En hommage à

Nala
2010 / 2021


En hommage à

Nala
2010 / 2021




Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Carnet d'adresses
Favoris



Facebook LinkedIn Twitter



La page de Nala a été vue 4 221 fois.
En hommage à
Nala
LABRADOR
Il est né le:01/08/2010
Il nous a quittés le:29/09/2021
 

8 photos

966 Fleurs

6 bougies

13 messages
Pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
connectez vous
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Nala

Nala adoptテゥe テ la SPA le 10 novembre 2010

mon chienchien tes cテ「lins tes bisous me manque

tu es partie rejoindre ta Grande sナ砥r Doudoune ton petit frティre Boubou et ton Papy

vous manquez テ ma vie




6 bougies
De la part de
 
 

966 Fleurs



13 messages

Déposé par poutounou le 28/11/2021  
Il y a tant de beaux mots dans la langue franテァaise窶ヲ..et il y a aussi les beaux petits noms que nous donnons テ nos anges窶ヲ
*
Les mots qui font vivre
*
Il y a des mots qui font vivre
Et ce sont des mots innocents
Le mot chaleur et le mot confiance
Amour, justice et le mot libertテゥ
Le mot enfant et le mot gentillesse
Et certains noms de fleurs et
Certains noms de fruits
Le mot courage et le mot dテゥcouvrir
Et le mot frティre et le mot camarade
Et certains noms de pays, de villages
Et certains noms de femmes et d'amis.
*
Paul Eluard ( 1895-1952)

Déposé par poutounou le 21/11/2021  
Je te donnerai...mon bel Ange ! Avec mon coeur qu窶冓l faudra prティs du tien garder...
*
Le prテゥsent
*
Si tu veux je te donnerai
Mon matin, mon matin gai
Avec tous mes clairs cheveux
Que tu aimes ;
Mes yeux verts
Et dorテゥs.
Si tu veux,
Je te donnerai tout le bruit
Qui se fait
Quand le matin s'テゥveille
Au soleil
Et l'eau qui coule
Dans la fontaine
Tout auprティs !
Et puis encor le soir qui viendra vite
Le soir de mon テ「me triste
テ pleurer
Et mes mains toutes petites
Avec mon coeur qu'il faudra prティs du tien
Garder.
*
Marie Laurencin ("Poティmes" - Bernouard テゥditeur, 1926)

Déposé par poutounou le 14/11/2021  
Dans la vie il y a plein de ツォ petits riens ツサ qui nous font tant de bien窶ヲ..
*
DES PETITS RIENS
*
Les petits riens qui font les grands moments
Qui vont qui viennent, quand ils ont le temps
Les atomes de vie qu'on attrape en rテェvant
*
Ces petits riens ont tous quelque chose
Quelque chose en commun qui nous mテゥtamorphose
Ces テゥclairs de vie qui courent entre les choses
*
Saurions-nous les retrouver ?
Voudrais-tu les partager ?
Ces moments de vテゥritテゥ
*
Les petits dテゥtails qui ne paient pas de mine
Les petits bouts de gestes qui soudain illuminent
Un souffle entre les mots, un rire qui culmine
*
Ces petits riens qui font nos grands moments
Ils vont ils viennent ils prennent tout leur temps
Et plus on les dテゥsire, plus on les attend.
*
Boris

Déposé par tazounette le 10/11/2021  
11 ans aujourd'hui qu'on a テゥtテゥ te chercher テ la SPA
11 ans que tu es rentrテゥe dans nos cナ砥rs pour ne plus en sortir
on t'aime
Tu nous manque テゥnormテゥment

Déposé par poutounou le 07/11/2021  
Que c'est beau ! N窶凖ゥcris pas mon Ange窶ヲn窶凖ゥcris pas !!!
*
N'テゥcris pas !
*
N'テゥcris pas, n'apprenons qu'テ mourir テ nous-mテェmes
Ne demande qu'テ Dieu ... qu'テ toi, si je t'aimais !
Au fond de ton absence テゥcouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais
N'テゥcris pas !
*
N'テゥcris pas, je suis triste, et je voudrais m'テゥteindre
Les beaux テゥtテゥs sans toi, c'est la nuit sans flambeau
J'ai refermテゥ mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper テ mon coeur, c'est frapper au tombeau
*
N'テゥcris pas, je te crains ; j'ai peur de ma mテゥmoire ;
Elle a gardテゥ ta voix qui m'appelle souvent
Ne montre pas l'eau vive テ qui ne peut la boire
Une chティre テゥcriture est un portrait vivant
N'テゥcris pas !
*
Marceline Desbordes-Valmore ("Poテゥsies inテゥdites")

