Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de CAMILLE a été vue  14 199  fois.
14 199 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
CAMILLE
BOULEDOGUE-FRANCAIS
Il est né le:25/05/2007
Il nous a quittés le:18/03/2021
 

5 personnes aiment cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à CAMILLE

MA CAMILLE MA POUPOUNE D AMOUR TU ME LAISSE UN GRAND VIDE TU ES UNE BOUBOU REMPLIT D AMOUR ET DE L AMOUR TU M EN A DONNE
JE T AIME TANT MA FILLE TU A REJOINT TON AMOUR DE BABOU ET TES FILLES UN PEU DE PATIENCE NOUS NOUS REVERRONS
JE T AIME




7 bougies






894 Fleurs
Déposé par bouledogue
Déposé par bouledogue
je t aime fort ma fille ...gros bisou a toi
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Votre coeur restera toujours le même, loin de lui vous lui direz toujours des "JE T'AIME" mais d'une autre manière qu'autrefois, car il y aura des larmes dans votre voix.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à lui qui vous faisait la fête quand vous passiez la porte d'entrée,à sa queue qui frétillait et à ses câlins du soir où vous vous réconfortiez dans son cou.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Votre ami à 4 pattes a peut-être détruit vos chaussures, votre jardin, vos meubles...mais jamais votre coeur. Il a laissé des poils sur vos vêtements, mais aussi le bonheur dans votre âme.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Nos anges ne se voient pas le jour comme la nuit, mais nous savons qu'ils existent, ils sont là à côté de nous et ils nous protègent.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Nous rions pour ne pas pleurer, car nous sommes en action toute la journée pour ne pas penser, mais quand vient l'heure de se coucher, les souvenirs reviennent et les larmes coulent.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Quand votre ami Ă  4 pattes vous manque, vous mettez votre main sur votre coeur et vous fermez les yeux, car vous savez que c'est le seul endroit oĂą il existe toujours.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Si regarder en arrière vous donnes du chagrin et regarder en avant vous inspire du chagrin alors... regardez à côté de vous... votre ami à 4 pattes sera toujours là pour vous.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Vous souffrez de son absence, vous avez l'impression de rêver, vous vous réveillez pour voir s'il dort à côté de vous mais non et vous le pleurez tous les jours. Il sera toujours votre petite étoile.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Il vous manque comme vous tous d'ailleurs, les étoiles et l'océan savent combien vous l'aimiez et jamais ce mot ne sera dit au passé, car même s'il est ailleurs vous l'aimez au présent.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Depuis que votre ami à 4 pattes a déménagé rue du Paradis, le soleil murmurera à votre oreille, les étoiles vous feront des clins d'oeil, et la lune viendra rien que pour vous tous les soirs.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Malgré son absence dont vous souffrez toujours autant, ne soyez pas triste, il est toujours présent dans votre coeur et votre esprit. Son corps est parti, mais son âme est là près de vous.
Déposé par spanky
Déposé par spanky
De là où il est,il veille sur vous avec amour et affection.Et pour vous,plus rien n'est pareil sans lui à vos côtés.S'il te plaît si tu pouvais offrir un beau cadeau à ton maître en visitant son rêve.
Déposé par Cupidon
Déposé par Cupidon
Tendres pensées petit ange
Déposé par Cupidon
Déposé par Cupidon
Tendres pensées petit ange
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Vos larmes ne sécheront jamais, vous voudriez qu'il puisse vous dire comment faire pour continuer sans lui car sans lui c'est impossible de ne plus entendre ses pas courir vous est insupportable.
Déposé par AMARY
Déposé par AMARY
Tu n'es plus lĂ  oĂą tu Ă©tais, mais tu es partout lĂ  oĂą je suis". (Victor Hugo)
Déposé par spanky
Déposé par spanky
Les adieux sont seulement pour ceux qui aiment avec leurs yeux. Parce que pour ceux qui aiment avec leur coeur et leur âme, il n'y a pas de séparation.
Déposé par poutounou
Déposé par poutounou
Jolie citation du lundi : l’amitié c’est la chaleur d’un cœur de poils contre les intempéries de la vie.
Déposé par ourson
Déposé par ourson



