En hommage à poker
Race :SETTER-GORDON
Il est né le :--/--/1983
Il nous a quittés le :12/01/1998




En hommage à poker

veilles sur ramses
toi qui a partagé notre vie pendant 15 ans
je ne t'ai pas oublié mon poker
tu as été un chien formidable
ramses t'as rejoint
je pense a vous

522 Fleurs

Déposé par amourdechien
Déposé par amourdechien

Isous mon poker

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Une tempête de bisouxx, une pluie de caresses et un vent de câlins pour te rafraichir, Poker.

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Un câlin, 2 bisouxx et des tas de caresses pour toi Poker.

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

SESHAT et tous ses Anges 😘😘👼👼🌹🌹🌹🌈🌈🌈

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par gervais
Déposé par gervais

pensees merci pour capi

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Un brin de muguet, deux bisouxx, trois câlins et beaucoup de joie pour toi, Poker, au Pays des Canoutoux.

Déposé par amourdechien
Déposé par amourdechien

joli mois de Mai mon Poker , bisous sur ta jolie truffe

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Tendres câlins et gros bisouxx pour une douce nuit, bel ange Poker.

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

🧡💖🌸💜💛

Déposé par amourdechien
Déposé par amourdechien

pensées éternelles !

Déposé par Chantalotte21
Déposé par Chantalotte21

Tendres pensées joli petit coeur.💙🌼💙

Déposé par BILLY2B
Déposé par BILLY2B

Tendres pensées pour Poker

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Pour toujours dans le coeur de ceux qui t'ont connu... Mille bisouxx et câlins Poker pour ce triste anniversaire.

Déposé par aanniicckk
Déposé par aanniicckk

Déposé par Dams
Déposé par Dams

Tendres pensées petit POKER 💖 en ce triste anniversaire

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par caribou
Déposé par caribou

Déposé par Lecmarc
Déposé par Lecmarc

Vingt ans déjà! Remember...Tendres pensées en ce triste anniversaire

Déposé par isabeldehb
Déposé par isabeldehb

douces pensées petit ange en ce triste anniversaire

Déposé par coucky
Déposé par coucky

Tendres pensées.

Déposé par helene
Déposé par helene

Doux câlins petit coeur❤❤❤❤

Déposé par Annie
Déposé par Annie

20 ans ! et jamais oublié, amitiés à ta fidèle maman

Déposé par Evalain
Déposé par Evalain

Tendres pensées, doux museau

Déposé par Sissi10
Déposé par Sissi10

tendres pensées pour cet ange en ce triste jour anniversaire !!

Déposé par poutounou
Déposé par poutounou

Pour toi, Poker, magnifique Prince des étoiles, un superbe bouquet de roses, en ce jour anniversaire...

Déposé par kropa
Déposé par kropa

Tendres pensées en ce triste jour, bisous petit ange

Déposé par mimo
Déposé par mimo

Déposé par Nina42
Déposé par Nina42

20 ans que tu évolues dans une autre dimension... Douces pensées et bisous bel ange

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

💙💜🧡🌻🌻🌈🌈💐💐🐶🐕👼👼🌈🌈💗💗

Déposé par mediterran
Déposé par mediterran

Avec toute ma tendresse Poker. Amitié à ta maman

Déposé par Biscuit
Déposé par Biscuit

Des bisous ,des caresses en ce jour anniversaire

Déposé par mistral
Déposé par mistral

mistral de la sauvagette et ramsès II

Déposé par susi
Déposé par susi

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Bonne année à toi Poker. Gros bisouxx et tendres câlins.

Déposé par CHESTER
Déposé par CHESTER

Des fleurs pour ne jamais oublier Poker...

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par amourdechien
Déposé par amourdechien

joyeux noël mon poker ! je t'aime fort

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Ce soir, tu seras parmi les anges et dans le coeur de ceux qui t'aiment... Joyeux Noël, Poker.

Déposé par amourdechien
Déposé par amourdechien

bisous a mon ange !

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Tendres câlins et bisouxx d'amour pour toi, Poker.

Déposé par el14062016
Déposé par el14062016

Déposé par el14062016. Amitiés de uvée

Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock

En ce si cruel 12/06😢, toute ma tendresse💕 renouvelée pr toi. Tout mon soutien et amitié pr ta maman adorée(Maryem)

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

🐶💗💕💜💙💚🌺🌸🌼🌻🌹🌹🌷💐🌾🌾🌾🐶🐶

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Pour un toutou si sage, un bouquet rempli de petites friandises et de bisouxx. Bon weekend Poker et gros câlins.

Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock

*💎💎💎💎💎💎💙Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄L٥ﻻﻉ√٥υ F٥г'ﻉ√ﻉг&#

Déposé par larrydoudou
Déposé par larrydoudou

Pensées affectueuses

Déposé par rafia
Déposé par rafia

I got you, est joué, pr TO💞I, pr le papa🎷 phoniste de tes amis/Westies💞SAX SELMER/SérieIII/SE-A3B/Black//Alto

Déposé par rafia
Déposé par rafia

Pr toi😍🍃🌺💐🍀 🌷💖L٥ﻻﻉ√٥υ F٥г'ﻉ√ﻉг💖🌷🍀💐

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

💐💐🌷🐶🌻🌼💜💙💐💐🌷🐶🌻🌼💜💙

Déposé par Annie
Déposé par Annie

Bisous Poker et bonne journée à ta maman

Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock

Poker chante:I don't know what it is that makes me love you so. I only know I never want to let you go 'Cause you started something, can't you see. Ever since we met you've had a hold on me. It happen

Déposé par rafia
Déposé par rafia

I Only Want To Be With You est joué pr TOI 💓pr le papa🎷phoniste de tes amis/Westies💓SAX YAMAHA/YAS-82/ZUL/02

Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock

From this moment est joué📢, pr TOI💖, pr le papa🎷 phoniste de tes amis/Westies💖sax SELMER/SE-A3L SérieIII/Goldlack/ténor

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par lolita75
Déposé par lolita75

pour toi joli poker

Déposé par amourdechien
Déposé par amourdechien

pour toi mon beau poker , tendres pensées

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par larrydoudou
Déposé par larrydoudou

Une corbeille de câlins pour toi beau Poker

Déposé par lolita75
Déposé par lolita75

Déposé par lolita75
Déposé par lolita75

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock

L'Anthurium est, selon le langage des fleurs..un HYMNE💓 à l'Amour💓, que je t'offre avec toute ma TENDRESSE💓.

Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock

De la TENDRESSE💖, toujours de la TENDRESSE💖. Pour la plus merveilleuse des ETOILES.✨✨✨✨✨✨

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

De la part de tous tes copains ♥♥♥

Déposé par amourdechien
Déposé par amourdechien

un gros calin d"amour pour toi mon ange

Déposé par larrydoudou
Déposé par larrydoudou

Avec un peu de retard une corbeille de tendres câlinous pour toi bel ange 😇

Déposé par Annie
Déposé par Annie

belle pensée Poker pour ton 19e anniversaire d'envol

Déposé par Sissi10
Déposé par Sissi10

tendres pensées pour cet ange en ce triste jour anniversaire !!

Déposé par Dams
Déposé par Dams

Doux calins adorable petit POKER en ce triste anniversaire

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Des bisouxx, des bisouxx et encore des bisouxx pour ce triste anniversaire, bel ange Poker. Le temps passe, mais on ne t'oubliera pas...

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par Lecmarc
Déposé par Lecmarc

Tendres pensées et douces caresses en ce triste anniversaire

Déposé par poutounou
Déposé par poutounou

Un beau setter gordon comme mon Rubens et mon Iron....Amitiés...

Déposé par BILLY2B
Déposé par BILLY2B

Que tu es beau Poker au milieu des fleurs, Doux Calins bel ange

Déposé par betov
Déposé par betov

Déposé par helene
Déposé par helene

Doux câlins petit coeur ❤❤💖

Déposé par Evalain
Déposé par Evalain

Tendres pensées, doux museau

Déposé par niquita14
Déposé par niquita14

Déposé par choupinou
Déposé par choupinou

en ce triste anniversaire mes plus douces pensées accompagné de pétales de roses ou sont déposé pour toi mes plus affectueux câlins,amuse toi bien avec mes petits anges

Déposé par kropa
Déposé par kropa

Tendres pensées en ce triste jour, bisous bel ange

Déposé par Nina42
Déposé par Nina42

19 ans que tu as traversé le pont de l'arc-en-ciel... Douces pensées pour toi bel ange

Déposé par mediterran
Déposé par mediterran

Avec toute ma tendresse Poker

Déposé par Biscuit
Déposé par Biscuit

Belles pensées en ce jour anniversaire

Déposé par coucky
Déposé par coucky

Déposé par caribou
Déposé par caribou

Déposé par susi
Déposé par susi

Déposé par Rafiarock
Déposé par Rafiarock

Tendrement💞💝💞 pr un ROI♚🌹🍀🌾🌿🍃🌿🌾🍀🌾🌿🍃🌿🌹

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par rafia
Déposé par rafia

It's a Heartache est joué, pr T💓I, pr le papa🎷phoniste de tes amis/Westies 💓

Déposé par rafia
Déposé par rafia

For my buddies🐶.I send you a very big kiss💋💞 and all my love !(votre pote Maël).

Déposé par ovanek
Déposé par ovanek

💖 Joyeux Noël 💖


191 messages


Déposé par poutounou le 30/09/2018  

Et oui, nous sommes en Automne ! Et, ensuite, il y aura l'hiver...!!!
*
Repas du matin
*
Dans ce lait où fleurit le printemps des prairies,
Et le sucre où l'hiver des betteraves brille,
dans le pain qui concentre les moissons d'été,
Et dans la confiture où la maturité
De l'automne à ta bouche joyeuse est donnée,
*
Trouve la saveur des journées
Et la joie diverse des mois
Qui nous amènent trois par trois
Les saisons dont la belle ronde
Sans cesse tourne autour du monde.
*
Marie Gevers ("Antoinette" - Buschmann éditeur, 1925)

Déposé par poutounou le 23/09/2018  

Oh les bons marrons chauds !!!
*
L'automne
*
On voit tout le temps, en automne
Quelque chose qui vous étonne,
C'est une branche tout à coup,
Qui s'effeuille dans votre cou ;
C'est un petit arbre tout rouge,
Un, d'une autre couleur encor,
Et puis partout, ces feuilles d'or
Qui tombent sans que rien ne bouge.
Nous aimons bien cette saison,
Mais la nuit si tôt va descendre !
Retournons vite à la maison
Rôtir nos marrons dans la cendre.
*
Lucie Delarue-Mardrus

Déposé par poutounou le 16/09/2018  

C'est un beau matin de l'immortel été !
*
Aube
*
Un invisible oiseau dans l’air pur a chanté.
Le ciel d’aube est d’un bleu suave et velouté.
*
C’est le premier oiseau qui s’éveille et qui chante.
Écoute ! Les jardins sont frémissants d’attente.
*
Écoute ! Un autre nid s’éveille, un autre nid,
Et c’est un pépiement éperdu qui jaillit.
*
Qui chante le premier ? Nul ne le sait. C’est l’aurore.
Comme un abricot mûr le ciel pâli se dore.
*
Qui chante le premier ? Qu’importe ? On a chanté.
Et c’est un beau matin de l’immortel été.
*
Cécile Périn ("Variations du coeur pensif" - Editions Sansot, 1911)

Déposé par poutounou le 09/09/2018  

Lavons nos coeurs de nos larmes...
*
Il faut laver ce que tu dis ...
*
Il faut laver
Ce que tu dis
*
les galets blancs
Les planètes
*
Il faudrait laver
Le ciel et la pluie
*
Pour que l'amour
rutile sous l'averse
*
Il faut laver ton regard
Laver le jour à grande eau
*
Laver ton coeur
De tes larmes
*
Si tu veux lire enfin
Le monde en clair
dans la fenêtre.
*
Hélène Cadou ("La mémoire de l'eau" - éditions Rougerie, 1993)

Déposé par poutounou le 02/09/2018  

Chanson de Jean-Jacques Lafon, légèrement revisitée
*
Ode à nos anges !
*
Ils voient
*
Ils vivent heureux, au clair d'un rêve,
Qui va plus loin que nos regards.
A l'heure où le matin se lève
Et ensoleille les miroirs,
Ils s'en vont caresser les roses,
Au milieu des parfums de pluie.
Si ils ont les paupières closes,
C'est pour mieux respirer la vie.
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumière de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient, plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Quand ils effleurent nos visages,
Je sais qu'ils lisent du bout des truffes,
Tous les secrets, les paysages,
Qui dorment au plus profond de nous.
Et même si, dans les rues, nous les guidons,
C'est toujours eux qui nous rassurent,
Lorsque nous marchons au bord du vide,
Ou que nous nous cognons à des murs
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumière de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Ils voient plus vrai qu'avec les yeux,
L'amour que nous avons pour eux.

Déposé par poutounou le 26/08/2018  

Extrait de la "chanson sans paroles" de Jacques Brel (un peu revisitée)
*
Chanson Sans Paroles
*
J'aurais aimé mon bel Ange
T'écrire une chanson
Sur cette mélodie
Rencontrée une nuit
J'aurais aimé mon bel Ange
Rien qu'au point d'Alençon
T'écrire un long poème
T'écrire un long " je t'aime "
*
Je t'aurais dit " amour "
Je t'aurais dit " toujours "
Mais de mille façons
Mais par mille détours
Je t'aurais dit " partons "
Je t'aurais dit " brûlons"
Brûlons de jour en jour
De saisons en saisons "

Déposé par poutounou le 19/08/2018  

Tout à l'envers !!! Que c'est drôle !!!
*
Le monde à l'envers
*
Un jour où je dormais les yeux ouverts,
J'ai rêvé qu’après un grand tremblement de mer,
Le monde entier fonctionnait à l'envers,
Les Esquimaux se retrouvèrent en paréos et
Les Hawaïens dans des igloos,
Les libellules rampaient comme des limaces,
Les tortues fendaient l'air de leur carapace,
Les escargots filaient à toutes pattes et
Les zèbres pesants laissaient passer les mille-pattes,
Les poissons perchaient dans les bois,
Les oiseaux nageant chantaient sous l'eau à pleine voix,
Les crabes marchaient droit,
Les arbres plantaient leurs racines dans l'espace,
Les nuages se roulaient dans la mer et
Les vagues bruissaient dans le ciel,
Et moi, je marchais à travers tout cela,
La tête en bas, et tout émerveillée,
Je souriais de tous mes orteils.
*
Lucie Spède

Déposé par poutounou le 12/08/2018  

Regardons vite sous notre oreiller !!! C'est lorsque nous rêvons de nos Anges !!!
*
Le petit rêve
*
C’est un petit rêve léger
Un rêve bien plié sous mon oreiller
C’est un rêve doux et chaud
Qui va pieds nus dans l’herbe fraîche,
Un rêve transparent
Qui glisse entre les yeux
Et se blottit sous les paupières.
C’est un rêve coloré
Qui murmure encore en moi
Quand le soleil ouvre ma porte.
C’est un petit rêve léger
Qui accompagne ma journée.
*
Luce Guilbaud ("Les oiseaux sont pleins de nuages" - éditions Soc et Foc)

Déposé par poutounou le 05/08/2018  

Trop drôle cette version de la cigale et la fourmi !!!
*
La fourmi et la cigale
*
"Fini, fini !"
Dit la fourmi.
"Au diable la parcimonie ! Dès aujourd’hui
Je convie
Toutes cigales affranchies
A me chanter leurs mélodies,
Et nous fêterons, en compagnie,
La vie qui bouge,
La vie qui fuit !"
*
"Holà, holà !"
Fit la cigale
Poussant un cri très vertical.
"Pour moi, adieu le carnaval !
L’hiver, l’hiver m’a tant appris,
Et le souci tant rétrécie,
Que j’ai rangé toutes mes rêveries
Pour m’établir
En Bourgeoisie !"
*
Andrée Chedid

Déposé par poutounou le 29/07/2018  

Les Anges c'est fait pour se noyer dans de beaux rêves...
*
La trompe de l'éléphant
*
La trompe de l'éléphant,
c'est pour ramasser les pistaches :
pas besoin de se baisser.
*
Le cou de la girafe,
c'est pour brouter les astres :
pas besoin de voler.
*
La peau du caméléon,
verte, bleue, mauve, blanche,
selon sa volonté,
c'est pour se cacher des animaux voraces :
pas besoin de fuir.
*
La carapace de la tortue,
c'est pour dormir à l'intérieur,
même l'hiver :
pas besoin de maison.
*
Le poème du poète,
c'est pour dire tout cela
et mille et mille et mille autres choses :
pas besoin de comprendre.
*
Alain Bosquet ("Le cheval applaudit" - Enfance heureuse, éditions Ouvrières, 1977)

Déposé par poutounou le 22/07/2018  

C'est vrai qu'elle est belle cette terre ! Il faut la préserver coûte que coûte !!!
*
J'aime cette terre
*
Même si j'étais un oiseau
avec mon gosier enroué je chanterais
cette terre fouettée par les tempêtes
ces fleuves où déferlent nos colères et nos peines
ce vent furieux qui n'en finit pas de souffler
et cette aube infiniment tendre venue de la forêt...
Enfin avec la mort
je laisserais mes plumes se décomposer dans la terre
Ah! pourquoi mes yeux sont-ils toujours embués de larmes
Parce que j'aime cette terre d'un amour très profond...
*
Ai Qing - 1938 (traduction : Zhang Yunsh)

Déposé par poutounou le 08/07/2018  

Et oui ! C'est ça la vie...
*
Festins
L'oiseau a mangé le ver
Le renard a mangé l'oiseau
Le loup a mangé le renard
L'ours a mangé le loup
L'homme a mangé l'ours
Et le ver mangera l'homme
et tout va recommencer
Le jour mangera la nuit
La nuit mangera le jour.
anonyme
(réf "Anthologie de poèmes sur la nature, l'homme et son environnement" - Jean-Marie Henry - éditions Rue du monde).

Déposé par poutounou le 01/07/2018  

On ferme les yeux et on s’imagine ce matin d’été à la ferme…
*
MATIN D'ETE A LA FERME
*
Les pigeons dans le ruisseau clair
Prennent leur petit déjeuner.
Le chat bâille et renifle l'air
En se frottant le bout du nez.
Les capucines sur le bord
De la fenêtre et du sommeil
Déplissent leurs pétales d'or
Pour dire bonjour au soleil.
L'hirondelle sous la corniche
Pousse un cri aigu dans le vent.
Le chien s'étire dans sa niche
Et gobe une mouche en rêvant.
Le petit âne va partir
Au village avec ses couffins.
Un jour nouveau va se bâtir
Et l'on n'en verra pas la fin.
*
Marguerite-Marie Peyraube

Déposé par poutounou le 24/06/2018  

Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre...Avec tout l'amour que nous donnons et que nous donnent nos Anges, nous existons et nous vivons...!!!
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent (extrait)
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ;
Ce sont ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front.
Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime.
Ceux qui marchent pensifs, épris d'un but sublime.
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
C'est le prophète saint prosterné devant l'arche,
C'est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche.
Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
Ceux-là vivent, Seigneur ! les autres, je les plains.
Car de son vague ennui le néant les enivre,
Car le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.
Inutiles, épars, ils traînent ici-bas
Le sombre accablement d'être en ne pensant pas.
*
Victor Hugo ("Les Châtiments" - 1844)

Déposé par poutounou le 17/06/2018  

On parle souvent des "mamans de coeur", moins souvent des "papas de coeur". Pourtant
ils souffrent comme nous de l'absence de leurs petits Anges. Aujourd'hui c'est la fête des pères ; alors souhaitons une bonne fête à tous les "papas de coeur" du cimetière virtuel...
*
Quelle belle rencontre !!!
*
Rencontre
*
Madame la pianiste,
Dans les rues plutôt tristes,
Promenait ses mélodies,
Comme chaque lundi …
Et monsieur le poète,
Des rêves plein la tête,
Tenait en laisse, lui,
Des poèmes gentils…
Ils se sont rencontrés
Et, quelques mois après,
En plein temps des moissons,
Sont nées… trente-six chansons !
*
Robert Gélis ("En faisant des galipoètes" - Editions Magnard, 1983)

Déposé par poutounou le 10/06/2018  

Que c'est beau !!!
*
N'écris pas...
*
N'écris pas. Je suis triste, et je voudrais m'éteindre.
les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon cœur, c'est frapper au tombeau.
N'écris pas !
*
N'écris pas.
N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes
Ne demande qu'à Dieu... qu'à toi, si je t'aimais!
Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'écris pas ! ...
*
Marceline Desbordes-Valmore

Déposé par poutounou le 03/06/2018  

Je dis "aime" et nos anges disent de tout coeur "AIME, AIME, AIME...".
*
Je dis Aime
*
J'ai les méninges nomades
J'ai le miroir maussade
Tantôt mobile
Tantôt tranquille
Je moissonne sans bousculade
Je dis Aime
Et je le sème
Sur ma planète
Je dis M
Comme un emblème
La haine je la jette
Je dis " AIME, AIME, AIME ..."
*
"M"

Déposé par poutounou le 27/05/2018  

Bonne fête à toutes les mamans du cimetière virtuel... Peut-être aurons-nous une visite surprise cette nuit dans nos rêves !!! Qui sait ...???
*
C’est pour maman
*
J’ai cueilli trois fleurs des champs,
Mais la plus jolie que j’aime tant,
La plus jolie, c’est pour maman.
*
J’ai trouvé trois beaux cailloux blancs,
Mais le plus joli que j’aime tant,
Le plus joli, c’est pour maman.
*
Et j’ai aussi trois beaux rubans,
Mais le plus joli que j’aime tant,
Le plus joli, c’est pour maman.
*
Je n’ai qu’un petit cœur d’ange,
Mais mon p’tit cœur qui l’aime tant,
Mon petit cœur, c’est pour maman.
*
C. Duparc

Déposé par poutounou le 20/05/2018  

Que c'est bien dit : "on accède à la bonté qu'après avoir laissé tous ses bagages à la douane de la douleur"...
*
Credo
*
moi aussi j'ai mon credo de poche
mais n'allez pas le répéter aux vents bavards
et à la foule qui passe
on vous rirait au nez
*
je crois
que le soleil est un oeuf de lumière
pondu par la nuit
que la prière retombe en pluie de fruits
dans la corbeille des mains offertes
que les étoiles sont des âmes qui brûlent
que la terre est une orange pour la soif de Dieu
que la fleur grimpe aux fenêtres
pour consoler l'enfant qui pleure
que la pierre est un arbre
qui n'a pas voulu croître
que la bonté est ce pays où l'on n'accède
qu'après avoir laissé tous ses bagages
à la douane de la douleur
que un et un font un
même dans les luttes du plaisir
que le parfum du sacrifice
nourrit les fleurs de l'art
et qu'à force d'amour
demain il fera jour.
*
Guy Tirolien ("Feuilles vivantes au matin", Editions Présence Africaine, 1977)

Déposé par poutounou le 13/05/2018  

Que c'est joli ! "Il faut savoir marier la mort avec la vie !".
*
Un jour de colère
*
Un jour de colère
tu te gonfles comme un poisson-lune
un jour de douceur
ta bouche est en fleur
Il ne faut pas espérer
téter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
le soleil avec la pluie
*
Un jour de couleur
l’enfer embrasse ton coeur
mais un jour de miel
comme tu es suave !
Il ne faut pas espérer
téter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
Douleur avec Plaisir
*
Un de tes amis meurt
tu es brisé de chagrin
un enfant naît
ton coeur est en fête
Il ne faut pas espérer
téter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
la Mort avec la Vie
*
Hector Poullet ("Paroles en l’air" , éditions Desormeaux, 1978)

Déposé par poutounou le 06/05/2018  

Joli petit ruisseau au printemps...
*
Le ruisseau
*
Ce n'est qu'un tout petit ruisseau,
Un peu d'eau vive qui glougloute,
Une vasque fut son berceau,
On ne le voit pas, on l'écoute.
*
Il a des façons de gamin
Pour sautiller de pierre en pierre,
On y puise au creux de la main
En écartant un brin de lierre.
*
Il a des franges de roseaux
Sur ses bords fleuris de pervenches
Et des aulnes où les oiseaux
Font du trapèze sur les branches.
*
Si, dans son lit, le vent brutal
Penche un brin d'osier qui le borde,
Le petit ruisseau de cristal
S'amuse à sauter à la corde.
*
Puis sous les aulnes chevelus,
Caressant le cresson et l'ache,
Il s'enfonce...On ne l'entend plus...
Sans doute il joue à cache-cache.
*
Petit ruisseau, je voudrais bien,
Moi qui suis un rêve qui passe,
Que dans mon cœur ainsi qu'au tien
Se mirent le ciel et l'espace !
*
Jeanne Marvig ("Le jardin d'Isabélou", édité par l'auteure, 1947)

Déposé par poutounou le 01/05/2018  

En ce 1er mai, je vous souhaite, à vous les papas et mamans de coeur du cimetière virtuel, une joyeuse fête et que tous vos voeux se réalisent : santé, bonheur, amour... Avant tout, je vous souhaite d'avoir plein de visites de vos Anges la nuit dans vos rêves. Ces brins de muguet, que nous trouvons dans nos jardins et forêts, nous ont été envoyés, cette nuit, par nos "trésors", de leur Paradis blanc... C'est un magnifique "message" d'Amour...
*
La comptine du muguet
*
Il était, dans la mousse, un tout petit muguet.
Il avait l'âme douce, embaumant la forêt.
Soudain, une fillette passe par le chemin
et voyant la fleurette, la coupe avec la main.
Pourquoi m'as-tu coupée ? dit la fleur de muguet,
tu m'as toute blessée pour parer ton bonnet.
Non, répond la fillette, oh muguet, mes amours,
je ne suis pas coquette, je veux t'aimer toujours.

Déposé par poutounou le 29/04/2018  

Que c'est beau le Printemps !!!
*
Un printemps tout neuf
*
Un arbre sourit de toutes ses fleurs.
Des ramiers s'en vont, à deux, vers le fleuve.
Le coucou vivant au bois donne l'heure :
Voici le printemps dans sa robe neuve !
*
Quel joli printemps aux yeux de pervenche,
Aux lèvres de rose, aux doigts de lilas !
La vie sur l'hiver a pris sa revanche
Et danse en chantant un alléluia.
*
Marc Alyn

Déposé par poutounou le 22/04/2018  

L'amour de nos trésors à quatre pattes est tellement fort, tellement fort qu'il vaut tout l'or du monde. Que d'amour lorsque nos "petits coeurs" se serrent fort contre nous ou nous font une grande léchouille. C'est ça l'amour, le vrai, le grand, le pur... Vous êtes nos magnifiques bijoux !!!
*
J'envoie Valser
*
J'en vois des qui s'donnent
Donnent des bijoux dans le cou
C'est beau mais quand même
Ce ne sont que des cailloux
Des pierres qui vous roulent
Roulent et qui vous coulent sur les joues
J'aime mieux que tu m'aimes
Sans dépenser des sous...
*
Moi je m'en moque
J'envoie valser
Les trucs en toc
Les cages dorées
Toi quand tu m'serres très fort
C'est comme un trésor
Et ça, et ça vaut de l'or...
*
J'en vois des qui s'lancent
Des regards et des fleurs
Puis qui s'laissent
Quelque part ou ailleurs
Entre les roses et les choux
J'en connais des tas
Qui feraient mieux de s'aimer un peu
Un peu comme nous
Qui nous aimons beaucoup...
*
Et d'envoyer
Ailleurs valser
Les bagues et les coeurs en collier
Car quand on s'aime très fort
C'est comme un trésor
Et ça, et ça vaut de l'or...
*
Moi pour toujours
J'envoie valser
Les preuves d'amour
En or plaqué
Puisque tu m'serres très fort
C'est là mon trésor
C'est toi, toi qui vaut de l'or
*
Zazie

Déposé par poutounou le 15/04/2018  

Oh jolie pâquerette !
*
Pâquerette
*
Pâquerette, pâquerette,
Il y a des gouttes d’eau
Sur ta collerette
Et tu plies un peu le dos...
Pâquerette, pâquerette,
Le beau soleil printanier
Viendra-t-il les essuyer ?
*
Pâquerette, pâquerette,
Qui souris près du sentier,
Je te le souhaite...
Pâquerette, pâquerette,
Il y a sur ton cœur d’or
Un frelon en fête ;
Tant il est ivre qu’il dort !
*
Pâquerette, pâquerette,
L’aile du vent printanier
Va-t-elle le balayer ?
Pâquerette, pâquerette,
Qui rêve près du sentier,
Je te le souhaite.
*
Philéas LEBESGUE
(1869-1958)

Déposé par poutounou le 08/04/2018  

Moi aussi je veux grimper à l'arc-en-ciel ...pour voir où vit mon Ange...
*
Je jouais
*
Je jouais à grimper à l’arc-en-ciel
comme à l’échelle
Sur le jaune
j’ai cueilli des boutons d’or
Sur l’orange
j’ai des clémentines
Sur le rouge
des framboises et des cerises
Plus haut, j’ai respiré les violettes
Dans le bleu
j’ai coupé une fenêtre de ciel
pour voir l’indigo
Et je suis tombé par la fenêtre
sur l’herbe verte.
*
Luce Guilbaud

Déposé par poutounou le 01/04/2018  

Chers "papas" et "mamans" de coeur du cimetière virtuel, je vous souhaite de passer de merveilleuses Fêtes de Pâques. Quant à nos Anges, ils vont sûrement tous se réunir dans la grande prairie du Paradis blanc pour y chercher des chocolats et autres douceurs...
*
JOYEUSES PAQUES
*
Joie et nervosité dans l'attente de leur retour de Rome.
Observant le ciel, tendant l'oreille pour ne pas les rater.
Y être bientôt, le jour J tant attendu, l'impatience nous gagne,
Et nos papilles frétillent à l'idée de savourer ces chocolats.
Une fête pour les gourmands, petits et grands.
Ses cloches gastronomes et quelque peu coquines qui,
En arrivant dans nos maisons, cachent de nombreuses douceurs
Savoureuses et sucrées, propres à attiser notre curiosité et notre impatience.
 *
Poules, oeufs, lapins et autres cloches en chocolat,
Attendant d'être découverts par des gastronomes aux yeux émerveillés.
Quelle douce récompense que de les trouver enfin !
Un jour par an, nous pouvons les dévorer sans remords.
Ensemble partageons, rions, régalons-nous et
Savourons cette fête de Pâques que je vous souhaite joyeuse.

Déposé par poutounou le 25/03/2018  

Qu’elle est belle cette poésie de Théophile Gautier !!!
*
Premier sourire du printemps
*
Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.
*
Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d'or.
*
Dans le verger et dans la vigne,
Il s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l'amandier.
*
La nature au lit se repose ;
Lui descend au jardin désert,
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.
*
Tout en composant des solfèges,
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.
*
Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l'oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d'argent du muguet.
*
Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.
*
Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'avril tournant la tête,
Il dit : " Printemps, tu peux venir ! "
*
Théophile GAUTIER (1811-1872)

Déposé par poutounou le 18/03/2018  

Je vous fais partager un extrait d'une chanson de Jacques Brel que j'adore. J'ai essayé, tant bien que mal, de la réécrire à la sauce "4 pattes".
*
La chanson des vieux "amants" ( chien et maître)
*
Bien sûr, nous eûmes des orages !
Tant d'ans d'amour, c'est l'amour fol.
Tu n'as pas toujours été sage,
Je t'ai grondé de temps en temps
Et chaque meuble se souvient
de tes "tendres" griffes de chien,
De tes crocs et de tes "strissettes".
T'écoutais quand tu l' voulais bien,
Tu m'faisais ta p'tite moue de chien,
Et tous les jours c'était la fête.
*
Oh mon amour
Mon doux, mon tendre, mon merveilleux amour
De l'aube claire jusqu'à la fin du jour
Je t'aime encore, tu sais je t'aime...

Déposé par poutounou le 11/03/2018  

Tu es tout ça, mon Ange...
*
À mon Ange,
*
Tu es mon palais, mon soir et mon automne,
Et ma voile de soie et mon jardin de lys,
Ma cassolette d’or et ma blanche colonne,
Mon parc et mon étang de roseaux et d’iris.
*
Tu es mes parfums d’ambre et de miel, ma palme
Mes feuillages, mes chants de cigales dans l’air,
Ma neige qui se meurt d’être hautaine et calme,
Et mes algues et mes paysages de mer.
*
Et tu es ma cloche au sanglot monotone,
Mon île fraîche et ma secourable oasis …
Tu es mon palais, mon soir et mon automne,
Et ma voile de soie et mon jardin de lys.
*
Renée Vivien ("À l’heure des mains jointes", éditions Alphonse Lemerre,1906)

Déposé par poutounou le 04/03/2018  

Un bon lait bouillant au miel ou un chocolat chaud avec quelques madeleines... Mium !!!
*
Bien au chaud
*
Dans ma maison, bien au chaud,
je vois le jour qui s'enfuit
et les étoiles là-haut
qui s'allument dans la nuit.
J'entends le vent qui s'élance
entre les tuiles du toit
et les grands arbres qui dansent
à la lisière du bois.
Chez moi, je suis à l'abri.
Je bois un bon lait bouillant.
Je n'ai pas peur de la pluie,
de l'hiver et du grand vent.
*
Ann Rocard

Déposé par poutounou le 25/02/2018  

Tantôt il y fait jour, dans notre âme, et tantôt crépuscule...
*
Toute une vie en nous, non visible, circule
*
Toute une vie en nous, non visible, circule
Et s'enchevêtre en longs remous intermittents ;
Notre âme en est variable comme le temps ;
Tantôt il y fait jour et tantôt crépuscule,
Selon de brefs et de furtifs dérangements
Tels que ceux du feuillage et des étangs dormants.
Pourquoi ces accès d'ombre et ces accès d'aurore
Dans ces zones de soi que soi-même on ignore ?
Qu'est-ce qui s'accomplit, qu'est-ce qui se détruit ?
Mais, qu'il fasse aube ou soir dans notre âme immobile,
La même vie occulte en elle se poursuit,
Comme la mer menant son oeuvre sous une île !
*
Georges RODENBACH (1855-1898)

Déposé par poutounou le 18/02/2018  

Que c'est joliment dit ! "Ton absence est entrée chez moi..."
*
Ton Absence
*
Yves Duteil
*
Comme une bouffée de chagrin
Ton "visage" ne me dit plus rien
Je t'appelle et tu ne viens pas
Ton absence est entrée chez moi
*
C'est un grand vide au fond de moi
Tout ce bonheur qui n'est plus là
Si tu savais quand il est tard
Comme je m'ennuie de ton "regard"
*
C'est le revers de ton amour
La vie qui pèse un peu plus lourd
Comme une marée de silence
Qui prend ta place et qui s'avance
*
Tu nous disais qu'on serait grands
Mais je découvre maintenant
Que chacun porte sur son dos
Tout son chemin comme un fardeau
*
Les souvenirs de mon enfance
Les épreuves et les espérances
Et cette fleur qui s'épanouit sur le silence...
Ton absence
*
Je dors blotti dans ton "sourire"
Entre le passé, l'avenir
Et le présent qui me retient
De te rejoindre un beau matin
*
Dans ce voyage sans retour
Je t'ai offert tout mon amour
Même en s'usant l'âme et le corps
On peut aimer bien plus encore
*
Bien sûr, là-haut de quelque part
Tu dois m'entendre ou bien me voir
Mais se parler c'était plus tendre
On pouvait encore se comprendre
*
Mon enfance a pâli, déjà
Ce sont des gestes d'autrefois
Sur des films et sur des photos
Tu es partie tellement trop tôt
*
Je suis resté sur le chemin
Avec ma vie entre les mains
À ne plus savoir comment faire
Pour avancer vers la lumière
*
Il ne me reste au long des jours
En souvenir de ton amour
Que cette fleur qui s'épanouit sur le silence...
Ton absence.

Déposé par poutounou le 12/02/2018  

Offrez un "soleil" à ceux que vous aimez...
*
Je t'offre un soleil
*
Je t'offre un soleil
dans mes mains nues
quelques touches de brume
un dé de pluie
et la ligne bleue des collines
*
sans guirlande
sans papier cadeau
je t'offre un monde
avec mon coeur
*
Luce Guilbaud (La petite fille aux yeux bleus - 1998)

Déposé par poutounou le 04/02/2018  

Cette nuit, j'ai vu des Anges descendrent des nuages pour venir faire un gros câlin à leurs maîtres et maîtresses sur terre...Youpi !!!
*
Cette nuit, j’ai vu…
*
une libellule
éteindre la lune.
*
Deux oies
casser des noix.
*
Trois limaçons
jouer du violon.
*
Quatre canards
courir sur la mare.
*
Cinq chevaux
cueillir des poireaux
*
Six souris
manger des radis
*
Sept poulettes
danser en chaussettes
*
Huit lapins
faire du patin
*
Neuf hirondelles
démonter la Tour Eiffel
*
Et dix fourmis
en chemise de nuit
qui m’ont crié :
réveille-toi !
assez dormi !

Déposé par poutounou le 28/01/2018  


Toi mon Ange, seulement toi...
*
Toi
*
Quand je ne pense pas a ̀ toi, je pense a ̀ toi.
Quand je parle d’autre chose, je parle de toi.
Quand je marche au hasard, j’avance vers toi.
Je quitte les livres ou ̀ tu n’entres pas.
Je jette les poe ̀ mes qui ne trouvent pas tes le ̀ vres.
J’efface les tableaux qui n’attirent pas tes yeux.
J’e ́ teins les chansons qui n’e ́ veillent pas ta voix.
*
André Velter "L'amour extrème, poèmes pour Chantal Mauduit", éditions Gallimard, 2000)

Déposé par poutounou le 21/01/2018  

Toute l'année je t'adore mon Ange...
*
L'année
*
Janvier nous prive de feuillage ;
Février fait glisser nos pas ;
Mars a des cheveux de nuage,
Avril, des cheveux de lilas ;
*
Mai permet les robes champêtres ;
Juin ressuscite les rosiers ;
Juillet met l'échelle aux fenêtres,
Août, l'échelle aux cerisiers.
*
Septembre, qui divague un peu,
Pour danser sur du raisin bleu
S'amuse à retarder l'aurore ;
*
Octobre a peur ; Novembre a froid ;
Décembre éteint les fleurs ; et moi,
L'année entière je t'adore !
*
Rosemonde Gérard ("Les pipeaux" éditions Lemerre, 1889 - Fasquelle éditeur, 1923)

Déposé par poutounou le 14/01/2018  

Tout ce qui brille n'est pas or...!!!
*
Les deux chauves
*
Un jour deux chauves dans un coin
Virent briller certain morceau d'ivoire :
Chacun d'eux veut l'avoir ; dispute et coups de poing.
Le vainqueur y perdit, comme vous pouvez croire,
Le peu de cheveux gris qui lui restaient encor.
Un peigne était le beau trésor
Qu'il eut pour prix de sa victoire.
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par poutounou le 07/01/2018  

Partout, je t'ai vu, bel Ange...
*
Air vif
*
J'ai regardé devant moi
Dans la foule, je t'ai vu
Parmi les blés, je t'ai vu
Sous un arbre, je t'ai vu
*
Au bout de tous mes voyages
Au fond de tous mes tourments
Au tournant de tous les rires
Sortant de l'eau et du feu
*
L'été, l'hiver je t'ai vu
Dans ma maison, je t'ai vu
Entre mes bras, je t'ai vu
Dans mes rêves, je t'ai vu
*
Je ne te quitterai plus.
*
Paul Éluard ("Derniers poèmes d'amour")

Déposé par poutounou le 31/12/2017  

Pour la nouvelle année qui s'en vient, je laisse la parole à ce grand poète qu'est Jacques Brel. Je partage complètement ses voeux. Je rajouterai juste que je nous souhaite, à nous les membres du cimetière virtuel, plein de visites de nos anges la nuit dans nos rêves...
*
« Je vous souhaite de souhaiter.
Je vous souhaite de désirer.
Le bonheur, c’est déjà vouloir.
Comme en droit pénal, l’intention vaut l’action.
Le seul fait de rêver est déjà très important.
Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir.
Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer,
et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil,
et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir
Je vous souhaite de résister à l’enlisement,
à l’indifférence
et aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour,
car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux,
car le bonheur est notre destin véritable. »
*
Jacques Brel (1968)

Déposé par poutounou le 24/12/2017  

Je vous souhaite à tous, Anges, Angelettes, mamans et papas de coeur, une magnifique fête de Noël. Je vous souhaite surtout à tous d'être entourés de plein, plein, plein d'AMOUR : "N'oubliez jamais que le plus cadeau est celui d'être aimé. N'oubliez jamais que la plus belle aventure est celle d'aimer...".
*
Joyeux Noël
*
De toute les nuits elle est la plus belle
Une nuit magique où toute chose devient merveille
Beaux cadeaux généreux et douce joie d'être ensemble pour faire la fête
Un réveillon qui illumine les yeux des enfants qui le Père Noël guettent
Telle est la recette du bonheur familial en cette soirée géniale
Tel est ce moment de partage où les intentions ne sont qu'amicales
Les amoureux ont leurs coeurs pleins de tendres voeux pour être heureux à deux
Les amis s'écrivent de sincères messages de voeux, des souhaits chaleureux
Que ce poème de Noël vous accompagne durant les fêtes de fin d'année
N'oubliez jamais que le plus beau cadeau est celui d'être aimé
N'oubliez jamais que la plus belle aventure est celle d'aimer

Déposé par poutounou le 17/12/2017  

Qu’il fait bon autour du feu en hiver…
*
Un soir
*
Nous sommes là, ce soir, paisibles sous la lampe.
Mon père lit, sa main pâle contre sa tempe ;
Mon frère est accoudé, les yeux ailleurs,
Auprès de ma mère qui brode avec des doigts distraits
Où luit le reflet lent du foyer sur ses bagues ;
Parfois le chien, perdu dans ses beaux songes vagues,
Etire de paresse et d'aise son flanc creux ;
Et je rêve, parmi le grand silence, heureux.
Nous sommes là, ce soir d' hiver, humble famille,
Écoutant à l'horloge indécise qui brille
Dans l'ombre, palpiter les instants fugitifs,
Groupés devant le feu, comme des primitifs.
*
Fernand Gregh

Déposé par poutounou le 10/12/2017  

Qu'elle est jolie et rigolote cette poésie !
*
Le cheval chante
*
-Le cheval chante.
Le hibou miaule.
L'âne gazouille.
Le ruisseau hennit.
*
- C'est bien, mon enfant : joue avec les mots.
*
- Le triangle est rond.
La neige est chaude.
Le soleil est bleu.
La maison voyage.
*
- Tu as de la chance :
les mots sont amicaux
et généreux.
*
-Le poisson plane.
La baleine court.
La fourchette a des oreilles.
Le train se gratte.
*
- Je t'avais prévenu :
maintenant les mots te mordent.
*
Alain Bosquet

Déposé par poutounou le 03/12/2017  

Oh oui, rêvons !!! Rêvons de nos Anges...!!!
*
L'Important
*
- C'est quoi, l'Important ?
- L'Important, c'est d'accrocher des rires
Aux branches sèches de la vie…
*
- C'est quoi, la Vie ?
- La Vie, c'est chercher son étoile
Dans le fouillis du ciel…
*
- C'est quoi, le Ciel ?
- Le Ciel, c'est ce qu'on ne peut voir
Qu'en fermant les yeux…
*
- C'est quoi, les Yeux ?
- Les Yeux, ce sont des forges vives
où s'embrasent les rêves…
*
- C'est quoi, les Rêves ?
- Les Rêves….
*
C'est ce qui est important…
*
Robert Gélis ("En faisant des galipoètes" - Anthologie de Poche - Éditions Magnard, 1983)

Déposé par poutounou le 26/11/2017  

Jolie fabulette !
*
Les souris et le chat luthier
*
Sur le pont d'un chalutier,
Un chat chic jouait du luth.
Il avait mis des souliers,
Une cravate de jute.
*
Pendant que le chat luthier
Amusait les marins soûls,
Les souris du chalutier
Rongeaient le chalut à trous.
*
Personne ne devina
Que les souris et le chat
S'étaient mis de connivence
Pour que les poissons distraits,
Désormais, nagent en paix
Dans leur monde de silence.
*
Pierre Coran ("Jaffabules" - Collection Hachette Jeunesse, 1983)

Déposé par poutounou le 19/11/2017  

Ne sommes-nous vraiment personne ?
*
Le tombeau de Monsieur Monsieur
*
Dans un silence épais
Monsieur et Monsieur parlent
c'est comme si Personne
avec Rien dialoguait.
*
L'un dit : Quand vient la mort
pour chacun d'entre nous
c'est comme si personne
n'avait jamais été.
Aussitôt disparu
qui vous dit que je fus ?
*
- Monsieur, répond Monsieur,
plus loin que vous j'irai :
aujourd'hui ou jamais
je ne sais si j'étais.
Le temps marche si vite
qu'au moment où je parle
(indicatif-présent)
je ne suis déjà plus
ce que j'étais avant.
Si je parle au passé
ce n'est pas même assez
il faudrait je le sens
l'indicatif-néant.
*
- C'est vrai, reprend Monsieur,
sur ce mode inconnu
je conterai ma vie
notre vie à tous deux :
À nous les souvenirs !
Nous ne sommes pas nés
nous n'avons pas grandi
nous n'avons pas rêvé
nous n'avons pas dormi
nous n'avons pas mangé
nous n'avons pas aimé.
*
Nous ne sommes personne
et rien n'est arrivé.
*
Jean Tardieu ("Monsieur monsieur" Gallimard 1951)

Déposé par poutounou le 12/11/2017  

N’importe quoi ! Mais ça fait énormément de bien de rire un peu…et de dire n’importe quoi aussi !!!
*
Il était des petits Anges…
*
Il était des petits Anges,
Pirouette, cacahouète.
Il était des petits Anges,
Qui habitaient de beaux nuages,
Qui habitaient de beaux nuages.
*
Leurs nuages étaient en coton,
Pirouette, cacahouète.
Leurs nuages étaient en coton,
Leurs escaliers en soie dorée,
Leurs escaliers en soie dorée.
*
Le fleuriste y est monté,
Pirouette, cacahouète.
Le fleuriste y est monté,
Et s’est cassé le bout du nez,
Et s’est cassé le bout du nez.
*
Les Anges l’ont raccommodé,
Pirouette, cacahouète.
Les Anges l’ont raccommodé,
Avec du joli fil doré,
Avec du joli fil doré.
*
Mon histoire est terminée,
Pirouette, cacahouète.
Mon histoire est terminée,
Toutous, toutounes, applaudissez,
Toutous, toutounes, applaudissez.

Déposé par poutounou le 05/11/2017  

Oui, tu vis à l'infini mon Ange...
*
À l'infini
*
Là-haut, tu es. Là-haut quoiqu'il advienne,
ange-soleil d'un miracle à jamais
que rien ne sépare de la pure lumière
ni du souffle ascendant de notre amour promis
*
A une autre altitude, tu es là, hors d'atteinte,
hors du monde où meurent les âmes et les corps.
Tu danses sur l'horizon que je porte en moi
pour abolir l'espace et le temps. Tu vis à l'infini.
*
André Velter ("L'amour extrème, poèmes pour Chantal Mauduit", éditions Gallimard, 2000)

Déposé par poutounou le 01/11/2017  

Celui qui perd sa vie, un jour la retrouvera…
*
Il restera de toi…
*
Il restera de toi ce que tu as donné
Au lieu de le garder dans des coffres rouillés.
Il restera de toi, de ton jardin secret,
Une fleur oubliée qui ne s'est pas fanée.
*
Ce que tu as donné
En d'autres fleurira.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Il restera de toi ce que tu as offert
Entre tes bras ouverts un matin au soleil.
Il restera de toi ce que tu as perdu,
Que tu as attendu plus loin que tes réveils.
*
Ce que tu as souffert
En d'autres revivra.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Il restera de toi une larme tombée,
Un sourire germé sur les yeux de ton cœur.
Il restera de toi ce que tu as semé,
Que tu as partagé aux mendiants du bonheur.
*
Ce que tu as semé
En d'autres germera.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Michel Scouarnec
*
En ce jour de Toussaint, je vous souhaite à toutes et tous, chiens, chats, et autres, ainsi qu’aux membres du cimetière virtuel, une bonne tonne de « beaux souvenirs ».

Déposé par poutounou le 29/10/2017  

Et bientôt ce sera l'hiver ! Brrr...
*
Quand l'automne en saison revient
*
Quand l'automne en saison revient,
La forêt met sa robe rousse
Et les glands tombent sur la mousse
Où dansent en rond les lapins.
*
Les souris font de grands festins
Pendant que les champignons poussent.
Ah ! que la vie est douce, douce
Quand l'automne en saison revient.
*
Samivel

Déposé par poutounou le 22/10/2017  

Il n'y a rien à ajouter : c'est l'homme qui ne va pas sur cette terre, enfin certains "hommes"...
*
Autocritique
*
Qu’est-ce qui ne va pas sur Terre ?
C’est le chat dit la souris
C’est le lion dit la gazelle
C’est le loup dit l’agneau
C’est l’homme dit l’homme.
*
Jean-Pierre Develle

Déposé par poutounou le 15/10/2017  

Un déjeuner au Paradis, sauf que nos Anges ne s'ennuient jamais, même le Dimanche...
*
Un déjeuner de fous
*
J’organise aujourd’hui
un déjeuner de fous
une chasse à l’herbe folle
un braconnage de fruits verts.
Nous boirons sous les pommiers
du cidre de la pleine lune,
nous ferons un jardin
des moissons d’amitié
de mots sans trèves
et de soleils givrés.
Et dans ce paysage
de rêveries bruissantes
nous danserons
sur l’ennui des dimanches.
*
Luce Guilbaud ("La petite feuille aux yeux bleus" - Éditions Le farfadet bleu/Le dé bleu, 1998)

Déposé par poutounou le 08/10/2017  

Et oui ! C'est quoi la vie ?
*
Le Secret
*
D'où viennent-ils ?
Où vont-ils
Tous ces humains que cherchent-ils ?
*
Il court, il court, le Secret !
Et les hommes lui courent après !
*
Il est passé par ici
Il repassera par là.
*
C'est comment, c'est quoi la vie ?
Bien malin qui le dira !
*
Elle est passée par ici,
Elle repassera par là.
*
Il court, il court, le Secret !
Et les hommes lui courent après !
*
Andrée Chedid ("Fêtes et lubies" - éditions Flammarion - 1973)

Déposé par poutounou le 01/10/2017  

Des nuages au Paradis ! Oui, mais de gentils nuages...
*
Les nuages
*
Trois petits nuages
S’en venaient de Paris,
Mais oui, mais oui.
Mon Dieu, qu’ils étaient jolis !
Derrière eux le vent riait.
Allez, allez !
Et claque, claque son fouet.
Le premier nuage
Etait léger comme un duvet.
Le second petit nuage
Avait de beaux cheveux frisés.
Passant trop près du soleil,
Le pauvre petit dernier
S’y était brûlé le nez.
Tant pis, tant pis
Ils ne pouvaient pas s’arrêter
Pensez !
Trois petits nuages
S’en allaient au Paradis !

Déposé par poutounou le 24/09/2017  

Au revoir l'été !!!
*
Voici que la saison
*
Voici que la saison décline,
L’ombre grandit, l’azur décroit,
Le vent fraichit sur la colline,
L’oiseau frissonne, l’herbe a froid.
*
Aout contre septembre lutte;
L’océan n’a plus d’alcyon ;
Chaque jour perd un minute,
Chaque aurore pleure un rayon.
*
La mouche, comme prise au piège,
Est immobile à mon plafond ;
Et comme un blanc flocon de neige,
Petit à petit, l’été fond.
*
Victor Hugo

Déposé par poutounou le 17/09/2017  

Voilà à quoi ressemble l'école au Paradis...
*
Notre école
*
Notre école se trouve au ciel.
Nous nous asseyons prés des anges.
Comme des oiseaux sur les branches.
Nos cahiers d'ailleurs ont des ailes.
*
A midi juste, on y mange,
Avec du vin de tourterelle,
Des gaufres glacées à l'orange
Les assiettes sont en dentelle.
*
Pas de leçon, pas de devoirs
Nous jouons quelque fois, le soir
Au loto avec les étoiles.
*
Jamais nous ne rêvons la nuit
Dans notre petit lit de toile
L'école est notre paradis.
*
Maurice Carême ("le moulin de papier" - Nathan)

Déposé par poutounou le 10/09/2017  

Un magnifique lac comme au Paradis blanc....
*
J'ai pour toi un lac
*
J'ai pour toi un lac quelque part au monde
Un beau lac tout bleu
Comme un œil ouvert sur la nuit profonde
Un cristal frileux
Qui tremble à ton nom comme tremble feuille
À brise d'automne et chanson d'hiver
S'y mire le temps, s'y meurent et s'y cueillent
Mes jours à l'endroit, mes nuits à l'envers.
*
J'ai pour toi, très loin
Une promenade sur un sable doux
Des milliers de pas sans bruits, sans parade
Vers on ne sait où
Et les doigts du vent des saisons entières
Y ont dessiné comme sur nos fronts
Les vagues du jour fendues des croisières
Des beaux naufragés que nous y ferons.
*
J'ai pour toi défait
Mais refait sans cesse les mille châteaux
D'un nuage ami qui pour mon Ange
Se ferait bateau
Se ferait pommier, se ferait couronne
Se ferait panier plein de fruits vermeils
Et moi je serai celui qui te donne
La Terre et la Lune avec le soleil.
*
J'ai pour toi l'amour quelque part au monde
Ne le laisse pas se perdre à la ronde.
*
Gilles Vigneault

Déposé par poutounou le 03/09/2017  

N’entendez-vous pas, dans l’infini, battre les ailes de nos Anges ?
*
L’ombre est bleue et la nuit palpite d’ors tremblants
Dans l’azur, on croit voir flotter des voiles blancs
Qui frémissent au souffle onduleux du mystère
*
Les longs voiles traînants des anges de la terre
Qui montent vers les cieux, sans fin, sans bruit,
En une ascension dont l’essor tremble au clair de lune
*
N’entends-tu pas dans l’infini, battre leurs ailes ?
Les étoiles, au chant des sphères éternelles,
Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées,
*
Qui lentement, parmi les ombres embaumées,
Et le soleil immense et bleu de toutes choses,
Eventent le silence et font pâmer les roses.
*
Fernand Gregh

Déposé par poutounou le 27/08/2017  

Mon petit Iron « petit filou »chasse aussi les papillons et les lézards et les oiseaux et les « rominets« …
*
Le chat sous la fenêtre
*
Le chat sous la fenêtre
soulève sa petite patte
pour pouvoir sortir
et ses yeux grands ouverts
qui cherchent des regards
pour qu’il puisse l’ouvrir
*
Le chat sous la fenêtre
tapote doucement
avec son coussinet
sur quelques marguerites
qui se reflètent sur la vitre
derrière une ombre bleutée
*
Le chat sous la fenêtre
observe les oiseaux,
et d’un coup sec
s’envole dans le ciel
pour attraper le papillon
qui a pu s’échapper
*
La chat sous la fenêtre
d’un coup a disparu
Alors je regarde une corbeille de cerises
posée sur le vieux banc cassé
La petite patte n’est plus là
Le papillon vole un peu plus loin
*
J’entends le son du beau ruisseau qui coule au pied de ma maison
il n’y a plus qu’un grand rayon de soleil
qui traverse la fenêtre
Et c’est l’été
*
Elodie Santos, 2006

Déposé par poutounou le 20/08/2017  

Quelle histoire !
*
En Grande-Bretagne, un chat a été expédié à plus de 400 kilomètres de chez lui par voie postale. L’animal a passé huit jours enfermé dans une boîte en carton. Retrouvé en état de déshydratation il y a environ dix jours, il se remet aujourd'hui de sa mésaventure…
*
C’est une miraculée. Cupcake, une chatte siamoise résidant dans les Cornouailles, au sud-ouest de la Grande-Bretagne, a été expédiée par erreur dans le West Sussex, à 400 kilomètres de là. L’animal se serait faufilé dans un carton de DVD que ses maîtres venaient de vendre. Ces derniers ne se seraient aperçus de rien et auraient envoyé le colis tel quel.
*
Découvrant la disparition de leur chat, ils ont ensuite collé des avis de recherche et des photos de Cupcake dans leur quartier, sans se douter qu’elle était déjà à 400 kilomètres de chez eux. La minette n’a été découverte que huit jours plus tard, lorsque le destinataire a ouvert le colis. Aussitôt emmenée dans une clinique vétérinaire, Cupcake est diagnostiquée en état de stress et souffrant de déshydratation. Elle a, depuis, retrouvé ses maîtres de Cornouailles et est complètement remise sur pattes.
*
Si, comme Cupcake, votre chat prend plaisir à se cacher dans les cartons, vérifiez qu’il ne soit pas dedans avant d’en expédier. Une précaution d’usage à prendre aussi lors des départs en vacances, pour éviter que minou ne se faufile en douce dans la valise…

Déposé par poutounou le 13/08/2017  

Très belle chanson du poète Yves Duteil. Des fois on souffre tellement, qu'on aimerait bien pouvoir se réfugier dans un merveilleux rêve...
*
Il y a des jours où, quand le jour se lève,
On voudrait rentrer tout au fond d'un rêve
Et puis, soudain, lorsque le clocher sonne,
Il y a des jours où l'on n'est plus personne.
*
Alors, on ferme les yeux un instant.
Quand on les rouvre, tout est comme avant.
Les gens vous voient et leur regard s'étonne.
Il y a des jours où l'on n'est plus personne.
*
Comme au milieu d'un cinéma désert,
On rembobine et tout passe à l'envers
Et quand on pense aux gens qu'on abandonne,
Il y a des jours où l'on n'est plus personne.
*
Ouvrir son cœur à tous les vents qui passent,
Et, qu'un matin, tous les chagrins s'effacent
Pour oublier, dans le bonheur qu'on donne,
Qu'il y a des jours où l'on n'est plus personne,
*
Qu'il y a des jours où, quand le jour se lève,
Ou voudrait rentrer tout au fond des rêves
Et s'endormir lorsque le clocher sonne.
Il y a des jours où l'on n'est plus personne.
*
Yves Duteil

Déposé par poutounou le 06/08/2017  

Le coeur est brisé, n'y touchez pas !
*
Le vase brisé
*
Le vase où meurt cette verveine
D'un coup d'éventail fut fêlé ;
Le coup dut effleurer à peine :
Aucun bruit ne l'a révélé.
*
Mais la légère meurtrissure,
Mordant le cristal chaque jour,
D'une marche invisible et sûre
En a fait lentement le tour.
*
Son eau fraîche a fui goutte à goutte,
Le suc des fleurs s'est épuisé ;
Personne encore ne s'en doute ;
N'y touchez pas, il est brisé.
*
Souvent aussi la main qu'on aime,
Effleurant le coeur, le meurtrit ;
Puis le coeur se fend de lui-même,
La fleur de son amour périt ;
*
Toujours intact aux yeux du monde,
Il sent croître et pleurer tout bas
Sa blessure fine et profonde ;
Il est brisé, n'y touchez pas.
*
René-François SULLY PRUDHOMME (1839-1907)

Déposé par poutounou le 30/07/2017  


Quelle histoire émouvante qui finit comme on aime....
*
Septembre 2012 : la chienne, maltraitée, était au bord de la mort lorsqu’elle est arrivée au « Dekalb Animal Services » en Georgie, aux Etats unis. L’association arrivée sur place suite à l’appel d’un riverain, a découvert la chienne amaigrie, squelettique, ses heures étaient comptées.
L’association a réussi a la sauver et lui rendre sa santé à tel point qu’aujourd’hui Xena n’est plus reconnaissable.
« Je travaille dans des refuges depuis 12 ans, et je n’avais jamais vu un chien si jeune dans un tel état, Le chiot pesait 2,5 kilos quand il a été découvert» confie Chrissy Kaczynski, l’une des fondatrices du groupe de sauvetage Friends of DeKalb Animals. "Je l’ai ramenée chez moi, pensant qu’elle ne passerait pas la nuit".
Enfermée, affamée, puis abandonnée, Xena n'a pas perdu son courage et son envie de vivre
Son sauvetage et son histoire a ému des milliers de personnes à travers le monde. Sur sa page facebook dédiée, 30 000 $ de dons ont été récoltés afin de lutter contre la maltraitance animale.
Le petit garçon s’était rendu à une collecte de fonds avec son père. À cette occasion, Xena s’est précipitée sur eux pour leur faire la fête et particulièrement à Jonny Hickey. Ce jour là, une histoire d’amour est née entre eux.
Cette chienne un Staffordshire terrier croisé Pit Bull, sauvé de la mort à cause de la maltraitance humaine, se lie à un garçon atteint d’autisme et tous deux, vont se soutenir mutuellement et s’apporter l’un et l’autre, soutient, bonheur et confiance.
La famille de Jonny adoptera définitivement Xena au mois de mars, après qu’elle soit complètement soignée et rétablie.
Depuis leur rencontre, Jonny est plus ouvert aux autres et plus heureux. Il a même pris l’initiative de joindre les deux causes, « autisme » et « lutte contre la cruauté animale » durant le mois commun de prévention (avril 2013). Il a demandé à sa mère s’il pouvait faire passer son message à travers une vidéo sur Youtube :
"Mon prénom est Jonny et c’est mon petit chien, Xena. Et bien, ma Xena a été blessé très méchamment par de mauvaises personnes et je suis atteint d’autisme. Ainsi, je pense que l’on forme une équipe parfaite pour diffuser la promesse de bien se comporter envers les animaux, et convenablement à l’égard d’enfants comme moi"
"Jonny a un vocabulaire très limité… mais depuis que Xena est arrivée à la maison, il n’a pas arrêté de parler. Il lui parle sur le chemin de l’école, pendant qu’il fait ses devoirs, et ensuite il joue avec elle jusqu’au dîner", raconte Linda.
"Comme beaucoup d’enfants autistes, Jonny n’aime pas que quelqu’un soit trop proche de lui. Alors j’ai les larmes aux yeux quand je vois Xena sur ses genoux dans la voiture, et que Jonny sourit, l’embrasse et la câline" confie-t-elle.
"J’ai dépensé des centaines de dollars en thérapie, mais je pense que le 11 février, quand Jonny a vu Xena dans notre salon, fut la meilleure thérapie au monde ".

Déposé par poutounou le 23/07/2017  

"Un peu de vent sur nos tourments et tout s'allume sur un autre ESPOIR..."
*
Mais la vie... (Maurane et Lara Fabian)
*
Tout le monde rêve d'un idéal
Un Eden, un bonheur fatal
Mais la vie...
Mais la vie...
Tout le monde voudrait le soleil
Nos pensées tournées vers le ciel
Mais la vie...
*
Les saisons passent
Il faut apprendre
Avec elles à renaître
De nos cendres
Le jour se lève
La vie avance
*
Même quand tout s'éteint
Sur nos chagrins
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s'allume sur un autre espoir
*
Moi aussi, j'ai consumé des peines
Attisé des blessures anciennes
Mais la vie...
Mais la vie...
Moi aussi, je suis tombée de haut
Du saut de l'ange au fond de l'eau
Mais la vie...
*
Mais qui nous sauve
Qui nous relève
Et qui souffle les brûlures
De nos fièvres
Une étincelle
Dans le silence
*
Mais quand tout s'éteint
Sur nos chagrins,
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s'allume sur un autre espoir
*
Le jour se lève
La vie avance
Avec elle
Retrouvons l'éclat d'une espérance...
*
Avec elle
Essayons de lui donner un sens
Un sens.
*
Même quand tout s'éteint
Sur nos chagrins
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s'allume sur un autre espoir.
Tout s'allume sur un autre espoir.

Déposé par poutounou le 16/07/2017  

Ils nous étonneront toujours ceux qu'on appelle les "bêtes" !!!
*
Un perroquet au secours d’un autiste
*
Le petit Dylan Hargreaves est un enfant de 4 ans atteint d’autisme. Il vit avec ses parents à Blackburn en Angleterre. Comme la plupart des autistes, l’enfant était incapable de parler, enfermé dans sa solitude intérieure.
*
Il y a quelque temps, la famille a acheté un Ara (Ara ararauna), ce superbe perroquet originaire d’Amérique du Sud. Prénommé Barney, notre Ara est doué de parole.
*
Quelle n’a pas été la surprise de la mère du jeune Dylan en entendant pour la première fois son fils articuler des mots. Imitant Barney, Dylan est capable aujourd’hui de dire des mots simples comme Nuit, papa, maman, bonjour, au revoir.
*
Sa mère apprend au perroquet des mots et Dylan essaye de les répéter. Elle pense que l’articulation lente de l'oiseau aide Dylan à mieux assimiler les mots. Leur vie a changé et s’est ensoleillée depuis l’arrivée de Barney. Aujourd’hui, la maman de l’enfant ne se lasse pas d’entendre son fils lui dire chaque fois qu’elle le met au lit :’Nuit, nuit, maman ».
*
Selon le thérapeute DR Roddham, il n’y a aucun doute que l’enfant imite l’oiseau. Pour une raison inconnue, cet animal a attiré l’attention du petit garçon alors que rien, jusqu’à présent, ne l’avait fait réagir au monde extérieur.
*
Cette belle histoire est également un espoir pour d’autres familles. En effet, il est fort probable que des études soient menées afin d’essayer de communiquer avec les jeunes autistes. Nul doute que les spécialistes n’en resteront pas là et tenteront, avec l’aide de perroquets, de briser ce mur du silence.

Déposé par poutounou le 09/07/2017  

Extrait de la chanson "Immortelle" de Lara Fabian. Quelles belles paroles !!!
*
Immortelle
*
Si perdue dans le ciel
Ne me restait qu'une aile
Tu serais celle-là
*
Si traînant dans mes ruines
Ne brillait rien qu'un fil
Tu serais celui-là
*
Si oubliée des dieux
J'échouais vers une île
Tu serais celle-là
*
Si même l'inutile
Restait le seuil fragile
Je franchirais le pas
*
Immortelle, immortelle
J'ai le sentiment d'être celle
Qui survivra à tout ce mal
Je meurs de toi

Déposé par poutounou le 02/07/2017  

C'est un peu long à lire mais c'est une très belle histoire que celle d'Audrey et de Louna...
*
Pour la première fois, un chien a pris le départ, avec sa maîtresse, de l’Ultra Tour des 4 Massifs, une course à pied intense (169 km, 11 000 m de dénivelé) qui fait le tour des sommets du bassin grenoblois.
*
L’une portait le dossard 49, l’autre le 590. Et le binôme n'est pas passé inaperçu. Audrey Passot, 30 ans, a pris en effet, ce 19 août au matin, le départ de l’Ultra Tour des 4 Massifs (dit UT4M) avec sa chienne Louna, 2 ans. C’est la première fois que cette course à pied intense (169 km, 11 000 m de dénivelé, d’une seule traite) accueille un compétiteur à quatre pattes. Tout est né d’un "coup de cœur" entre la chienne et l’une des bénévoles de l’UT4M. "Lors d’une sortie de reconnaissance dans la Chartreuse, nous avons croisé cette personne qui m’a proposé que Louna fasse partie de l’aventure, raconte Audrey Passot. Évidemment, j’ai trouvé ça super !"
*
L’histoire d’Audrey et Louna a commencé par un "coup de foudre", en avril 2015. "Suite au décès de mon précédent chien, un setter anglais, j’ai eu beaucoup de chagrin et je suis retournée au refuge SPA de Digne-les-Bains où j’avais déjà adopté Athos, raconte cette responsable qualité dans le bâtiment, qui s'est pris de passion pour la course à pied il y a 3 ans. Je cherchais un chien qui ait le physique pour courir. Avec Louna, nos regards se sont croisés et il s’est vraiment passé quelque chose. Nous avons commencé par une grosse sortie de 25 km, dans la montagne. Un vrai moment de partage. » À partir de ce moment-là, la chienne a été de toutes les activités, et notamment la préparation de l’UT4M, dans laquelle Audrey s’est plongée dès janvier. "Elle est devenue ma motivation, assure la jeune femme. Qu’il pleuve, qu’il neige, il suffisait qu’elle me regarde avec ses grands yeux pour que j’y aille quand même. Grâce à elle, je n’ai pas raté une seule séance d'entraînement !"
*
Lors de l’UT4M, il est prévu que la chienne ne participe qu’aux 13 premiers kilomètres, puis qu’elle attende sa maîtresse aux différents points de ravitaillement (Saint Paul de Vars à Vif et lac de Poursollet à Rioupéroux). En trépignant, assurément. "Elle aime être avec moi tout le temps, je sais que quand je vais m’arrêter pour lui faire un câlin, je l’entendrai aboyer et pleurer pour continuer la course, sourit Audrey. Quelque chose de fort nous unit. C’est ma coéquipière et ma complice."

Déposé par poutounou le 25/06/2017  

Et si nos anges descendaient nous faire un petit coucou !
*
L'ange de l'étoile du matin
*
L'ange de l'étoile du matin
Descendit en son jardin
Et s'approchant d'Elle :
*
" Viens, lui dit-il, je te montrerai
Les beaux vallons et les bois secrets
Où vivent encore, en d'autres rêves,
Les esprits subtils
De la terre. "
*
Elle étendit le bras, et rit,
Regardant entre ses cils
L'ange en flamme dans le soleil,
Et le suivit en silence.
*
Et l'ange, tandis qu'ils allaient
Vers les ombreux bosquets,
L'enlaçait, et posait
Dans ses clairs cheveux plus longs que ses ailes,
Des fleurs qu'il cueillait
Aux branches au-dessus d'Elle.
*
Charles VAN LERBERGHE (1861-1907)

Déposé par poutounou le 18/06/2017  

Les yeux qu'on ferme voient encore...
*
Les yeux
*
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.
*
Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.
*
Oh ! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;
*
Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :
*
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.
*
René-François SULLY PRUDHOMME (1839-1907)

Déposé par poutounou le 11/06/2017  

Que c'est beau ! "On a dans l'âme une tendresse où tremblent toutes les douleurs..."
*
Rosées
*
Je rêve, et la pâle rosée
Dans les plaines perle sans bruit,
Sur le duvet des fleurs posée
Par la main fraîche de la nuit.
*
D'où viennent ces tremblantes gouttes ?
Il ne pleut pas, le temps est clair ;
C'est qu'avant de se former, toutes,
Elles étaient déjà dans l'air.
*
D'où viennent mes pleurs ? Toute flamme,
Ce soir, est douce au fond des cieux ;
C'est que je les avais dans l'âme
Avant de les sentir aux yeux.
*
On a dans l'âme une tendresse
Où tremblent toutes les douleurs,
Et c'est parfois une caresse
Qui trouble, et fait germer les pleurs
*
René-François SULLY PRUDHOMME (1839-1907)

Déposé par poutounou le 04/06/2017  

Les larmes "lavent" le corps et le coeur...
*
Larmes
*
Larmes aux fleurs suspendues,
Larmes de sources perdues
Aux mousses des rochers creux ;
*
Larmes d'automne épandues,
Larmes de cors entendues
Dans les grands bois douloureux ;
*
Larmes des cloches latines,
Carmélites, Feuillantines...
Voix des beffrois en ferveur ;
*
Larmes, chansons argentines
Dans les vasques florentines
Au fond du jardin rêveur ;
*
Larmes des nuits étoilées,
Larmes de flûtes voilées
Au bleu du pare endormi ;
*
Larmes aux longs cils perlées,
Larmes d'amante coulées
Jusqu'à l'âme de l'ami ;
*
Gouttes d'extase, éplorement délicieux,
Tombez des nuits ! Tombez des fleurs ! Tombez des yeux !
*
Et toi, mon coeur, sois le doux fleuve harmonieux,
Qui, riche du trésor tari des urnes vides,
Roule un grand rêve triste aux mers des soirs languides.
*
Albert SAMAIN (1858-1900)

Déposé par poutounou le 28/05/2017  

Une triste, néanmoins belle histoire...
*
Smokey et sa peluche éléphant
*
Smokey, cinq ans, a été abandonné dans un refuge le jour de la Saint Valentin quand ses anciens propriétaires ont perdu leur maison. Ne pouvant plus prendre soin du chien, ils ont préféré l'abandonner au refuge en espérant qu'il trouverait une nouvelle famille. Lorsqu'ils l'ont déposé au refuge, ses anciens propriétaires ont pris soin d'emmener sa peluche préférée, un éléphant gris avec des oreilles roses, afin qu'il puisse trouver un peu de réconfort dans sa cage. Smokey aime tellement sa peluche que le refuge a précisé sur la fiche de sa cage que les deux devaient être adoptés ensemble.
*
Une nouvelle famille pour Smokey et sa peluche éléphant
*
Smokey a connu des moments difficiles au refuge. Très triste, Smokey semblait extrêmement timide et stressé. Sa peluche était son seul apport de joie. Malheureusement, la timidité de Smokey n'a pas encouragé de famille à l'adopter pendant un moment et le refuge a fini par le placer sur la liste des chiens à euthanasier...
*
Tout semblait perdu pour Smokey et sa peluche quand un beau jour, deux bénévoles de l'association I Have A Dream Rescue Organization ont rendu visite au refuge. En voyant Smokey et sa peluche éléphant, ils ont tout de suite eu un coup de coeur. Les deux bénévoles se sont engagés à lui trouver une famille d'accueil pour le sortir du refuge et prendre en charge son adoption. Maintenant que Smokey sait qu'il va sortir du refuge et aller dans une nouvelle famille, il ne peut s'empêcher de sourire.
*
"Il était triste et passait son temps allongé dans sa cellule avec son éléphant jusqu'à ce qu'on commence à lui parler" explique l'un des bénévoles.
*
Espérons que Smokey sera heureux dans sa nouvelle famille !
*
En ce jour de la fête des "mamans", je souhaite à toutes les "mamans de coeur" du cimetière virtuel, une belle journée remplie de Bonheur...

Déposé par poutounou le 23/05/2017  

Encore une bonne nouvelle de la SPA !
*
1ère adoption au Grand Refuge de la SPA !
*
Conçu entièrement pour les équidés, le Grand Refuge de la SPA a connu le 16 octobre dernier sa toute première adoption !
*
Lolita, une adorable ponette blanche et cannelle de 9 ans a trouvé une famille accueillante pour veiller sur elle.
*
« Au milieu des autres équidés, difficile de ne pas craquer pour cette gentille ponette très câline qui adore poser pour les photos, crinière blonde au vent ! » souligne David Legrand, responsable du Grand Refuge.
*
Lolita a été la première à quitter le Grand Refuge, pour le plus grand bonheur des équipes qui la savent désormais épanouie dans sa nouvelle famille où elle a pu trouver un compagnon de jeux et de conversations.
*
Mais une grande partie des quelques 150 chevaux, ânes, poneys, mules et mulets du refuge attendent eux aussi de trouver un foyer bienveillant.
*
Le site n’est pas encore ouvert au grand public mais les appels à l’adoption ont déjà commencé pour un grand nombre des équidés présents sur place, leur permettant ainsi de prendre un nouveau départ au plus vite.

Déposé par poutounou le 17/05/2017  

Merci, Monsieur Hugo, pour ce très beau poème…
*
Printemps
*
Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.
*
Victor Hugo,

Déposé par poutounou le 12/05/2017  

Sois le bienvenu « Rire du printemps » !
*
Le printemps
*
Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses des lilas fleurissent.
Les amantes qui te chérissent
Délivrent leurs cheveux flottants.
*
Sous les rayons d’or éclatants
Les anciens lierres se flétrissent.
Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses de lilas fleurissent.
*
Couchons-nous au bord des étangs,
Que nos maux amers se guérissent !
Mille espoirs fabuleux nourrissent
Nos coeurs gonflés et palpitants.
Te voilà, rire du Printemps !
*
Théodore de Banville

Déposé par poutounou le 05/05/2017  

Petite poésie toute jolie…..
*
Printemps
*
Un petit oeil jaune
tout jaune
c'est la primevère,
la première.
Un petit oeil blanc
très franc
c'est la pâquerette
mignonnette.
Un petit oeil bleu,
malicieux
c'est le myosotis
tout fleuri.
Un oeil de satin
quel malin!
c'est la violette
qui me guette.
*
(anonyme)

Déposé par poutounou le 30/04/2017  

Beau muguet
*
En ce joli 1er mai,
Que chaque brin de muguet,
Vous offre ses plus belles pensées…
*
Ornant les plus beaux étals,
Que sa fraicheur suave,
Vous parfume de bonheur…
*
Que ses douces clochettes
Vous enivre de gaieté et bien-être,
Embellissant votre cœur…
*
Message d’amour ou porte-bonheur,
Que voyagent l’espoir et l’amitié,
Comme de doux amants…
*
Tel est ce plaisir, pour tous les âges.
Que cet instant de partage,
Renaisse à chaque printemps…
*
Muguet porte-bonheur envole-toi vers les cieux, vers le magnifique Paradis blanc, et va te déposer sur toutes les truffes d’amour que tu y trouveras. Ensuite tu iras faire un petit tour dans toutes les familles de cœur de ces beaux Anges et tu déposeras plein d’amour, de joie, de bonheur, de santé tout au long de ton chemin. Merci petit Muguet porte-bonheur…et reviens-nous plein d’énergie l’année prochaine.
*
En toute amitié,
*
Martine et Iron « grand filou »,

Déposé par poutounou le 22/04/2017  

Et oui ! Malheureusement l'argent est "primordial" pour beaucoup de gens...alors que la santé, l'amour et la sagesse...!!!
*
CONTE : La fée qui court
*
Je rencontrai l'autre jour une bonne fée qui courait comme une folle malgré son grand âge.
*
— Êtes-vous si pressée de nous quitter, madame la fée ?
*
— Ah ! ne m'en parlez pas, répondit-elle. Il y a quelques centaines d'années que je n'avais revu votre petit monde, et je n'y comprends plus rien. J'offre la beauté aux filles, le courage aux garçons, la sagesse aux vieux, la santé aux malades, l'amour à la jeunesse, enfin tout ce qu'une honnête fée peut off'rir de bon aux humains, et tous me refusent. « Avez-vous de l'or et de l'argent ? me disent- ils ; nous ne souhaitons pas autre chose. » Or, je me sauve, car j'ai peur que les roses des buissons ne me demandent des parures de diamants et que les papillons n'aient la prétention de rouler carrosse dans la prairie !
*
— Non, non, ma bonne dame, s'écrient en riant les petites roses qui avaient entendu grogner la fée : nous avons des gouttes de rosée sur nos feuilles.
*
— Et nous, disent en folâtrant les papillons, nous avons de l'or et de l'argent sur nos ailes.
*
— Voilà, dit la fée en s'en allant, les seules gens raisonnables que je laisse sur la terre.
 *
George Sand
Légendes rustiques 1859

Déposé par poutounou le 16/04/2017  

Matin de Pâques
*
Dig, ding, don ! Dig, ding, don !
Sonnez matines, Frères Jacques !
Dig, ding, don ! Dig, ding, don !
Sonnez le carillon de Pâques !
Dig, ding, don ! Dig, ding, don !
Cloches, clochettes et bourdons,
Par ce matin clair et sonore,
La poulette jaune picore
Un grain d’or par-là, un grain par ci,
Et se promène sans souci.
*
Fais-nous vite un œuf ma poulette,
A la coquille blanche et nette,
Ou plutôt… Tiens ! Oui c’est cela,
Fais-nous un œuf en chocolat.
*
Daniel Roth
*
Je souhaite à tous les anges du Paradis blanc ainsi qu'à leur famille de coeur de Joyeuses fêtes de Pâques avec plein de chocolat et d'oeufs multicolores, miam, miam, slurp....Hier ils ont tous fêté Pâques dans la grande prairie avec des mets tous plus succulents les uns que les autres. Qu'il fait bon vivre dans ce "Paradis blanc" où tout n'est qu'Amour et où il n'y a pas de place pour la méchanceté, la torture, l'abandon et toutes ces "choses" si négatives que l'on trouve sur terre...
*
Je souhaite également, à tous les membres du cimetière virtuel, une bonne santé, car c'est le plus important : sans la santé rien ne va....alors "Super santé" à vous tous...
*
Amicalement,
*
Martine

Déposé par poutounou le 11/04/2017  

Encore une belle histoire ! Bravo la SPA...
*
Délaissée et atteinte d’une tumeur impressionnante, une mule est sauvée par la SPA
*
Le 4 septembre dernier, la SPA est intervenue à Courtacon (77) pour sauver Myrtille, une mule de 25 ans détenue dans de mauvaises conditions.
*
Maigre et victime d’une tumeur qui ne faisait qu’empirer, Myrtille était nourrie aux granulés pour moutons et n’avait jamais bénéficié des soins nécessaires pour traiter sa maladie, contractée il y a 10 ans. Alertée de la situation, la SPA a mandaté l’un de ses Inspecteurs pour constater les faits et prendre en charge l’animal. Accompagné par la gendarmerie, l’Inspecteur de la SPA a pu obtenir un acte d’abandon par la propriétaire.
*
Début août, l’association est donc intervenue une première fois pour retirer l’animal. Trop stressée, Myrtille n’a pas pu être capturée par nos équipes.
*
La SPA est donc intervenue une deuxième fois début septembre, en présence d’un vétérinaire qui a pu lui administrer un calmant. Grâce à un parc de contention, la mule a pu être chargée dans le van prévu à cet effet. Toujours un peu tendue, la jolie Myrtille est tout de même montée en marche arrière… Certainement pour surveiller ses sauveteurs pourtant bienveillants !
*
Désormais au repos au Grand Refuge de la SPA (61), Myrtille est prise en charge par une clinique proche pour sa tumeur qui est opérable. Ses jours ne sont plus en danger et elle peut profiter de la verdure et de ses congénères dans un espace dédié au bien-être des équidés…

Déposé par poutounou le 05/04/2017  

J’ai crié « Avril »…
*
Avril
*
J'ai crié. " Avril ! "
À travers la pluie,
Le soleil a ri.
J'ai crié. " Avril ! "
Et des hirondelles
Ont bleui le ciel.
J'ai crié. " Avril ! "
Et le vert des prés
S'est tout étoilé.
J'ai crié. " Avril !
Veux-tu me donner
Un beau fiancé ? "
Mais, turlututu,
Il n'a rien répondu.
*
Maurice CARÊME

Déposé par poutounou le 29/03/2017  

Que c’est joliment dit : Bonjour « Messieurs les bourgeons« …
*
Bonjour
*
Comme un diable au fond de sa boîte,
le bourgeon s'est tenu caché...
mais dans sa prison trop étroite
il baille et voudrait respirer.
Il entend des chants, des bruits d'ailes,
il a soif de grand jour et d'air...
il voudrait savoir les nouvelles,
il fait craquer son corset vert.
Puis, d'un geste brusque, il déchire
son habit étroit et trop court
"enfin, se dit-il, je respire,
je vis, je suis libre... bonjour !"
*
Paul Geraldy

Déposé par poutounou le 23/03/2017  

La vie se résume à ces quelques mots : "Entrez, sortez et puis bonsoir !"
*
Epitaphe pour n'importe qui
*
On ne sait pourquoi cet homme prit naissance.
Et pourquoi mourut-il ? On ne l'a pas connu.
Il vint nu dans ce monde, et, pour comble de chance,
Partit comme il était venu.
*
La gaîté, le chagrin, l'espérance, la crainte,
Ensemble ou tour à tour ont fait battre son coeur.
Ses lèvres n'ignoraient le rire ni la plainte.
Son oeil fut sincère et moqueur.
*
Il mangeait, il buvait, il dormait ; puis, morose,
Recommençait encor dormir, boire et manger ;
Et chaque jour c'était toujours la même chose,
La même chose pour changer.
*
Il fit le bien, et vit que c'était des chimères.
Il fit le mal ; le mal le laissa sans remords.
Il avait des amis ; amitiés éphémères !
Des ennemis ; mais ils sont morts.
*
Il aima. Son amour d'une autre fut suivie,
Et de plusieurs. Sur tout le dégoût vint s'asseoir.
Et cet homme a passé comme passe la vie
Entrez, sortez, et puis bonsoir !
*
Jean RICHEPIN (1849-1926)

Déposé par poutounou le 17/03/2017  

Qu'il est beau le "chemin de l'Amour" !
*
Le chemin de l'amour
*
Amour, mon cher Amour, je te sais près de moi
Avec ton beau visage.
Si tu changes de nom, d'accent, de coeur et d'âge,
Ton visage du moins ne me trompera pas.
Les yeux de ton visage, Amour, ont près de moi
La clarté patiente des étoiles.
De la nuit, de la mer, des îles sans escales,
Je ne crains rien si tu m'as reconnue.
Mon Amour, de bien loin, pour toi, je suis venue
Peut-être. Et nous irons Dieu sait où maintenant ?
Depuis quand cherchais-tu mon ombre évanouie ?
Quand t'avais-je perdu ? Dans quelle vie ?
Et qu'oserait le ciel contre nous maintenant ?
*
Sabine SICAUD (1913-1928)

Déposé par ovanek le 12/03/2017  

💖 💖 30 💖 💖
**** Sans toi ****
Ce soir, je suis seule pour la première fois
Ton absence, trop présente me ramène à toi
Quelle douleur que d’aimer quand l’autre a disparu
C’est la fin de l’histoire et le bonheur n’est plus
Tu restes sur les photos que j’avais encadrées
Mais déjà à mes yeux, tu deviens étranger
Le temps impitoyable continue sa besogne
Les moments partagés et les séjours passés
Comment ne pas pleurer, comment ne pas souffrir
Devant toutes ces années devant ces souvenirs
Mon cœur battait pour deux, aujourd’hui il s’endort
Mes aiguilles sont bloquées au cadran de ton départ
Le soleil peut briller mais ma vie reste sombre
Rescapée, malheureuse, tapie dans nos décombres
J’erre dans un royaume qui ne m’appartient plus
La bataille est finie, les armées sont vaincues
La reine n’a plus de roi, le jeu est terminé
Le duel est perdu, tu aurais dû m’emmener
On aurait pu ensemble s'engouffrer dans l’oubli
Et enfin pour toujours y sceller nos deux vies
** pensée **
💖

Déposé par poutounou le 12/03/2017  

Très émouvante histoire que celle de Pablo et de Picasso, qui finit comme on aime : par une adoption...
*
Picasso et Pablo sont nés chez une éleveuse en Californie. Pablo et tous les autres chiots de la portée ont été vendus, mais personne n’a voulu de Picasso… Sûrement à cause de son allure quelque peu atypique : Picasso est né avec une malformation, sa mâchoire supérieure se plie vers la droite, faisant ainsi glisser son museau sur le côté. En raison de sa mâchoire qui n’est pas alignée, certaines de ses dents se plantent en haut de sa gueule, et il faut qu’il fasse plus d’efforts que la plupart des chiens pour se nourrir. A part cette malformation Picasso est en excellente santé.
*
Puisque l’éleveuse n’a pas été en mesure de vendre Picasso, elle l’a lâchement déposé dans un refuge de Californie où il a rapidement été placé sur la liste des chiens à euthanasier. Son frère Pablo est arrivé peu de temps après dans ce même refuge, lorsque la famille qui l’avait acheté a décidé de s’en séparer. Tout comme son frère, il a été placé sur la liste des chiens à euthanasier.
*
Heureusement le Luvable Dog Rescue leur est venue en aide, l’association s’apprêtait à accueillir un groupe de chiens provenant du refuge de Californie lorsque ses membres ont entendu parler des deux frères.
*
L’association Luvable Dog Rescue les a sauvé : « J’étais en train de parler avec la bénévole Shannon Corbit au sujet des chiens que nous recevions, et nous lui avons directement demandé si il y avait des chiens avec une apparence inhabituelle ou avec des besoins spéciaux » a expliqué Liesl Wilhardt, la directrice du Luvable Dog Rescue. Shannon lui a répondu qu’il y en avait un avec une allure peu ordinaire, et elle a envoyé une photo de Picasso à Liesl.
*
Il était en boule sur une couverture et il avait l’air triste, malgré sa malformation il avait des yeux d’une grande douceur, et pour Liesl ce fût le véritable coup de foudre. Ce n’est que peu de temps après qu’elle a appris pour Pablo, qui se trouvait également dans le refuge, et qu’il allait se faire euthanasier. « Je ne pouvais pas imaginer laisser le frère de Picasso, alors j’ai vérifié que nous avions la place pour deux chiens. Puis j’ai contacté Shannon pour lui demander de retirer les deux frères de la liste des chiens à euthanasier » a déclaré Liesl.
*
Lorsque Pablo et Picasso sont arrivés à l’association, personne ne comprenait comment on avait pu les abandonner. Les deux mâles étaient incroyablement gentils, et en plus d’aimer chaque personne qu’ils rencontraient, ils avaient aussi beaucoup d’affection l’un pour l’autre. Picasso et Pablo semblent être les meilleurs amis du monde et ils ne supportent pas être séparés.
*
Picasso a besoin d’une opération pour enlever les dents qui le gênent, et lorsqu’il se sera remis, les deux mâles seront prêts à commencer les rencontres avec des familles potentielles. L’association a déjà reçu plusieurs demandes d’adoption, elles seront examinées avec soin pour leur choisir le meilleur foyer possible.
*
« Nous les aimons beaucoup, nous souhaiterions les garder mais ils méritent d’avoir leur propre famille et leur propre maison » a confié Liesl.

Déposé par poutounou le 08/03/2017  

Ah la bonne Margot !
*
La bonne chienne
*
Les deux petits jouaient au fond du grand pacage ;
La nuit les a surpris, une nuit d'un tel noir
Qu'ils se tiennent tous deux par la main sans se voir
L'opaque obscurité les enclôt dans sa cage.
Que faire ? les brebis qui paissaient en bon nombre,
Les chèvres, les cochons, la vache, la jument,
Sont égarés ou bien muets pour le moment,
Ils ne trahissent plus leur présence dans l'ombre.
Puis, la vague rumeur des mauvaises tempêtes
Sourdement fait gronder l'écho.
Mais la bonne chienne Margot
A rassemblé toutes les têtes
Du grand troupeau... si bien que, derrière les bêtes,
Chacun des deux petits lui tenant une oreille,
Tous les trois, à pas d'escargot,
Ils regagnent enfin, là-haut,
Le vieux seuil où la maman veille.
*
Maurice ROLLINAT (1846-1903)

Déposé par poutounou le 28/02/2017  

Histoire d'un "rominet" qui a eu beaucoup de chance....et un grand BRAVO à ses sauveurs...
*
En novembre dernier, la vidéo d’un chaton retrouvé en état d’hypothermie dans la neige avait ému les internautes. Désormais, Lazarus, le « chaton gelé », va mieux, dorloté par ses sauveurs qui l’ont adopté.
*
Lazarus est en pleine forme. Il possède sa propre page facebook (Frozen Kitten) où ses maîtres donnent régulièrement de ses nouvelles. Avachi sur leurs genoux ou sur le lit, Lazarus est loin d’être malheureux, comme en témoignent les photos postées. Ce matou qui déteste les bains mais adore grimper et escalader profite pleinement de sa nouvelle vie. Et il a bien raison. Car c’est un destin beaucoup plus tragique qu’aurait pu avoir ce petit chat…
*
En novembre dernier, à l’occasion de Thanksgiving, la famille Bingham, de l'Utah, aux États-Unis, aperçoit une boule de poils blanche dans la neige, complètement gelée et immobile. Le chaton, en état d’hypothermie, est immédiatement conduit dans la maison où il est réchauffé. Une scène filmée et rapidement partagée sur les réseaux sociaux qui avait ému des milliers d’internautes.
*
Baptisé Lazarus, le rescapé est désormais accro aux câlins. Il habite toujours chez ses sauveurs et s’est fait une place dans leur foyer. "Ca m'a impressionné de voir comme il s'est vite adapté à notre vie de famille, indique le père. Il nous colle en permanence. Je pense qu'il se sent à l'aise et aime vraiment faire partie de la famille".
*
Devenu un copain de jeu pour les enfants, il a aussi été d’un grand réconfort lorsque son maître s’est cassé la jambe, se lovant en permanence contre lui pendant sa convalescence.

Déposé par poutounou le 23/02/2017  

Ah ! ne me dites pas...
*
Ah ! ne me dites pas que la vie est un rêve,
Une ombre qui s'enfuit et flotte sous mes pas ;
C'est le temps de la lutte, et si rien ne s'achève,
L'éternel avenir a son germe ici-bas.
*
La vie est un combat, la vie est une arène
Où le devoir grandit du triomphe obtenu ;
C'est le sentier qui monte, et pas à pas nous mène
Aux sommets d'où la vue embrasse l'inconnu.
*
Madame de PRESSENSÉ (1826-1901)

Déposé par poutounou le 18/02/2017  

Home "sweet home"
*
Le castor et le ragondin
*
Avec beaucoup de soin, un castor bâtissait ;
Pour son futur logis, rien ne semblait trop beau.
Il choisissait ses troncs puis il les ajustait,
Son chant accompagnant sa scie et son rabot.
A quelques pas de lui, un triste ragondin
Fort pressé d’en finir, bâclait sa finition :
Ses chevrons étaient fins et trop courts ses boulins ;
Mais ne point trop en faire était son ambition.
A peine leurs maisons étaient-elles achevées
Qu’un ouragan violent de très loin arriva.
Pendant que le castor dormait à poings fermés,
Du ragondin le « home » à terre se retrouva.
Moralité
Si l’ouvrage bien fait exige du courage
On sera satisfait devant son résultat.
Celui qui bâcle tout, et par trop se ménage
Devra se contenter d’une oeuvre sans éclat.
*
Yvon Danet (Fabulines)

Déposé par choupinou le 17/02/2017  


La vie se charge de nous donner,mais de nous reprendre....La seule chose qu'elle ne peut nous voler,c'est l'amour profond qui vit et persiste dans nos coeurs pour nos petits anges partis...Celle-ci le pourra que lorsque qu'elle aura convié la mort de venir nous chercher...Mais qu'importe ce jour là,car nous les retrouverons et nos coeurs de nouveaux battrons a cent a leur....Il n'y a qu'un seul paradis....
CITATION de Elisabeth Michel (choupinou)
Quand un chiens meurt,il ne va pas dans un au-delà réservé aux chiens avec des chenils en or et des os bien tendres en quantité illimitée,pas plus que l'humain ne se retrouve dans un châlet éthéré entouré de roses vaporeuses,peu importe ce qu'en pensaient mes prédécesseurs plus fantaisiste... Chiens,chats,lapins,ouistitis,éléphants,lions,loups toute forme animal et humains se retrouverons tous au même endroit... Au cours de séances,je ne sais plus combien de fois j'ai noté auprès d'une personne décédée depuis peu la présence d'un animal l'accompagnant dans la mort comme il l'avais fait dans la vie.
EXTRAIT DU LIVRE DE GORDON SMITH(MEDIUM) : L'ETONNANT POUVOIR DES ANIMAUX
POKER est auprès de vous a sa façon

Déposé par poutounou le 13/02/2017  

Huit ans après ils retrouvent leur chatte ! Conclusion : Il ne faut jamais perdre espoir...et surtout ne pas oublier de faire pucer son animal...
*
Moon Unit, 11 ans, qui avait faussé compagnie à ses propriétaires fin 2007 à Londres, a été récupérée par une association en mai dernier en Essonne. Le périple du félin rescapé reste un mystère.
*
L’histoire est incroyable. Huit ans après sa disparition en Angleterre, un couple de Londoniens a retrouvé sa chatte… En France, dans l’Essonne. Plus étonnant encore, ses propriétaires n’ont jamais mis les pieds sur le sol hexagonal ! Difficile de dire ce qui a pu se passer. Ce que l’on sait, c’est que Moon Unit, 11 ans, avait disparu le 31 décembre 2007 et que ses maîtres, Sean et Marna, l’avaient cherchée plusieurs semaines, en vain. Découverte début mai près de la gare d’Arpajon (91), la chatte, alors en piteux état (ses poils noirs étaient roussis par le soleil et une alimentation carencée) a été prise en charge par l’association ADAD91, qui a remonté la piste de ses propriétaires jusqu’à Londres. Même si l’animal était pucé, la tâche n’a pas été simple, car l’ICAD, le fichier national d’identification des carnivores domestiques, répertorie uniquement les puces françaises… C’est grâce au travail de « harcèlement » d’une dynamique amoureuse des félins parlant anglais que Petlog, l’équivalent britannique de l’ICAD, a finalement transmis l’information aux propriétaires de Moon Unit.
*
« On a reçu un e-mail nous disant qu'un chat avait été recueilli à Paris et que sa puce électronique correspondait à notre adresse », a raconté Marna à la presse. Même si elle doute d’abord que le chat en question soit effectivement le sien, elle reconnaît rapidement, en voyant les photos, la « petite bande très particulière sur le nez » de Moon Unit. Le félin a-t-il été trouvé par des Français et emmené Outre-Manche ? S’est-il faufilé dans une voiture ? Le mystère reste entier. Moon Unit a déjà retrouvé son foyer anglais – Marna et Sean ont fait le voyage fin juillet jusqu’en France, l’association ADAD91 ayant fourni un passeport européen à la chatte globe-trotteuse. Pour témoigner leur gratitude à l’association, les Londoniens ont ouvert une cagnotte sur Internet baptisée « Help Moon Unit say 'merci !’ » Le 11 août, celle-ci affichait déjà 1 750 livres…
*
« Notre but était de réunir le chat et ses maîtres et cela a pu être fait grâce à une action collective, une chaîne de solidarité de personnes qui ne sont pas forcément à l’association, explique Fabienne, bénévole à l’ADAD91. Cette aventure extraordinaire peut mettre du baume au cœur de tous ces gens qui cherchent leur animal disparu. Mais la morale de l’histoire – et notre combat à l’association – c’est aussi qu’il faut toujours faire identifier son chat, même si celui-ci vit en appartement. »

Déposé par poutounou le 08/02/2017  

Pour tous les rominets et rominettes du Paradis blanc...
*
Le Petit Chat
*
C'est un petit chat noir effronté comme un page,
Je le laisse jouer sur ma table souvent.
Quelquefois il s'assied sans faire de tapage,
On dirait un joli presse-papier vivant.
*
Rien en lui, pas un poil de son velours ne bouge ;
Longtemps, il reste là, noir sur un feuillet blanc,
A ces minets tirant leur langue de drap rouge,
Qu'on fait pour essuyer les plumes, ressemblant.
*
Quand il s'amuse, il est extrêmement comique,
Pataud et gracieux, tel un ourson drôlet.
Souvent je m'accroupis pour suivre sa mimique
Quand on met devant lui la soucoupe de lait.
*
Tout d'abord de son nez délicat il le flaire,
La frôle, puis, à coups de langue très petits,
Il le happe ; et dès lors il est à son affaire
Et l’on entend, pendant qu'il boit, un clapotis.
*
Il boit, bougeant la queue et sans faire une pause,
Et ne relève enfin son joli museau plat
Que lorsqu'il a passé sa langue rêche et rose
Partout, bien proprement débarbouillé le plat.
*
Alors il se pourlèche un moment les moustaches,
Avec l'air étonné d'avoir déjà fini.
Et comme il s'aperçoit qu'il s'est fait quelques taches,
Il se lisse à nouveau, lustre son poil terni.
*
Ses yeux jaunes et bleus sont comme deux agates ;
Il les ferme à demi, parfois, en reniflant,
Se renverse, ayant pris son museau dans ses pattes,
Avec des airs de tigre étendu sur le flanc.
*
Edmond ROSTAND (1868-1918)

Déposé par choupinou le 07/02/2017  


UN POEME
C'est un moment de douceur
qui berce notre coeur
C'est un moment doux
qui vous gagne tout a coup
on y exprime ,c'est joies,c'est peines
les moments qui manquent a notre vie
c'est comme un journal intime qui coule dans vos veines
ou on exprime,l'amour mais aussi la douleur a l'infini
ce que notre âme ressent....
dans de tel moment....
écrit de Marine avec quelques changement de ma part (choupinoucelibab); pensées,amitié.,

Déposé par poutounou le 02/02/2017  

Quelques "bonnes" nouvelles de la SPA....
*
Les adoptions au plus haut niveau : les Français montrent leur attachement aux animaux
*
Plongés dans une société souvent brutale et indifférente, les Français n’ont jamais autant adopté d’animaux de compagnie, auprès desquels ils semblent rechercher affection et douceur.
*
La Société Protectrice des Animaux (SPA) confirme cette tendance dans ses chiffres : le nombre d’adoptions est historiquement à son plus haut niveau. Plus de 41 000 animaux ont été adoptés l’année dernière, ce qui représente une hausse de près de 48% depuis 2013.
*
L’attachement des Français pour les animaux les fait adhérer au principe de l’adoption responsable, qui amène la SPA à confier ses pensionnaires exclusivement à des foyers aimants et conscients de leur engagement sur le long terme. Le taux de retour des animaux adoptés demeure d’ailleurs très faible, de l’ordre de 4,5% l’année dernière.
*
Les Français commencent à donner aux animaux toute leur place. La SPA le constate en voyant que le nombre de donateurs contribuant par leur générosité aux actions de la SPA a augmenté de 8% par rapport à 2015 (162 837 vs 151 112 donateurs en 2015).
*
Ce soutien est important pour la SPA dont l’activité a été intense pour l’ensemble de ses missions l’année dernière (voir le bref ci-dessous).
*
Pour Natacha Harry, Présidente bénévole de la SPA : "Il est rassurant de voir que les Français perçoivent davantage la richesse des échanges avec un animal. Ils attachent également une importance croissante au travail quotidien de notre association pour protéger les animaux en les recueillant et en poursuivant sans relâche les auteurs de maltraitance et de sévices et d’actes de cruauté."

Déposé par poutounou le 28/01/2017  

Soyons généreux !
*
Les deux voyageurs
*
Le compère Thomas et son ami Lubin
Allaient à pied tous deux à la ville prochaine.
Thomas trouve sur son chemin
Une bourse de louis pleine ;
Il l'empoche aussitôt. Lubin, d'un air content,
Lui dit : "Pour nous la bonne aubaine !
- Non, répond Thomas froidement,
Pour nous n'est pas bien dit ; pour moi : c'est différent."
Lubin ne souffle mot ; mais en quittant la plaine,
Ils trouvent des voleurs cachés au bois voisin.
Thomas tremblant, et non sans cause,
Dit : "Nous sommes perdus ! - Non, lui répond Lubin,
Nous n'est pas le vrai mot ; mais toi c'est autre chose."
Cela dit, il s'échappe à travers le taillis.
Immobile de peur, Thomas est bientôt pris ;
Il tire la bourse et la donne.
*
Qui ne songe qu'à soi quand la fortune est bonne,
Dans le malheur n'a point d'amis.
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par poutounou le 21/01/2017  

Moi j'ai des tas de souvenirs avec une "belle gueule" et j'aime toujours, peut-être différemment, mais j'aime toujours....
*
Avec Le Temps
*
Avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie le visage et l'on oublie la voix
le cœur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller
chercher plus loin, faut laisser faire et c'est très bien
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie
l'autre qu'on devinait au détour d'un regard
entre les mots, entre les lignes et sous le fard
d'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit
avec le temps tout s'évanouit
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
mêm' les plus chouett's souv'nirs ça t'as un' de ces gueules
à la gal'rie j'farfouille dans les rayons d'la mort
le samedi soir quand la tendresse s'en va tout' seule
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre à qui l'on croyait pour un rhume, pour un rien
l'autre à qui l'on donnait du vent et des bijoux
pour qui l'on eût vendu son âme pour quelques sous
devant quoi l'on s'traînait comme traînent les chiens
avec le temps, va, tout va bien
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie les passions et l'on oublie les voix
qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens
ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid
*
avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
et l'on se sent blanchi comme un cheval fourbu
et l'on se sent glacé dans un lit de hasard
et l'on se sent tout seul peut-être mais peinard
et l'on se sent floué par les années perdues
Alors vraiment avec le temps on n'aime plus

Déposé par choupinou le 17/01/2017  


Tu me souffles de regarder la vie en couleur
Quand il fait noir autour de moi.
Sur le dos je traine pas mal de douleur
Toi, tu m'portais à bout de bras.
Non, non, non, je ne suis pas toujours sûr de moi
J'ai douté tellement de fois
Non, non, non, je ne sais plus ce que je fais sans toi
On dirait qu'on à tous un ange
On dirait, on dirait bien qu'c'est toi
On dirait que dans ce monde étrange
On dirait que t'as toujours été là
Oh oh oh oooooh oh oh oh oh oh ooooooh
Oh oh oh oooooh oh oh oh oh oh ooooooh
Tu me dis que mon rêve est juste à coté
Que j’ai juste à tendre la main
Toute ma vie, j'peux pas me passer de t’aimer
Ta douceur est mon seul refrain
Non, non, non, ce n'est pas toujours facile pour moi
J'ai prié tellement de fois
Non, non, non, je ne sais plus ce que je fait sans toi
On dirait qu'on à tous un ange
On dirait, on dirait bien qu'c'est toi
On dirait que dans ce monde étrange
On dirait que tu es toujours là
Tout, tout tourne autour de toi
Toi, t'es le / la seul(e) qui voit la beauté bien cachée derrière mon visage
Tout, tout tourne autour de toi
Toi, tu sais lire en moi, promets-moi de n'jamais tourner la page
On dirait qu'on à tous un ange
On dirait, on dirait bien qu'c'est toi
On dirait que dans ce monde étrange
On dirait que t'as toujours été là
On dirait qu'on à tous un ange
On dirait, on dirait bien qu'c'est toi
On dirait que dans ce monde étrange
On dirait que t'es toujours encore là....
Oh oh oh oooooh oh oh oh oh oh ooooooh
Oh oh oh oooooh oh oh oh oh oh ooooooh
chanson d'AMIR :ON DIRAIT ; avec quelques changement de ma part pour la circonstance...
, , ,

Déposé par ovanek le 15/01/2017  

💖 💖
💖 💖 29 💖 💖
***** Mon Chien *****
Tu es arrivé un jour
Dehors il faisait déjà noir
Blotti au fond d’un panier
Encore tout effrayé
De ne plus sentir ta mère
Je t’ai pris contre moi
Tu tremblais encore d’effroi
Mon cœur s’est rempli d’amour
J’ai su que je t’aimerai toujours
Que tu allais être pour moi un être à part
Depuis ce jour tu ne me quittes plus
Ma solitude est révolue
Devant derrière ou à côté
Je me sens protégée
Tu n’es jamais bien loin
Çà fait des années
Que tu me suis comme mon ombre
Tu n’as plus la force de marcher
Dans tes yeux se profilent l’ombre
Du regret de me quitter
Je ne t’oublierai jamais
Tu as su réveiller mon cœur
Qui ne voulait plus aimer
Tu m’as donné tant d’amour
on se retrouvera un jour
**** Pensée ****
💖

Déposé par ovanek le 12/01/2017  

💖 💖 28 💖 💖
*** Tu resteras à jamais **
La vie nous a séparé un jour
Tu as été là pendant toutes ces merveilleuses années
A m’aimer, pour les bons et les mauvais côtés sans jamais me juger
Tu as lutté jusqu’à la fin sans rien laisser paraître, sans gémir
Mais je savais qu’il était temps, que ta douleur devait finir
Ton regard s’est posé sur moi pour la dernière fois
Moi, seule, face à mon désarroi
Que voulais-tu me dire?
Je suis restée près de toi jusqu’à ton dernier soupir
Mes larmes sur mon visage pour te laisser partir
Tu es et resteras unique, être merveilleux et attachant
Sociable, joueur, câlin et aimant
Ce lien si fort entre nous ne pourra s’éteindre
Je sais qu’on s’est fait la promesse de se rejoindre
Que seule ma mort pourra nous donner
Mais en attendant sois en paix, continues de m’aimer
Tu resteras à tout jamais gravé au plus profond de mon cœur
Sois heureux mon chien dans ta nouvelle demeure
Pensée
💖 💖


L'Album photo contient 3 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Identifiez vous

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :


Validez