゥ....沁芋沁芋沁
  • Déposé par rustiditbibi Déposé par rustiditbibi
    沍ク沍コ沍キ沍サ汳栓沍シ汳
  • Déposé par Cupidon Déposé par Cupidon
    Je t'aime ma Twiny
  • Déposé par Pachkounet Déposé par Pachkounet
    De tendres cテ「lins pour un doux weekend, Tテゥtine. Mille bisouxx, petit ange.
  • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
    merci infiniment de vos pensテゥes pour Roucky et bテゥbテゥ Choupinou; ils nous manquent.Tendres et douces caresse a vos amours tant chテゥris
  • Déposé par Touky Déposé par Touky
    沍 Bel テゥtテゥ dans ton paradis, petit coeur 沍
  • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
  • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
    Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳
  • Déposé par coucky Déposé par coucky



98 messages



Déposé par poutounou le 05/09/2021  

"Les saisons passent, il faut apprendre, avec elles, テ renaテョtre de nos cendres..." Ce sont nos anges qui soufflent les brテサlures de nos ツォ fiティvres ツサ.
*
Mais la vie... (Maurane et Lara Fabian)
*
Tout le monde rテェve d'un idテゥal
Un Eden, un bonheur fatal
Mais la vie...
Mais la vie...
Tout le monde voudrait le soleil
Nos pensテゥes tournテゥes vers le ciel
Mais la vie...
*
Les saisons passent
Il faut apprendre
Avec elles テ renaテョtre
De nos cendres
Le jour se lティve
La vie avance
*
Mテェme quand tout s'テゥteint
Sur nos chagrins
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s'allume sur un autre espoir
*
Moi aussi, j'ai consumテゥ des peines
Attisテゥ des blessures anciennes
Mais la vie...
Mais la vie...
Moi aussi, je suis tombテゥe de haut
Du saut de l'ange au fond de l'eau
Mais la vie...
*
Mais qui nous sauve
Qui nous relティve
Et qui souffle les brテサlures
De nos fiティvres
Une テゥtincelle
Dans le silence
*
Mais quand tout s'テゥteint
Sur nos chagrins,
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s'allume sur un autre espoir
*
Le jour se lティve
La vie avance
Avec elle
Retrouvons l'テゥclat d'une espテゥrance...
*
Avec elle
Essayons de lui donner un sens
Un sens.
*
Mテェme quand tout s'テゥteint
Sur nos chagrins
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s'allume sur un autre espoir.
Tout s'allume sur un autre espoir.


Déposé par poutounou le 29/08/2021  

Trティs jolie chanson de Jean-Louis Aubert dテゥdiテゥe テ nos tendres Anges...
*
Il manque un temps テ ma vie
Il manque un temps, j'ai compris
Il me manque toi
Mon alter ego
*
Tu es parti mon ami
Tu m'as laissテゥ seul ici
Mais partout tu me suis
Mon alter ego
*
Oテケ tu es
J'irai te chercher
Oテケ tu vis
Je saurai te trouver
Oテケ tu te caches
Laisse-moi deviner
*
Dans mon coeur rien ne change
T'es toujours lテ, mon ange
*
Il manque ton rire テ l'ennui
Il manque ta flamme テ ma nuit
C'est pas du ツォ je ツサ
Mon alter ego
*
Oテケ tu es
J'irai te chercher
Oテケ tu vis
Je saurai te trouver
Oテケ tu te caches
Laisse-moi deviner
T'es sテサrement baie des anges
Sテサrement lテ-bas, mon ange
Sテサrement lテ-bas
Sテサrement lテ-bas
*
Oテケ tu es
J'irai te chercher
Oテケ tu vis
Je saurai te trouver
Oテケ que tu sois
Je voudrais que tu saches
Dans mon coeur rien ne change
T'es toujours lテ, mon ange
*
Il manque un temps テ ma vie
Il manque ton rire, je m'ennuie
Il me manque toi, mon ami


Déposé par poutounou le 22/08/2021  

Dans ton regard
*
Quand je plonge mon regard dans le tien, j窶凉 vois :
De la gentillesse tout plein,
De la droiture テ revendre,
De la gテゥnテゥrositテゥ, en veux-tu en voilテ,
Et de l窶兮mour, une bonne tonne d窶兮mour.
Voilテ ce que je vois dans tes yeux, bel Ange
Et c窶册st tellement beau et tellement rare,
Que j窶兮dore plonger dans ton regard.


