Please login to use private mails and adress book
Private mail
Adress book
Abuse
Send this page



Facebook LinkedIn Twitter



Look for information about Hamilton
on dogcemetery.org  
on the web  
  The page of Hamilton was seen 29 654 times.

In tribute to
Hamilton

YORKSHIRE-TERRIER
Born on :18/03/1992
left us on :12/03/2006
 



In tribute to Hamilton

12.03.2020 - Mon Hamilton, ma petite truffe adorée, aujourd'hui, plus encore que tous les autres jours, tu es présent dans mon coeur et mes pensées. Je n'étais pas « ton maßtre », tu étais mon ami. Tu n'étais pas « mon » chien, tu étais mon copain, celui que je regrette, trouvant moche la vie qui désunit trop tÎt ceux qui s'aiment trop bien.
MĂȘme si tu n'es plus lĂ , je pense toujours Ă  toi. MĂȘme si je ne te vois pas, tu restes tout prĂšs de moi ..

Je pense fort Ă  toi.
Quand j’ai du vague à l’ñme
Et que ma joie s’en va,
Tout en moi te réclame
Je pense fort Ă  toi.

Lorsque le gris du ciel
Déteint sur mes idées,
Pour recevoir l’arc-en-ciel
Vers toi vont mes pensées.
S’il pleut dans mon cƓur
Et que je broie du noir,
Quand demain me fait peur
Te rĂȘver, c’est l’espoir.

Alors je t’imagine,
Te voilĂ  devant moi.
D’un coup tout s’illumine.
Que j’ai de la chance
De penser fort Ă  toi.

Merci à celles et ceux qui ont également en ce jour une pensée pour toi.

-----------------------------------------------------

12.03.2019. Ma douce truffe, petit ĂȘtre d'exception, ta fidĂ©litĂ©, ta tendresse, ta gaietĂ© me manquent cruellement. tu es toujours dans mon cƓur et mes pensĂ©es.

ENCORE UNE ANNEE PASSEE SANS TOI
. Une autre bougie s'ajoute,
Les années passent,
Mais n'ont pas de prise sur toi.
Prends bien soin de toi la haut.
Tu peux vivre ce nouvel anniversaire sans crainte...
Je ne t'oublie pas, tu seras toujours dans mon coeur,
Je t'aimerai toujours.

Merci infiniment pour ces fleurs et bougies
--------------------------------------------
12.03.2018. Quel bonheur de voir ta page aussi fleurie grùce à de gentilles attentions. Cela atténue un peu la peine ravivée par cette date douloureuse. Tu es toujours aussi présent dans mon coeur et mes pensées.
Mille mercis Ă  toutes et tous.
----------------------------------
12.03.2017. Rien n'a changĂ© et rien ne changera dans mon esprit et mon cƓur. Je ne peux t'oublier. Sois en paix ma douce truffe.

Tu n'es plus lĂ  oĂč tu Ă©tais, mais tu es partout lĂ  oĂč je suis". (Victor Hugo)

Merci à toutes et tous pour vos pensées
-----------------------------------
12.03.2016. 10 ans.10 ans de ton absence. En repensant Ă  l’ñge que tu avais lors de ton dĂ©part, mais moi avec maintenant 10 annĂ©es de plus, j’imagine ce que seraient nos promenades, nos jeux, nos cĂąlins. Petit ĂȘtre de douceur et de tendresse, mon Mimi, tu me manques.

Quoi que je fasse, oĂč que je sois,
Rien ne t'efface, je pense Ă  toi. (J.J. Goldman)

Merci Ă  toutes et tous pour vos gentilles attentions
----------------------------
12.03.2015. Le temps s'écoule inexorablement. La douleur de ton absence hante toujours aussi fort mon coeur, mais ta présence dans mes plus beaux souvenirs est éternelle. Je t'aime mon petit ange.
Merci Ă  celles et ceux qui viennent te voir.
----------------------------
12.03.2014 - Que de chagrin, mon ange. Tu es toujours aussi présent dans mon coeur.

"Pas assez de mots pour décrire l'Amour que tu m'as apporté
Pas assez de force pour dire à quel point je t'ai pleuré
Pas assez de rĂȘves pour graver toutes les images que tu m'as laissĂ©
Mais assez de mémoire pour te dire que jamais je ne t'oublierai".

Merci à tous les visiteurs qui ont eu une pensée pour Hamilton.
----------------------------
12.03.2013 - Ma douce truffe, aujourd'hui je n'ai pas de mots. Le chagrin est trop fort. Je ne peux me faire Ă  ton absence. STP viens me voir dans mon sommeil.
Merci à celles et ceux qui ont une pensée pour toi.
----------------------------
12.03.2012 - Ma petite truffe, en cette date autrefois tant redoutĂ©e et maintenant dĂ©testĂ©e, pour surmonter ce vide crĂ©Ă© par ton absence, je prĂ©fĂšre me souvenir d'anecdotes et de moments merveilleux qui ont constituĂ© notre histoire d'amour. Je me rappelle ainsi du premier jour de ton arrivĂ©e dans ce qui devenait ton foyer et de la premiĂšre nuit qui a suivi. J'avais expliquĂ© Ă  ta petite maĂźtresse qu'un petit animal, tout comme un enfant, doit acquĂ©rir une certaine discipline, et qu'il n'Ă©tait pas forcĂ©ment nĂ©cessaire de l'autoriser Ă  monter Ă  l'Ă©tage. Ton petit panier a donc Ă©tĂ© installĂ© dans le salon. Mais tu as rapidement commencĂ© Ă  pleurer ta solitude, l'absence de l'odeur et de la chaleur de ta maman et des frĂšres et soeurs de la portĂ©e. C'Ă©tait dĂ©chirant. Fort de la rĂšgle Ă©dictĂ©e, je n'ai pas cĂ©dĂ©. Tu n'es pas monté  c'est moi qui suis descendu
 et j'ai passĂ© la nuit Ă  tes cĂŽtĂ©s sur le canapĂ©. DĂšs lors, j'avais "perdu". J'ai moi mĂȘme installĂ© ton panier au pied de notre lit pour la nuit suivante
et les quatorze annĂ©es qui venaient.

Pour toi aussi, ce petit poÚme, trouvé sur le site, reflet exact des sentiments des "maßtres" à leurs compagnons disparus :

"J’ai beau me dire que c’est la vie,
Que fatigué, à 14 ans tu es parti
J’ai beau me dire que c’est comme ça,
Qu’au terme de ton voyage tu Ă©tais las.
J’ai beau me dire que tu fus heureux,
Que tu avais de quoi faire des envieux,
Oui j’ai beau me dire tout cela,
La réalité, elle, est bien là.
Sous notre toit tu n’es plus là,
Dans notre espace il manque de toi.
Ta place, mĂȘme si le vide s’en est accaparĂ©
Dans nos cƓurs, mon chien, elle restera à jamais."
---------------------------------------------------------------------
12.03.2011. Une année de plus s'est écoulée depuis ton départ. Mon " Mimi ", mon "petit prince", mon "petit cheval", mon "bisounours", mon "chouchou", ma "truffe", mon "pépÚre". Autant de surnoms affectueux que je te donnais en fonction du temps écoulé et des circonstances. Mais toujours avec un dénominateur commun, l'adjectif possessif précédant le surnom, car je te considérais égoïstement comme "mon" chien. Cela t'était bien égal, seules les intonations employées captaient ton attention, ton regard devenait interrogateur avant d'indiquer l'affection que tu nous portais, ou la joie que tu éprouvais, en l'associant rapidement à un comportement démonstratif de tes sentiments.

Initialement tu as Ă©tĂ© offert par l'un des grand'pĂšres Ă  notre fille cadette, adolescente, pour soulager les angoisses et les douleurs d'une lourde opĂ©ration chirurgicale. VĂ©ritable petite peluche animĂ©e, tu t'es merveilleusement acquittĂ© de cette mission. Et puis, comme certainement dans beaucoup de familles, le temps passant, une Ă©vidence s'est imposĂ©e : tu avais l'affection de tous, mais les repas Ă©taient dĂ©volus Ă  ta maĂźtresse et les promenades Ă©taient de mon ressort. De sorte que ta "petite maĂźtresse" est passĂ©e au second plan, occupĂ©e qu'elle Ă©tait par ses Ă©tudes et son entrĂ©e dans la vie professionnelle qui l'ont Ă©loignĂ©e du domicile familial. DĂšs lors, il Ă©tait hors de question pour moi que tu quittes notre foyer, surtout pour rester seul en journĂ©e dans un appartement. Et tu es devenu tout naturellement notre dernier enfant, prenant de plus en plus de place dans la maison et dans nos cƓurs. Ta prĂ©sence n'Ă©tait que bonheur, joie, fous rires, complicitĂ© et moments de tendresse. Toutes ces annĂ©es et leur cortĂšge d'Ă©vĂšnements se rapportant Ă  toi sont gravĂ©s dans ma mĂ©moire.

Maintenant, je viens te voir tous les jours, en profitant pour saluer tous les petits amis qui t'ont accueilli ou te rejoignent. Mais le vide que tu as laissé n'est que chagrin. Ton absence est une blessure qui ne se refermera pas.
Je t'aime mon Mimi, mon petit prince, mon petit cheval, mon bisounours, mon chouchou, ma truffe, mon pépÚre

----------------
12.03.2010 - 4 ans que tu es parti. 4 ans dĂ©jĂ . Et la douleur est toujours aussi forte. Pas une journĂ©e ne s'Ă©coule sans pensĂ©e pour toi. Tu es toujours prĂ©sent partout et tout le temps. Depuis ton dĂ©part,ton petit manteau d'hiver est toujours accrochĂ© dans l'entrĂ©e. Ton collier est devenu mon bracelet. Ton petit tube d'identification, contenant une mĂšche de tes poils, est suspendu Ă  mes clĂ©s. Tu as Ă©tĂ© un compagnon d'exception. Nous avons tant partagĂ©. LĂ  oĂč tu es, avec tes petits amis, sois heureux et ne m'oublie pas. Attends-moi, chaque jour passĂ© me rapproche davantage de toi.
----------
20.05.2009 - Compagnon de notre vie, tu nous a accompagnés avec amour et fidélité pendant presque 14 ans dans les jours les meilleurs et les moins bons. Le vide que tu as laissé est immense.
Hamilton est le quatriÚme et dernier des compagnons canins qui auront marqué ma vie d'enfant d'abord, d'adulte ensuite. Je ne l'oublierai jamais.






26 Flowers

  • left by  Jacky50left by Jacky50
    Merci d'avoir pensé à mon petit Pierrot
  • left by  pouilledamourleft by pouilledamour
  • left by  mumubertleft by mumubert
    Merci beaucoup pour ma Princesse, je suis trÚs touchée. Tendres caresses à votre petit Ange
  • left by  choupinouleft by choupinou
    mon petit Nudji vous remercie a sa façon d'avoir eu une pensĂ©e pour lui,c'Ă©tait un petit chien extra,je ne pourrais d'Ă©crire cette fusion intense entre nous,il me manque,il Ă©tait mon💖il est,sera💕😔
  • left by  Evalainleft by Evalain
    Tendres cĂąlins, mon doux museau
  • left by  AMARYleft by AMARY
    🌈 🌈 Merci Ă  vous 🌈 quel que soit le temps passĂ©, le lien ne se romp pas 🌈 🌈
  • left by  isabeldehbleft by isabeldehb
  • left by  larryleft by larry
    Merci pour notre Doudou adorĂ©, doux cĂąlins bel ange ♄♄♄
  • left by  couckyleft by coucky
    Merci de votre pensée pour mon petit Snoopy
  • left by  Evalainleft by Evalain
    Tendres cĂąlins, mon doux museau
  • left by  Rosablueleft by Rosablue
  • left by  Rosablueleft by Rosablue
  • left by  SESHAT39left by SESHAT39
  • left by  Evalainleft by Evalain
    Tendres cĂąlins, mon doux museau
  • left by  rafialeft by rafia
    THANK YOU on behalf of our friend Mael who is hospitalized at Mount Sinai Hospital while awaiting his return to France for a liver transplant. Sincerely. Addy/ colleague/ journalist
  • left by  rafialeft by rafia
    THANK YOU on behalf of our friend Mael who is hospitalized at Mount Sinai Hospital while awaiting his return to France for a liver transplant. Sincerely. Addy/ colleague/ journalist
  • left by  rafialeft by rafia
    THANK YOU on behalf of our friend Mael who is hospitalized at Mount Sinai Hospital while awaiting his return to France for a liver transplant. Sincerely. Addy/ colleague/ journalist
  • left by  rafialeft by rafia
    THANK YOU on behalf of our friend Mael who is hospitalized at Mount Sinai Hospital while awaiting his return to France for a liver transplant. Sincerely. Addy/ colleague/ journalist
  • left by  rafialeft by rafia
    THANK YOU on behalf of our friend Mael who is hospitalized at Mount Sinai Hospital while awaiting his return to France for a liver transplant. Sincerely. Addy/ colleague/ journalist
  • left by  rafialeft by rafia
    THANK YOU on behalf of our friend Mael who is hospitalized at Mount Sinai Hospital while awaiting his return to France for a liver transplant. Sincerely. Addy/ colleague/ journalist



196 messages



left by Evalain on 24/09/2009  

Pour toi, ce magnifique hommage, emprunté à l'un de tes amis.
A MON CHIEN
Pas assez de mots pour décrire l'Amour que tu m'as apporté
Pas assez de force pour dire à quel point je t'ai pleuré
Pas assez de rĂȘves pour graver toutes les images que tu m'as laissĂ©
Mais assez de memoire pour te dire que jamais je ne t'oublierais


Tout sur toi...
J'aime tout sur toi !
Tes yeux qui peuvent lire en moi,
La douceur de ton poil brillant,
Ta frimousse,
Qui me fait craquer Ă  chaque fois,
Ton regard sur moi parfois,
Une sensibilité qu'on ne soupçonne pas.
Crois-moi, chacune d'elles restera gravée là.
La chaleur de tes calins ,
Faire glisser tes poils entre mes doigts.
Tout pour toi...
Je fesait tout pour toi !
Et toi tu Ă©tais toujours lĂ  pour moi,
MĂȘme si toutes tes qualitĂ©s ont ne les perçever pas,
Moi je les voyait, chaque jour je les ai vue,
Et je ne cesserai de les dire,
J'ai tellement besoin de toi,
Tu étais toujours là pour me redonner le sourire quand ça ne vas pas,
Toi et moi c'est pour la vie .
De ta truffe tu touché mon visage
Dans ma main tu as glissé ta patte .

left by Rebelwriter, la maman de Sassie on 07/09/2009 (Guest)  

LA PRIERE DU CHIEN
Mon bon maĂźtre,
Je voudrais ĂȘtre ton fidĂšle ami.
Si tu veux ĂȘtre le mien,
Fais-moi une place dans ta maison.
J'en prendrai grand soin.
Si tu choisis mon nom,
Je le porterai fiĂšrement.
Pour te remercier de la nourriture,
Que tu me donnes,
J'obéirai strictement,
A ce que tu ordonnes.
Pour prix de tes caresses,
Et de ton affection,
De mon dévouement,
Et de ma vie entiĂšre,
Je te fais don.

left by Rebelwriter, la maman de Sassie on 10/08/2009 (Guest)  

LE PARADIS DE NOS ANGES
Regardez. Mais regardez donc lĂ -haut. Que voyez vous ?
Ne le voyez vous pas, ce paradis de nos chers animaux ?
LĂ , au-dessus de ce nuage oĂč la forme est un chien.
Et Ă  cĂŽtĂ© de celui-ci, oĂč la forme est un chat.
Il est lĂ  ce paradis.
Et puis, si votre regartd se tourne vers la droite,
Il y a le coin des rongeurs.
Regardez. Mais regardez donc.
Laissez aller maintenant votre regard vers la gauche.
LĂ , est le coin des chevaux, des Ăąnes.
Vous le voyez, n'est ce pas ?
Dans le ciel si bleu, au-dessus de nos tĂȘtes,
Ils sont là. Ils vivent ailleurs, en pleine santé,
Dans de grands prés verts bien fleuris,
OĂč coule la source du paradis.
Et quand vient la nuit,
Ils allument pour nous les Ă©toiles,
Afin que nous ayons nous aussi,
Cette lumiĂšre qui les entoure.
Le paradis des animaux, il est lĂ .
Vous le voyez, n'est ce pas ?

left by maman isatis on 07/08/2009 (Guest)  

merci petit hamilton pour tes fleurs amuses toi bien lĂ  haut au paradis blanc tendres caresses Ă  toi

left by Xana mĂŽman de ClĂ©o et de Peanuts on 29/07/2009 (Guest)  

Merci pour les fleurs que vous avez déposée à mon tendre petit coeur qui nous manque tellement.
Tendres pensées à toi bel Hamilton, acceuille ma puce et protÚge là elle était si petite... mais elle a laissé un si grand vide...

left by letty maman de JOYE on 28/07/2009 (Guest)  

doux calins à toi petit prince qui as su tant donné le vide est immense et nos coeurs déchirés ne cessent de penser à vous sois heureux avec tous nos amis et je sais que de la haut tu veille sur eux avec tout ton amour pour eux

left by Maman de UranĂ©a. on 28/07/2009 (Guest)  

Merci pour votre témoignage de sympathie en ce 28 Juillet.

left by micheletchipie on 06/07/2009 (Guest)  

Merci d'avoir eu l'extrĂȘme dĂ©licatesse de dĂ©poser une gerbe de fleurs sur l'espace rĂ©servĂ© Ă  mon gros neveu Pluchon.
J'ai une pensée émue pour votre cher petit Hamilton.
Michel, papa de Chipie et parrain de MaĂŻka, elles aussi toutes deux au Paradis

left by Evalain on 01/06/2009 (Guest)  

A tous ceux qui ont eu une pensée pour Hamilton, mes excuses les plus désolées, une fausse manoeuvre a effacé les fleurs déposées.

left by Evalain on 27/05/2009 (Guest)  

Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont manifesté leur soutien et leurs sentiments à mon petit disparu. Hamilton, surnommé "Mon petit Prince", "Ma truffe" ou "Mon bisounours", dit aussi "Mimi", selon les instants et les circonstances, est parti depuis déjà trois ans. Et la douleur est toujours aussi forte. Mais, ayant découvert ce site grùce à la rubique animaliÚre d'un magazine télé, et aprÚs en avoir fait une brÚve visite, j'ai décidé de l'intégrer, tant j'ai pu constater l'amour sincÚre voué par les uns et les autres à leur(s) compagnon(s) ainsi que l'écoute, la solidarité chaleureuse et la compréhension manifestées aux maßtres malheureux. Il est réconfortant de voir que, pour un grand nombre, l'amour inconditionnel que nous donnent nos compagnons durant leur vie n'est pas vain.

left by KIALALN MAMAN DE JOY on 27/05/2009 (Guest)  

"La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la piÚce à cÎté.
Je suis moi. Tu es toi. Ce que nous Ă©tions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours. Donne-moi le nom que tu m’as toujours donnĂ©. Parle-moi comme tu l’as toujours fait. N’emploie pas de ton diffĂ©rent.
Ne prends pas un air solennel ou triste. Continue Ă  rire de ce qui nous faisait vivre ensemble. Prie. Souris. Pense Ă  moi. Prie pour moi. Que mon nom soit toujours prononcĂ© Ă  la maison comme il l’a toujours Ă©tĂ©. Sans emphase d’aucune sorte et sans trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifiĂ©. Elle reste ce qu’elle a toujours Ă©tĂ©. Le fil n’est pas coupĂ©. Pourquoi serais-je hors de ta pensĂ©e, Simplement parce que je suis hors de ta vue ? Je t’attends. Je ne suis pas loin. Juste de l’autre cĂŽtĂ© du chemin.",

left by LA MAITRESSE DE CHOUPETTE on 27/05/2009 (Guest)  

Merci pour les fleurs . Hamilton ressemble beaucoup Ă  ma choupette super beau et en plus nĂ© la mĂȘme annĂ©e. trĂšs grosse pensĂ©e Ă  tous les 2

left by la maitresse de fripouille on 27/05/2009 (Guest)  

plein de caresse a toi petit hamilton comme tu es mignon quand j ai vue ta photo j ai eu beaucoup de peine tu ressemble tant a ma fripouille je suis sure qu elle t a accueillis et que vous jouez ensemble Grosses caresses a toi hamilton et mes amities a tes maitres

left by la maman a recuillir chanel corine on 23/05/2009 (Guest)  

bisous caresse gros calin pour toi hamilton , repose en paix hamilton , courage a ta familles qui ton ten donner d'amour tendresses , courage bisous a vous

left by Unarawenn, la maman de Garance on 21/05/2009 (Guest)  

Le vide qu'ils laissent en nous quittant est un gouffre qui ne se referme que trĂšs lentement... parfois jamais ...




The photo album contains 17 pictures






Leave a message or a flower
light a candle



To leave a message, a flower or light a candle, you must be a registered member


You are not logged in
Your username        Your password       


Post a message

leave a flower
Join a short message with the flower :

0 word | 200 letters


























Post a message or leave a flower


Top of page