404 messages

Déposé par spanky le 27/08/2023  
Le petit chien.
-----
Je suis un petit chien
Mais j’ai déjà quinze ans.
Si je présente bien,
Mon âge, je le sens.
Mon cœur est fatigué,
J’ai des douleurs partout,
Ma vue a bien baissé,
Je n’entends plus du tout.
J’aimais bien la montagne
Quand j’étais casse cou.
Le vertige me gagne,
Je fatigue beaucoup.
Je vais plus doucement
Et je marche très peu.
Je dors bien plus longtemps,
J’ai caché tous mes jeux.
Quand une chienne passe,
Je redeviens fringant,
Je fais preuve d’audace,
Je me sens élégant.
Mais dès qu’elle est partie,
Je retrouve mon âge
Et mon dos s’arrondit.
Ce n’était qu’un mirage.
Mes maîtres m’aiment autant
Que quand j’étais petit.
Ils me disent souvent
Que j’ai changé leur vie.
La mienne aura été
Faite de grandes joies,
J’aurai été choyé,
J’aurai été un roi.
Quand il faudra partir,
Je ne gémirai pas.
Je voudrais m’endormir
Blotti entre leurs bras.
-----
Madeleine Reynaud

Déposé par spanky le 23/08/2023  
Le deuil…
-----
D’abord le silence,
Que laisse l’absence…
Une douleur,
Qui perce le coeur…
Déjà qu’il était fragilisé,
Maintenant, il est brisé…
D’abord les regrets,
D’une vie inachevée,
Du silence que laisse les non-dits,
Quand s’éteint une vie…
----------
Ensuite, le vide s’installe,
Le manque fait mal…
Plus d’envie d’attendre demain,
Déjà fait de chagrin…
Ensuite, il y a la peur,
De voir le monde qu’avec malheur
N’avoir que la force de continuer,
Pour ne pas vraiment sombrer…
La vie impose sa plus grande vérité,
La vie commence pour se terminer…
----------
Après, il n’existe pas,
Après, on n’oublie pas…
Le temps continuera son ouvrage,
Sans jamais tourner la page…
Après, il y a des jours avec et d’autres sans,
Même des années après, c’est encore présent…
-----
Sundhauser Flavien

Déposé par poutounou le 23/08/2023  
Que c'est joliment dit....Profitons des jours bleus et chassons les jours gris....
*
AU JARDIN DE L'INFANTE
*
Il est de clairs matins, de roses se coiffant,
Où l'âme a des gaîtés d'eaux vives dans les roches,
Où le coeur est un ciel de Pâques plein de cloches,
OĂą la chair est sans tache et l'esprit sans reproches.
Il est de clairs matins, de roses se coiffant,
Ces matins-lĂ , je vais joyeux comme un enfant.
*
Il est de mornes jours, où las de se connaître,
Le coeur, vieux de mille ans, s'assied sur son butin,
Où le plus cher passé semble un décor déteint,
OĂą s'agite un minable et vague cabotin.
Il est de mornes jours las du poids de connaître
Et, ces jours-là, je vais courbé comme un ancêtre.
*
(A. Samain)

Déposé par spanky le 21/08/2023  
La chanson du souvenir.
-------
Recueil : Le pays des roses
-------
Dans le vol tremblant de l'heure
Que nul ne peut retenir
Passe lentement et pleure
La chanson du souvenir.
Et quand sa course l'emporte
Plus loin que ne vont nos yeux,
Plus d'une voix longtemps morte
Murmure encore des adieux.
Ainsi chaque heure envolée
Du nid fragile des jours
Nous fait plus inconsolée
La perte de nos amours !
-----
Armand Silvestre.

Déposé par poutounou le 20/08/2023  
T’aimer mon Ange, t’aimer à faire trembler la mort !!!
*
AIMER
*
Aimer la vie jusqu’à supplier la mort
Aimer Ă  vie, aimer Ă  tort
Aimer pour ne rien recevoir
Aimer jusqu’au dernier regard
Un souffle qui passe
Un nuage qui s’efface
Aimer à n’y rien comprendre
Aimer quand il n’y a plus à prendre
Qu’un vide incolore
Au fond d’un puits qui dort
*
Aimer le mur qui boit l’horizon
À l’ombre d’une main verrouillé
Aimer avec, aimer selon
Aimer le chemin perdu dans la vallée
Celui qui ne mène nulle part
Aimer jusqu’au point de départ
Aimer toujours, aimer encore
Ă€ faire trembler la mort
*
Aimer si fort
Que le vent se fige
Pour glisser dans un vertige
Aimer seul ou bien Ă  deux
À deux, mais pas plus seul qu’avant
Quand les mots de tes yeux
Ricochent sur les parois du temps
T’aimer jusqu’à ne plus aimer
Que de t’aimer
*
(Auteur inconnu)