Déposé par poutounou le 31/10/2021  
Souffrons en silence !
*
Vous parler ?
*
Vous parler ? Non. Je ne peux pas.
Je prテゥfティre souffrir comme une plante,
Comme l'oiseau qui ne dit rien sur le tilleul.
Ils attendent. C'est bien. Puisqu'ils ne sont pas las d'attendre,
J'attendrai, de cette mテェme attente.
*
Ils souffrent seuls. On doit apprendre テ souffrir seul.
Je ne veux pas d'indiffテゥrents prテェts テ sourire
Ni d'amis gテゥmissants. Que nul ne vienne.
*
La plante ne dit rien. L'oiseau se tait. Que dire ?
Cette douleur est seule au monde, quoi qu'on veuille.
Elle n'est pas celle des autres, c'est la mienne.
*
Une feuille a son mal qu'ignore l'autre feuille,
Et le mal de l'oiseau, l'autre oiseau n'en sait rien.
*
On ne sait pas. On ne sait pas. Qui se ressemble ?
Et se ressemblテ「t-on, qu'importe. Il me convient
De n'entendre ce soir nulle parole vaine.
*
J'attends, comme le font derriティre la fenテェtre
Le vieil arbre sans geste et le pinson muet ...
Une goutte d'eau pure, un peu de vent, qui sait ?
Qu'attendent-ils ? Nous l'attendrons ensemble.
Le soleil leur a dit qu'il reviendrait, peut-テェtre ...
*
Sabine Sicaud ("Douleur, je vous dテゥteste" et "Les Poティmes de Sabine Sicaud" - テゥditions Stock, 1958)

Déposé par tazounette le 29/10/2021  
1 mois aujourd'hui que tu as mis tes ailes
1 mois de manque de toi
1 mois .......
Je t'aime mon chienchien

Déposé par poutounou le 24/10/2021  
Une pensテゥe テゥmue pour Marc qui vient de 窶徘erdre窶 son petit Philou adorテゥ. Une fleur, un message, une bougie ou un poティme lui ferait le plus grand bien窶ヲ De tout Coeur avec vous dans ces moments trティs difficiles, trティs douloureuses, Marc窶ヲ
*
J窶兮i trouvテゥ mon Paradis avec toi mon Ange !!!
*
Mon Paradis
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
En quテェte d窶冰ne テョle dテゥserte, d窶冰ne planティte inconnue,
D窶冰ne terre vierge, encore inexplorテゥe et nue,
D窶冰n petit coin d窶冰nivers, hors du temps, hors d窶冓ci.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Je voulais un peu de paix, pour mon cナ砥r fatiguテゥ.
Je voulais fuir les querelles et tout recommencer,
Sur la terre originelle, renaテョtre de l窶冩ubli.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Quitter cette vie insensテゥe, rejoindre le ciel.
Je l窶冓magine aussi pur que sa couleur pastelle,
Vestige de beautテゥ d窶冰ne nature si meurtrie.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Comme une lueur d窶册spoir apaisant la souffrance,
Et quand bien mテェme un mensonge, pour nier l窶凖ゥvidence,
D窶兮voir la peur pour compagne d窶冰ne vie sans rテゥpit.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Et mes yeux, troublテゥs de larmes, ont croisテゥ ton regard,
Et mon destin, soudain, s窶册st jouテゥ au grテゥ du hasard.
C窶册st lテ, aux frontiティres de ton cナ砥r, qu窶兮lors j窶兮i compris.
*
Quelque part, dans ce monde, je cherchais le Paradis.
*
Mais il n窶册xiste ni asile, ni mythe fantastique.
Il n窶凉 a que l窶僊mour pour faire le monde magnifique.
Et ton Amour pour moi a donnテゥ sens テ ma vie.
*
Quelque part, dans ce monde, j窶兮i trouvテゥ mon Paradis.

