En hommage à

テ瑛ico
2008 / 2022


En hommage à

テ瑛ico
2008 / 2022

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de テ瑛ico a été vue  620  fois.
620 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
テ瑛ico
DOBERMANN
Il est né le:01/09/2008
Il nous a quittés le:13/07/2022
 

0 photo

48 Fleurs

aucune bougie

15 messages

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à テ瑛ico

Les six premiers mois de sa vie ont テゥtテゥ coup de pied et ceinture, devenu errant dans les rues bretonnes il a テゥtテゥ pris en charge par la SPA de Vire, six mois plus tard テ瑛ico a テゥtテゥ transfテゥrテゥ テ la SPA d'Hermeray oテケ il y resta 1 an avant que nous tombions sous son charme, et le prendre en F.A pendant 9 mois avant d'intテゥgrer la famille テ l'テ「ge de 2 ans, devenu copain avec Saskia il le sera plus avec Lilou qui arrivera de Serbie d'un sauvetage de notre plus jeune fille. Il nous suivra partout en vacances テ la mer en Bretagne, テ la montagne テ la Clusaz en Haute Savoie et en Dordogne pour gouter aux joies de la campagne... Ce grand Bテゥbテゥ au bout de ses 15 ans finira par partir tout seul sur la table du vテゥtテゥrinaire, le jour ou on l'emmenait pour l'endormir. Ce Bテゥbテゥ テゥtait devenu mon Pテゥpティre, un pテゥpティre trティs fatiguテゥ mais qui a fait son grand tour habituel ce mテェme matin dans le jardin, c'テゥtait un peu sa faテァon, de faire ses adieux dans la maison テ la mer prティs de Royan ...
Voilテ une page douloureuse se tourne, bon voyage mon Pテゥpティre.




48 Fleurs
  • Déposé par luc78 Déposé par luc78
    Nous pensons fort テ toi mon bテゥbテゥ, tu as rejoints ta maison prティs de Saskia, mais ta copine Lilou t'attend toujours, dティs qu'elle entend ton nom ses oreilles se dressent, C'est bien triste!
  • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
  • Déposé par Tilas24329 Déposé par Tilas24329
    Tendres pensテゥes repose en paix joli テ瑛ico
  • Déposé par luc78 Déposé par luc78
    Pour toi mon Pテゥpティre, bientテエt tu seras de retour テ la maison.tu nous manques mon grand.
  • Déposé par monkillou Déposé par monkillou
    Reposes en paix テ瑛ico... C'est compliquテゥ de vous voir nous quitter... Mais nous avons cette possibilitテゥ de ne plus voir souffrir quand cela est nテゥcessaire. Je compatis. Courage テ tes maテョtres. 230722
  • Déposé par dianthe Déposé par dianthe
    Repose en paix joli petit coeur 沁芋洟昨洟昨洟
  • Déposé par luc78 Déposé par luc78
    pour toi mon pテゥpティre...
  • Déposé par cedric Déposé par cedric
  • Déposé par BILLY2B Déposé par BILLY2B
    Tendres pensees pour Elico qui a eu la chance de vous rencontrer. Courage a vous Luc dans cette si cruelle テゥpreuve . Amities.
  • Déposé par prixy Déposé par prixy
    Douces pensテゥes. Mille caresses. Repose en Paix.
  • Déposé par NOIXDECOCO Déposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par poutounou Déposé par poutounou
    Une rose jolie, fleur de l'Amour, pour toi "pテゥpティre"...!!!
  • Déposé par rosebleue Déposé par rosebleue
    repose en paix , douces pensテゥes
  • Déposé par luc78 Déposé par luc78
    Pour toi mon Pテゥpティre, tu manques beaucoup テ Lilou, Gros Bisous.
  • Déposé par Adelyne83 Déposé par Adelyne83
    Courage dans cette テゥpreuve. Veille sur ta famille de la haut.
  • Déposé par cooky Déposé par cooky
    doux repos petit ange au paradis des toutous courage テ ta famille 沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ
  • Déposé par rapas67 Déposé par rapas67
    que ton repos soit doux au paradis de nos amours
  • Déposé par susi Déposé par susi
    Repose en paix joli petit ange
  • Déposé par NOIXDECOCO Déposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par luc78 Déposé par luc78
    c'est terrible de ne plus te voir, je t'imagine et t'entend partout. bises mon bテゥbテゥ, ou pテゥpティre selon les moments.