Déposé par spanky le 19/08/2023  
Mon histoire
--------
C'est l'histoire d'un amour
Ma complainte
C'est la plainte de deux coeurs
Un roman comme tant d'autres
Qui pourrait ĂŞtre le vĂ´tre
Gens d'ici ou bien d'ailleurs
-------
C'est la flamme
Qui enflamme sans brûler
C'est le rĂŞve
Que l'on rĂŞve sans dormir
Un grand arbre qui se dresse
Plein de forces et de tendresse
Vers le jour qui va venir
-------
C'est l'histoire d'un amour Ă©ternel et banal
Qui apporte chaque jour tout le bien tout le mal
Avec la roue l'on s'enlace
Celle oĂą l'on se dit adieu
Avec les soirées d'angoisse
Et les matins merveilleux
-------
Mon histoire
C'est l'histoire qu'on connaît
Ceux qui s'aiment
Jouent la mĂŞme, je le sais
Mais naĂŻve ou bien profonde
C'est la seule chanson du monde
Qui ne finira jamais
-------
C'est l'histoire d'un amour
Qui apporte chaque jour tout le bien tout le mal
Avec la roue l'on s'enlace
Celle oĂą l'on se dit adieu
Avec les soirées d'angoisse
Et les matins merveilleux
-------
Mon histoire
C'est l'histoire qu'on connaît
Ceux qui s'aiment
Jouent la mĂŞme, je le sais
Mais naĂŻve ou bien profonde
C'est la seule chanson du monde
Qui ne finira jamais
C'est l'histoire d'un amour
------------
Latina America Bolero Histoire d'un Amour.

Déposé par spanky le 17/08/2023  
Tu es cette étoile argentée
Qui vient sans raison particulière
De ta douce chaleur me réchauffer
Et me combler de ta lumière
-------
Tu es cette Ă©toile qui me guide la nuit
Lorsque mes joues se colorent de gris
Que le froid dans mon corps s'installe
Et que mon visage soudain devient pâle
-------
Tu es cette Ă©toile qui me console
Lorsque mes rires prennent de l'envole
que mon coeur tout à coup gèle
Et que mes larmes se font grĂŞles
-------
Tu es cette Ă©toile qui me redonne l'espoir
Lorsque je sombre dans le désespoir
Que je pense que je n'ai plus rien Ă  faire ici
Et que tu redonnes un sens Ă  ma vie
-------
Tu es cette étoile au côté amical
Qui lorsque j'ai un gros chagrin
Pousse mes ennuis Ă  mettre les voiles
Et me fait voir de meilleurs lendemains

Déposé par poutounou le 16/08/2023  
Que c’est bien dit : « je verrais se lever comme un fantôme en larmes, l’ombre des jours heureux…
*
In Memoriam
*
J’aime à changer de cieux, de climat, de lumière.
Oiseau d’une saison, je fuis avec l’été,
Et mon vol inconstant va du rivage austère
Au rivage enchanté.
*
Mais qu’à jamais le vent bien loin du bord m’emporte
Où j’ai dans d’autres temps suivi des pas chéris,
Et qu’aujourd’hui déjà ma félicité morte
Jonche de ses débris !
*
Combien ce lieu m’a plu ! non pas que j’eusse encore
Vu le ciel y briller sous un soleil pâli ;
L’amour qui dans mon âme enfin venait d’éclore
L’avait seul embelli.
*
Hélas ! avec l’amour ont disparu ses charmes ;
Et sous ces grands sapins, au bord des lacs brumeux,
Je verrais se lever comme un fantĂ´me en larmes
L’ombre des jours heureux.
*
Oui, pour moi tout est plein sur cette froide plage
De la présence chère et du regard aimé,
Plein de la voix connue et de la douce image
Dont j’eus le cœur charmé.
*
Comment pourrais-je encor, désolée et pieuse.
Par les mêmes sentiers traîner ce cœur meurtri,
Seule où nous étions deux, triste où j’étais joyeuse,
Pleurante où j’ai souri ?
*
Painswick. Glocestershire , août 1850.’