Déposé par poutounou le 17/10/2021  
Quel magnifique mot : la ツォ tolテゥrance ツサ. Soyons tolテゥrants les uns envers les autres. Profitons de notre beau cimetiティre virtuel pour nous envoyer des fleurs, de beaux messages, des poティmes et des bougies...
*
L'arbre de la tolテゥrance
*
Pour toi, bel Ange窶ヲ
*
Quels mots veux-tu que j'apprivoise pour toi aujourd'hui ?
Pendre, prendre, prテゥtendre
Ils sont bien trop enferrテゥs aux boulets de la vanitテゥ
*
Prテゥvaloir, pouvoir, avoir
Ceux-ci vivent leur deuil
Au fond des prisons d'orgueil
*
Imposer, condamner, spテゥculer
Tous sont opprimテゥs
Dans les テゥtaux de la cupiditテゥ
*
Pour toi j'apprivoiserai plutテエt les mots
Ecouter, respecter, partager
Et si c'est leur prテゥfテゥrence
Je leur offrirai les fleurs de la tolテゥrance
*
Pour toi, j'apprivoiserai plutテエt les mots
Apprendre, comprendre, entendre
Et si c'est leur volontテゥ
Je leur offrirai les branches de l'humilitテゥ
*
Pour toi, j'apprivoiserai surtout les mots
S'ouvrir, sourire, offrir
Et si c'est pour toujours
Je leur offrirai l'arbre d'amour
*
Notre tolテゥrance pour les autres nous conduit forcテゥment テ tolテゥrer nos propres fantaisies.
Citation de George Sand ; ナ置vre : Flaminio, Thテゥテ「tre - 1854.

Déposé par poutounou le 10/10/2021  
Coucou mamans et papas de coeur,
*
J窶兮i une bonne nouvelle !!! J窶兮i trouvテゥ l窶凖ゥchelle, l窶凖ゥchelle magique pour monter lテ-haut ; lテ-haut dans le Paradis blanc. Elle traverse les nuages, passe テ cテエtテゥ du soleil et des テゥtoiles et vous vous retrouverez avec votre ange テ ツォ gambader ツサ dans les jolies allテゥes de ツォ Toutouland ツサ. Cette テゥchelle ne se trouve pas trティs loin ; elle est juste lテ en vous, dans votre cナ砥r et votre テ「me. Il vous suffit de fermer les yeux un instant, de penser trティs fort テ votre ange, l窶凖ゥchelle se dressera et vous pourrez serrer votre trテゥsor, votre ツォ petit cナ砥r ツサ tout fort contre vous. Essayez ! Vous verrez, テァa marche窶ヲ Bon dimanche !

Déposé par Cupidon le 09/10/2021  
**** Ne soit pas Triste ****
Ce que tu vois aujourd'hui, ce n'est pas moi.
Ce n'est qu'une enveloppe qui m'a テゥtテゥ prテェtテゥe,
Le temps d'une vie terrestre.
Elle m'a permis de te connaテョtre et de t'aimer テ ma faテァon.
Mon vrai moi, l'テNe que je suis,
Vient de traverser une nouvelle テゥtape vers l'accomplissement de soi.
Ne sois pas triste, sois heureuse pour moi.
Lテ oテケ je suis, la lumiティre et l'Amour m'enivrent puisque,
En plus de nager dans un Ocテゥan d'Amour limpide,
J'ai emportテゥ avec moi celui que tu m'as
Si gentiment et inconditionnellement offert !
J'aimais la Vie, tu le sais bien.
La mort physique, ce n'est pas la mort de l'テNe !
Ce que j'avais テ apprendre ou テ faire
Dans cette vie-ci est accompli.
Je n'emporte que de bons souvenirs car,
Un テゥvテゥnement triste ou encore un obstacle,
Dans mon ancien monde,
Est un privilティge, c'est une occasion de grandir
Qui est offerte, une occasion d'テゥvoluer
Un peu plus テ chaque fois.
S'il y a quelque chose que tu aurais aimテゥ me dire,
Il n'est pas trop tard. Je suis maintenant "conscience"
Je peux, par le fait mテェme, percevoir tes pensテゥes
Et tes vibrations les plus pures.
Ce soir ou mテェme ici, installe-toi dans un coin calme, Entre en toi,
Ouvre ton cナ砥r et perテァois mon image
Au centre d'un radieux soleil.
Sens son incommensurable chaleur qui t'apaise et t'irradie.
C'est テ ce moment-lテ que je t'enverrai d'ici,
Tout l'Amour テ l'テゥtat cristallin
Qu'il t'est humainement possible de recevoir !
N'oublie pas que c'est ici, en toi,
Que tu pourras toujours reprendre contact.
Mテェme si, parfois, tu ne me percevais pas,
Sois certaine que j'y serai tout de mテェme !!
Ta vie continue, La mienne aussi窶ヲ
Rendez-vous dans une autre dimension,
Au moment opportun. Je t'y accueillerai
Pensテゥe