15 messages

Déposé par poutounou le 10/08/2022  
ツォ Paradis oテケ le coeur donne ses rendez-vous... ツサ
*
Le sommeil
*
Les perdus, les absents, les morts que fait la vie,
Ces fantテエmes d'un jour si longuement pleurテゥs,
Reparaissent en rテェve avec leur voix amie,
Le piティge テゥtincelant des regards adorテゥs.
*
Les amours prisonniers prennent tous leur volテゥe,
La nuit tient la revanche テゥclatante du jour.
L'aveu brテサle la lティvre un moment descellテゥe.
Aprティs le dur rテゥel, l'idテゥal a son tour !
*
テ vie en plein azur que le sommeil ramティne,
Paradis oテケ le coeur donne ses rendez-vous,
N'es-tu pas テ ton heure une autre vie humaine,
Aussi vraie, aussi sテサre, aussi palpable en nous,
*
Une vie invisible aussi pleine et vibrante
Que la visible vie oテケ s'テゥtouffent nos jours,
Cette vie incomplティte, inassouvie, errante,
S'ouvrant sur l'infini, nous dテゥcevant toujours ?
*
Augustine-Malvina BLANCHECOTTE (1830-1895)

Déposé par poutounou le 07/08/2022  
La vie est faite de "charmantes fleurs" mais aussi d'テゥpines et de cailloux...
*
La Mort et la Vie
*
Si la mort est le but, pourquoi donc sur les routes
Est-il dans les buissons de si charmantes fleurs ?
Et lorsqu'au vent d'automne elles s'envolent toutes,
Pourquoi les voir partir d'un oeil momifiテゥ de pleurs ?
*
Si la vie est le but, pourquoi donc sur les routes
Tant de pierres dans l'herbe et d'テゥpines aux fleurs,
Que, pendant le voyage, hテゥlas ! nous devons toutes
Tacher de notre sang et mouiller de nos pleurs ?
*
Louise-Angテゥlique BERTIN (1805-1863)

Déposé par poutounou le 03/08/2022  
Oh oui, j'aime ! Nous, papas et mamans de cナ砥r, savons, grテ「ce テ nos Anges, ce que c窶册st qu窶兮imer et テェtre aimテゥs(テゥes)窶ヲ !!!
*
J'aime ces doux oiseaux...
*
J'aime ces doux oiseaux, qui promティnent dans l'air
Leur vie et leur amour, et plus prompts que l'テゥclair,
Qui s'envolent ensemble !
J'aime la fleur des champs, que l'on cueille au matin,
Et que le soir, au bal, on pose sur son sein
Qui d'enivrement tremble !
*
J'aime les tourbillons des danses, des plaisirs,
Les fテェtes, la toilette, et les tendres dテゥsirs
Qui s'テゥveillent dans l'テ「me !
J'aime l'ange gardien qui dirige mes pas,
Qui me presse la main, et me donne tout bas
Pour les maux un dictame !
*
J'aime du triste saule, au soir muet du jour,
La tテェte chaude encor, pleine d'ombre et d'amour,
Qui se penche et qui pense !
J'aime la main de Dieu, laissant sur notre coeur
Tomber en souriant cette amoureuse fleur
Qu'on nomme l'espテゥrance !
*
J'aime le doux orchestre, en larmes, gテゥmissant
Qui verse sur mon テ「me un langoureux accent,
Une triste harmonie !
J'aime seule テゥcouter le langage des cieux
Qui parlent テ la terre, et l'emplissent de feux
De soleil et de vie.
*
J'aime aux bords de la mer, regardant le ciel bleu,
Qui renferme en son sein la puissance de Dieu,
M'asseoir toute pensive !
J'aime テ suivre parfois en des rテェves dorテゥs
Mon テ「me qui va perdre en des flots azurテゥs
Sa pensテゥe inactive !
*
J'aime l'effort secret du coeur, qui doucement
S'agite, la pensテゥe au doux tressaillement,
Que l'on sent en soi-mテェme !
Mieux que l'arbre, l'oiseau, la fleur qui plaテョt aux yeux,
Le saule tout en pleurs, l'espテゥrance des Cieux...
J'aime celui qui m'aime.
*
Jules VERNE (1828-1905)