Déposé par spanky le 15/08/2023  
Je me souviendrai longtemps de notre dernier câlin, toi la tête mouillée par mes larmes,
et moi le visage par mes larmes aussi mais surtout par tes derniers bisous.
Tu avais compris que c’était le dernier et que tu allais partir pour un long voyage sans retour.
Alors, j’ai eu ma responsabilité à prendre, j’avais un devoir envers toi,
je ne voulais pas que tu commences Ă  souffrir ni risquer que tu deviennes comme une plante,
j’ai alors pris la décision de te faire ton plus beau et ton dernier cadeau,
te libérer de cette maladie et te faire aller sur le pont de l’arc en ciel.
Mais que c’est difficile de devoir décider de la vie d’un être cher
et que c’est dur de passer les dernières heures avec toi
mais le plus dur fut le moment où tu as fermé tes jolis yeux et que tu es parti vers ton nuage,
je pensais que mon coeur allait Ă©clater tellement je te serrais tout contre moi,
ta tĂŞte sur mon Ă©paule contre ma figure.
Tu as toujours été très gentil, très câlin, très propre,
je ne te connaissais aucun défauts,
mais cette fichue maladie est venue briser les années que nous avons vécus ensemble.

Déposé par spanky le 13/08/2023  
Je ne suis plus un "numéro" de ton monde.
J'ai cessé d'y exister.
------
Maintenant j'appartiens Ă  l'oubli des autres.
Mais je suis lĂ .
Comme un souffle, une caresse sur ta joue, une odeur de rose, un coeur de mousse dans ton café, un oiseau à ta fenêtre,
un papillon sur ton Ă©paule, un reflet sur la vitre, une lampe qui s'allume, une ampoule qui claque.
------
Maintenant, je serai lĂ , plus que jamais, pour te donner la force de te lever, la force de vivre, car je ne suis pas mort,
mais je suis devenu l'amour que j'ai pour toi.
------
Je te prends par la main lorsque tu me pleures, et je te susurre Ă  l'oreille des mots doux lorsque tu dors.
------
Un jour lointain, je viendrai t'accueillir dans mon nouveau monde, et lĂ , en m'embrassant, tu comprendras Ă  quoi sert tout cela...
------
Un souffle vers l'éternité
------
- Patricia Darré -

Déposé par poutounou le 13/08/2023  
Que c’est bon d’avoir un chien pour Ami… !!!
*
L’Ami du voyage
*
Nous avons d’un seul cœur entrepris un voyage ;
C’était encore hier, à peine rencontrés.
Une voix nous souffla : « Tous deux, vous partirez
Ensemble partager la joie d’un seul sillage… ».
*
L’amitié nous porta vers d’inconnus rivages
Sur des flots incertains maintes fois chavirés.
Si nous voguions parfois, opposant nos beauprés,
Au port se retrouvaient nos mats au fil de l’âge.
*
Nos vies s’entrecroisaient aux sources de l’humain
S’attendant l’une l’autre à l’angle d’un chemin
Pour s’offrir tour à tour le miroir de soi-même.
*
Puis un funeste jour il ne resta qu’un seul…
Mais la voix de jadis lui dit : « Ton ami t’aime
Aujourd’hui comme hier. Ignore le linceul ! »
*
Jean-Charles Dorge, Variations sur le thème de l’amitié, 2013

Déposé par spanky le 11/08/2023  
Un véritable ami.
------
Il est un sentiment bien plus beau que l'amour
Un sentiment plus pur, sentiment plus honnĂŞte,
Une source de joie que jamais rien n'arrĂŞte;
Un sentiment qui ne joue pas de mauvais tour.
L'amitié est telle qu'un soleil des beaux jours,
Gratuite et chaleureuse, elle apporte la fĂŞte;
Ce n'est pas un tissu Ă  nombreuses facettes
Cousu d'hypocrisie; c'est un don sans retour.
Un véritable ami est toujours disponible
Au cours des bons moments et au cours des pénibles;
C'est une mine d'or qui brille de bonheur.
ĂŠtre avec mes amis est ma plus grande joie;
Et même s'ils ne sont toujours auprès de moi,
Ils sont tous à jamais bien gravés dans mon coeur.
-----
Alexandre Marrot.

