Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de CHOUPINETTE a été vue  1 956  fois.
1 956 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
CHOUPINETTE

Il est né le:--/11/2008
Il nous a quittés le:--/03/2009
 

Aucune fleur

aucune bougie


aucun vote
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à CHOUPINETTE

Ma petite chérie,

Tu viens de Moldavie, comme Maman Eternité, et tes bourreaux t'ont enlevé la vie alors que tu n'étais qu'un tout petit bébé en même temps que Chivanne et mon petit Hans...

Nous te demandons pardon de n'avoir pas pu te faire venir en France alors que nous avions des adoptants pour toi mais, à cause des problèmes de ton pays, nous n'avons pu le faire...

Nous nous reprocherons toute notre vie de t'avoir laissée là bas et j'espère que, de Là Haut, tu nous as pardonné car nous savons que tu n'étais qu'amour et que tu ne demandais qu'à être aimée.

Mon amour, tu as retrouvé Maman Eternité qui te protège ainsi que toutes les pauvres petites victimes de ton pays.

Là Haut, plus de souffrance, plus de misère, plus de maltraitance... Il n'y a qu'amour, jeu et bonheur.

Nous te faisons de gros gros bisous sur ton petit nez et chaque soir, nous regardons vos étoiles briller dans le ciel.

Nous t'aimons, ma petite chérie...

Si vous voulez nous aider dans notre combat, allez sur notre forum : nous avons 60 petits loulous qui attendent un parrainage ou une adoption, tous rescapés de la tuerie qui a couté la vie à notre petit amour de Choupinette...

http://archeternite.forumactif.net/forum.htm




0 bougie

1 message

Déposé par Annie le 28/09/2009  
Je vais aller sur le forum, je ne peux malheureusement pas adopter mais je vais voir en quoi consiste le parrainage.
Amitiés à ta marraine et douces caresses à toi pauvre bébé.



Retourner en haut