Déposé par spanky le 02/08/2022  
A quoi sert de compter les jours,
Les semaines et les annテゥes :
Je ne te reverrais plus jamais !
En mon coeur je t'emmティne partout
Lテ oテケ tu aimais te promener
Et partout oテケ tu ne pouvais aller.
Tu me manques parfois si cruellement
Que je n'arrive pas テ retenir mes larmes,
Et la colティre qui me ronge dans ces moments lテ
Me fait haテッr Dieu et tous Ses Saints.
Pourquoi mes petites bテェtes devez-vous mourir ?
Vous mテゥritez tellement ce Paradis
Que nous les hommes avons perdu.
Si je pouvais, je vous crテゥerais une nouvelle
Terre et de nouveaux cieux
Oテケ vous vous retrouveriez tous !
Car c'est VOUS et bien VOUS
Les Anges de cette Terre, nos Anges テ NOUS

Déposé par choupinou le 31/07/2022  
Quand je rテェve de toi, moi je rテェve d窶兮mour
Et quand je pense ティ toi je pense テ nos beaux jours
J窶兮vance pas テ pas vers cet oubli de nous
Qui me blesse dテゥjテ car l窶兮mour est si doux.
Ce sont tous ces instants qui me parlent de nous
Qui partent au fil du temps rテゥduisant l窶兮mour fou
テ ce petit espoir que tu te souviendras
De notre belle histoire d'amour tu te rappelleras.
Je n'ai que ton amours celui qui me hante
Restera pour toujours ce bonheur qui m窶册nchante
Bien du temps est passテゥ, elle ne s窶册st pas テゥteinte
La passion enflammテゥe, celle de nos テゥtreintes.
Le temps est cruautテゥ il テゥteint nos bonheurs
On veut toujours aimer,ton coeur endormi fait mon malheur
Le temps se fait bourreau des rテェves de chacun
Il nous met au repos dans nos derniers matins.
Oui, je refuserai cette triste contrainte
Qui テゥpuise la flamme et deviens ma complainte
Dans notre テ「me en テゥveil elle brテサlera toujours
Mais le corps en sommeil vibre bien moins d窶兮mour.
L窶凖ゥternel assassin ce temps qui nous domine
Ne nous donne plus rien que des rテェves inutiles
Et nous nous effaテァons sans pourtant oublier
Notre seul horizon, continuer テ aimer.
Par : Rテゥgina Augusto.

Déposé par poutounou le 31/07/2022  
J'errais toute seule, promenant ma "plaie"....
*
Promenade sentimentale
*
Le couchant dardait ses rayons suprテェmes
Et le vent berテァait les nテゥnuphars blテェmes ;
Les grands nテゥnuphars entre les roseaux
Tristement luisaient sur les calmes eaux.
Moi j'errais tout seul, promenant ma plaie
Au long de l'テゥtang, parmi la saulaie
Oテケ la brume vague テゥvoquait un grand
Fantテエme laiteux se dテゥsespテゥrant
Et pleurant avec la voix des sarcelles
Qui se rappelaient en battant des ailes
Parmi la saulaie oテケ j'errais tout seul
Promenant ma plaie ; et l'テゥpais linceul
Des tテゥnティbres vint noyer les suprテェmes
Rayons du couchant dans ses ondes blテェmes
Et les nテゥnuphars, parmi les roseaux,
Les grands nテゥnuphars sur les calmes eaux.
*
Paul VERLAINE (1844-1896)

Déposé par choupinou le 28/07/2022  
La mort d'un animal qu'on aime, n'est jamais chose facile,
il en faut du courage pour surmonter cette テゥpreuve.
On ne peut pas apprendre a vivre sans ce petit chien,
on apprend juste a vivre avec l'amour, qu'il nous a laissテゥ,
il devient un souvenir et on fait de ce souvenir un trテゥsor,
car il nous quitte jamais rテゥellement,
quand la mort ne peut pas prendre certaine choses

Déposé par poutounou le 27/07/2022  
Et l窶冩mbre est belle comme s窶冓l s窶凉 mirait un Ange窶ヲ
*
Dans un parfum de roses blanches
*
Dans un parfum de roses blanches
Elle est assise et songe ;
Et l'ombre est belle comme s'il s'y mirait un ange.
*
Le soir descend, le bosquet dort ;
Entre ses feuilles et ses branches,
Sur le paradis bleu s'ouvre un paradis d'or.
*
Sur le rivage expire un dernier flot lointain.
Une voix qui chantait, tout テ l'heure, murmure.
Un murmure s'exhale en haleine, et s'テゥteint.
*
Dans le silence il tombe des pテゥtales.....
*
Charles VAN LERBERGHE (1861-1907)

Déposé par poutounou le 24/07/2022  
Trティs bel テゥcrit de Grand Corps Malade sur les ツォ absents ツサ. Pas mal : ツォ on court aprティs la vie, sachant que la mort est テ nos trousses ツサ窶ヲ !!!
*
Nos absents
*
C'est pas vraiment des fantテエmes
Mais leur absence est tellement forte
Qu'elle crテゥe en nous une prテゥsence
Qui nous rend faible ou nous supporte
C'est ceux qu'on a aimテゥs qui crテゥent un vide presque tangible
Car l'amour qu'on leur donnait est orphelin et cherche une cible
*
Pour certains on le savait, on s'テゥtait prテゥparテゥ au pire
Mais d'autres ont disparu d'un seul coup, sans prテゥvenir
On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord
Car la mort a ses raisons que notre raison ignore
*
Alors on s'est regroupテゥ d'un rテゥconfort utopiste
テ plusieurs on est plus fort mais on n'est pas moins triste
C'est seul qu'on fait son deuil, car on est seul quand on ressent
On apprivoise la douleur et la prテゥsence de nos absents
*
Nos absents sont toujours lテ, テ l'esprit, dans nos souvenirs
Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires
Nos absents nous entourent et resteront テ nos cテエtテゥs
Ils reprennent vie dans nos rテェves, comme si de rien n'テゥtait
*
On se rassure face テ la souffrance qui nous serre le cou
En se disant que lテ oテケ ils sont, ils ont sテサrement moins mal que nous
Alors on marche, on rit, on chante, mais leur ombre demeure
Dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur
*
Nous, on a des projets, on dessine nos lendemains
On dテゥcide du chemin, on regarde l'avenir entre nos mains
Et au cナ砥r de l'action, dans nos victoires ou nos enfers
On imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire
*
Chaque vie est un miracle, mais le final est テゥnervant
Je me suis bien renseignテゥ, on n'en sortira pas vivant
Il faut apprendre テ l'accepter pour essayer de vieillir heureux
Mais chaque annテゥe nos absents sont un petit peu plus nombreux
*
Chaque nouvelle disparition transforme nos cナ砥rs en dentelle
Mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastel
Ce temps qui, pour une fois, est un vテゥritable alliテゥ
Chaque heure passテゥe est une pommade, il en faudra des milliers
*
Moi, les morts, les disparus, je n'en parle pas beaucoup
Alors j'テゥcris sur eux, je titille mes sujets tabous
Ce grand mystティre qui nous attend, notre ultime point commun テ tous
Qui fait qu'on court aprティs la vie, sachant que la mort est テ nos trousses
*
C'est pas vraiment des fantテエmes
Mais leur absence est tellement forte
Qu'elle crテゥe en nous une prテゥsence
Qui nous rend faible ou nous supporte
C'est ceux qu'on a aimテゥs qui crテゥent un vide presque infini
Qu'inspirent des textes premier degrテゥ
*
Faut dire que la mort manque d'ironie
*
Grand corps malade

Déposé par poutounou le 20/07/2022  
Qu'est-ce qu'on est bien quand on rテェve...de nos Anges窶ヲ
*
Extrait du ツォ Grand Sommeil ツサ d'Etienne Daho
*
Je ne peux plus me rテゥveiller, rien テ faire
Sans moi le monde peut bien tourner テ l'envers
Engourdi par le sommeil et prisonnier de mon lit
J'aimerais que cette nuit dure toute la vie
*
Lorsque je rテェve tu es tout prティs de moi
C'est la seule faテァon de rester avec toi
C'est la raison pour laquelle je n'veux plus quitter mon lit
Pour qu'enfin toutes les nuits durent toute la vie.

Déposé par spanky le 19/07/2022  
Je me souviendrai longtemps de notre dernier cテ「lin, toi la tテェte mouillテゥe par mes larmes,
et moi le visage par mes larmes aussi mais surtout par tes derniers bisous.
Tu avais compris que c窶凖ゥtait le dernier et que tu allais partir pour un long voyage sans retour.
Alors, j窶兮i eu ma responsabilitテゥ テ prendre, j窶兮vais un devoir envers toi,
je ne voulais pas que tu commences テ souffrir ni risquer que tu deviennes comme une plante,
j窶兮i alors pris la dテゥcision de te faire ton plus beau et ton dernier cadeau,
te libテゥrer de cette maladie et te faire aller sur le pont de l窶兮rc en ciel.
Mais que c窶册st difficile de devoir dテゥcider de la vie d窶冰n テェtre cher
et que c窶册st dur de passer les derniティres heures avec toi
mais le plus dur fut le moment oテケ tu as fermテゥ tes jolis yeux et que tu es parti vers ton nuage,
je pensais que mon coeur allait テゥclater tellement je te serrais tout contre moi,
ta tテェte sur mon テゥpaule contre ma figure.
Tu as toujours テゥtテゥ trティs gentil, trティs cテ「lin, trティs propre,
je ne te connaissais aucun dテゥfauts,
mais cette fichue maladie est venue briser les annテゥes que nous avons vテゥcus ensemble.

Déposé par Cupidon le 18/07/2022  
**** Ne soit pas Triste ****
Ce que tu vois aujourd'hui, ce n'est pas moi.
Ce n'est qu'une enveloppe qui m'a テゥtテゥ prテェtテゥe,
Le temps d'une vie terrestre.
Elle m'a permis de te connaテョtre et de t'aimer テ ma faテァon.
Mon vrai moi, l'テNe que je suis,
Vient de traverser une nouvelle テゥtape vers l'accomplissement de soi.
Ne sois pas triste, sois heureux pour moi.
Lテ oテケ je suis, la lumiティre et l'Amour m'enivrent puisque,
En plus de nager dans un Ocテゥan d'Amour limpide,
J'ai emportテゥ avec moi celui que tu m'as
Si gentiment et inconditionnellement offert !
J'aimais la Vie, tu le sais bien.
La mort physique, ce n'est pas la mort de l'テNe !
Ce que j'avais テ apprendre ou テ faire
Dans cette vie-ci est accompli.
Je n'emporte que de bons souvenirs car,
Un テゥvテゥnement triste ou encore un obstacle,
Dans mon ancien monde,
Est un privilティge, c'est une occasion de grandir
Qui est offerte, une occasion d'テゥvoluer
Un peu plus テ chaque fois.
S'il y a quelque chose que tu aurais aimテゥ me dire,
Il n'est pas trop tard. Je suis maintenant "conscience"
Je peux, par le fait mテェme, percevoir tes pensテゥes
Et tes vibrations les plus pures.
Ce soir ou mテェme ici, installe-toi dans un coin calme, Entre en toi,
Ouvre ton cナ砥r et perテァois mon image
Au centre d'un radieux soleil.
Sens son incommensurable chaleur qui t'apaise et t'irradie.
C'est テ ce moment-lテ que je t'enverrai d'ici,
Tout l'Amour テ l'テゥtat cristallin
Qu'il t'est humainement possible de recevoir !
N'oublie pas que c'est ici, en toi,
Que tu pourras toujours reprendre contact.
Mテェme si, parfois, tu ne me percevais pas,
Sois certain que j'y serai tout de mテェme !!
Ta vie continue, La mienne aussi窶ヲ
Rendez-vous dans une autre dimension,
Au moment opportun. Je t'y accueillerai
Pensテゥe

Déposé par poutounou le 18/07/2022  

Tout est si vide quand ils s窶册n vont窶ヲ !!! Un joli petit poティme pour consoler un peu窶ヲ !!!
*
Tant de belles choses
*
Mテェme s'il me faut lテ「cher ta main
Sans pouvoir te dire "テ demain"
Rien ne dテゥfera jamais nos liens.
Mテェme s'il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train,
L'amour est plus fort que le chagrin.
L'amour qui fait battre nos cナ砥rs
Va sublimer cette douleur,
Transformer le plomb en or !
Tu as tant de belles choses テ vivre encore.
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas.
Tu as tant de belles choses devant toi.
Mテェme si je veille d'une autre rive,
Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arrive,
Je serai avec toi comme autrefois.
Mテェme si tu pars テ la dテゥrive,
L'テゥtat de grテ「ce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois.
Dans l'espace qui lie le ciel et la terre
Se cache le plus grand des mystティres
Comme la brume voilant l'aurore.
Il y a tant de belles choses que tu ignores :
La foi qui abat les montagnes,
La source blanche dans ton テ「me,
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystティres.
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.

