The dog cemetery
leave a testimony of your disappeared companion
 

Please login to use private mails and adress book
Private mail
Adress book
Abuse
Send this page



Facebook LinkedIn Twitter
The page of DIESEL was seen 75 313 times.

In tribute to
DIESEL

BERGER-BELGE-MALINOIS
Born on :--/--/----
left us on :18/11/2015
 



In tribute to DIESEL

Tu t’appelais Diesel. Tu Ă©tais un chien de type Berger Malinois. Tu faisais partie du Raid qui, le 18 novembre 2015, a donnĂ© l’assaut contre des terroristes en Seine Saint-Denis. Tu as payĂ© cette intervention de ta vie. Ci-dessous quelques tĂ©moignages :

*********

"Un calme presque anormal, trĂšs long"
Quelques jours aprĂšs cet Ă©vĂšnement, le maĂźtre du Malinois de 7 ans a tĂ©moignĂ© dimanche sur RMC, se remĂ©morant les instants de l’assaut. "DĂšs que nous sommes arrivĂ©s, il y a eu de nombreux Ă©changes de coups de feu, d'envoi de grenades. Et puis le calme est revenu, un calme presque anormal, trĂšs long.", se souvient ce policier d’élite du RAID qui parle sous couvert d’anonymat.
"Il ne reviendra jamais"
Et alors qu’il pensait que lui et ses collĂšgues avaient neutralisĂ© les terroristes dans cet Ă©change de tirs nourris, il prend la dĂ©cision d’envoyer Diesel inspecter l’appartement. "Il a fait le tour d'une premiĂšre piĂšce, qui Ă©tait dĂ©gagĂ©e. Il est donc passĂ©e dans la deuxiĂšme. Je l'ai vu s'Ă©lancer, l'ai perdu de vue, et lĂ  des coups de feu ont retenti. Et voilĂ ."
Avant d’ajouter qu’il avait espĂ©rĂ© le voir revenir, "mĂȘme en rampant, c’est dĂ©jĂ  arrivĂ© que des chiens soient blessĂ©s". HĂ©las, Diesel est mort sur le coup. "Il ne reviendra jamais", lĂąche son ancien maĂźtre.

**************

La mort de Diesel, un chien du Raid, lors de l’assaut contre des terroristes Ă  Saint-Denis mercredi a particuliĂšrement Ă©mu les internautes. Une pĂ©tition a mĂȘme Ă©tĂ© lancĂ©e afin d’honorer le Malinois de sept ans sur le site www.chien.fr. Les signataires rĂ©clament que Diesel reçoivent Ă  titre posthume la mĂ©daille d’honneur "pour acte de courage et de dĂ©vouement".

**************

Diesel "a payé de sa vie le prix de la sécurité de la nation française"
Tout comme un agent du Raid, Diesel a risquĂ© sa vie pour protĂ©ger les Français. Un acte que n’a pas manquĂ© de rappeler Isabelle Goetz, la porte-parole de l’association de dĂ©fense des animaux PETA. "Diesel ne revendiquait aucune religion, ne reprĂ©sentait aucune menace et ne possĂ©dait aucune arme, pourtant il a payĂ© de sa vie le prix de la sĂ©curitĂ© de la nation française, a-t-elle constatĂ© dans un communiquĂ©. (
) Qu’il repose en paix, avec les autres individus innocents pris au piĂšge par cette violence."

**************

REPOSE EN PAIX, BEL ANGE
.

****************************************



UN AN DEJA

*

Voilà un an que tu es parti, assassiné dans d'atroces circonstances. Je pense souvent à toi, surtout lors de nouveaux attentats. Beau "chien courage", tu aurais mérité une stÚle ou un bel hommage, mais rien. C'est comme ça sur
terre : on décore des gens qui n'ont rien fait de spécial, qui n'ont pas fait acte de bravoure comme toi. C'est comme ça et on n'y peut rien. Mais je sais que là-haut, au paradis blanc, tu es apprécié à ta juste valeur...
*
Je te fais un tendre poutounou sur ta jolie truffe, beau gamin...


**********************************


2 ans à présent
*
*
*
2 ans que tu es parti et, tu vois, rien n’a changĂ© sur terre. Il y a toujours des « salauds », des « cons », des « fous » qui rendent la vie moins belle, qui sĂšment la terreur sur cette magnifique planĂšte bleue qui n‘est plus aussi belle non plus. Malheureusement on ne peut pas grand-chose contre la « connerie » humaine et « connerie » est un mot bien trop faible. Mais bon, il y a aussi, heureusement, de bonnes personnes qui font le bien autour d’elles, qui combattent, comme elles le peuvent, tous ces « tarĂ©s », dans tous les «domaines« , qui ne respectent rien ni personne. Pour tes 2 ans, je t’envoie, Ă  toi qui a donnĂ© ta vie pour nous, un petit poĂšme sur la libertĂ©, que je trouve magnifique :
*
*
*
L'enfant aux sortilĂšges
*
Imprévisible et subtile comme l'oiseau ,
Le chérubin auréolé d'or et d'argent
Sauta prestement au bord du ruisseau
Au secours de blanche colombe agonisant,
*
Une flĂšche empoisonnĂ©e, lĂ  tout prĂšs du cƓur,
Décochée par des hordes brutales, exaltées
mettait en grand danger l'oiseau-bonheur
Symbole immuable de notre liberté,
*
Deux menottes ouvertes en forme de coupole,
Refuge de fortune, accueillent prudemment
La colombe effarouchĂ©e dont le cƓur s'affole
et la cajole en un paisible balancement,
*
J'en appelle au nom de l'Ă©vidente innocence,
De la passion d'un peintre pour la liberté,
De l'aspiration des peuples en saine conscience
Pour crier : Fauteurs de guerre, ça suffit, ArrĂȘtez !


***************************************

Il y a 3 ans tu partais...
*
3 ans que tu es parti, merveilleux Ange Courage. Repose en Paix, cher Ami de la liberté, et que ton départ ne soit pas en vain
 Accepte ce magnifique poÚme sur ta page, doux Ange que tu es

*
Ami de la liberté.
*
Vivre pour soi
Avec les autres
Vivre léger tout entier
*
Vivre et rire sans tarder
Parfois pleurer et sourire
Sans compter ni douter
Vivre pour aimer
S'entraider sans mendier
Vivre d'amitié sans réfléchir
*
Sans maudire
Juste rire et vivre
Pour s'entraider
Pour créer bùtir une cité
D'allégories de vie
De nos vies
*
Vivre sans la chaĂźne
De la haine
Fondre les balles
Et les sales fusils
Les couler en fer
En faire des bancs de parc
Des statues de paix
De joie, d'harmonie
*
Il aura donné sa vie
Sa jeunesse
Sa vieillesse aussi
À vouloir protĂ©ger
La richesse de la vie
La liberté chérie.
*
Repose en paix
Cher ami de la liberté
Et que ton départ
Ne soit pas en vain.
*
Ecrit par Raphael

*********************

Pour tes 4 ans au cimetiĂšre des chiens
*

La plume libre

Danse, plume ridicule, danse
L'heure n'est pas au requiem
*
Ignore ces fantĂŽmes solennels
Et crisse sans Ă©gard sur le tableau noir
Maquille de grimaces et marguerites
Leurs lignes droites et déliés réguliers
*
En vain ils cherchent ton sens
Te parlent de raison
*
Pour eux, dirait-on, il te faut ĂȘtre outil
Ou démonstration
*
Plane, plume aventureuse, plane,
L'heure n'est pas au dernier mouvement
*
Prends le temps, suspends-le, sers t-en,
ElÚve leurs idées avortées et leurs voiles étroites
Nettoie leurs pensées troubles et leurs voix atones
Leurs choix tortueux et le poids des ans
*
Gratte, plume effrontée, gratte
L'heure n'est pas au pianissimo et silences
*
Pille dans leurs tĂȘtes leurs rĂȘves non assumĂ©s
Taquine leurs peurs et leurs renoncements enfouis
Efface leurs masques de civilité
Les échines courbées, l'alignement des années
Sans fin ils ressassent la mĂȘme rhĂ©torique
Proclament des droits creux et calculent les agios
*
Face Ă  eux, sans objection, il te faut ĂȘtre
marionnette
*
Trace, plume fidĂšle, trace
C'est ton heure, ton rendez-vous
*
Imprime sur la page une encre indélébile
TĂ©moigne dans ce siĂšcle oĂč tout se peut
mais rien ne se fait, oĂč tous s'insurgent
planqués sous la barricade et l'envie
*
Que courage et fantaisie peuvent encore
Donner corps à une pensée qui s'écrie.
*
Ecrit par Candlemas



***********



Pour ton anniversaire, magnifique Ange
*
*
*
*
Barbarie
*
Barbarie indicible
Dessinateurs comme cible
De balles cinglantes criblés
Liberté de la presse
Assassinée muselée
Assemblement en liesse
*
Une minute de silence
Clémence versus Démence
L’humanitĂ© dĂ©chirĂ©e
*
L’inhumain robotisĂ©
Pour dieu se prenant
En conjurant le sort
*
Condamne l’homme à mort
Semant terreur et peur
Panique déraisonnée
*
La barbarie ravage
La violence se propage
J’ai le cƓur en berne
La tyrannie gouverne
Conditionne, aliĂšne
*
Silence sans résignation
Combat contre l’aliĂ©nation
DĂ©cadence des meurtriers
Haine, trahison saccagent
MĂ©prisent l’homme, la libertĂ©
*
Crayonnage :
Je marche, Charlie
*
Ecrit par Skipette






1 candle

left by  pouilledamour 08/03/2021 14:33
from
 
 





9631 Flowers




1070 messages



left by ourson on 06/03/2021  

L’amitiĂ© du chien est sans conteste plus vive et plus constante que celle de l’homme


left by spanky on 02/03/2021  

Dors mon petit ange, mon Ă©toile,
laisse le voile de la nuit t'envelopper
de son drap satiné et de mes pensées.
Dors mon petit ange,
comme une main qui caresse,
ton cƓur se prend Ă  rĂȘver non Ă  cauchemarder.
Dors ma belle Ă©toile
qui brille en mes journées de tristesse
jamais je ne voudrai l'Ă©teindre,
juste te protéger et...
mes pensées te garder
mĂȘme loin de moi pour l'Ă©ternitĂ©.
Dors ma belle Ă©toile,
fais de doux rĂȘves avant que j'arrive te retrouver.


left by poutounou on 28/02/2021  

Soulagement
*
Quand je n'ai pas le coeur prĂȘt Ă  faire autre chose,
Je sors et je m'en vais, l'Ăąme triste et morose,
Avec le pas distrait et lent que vous savez,
Le front timidement penché vers les pavés,
Promener ma douleur et mon mal solitaire
Dans un endroit quelconque, au bord d'une riviĂšre,
OĂč je puisse enfin voir un beau soleil couchant.
*
O les rĂȘves alors que je fais en marchant,
Dans la tranquillité de cette solitude,
Quand le calme revient avec la lassitude !
Je me sens mieux.
*
Je vais oĂč me mĂšne mon coeur.
Et quelquefois aussi, je m'assieds tout rĂȘveur,
Longtemps, sans le savoir, et seul, dans la nuit brune,
Je me surprends parfois Ă  voir monter la lune.


left by spanky on 25/02/2021  

Un matin...une journée...une soirée...sans toi...
c'est si difficile....
Les gestes du quotidien me manquent...
Quand je rentre du boulot le soir,
quand je mets la clé dans la serrure...
je ne t'entends plus m'accueillir...
tu n'es plus lĂ  pour me sauter dans les bras...
tu n'es plus lĂ  pour mettre ton museau
dans les paquets que j'ai déposé sur la table...
tu n'es plus lĂ ...
et le vide est terrible...
tu me manques tellement mon coeur.


left by poutounou on 21/02/2021  

« La tranquille habitude aux mains silencieuses panse, de jour en jour, nos plus grandes blessures... »
*
L'habitude
*
La tranquille habitude aux mains silencieuses
Panse, de jour en jour, nos plus grandes blessures ;
Elle met sur nos coeurs ses bandelettes sûres
Et leur verse sans fin ses huiles oublieuses ;
*
Les plus nobles chagrins, qui voudraient se défendre,
DĂ©sireux de durer pour l'amour qu'ils contiennent,
Sentent le besoin cher et dont ils s'entretiennent
Devenir, malgré eux, moins farouche et plus tendre ;
*
Et, chaque jour, les mains endormeuses et douces,
Les insensibles mains de la lente Habitude,
Resserrent un peu plus l'étrange quiétude
OĂč le mal assoupi se soumet et s'Ă©mousse ;
*
Et du mĂȘme toucher dont elle endort la peine,
Du mĂȘme frĂŽlement dĂ©licat qui repasse
Toujours, elle délustre, elle éteint, elle efface,
Comme un reflet, dans un miroir, sous une haleine,
*
Les gestes, le sourire et le visage mĂȘme
Dont la présence était divine et meurtriÚre ;
Ils pĂąlissent couverts d'une fine poussiĂšre ;
La source des regrets devient voilĂ©e et blĂȘme.
*
A chaque heure apaisant la souffrance amollie,
Otant de leur éclat aux voluptés perdues,
Elle rapproche ainsi de ses mains assidues,
Le passé du présent, et les réconcilie ;
*
La douleur s'amoindrit pour de moindres délices ;
La blessure adoucie et calme se referme ;
Et les hauts désespoirs, qui se voulaient sans terme,
Se sentent lentement changés en cicatrices ;
*
Et celui qui chérit sa sombre inquiétude.
Qui verserait des pleurs sur sa douleur dissoute,
Plus que tous les tourments et les cris vous redoute,
Silencieuses mains de la lente Habitude.
*
Auguste ANGELLIER (1848-1911)
*
Une pensĂ©e pour MaĂ«l, fils de Rafia, qui s’en est allĂ© rejoindre sa maman au mois d’octobre dernier Ă  36 ans seulement. Doux repos bel Ange



left by spanky on 16/02/2021  

....Espoir....
....Tu es parti comme ça trop vite et trop tÎt pour moi....
....Depuis, nous continuons Ă  vivre sans toi....
....Toi,qui m’as donnĂ© le gout de vivre, l'espoir d'aimer....
....Comme j'ai souffert, comme j'ai pleuré de ton départ....
....Depuis les années passent mais je n'ai pas oublié....
....Mes insomnies, mes cauchemars, mes coups de cafards....
....Moi, j'essaie de continuer Ă  vivre en ton absence....
....C’est pas facile, çà me rend triste et les jours changent....
....Ils vont du gris au bleu des larmes au jour heureux....
....Reviens car je ne te dirai pas Adieu non, pas Adieu....
....Je n'ai pas pu tout te dire, je n'en ai pas eu le temps....
....Quand je te regarde endormi, je redeviens une enfant....
....On dit que l'espoir fait vivre, qu'il fait renaĂźtre le printemps....
....Quand tu te réveilleras libre je serai la comme avant....
....Pour réentendre ta voix, je ferais n'importe quoi....
....Amitié SincÚres a ceux qui t'ont aimé....


left by poutounou on 14/02/2021  

Magnifiques paroles !!!
*
Sois Tranquille (Emmanuel Moire).
*
Je sais la peine, je sais les pleurs et les pensées
Que les mots ne peuvent apaiser
Je sais l'absence, je sais le manque et les regrets
Les souvenirs qu'il faut revivre et partager
Je sais tout ce qui est pour toi
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix oĂč je vais
*
Sois tranquille
Ce n'est rien
Sois tranquille
J'en ai besoin
Et je m'en sers
Je me libĂšre
Enfin
*
Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passées
Que les rĂȘves ne peuvent soulager
Je sais l'effort et le courage Ă  retrouver
Se souvenir qu'il faudra vivre et continuer
Je sais tout ce qui est pour toi
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix oĂč je vais
*
Sois tranquille
Ce n'est rien
Sois tranquille
J'en ai besoin
Et n'oublie pas, n'oublie pas
Je suis lĂ ...
*
Je suis lĂ 
Je suis lĂ 
Je suis lĂ 
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix oĂč je vais
*
Sois tranquille
Et sois certain
OĂč que tu sois
Je veille sur toi


left by spanky on 11/02/2021  

Tu es dans le soleil qui me réchauffe,
dans la vague qui se jette Ă  mes pieds,
dans le papillon qui se pose sur moi...
Tu es dans le parfum des fleurs,
dans le battement d'ailes des oiseaux,
dans la musique que j'Ă©coute....
Tu es mon Univers mon Ange, mon regard sur la vie.
Tout ce qui est beau me ramĂšne Ă  toi, tu m'Ă©merveilles.


left by poutounou on 07/02/2021  

Chanson de Jean-Jacques Lafon, légÚrement revisitée
*
Ode Ă  nos anges !
*
Ils voient
*
Ils vivent heureux, au clair d'un rĂȘve,
Qui va plus loin que nos regards.
A l'heure oĂč le matin se lĂšve
Et ensoleille les miroirs,
Ils s'en vont caresser les roses,
Au milieu des parfums de pluie.
Si ils ont les paupiĂšres closes,
C'est pour mieux respirer la vie.
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumiĂšre de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient, plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Quand ils effleurent nos visages,
Je sais qu'ils lisent du bout des truffes,
Tous les secrets, les paysages,
Qui dorment au plus profond de nous.
Et mĂȘme si, dans les rues, nous les guidons,
C'est toujours eux qui nous rassurent,
Lorsque nous marchons au bord du vide,
Ou que nous nous cognons Ă  des murs
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumiĂšre de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Ils voient plus vrai qu'avec les yeux,
L'amour que nous avons pour eux.


left by spanky on 03/02/2021  

Dors mon petit ange, mon Ă©toile,
laisse le voile de la nuit t'envelopper
de son drap satiné et de mes pensées.
Dors mon petit ange,
comme une main qui caresse,
ton coeur se prend Ă  rĂȘver non Ă  cauchemarder.
Dors ma belle Ă©toile
qui brille en mes journées de tristesse
jamais je ne voudrai l'Ă©teindre,
juste te protéger et...
mes pensées te garder
mĂȘme loin de moi pour l'Ă©ternitĂ©.
Dors ma belle Ă©toile,
fais de doux rĂȘves avant que j'arrive te retrouver.


left by poutounou on 31/01/2021  

Soir d'hiver
*
Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
A la douleur que j'ai, que j'ai.
*
Tous les étangs gisent gelés,
Mon Ăąme est noire! OĂč-vis-je? oĂč vais-je?
Tous ses espoirs gisent gelés:
Je suis la nouvelle NorvĂšge
D'oĂč les blonds ciels s'en sont allĂ©s.
*
Pleurez, oiseaux de février,
Au sinistre frisson des choses,
Pleurez oiseaux de février,
Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
Aux branches du genévrier.
*
Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
A tout l'ennui que j'ai, que j'ai...
*
Emile NELLIGAN (1879-1941)


left by spanky on 27/01/2021  

Je suis une Ăąme au cƓur brisĂ©,
Qui écrit ses pensées sans se lasser.
Mes larmes ne cessent de couler,
Je reste dans le passé, je ne peux pas avancer.
Dans une infinie tristesse,
Je t’envoie des appels de dĂ©tresse.
Mes yeux pleins d’eau,
Regarde le ciel tout lĂ  haut.
Tu es l’ange de ma vie,
Tu es l’ange qui me protùge chaque jour, chaque nuit.
Tu es l’ange de douceur,
Tu es l’ange qui sùche mes pleurs.
Tu es l’ange de mon cƓur,
Tu es l’ange du bonheur.


left by poutounou on 24/01/2021  

â™Ș L'envie D'aimer â™Ș
*
C'est tellement simple, l'amour
Tellement possible, l'amour
A qui l'entend, regarde autour
A qui le veut, vraiment
C'est tellement rien, d'y croire
Mais tellement tout, pourtant
Qu'il vaut la peine, de le vouloir
De le chercher, tout le temps
*
Ce sera nous, dĂšs demain
Ce sera nous, le chemin
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
C'est tellement court, une vie
Tellement fragile, aussi
Que de courir, aprĂšs le temps
Ne laisse plus rien, Ă  vivre
*
Ce sera nous, dĂšs demain
Ce sera nous, le chemin
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
Ce sera nous, dĂšs demain
Ce sera nous, le chemin
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
C'est tellement fort
C'est tellement tout
L'amour
Puisqu'on attend
De vies en vies
Depuis la nuit
Des temps
*
Ce sera nous
Ce sera nous
Ce sera nous
*
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
Ce sera nous, dĂšs demain
Ce sera nous, le chemin
Pour que l'amour
Qu'on saura se donner
Nous donne l'envie d'aimer
*
Nous donne l'envie d'aimer
Donne l'envie d'aimer
L'envie d'aimer


left by spanky on 14/01/2021  

Au revoir, ce n'est pas toujours adieu
Au revoir, c'est Ă  bientĂŽt si tu veux
Au revoir, c'est pourtant toujours
Des larmes aux yeux

Au revoir, ce n'est parfois qu'une absence,
Au revoir, c'est aussi un long silence,
Au revoir c'est toujours,
Un chagrin qui recommence

Au revoir, ce n'est pas toujours adieu
Au revoir, c'est peut-ĂȘtre parfois mieux
Au revoir c'est pourtant toujours,
Des larmes aux yeux...


left by poutounou on 10/01/2021  

L’important c’est de vous aimer, vous nos magnifiques Anges

*
L'important c'est d'aimer
*
Peu importe ce qu'on donne
Un sourire, une couronne
A quelqu'un ou bien Ă  personne
Peu importe ce qu'on donne
Donner c'est comme recevoir
Mais sans s'en apercevoir
Comme quand on pardonne Ă  ceux qu'on aime
Qu'on goĂ»te Ă  l'opium d'aimer quand mĂȘme
D'aimer quand mĂȘme...
D'aimer quand mĂȘme...
*
L'important c'est d'aimer, pour tout donner
L'important c'est d'y croire sans s'en apercevoir
L'important c'est toujours d'ĂȘtre en amour
L'important c'est donner, et ne rien demander
*
Peu importe ce qu'on laisse
A tous ceux qui nous délaissent
Qu'on survive ou qu'on disparaisse
Peu importe qui nous blesse
Laisser c'est comme tout vouloir
Mais sans s'en apercevoir
*
C'est comme une faiblesse pour ceux qu'on aime
C'est presqu'une promesse d'aimer quand mĂȘme
D'aimer quand mĂȘme...
D'aimer quand mĂȘme...
*
L'important c'est d'aimer, pour tout donner
L'important c'est d'y croire sans s'en apercevoir
L'important c'est toujours d'ĂȘtre en amour
L'important c'est donner, et ne rien demander
*
Peu importe ce qu'on dit
Avec des mots ou des cris
Quand c'est le coeur qui parle aussi
Peu importe ce qu'on vit
Il faut toujours le vouloir
Et bien s'en apercevoir
*
Comme quand on sourit Ă  ceux qu'on aime
Qu'on goĂ»te Ă  l'opium d'aimer quand mĂȘme
D'aimer quand mĂȘme...
D'aimer quand mĂȘme...
*
L'important c'est d'aimer, pour tout donner
L'important c'est d'y croire sans s'en apercevoir
L'important c'est toujours d'ĂȘtre en amour
L'important c'est donner, et ne rien demander
*
L'important c'est d'aimer, pour tout donner
L'important c'est d'y croire sans s'en apercevoir
*
D'aimer quand mĂȘme, comme je voudrais que l'on m'aime
Pour tout donner, à tous ceux qui eux m'ont aimé
D'aimer quand mĂȘme
Comme je voudrais que l'on m'aime
*
Pascal Obispo


left by spanky on 09/01/2021  

Avant je trouvais le ciel bleu ou nuageux,
je le regardais pour m'informer du temps Ă  venir.
Mais aujourd'hui, c'est dans mon cƓur que sont les nuages,
dans mes yeux que sont les gouttes de pluie
et dans mes pensées que nage le brouillard.
Mais si je fixe un moment l'horizon,
je vois alors dans le ciel transpercer ton regard
qui me supplie d'avancer.
Et le plus beau des soleils
reflĂšte alors sur mon visage.


left by spanky on 05/01/2021  

Mon ami, mon complice...
Tu Ă©tais le complice de mes fous rires
Tu Ă©tais le confident de mes tourments
Tu Ă©tais l'Ă©paule sur laquelle je pouvais pleurer
Tu étais l'allié fidÚle de mes combats
Tu étais un soutien indéfectible
Tu étais l'oreille attentive à mes paroles et désirs
Tu pouvais m'Ă©couter sans me juger
Tu Ă©tais tout pour moi....
Tu Ă©tais et restera mon MEILLEUR AMI.


left by ourson on 01/01/2021  

Que la paix et la joie soient avec vous tous les jours de l'AnnĂ©e nouvelle ! Nous vous souhaitons tout le bonheur du monde pour la nouvelle annĂ©e. Bonne annĂ©e ! Qu'elle soit riche de joie et de gaietĂ©, qu'elle dĂ©borde de bonheur et de prospĂ©ritĂ© et que tous les vƓux formulĂ©s deviennent rĂ©alitĂ© !


left by spanky on 31/12/2020  

Chaque année,
à cette période de l'année,
tout le monde regarde ce qu'il a fait
au cours de l'année écoulée.
Malheureusement la plupart d'entre nous serons triste,
et ne voulons pas voir la nouvelle année.
Moi ton petit chien je te dis profiter Ă  fond de la vie,
garde tous nos beaux souvenirs prĂ©cieusement dans ton cƓur,
et quand la nouvelle année viendra frapper à la porte de notre maison.
N'oublie pas aux 12 coups de minuit je t'enverrai des doux bisous.
En un mot vit ma petite maman, je suis lĂ  je veille sur toi et je t'attends.
Je t'aime ta boule de tendresse.


left by myriam31 on 30/12/2020  

Bonne et heureuse Année 2021
Pour toi bel ange, une douce année et un doux repos en compagnie de tes amis du paradis pour cette nouvelle année.
"Chaque jour est unique, chaque année est une promesse de joies et de découvertes. Oublions 2020 et ces tracas !
Que 2021 soit pour vous une année spéciale, que des milliers de petites joies viennent embellir votre vie.
Que la santé et le bonheur ne vous quittent jamais"
Bien amicalement Myriam31 et BB Lucky




The photo album contains 18 pictures


Leave a message or a flower
light a candle



To leave a message, a flower or light a candle, you must be a registered member


You are not logged in
Your username        Your password       


Post a message

leave a flower
Join a short message with the flower :

0 word | 200 letters


























Post a message or leave a flower


Top of page