Déposé par poutounou le 15/08/2021  

Extrait de la chanson "Immortelle" de Lara Fabian. Quelles belles paroles !!!
*
Immortelle
*
Si perdue dans le ciel
Ne me restait qu'une aile
Tu serais celle-lテ
*
Si traテョnant dans mes ruines
Ne brillait rien qu'un fil
Tu serais celui-lテ
*
Si oubliテゥe des dieux
J'テゥchouais vers une テョle
Tu serais celle-lテ
*
Si mテェme l'inutile
Restait le seuil fragile
Je franchirais le pas
*
Immortelle, immortelle
J'ai le sentiment d'テェtre celle
Qui survivra テ tout ce mal
Je meurs de toi


Déposé par spanky le 10/08/2021  

Une empreinte, une boテョte joliment dテゥcorテゥe, voilテ ce qu'il reste d'une vie.
Quelques objets, une laisse, un jouet, pour poser sur les souvenirs les repティres du passテゥ.
Si le manque est d'abord physique, il est テゥgalement psychologique, テゥmotionnel.
Des sensations perdues, la peur d'oublier la prテゥcision des merveilleux moments partagテゥs ensemble.
Parfois, un soupテァon de culpabilitテゥ, テゥtait-ce le bon moment ?
Cela aurait-il pu se passer autrement ?
Nous gardons en nous ces interrogations parfois toute une vie malgrテゥ les dテゥnテゥgations rassurantes de nos proches.
L'amour est ainsi fait qu'il exacerbe tout sentiment : la joie, la sテゥrテゥnitテゥ, la peine, la tristesse, le manque, l'espoir.
Nos pieds ancrテゥs dans la terre nourriciティre, les yeux tournテゥs vers un ciel qui garde jalousement ses secrets, pauvres humains que nous sommes, tourmentテゥs par le sens de nos vies, sテゥparテゥs de l'affection de nos chers disparus par une frontiティre invisible, il nous reste la confiance en notre intuition et une folle espテゥrance.
Que survive au delテ de ces existences si courtes, la plテゥnitude d'un amour intact, l'テゥmotion des retrouvailles, les douces テゥmotions de nos sentiments rテゥvテゥlテゥs.
Et surtout, effacer les doutes, savourer cette vie, le regard attendrissant de nos compagnons, revenir au prテゥsent et laisser le futur dテゥvoiler ses surprises... sereinement.


Déposé par poutounou le 08/08/2021  

Enivrons-nous de souvenirs de nos chers Anges disparus !!!
*
Petit conseil de Monsieur Baudelaire, テ consommer avec modテゥration si l窶椀n choisit le vin窶ヲ..
*
Il faut テェtre toujours ivre. Tout est lテ : c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du Temps qui brise vos テゥpaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trテェve. Mais de quoi ? De vin, de poテゥsie, de vertu, テ votre guise. Mais enivrez-vous. Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossテゥ, dans la solitude morne de votre chambre, vous vous rテゥveillez, l'ivresse dテゥjテ diminuテゥe ou disparue, demandez au vent, テ la vague, テ l'テゥtoile, テ l'oiseau, テ l'horloge, テ tout ce qui fuit, テ tout ce qui gテゥmit, テ tout ce qui roule, テ tout ce qui chante, テ tout ce qui parle, demandez quelle heure il est ; et le vent, la vague, l'テゥtoile, l'oiseau, l'horloge, vous rテゥpondront : "Il est l'heure de s'enivrer ! Pour n'テェtre pas les esclaves martyrisテゥs du Temps, enivrez-vous ; enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poテゥsie ou de vertu, テ votre guise."
*
Baudelaire: Petits poティmes en prose, XXXIII (1869)


Déposé par poutounou le 01/08/2021  

C窶册st vrai ! Ca fait beaucoup de bien de voir un message, une fleur, un poティme sur la ツォ tombe ツサ de son Ange. Tout comme テァa fait テゥnormテゥment plaisir d窶册n dテゥposer un ou une sur les ツォ tombes ツサ des autres petits canailloux ou canaillousses窶ヲ
*
Les p窶冲its riens
*
Un p窶冲it rien, テァa coテサte rien,
Un p窶冲it rien, テァa fait du bien.
C窶册st un sourire qu窶冩n peut offrir,
Un coup de pouce pour l窶兮venir.
Les p窶冲its mots de tous les jours :
Ca va, merci, bonjour窶ヲ
Peuvent テェtre gorgテゥs d窶僊mour.
Toutes ces marques de confiance,
C窶册st du soleil en abondance.
Si tu leur donnes tout leur sens,
Les p窶冲its gestes qui viennent du cナ砥r,
Un clin d窶卩妬l, une fleur,
C窶册st la recette du bonheur.


Déposé par poutounou le 25/07/2021  

Et si c窶凖ゥtait vrai !!!
*
Je marchais dans une ruelle du Tibet, lorsqu窶冰n vieillard テ la longue barbe blanche, m窶兮 fait signe d窶册ntrer dans sa boutique. Il m窶兮 tendu une paire de gants que j窶兮i aussitテエt enfilテゥs. Puis il a nouテゥ un joli foulard dorテゥ autour de mon cou. Tout テ coup, mes bras et mon cou se sont allongテゥs. Ils sont allテゥs en direction du ciel, ont traversテゥ les nuages, sont passテゥs テ cテエtテゥ du soleil, des テゥtoiles, pour arriver テ ツォ Magicland ツォ, oテケ tu vis テ prテゥsent, mon Ange, avec tous tes copains et copines. J窶兮i テエtテゥ les gants et j窶兮i pris ta petite tテェte entre mes mains. Je t窶兮i couvert d窶凖ゥnormes bisous. Mille et une caresses et lテゥchouilles plus tard, la magie n窶冩pテゥrant plus, je suis repartie de chez toi, les mains pleines d窶兮mour et le coeur heureux. Dieu que c窶凖ゥtait bon de te retrouver, mon Trテゥsor窶ヲ La prochaine fois, je demanderai au vieillard tibテゥtain de me chausser de bottes magiques, pour pouvoir me promener テ tes cテエtテゥs dans ton si merveilleux Paradis blanc. A bientテエt ma truffe d窶兮mour !!!


Déposé par poutounou le 18/07/2021  

Petit poティme pour tous les ツォ jolis coeurs ツサ du Paradis blanc窶ヲ
*
Trop beau ton Paradis窶ヲ
*
Un petit nuage flotte dans le ciel ;
En tombent de jolies gouttelettes dorテゥes.
Et hop, j窶册n ai plein les yeux窶ヲ
Oh mais c窶册st magique ! C窶册st toi que je vois mon Trテゥsor !
Tu cours lテ-haut dans les herbes folles,
Entourテゥ d窶兮utres ツォ jolis coeurs ツサ テ 4 pattes,
Et dans les airs, テァa virevolte d窶冩iseaux de toutes les couleurs.
C窶册st plein de lacs, de riviティres avec une eau si belle, si limpide窶ヲ
C窶册st plein de forテェts, de champs et de fleurs窶ヲ
L窶兮ir y est si doux, si pur, si sain窶ヲ
Qu窶冓l est beau ton Paradis, trop beau !
Oテケ trouver l窶凖ゥchelle pour monter lテ-haut ?
Dis-moi mon Ange窶ヲoテケ ?


Déposé par poutounou le 11/07/2021  

Il テゥtait une fois窶ヲ..
*
Il テゥtait une fois un chien
Qui cherchait une main.
Une main chaude et douce,
Qui le caresserait de la tテェte aux reins.
*
Partout il chercha cette main.
De l窶兮ube テ l窶兮urore, du soir au matin,
Sur tous les chemins ;
Mais nulle part de douce main.
*
Il tomba dans le chagrin.
Mille larmes coulaient de ses yeux de chien.
Il pleura et pleura longtemps,
Mais rien, toujours pas de douce main.
*
ツォ Mテゥdor, Mテゥdor ツサ窶ヲ
Rテゥveille-toi mon chien !
Un frisson le parcourut de la tテェte aux reins窶ヲ
La voilテ la douce main qui fait tant de bien.
*
Plus de larmes, plus de chagrin.
Ce n窶凖ゥtait qu窶冰n mauvais rテェve ;
Un vilain rテェve de chien窶ヲ
Tout est bien qui finit bien.


Déposé par poutounou le 04/07/2021  

Quand la tristesse est lテ, laissons couler les larmes窶ヲ.
*
PIERROT
*
Une larme coule sur son visage
Son nez renifle doucement
Dans ses yeux passe un nuage
Qui pleure dテゥsespテゥrテゥment
La larme continue de glisser
Sur sa peau lisse et parfumテゥe
Elle laisse sur son visage
Comme l窶凖ゥcume sur la plage
Une trainテゥe de gouttelettes
Qui vont sテゥcher au grテゥ du vent
La larme continue de glisser
Tout doucement sans faire de bruit
Elle atteint le coin de ses lティvres
Que c窶册st doux, que c窶册st salテゥ
Il a envie de l窶册mbrasser
Elle vient de son coeur aprティs tout
Et il caresse son visage
Mais ne trouve de son passage
Qu窶冰ne peau sティche et veloutテゥe
Une larme est morte au vent d窶凖ゥtテゥ.
*
Anonyme
*
Une pensテゥe pour Marc (lecmarc) qui se bat courageusement avec Philou, qui a son petit Coeur de terrien bien fatiguテゥ窶ヲEncore une larme qui coule窶ヲ


Déposé par poutounou le 27/06/2021  

Que c'est beau ! "On a dans l'テ「me une tendresse oテケ tremblent toutes les douleurs..."
*
Rosテゥes
*
Je rテェve, et la pテ「le rosテゥe
Dans les plaines perle sans bruit,
Sur le duvet des fleurs posテゥe
Par la main fraテョche de la nuit.
*
D'oテケ viennent ces tremblantes gouttes ?
Il ne pleut pas, le temps est clair ;
C'est qu'avant de se former, toutes,
Elles テゥtaient dテゥjテ dans l'air.
*
D'oテケ viennent mes pleurs ? Toute flamme,
Ce soir, est douce au fond des cieux ;
C'est que je les avais dans l'テ「me
Avant de les sentir aux yeux.
*
On a dans l'テ「me une tendresse
Oテケ tremblent toutes les douleurs,
Et c'est parfois une caresse
Qui trouble, et fait germer les pleurs
*
Renテゥ-Franテァois SULLY PRUDHOMME (1839-1907)


Déposé par spanky le 20/06/2021  

Mon Maテョtre, ne te tracasse pas pour moi,
N'en reste pas lテ.
Oui, mon dテゥpart te fait trティs mal !
Oui, tu auras toujours mal !
Mais tu sais maintenant que c'est un envol non un naufrage.
Oui, je sais ! Cela est inguテゥrissable...
Mais que cela ne t'empテェche pas de penser aux autres et aussi テ toi.
Continue テ cueillir, tous les bonheurs de la vie, mテェme les plus petits.
Fais-toi plaisir, chante, テゥcoute de la musique, crテゥe quelque chose avec tes mains, crテゥe quelque chose avec ton cナ砥r, avec ta tテェte !
Sans cesser de pleurer peut-テェtre, mais crテゥe !
Je te veux vivant, Que mon dテゥpart devienne pour toi source de vie !
Je t'en prie, ne t'abandonne pas !
Continue, va !
Je te veux vivant,
Sティche tes larmes de souffrance, car je ne t'ai pas laissテゥ
Tu ne me vois peut-テェtre plus
Mais je suis toujours lテ, tout prテゥs de toi
Je suis le doux vent et la fine brise du matin
Qui sur ta peau si douce vient te faire frissonner
Je suis la fine caresse du vent
Qui dans tes cheveux ne cherche qu'テ retrouver ta prテゥsence
Pour s'y rendormir テゥternellement.
Mon Maテョtre, je t'envoie de grosses lテゥchouilles comme je savais si bien les faire,
Et je te le dis encore et encore je t'aime, et ne t'oublierai jamais.


Déposé par poutounou le 20/06/2021  

Oh oui, rテェvons !!! Rテェvons de nos Anges...!!!
*
L'Important
*
- C'est quoi, l'Important ?
- L'Important, c'est d'accrocher des rires
Aux branches sティches de la vie窶ヲ
*
- C'est quoi, la Vie ?
- La Vie, c'est chercher son テゥtoile
Dans le fouillis du ciel窶ヲ
*
- C'est quoi, le Ciel ?
- Le Ciel, c'est ce qu'on ne peut voir
Qu'en fermant les yeux窶ヲ
*
- C'est quoi, les Yeux ?
- Les Yeux, ce sont des forges vives
oテケ s'embrasent les rテェves窶ヲ
*
- C'est quoi, les Rテェves ?
- Les Rテェves窶ヲ.
*
C'est ce qui est important窶ヲ
*
Robert Gテゥlis ("En faisant des galipoティtes" - Anthologie de Poche - テ嬰itions Magnard, 1983)


Déposé par poutounou le 13/06/2021  

Ne sommes-nous vraiment personne ou rien ?
*
Le tombeau de Monsieur Monsieur
*
Dans un silence テゥpais
Monsieur et Monsieur parlent
c'est comme si Personne
avec Rien dialoguait.
*
L'un dit : Quand vient la mort
pour chacun d'entre nous
c'est comme si personne
n'avait jamais テゥtテゥ.
Aussitテエt disparu
qui vous dit que je fus ?
*
- Monsieur, rテゥpond Monsieur,
plus loin que vous j'irai :
aujourd'hui ou jamais
je ne sais si j'テゥtais.
Le temps marche si vite
qu'au moment oテケ je parle
(indicatif-prテゥsent)
je ne suis dテゥjテ plus
ce que j'テゥtais avant.
Si je parle au passテゥ
ce n'est pas mテェme assez
il faudrait je le sens
l'indicatif-nテゥant.
*
- C'est vrai, reprend Monsieur,
sur ce mode inconnu
je conterai ma vie
notre vie テ tous deux :
テ nous les souvenirs !
Nous ne sommes pas nテゥs
nous n'avons pas grandi
nous n'avons pas rテェvテゥ
nous n'avons pas dormi
nous n'avons pas mangテゥ
nous n'avons pas aimテゥ.
*
Nous ne sommes personne
et rien n'est arrivテゥ.
*
Jean Tardieu ("Monsieur monsieur" Gallimard 1951)


Déposé par poutounou le 06/06/2021  

Magnifique petite histoire...
*
L窶册nfant et l窶凖ゥtoile
*
Un astre luit au ciel et dans l窶册au se reflティte.
Un homme qui passait dit テ l窶册nfant-poティte :
ツォ Toi qui rテェves avec des roses dans les mains
Et qui chantes, docile au hasard des chemins,
Tes vains bonheurs et ta chimテゥrique souffrance,
Dis, entre nous et toi, quelle est la diffテゥrence ?
窶 Voici, rテゥpond l窶册nfant. Levez la tテェte un peu ;
Voyez-vous cette テゥtoile, au lointain du soir bleu ?
窶 Sans doute !
窶 Fermez l窶冩eil. La voyez-vous, l窶凖ゥtoile ?
窶 Non, certes. ツサ
Alors l窶册nfant pour qui tout se dテゥvoile
Dit en baissant son front doucement soucieux :
ツォ Moi, je la vois encor quand j窶兮i fermテゥ les yeux. ツサ
*
Catulle Mendティs (1841-1909)


Déposé par poutounou le 30/05/2021  

Trティs belle chanson du poティte Yves Duteil. Des fois on souffre tellement, qu'on aimerait bien pouvoir se rテゥfugier dans un merveilleux rテェve...
*
Il y a des jours oテケ, quand le jour se lティve,
On voudrait rentrer tout au fond d'un rテェve
Et puis, soudain, lorsque le clocher sonne,
Il y a des jours oテケ l'on n'est plus personne.
*
Alors, on ferme les yeux un instant.
Quand on les rouvre, tout est comme avant.
Les gens vous voient et leur regard s'テゥtonne.
Il y a des jours oテケ l'on n'est plus personne.
*
Ouvrir son cナ砥r テ tous les vents qui passent,
Et, qu'un matin, tous les chagrins s'effacent
Pour oublier, dans le bonheur qu'on donne,
Qu'il y a des jours oテケ l'on n'est plus personne,
*
Qu'il y a des jours oテケ, quand le jour se lティve,
Ou voudrait rentrer tout au fond des rテェves
Et s'endormir lorsque le clocher sonne.
Il y a des jours oテケ l'on n'est plus personne.
*
Yves Duteil


Déposé par poutounou le 23/05/2021  

Trティs joli texte interprテゥtテゥ par Maurane et Lara Fabian. Toi tu es mon Autre, mon Ange que j窶兮i aimテゥ, que j窶兮ime et que j窶兮imerai toujours窶ヲ !!! Et nous ne serons jamais loin l窶冰n de l窶兮utre窶ヲjamais en pensテゥe.
*
Tu es mon Autre
*
Ame ou soeur
Jumeau ou frティre
De rien mais qui es-tu ?
Tu es mon plus grand mystティre
Mon seul lien contigu
Tu m'enrubannes et m'embryonnes
Et tu me gardes テ vue
Tu es le seul animal de mon arche perdue
*
Tu ne parles qu'une langue, aucun mot dテゥテァu
Celle qui fait de toi mon antre
L'テェtre reconnu
Il n'y a rien テ comprendre
Et que passe l'intrus
Qui n'en pourra rien attendre
Car je suis seule テ les entendre
Les silences et quand j'en tremble
*
Toi, tu es mon autre
La force de ma foi
Ma faiblesse et ma loi
Mon insolence et mon droit
Moi, je suis ton autre
Si nous n'テゥtions pas d'ici
Nous serions l'infini
*
Et si l'un de nous deux tombe
L'arbre de nos vies
Nous gardera loin de l'ombre
Entre ciel et fruit
Mais jamais trop loin de l'autre
Nous serions maudits
Tu seras ma derniティre seconde
Car je suis seule テ les entendre
Les silences et quand j'en tremble
*
Toi, tu es mon autre
La force de ma foi
Ma faiblesse et ma loi
Mon insolence et mon droit
Moi, je suis ton autre
Si nous n'テゥtions pas d'ici
Nous serions l'infini
*
Et si l'un de nous deux tombe窶ヲ


Déposé par poutounou le 16/05/2021  

Ce n'est qu'un rテェve ! Malheureusement....
*
L'テョle de mes rテェves
*
J'aimerais possテゥder une テョle
Une テョle perdue dans un ocテゥan sans fin
Oテケ je vivrais une vie sans contrainte
Sans loi, sans misティre et sans haine
Oテケ la peur n'existerait pas
Oテケ le mal ne frapperait pas
Perdue avec mes rテェves, mes amours
Ne connaissant que la nuit et le jour
Mais pas les heures, les annテゥes
Pas mテェme le regret d'une sociテゥtテゥ
Une vie merveilleuse
Oテケ je vieillirais heureuse
Parce que tu nais, tu as besoin d'amour
Tu grandis, tu reconnais l'amour
Tu t'テゥpanouis, tu dテゥcouvres l'amour
Tu vieillis et tu comprends l'amour
*
Monique Gagnon


Déposé par poutounou le 09/05/2021  

AU JARDIN DE L'INFANTE
*
Il est de clairs matins, de roses se coiffant,
Oテケ l'テ「me a des gaテョtテゥs d'eaux vives dans les roches,
Oテケ le coeur est un ciel de Pテ「ques plein de cloches,
Oテケ la chair est sans tache et l'esprit sans reproches.
Il est de clairs matins, de roses se coiffant,
Ces matins-lテ, je vais joyeux comme un enfant.
*
Il est de mornes jours, oテケ las de se connaテョtre,
Le coeur, vieux de mille ans, s'assied sur son butin,
Oテケ le plus cher passテゥ semble un dテゥcor dテゥteint,
Oテケ s'agite un minable et vague cabotin.
Il est de mornes jours las du poids de connaテョtre
Et, ces jours-lテ, je vais courbテゥ comme un ancテェtre.
*
(A. Samain)




L'Album photo contient 8 photos

Retourner en haut