Déposé par choupinou le 14/07/2022  
Ce n'est pas un adieu mais juste un au revoir ELICO
Soudain, ce fut la rencontre.
rien de ce que nous avions construit dans nos rテェve,
n'a テゥgalテゥ cet instant unique
ou ton pelage a touchテゥ ma peau,
ou le bonheur テ テゥpousテゥ la douleur,
en une seconde, tu as tout fait basculテゥ ...
A prテゥsent, je sais,
je n'aurai jamais assez d'une vie,
pour m'emplir les yeux de toi.
Tu me berces dans tous mes abandons,
et je ne cesse de t'apprendre,
pour ne plus t'oublier,
nous テゥtions deux,
nous nous aimions, bien ou mal,
un bref instant ou le temps d'une vie ,
voici des mots pour dire,
une histoire qui avait commencテゥe, avec
ses gestes de tendresse, ses instants rare,
et cet immense bonheur de tout rテゥinventer.
non rien n'est fini, tout continue...
notre histoire perdura ,le livre ne s'est pas
refermテゥ...
On se retrouvera
Poティme
テゥcrit de choupinou
***************************************
La vie se charge de
nous donner, mais de nous reprendre....La seule chose qu'elle ne peut nous
voler, c'est l'amour profond qui vit et persiste dans nos coeur , pour nos petits anges
partis ...
Celle-ci le pourra que lorsque qu'elle aura conviテゥ la mort de venir nous chercher...Mais
qu'importe
ce jour lテ, car nous les retrouverons et nos coeur de nouveaux battrons a cent a l'heure
Il n'y a qu'un seul paradis
CITATION de Elisabeth Michel (choupinou)
***************************************
Quand un chiens meurt, il ne va pas dans
un au-delテ rテゥservテゥ aux chiens avec des chenils en or et des os bien tendres en quantitテゥ
illimitテゥe, pas plus que l'humain ne se retrouve dans un chテ「let テゥthテゥrテゥ entourテゥ de roses
vaporeuses, peu
importe ce qu'en pensaient mes prテゥdテゥcesseurs plus fantaisiste...
Chiens, chats, lapins, ouistitis, テゥlテゥphants, lions, loups toute forme animal et humains se
retrouverons
tous au mテェme endroit... Au cours de sテゥances, je ne sais plus combien de fois
j'ai notテゥ auprティs d'une
personne dテゥcテゥdテゥe depuis peu la prテゥsence d'un animal l'accompagnant
dans la mort comme il l'avais
fait dans la vie.
EXTRAIT DU LIVRE DE GORDON
SMITH(MEDIUM) : L'ETONNANT POUVOIR DES
ANIMAUX
************************************
Votre petit ELICO est auprティs de
vous a sa maniティre, pour toujours, il veille a
jamais, rien n'est finie, tout continue mais
d'une autre faテァon, fermez les yeux ,テゥcoutez le silence et
vous sentirez sa prテゥsence, le souffle lテゥger de votre petit ANGE d'Amour .
Il est la, tout prティs dans votre coeur, sa petite queue bat a l'intテゥrieur, quand vous avez mal, ce sont ces petits coups que vous ressentez, votre beau ELICO semble vous dire voit:
je suis a cテエtテゥ de toi, ne pleure pas.....Ne soit pas triste et pense aux bons moments passテゥs ensemble.
Vous ne le voyez pas ,mais il est prテゥsent ...
Puis un jour le moment venu, votre petit ANGE D'AMOUR vous attendra sur le chemin qui mティne au
pont de
l'Arc-En-Ciel, oui, ELICO sera lテ, tout comme SASKIA, TAZ et DOBY
choupinou
BEAUCOUP DE COURAGE
PENSEES

Déposé par spanky le 13/07/2022  
Une fois la nuit tombテゥe,
Quand le sommeil nous a emportテゥ,
Lorsqu'enfin tout est calme et lテゥger,
Loin du tumulte de la journテゥe,
Nos anges, doucement viennent nous frテエler.
Tout prティs de nous dテゥlicatement, ils vont se poser.
Sur notre front, une lテゥchouille doucement ils vont dテゥposer.
A notre oreille un "je t'aime" ils vont nous murmurer.
De leurs ailes, ils vont nous envelopper,
Et peut-テェtre mテェme...dans un tourbillon de bonheur ils vont nous emporter.
Puis au matin revenu, テ nouveau, ils vont nous quitter.
Non sans nous avoir une derniティre fois lテゥchouillテゥs.
Mais de doux rテェves ils nous auront laissテゥ.
Et le soir mテェme, ils l'ont promis, ils vont repasser.



Retourner en haut