Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Carnet d'adresses
Favoris



Facebook LinkedIn Twitter



La page de LILAS a été vue 3 578 fois.

En hommage à
LILAS

BICHON-MALTAIS
Il est né le :04/05/1995
Il nous a quittés le :25/07/2008
 

8 photos

Aucune fleur

aucune bougie

2 messages
Pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
connectez vous
Votre pseudo        Mot de passe       





2 messages



Déposé par tinou20042001 le 25/07/2010  

NOS CHERS COMPAGNONS
Un jour, vos beaux yeux se sont tournテゥs vers l窶兮utre rive, non pas que vous vouliez nous quitter, mais simplement parce que c窶凖ゥtait comme テァa. Vous テゥtiez rappelテゥs au pays merveilleux des Anges de DIEU.
Votre dテゥpart nous a laissテゥ anテゥanti, le vide laissテゥ par votre dテゥpart devenait un immense gouffre impossible テ combler.
Vous n窶凖ゥtiez qu窶僊mour, gentillesse, tendresse, patience, fidテゥlitテゥ et dテゥvouement, au-delテ de tout ce qu窶冰n humain est capable de donner.
Vos noms, vos frimousses, vos attitudes et tout ce qui faisait de vous ce que vous テゥtiez sont gravテゥs テ jamais dans nos cナ砥rs en lettres de feu que mテェme le temps ne pourra テゥteindre.
A votre テゥvocation, tout nous revient en mテゥmoire, les bons comme les mauvais moments passテゥs ( la maladie ) ensemble. Ce qui nous reste est un sentiment d窶僊mour incommensurable, une テゥnergie magique qui nous fait baigner dans une euphorie ou se mテェlent sourires et larmes.
Oh oui ! vous nous manquez, mais nous savons aussi qu窶册n ce Paradis ou vous テェtes dorテゥnavant, vous テェtes テ l窶兮bri de la maladie et du malheur, et dans la plテゥnitude du devoir accomplie.
De cet endroit merveilleux vous continuez テ veiller sur nous comme vous le faisiez de votre vivant en attendant notre venue.
De tout cela, nous vous remercions du fond du cナ砥r.
Amour et Tendresse テ vous tous nos chers compagnons.
Le Papa et la Maman de PYTHA


Déposé par Kathy le 20/05/2010  

Je n'imagine pas qu'un sombre jour tes yeux
se referment et me plongent dans une nuit sans fin
Je n'imagine pas brisテゥ notre bonheur
tant nous sommes heureux, tellement nous sommes bien
J'entends ta voix, te perテァois, je sais que tu es lテ
Qui sont ces gens qui crient et parlent de malheur?
On me donne une boite, on me raconte un feu
mais tu es bien trop grand pour tenir dans si peu
C'est toi qui es ma force et m'empテェches d'avoir peur
N'y a-t-il donc pas dテゥjテ eu assez de solitude
dans mon existence d'avant quand tu n'テゥtais pas lテ
pour qu'on m'inflige encore ce lot de turpitudes ?
Jamais tu ne partirais sans moi tout prティs de toi
Mes parents, mes amis, eux l'ont fait mais pas toi
tu sais trop la dテゥtresse qu'ils ont laissテゥe en moi.
Les humains ne savent pas mais les chiens sentent cela
Ces fleurs que je dテゥpose sur une pierre テ ton nom
je sais que tu les vois, les sens, je sais tes habitudes.
Je creuse comme toi la terre, tu vas rejoindre mon jeu
ensemble tu verras on va devenir vieux
Je dテゥteste les pleurs mais j'aime tes cris de joie
alors j'inventerai ce qui n'existe pas
pour toi mon beau soleil au milieu des テゥtoiles
magicien de ma vie dont tu chasses le gris.
Mais je hurle ton nom et tu ne reviens pas
je te cherche partout et ne te trouve pas
Alors ce serait vrai, tu y serais dテゥjテ
en ce jardin si loin que l'on n'en revient pas
Je vais suivre tes traces, bientテエt je serai lテ...
La Maman de Mendi
Le jour anniversaire du mariage de Brousse et de Mendi et...du mien.




L'Album photo contient 8 photos

Retourner en haut