Déposé par spanky le 09/08/2023  
Poussière d’étoiles
--------
Ton départ était écrit dans les étoiles
Aujourd’hui, ces mêmes astres écrivent la suite de ton histoire
Nous lèverons les yeux vers eux,
Chaque fois que la nuit tombe
Jusqu’à ce que nous brillions ensemble,
RĂ©unis dans le firmament.

Déposé par poutounou le 09/08/2023  
Oui, gardez-nous un petit coin dans vos nuages, belles âmes…
*
EnquĂŞte
*
A portée de main,
je te sens si loin.
Comme tu parais sage !
(ou n’y vois-je rien ?)
Suis-je de ton voyage ?
Et dans tes nuages
me donnes-tu un coin ?
*
Esther Granek, Ballades et réflexions à ma façon, 1978

Déposé par spanky le 07/08/2023  
Les yeux sont des univers envahis d'Ă©toiles qui forment un soleil qui est la pupille.
---------------
Les yeux c'est ceux qu'il y a de plus beaux chez notre petit chien.
Les yeux sont Ă©tincelants.
Les yeux sont pétillants.
Les yeux sont Ă©blouissants.
Les yeux sont merveilleux.
Les yeux sont fabuleux.
Les yeux sont lumineux.
Les yeux sont précieux.
Les yeux sont des trésors qui libèrent ce qu'il y a au fond de leurs petit coeur .
Leurs yeux expriment des sentiments par le regard.
Le regard tendre face Ă  la personne qu'ils aime.
Le regard de colère quand il ne sont pas contents
Le regard joyeux quand ils sont heureux.
Le regard malicieux quand il fait une bĂŞtise.
Le regard doux quand ils sont bien.

Déposé par poutounou le 06/08/2023  
« Et l’injure de cesser d’être, pire que n’avoir pas été » !!!
*
Vivre, permanente surprise !
*
Vivre, permanente surprise !
L'amour de soi, quoi que l'on dise !
L'effort d'ĂŞtre, toujours plus haut,
Le premier parmi les Ă©gaux.
La vanité pour le visage,
Pour la main, le sein, le genou,
Tout le tendre humain paysage !
L'orgueil que nous avons de nous,
Secrètement. L'honneur physique,
Cette intérieure musique
Par quoi nous nous guidons, et puis
Le sol creux, les cordes, le puits
où lourdement va disparaître
Le corps ivre d'éternité.
*
- Et l'injure de cesser d'ĂŞtre,
Pire que n'avoir pas été !
*
Anna de NOAILLES (1876-1933)

Déposé par spanky le 05/08/2023  
Tu es parti sur ce long chemin de l’éternité;
Les milliers de larmes de ton maître t’ont guidé
Et jusqu’au bout t'a accompagné;
Durant ton voyage il ne t’a pas lâché
En te portant sur son coeur perdu et déchiré..
Et tout là-haut, quand tu es arrivé,
Toute ta famille de poilus t’a acclamé…
Ta maman « 4 pattes » depuis longtemps t’attendait!
Devant tous ces museaux ta queue a frétillé
Et désormais ils seront là pour te consoler
Et chacun d’entre eux va prendre le relais
Pour t’aimer et te protéger à tout jamais…
Que de belles choses d’en bas tu vas lui raconter,
Mais ton âme souvent viendra tendrement veiller
À ton maître terrestre tant aimé
D’un amour si fort que rien ne peut briser…
Dans la Prairie du ciel tu vas te reposer
Et tendrement penser à ton maître adoré...
-----
Que ta nouvelle vie dans le ciel avec ta famille Ă  4 pattes soit aussi belle que celle que tu viens de quitter...