Déposé par choupinou le 01/10/2021  

Ce n'est pas un adieu mais juste un au revoir NALA
Soudain, ce fut la rencontre.
rien de ce que nous avions construit dans nos rテェve,
n'a テゥgalテゥ cet instant unique
ou ton pelage a touchテゥ ma peau,
ou le bonheur テ テゥpousテゥ la douleur,
en une seconde, tu as tout fait basculテゥ ...
A prテゥsent, je sais,
je n'aurai jamais assez d'une vie,
pour m'emplir les yeux de toi.
Tu me berces dans tous mes abandons,
et je ne cesse de t'apprendre,
pour ne plus t'oublier,
nous テゥtions deux,
nous nous aimions, bien ou mal,
un bref instant ou le temps d'une vie ,
voici des mots pour dire,
une histoire qui avait commencテゥe, avec
ses gestes de tendresse, ses instants rare,
et cet immense bonheur de tout rテゥinventer.
non rien n'est fini, tout continue...
notre histoire perdura ,le livre ne s'est pas
refermテゥ...
On se retrouvera
Poティme
テゥcrit de choupinou
***************************************
La vie se charge de
nous donner, mais de nous reprendre....La seule chose qu'elle ne peut nous
voler, c'est l'amour profond qui vit et persiste dans nos coeur , pour nos petits anges
partis ...
Celle-ci le pourra que lorsque qu'elle aura conviテゥ la mort de venir nous chercher...Mais
qu'importe
ce jour lテ, car nous les retrouverons et nos coeur de nouveaux battrons a cent a l'heure
Il n'y a qu'un seul paradis
CITATION de Elisabeth Michel (choupinou)
***************************************
Quand un chiens meurt, il ne va pas dans
un au-delテ rテゥservテゥ aux chiens avec des chenils en or et des os bien tendres en quantitテゥ
illimitテゥe, pas plus que l'humain ne se retrouve dans un chテ「let テゥthテゥrテゥ entourテゥ de roses
vaporeuses, peu
importe ce qu'en pensaient mes prテゥdテゥcesseurs plus fantaisiste...
Chiens, chats, lapins, ouistitis, テゥlテゥphants, lions, loups toute forme animal et humains se
retrouverons
tous au mテェme endroit... Au cours de sテゥances, je ne sais plus combien de fois
j'ai notテゥ auprティs d'une
personne dテゥcテゥdテゥe depuis peu la prテゥsence d'un animal l'accompagnant
dans la mort comme il l'avais
fait dans la vie.
EXTRAIT DU LIVRE DE GORDON
SMITH(MEDIUM) : L'ETONNANT POUVOIR DES
ANIMAUX
************************************
Votre petite NALA est auprティs de
vous a sa maniティre, pour toujours, elle veille a
jamais, rien n'est finie, tout continue mais
d'une autre faテァon, fermez les yeux ,テゥcoutez le silence et
vous sentirez sa prテゥsence, le souffle lテゥger de votre petite NALA
elle est la, tout prティs dans votre coeur, sa petite queue bat a l'intテゥrieur, quand vous avez mal, ce sont ces petits coups que vous ressentez, votre petite puce semble vous dire voit:
je suis a cテエtテゥ de toi, ne pleure pas.....ne soit pas triste
vous ne le voyez pas ,mais elle est prテゥsente ...
Puis un jour le moment venu, NALA vous attendra sur le chemin qui mティne au
pont de
l'Arc-En-Ciel, oui, elle sera lテ, tous comme votre petite DOUDOUNE, BOUBOU et PAPY; ils sont ensemble a jamais, heureux
choupinou
BEAUCOUP DE COURAGE
PENSEES
Je sais le mal , la souffrance, la douleur et la tristesse, Nala va retrouver aussi notre petite Cindy partie il y a peu
le 18/09/2021, et tous mes autres petits anges d'amour, et leur amis...oui c'est tellement difficile de revivre la perte d'un petit
compagnon, c'est pas facile...je pleure encore...pourtant Cindy et mes trテゥsors ne le voudraient pas.... mais voilテ...
De tout coeur avec vous dans cette peine, une petite pluie fine envahit mon visage....

Déposé par tazounette le 30/09/2021  
Je revis la mテェme torture qu'il y a 12 ans
un vide immense
c'est trop dur sans vous
on vous aimes




L'Album photo contient 8 photos
Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut