En hommage à Ti-Mousse

Il est né le :--/08/2005
Il nous a quittés le :09/01/2017




En hommage à Ti-Mousse

Ti-Mousse
Je t'ai trouvé dans la rue en novembre 2005,tu n'étais qu'un chaton ,arrivé là on ne sait comment,et tu as fais partie de la famille,tu as familiarisé avec les autres chats ainsi qu'avec les chiens,au fil des années quelque fois pendant l'été, tu ne revenais pas pendant plusieurs jours ,alors on disait "Ti-Mousse est en vacances"puis tu rentrais et reprenais tes habitudes.Mais en juillet dernier,je me suis aperçue que tu étais bizarre,tu allais et venais,ne t'alimentais plus,visite chez le vétérinaire,sérieux troubles du comportement,alors traitement "cortisone et candilat pour oxygéner le cerveau,cela ne t'as pas guéri ,ça ne pouvait pas revenir comme avant ,mais ça t'as maintenu,toutefois je savais bien qu'un jour il faudrait arrêter,nous avons vécu pendant ces 5 mois une relation spéciale,et j'ai pris la décision ce matin,très difficile a prendre(j'avais déjà plusieurs fois renoncé)mon Ti-Mousse,tu es dans mes pensées ,dans mon coeur pour toujours,je t'aime infiniment

900 Fleurs

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Je dépose, entre tes pattes, un bouquet rempli de tendresse et de bisous.

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Ces fleurs sont accompagnées de caresses tendres pour un ange inoubliable

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Une envolée de doux bisous et de tendres câlins

Déposé par choupinou
Déposé par choupinou

tout simplement

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Douces et chaleureuses pensées petit ange

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par nina1997
Déposé par nina1997

Excellent dimanche, bonne semaine et des caresses pour TiMousse. Amitiés.

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Une tendre pensée pour une belle étoile

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Ce bouquet de douceur pour toi

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Des tendres et innombrables caresses

Déposé par celibab
Déposé par celibab

merci pour votre bon coeur pour Cyrano petit ange d'amour pour son anniversaire,notre amour pour lui sera toujours présent dans nos mémoires;pensées a vos petits coeurs

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par goulou50
Déposé par goulou50

Pour une merveilleuse étoile qui brille dans le ciel

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par desko
Déposé par desko

Déposé par nina1997
Déposé par nina1997

13/2 Tendres pensées affectueuses.

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par coucky
Déposé par coucky

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par monkillou
Déposé par monkillou

Ti-Mousse, quel bel hommage de la part de ta maîtresse d'adoption. La sincérité dans ses mots sont prenants. Veilles sur elle de ton petit nuage STP! RIP belle boule de poils... (07.02.2018)

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par desko
Déposé par desko

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

💛💕💙💜💚💐💐💐🐱🐈😽😽

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Tendresses 🐱🐈🌈🌈💌💖💙💙🌈🌈🕊🕊🌹🌹🌹🌻🌻

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par coucky
Déposé par coucky

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Tendresses 🐱🐈🌈🌈💌💖💙💙

Déposé par lili2248
Déposé par lili2248

💐🌸💮🌷🌻🏵🌷🌹💮🌺

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Tendresses 🐱🐈🌈🌈💌💖💙💙

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SHIZUKA
Déposé par SHIZUKA

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par viana67
Déposé par viana67

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

De la part de tous tes copains 💛💛💛🌹🌹🕊🕊🌻🌻💞💞💞👼👼🌈🌈🌈🌈㇧

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

🌈🌈🕊🕊

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Douces pensées 🌹🌹💗💗💕💕

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par choupinou
Déposé par choupinou

avec amour,ces petites fleurs a l'interieur des milliers de câlins pour toi Ti-Mousse et pensées pour maman

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Nina42
Déposé par Nina42

21/01/2018

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

😘😘😘🌼🌼🌻🌻🌺🌺

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

😉😉😘😘😘🧡💚💛💕💕

Déposé par pouilledamour
Déposé par pouilledamour

Déposé par desko
Déposé par desko

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

💛💖💙💜💚🧡🌈🌈🌈☃☃☃❄❄❄

Déposé par viana67
Déposé par viana67

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Tendresses 🐱🐈🌈🌈💌💖💙💙

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue

Déposé par Chantalotte21
Déposé par Chantalotte21

Que les anges te protègent joli petit coeur.❤️❤️❤️

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Déposé par mistral
Déposé par mistral

repose en paix petit ange

Déposé par BILLY2B
Déposé par BILLY2B

J envoie mille bisous au joli Ti Mousse en ce triste jour. Amitiés a ceux qui l ont aimé

Déposé par Dams
Déposé par Dams

Doux calins adorable TI-MOUSSE 💖 en ce triste anniversaire

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO

Déposé par Sissi10
Déposé par Sissi10

tendres pensées pour ce petit ange en ce triste jour anniversaire !!

Déposé par isabeldehb
Déposé par isabeldehb

douces pensées petit ange en ce triste anniversaire

Déposé par cedric
Déposé par cedric

Déposé par helene
Déposé par helene

Doux câlins petit coeur❤❤❤❤

Déposé par coucky
Déposé par coucky

Déposé par Nina42
Déposé par Nina42

Un an que tu as traversé le pont de l'arc-en-ciel... Douces pensées et bisous adorable petit ange

Déposé par poutounou
Déposé par poutounou

Pour toi, magnifique Ti-mousse, un joli bouquet de roses, fleurs de l'amour, en ce jour anniversaire...Amitiés à ta maman de coeur...

Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet

Un si triste anniversaire pour un si bel ange parti pour le Pays des Chatounets... Mille bisouxx et câlins, Ti-Mousse.

Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39

Gros câlins Ti-Mousse 💙💗🌈😻🐱🐱💗💗😽😽🌈💜💜

Déposé par viana67
Déposé par viana67

En ce triste anniversaire, douces pensées pour Ti-Mousse, petit félin qui a trouvé sa place au paradis des canins où règnent l'amour et l'amitié


375 messages


Déposé par Biscuit le 20/02/2018  

Compagnons de vie
Compagnons d'ennui
Fidèles toujours
Remplis d'amour
Tout en douceur et caresse
Pour leur maître ou maîtresse
Créatures de Dieu
Vous faites briller nos yeux
Par la chaleur de vos calins
Et de vos bisous sans fin
Toujours là présents
Quand mal on se sent
A nous donner tout votre amour
Sans rien attendre en retour
Quel que soit notre apparence
Même en cas de déchéance
Votre grande fidélité demeure
Semblable à celle du Seigneur
Au coeur vous regardez
Non à la beauté
Qu'on vous apporte un peu d'amour
Un peu de tendresse tous les jours
Quelques nourriture et friandises
Et vous êtes pleins de surprises
Dans vos attitudes étonnants
Et tellement intelligents
A tous nos petits compagnons
Qui sont tellement mignons,

Déposé par poutounou le 18/02/2018  

Que c'est joliment dit ! "Ton absence est entrée chez moi..."
*
Ton Absence
*
Yves Duteil
*
Comme une bouffée de chagrin
Ton "visage" ne me dit plus rien
Je t'appelle et tu ne viens pas
Ton absence est entrée chez moi
*
C'est un grand vide au fond de moi
Tout ce bonheur qui n'est plus là
Si tu savais quand il est tard
Comme je m'ennuie de ton "regard"
*
C'est le revers de ton amour
La vie qui pèse un peu plus lourd
Comme une marée de silence
Qui prend ta place et qui s'avance
*
Tu nous disais qu'on serait grands
Mais je découvre maintenant
Que chacun porte sur son dos
Tout son chemin comme un fardeau
*
Les souvenirs de mon enfance
Les épreuves et les espérances
Et cette fleur qui s'épanouit sur le silence...
Ton absence
*
Je dors blotti dans ton "sourire"
Entre le passé, l'avenir
Et le présent qui me retient
De te rejoindre un beau matin
*
Dans ce voyage sans retour
Je t'ai offert tout mon amour
Même en s'usant l'âme et le corps
On peut aimer bien plus encore
*
Bien sûr, là-haut de quelque part
Tu dois m'entendre ou bien me voir
Mais se parler c'était plus tendre
On pouvait encore se comprendre
*
Mon enfance a pâli, déjà
Ce sont des gestes d'autrefois
Sur des films et sur des photos
Tu es partie tellement trop tôt
*
Je suis resté sur le chemin
Avec ma vie entre les mains
À ne plus savoir comment faire
Pour avancer vers la lumière
*
Il ne me reste au long des jours
En souvenir de ton amour
Que cette fleur qui s'épanouit sur le silence...
Ton absence.

Déposé par Biscuit le 18/02/2018  


Pour que tu ne meures pas
D'Yves Duteil
Pour que tu ne meures pas
J'ai prié jour et nuit
Un Dieu que j'ignorais
Pour qu'il te garde en vie
Je priais à genoux
Pour qu'il te laisse à nous
Je faisais les prières
Que je me récitais
Lorsque j'étais enfant
Je disais Notre Père
Je vous salue Marie....
Et je cherchais en vain
Dans le ciel ici bas
Des instants de répit
Que je trouvais enfin
Dans le creux de tes bras
Pour que tu restes en vie
J'aurais prié Bouddha...
Pour que tu ne meures pas
Je plongeais mon regard
Au plus profond du tien
Pour soigner ton chagrin
J'aurais voulu qu'on m'aide
A trouver le remède
J'aurais changé l'histoire
Pour effacer les jours
Qui déposaient du noir
Autour de ton amour
Pour en briser le cours
J'aurais voulu pouvoir
Voler à ton secours...
Pour que tu ne meures pas
J'ai chanté certains soirs
Tous les chants de l'espoir
Que j'écrivais pour toi
Et je montais si haut
Vers l'infiniment beau
Pour pouvoir rapporter
Un peu d'éternité
A t'offrir en cadeau
Quand je t'ouvrais mon coeur
En caressant ta peau
Comme on touche un trésor
Tu te battais si bien
On se sentait si forts
J'aurais cherché plus loin
Pour que tu vives encore...
Je ne saurai jamais
Ce qui de tout cela
Nous a gardé ensemble
Du courage de vivre
Ou du bonheur qui tremble
Mais je bénis le ciel
De t'avoir épargnée
Lorsqu'à la nuit tombée
Je t'entends respirer
Et je connais le prix
De chaque instant de paix
Que nous offre aujourd'hui
Et l'amour qu'il fallait
Pour que tu restes ici...
Pour que tu ne meures pas,
J'aurais donné ma vie.

Déposé par Biscuit le 15/02/2018  

Certaines personnes ne comprennent pas que la perte de son animal, son confident,cet ami, toujours présent , fidèle, affectueux, qui font parti de nous....certains ne comprennent pas la peine, le ventre noué, la tristesse que celà engendre
Cet amour qui nous liait à toi
Comment peuvent t'ils en étre si insensible
Toi qui faisait un tout dans notre vie
Ton regard, ta présence, toi simplement car tu était douceur et Amour
Dans notre coeur toujours tu resteras
Et encore du aujourd'hui de réalisé que tu n'est plus là
Dur de regarder tes photos
Une cicatrice qui resteras à jamais sur mon coeur ,

Déposé par Biscuit le 13/02/2018  

OU ES TU ?
Depuis ton départ je te cherche.
Mon regard fouille l’horizon, il interroge le ciel, déplace les nuages à ta recherche.
Mes pensées s’envolent, fendant l’éther à ta recherche.
Un cri muet sort de ma gorge : ou es tu ?
Ou est ce pont de l’arc en ciel !
Où es ce paradis des animaux et des hommes ?
Je te cherche
Mon esprit s’évade, tous les sens en alerte. Il essaie de repérer la trace de ton moi divin.
J’interroge les anges et les créatures célestes, en expliquant ce manque qui me déchire le cœur.
Je ne te trouve pas.
Une chose est sûre par contre, je te trouverais au moment propice où je quitterais mon enveloppe charnelle.
Tu seras là pour m’accueillir comme tu le faisais chaque soir.
Je serais enfin rentré à la maison et nous reprendrons le cours de notre vraie vie.
Attends-moi ! Je ne serais pas long à venir.
,

Déposé par poutounou le 12/02/2018  

Offrez un "soleil" à ceux que vous aimez...
*
Je t'offre un soleil
*
Je t'offre un soleil
dans mes mains nues
quelques touches de brume
un dé de pluie
et la ligne bleue des collines
*
sans guirlande
sans papier cadeau
je t'offre un monde
avec mon coeur
*
Luce Guilbaud (La petite fille aux yeux bleus - 1998)

Déposé par choupinou le 08/02/2018  

a ma maîtresse tant aimé et que j'aime,
Essuie tes larmes !Ne soit pas triste
Ne pleure pas si tu m’aimes ! Si tu savais le don de Dieu et ce que c’est que le ciel, si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux les horizons éternels, les nouveaux sentiers où je marche ! Si tu pouvais, un instant, contempler comme moi la beauté devant laquelle toutes les beautés pâlissent !
Quoi ! tu m’as vu, tu m’as aimé dans le pays des ombres, et tu ne pourrais ni me revoir, ni m’aimer encore alors que me voici dans le pays des immuables réalités ? Crois-moi, lorsque la mort viendra briser tes liens comme elle a brisés ceux qui m’enchaînaient et quand au jour que Dieu connaît et qu’Il a fixé, ton âme viendra dans le Ciel où l’a précédée la mienne, ce jour-là tu reverras celui qui t’aimait et qui t’aime encore, tu retrouveras son cœur, tu en retrouveras les tendresses épurées. Essuie donc tes larmes : ne pleure plus si tu m’aimes !Ne soit pas triste
de Saint Augustin,

Déposé par Biscuit le 05/02/2018  

La vie sans toi
Le coeur à l'envers
C'est l'eau sans la mer
C'est froid comme l'hiver
C'est long comme la nuit
C'est lourd comme l'ennui
La nuit sans l'aurore
C'est long comme la mort
La vie sans toi
Vers qui et vers quoi
Le sol sous mes pas
Se dérobera
Tout seul sur la Terre
Le coeur en enfer
Dieu me garde de vivre un seul jour
Sans toi
Vivre sans vivre
Moi qui n'ai jamais su marcher
Yves Duteil

Déposé par poutounou le 04/02/2018  

Cette nuit, j'ai vu des Anges descendrent des nuages pour venir faire un gros câlin à leurs maîtres et maîtresses sur terre...Youpi !!!
*
Cette nuit, j’ai vu…
*
une libellule
éteindre la lune.
*
Deux oies
casser des noix.
*
Trois limaçons
jouer du violon.
*
Quatre canards
courir sur la mare.
*
Cinq chevaux
cueillir des poireaux
*
Six souris
manger des radis
*
Sept poulettes
danser en chaussettes
*
Huit lapins
faire du patin
*
Neuf hirondelles
démonter la Tour Eiffel
*
Et dix fourmis
en chemise de nuit
qui m’ont crié :
réveille-toi !
assez dormi !

Déposé par SESHAT39 le 04/02/2018  

👼 👼 👼 🌹 🌹 🌹 🌈 🌈 🌈 🌈 💖 💗 💞 💛 ❤ 💙 🌼 🌷 💐 😍 😍 💚 💚 💚 💜 💜
💕 💕 💕 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈
NE PLEURE PAS SI TU M'AIMES
(Saint Augustin)
Si tu savais le don de Dieu et ce que c'est que le Ciel !
Si tu pouvais d'ici,
entendre le chant des Anges
et me voir au milieu d'eux !
Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux
les horizons et les champs éternels,
les sentiers où je marche !
🌈 🌹 👼 💕 💞 💞 👼 🌹 🌈 🌈 🌹 👼 💕 💞 💞 👼 🌹 🌈
Si, un instant, tu pouvais contempler, comme moi,
la Beauté devant laquelle toutes les beautés pâlissent !
Quoi ! tu m'as vue, tu m'as aimée dans le pays des ombres,
et tu ne pourrais ni me revoir, ni m'aimer encore
dans le pays des immuables réalités ?
Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens
comme elle a brisé ceux qui m'enchaînaient,
et quand un jour que Dieu connait et qu'il a fixé,
ton âme viendra dans le Ciel où l'a précédée la mienne,
ce jour-là, tu reverras celle qui t'aimait et qui t'aime encore,
tu en retrouveras les tendresses épurées.
🌈 🌹 👼 💕 💞 💞 👼 🌹 🌈
A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse,
infidèle aux souvenirs et aux joies de mon autre vie,
je sois devenue moins aimante !
Tu me reverras donc, transfigurée dans l'extase et le bonheur,
non plus attendant la mort,
mais avançant d'instant en instant,
avec toi qui me tiendra la main,
dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie,
buvant avec ivresse aux pieds de Dieu
un breuvage dont on ne se lasse jamais
et que tu viendras boire avec moi.
🌼 🌼 🌼 💙 ❤ 💛 💕 💕 👼 👼 👼 👼 😘 😘 😽 😽 🐶 🐶
ESSUIE TES LARMES et ne pleure plus, si tu m'aimes.
👼 👼 👼 🌹 🌹 🌹 🌈 🌈 🌈 🌈 💖 💗 💞 💛 ❤ 💙 🌼 🌷 💐 😍 😍 💚 💚 💚 💜 💜
💕 💕 💕 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼 👼 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌹 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈 🌈

Déposé par Biscuit le 04/02/2018  

Parce qu’il y a un temps pour pleurer,
Mais également un temps pour espérer ;
Ne te détourne pas par lâcheté du désespoir.
Traverse-le.
C’est par-delà qu’il sied de retrouver motif d’espérance.
Va droit. Passe outre.
De l’autre côté du tunnel, tu retrouveras la lumière.
(André Gide).

Déposé par Biscuit le 01/02/2018  


Il faut vivre intensément le moment présent pour que les souvenirs soient intenses, ta maman l'avait bien compris et son profond chagrin n'en peut être que plus serein car vous ne vous êtes pas rencontrés pour rien...
Vous ne partez pas pour être confinés dans un petit coin de terre ou dans une urne mais pour prendre vos aises dans l'univers entier d'où les plus petits feront de grandes choses pour ceux qui en ont tant faites pour eux, c'est ce que j'appelle le "donnant-donnant".
,
,

Déposé par Biscuit le 31/01/2018  

Ce qui est merveilleux avec un chat,c'est qu'il n'y a rien a faire quand il vient à vous!
qu'a le regarder

Déposé par Biscuit le 29/01/2018  

La petite espérance
***********
C'est la petite lumière qui brille au fond du cœur
Et nul au monde ne saurait l'éteindre.
Si ton cœur est brisé, malheureux, éperdu,
Si ta vie est triste, monotone, sans saveur,
Si l'angoisse parfois et souvent te saisit,
La petite espérance est là, au fond de ton cœur
Qui va te permettre de remonter la pente.
Elle est le doux printemps qui surgit après l'hiver,
Elle est ta bonne étoile qui scintille dans le ciel,
Elle est le souffle du vent qui chasse les nuages...
Si tu te crois sans force, sans idée, sans espoir,
Tout au fond d'une impasse, dans le noir d'un tunnel,
Si tu n'as plus le gout à rien, ni même celui de vivre...
La petite espérance est encore là, au fond de ton cœur
Qui te donne du courage quand tout semble fini.
Elle est la goutte d'eau pure qui jaillit de la source
Le bourgeon qui permet à l'arbre de reverdir
La clarté du jour, là-bas, au bout de la nuit.
Merci d'être toujours là, ma petite espérance, tout au fond de mon cœur
Ma merveilleuse lampe magique où je puise tous mes rêves,
Toi qui ne connais pas le mot fin

Déposé par poutounou le 28/01/2018  


Toi mon Ange, seulement toi...
*
Toi
*
Quand je ne pense pas a ̀ toi, je pense a ̀ toi.
Quand je parle d’autre chose, je parle de toi.
Quand je marche au hasard, j’avance vers toi.
Je quitte les livres ou ̀ tu n’entres pas.
Je jette les poe ̀ mes qui ne trouvent pas tes le ̀ vres.
J’efface les tableaux qui n’attirent pas tes yeux.
J’e ́ teins les chansons qui n’e ́ veillent pas ta voix.
*
André Velter "L'amour extrème, poèmes pour Chantal Mauduit", éditions Gallimard, 2000)

Déposé par Biscuit le 28/01/2018  


> > La vie sur terre est un passage
> > L’amour est un mirage,
> > Mais l’amitié est un « Fil d’or »
> > Qui ne se brise qu’à la mort.
> > Tu sais ! l’enfance passe,
> > La jeunesse suit, la vieillesse la remplace
> > Puis la mort nous ramasse…
> > La plus belle fleur du monde perd sa beauté,
> > Mais une amitié fidèle dure pour l’éternité.
> > Vivre sans amis, c’est mourir sans témoin.
,

Déposé par poutounou le 21/01/2018  

Toute l'année je t'adore mon Ange...
*
L'année
*
Janvier nous prive de feuillage ;
Février fait glisser nos pas ;
Mars a des cheveux de nuage,
Avril, des cheveux de lilas ;
*
Mai permet les robes champêtres ;
Juin ressuscite les rosiers ;
Juillet met l'échelle aux fenêtres,
Août, l'échelle aux cerisiers.
*
Septembre, qui divague un peu,
Pour danser sur du raisin bleu
S'amuse à retarder l'aurore ;
*
Octobre a peur ; Novembre a froid ;
Décembre éteint les fleurs ; et moi,
L'année entière je t'adore !
*
Rosemonde Gérard ("Les pipeaux" éditions Lemerre, 1889 - Fasquelle éditeur, 1923)

Déposé par Biscuit le 20/01/2018  

Se battre, avancer sans se retourner
Peu importe les malheurs de notre vie
La vie est trop courte pour être gâchée
Il faut continuer à se battre peu importe ce qui est dit
Il ne faut jamais baisser les bras
Ce serait gâcher ce qu'on a fait jusque là
On a pas le droit de tout laisser tomber
Juste parce qu'on en a assez
On a le droit parfois de craquer
Mais il faut réussir à se relever
Faire face aux difficultés
Ce n'est pas les contourner
Mais les surmonter
Et sans jamais se retourner
La vie est un véritable combat
Où il ne faut jamais baisser les bras
La peine est une douleur qu'on ne peut effacer
Il faut juste attendre et se dire que ça va passer
On se dit souvent qu'on y arrivera pas
Mais un ange nous y aidera
Je sais que le mien veille sur moi
Mais même si je ne le vois pas
Je sais qu'il est et sera toujours là
Et j'attends avec impatience le jour où on se reverra
A toi mon ange...
Poème de ElisefanGrég

Déposé par pouilledamour le 19/01/2018  

Du fond du cœur, nous vous disons merci.
A vous chère amie qui, par votre présence, vos fleurs, vos pensées,
ou de par vos écrits réconfortants
avez voulu témoigner votre soutien,
votre amitié ou votre affection,
lors de l'anniversaire de décés de notre petite Fibelle d'amour...
Il y a 3 ans qu'elle nous a quitté,
aujourd'hui elle est heureuse et joue avec vos petits amours
Non rien ne s'oublie,les jours ,les mois,les années passent,mais nos petits anges
a jamais sont auprès de nous,la mémoire est le souvenir....
MERCI
la famille choupinou,pouilledamour,cyprien,celibab,maclo
j'ai une énorme pensées pour vous aussi qui êtes dans la peine,je suis auprès de vous et nos petits coeurs aussi

Déposé par Biscuit le 18/01/2018  

Le jour où les humains comprendront qu'une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires… ». « Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux ». (Boris Cyrulnik)

Déposé par Biscuit le 15/01/2018  

"La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi. Tu es toi. Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours. Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné. Parle-moi comme tu l’as toujours fait. N’emploie pas de ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste. Continue à rire de ce qui nous faisait vivre ensemble. Prie. Souris. Pense à moi. Prie pour moi. Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été. Sans emphase d’aucune sorte et sans trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié. Elle reste ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de ta pensée, Simplement parce que je suis hors de ta vue ? Je t’attends. Je ne suis pas loin. Juste de l’autre côté du chemin.",

Déposé par poutounou le 14/01/2018  

Tout ce qui brille n'est pas or...!!!
*
Les deux chauves
*
Un jour deux chauves dans un coin
Virent briller certain morceau d'ivoire :
Chacun d'eux veut l'avoir ; dispute et coups de poing.
Le vainqueur y perdit, comme vous pouvez croire,
Le peu de cheveux gris qui lui restaient encor.
Un peigne était le beau trésor
Qu'il eut pour prix de sa victoire.
*
Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)

Déposé par Biscuit le 14/01/2018  


THICH NHAT HANH
La source de l'amour est profonde en nous et nous pouvons aider les autres a réaliser beaucoup de bonheur. Un seul mot, un geste, un pensée peuvent réduire la souffrance d’une personne et lui apporter de la joie.,

Déposé par ovanek le 09/01/2018  

💖
💖 💖 31 💖 💖
***** Mon chien *****
À mes côtés tu te tiens
Toute ta vie durant
Remplis de fidélité et d’amour
Que je ne mérite pas
Mais si tu savais comme je t’aime mon ami
Tu me consoles de mes peines
Et me soignes de mes maladies
Tu poses ton doux regard sur moi
Pour une caresse
Car Pauvre ou riche
Beau ou laid
Heureux ou triste
Tu m’aimes comme je suis
Tu portes en toi tout l’amour du monde
Toujours là pour moi
Toi mon compagnon, et mon meilleur ami
Tu es dans mon cœur pour la vie
Car le paradis n’existe pas sans toi à mes côtés
Mon chien
** Pensée **
💖

Déposé par Biscuit le 09/01/2018  

UN GRAND MERCI à TOUTES ET TOUS,POUR MON TI-MOUSSE,ET POUR MOI AUSSI.Merci de vos fleurs ,pensées et messages,cela fait chaud au cœur.

Déposé par Touky le 09/01/2018  

Tendres câlins Ti-Mousse en cette journée qui marque le premier anniversaire de ton arrivée au paradis, pensées aussi aux compagnons de ta maman auprès de qui tu vis maintenant

Déposé par choupinou le 09/01/2018  

pour toi TI-MOUSSE ,il y a 1 an tu t'en allais tous la-bas ,dans ce merveilleux pays ,ou tout est si beau ,si magnifique,pleins de couleurs,1 an ou le coeur de maman a pleuré ,mais aujourd'hui de cette triste journée,reste dans son âme le réconfort,de te savoir toujours près d'elle,de lui ce mauvais jour laisse place a de nombreux souvenirs indélébiles a jamais inscrit dans sa mémoire,c'est les plus beaux et merveilleux instant que l'on prend ,on écoute ,on se souvient ,on sourit,les silences accompagnaient des chants des oiseaux ,puis un arrive pas loin ,mais tout près ,il vous regarde est dit: vois je suis là près de toi,observe et regarde,il y a pleins de signe je suis aussi le papillon qui te survole et te suit,oui regarde ,je suis là....Douces caresses petit ange,doux câlins;
tendre pensée a toi petit chat TI-MOUSSE et a ta maman, toute mon amitié.
choupinou en même tant celibab
Toi
Toi c’est un mot
Toi c’est une voix
Toi c’est tes yeux et c’est ma joie
Toi c’est si beau
Toi c’est pour moi
Toi c’est bien là et je n’y crois
Toi c’est soleil
Toi c’est printemps
Toi c’est merveille de chaque instant
Toi c’est présent
Toi c’est bonheur
Toi c’est arc-en-ciel dans mon coeur
Toi c’est distant…
Toi c’est changeant…
Toi c’est rêvant et esquivant…
Toi c’est pensant…
Toi c’est taisant…
Toi c’est tristesse qui me prend…
Toi c’est fini.
Fini ? Pourquoi ?
Toi c’est le vide dans mes bras…
Toi c’est mon soleil qui s’en va…
Et moi, je reste, pleurant tout bas.
Esther Granek, , , , , , , , , ,,

Déposé par Biscuit le 09/01/2018  

TU VAS ME MANQUER (Maitre Gims)
Je ne peux plus porter cette solitude,
tu me manques.
Je n'ai plus personne à qui me confier.
Je passe mon temps à regarder par la fenêtre,
et je ne te vois toujours pas rentrer.
Tout semble faux.
J'en perds mes mots.
Que vais-je devenir?
Je garde espoir de te revoir dans un proche avenir.
Je t'attends comme si tu allais rentrer
TU VAS ME MANQUER. TU VAS ME MANQUER
Les souvenirs ne cessent de me hanter .
TU VAS ME MANQUER. TU VAS ME MANQUER.....

Déposé par Biscuit le 09/01/2018  

Quand je te reverrais de l'autre coté de la barrière,je te dirais combien tu m'as manqué...Dédié à Ti Mousse et pour tout ceux qui m'ont quitté

Déposé par choupinou le 08/01/2018  

Une année s'achève, une autre commence
Et toujours nous demeurons...
Nous avons peut-être pris un peu d'âge
certains diront "vieilli"...
Mais nous n'avons rien perdu à la fougue
de notre amour pour nos petits coeurs
La joie de leur écrire,de leur parler...
La tendresse d'un magnifiique bouquet,pleins de bisous
Le parfum des fleurs,délicate senteur,riche beauté...
Et de merveilleux poèmes,charmant petits textes
qui en disent long,empreint de nostalgie,douce mélancolie...
Sans oublier,le bonheur et les marques d'affections
Pour ces petits trésors maltraités
qui n'ont pas eu cette chance d'être aimé
mais que maintenant,grâce a nous tous
retrouve le la joie et ce sentiment d'amour
Oui je verse une larme,car ils en rêvaient
et quoi de plus que ce bonheur a leur offrir...
Alors je nous souhaite, pour 2018, que cette fougue demeure intacte !
Très bonne année 2018 à vous,que l'amitié et les marques de sympathie,
perdure,car sans se mentir ,elles nous font du bien ,
elles sont d'une grande noblesse pour nous tous
dont le coeur souvent bat la chamade,emplit de tristesse
même si souvent, on le cache sous cette armure...
A nos anges
Tendre et merveilleuse année petits coeurs,petits compagnons de toujours
Oui une année de plus,mais vous toujours si présent,dans nos mémoires ,notre coeur ,
notre âme,ont vous aimes pour l'éternité...
choupinou,celibab,pouilledamour,cyprien en un mot votre amie Babeth
,

Déposé par poutounou le 07/01/2018  

Partout, je t'ai vu, bel Ange...
*
Air vif
*
J'ai regardé devant moi
Dans la foule, je t'ai vu
Parmi les blés, je t'ai vu
Sous un arbre, je t'ai vu
*
Au bout de tous mes voyages
Au fond de tous mes tourments
Au tournant de tous les rires
Sortant de l'eau et du feu
*
L'été, l'hiver je t'ai vu
Dans ma maison, je t'ai vu
Entre mes bras, je t'ai vu
Dans mes rêves, je t'ai vu
*
Je ne te quitterai plus.
*
Paul Éluard ("Derniers poèmes d'amour")

Déposé par poutounou le 31/12/2017  

Pour la nouvelle année qui s'en vient, je laisse la parole à ce grand poète qu'est Jacques Brel. Je partage complètement ses voeux. Je rajouterai juste que je nous souhaite, à nous les membres du cimetière virtuel, plein de visites de nos anges la nuit dans nos rêves...
*
« Je vous souhaite de souhaiter.
Je vous souhaite de désirer.
Le bonheur, c’est déjà vouloir.
Comme en droit pénal, l’intention vaut l’action.
Le seul fait de rêver est déjà très important.
Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir.
Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer,
et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil,
et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir
Je vous souhaite de résister à l’enlisement,
à l’indifférence
et aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour,
car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux,
car le bonheur est notre destin véritable. »
*
Jacques Brel (1968)

Déposé par zenelle le 26/12/2017  

Petit cœur
A quoi sert de compter les jours,
Les semaines et les années :
Je ne te reverrais plus jamais !
En mon coeur je t'emmène partout
Là où tu aimais te promener
Et partout où tu ne pouvais aller.
Tu me manques parfois si cruellement
Que je n'arrive pas à retenir mes larmes,
Et la colère qui me ronge dans ces moments là
Me fait haïr Dieu et tous Ses Saints.
Pourquoi mes petites bêtes devez-vous mourir ?
Vous méritez tellement ce Paradis
Que nous les hommes avons perdu.
Si je pouvais, je vous créerais une nouvelle
Terre et de nouveaux cieux
Où vous vous retrouveriez tous !
Car c'est VOUS et bien VOUS
Les Anges de cette Terre, nos Anges à NOUS

Déposé par Biscuit le 25/12/2017  

pleurer le soir,sans que personne ne le sache,
et le lendemain faire comme si rien ne c'était passé.
La nostalgie vient lorsque le présent,n'est pas à la hauteur du passé.
Oublier n'est pas si facile...des souvenirs restent,
des folies se gardent dans notre mémoire,
et c'est en repensant à tous ça,qu'une larme,
sort de notre coeur si vide...
LAISSEZ COULER VOS LARMES POUR GUERIR...

Déposé par poutounou le 24/12/2017  

Je vous souhaite à tous, Anges, Angelettes, mamans et papas de coeur, une magnifique fête de Noël. Je vous souhaite surtout à tous d'être entourés de plein, plein, plein d'AMOUR : "N'oubliez jamais que le plus cadeau est celui d'être aimé. N'oubliez jamais que la plus belle aventure est celle d'aimer...".
*
Joyeux Noël
*
De toute les nuits elle est la plus belle
Une nuit magique où toute chose devient merveille
Beaux cadeaux généreux et douce joie d'être ensemble pour faire la fête
Un réveillon qui illumine les yeux des enfants qui le Père Noël guettent
Telle est la recette du bonheur familial en cette soirée géniale
Tel est ce moment de partage où les intentions ne sont qu'amicales
Les amoureux ont leurs coeurs pleins de tendres voeux pour être heureux à deux
Les amis s'écrivent de sincères messages de voeux, des souhaits chaleureux
Que ce poème de Noël vous accompagne durant les fêtes de fin d'année
N'oubliez jamais que le plus beau cadeau est celui d'être aimé
N'oubliez jamais que la plus belle aventure est celle d'aimer

Déposé par SESHAT39 le 24/12/2017  

De la part de Seshat et de tous vos copains et copines 💫 💫 🎅 🎅 🎄 🤶 🤶 💖 💖 🌈 🌈 🌈 ❤ ❤ 🧡 💜 💚 💌 💛 💙 🌼 🌼 🌼 🌈 🎄 🎄 🎄 🎄 🎅 🎅 🎅 🤶 🤶 🤶 💌 💌 💌 💌

Déposé par Biscuit le 23/12/2017  


Que Savent les Hommes ?
Nous sommes leurs petites bêtes
Leurs domestiques Animaux
Ils nous font la fête
Nous frottent souvent le dos
Ils cherchent nos caresses
Nos tendres ronronnements
Mais notre noble sagesse
Pour eux ce n'est rien, c'est du vent
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos cœurs battent comme leurs propres cœurs ?
Et que du bonheur
C'est de faire leur bonheur
Ils nous garde bien au chaud
Dans leurs hermétiques maisons
Nourrissent nos petits corps
A coups de boîtes de ronron
Nous sommes décoratifs
Dans leurs impersonnels décors
Mais leurs mains qui souvent nous caressent
N'apaisent pas notre détresse
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que nos yeux
Ou brillent des ombres noires
Ne sont que les reflets
De leur secret désespoir ?
Nous leur apportons le calme
Les allégeons de leurs angoisses
Quand nous restons en silence
C'est pour le bien-être de leurs ÂMES
Nous les aidons a vivre
A supporter leur monde d'Hommes
Et quand ils partent a la dérive
Nous esquissons un pas de danse
Que savent les Hommes
Des petits êtres que nous sommes ?
Savent-ils que dans nos yeux
L'univers entier se reflète
Et que s'ils nous trouvent étranges
C'est parce que nous sommes des ANGES ?
PHILIPPE MUYL,

Déposé par choupinou le 21/12/2017  


Tristesse en ces veille de fêtes
Il plane sur la ville, un joyeux air de Noël
Une odeur de marron, de pain d’épice au miel
Les rues ont mis leurs plus belles parures
Emeraude, diamants, rubis, saphirs et dorures
Pourtant, cette magie n’a aucun effet sur moi
Une main glacée sur le cœur, je meurs de froid
Et cette douleur, à l’approche des fêtes qui grandit
Tu ne seras pas là avec nous, mon petit chien,mon ami
Je résiste comme je peux mais pour combien de temps ?
Je ne supporte plus tout ce bonheur, ces rires et chants
Alors que moi, mon cœur pleure un être si aimé et cher
Et que je reste impuissante devant mon chagrin si amer
Tant pis ! Si quand je sors la tête de l’eau avec courage
D’autres insensibles me l’enfoncent avec force et rage
Ces gens oublient qu’un jour ou même un soir
Ils seront à ma place dans ce terrible désespoir.
Je sais que je n'aurais pas le coeur a faire la fête, mon petit Nudji étais mon plus beau cadeau de Noel et en même temps celui de mon anniversaire même jour; comment ne pas se souvenir de cette joie de cette amour qu'il m'a apporte,maintenant Noel et anniversaire son lourd a mon coeur est si triste,il me manque tellement mon bébé d'amour,mes petits coeurs me manque si fort...
MALGRE TOUT JE VOUS SOUHAITE DE BONNES FETES DE NOEL ET DE FIN D'ANNEE MEME SI QUELQUEFOIS,IL EST DIFFICILE A NOTRE COEUR PARFOIS
choupinou celibab

Déposé par poutounou le 17/12/2017  

Qu’il fait bon autour du feu en hiver…
*
Un soir
*
Nous sommes là, ce soir, paisibles sous la lampe.
Mon père lit, sa main pâle contre sa tempe ;
Mon frère est accoudé, les yeux ailleurs,
Auprès de ma mère qui brode avec des doigts distraits
Où luit le reflet lent du foyer sur ses bagues ;
Parfois le chien, perdu dans ses beaux songes vagues,
Etire de paresse et d'aise son flanc creux ;
Et je rêve, parmi le grand silence, heureux.
Nous sommes là, ce soir d' hiver, humble famille,
Écoutant à l'horloge indécise qui brille
Dans l'ombre, palpiter les instants fugitifs,
Groupés devant le feu, comme des primitifs.
*
Fernand Gregh

Déposé par Biscuit le 17/12/2017  


Désormais qui va m'accompagner
Lentement vers ma destinée ...
Il me semble que je suis condamnée
Sur cette route toute tracée
A ne jamais ... t'oublier ...
Alors debout je resterais
Avec comme souvenir ... notre complicité ...
,

Déposé par Biscuit le 17/12/2017  


Hier encore je jouais avec lui
On se baladait sous le soleil, sous la pluie
Rien ne nous arrêtait on était uni
Mais le temps a passé et l'on a vieilli
Puis un jour tu es parti
Mais rien n'est jamais vraiment fini
Car toujours en moi tu vis
Jusqu'à mon dernier souffle tu seras ici
Tout près de mon coeur je te garde blotti ...
,

Déposé par Biscuit le 12/12/2017  

À MON PETIT ANGE
Le temps,les jours passent,
mais la peine jamais ne s’efface,
Pourquoi c’est toi qui es parti ?
Tu aimais tant la vie.
Mon petit ange tu resteras à jamais
dans mon coeur gravé.
Tu m’as donné tant d’amour et de joie, Que ma vie n’est plus la vie sans toi,
Une partie de moi est partie avec toi.
Tu me manques tant, je t’aimerais toujours.
Doux câlins mon ange.

Déposé par poutounou le 10/12/2017  

Qu'elle est jolie et rigolote cette poésie !
*
Le cheval chante
*
-Le cheval chante.
Le hibou miaule.
L'âne gazouille.
Le ruisseau hennit.
*
- C'est bien, mon enfant : joue avec les mots.
*
- Le triangle est rond.
La neige est chaude.
Le soleil est bleu.
La maison voyage.
*
- Tu as de la chance :
les mots sont amicaux
et généreux.
*
-Le poisson plane.
La baleine court.
La fourchette a des oreilles.
Le train se gratte.
*
- Je t'avais prévenu :
maintenant les mots te mordent.
*
Alain Bosquet

Déposé par Biscuit le 10/12/2017  

Les morts ne sont pas sous la terre
Ils sont dans le feu éteint,
Ils sont dans les herbes qui pleurent,
Ils sont dans le rocher qui geint ,
Ils sont dans la forêt,
Ils sont dans la demeure,
Les morts ne sont pas morts.
Aimé Césaire

Déposé par Biscuit le 09/12/2017  


Un p'tit hommage à nos fidèles amis ...
Ceux sont des mots venant de nul part
caché au fond de ma mémoire
mais ils reviennent chaque soir
me disant n'oublie pas mon " regard "
alors je t'imagine encore une fois
je t'appelle mais tu ne viens pas
ton absence pèse sur moi
mais je crois toujours en toi ...,

Déposé par pouilledamour le 06/12/2017  


MATIN DE DECEMBRE
On s'éveille...
du coton dans les oreilles
une petite angoisse douce...
autour du coeur comme mousse
c'est la neige,
l'hiver blanc,
sur ses semelles de liège
qui nous a surpris,dormant
alors sur un air de mélancolie
on pense, mélodie cruelle et monotone
en ce mois de Décembre si froid si gris
triste a nos coeur ,grisonne...
riche d'une émotion,qu'on affectionne
dans ce flocon qui voltige,son image fusionne
beauté magique, la joie de recevoir...
a la tristesse d'un souvenir,
on regarde par la fenêtre pleins d'espoir
on se souvient ,ça fait du bien de sourire...
et pouvoir se dire comme j'aimerai te voir courir
dans le jardin tout blanc,juste un instant
te voir faire de petit saut,bondir,et aboutir
dans mes petits bras ,te réchauffer comme avant....
choupinou
Merci pour notre petit Pirate,merci pour lui
choupinou celibab maman de pouilledamour,

Déposé par poutounou le 03/12/2017  

Oh oui, rêvons !!! Rêvons de nos Anges...!!!
*
L'Important
*
- C'est quoi, l'Important ?
- L'Important, c'est d'accrocher des rires
Aux branches sèches de la vie…
*
- C'est quoi, la Vie ?
- La Vie, c'est chercher son étoile
Dans le fouillis du ciel…
*
- C'est quoi, le Ciel ?
- Le Ciel, c'est ce qu'on ne peut voir
Qu'en fermant les yeux…
*
- C'est quoi, les Yeux ?
- Les Yeux, ce sont des forges vives
où s'embrasent les rêves…
*
- C'est quoi, les Rêves ?
- Les Rêves….
*
C'est ce qui est important…
*
Robert Gélis ("En faisant des galipoètes" - Anthologie de Poche - Éditions Magnard, 1983)

Déposé par Biscuit le 03/12/2017  


AVOIR UN CHAT C'EST :
Sortir en pyjama au beau milieu de la nuit.
Passer sans cesse le rouleau à poils sur tous ses vêtements.
Avoir un concert privé chaque soir en rentrant chez soi.
Avoir un concert privé chaque matin aussi ; ).
Dépenser des sommes phénoménales chez le véto.
Avoir une ombre qui te suit partout et ce même jusqu'au wc
Ne plus s'entendre avec tes voisins.
Lui trouver des excuses quand il a fait une bêtise.
Etre ridicule avec une voix de débile quand tu lui parles.
Etre surveillé quand tu manges.
Apprendre le sens du partage et finir par lui donner ton assiette.
Apprendre à s'organiser et ne plus jamais laisser de nourriture sur la table.
Ne plus avoir aucune autorité quand il te fait ses petits yeux de malheureux.
Lui interdire le canapé et finir par céder quand tu te sens seul.
Organiser tes week end en fonction de lui.
Avoir des centaines de photos de lui floues dans ton téléphone.
L'avoir aussi sur ton fond d'écran.
Lui apprendre des tours idiots et être tellement fier de lui.
Avoir envie d'en avoir un deuxième.
Avoir un ami qui te fait des calins quand tu es triste.
Te sentir incomplet quand il n'est pas avec toi.
Des rires à n'en plus finir quand il fait n'importe quoi.
De l'amour inconditionnel tous les jours.
Appréhender le temps qui passe parce qu'il vieillit plus vite que toi.
Etre prêt à tout pour lui.
Un immense bonheur que les gens qui n'en ont pas ne peuvent pas comprendre.
Avoir la chance d'avoir une petite boule de poil qui t'aime plus que tout au monde et qui te sera fidèle à jamais.
Avoir un chat c'est partager tellement d'amour qu'il est devenu impossible de vivre sans.
, ,

Déposé par sorellaangell le 28/11/2017  

Mon ange...
Je viens te dire, ce qu'il y a dans mon coeur,
Je viens t'écrire, des mots rempli de douceur...
Je viens te dire, que l'amour que j'ai pour toi est si grand,
Je viens t'écrire, que cet amour est bien plus grand que l'ocean...
Je viens te dire, que tous mes espoirs sont en toi,
Je viens t'écrire,que je t'aime plus que moi...
Je viens te dire, comme le vent qui pousse les nuages,
Je viens t'écrire, que tu es le souffle de ma vie mon ange...
Je viens te dire, que je ne peux m'exprimer que par des mots,
Je viens t'écrire, ces mots que je t'envoie en cadeau tout là haut...
Je viens te dire que de ton paradis, écoute mon coeur qui bat,
Je viens t'écrire, Qu'il ne bat que pour toi...
Je viens te dire, de veiller sur moi du pont de l'arc en ciel,
Je viens t'écrire, que tu resteras a jamais mon soleil, ma merveille...
Je viens te dire, que quand le voile épais qui nous sépare se lèvera,
Je te dirai, regarde mon ange, maman est là...
Je t’aime
Écrit le 18 aout 2013 par Sorellaangell
Tous les poêmes et textes que je vous envoie, sont écris pour mes anges a moi je les partage avec vous, pour vos petits anges d'Amour

Déposé par Biscuit le 27/11/2017  

le silence des oiseaux
un reportage ,hélas très intéressant sur Arte le 12 octobre dernier a aletès sur le déclin des oiseaux constaté par les scientifiques; ayant décrypté le phénomène,ils en déduisent que le bruit de toute parts est en partie responsable de la disparition de 50 pour 100 de nos oiseaux depuis 1960; outre les insecticides,supprimant une partie de leur nourriture ou les empoisonnant,cette pollution par le bruit diminue le rapprochement des couples entraînant ainsi une atteinte à la reproduction ,très intéressant quand on pense que certains mettent ça sur le dos des chats !!!!!!!!!!!!!!!!!

Déposé par poutounou le 26/11/2017  

Jolie fabulette !
*
Les souris et le chat luthier
*
Sur le pont d'un chalutier,
Un chat chic jouait du luth.
Il avait mis des souliers,
Une cravate de jute.
*
Pendant que le chat luthier
Amusait les marins soûls,
Les souris du chalutier
Rongeaient le chalut à trous.
*
Personne ne devina
Que les souris et le chat
S'étaient mis de connivence
Pour que les poissons distraits,
Désormais, nagent en paix
Dans leur monde de silence.
*
Pierre Coran ("Jaffabules" - Collection Hachette Jeunesse, 1983)

Déposé par choupinou le 22/11/2017  


Parfois notre lumière s'éteint, puis elle est rallumée par un autre être humain. Chacun de nous doit de sincères remerciements à ceux qui ont ravivé leur flamme.
Albert Schweitzer
***************************************************************
BIEN QUE LES FLEURS SE FANENT
MEURENT ET DISPARAISSENT
LEURS IRREMPLACADE PARFUMS
DEMEURENT TOUJOURS
TOUT COMME C'EST FLEURS ECLATANTES
CEUX QUE NOUS AIMONS
NE MEURT JAMAIS
ILS DEMEURENT AVEC NOUS A JAMAIS
EMPREINTS DANS NOS SOUVENIRS PRECIEUX
ENSEMBLE POUR L'ETERNITE
Je voulais vous dire MERCI,
a vous qui me soutenez de vos gentilles attentions
de vos jolies fleurs,bouquets d'amour,
ils procurent beaucoup de bonheur dans ces instant de tristesse
aussi bien a mes petits anges,qu'a moi,
et nous vont droit au coeur.
Je suis vraiment touchée,par tous ces gestes d'amitié,
qui nous sont adressés si gentiment
Je voulais vous dire MERCI
pour les écrits,poèmes que vous me ,leur laisser ici
alors a tous ceux qui sont là,près de nous,
notre reconnaissance et notre amitié
s'accompagnerons tout simplement
d'un petit mots mais qui représente beaucoup a mon,notre coeur ,
un simple mais majestueux remerciement en ces moment de douleur
MERCI
MERCI,
Pour notre petite Youmi,si peut de temps dans notre vie, 1 mois et 6 jours décédée le 12/11/17 et pour Réglisse lors de son anniversaire d'envol,les petits amours de ma fille pouilledamour.
Pour mon adorable petit Nudji qui me manque énormément et qui est dans mon coeur chaque secondes,chaque minute de ma vie,c'est si dur de vivre sans mon petit bébé d'amour....
Pour notre petit Simba le chien de mon frère,a qui je rends hommage car c'était un gentil petit canichou que j'aimais beaucoup et je lui doit bien ca
TENDRE CALINOUX,AFFECTUEUSES CARESSES ET TENDRESSES POUR VOTRE PETIT ANGE
MERCI DE VOTRE AMITIE ,SOUTIEN
choupinou celibab

Déposé par poutounou le 19/11/2017  

Ne sommes-nous vraiment personne ?
*
Le tombeau de Monsieur Monsieur
*
Dans un silence épais
Monsieur et Monsieur parlent
c'est comme si Personne
avec Rien dialoguait.
*
L'un dit : Quand vient la mort
pour chacun d'entre nous
c'est comme si personne
n'avait jamais été.
Aussitôt disparu
qui vous dit que je fus ?
*
- Monsieur, répond Monsieur,
plus loin que vous j'irai :
aujourd'hui ou jamais
je ne sais si j'étais.
Le temps marche si vite
qu'au moment où je parle
(indicatif-présent)
je ne suis déjà plus
ce que j'étais avant.
Si je parle au passé
ce n'est pas même assez
il faudrait je le sens
l'indicatif-néant.
*
- C'est vrai, reprend Monsieur,
sur ce mode inconnu
je conterai ma vie
notre vie à tous deux :
À nous les souvenirs !
Nous ne sommes pas nés
nous n'avons pas grandi
nous n'avons pas rêvé
nous n'avons pas dormi
nous n'avons pas mangé
nous n'avons pas aimé.
*
Nous ne sommes personne
et rien n'est arrivé.
*
Jean Tardieu ("Monsieur monsieur" Gallimard 1951)

Déposé par Biscuit le 18/11/2017  


Un jour, dans un dernier soupir, tu t’es endormi
Pour ton dernier voyage vers le paradis.
Mes yeux pleins de larmes savaient que c’était fini.
Je voudrais trouver l’étincelle
Celle que j’avais avant que tu partes au ciel
Rejoindre l’éternel.
Alors je ferme les yeux
Pour essayer de te voir encore un peu,
Être juste un instant tous les deux.
Je te vois courir vers moi,
Je te tends mes bras,
Tu te blottis tout contre moi.
Le doux parfum des fleurs
Nous enivre de bonheur.
Je t’aime mon ange de tout mon cœur.
Les pétales de chaque fleur effleurent ma peau,
Toi attentif, tu écoutes mes mots,
Ces mots d’amour qui résonnent en écho,
Tu sembles être à des années-lumière de moi,
Et je t’avoue mon ange que j’ai le mal de toi.
C’est ce que l’on appelle l’amour je crois.
Je me souviens de toi,
Je me souviens quand tu étais près de moi,
Il suffit à présent que je ferme les yeux,
Pour te retrouver dans les cieux,
Dans ce paradis merveilleux des rêves bleus.
Quelle chance le destin m'a donné de te connaître,
Toi si doux, si aimant, si parfait…
Ton souvenir ensoleille mon âme,
Jamais le feu sacré de notre amour ne s'éteindra,
Vivante pour toujours dans mon cœur tu resteras,
Malgré mes soupirs et mes larmes,
Je continuerai d'avancer doucement,
Me remémorant les bons moments,
Pas à pas afin de ne pas glisser
Dans cet abîme de tristesse et de douleur,
En pensant au futur bonheur
Qui un jour viendra,
Le jour du grand passage vers le mystérieux au-delà,
Et enfin nos retrouvailles !!,

Déposé par Biscuit le 15/11/2017  

Un au revoir ne coûte rien
Un adieu augmente mon chagrin
Une larme coule sur ma joue
Et une pensée reste pour toujours
Tu me manques pour la vie et à l’infini
Tu ne le sais pas
Mais je continuerai à penser à toi
Car tu as toujours été là pour moi
C'est vrai que tu n'es plus sur terre
Mais dans mon cœur tu demeures
Je pense à toi, c'est impossible de t'oublier
Je voudrais revenir en arrière
Pour t'empêcher de mourir
Enfin arrêter toute cette tristesse
Et retrouver le petit monde heureux.
Mais je le sais, c'est impossible
Je voudrais juste te retrouver
Et t'embrasser une dernière fois
Te serrer contre moi
Pour sentir ton odeur
Et la graver à jamais dans mon cœur

Déposé par Biscuit le 14/11/2017  

À fréquenter le chat, on ne risque que de s'enrichir.
Nos compagnons les plus parfaits n'ont jamais moins de quatre pattes.
De la confiance mentale, du murmure télépathique
En s'associant avec un chat, on ne fait que prendre le risque d'être plus riche
Le temps passé avec un chat n'est jamais perdu.
Colette

Déposé par Biscuit le 13/11/2017  

Mon âme s'est envolée ,telle une colombe,
Vers ce mystérieux paradis d'Eve et d'Adam.
J'ai suivi cette éblouissante lumière ,pour rentrer dans l'infini,
Alors une paix immense m'a envahie ,la peur, la tristesse,se sont envolées,
Les couleurs des fleurs,des arbres sont intenses,
Les bleus se marient avec les verts,
Les parfums des fleurs m'enivrent,
Telle une liqueur,la douce musique apaise mon âme,
Est ce cela la mort ?
Simplement le passage de la vie à la mort...
Alors oublions la tristesse,fêtons cet événement,
Qu'est la venue dans ce nouveau Monde qu'est le paradis,
Car la vie et la mort nous suivent pas à pas,
Mourir c'est vivre,vivre c'est mourir,
Le tout ne faisant qu'un...
Car rien ne meurt,tout renait, c'est cela l'éternité,
de l' ÉTERNEL...
*******************

Déposé par poutounou le 12/11/2017  

N’importe quoi ! Mais ça fait énormément de bien de rire un peu…et de dire n’importe quoi aussi !!!
*
Il était des petits Anges…
*
Il était des petits Anges,
Pirouette, cacahouète.
Il était des petits Anges,
Qui habitaient de beaux nuages,
Qui habitaient de beaux nuages.
*
Leurs nuages étaient en coton,
Pirouette, cacahouète.
Leurs nuages étaient en coton,
Leurs escaliers en soie dorée,
Leurs escaliers en soie dorée.
*
Le fleuriste y est monté,
Pirouette, cacahouète.
Le fleuriste y est monté,
Et s’est cassé le bout du nez,
Et s’est cassé le bout du nez.
*
Les Anges l’ont raccommodé,
Pirouette, cacahouète.
Les Anges l’ont raccommodé,
Avec du joli fil doré,
Avec du joli fil doré.
*
Mon histoire est terminée,
Pirouette, cacahouète.
Mon histoire est terminée,
Toutous, toutounes, applaudissez,
Toutous, toutounes, applaudissez.

Déposé par Biscuit le 10/11/2017  


Une p'tite pensée ... a méditer ...
Mon chien est toujours là pour moi, il me comprend , me protége ,
m'accepte comme je suis.
Je sais qu'il ne me trahira jamais .
De combien de personnes peut on dire cela au cours d'une vie ?

Déposé par Biscuit le 10/11/2017  


A vous, maîtres sans coeur qui abandonnez sans scrupule un pauvre animal, savez-vous que
nos animaux ont un coeur et qu'ils souffrent ?
Osez vous regarder dans la glace, n'avez-vous aucun remords ? vous êtes des lâches !
Quand cette cruauté envers ces êtres sensibles s'arrêtera-t-elle ?
J'ai tellement de larmes devant cette souffrance animale...,

Déposé par Biscuit le 09/11/2017  


Poème d'un chat
Je suis celui qui t'attend ...
Ta voiture fait un bruit spécial et je la reconnaîtrais entre mille.
Tes pas résonnent de manière magique, c'est une musique pour moi.
Ta voie est le signe le plus évident de mon bonheur, il n'est pas nécessaire de parler : j'entends ta tristesse.
Si je vois ton bonheur, je suis heureux!
Je ne fais pas de différence entre une bonne et une mauvaise odeur, je sais uniquement que ton arôme est le meilleur.
Certaines présences me plaisent, d'autres moins.
Mais ta présence est celle qui émeut mes sens.
Ton réveil, me réveille.
Toi, qui dors à la maison, tu es mon Dieu et moi, je suis le gardien de tes rêves.
Ton regard est un rayon de soleil, lorsque je m'aperçois que tu te réveilles ...
Ses mains sur moi ont la légèreté de la paix.
Et lorsque tu pars, tout est vide à nouveau...
Et moi, je continue à t'attendre, encore et encore ...
J'attends le bruit de ta voiture
Le son de tes pas
De ta voix
J'attends ton humeur toujours lunatique
Ton odeur
Ton repos sous ma vigilance
J'attends tes yeux
Tes mains
Et moi, je suis content ainsi.
Je suis celui qui t'attends
Je suis ton chat

Déposé par Biscuit le 08/11/2017  

On dit que l'absent est oublié avec le temps,
On dit que la douleur se referme avec le temps,
Ceux qui disent ça ne savent rien.
Moi je sais que tu me manqueras toujours,
Que tu seras toujours avec moi, où que j'aille,
Et que tu ne seras pas oublié

Déposé par choupinou le 07/11/2017  

POÈME POUR LA TOUSSAINT,POEME EN CE MOIS DE NOVEMBRE
Je veux écrire de la poésie pour nos petits chiens que l’on a vu mourir
Les morts ne meurent pas, ils vivent au pays des rêves sans plus souffrir
En cette période de La Toussaint,en ce mois de Novembre, ils reviennent sur terre habiter nos souvenirs
Les amours ont pour nous un message : un jour la vie doit finir
Message spirituel en ces temps de La Toussaint pour nos petits coeurs qui manquent à nos vies
Prière de poésie pour nos amours perdus, partis bien trop tôt au pays des rêves
Prière poétique pour un être cher, chaire a notre chaire, dont la vie est en trêve
Mots d’amour en ce jour qui célèbre les morts, où le souvenir à la mort survit
A toi qui as rejoint le Paradis des animaux et des Hommes justes, je veux dédier ce poème
Discours au ciel pour te dire en cette période sainte combien je pense à toi et combien je t’aime
La mort n’est rien quand la vie a été aussi belle, tu vis à travers nos souvenirs de toi
Mourir n’est pas une fin quand la Foi en notre amour te rend si présent sous notre toit
En cette période de Toussaint,en ce mois de Novembre je veux te tenir la patte pour ne plus jamais la lâcher
Tu me manques tellement, je n’ai jamais cessé de t’aimer, un amour pour l’éternité
Je me souviens de tes miaumements qui même dans le désespoir me faisaient espérer
Je me souviens de tes regards et de tes léchouilles, les messages de tes yeux pleins de beauté
Ton décès m’a tellement fait pleurer, je me suis noyé dans des larmes de douleurs
Ton âme est venue me visiter pour me dire de vivre, de ne jamais renoncer au bonheur
Ta mort fut un naufrage, j’ai perdu tous mes repères, j’ai perdu le goût de la douceur
Ta belle âme est venue me visiter pour m’enseigner que tu restes vivant en mon cœur
Texte sur La Toussaint écrit par Hamoudi quelques peu changer pour l'approprier a nos petits anges,, ,

Déposé par Biscuit le 06/11/2017  


Tu es sorti de notre vie comme tu es entré,
Brusquement sans crier garde.
Tu es parti, libéré, ta vie sur cette terre est terminée même
Si ce n'est pas ton choix, mais celui du destin.
Nous laissant derrière toi avec notre chagrin et notre cœur déchiré...
Commence alors pour toi une autre vie, une vie d'ange où tu seras à jamais heureux. Toi petit ange .
Même si tu n'es plus là petit ange , pour nous tu seras une étoile qui brillera à jamais dans notre cœur.,

Déposé par poutounou le 05/11/2017  

Oui, tu vis à l'infini mon Ange...
*
À l'infini
*
Là-haut, tu es. Là-haut quoiqu'il advienne,
ange-soleil d'un miracle à jamais
que rien ne sépare de la pure lumière
ni du souffle ascendant de notre amour promis
*
A une autre altitude, tu es là, hors d'atteinte,
hors du monde où meurent les âmes et les corps.
Tu danses sur l'horizon que je porte en moi
pour abolir l'espace et le temps. Tu vis à l'infini.
*
André Velter ("L'amour extrème, poèmes pour Chantal Mauduit", éditions Gallimard, 2000)

Déposé par Biscuit le 05/11/2017  

CITATION DE BENJAMIN CONSTANT
La douleur réveille en nous,
tantôt ce qu'il y a de plus noble dans notre nature : le courage.
Tantôt ce qu'il y a de plus tendre : la sympathie et la pitié.
Elle nous apprend à lutter pour nous
et pour les autres.

Déposé par Biscuit le 04/11/2017  


Si vous me recueillez ....
Alors que je suis sans foyer ....
Si vous me redonner la santé .....
Alors je ne serais que bonté ....
C'est cette différence qui existe entre l'homme et l'animal .....

Déposé par Biscuit le 03/11/2017  


On ne vit pas sans se dire adieu
On ne vit pas sans souffrir un peu
Sans abandonner pour aller plus loin
Sur son chemin quelque chose ou quelqu'un,

Déposé par Nina42 le 02/11/2017  

La mort laisse une peine que personne ne peut guérir.
L'amour laisse un souvenir que personne ne peut voler.
02 novembre 2017 - Fête des morts

Déposé par poutounou le 01/11/2017  

Celui qui perd sa vie, un jour la retrouvera…
*
Il restera de toi…
*
Il restera de toi ce que tu as donné
Au lieu de le garder dans des coffres rouillés.
Il restera de toi, de ton jardin secret,
Une fleur oubliée qui ne s'est pas fanée.
*
Ce que tu as donné
En d'autres fleurira.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Il restera de toi ce que tu as offert
Entre tes bras ouverts un matin au soleil.
Il restera de toi ce que tu as perdu,
Que tu as attendu plus loin que tes réveils.
*
Ce que tu as souffert
En d'autres revivra.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Il restera de toi une larme tombée,
Un sourire germé sur les yeux de ton cœur.
Il restera de toi ce que tu as semé,
Que tu as partagé aux mendiants du bonheur.
*
Ce que tu as semé
En d'autres germera.
Celui qui perd sa vie
Un jour la retrouvera.
*
Michel Scouarnec
*
En ce jour de Toussaint, je vous souhaite à toutes et tous, chiens, chats, et autres, ainsi qu’aux membres du cimetière virtuel, une bonne tonne de « beaux souvenirs ».

Déposé par Biscuit le 01/11/2017  


Au temps de la Toussaint
Au temps de la Toussaint, quand les cimetières
S’ornent de chrysanthèmes et de bruyère,
Et qu’ainsi joliment embellis, joliment colorés,
Ils donnent à la mort comme un air de gaieté.
Quand auprès des caveaux et des tombes familiales,
Eclairés par la douce lumière automnale,
L’on revient chaque année, prier, se recueillir…
Je suis triste et mon cœur ne cesse de souffrir :
Quelque part tu attends, en lieu insolite,
Esseulé, loin des tiens, sans jamais de visite.
Et pour le souvenir, toi qui aimais les fleurs,
Vois-tu je n’ai rien d’autre à t’offrir que mes pleurs,
Ce modeste bouquet de fleurs, pour t’apporter un peu de douceur…,

Déposé par Biscuit le 31/10/2017  


"Et moi qui ne crois pas, matérialiste,
au ciel promis, au ciel céleste
pour aucun homme quel qu'il soit
pour ce chien ou tout autre chien je crois au ciel,
oui, je crois en un ciel où je n'entrerai pas,
mais où il m'attend lui en agitant la queue
ainsi qu'un éventail
pour qu'à mon arrivée
l'affection m'y accueuille."
PABLO NERUDA - Un chien est mort,

Déposé par poutounou le 29/10/2017  

Et bientôt ce sera l'hiver ! Brrr...
*
Quand l'automne en saison revient
*
Quand l'automne en saison revient,
La forêt met sa robe rousse
Et les glands tombent sur la mousse
Où dansent en rond les lapins.
*
Les souris font de grands festins
Pendant que les champignons poussent.
Ah ! que la vie est douce, douce
Quand l'automne en saison revient.
*
Samivel

Déposé par Biscuit le 28/10/2017  


Une photo ..... et puis ......
Encore un soir
Seul dans ce noir
Avec comme seul espoir
Celui de le revoir
Je voudrais savoir
Même si c'est dérisoire
Si l'on a vécu une belle histoire

Déposé par Biscuit le 26/10/2017  


La plus belle étoile de mon ciel
Je serai restée avec toi jusqu'au bout,
Au bout d'un chemin qui se termine ainsi
En ce jour où s'est arrêté ta vie
Je t'aimerai toujours malgré tout...
Je n'ai pas décidé pour toi,
Mais te voir souffrir n'était pas ce que je voulais
De tout mon amour, j'ai préféré
Laisser partir une partie de moi quand tu l'as voulu !
La plus belle étoile de mon ciel!
Tu vas me manquer...
Lorsque ton souffle s'est arrêté,
Ma main t’a accompagnée
Jusqu'à ce que tes yeux se vident de vie
Que ta lumière s'envole à jamais
Je n'ai que mes yeux pour pleurer comme on dit...
Mais j'ai toujours mon coeur et mes pensées pour t'aimer
Et tu restes la plus belle étoile de mon ciel
Tu étais tant présente dans ma vie,
Qu'aujourd'hui il y a plus qu'un vide!
Même si tout doit continuer,
Tu restes en moi à jamais.
Ta vie est la mienne, même si tu n'es plus là,
Ta présence est toujours en moi...
Et si tu me vois de là-haut, regarde-moi,
Mes yeux te chercheront, avec des larmes pour toi...
La plus belle étoile de mon ciel s'est éteinte
Je marcherai avec ton souvenir,
Même si je ne pourrai plus te dire,
En te prenant bien fort contre moi,
Que je t'aime, plus de mille fois!
Tu vas énormément me manquer,
Mais je continuerai de penser
Au moment où tu étais collée contre moi.
Aujourd'hui, je pleure après toi!
La plus belle étoile de mon ciel, ce sera toujours toi
Tu étais mon chat
Tu étais moi
Toujours là,
Même quand ça n'allait pas
Tu venais contre moi.
Toute à l'heure, je me suis collée une dernière fois à toi
Mes larmes explosent, j'ai tellement de douleur en moi
Du fait que tu ne seras plus jamais là...
Tu sais, je te l'ai dit, je t'aime, tu me manqueras et je t'aimerai
Mais sache à jamais, que jamais, je ne t'oublierai
Adieu...
Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte indélébile!
,

Déposé par Biscuit le 25/10/2017  

« Si vous êtes digne de son affection,
un animal deviendra votre ami, mais jamais votre esclave. »
Théophile Gautier.,

Déposé par Biscuit le 24/10/2017  

J'ai vu un mendiant qui n'avait plus de route ...
En le croisant je m'y retrouve un peu ...
Et puisque ton absence me laisse que des doutes...
Est ce que demain ça ira mieux ...
Je pense toujours à toi .

Déposé par Biscuit le 24/10/2017  

Je pense à toi, lorsque les lueurs du soleil
Brillent dans la mer.
Je pense à toi, lorsque le scintillement de la lune
Se mire dans les sources.
Je te vois, lorsqu’au loin sur le chemin
La poussière se soulève,
Dans la nuit profonde, lorsque sur l’étroit sente
Le voyageur tressaille.
Je t’entends, lorsque des murmures étouffés
La vague monte là-bas.
Dans le paisible bosquet je vais souvent pour écouter
Quand tout se tait.
Je suis auprès de toi, aussi loin sois-tu,
Tu es près de moi.
Le soleil baisse, bientôt brilleront les étoiles.
Ah ! Si tu étais là !
Goethe

Déposé par Biscuit le 22/10/2017  


la méchanceté est comme un boomerang,elle revient toujours à l’expéditeur;

Déposé par poutounou le 22/10/2017  

Il n'y a rien à ajouter : c'est l'homme qui ne va pas sur cette terre, enfin certains "hommes"...
*
Autocritique
*
Qu’est-ce qui ne va pas sur Terre ?
C’est le chat dit la souris
C’est le lion dit la gazelle
C’est le loup dit l’agneau
C’est l’homme dit l’homme.
*
Jean-Pierre Develle

Déposé par Biscuit le 20/10/2017  

Attendre
Un autre destin qui nous rassemble
Attendre
Un geste tendre
Mais comme c'est difficile
Comme le temps paraît long
D'attendre
Un sourire qui sache tout comprendre
Attendre
D'être enfin ensemble
Mais comme c'est difficile
Comme le temps paraît long
D'attendre.

Déposé par Biscuit le 18/10/2017  

Pour la compagne ou le compagnon qui n'est plus
Pour toi qui viens ici pour l'ultime séparation, pour l'ultime hommage à celui ou celle qui t'a donné sa fidélité, son amour, ses joies, sa reconnaissance, et pour lequel ou pour laquelle tu as eu des nuits de veille quand la maladie frappait...
Pour toi qui avais un langage unique pour échanger, pour adoucir, avec celui ou avec celle qui communiquait par un simple battement des paupières, un frémissement du museau, et qui exprimait, qui transmettait tant de messages ineffables, d'un miaulement ou d'un ronron, d'un aboiement particulier, ou qui jappait à ton approche, ou donnait de la voix.
Pour toi qui cheminais avec lui ou avec elle, et qui partageais ses jeux,
Pour toi dont il ou elle était le gardien du logis, Pour toi qui as mille et mille histoires à nous dire sur lui ou sur elle, chien ou chat,
Pour toi dont il ou elle a été le témoin de tant d'évènements familiaux,
Pour toi qui revis à présent la belle histoire d'amour qui vous liait, ne garde au coeur et en ta mémoire que la couleur de ses yeux, et de son pelage, son nom, son image, les heures de complicité, sa force vive, celle d'hier, tout ce que ce compagnon ou cette compagne t'a donné...
Que ta croyance en la survie du souffle qui l'animait soit la plus forte...
Alors ta compagne ou ton compagnon sera présent(e) dans l'invisible qui nous entoure, et tu seras apaisé(e).
Bernard Blancotte
de l'Académie du Languedoc
Paris, le 9 septembre 1988 ,

Déposé par choupinou le 17/10/2017  


tout oeuvre digne de ce nom,un poème,une fleur,une musique,une peinture,une sculpture,une photo,tente de transformer la solitude en ouverture,la souffrance en communion,les cris d'appel en chant,un chant qui raisonne au delà des abîmes creusées par la séparation et la mort
François Chang
merci pour mon petit Bullgum qui me manque tant,tendre caresses a votre petit coeur,ange d'amour
choupinou,

Déposé par Biscuit le 17/10/2017  

On a tous quelqu'un de qui on ne parle jamais.
Quelqu'un qui nous importait tant,
Que même en respirant son nom,
L'âme tremble avec ses souvenirs et ses peines.
(Nikita Gill) ,

Déposé par poutounou le 15/10/2017  

Un déjeuner au Paradis, sauf que nos Anges ne s'ennuient jamais, même le Dimanche...
*
Un déjeuner de fous
*
J’organise aujourd’hui
un déjeuner de fous
une chasse à l’herbe folle
un braconnage de fruits verts.
Nous boirons sous les pommiers
du cidre de la pleine lune,
nous ferons un jardin
des moissons d’amitié
de mots sans trèves
et de soleils givrés.
Et dans ce paysage
de rêveries bruissantes
nous danserons
sur l’ennui des dimanches.
*
Luce Guilbaud ("La petite feuille aux yeux bleus" - Éditions Le farfadet bleu/Le dé bleu, 1998)

Déposé par SESHAT39 le 14/10/2017  

Les Soleils d’Octobre
...........................
Auguste Lacaussade
**
Aux jours où les feuilles jaunissent,
Aux jours où les soleils finissent,
Hélas ! nous voici revenus ;
Le temps n’est plus, ma-bien-aimée,
Où sur la pelouse embaumée
Tu posais tes pieds blancs et nus.
*
L’herbe que la pluie a mouillée
Se traîne frileuse et souillée ;
On n’entend plus de joyeux bruits
Sortir des gazons et des mousses ;
Les châtaigniers aux branches rousses
Laissent au vent tomber leurs fruits.
*
Sur les coteaux aux pentes chauves,
De longs groupes d’arbustes fauves
Dressent leurs rameaux amaigris ;
Dans la forêt qui se dépouille,
Les bois ont des teintes de rouille ;
L’astre est voilé, le ciel est gris.
*
Cependant, sous les vitres closes,
Triste de la chute des roses,
Il n’est pas temps de s’enfermer ;
Toute fleur n’est pas morte encore ;
Un beau jour, une belle aurore
Au ciel, demain, peut s’allumer.
*
La terre, ô ma frileuse amie !
Ne s’est point encore endormie
Du morne sommeil de l’hiver…
Vois ! la lumière est revenue :
Le soleil, entr’ouvrant la nue,
Attiédit les moiteurs de l’air.
*
Sous la lumière molle et sobre
De ces soleils calmes d’octobre,
Par les bois je voudrais errer !
L’automne a de tièdes délices :
Allons sur les derniers calices,
Ensemble, allons les respirer !
*
Je sais dans la forêt prochaine,
Je sais un site au pied du chêne
Où le vent est plus doux qu’ailleurs ;
Où l’eau, qui fuit sous les ramures,
Échange de charmants murmures
Avec l’abeille, avec les fleurs.
*
Dans ce lieu plein d’un charme agreste,
Où pour rêver souvent je reste,
Veux-tu t’asseoir, veux-tu venir ?
Veux-tu, sur les mousses jaunies,
Goûter les pâles harmonies
De la saison qui va finir ?
*
Partons ! et, ma main dans la tienne,
Qu’à mon bras ton bras se soutienne !
Des bois si l’humide vapeur
Te fait frissonner sous ta mante,
Pour réchauffer ta main charmante
Je la poserai sur mon cœur.
*
Et devant l’astre qui décline,
Debout sur la froide colline,
Et ton beau front penché sur moi,
Tu sentiras mille pensées,
Des herbes, des feuilles froissées
Et des bois morts, monter vers toi.
*
Et devant la terne verdure,
Songeant qu’ici-bas rien ne dure,
Que tout passe, fleurs et beaux jours,
A cette nature sans flamme
Tu pourras comparer, jeune âme,
Mon cœur, pour toi brûlant toujours !
*
Mon cœur, foyer toujours le même,
Foyer vivant, foyer qui t’aime,
Que ton regard fait resplendir !
Que les saisons, que les années,
Que l’âpre vent des destinées
Ne pourront jamais refroidir !
*
Et quand, noyés de brume et d’ombre,
Nous descendrons le coteau sombre,
Rayon d’amour, rayon d’espoir,
Un sourire, ô ma bien-aimée !
Jouera sur ta lèvre embaumée
Avec les derniers feux du soir.
**
Auguste Lacaussade, Poèmes et Paysages

Déposé par Biscuit le 14/10/2017  

Mon ami est parti et mon cœur se morcelle
Maudite sois-tu Mort, toi qui prends à tout va
Les âmes et les vies immolées sur l'autel
Des viles vanités dont tu es le légat !
Que serais-je sans toi qui fit mon élégie,
Toi, mon chat discret qui me manque déjà,
Toi qui miaulais, sans fin, les splendeurs de la vie
Contemplant l'Univers avec tes yeux de chat
La matinée se lève en cherchant à tâtons
Ce chat qui rêvait de refaire le monde.
Tous ses miaulements que j'aimais jusqu'à la déraison
Il ne les dira plus et ma peine est profonde
Un ami est parti... Là-haut au paradis
A son dernier soupir, un ange s'est posé
En murmurant, ému : Ton ami est parti
Le voici endormi sous la terre allongé...

Déposé par Biscuit le 14/10/2017  

Allongée,
je suis perdue dans mes pensées.
je pense à toi,
partie loin de moi...
je regarde les étoiles,
comme on le fesait avant
que tu t'en ailles.
le soir, quand il fesait bon,
nous nous installions
sur la terrasse pendant des heures
à contempler ces belles lueurs...
à chaque foi que je vois une étoile filante,
je fait un voeu, un souhait que je désire :
TE RETROUVER TOI QUI ME HANTE
serait mon plus grand désir...
je serais heureuse de te retrouver
après toutes ces années passées
sans toi à mes côtés
pour m'épauler et me guider...
avec toi, j'avais la joie de vivre.
elle est partie avec ton dernier soupir.
je n'aurais jamais cru pouvoir souffrir
autant que ce jour où tu as du partir...

Déposé par SESHAT39 le 13/10/2017  

L'AUTOMNE de Jacques Prévert 🐌 🐌 🍁 😜 😜 😉 😉 🤓 🤓 📔 📔
------------------------------------------------------
Chanson des escargots qui vont à l'enterrement 🐌 🐌 🍁
À l'enterrement d'une feuille morte
Deux escargots s'en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s'en vont dans le soir
Un très beau soir d'automne
Hélas quand ils arrivent
C'est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes ressuscitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voilà le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le coeur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L'autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C'est moi qui vous le dit
Ça noircit le blanc de l'oeil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C'est triste et pas joli
Reprenez vos couleurs
Les couleurs de la vie
Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
À chanter à tue-tête
La vraie chanson vivante
La chanson de l'été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C'est un très joli soir
Un joli soir d'été
Et les deux escargots
S'en retournent chez eux
Ils s'en vont très émus
Ils s'en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un petit peu
Mais là-haut dans le ciel
La Lune veille sur eux. 🌚 😉 😉
😜 😜 😉 😉 🤓 🤓 📔 📔 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🍃 🍃
,

Déposé par Biscuit le 13/10/2017  

Petite âme seule si tu m'entends
Je ne t'ai pas oubliée
Petite âme seule on se comprend
Continue de me parler
Petite âme seule toi tu m'entends
Et je ne t'ai pas oublié
Petite âme seule toi tu comprends
Je ne veux pas t'oublier
Je ne peux pas t'oublier
Je ne sais pas t'oublier
Paroles de "petite âme seule"
Jean-Louis Aubert

Déposé par SESHAT39 le 12/10/2017  

🍃 🍃 🍃 🍁 🍁 🍁 😥 😥 💔 💔 💔 😥 😥 🍁 🍁 🍁 💞 💞 💞
L'AUTOMNE
...................................
Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure !
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
Convient à la douleur et plaît à mes regards !
*
Je suis d'un pas rêveur le sentier solitaire,
J'aime à revoir encor, pour la dernière fois,
Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
Perce à peine à mes pieds l'obscurité des bois !
*
Oui, dans ces jours d'automne où la nature expire,
A ses regards voilés, je trouve plus d'attraits,
C'est l'adieu d'un ami, c'est le dernier sourire
Des lèvres que la mort va fermer pour jamais !
*
Ainsi, prêt à quitter l'horizon de la vie,
Pleurant de mes longs jours l'espoir évanoui,
Je me retourne encore, et d'un regard d'envie
Je contemple ses biens dont je n'ai pas joui !
*
Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,
Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ;
L'air est si parfumé ! la lumière est si pure !
Aux regards d'un mourant le soleil est si beau !
*
Je voudrais maintenant vider jusqu'à la lie
Ce calice mêlé de nectar et de fiel !
Au fond de cette coupe où je buvais la vie,
Peut-être restait-il une goutte de miel ?
*
Peut-être l'avenir me gardait-il encore
Un retour de bonheur dont l'espoir est perdu ?
Peut-être dans la foule, une âme que j'ignore
Aurait compris mon âme, et m'aurait répondu ? ...
*
La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire ;
A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux ;
Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu'elle expire,
S'exhale comme un son triste et mélodieux.
**
Alphonse de LAMARTINE
🍃 🍃 🍃 🍁 🍁 🍁 😥 😥 💔 💔 💔 😥 😥 🍁 🍁 🍁 💞 💞 💞

Déposé par Cyprien le 12/10/2017  

pour un mot reçu,un poème, pour une fleur offerte,pour une main tendue,pour un geste d'amitié,pour toutes ces petites attentions témoignées lors du départ pour le pont de l'arc en ciel,de notre petit Symba d"amour.MERCI
choupinou celibab

Déposé par Biscuit le 12/10/2017  

L'importance du chat dans la vie humaine
Texte d'une communication aux vétérinaires de M. *Jean-Luc Vuillemenot*
Secrétaire général de l’AFIRAC – Paris
(association française d’information et de recherche sur l’animal de compagnie)
*1. Dans le contexte familial*
Le chat intégré à la cellule familiale dispose d’un statut affectif fort dont les contours sont souvent mal posés. Il est un objet d’attachement – à géométrie variable – pour chacun des membres de la famille. Son intégration participe à la mise en place de relations entre les individus dans des registres inhabituels. L’animal sollicite les humains du groupe sur un mode sensoriel particulier et partage avec les enfants des compétences fondamentales. Le chat contribue à la bonne qualité de la vie de la famille et plus généralement des humains qui l’entourent, car il participe à la diminution du niveau de stress et des agressions émotionnelles. Sa présence peut induire des effets bénéfiques sur la santé physique et mentale des différents représentants de la structure familiale.
*Les bénéfices relationnels*
La fugacité et les multiples variations du comportement du chat créent un univers relationnel particulier. Le chat occupe l’espace de vie en des lieux significatifs et à des moments précis, pour le repos, l’alimentation, le jeu et la vigilance. Il plonge ses maîtres dans un monde de sensations qu’il apparaît être le seul à pouvoir proposer parmi tous les animaux de compagnie. Le chat partage cinq compétences – socles – avec l’enfant qui, pour Hubert Montagner, expert reconnu de son développement, permettent de définir, dès la naissance, les « noyaux » initiaux à partir desquels le bébé capte, agglomère, combine et intègre les informations de son monde extérieur : « l’attention visuelle soutenue, l’élan à l’interaction, les comportements affiliatifs, l’organisation structurée et ciblée du geste et l’imitation ». Ces compétences font partie des piliers du développement émotionnel de l’enfant qui ouvre la voie de celui de son intelligence. Le chat agit là comme une passerelle entre l’univers des adultes et celui de l’enfant.
*Les bénéfices de santé*
Au plan de la qualité de vie mais aussi au regard de la santé mentale et physique de l’homme, le chat apporte une contribution qui se traduit par des effets précis. Le fait de l’observer, de jouer avec lui, de le caresser ou de le savoir à proximité et de s’engager à l’assumer engendre un apaisement, une baisse du sentiment de solitude et d’abandon, une décroissance significative et durable de certains paramètres biologiques (pression artérielle), une diminution des signaux faciaux de stress et une amélioration de l’estime de soi. La présence d’un chat auprès d’un individu ou dans une famille diminue les consultations et les prescriptions médicales et entraîne une réduction des dépenses de santé. Il permet de maintenir et de développer les interactions entre les individus à l’intérieur du groupe social, en « lubrifiant » les relations entre voisins, avec les commerçants ou chez le vétérinaire.
*2. Dans une approche institutionnelle*
Le chat peut être présent aux côtés d’un professionnel du secteur médical, social ou éducatif dont le domaine d’expertise s’adresse à une personne en difficulté. L’animal introduit une reconfiguration de la relation entre le bénéficiaire et l’intervenant. La triangulation du rapport qui s’établit bénéficie à l’ouverture d’un espace dans lequel l’expert peut puiser des ressources pour avancer avec le bénéficiaire. Les exemples, toutefois peu nombreux, touchent les domaines de l’éducation, de la psychologie, de la gériatrie, de la médecine spécialisée et de la prise en charge sociale. Le chat est alors en situation d’action partagée avec le professionnel (enseignant, éducateur, médecin, psychologue, kinésithérapeute, etc.).
Le chat peut contribuer à un programme spécifique de soutien auprès d’un groupe de personnes en situation difficile et placées dans une institution. Il est inclus dans un programme à orientation sociale, éducative ou thérapeutique. Cette pratique nécessite une construction rigoureuse et un suivi pertinent.
*Au plan individuel*
Dans le cadre d’un travail individuel, le chat accompagne le protocole pédagogique, social, éducatif, médical, psychologique ou physique mis en place par un intervenant du domaine concerné. Un transfert s’effectue entre le bénéficiaire et le professionnel par l’intermédiaire de l’animal, qui sert de support pour faire émerger la personnalité en difficulté. L’animal n’est jamais substitué à une technique, un traitement médical, un geste ou un savoir-faire.
Il est toujours placé en situation de coaction avec l’intervenant, dans l’intérêt du bénéficiaire. C’est le spécialiste qui détermine le temps, la fréquence, le moment, les conditions et la surveillance du processus d’interactions entre le chat et un bénéficiaire. Les histoires individuelles des personnes inscrites dans cette triade conditionnent le déroulement et le processus progressif de la méthode mise en œuvre. Le chat intervient sans aucune contrainte ; sa liberté de mouvement est un critère d’efficacité. Il doit présenter un comportement stable et équilibré.
*Dans une institution*
Certains chats participent à la vie d’institutions spécialisées. Le chat est alors associé de manière permanente à un établissement et entretient des relations avec les résidents, les équipes médicales, sociales ou éducatives et les visiteurs. Ce chat est à l’image de celui que l’on trouve dans une famille. Son foyer est multiple et son propriétaire légal est l’institution. Un référent principal coordonne sa prise en charge avec une équipe volontaire. Surveillé régulièrement sur le plan sanitaire, le chat présente des garanties de bonne santé et d’équilibre comportemental. Son intervention, dans le cadre d’un programme d’Activité Associant l’Animal (AAA), est une volonté politique de l’institution qui l’assure (au plan de la responsabilité civile), le nourrit et veille à sa bientraitance. Le plan mise en œuvre est validé par la Direction de l’établissement. Les autorités hiérarchiques et de tutelle en sont informées. Des chats mascottes vivent également dans les structures vétérinaires, apportant un réconfort évident aux soignants, aux propriétaires et aux animaux hospitalisés.

Déposé par Biscuit le 12/10/2017  

Un jour, j’ai croisé tes beaux yeux
et je suis tombé amoureuse
je t’ai emporté dans mes bras
jusqu'à la maison, au coin du feu...
Le matin tu me réveille en ronronnant
Le soir tu m’ attends
bien sage et sans bouger.
Puis c'est la fête, tes mirettes
tu bondis,sur mes genoux en quémandant
des jeux, bisous et des câlins .
Il faut remplir ta gamelle
le ventre plein, la vie est belle.
L'hiver tu te chauffe à mes pieds
L'été t’offre de belle herbeverte,le soleil
et le bourdonnement des abeilles
Si je suis triste, tu le sens
tu viens te blottir tout contre moi
pour me montrer ton amour
si forte pour me réconforter.
Je te parle de mes joies, de mes peines,
tes grands yeux profonds comprennent
tu est très espiègle, et dans coup,tu deviens sage.
Pour moi tu est un enfant
même si les coeurs durs ne comprennent pas
l'union secrète qui nous unit
et cette union... c'est pour la vie !!!!
Même quand tu est parti jouer au paradis...
Tu est tatoué dans mon coeur
dans mes sourires et dans mes pleures.
La maladie est venue te chercher comme seule elle peut l'opérer
j'essaie de comprendre sans succès et je ne cesse de te pleurer
Pour toi mon chat mon ange que j’ aime,

Déposé par SESHAT39 le 11/10/2017  

Octobre est doux
......................................................
Albert Samain
**
Octobre est doux. – L’hiver pèlerin s’achemine
Au ciel où la dernière hirondelle s’étonne.
Rêvons… le feu s’allume et la bise chantonne.
Rêvons… le feu s’endort sous sa cendre d’hermine.
*
L’abat-jour transparent de rose s’illumine.
La vitre est noire sous l’averse monotone.
Oh ! le doux « remember » en la chambre d’automne,
Où des trumeaux défunts l’âme se dissémine.
*
La ville est loin. Plus rien qu’un bruit sourd de voitures
Qui meurt, mélancolique, aux plis lourds des tentures…
Formons des rêves fins sur des miniatures.
*
Vers de mauves lointains d’une douceur fanée
Mon âme s’est perdue ; et l’Heure enrubannée
Sonne cent ans à la pendule surannée…
**
Albert Samain, Au jardin de l’infante
🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🌺 🌺 🌺 🌺 🌻 🌻 🌻 🌻 💗 💗 💗 💗 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🌺 🌺 🌺 🌺 🌻 🌻 🌻 🌻 💗 💗 💗 💗
,

Déposé par Biscuit le 11/10/2017  

…Passe ma chance, tournent les vents
Reste l’absence, obstinément.
J’ai beau me dire que c’est comme
ça
Que sans vieillir, on n’oublie pas.
QUOI QUE JE FASSE , OU QUE JE SOIS
RIEN NE T’EFFACE, JE PENSE A TOI….,

Déposé par Biscuit le 08/10/2017  

L 'ANIMAL NE S’ÉLÈVERA PEUT ÊTRE JAMAIS AU NIVEAU DE L'HOMME,MAIS IL NE TOMBERA JAMAIS AUSSI BAS

Déposé par poutounou le 08/10/2017  

Et oui ! C'est quoi la vie ?
*
Le Secret
*
D'où viennent-ils ?
Où vont-ils
Tous ces humains que cherchent-ils ?
*
Il court, il court, le Secret !
Et les hommes lui courent après !
*
Il est passé par ici
Il repassera par là.
*
C'est comment, c'est quoi la vie ?
Bien malin qui le dira !
*
Elle est passée par ici,
Elle repassera par là.
*
Il court, il court, le Secret !
Et les hommes lui courent après !
*
Andrée Chedid ("Fêtes et lubies" - éditions Flammarion - 1973)

Déposé par SESHAT39 le 08/10/2017  

🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🌻 🌻 🌻 🌻 🌻 🌻 💛 💛 💛 💛 💛 💐 💐 💐 🍄 🍄 🍄 🍃 🍃 🍃 🍃 🍃 🍃
RAYONS D'OCTOBRE (IV)
................................................
Nérée Beauchemin
**
Maintenant, plus d’azur clair, plus de tiède haleine,
Plus de concerts dans l’arbre aux lueurs du matin :
L’oeil ne découvre plus les pourpres de la plaine
Ni les flocons moelleux du nuage argentin.
*
Les rayons ont pâli, leurs clartés fugitives
S’éteignent tristement dans les cieux assombris.
La campagne a voilé ses riches perspectives.
L’orme glacé frissonne et pleure ses débris.
*
Adieu soupirs des bois, mélodieuses brises,
Murmure éolien du feuillage agité.
Adieu dernières fleurs que le givre a surprises,
Lambeaux épars du voile étoilé de l’été.
*
Le jour meurt, l’eau s’éplore et la terre agonise.
Les oiseaux partent. Seul, le roitelet, bravant
Froidure et neige, reste, et son cri s’harmonise
Avec le sifflement monotone du vent.
**
Nérée Beauchemin, Les floraisons matutinales
🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🌻 🌻 🌻 🌻 🌻 🌻 💛 💛 💛 💛 💛 💐 💐 💐 🍄 🍄 🍄 🍃 🍃 🍃 🍃 🍃 🍃
🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🌻 🌻 🌻 🌻 🌻 🌻 💛 💛 💛 💛 💛 💐 💐 💐 🍄 🍄 🍄 🍃 🍃 🍃 🍃 🍃 🍃

Déposé par SESHAT39 le 07/10/2017  

🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🍃 🍃 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🍃 🍃
RAYONS D'OCTOBRE (II)
.............................................
Nérée Beauchemin
**
À peine les faucheurs ont engrangé les gerbes
Que déjà les chevaux à l’araire attelés
Sillonnent à travers les chardons et les herbes
La friche où juin fera rouler la mer des blés.
*
Fécondité des champs ! cette glèbe qui fume,
Ce riche et fauve humus, recèle en ses lambeaux
La sève qui nourrit et colore et parfume
Les éternels trésors des futurs renouveaux.
*
Les labours, encadrés de pourpre et d’émeraude,
Estompent le damier des prés aux cent couleurs.
De sillons en sillons, les bouvreuils en maraude
Disputent la becquée aux moineaux querelleurs.
*
Et l’homme, aiguillonnant la bête, marche et marche,
Pousse le coutre. Il chante, et ses refrains plaintifs
Évoquent l’âge où l’on voyait le patriarche
Ouvrir le sol sacré des vallons primitifs.
**
Nérée Beauchemin, Les floraisons matutinales
🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🍃 🍃 🍁 🍁 🍁 🍁 🍁 🍃 🍃 🍃 🍃


L'Album photo contient 10 photos



Poster un message ou bien Déposer une fleur

Identifiez vous

Pour poster un message ou bien une fleurs, vous devez être un membre inscrit

Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       
Poster un message
ou bien Déposer une fleur

Joindre un message court avec une fleur :


Validez