Déposé par spanky le 03/08/2023  
Captain ou la fidélité à toute épreuve
----------
L'histoire commence en 2005 lorsqu'un homme, Miguel Guzman, qui vit en Argentine, décide d'adopter un chien. Il le prénomme Captain.
Ă€ l'origine, le chiot devait ĂŞtre le compagnon de son fils de 13 ans, Damian.
Mais, finalement, c'est à Miguel que le berger allemand s'est le plus attaché.
Malheureusement, un an plus tard, Miguel meurt soudainement.
Le soir de ses funérailles, la famille se rend compte que Captain n'est plus là.
Et c'est au cimetière qu'ils le retrouvent, au bout d'une semaine, couché sur la tombe de son maître, en train de gémir et de pleurer.
Faisant preuve d'une fidélité à toute épreuve, le chien a refusé de les suivre, ne voulant pas être séparé de son ami Miguel.
Les Guzman n'ayant jamais conduit Captain au cimetière auparavant, la façon dont il est arrivé sur la tombe de son maître reste un mystère.
Depuis ce moment, il n'a que très peu quitté le cimetière. Les responsables se sont pris d'affection pour lui, le nourrissent, et le font suivre régulièrement par un vétérinaire.
En effet, malgré les nombreuses tentatives de la famille, il n'a jamais voulu quitter la tombe de son maître très longtemps.
----------
On est admiratifs devant cette amitié si exceptionnelle et cette fidélité à toute épreuve.

Déposé par poutounou le 02/08/2023  
Respire ta jeunesse ! Le temps est court qui va de la vigne au pressoir !!!
*
Le temps de vivre
*
DĂ©jĂ  la vie ardente incline vers le soir,
Respire ta jeunesse,
Le temps est court qui va de la vigne au pressoir,
De l'aube au jour qui baisse.
*
Garde ton âme ouverte aux parfums d'alentour,
Aux mouvements de l'onde,
Aime l'effort, l'espoir, l'orgueil, aime l'amour,
C'est la chose profonde ;
*
Combien s'en sont allés de tous les coeurs vivants
Au séjour solitaire,
Sans avoir bu le miel ni respiré le vent
Des matins de la terre,
*
Combien s'en sont allés qui ce soir sont pareils
Aux racines des ronces,
Et qui n'ont pas goûté la vie où le soleil
Se déploie et s'enfonce !
*
Ils n'ont pas répandu les essences et l'or
Dont leurs mains Ă©taient pleines,
Les voici maintenant dans cette ombre oĂą l'on dort
Sans rĂŞve et sans haleine.
*
- Toi, vis, sois innombrable à force de désirs,
De frissons et d'extase,
Penche sur les chemins, oĂą l'homme doit servir,
Ton âme comme un vase ;
*
Mêlée aux jeux des jours, presse contre ton sein
La vie âpre et farouche ;
Que la joie et l'amour chantent comme un essaim
D'abeilles sur ta bouche.
*
Et puis regarde fuir, sans regret ni tourment,
Les rives infidèles,
Ayant donné ton coeur et ton consentement
A la nuit Ă©ternelle...
*
Anna de NOAILLES (1876-1933)

Déposé par spanky le 01/08/2023  
Francis Lalanne
-----
Pense Ă  moi comme je t'aime.
----------
Promets moi si tu me survis
pense a moi comme je t'aime
Promets moi si tu me survis
D'ĂŞtre plus forte que jamais
Je serais toujours dans ta vie
Près de toi, je te promets
Et si la mort me programme
Sur son grand ordinateur
De ne pas en faire un drame
De ne pas en avoir peur
Pense Ă  moi comme je t'aime
Et tu me délivreras
Tu briseras l'anathème
Qui me tiens loin de tes bras
Pense Ă  moi comme je t'aime
Rien ne nous sépareras
Même pas les chrysanthèmes
Tu verras on se retrouvera
N'oublie pas pas ce que je t'ai dis
L'amour est plus fort que tout
Ni l'enfer ni le paradis
Ne se mettront entre nous
Et si la mort me programme
Sur son grand ordinateur
Elle me prendra que mon âme
Mais elle n'aura pas mon coeur
Pense Ă  moi comme je t'aime
Et tu me délivreras
Tu briseras l'anathème
Qui me tiens loin de tes bras
Pense Ă  moi comme je t'aime
Rien ne nous séparera
Même pas les chrysanthèmes
Tu verras on se retrouvera
On se retrouvera
On se retrouvera




L'Album photo contient 7 photos
Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut