The dog cemetery
leave a testimony of your disappeared companion
 

Please login to use private mails and adress book
Private mail
Adress book
Abuse
Send this page



Facebook LinkedIn Twitter
The page of Ramsティs II du Manoir des Presles was seen 150 492 times.

In tribute to
Ramsティs II du Manoir des Presles

SCOTTISH-TERRIER
Born on :29/01/2000
left us on :15/07/2009
 



In tribute to Ramsティs II du Manoir des Presles

Courageux, notre colonel "Ramsティs" laisse la maison entre de bonnes mains avec notre gテゥnテゥral "Douglas" qui a beaucoup テ faire et テ s'affranchir.






6 candles

left by  mistral 06/03/2021 08:20left by  mistral 06/03/2021 08:20left by  mistral 05/03/2021 20:21left by  mistral 05/03/2021 20:21left by  mistral 05/03/2021 20:21left by  mistral 05/03/2021 20:21
from
 
 





6698 Flowers




624 messages



left by poutounou on 28/02/2021  

Soulagement
*
Quand je n'ai pas le coeur prテェt テ faire autre chose,
Je sors et je m'en vais, l'テ「me triste et morose,
Avec le pas distrait et lent que vous savez,
Le front timidement penchテゥ vers les pavテゥs,
Promener ma douleur et mon mal solitaire
Dans un endroit quelconque, au bord d'une riviティre,
Oテケ je puisse enfin voir un beau soleil couchant.
*
O les rテェves alors que je fais en marchant,
Dans la tranquillitテゥ de cette solitude,
Quand le calme revient avec la lassitude !
Je me sens mieux.
*
Je vais oテケ me mティne mon coeur.
Et quelquefois aussi, je m'assieds tout rテェveur,
Longtemps, sans le savoir, et seul, dans la nuit brune,
Je me surprends parfois テ voir monter la lune.


left by poutounou on 21/02/2021  

ツォ La tranquille habitude aux mains silencieuses panse, de jour en jour, nos plus grandes blessures... ツサ
*
L'habitude
*
La tranquille habitude aux mains silencieuses
Panse, de jour en jour, nos plus grandes blessures ;
Elle met sur nos coeurs ses bandelettes sテサres
Et leur verse sans fin ses huiles oublieuses ;
*
Les plus nobles chagrins, qui voudraient se dテゥfendre,
Dテゥsireux de durer pour l'amour qu'ils contiennent,
Sentent le besoin cher et dont ils s'entretiennent
Devenir, malgrテゥ eux, moins farouche et plus tendre ;
*
Et, chaque jour, les mains endormeuses et douces,
Les insensibles mains de la lente Habitude,
Resserrent un peu plus l'テゥtrange quiテゥtude
Oテケ le mal assoupi se soumet et s'テゥmousse ;
*
Et du mテェme toucher dont elle endort la peine,
Du mテェme frテエlement dテゥlicat qui repasse
Toujours, elle dテゥlustre, elle テゥteint, elle efface,
Comme un reflet, dans un miroir, sous une haleine,
*
Les gestes, le sourire et le visage mテェme
Dont la prテゥsence テゥtait divine et meurtriティre ;
Ils pテ「lissent couverts d'une fine poussiティre ;
La source des regrets devient voilテゥe et blテェme.
*
A chaque heure apaisant la souffrance amollie,
Otant de leur テゥclat aux voluptテゥs perdues,
Elle rapproche ainsi de ses mains assidues,
Le passテゥ du prテゥsent, et les rテゥconcilie ;
*
La douleur s'amoindrit pour de moindres dテゥlices ;
La blessure adoucie et calme se referme ;
Et les hauts dテゥsespoirs, qui se voulaient sans terme,
Se sentent lentement changテゥs en cicatrices ;
*
Et celui qui chテゥrit sa sombre inquiテゥtude.
Qui verserait des pleurs sur sa douleur dissoute,
Plus que tous les tourments et les cris vous redoute,
Silencieuses mains de la lente Habitude.
*
Auguste ANGELLIER (1848-1911)
*
Une pensテゥe pour Maテォl, fils de Rafia, qui s窶册n est allテゥ rejoindre sa maman au mois d窶冩ctobre dernier テ 36 ans seulement. Doux repos bel Ange窶ヲ


left by poutounou on 14/02/2021  

Magnifiques paroles !!!
*
Sois Tranquille (Emmanuel Moire).
*
Je sais la peine, je sais les pleurs et les pensテゥes
Que les mots ne peuvent apaiser
Je sais l'absence, je sais le manque et les regrets
Les souvenirs qu'il faut revivre et partager
Je sais tout ce qui est pour toi
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix oテケ je vais
*
Sois tranquille
Ce n'est rien
Sois tranquille
J'en ai besoin
Et je m'en sers
Je me libティre
Enfin
*
Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passテゥes
Que les rテェves ne peuvent soulager
Je sais l'effort et le courage テ retrouver
Se souvenir qu'il faudra vivre et continuer
Je sais tout ce qui est pour toi
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix oテケ je vais
*
Sois tranquille
Ce n'est rien
Sois tranquille
J'en ai besoin
Et n'oublie pas, n'oublie pas
Je suis lテ...
*
Je suis lテ
Je suis lテ
Je suis lテ
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix oテケ je vais
*
Sois tranquille
Et sois certain
Oテケ que tu sois
Je veille sur toi


left by poutounou on 07/02/2021  

Chanson de Jean-Jacques Lafon, lテゥgティrement revisitテゥe
*
Ode テ nos anges !
*
Ils voient
*
Ils vivent heureux, au clair d'un rテェve,
Qui va plus loin que nos regards.
A l'heure oテケ le matin se lティve
Et ensoleille les miroirs,
Ils s'en vont caresser les roses,
Au milieu des parfums de pluie.
Si ils ont les paupiティres closes,
C'est pour mieux respirer la vie.
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumiティre de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient, plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Quand ils effleurent nos visages,
Je sais qu'ils lisent du bout des truffes,
Tous les secrets, les paysages,
Qui dorment au plus profond de nous.
Et mテェme si, dans les rues, nous les guidons,
C'est toujours eux qui nous rassurent,
Lorsque nous marchons au bord du vide,
Ou que nous nous cognons テ des murs
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumiティre de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Ils voient plus vrai qu'avec les yeux,
L'amour que nous avons pour eux.


left by poutounou on 31/01/2021  

Soir d'hiver
*
Ah! comme la neige a neigテゥ!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigテゥ!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
A la douleur que j'ai, que j'ai.
*
Tous les テゥtangs gisent gelテゥs,
Mon テ「me est noire! Oテケ-vis-je? oテケ vais-je?
Tous ses espoirs gisent gelテゥs:
Je suis la nouvelle Norvティge
D'oテケ les blonds ciels s'en sont allテゥs.
*
Pleurez, oiseaux de fテゥvrier,
Au sinistre frisson des choses,
Pleurez oiseaux de fテゥvrier,
Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
Aux branches du genテゥvrier.
*
Ah! comme la neige a neigテゥ!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigテゥ!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
A tout l'ennui que j'ai, que j'ai...
*
Emile NELLIGAN (1879-1941)


left by poutounou on 24/01/2021  

笙ェ L'envie D'aimer 笙ェ
*
C'est tellement simple, l'amour
Tellement possible, l'amour
A qui l'entend, regarde autour
A qui le veut, vraiment
C'est tellement rien, d'y croire
Mais tellement tout, pourtant
Qu'il vaut la peine, de le vouloir
De le chercher, tout le temps
*
Ce sera nous, dティs demain
Ce sera nous, le chemin
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
C'est tellement court, une vie
Tellement fragile, aussi
Que de courir, aprティs le temps
Ne laisse plus rien, テ vivre
*
Ce sera nous, dティs demain
Ce sera nous, le chemin
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
Ce sera nous, dティs demain
Ce sera nous, le chemin
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
C'est tellement fort
C'est tellement tout
L'amour
Puisqu'on attend
De vies en vies
Depuis la nuit
Des temps
*
Ce sera nous
Ce sera nous
Ce sera nous
*
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
Ce sera nous, dティs demain
Ce sera nous, le chemin
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
Nous donne l'envie d'aimer
Donne l'envie d'aimer
L'envie d'aimer


left by poutounou on 10/01/2021  

L窶冓mportant c窶册st de vous aimer, vous nos magnifiques Anges窶ヲ
*
L'important c'est d'aimer
*
Peu importe ce qu'on donne
Un sourire, une couronne
A quelqu'un ou bien テ personne
Peu importe ce qu'on donne
Donner c'est comme recevoir
Mais sans s'en apercevoir
Comme quand on pardonne テ ceux qu'on aime
Qu'on goテサte テ l'opium d'aimer quand mテェme
D'aimer quand mテェme...
D'aimer quand mテェme...
*
L'important c'est d'aimer, pour tout donner
L'important c'est d'y croire sans s'en apercevoir
L'important c'est toujours d'テェtre en amour
L'important c'est donner, et ne rien demander
*
Peu importe ce qu'on laisse
A tous ceux qui nous dテゥlaissent
Qu'on survive ou qu'on disparaisse
Peu importe qui nous blesse
Laisser c'est comme tout vouloir
Mais sans s'en apercevoir
*
C'est comme une faiblesse pour ceux qu'on aime
C'est presqu'une promesse d'aimer quand mテェme
D'aimer quand mテェme...
D'aimer quand mテェme...
*
L'important c'est d'aimer, pour tout donner
L'important c'est d'y croire sans s'en apercevoir
L'important c'est toujours d'テェtre en amour
L'important c'est donner, et ne rien demander
*
Peu importe ce qu'on dit
Avec des mots ou des cris
Quand c'est le coeur qui parle aussi
Peu importe ce qu'on vit
Il faut toujours le vouloir
Et bien s'en apercevoir
*
Comme quand on sourit テ ceux qu'on aime
Qu'on goテサte テ l'opium d'aimer quand mテェme
D'aimer quand mテェme...
D'aimer quand mテェme...
*
L'important c'est d'aimer, pour tout donner
L'important c'est d'y croire sans s'en apercevoir
L'important c'est toujours d'テェtre en amour
L'important c'est donner, et ne rien demander
*
L'important c'est d'aimer, pour tout donner
L'important c'est d'y croire sans s'en apercevoir
*
D'aimer quand mテェme, comme je voudrais que l'on m'aime
Pour tout donner, テ tous ceux qui eux m'ont aimテゥ
D'aimer quand mテェme
Comme je voudrais que l'on m'aime
*
Pascal Obispo


left by poutounou on 01/01/2021  

Que cette annテゥe テ venir soit remplie de Joie et d窶僊mour pour vous toutes et tous窶ヲ !!!
*
L'annテゥe nouvelle
*
Au pays des merveilles, je commande l'annテゥe
L'annテゥe, l'annテゥe nouvelle que j'aimerais souhaiter
テ ceux qui, sur la Terre, n'ont jamais vu la paix
Qui rテェvent d'une aurore oテケ dテゥposer leur faix.
*
Au pays des merveilles je demande la joie
Pour ceux テ qui la vie n'a pas donnテゥ le choix,
Pour ceux dont la souffrance a テゥteint le regard,
Pour tous ceux qui s'enfuient dans le train du brouillard.
*
Au pays des merveilles j'entends des cris d'enfants
Qui ne connaissent pas, de la vie, les tourments
Que l'on aime pour eux, sans esprit de retour
Des enfants テゥpanouis au jardin de l'amour.
*
Bonne annテゥe テ vous tous au pays des merveilles,
Et que vos mains tendues appellent le soleil :
Dans le fond des cachots, certains ont vu l'espoir
Venir sans s'annoncer, les chercher dans le noir !
*
Michティle Corti.


left by poutounou on 25/12/2020  

Je vous souhaite テ tous, Anges, Angelettes, mamans et papas de coeur, une magnifique fテェte de Noテォl. Je vous souhaite surtout テ tous d'テェtre entourテゥs de plein, plein, plein d'AMOUR : "N'oubliez jamais que le plus beau cadeau est celui d'テェtre aimテゥ. N'oubliez jamais que la plus belle aventure est celle d'aimer...".
*
Joyeux Noテォl
*
De toutes les nuits elle est la plus belle
Une nuit magique oテケ toute chose devient merveille
Beaux cadeaux gテゥnテゥreux et douce joie d'テェtre ensemble pour faire la fテェte
Un rテゥveillon qui illumine les yeux des enfants qui le Pティre Noテォl guette
Telle est la recette du bonheur familial en cette soirテゥe gテゥniale
Tel est ce moment de partage oテケ les intentions ne sont qu'amicales
Les amoureux ont leurs coeurs pleins de tendres voeux pour テェtre heureux テ deux
Les amis s'テゥcrivent de sincティres messages de voeux, des souhaits chaleureux
Que ce poティme de Noテォl vous accompagne durant les fテェtes de fin d'annテゥe
N'oubliez jamais que le plus beau cadeau est celui d'テェtre aimテゥ
N'oubliez jamais que la plus belle aventure est celle d'aimer


left by poutounou on 20/12/2020  

L'innocence
*
Si tu veux nous ferons notre maison si belle
Que nous y resterons les テゥtテゥs et l'hiver !
Nous verrons alentour fluer l'eau qui dテゥgティle,
Et les arbres jaunis y redevenir verts.
*
Les jours harmonieux et les saisons heureuses
Passeront sur le bord lumineux du chemin,
Comme de beaux enfants dont les bandes rieuses
S'enlacent en jouant et se tiennent les mains.
*
Un rosier montera devant notre fenテェtre
Pour baptiser le jour de rosテゥe et d'odeur ;
Les dociles troupeaux, qu'un enfant mティne paテョtre,
Rテゥpandront sur les champs leur paisible candeur.
*
Le frivole soleil et la lune pensive
Qui s'enroulent au tronc lisse des peupliers
Reflテゥteront en nous leur テ「me lasse ou vive
Selon les clairs midis et les soirs familiers.
*
Nous ferons notre coeur si simple et si crテゥdule
Que les esprits charmants des contes d'autrefois
Reviendront habiter dans les vieilles pendules
Avec des airs secrets, affairテゥs et courtois.
*
Pendant les soirs d'hiver, pour mieux sentir la flamme,
Nous tテ「cherons d'avoir un peu froid tous les deux,
Et de grandes clartテゥs nous danserons dans l'テ「me
A la lueur du bois qui semblera joyeux.
*
テ盈us de la douceur que le printemps apporte,
Nous ferons en avril des rテェves plus troublants.
- Et l'Amour sagement jouera sur notre porte
Et comptera les jours avec des cailloux blancs...
*
Anna de NOAILLES (1876-1933)


left by lili2248 on 19/12/2020  

Noテォl arrive,
Noテォl, c'est le bonheur, les surprises, la douceur, les gourmandises...
Mais c'est surtout le moment de penser aux personnes qui nous sont chティres.
A nos テェtres chers, disparus qui nous manquent beaucoup,
Sachez qu'en cette pテゥriode de fテェtes difficiles, je vous envoie tous mes meilleurs sentiments de bonheur et de santテゥ.
Joyeuses fテェtes de fin d窶兮nnテゥe et Joyeux Noテォl テ vous et votre famille !
Bien affectueusement


left by poutounou on 13/12/2020  

Petit Ours窶ヲou ツォ Attention aux radis窶ヲ ツサ
*
Petit Ours est bien malade
Il est couchテゥ dans son lit
Il a mangテゥ dix salades
Six bananes et cent radis.
Papa lui fait boire des tisanes
Maman lui en fait aussi.
Trois jours テ boire des tisanes !
Trois jours sans sortir du lit !
C'est de la faute aux cents radis !
*
Raymond Lichet


left by poutounou on 06/12/2020  

Lorsque je raconte autour de moi que je vais tous les jours sur le cimetiティre virtuel pour chiens, les rテゥactions sont quelquefois bizarres窶ヲ Beaucoup de ツォ gens ツサ ont du mal テ accepter la diffテゥrence窶ヲ. Vive la tolテゥrance !
*
Nous autres les rテェveurs aux idテゥes un peu folles
Sommes interpellテゥs par les intolテゥrances
Qui pullulent en nos mondes envers les diffテゥrences
Dans la vie de chacun et elles nous affolent
*
Heureux est lors celui dont l窶册sprit batifole
Seraient ternes les jours sans quelques dissemblances
Et vivre sous le joug de lois sans tolテゥrance
Venues de temps anciens ne peut point faire テゥcole
*
La vie en harmonie apporte maints plaisirs
La nature nous guide en des choix テ loisir
Elle a fait des unions sous nombres de symbioses
*
L窶冑omme pourtant dotテゥ de multiples cultures
Serait bien inspirテゥ s窶冓l suivait la nature
Et gagnerait en sus un statut grandiose


left by poutounou on 29/11/2020  

Malheureusement "Merci" est un mot qu'on entend trop rarement !
*
Le blaireau sans gテェne
*
Lui offrait-on quelque gテ「teau ?
C窶册st simple il en rテゥclamait deux.
Devant un cadeau, ce blaireau
Faisait la moue, remerciait peu.
Partout il se sentait テ l窶兮ise
Se glissant テ la meilleure place.
On le vit devenir obティse
Mais toujours faisant la grimace.
Un jour chez la Dame Belette
Il dit un gros mot incongru ;
Alors sa renommテゥe fut faite :
Dテゥsormais nul ne le reテァut.
Moralitテゥ
Soyez polis, soyez courtois
Dites bonjour, dites merci
On vous recevra avec joie,
Et vous aurez beaucoup d窶兮mis
*
Yvon Danet
Mes poテゥsies prテゥfテゥrテゥes


left by pouilledamour on 27/11/2020  

Souviens toi de mes yeux brillants, cela nous aidera a nous retrouver. Si tu m'envoies une pensテゥes, je l'entendrai. Et テゥcoute mes pensテゥes.
Ils se peut que je vienne テ toi par des images, des sentiments, alors dテゥtends-toi et fais moi confiance.
Extrait de: "les animaux ne meurent pas" de Pテゥnテゥlope Smith
"Le souvenir, c'est la prテゥsence invisible"
Victor Hugo
Merci du fond du coeur pour vos pensテゥes pour nos petits amours, nos petits chats : YOUMI et REGLISSE
Mamie de coeur choupinou et maman de coeur pouilledamour


left by poutounou on 22/11/2020  

Les caresses des yeux les plus douces, les plus pures, sont celles de nos merveilleux Anges...
*
Les caresses des yeux
*
Les caresses des yeux sont les plus adorables ;
Elles apportent l'テ「me aux limites de l'テェtre,
Et livrent des secrets autrement ineffables,
Dans lesquels seul le fond du coeur peut apparaテョtre.
*
Les baisers les plus purs sont grossiers auprティs d'elles ;
Leur langage est plus fort que toutes les paroles ;
Rien n'exprime que lui les choses immortelles
Qui passent par instants dans nos テェtres frivoles.
*
Lorsque l'テ「ge a vieilli la bouche et le sourire
Dont le pli lentement s'est comblテゥ de tristesses,
Elles gardent encor leur limpide tendresse ;
*
Faites pour consoler, enivrer et sテゥduire,
Elles ont les douceurs, les ardeurs et les charmes !
Et quelle autre caresse a traversテゥ des larmes ?
*
Auguste ANGELLIER (1848-1911)


left by poutounou on 15/11/2020  

La vie est faite de "charmantes fleurs" mais aussi d'テゥpines et de cailloux...
*
La Mort et la Vie
*
Si la mort est le but, pourquoi donc sur les routes
Est-il dans les buissons de si charmantes fleurs ?
Et lorsqu'au vent d'automne elles s'envolent toutes,
Pourquoi les voir partir d'un oeil momifiテゥ de pleurs ?
*
Si la vie est le but, pourquoi donc sur les routes
Tant de pierres dans l'herbe et d'テゥpines aux fleurs,
Que, pendant le voyage, hテゥlas ! nous devons toutes
Tacher de notre sang et mouiller de nos pleurs ?
*
Louise-Angテゥlique BERTIN (1805-1863)


left by poutounou on 10/11/2020  

Et si nos anges descendaient nous faire un petit coucou !
*
L'ange de l'テゥtoile du matin
*
L'ange de l'テゥtoile du matin
Descendit en son jardin
Et s'approchant d'Elle :
*
" Viens, lui dit-il, je te montrerai
Les beaux vallons et les bois secrets
Oテケ vivent encore, en d'autres rテェves,
Les esprits subtils
De la terre. "
*
Elle テゥtendit le bras, et rit,
Regardant entre ses cils
L'ange en flamme dans le soleil,
Et le suivit en silence.
*
Et l'ange, tandis qu'ils allaient
Vers les ombreux bosquets,
L'enlaテァait, et posait
Dans ses clairs cheveux plus longs que ses ailes,
Des fleurs qu'il cueillait
Aux branches au-dessus d'Elle.
*
Charles VAN LERBERGHE (1861-1907)


left by poutounou on 01/11/2020  


ツォツPropice au deuil profond dont son coeur テゥtait pleinツツサ窶ヲ Je vous souhaite テ toutes et テ tous de belles fテェtes de Toussaint, de belles fテェtes de souvenirs...
*
La passante
*
Hier, j'ai vu passer, comme une ombre qu'on plaint,
En un grand parc obscur, une femme voilテゥe :
Funティbre et singuliティre, elle s'en est allテゥe,
Recテゥlant sa fiertテゥ sous son masque opalin.
*
Et rien que d'un regard, par ce soir cristallin,
J'eus devinテゥ bientテエt sa douleur refoulテゥe ;
Puis elle disparut en quelque noire allテゥe
Propice au deuil profond dont son coeur テゥtait plein.
*
Ma jeunesse est pareille テ la pauvre passante :
Beaucoup la croiseront ici-bas dans la sente
Oテケ la vie テ la tombe テ「prement nous conduit;
*
Tous la verront passer, feuille sティche テ la brise
Qui tourbillonne, tombe et se fane en la nuit ;
Mais nul ne l'aimera, nul ne l'aura comprise.
*
Emile NELLIGAN (1879-1941)


left by poutounou on 25/10/2020  

Automne en forテェt
*
Un テゥcureuil sur la bruyティre
Se lave avec de la lumiティre
Une feuille morte descend
Doucement portテゥe par le vent
Et le vent balance la feuille
Juste au-dessus de l'テゥcureuil
Le vent attend pour la poser
Lテゥgティrement sur la bruyティre
Que l'テゥcureuil soit remontテゥ
Sur le chテェne de la clairiティre
Oテケ il aime se balancer
Comme une feuille de lumiティre.
*
Maurice Carテェme (1899-1978)




Leave a message or a flower
light a candle



To leave a message, a flower or light a candle, you must be a registered member


You are not logged in
Your username        Your password       


Post a message

leave a flower
Join a short message with the flower :

0 word | 200 letters


























Post a message or leave a flower


Top of page