Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Hamilton a été vue  40 285  fois.
40 285 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Hamilton
YORKSHIRE-TERRIER
Il est né le:18/03/1992
Il nous a quittés le:12/03/2006
 

aucune bougie


8 personnes aiment cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Hamilton

- 12.03.2024 -
18 ans ont passé, j'ai tant de mal à l'admettre.
Tu me manques tellement physiquement, mais tu es toujours là, si présent dans mon coeur

Jour après jour, il faut l’admettre,
Voir disparaître ceux qu’on aime,
C’est ce qui fait vieillir trop tôt.
Au paradis des chiens peut-être,
Ton petit museau à la fenêtre,
Tu m'accueilleras bientôt.
Au triple galop caracole,
Je vois tes pattes qui s’envolent,
Chevauchant l’herbe et les nuées.
Le vent siffle dans ton doux pelage.
Cours, vole mon petit loup sauvage,
Comme au temps des heureuses années.

---------------------------------------------------------------------
- 12.03.23 -
Mon rêve était que tu reste à mes côtés
Pour toute la vie. Hélas ce ne fut guère réalisé,
Pourquoi m’as tu été arraché si brusquement.
Je me pose cette question incessamment,
tu m a donné tant de joie, de bonheur et d'amour.
Je le garderais en mémoire pour toujours,
Maintenant si j'avais un souhait à formuler,
Et que je garde au plus profond de moi depuis une éternité,
Ce serait de pouvoir enfin te retrouver
Pour enfin te reprendre dans mes bras
Et de te voir me regarder
Avec tes yeux remplis de douceur et d'amour
Comme jamais personne ne m'a regardé
Et ne me regardera jamais plus.
Je t aime de tout mon cœur mon petit ange
Tu me manques terriblement.
Je t envoie mille bisous d'amour.,

------------------------------------------------------------
La langue du chien
*
On ne supporte qu'à moitié
Le poids des misères humaines,
Quand le ciel accorde à nos peines
Les tendres soins de l'amitié.
Près de ce chien voyez son maître :
Blessé par le poignard d'un traître,
Dans sa douleur comme il sourit
À l'infatigable tendresse
De la langue qui le caresse
Et tout à la fois le guérit !
Antoine-Vincent Arnault (déposé par Choupinou)
-----------------------------

12.03.22 - A mon ange.
Mon chien,
Sans toi je ne suis rien.
Mon meilleur ami,
Que j’aimais à la folie,
Tu seras toujours dans mon cœur.
Car tu as fait tout mon bonheur.
Malgré la mort,
Pour moi, tu resteras mon trésor.
Tu m’as envoûté,
Depuis que tu es parti tout est déchiré.
La page est trop dure, trop lourde et je ne peux la tourner.
Tu étais tellement beau,
Que pour rien au monde je ne pourrais t’oublier.
Tu ne méritais pas de monter si tôt là haut,
Je t’aime mon chien.
(Ovanek)

Merci à celles et ceux qui ont également en ce jour une pensée pour toi.
--------------------------------------------------------------------

12.03.21 Pour toi mon ange. Il y a 15 ans, tu nous quittais. Le temps s'écoule et moi, je suis encore là. Ta présence, même si elle n'est plus palpable, est toujours aussi forte dans mon coeur et mon esprit. Mon espoir est que, lorsque mon tour viendra, nous puissions nous retrouver. S'il te plaît, ne m'oublie pas, attends moi.

LA PERTE DE SON CHIEN
Il n'y a rien de plus dur
C'est un cri du cœur
C'est une profonde douleur
C'est un sentiment indescriptible
Une souffrance indélébile
Un manque irremplaçable
Un souvenir ineffaçable
Un froid glacé
Une âme déchirée
Meurtrie par une absence
Plus rien n'a de sens
Mais il faut continuer
Continuer pour l'être aimé
Pour l'être tant pleuré
Pour lui dont le cœur s'est arrêté
Car quand arrivera le rendez-vous
Il doit être fier de vous
Protège ceux qui t'ont aimé du haut du paradis,
Jusqu'à ce que nous soyons réunis!
Que ton repos, mon Hamilton , soit aussi doux que les ailes d'un ange,
Dans ce ciel immense ou les âmes dansent !

Merci à celles et ceux qui ont également en ce jour une pensée pour toi.
--------------------------------------------------------------------

12.03.2020 - Mon Hamilton, ma petite truffe adorée, aujourd'hui, plus encore que tous les autres jours, tu es présent dans mon coeur et mes pensées. Je n'étais pas « ton maître », car tu étais mon ami. Tu n'étais pas « mon » chien, tu étais mon copain, celui que je regrette, trouvant moche la vie qui désunit trop tôt ceux qui s'aiment trop bien.
Même si tu n'es plus là, je pense toujours à toi. Même si je ne te vois pas, tu restes tout près de moi ..

Je pense fort à toi.
Quand j’ai du vague à l’âme
Et que ma joie s’en va,
Tout en moi te réclame
Je pense fort à toi.

Lorsque le gris du ciel
Déteint sur mes idées,
Pour recevoir l’arc-en-ciel
Vers toi vont mes pensées.
S’il pleut dans mon cœur
Et que je broie du noir,
Quand demain me fait peur
Te rêver, c’est l’espoir.

Alors je t’imagine,
Te voilà devant moi.
D’un coup tout s’illumine.
Que j’ai de la chance
De penser fort à toi.

Merci à celles et ceux qui ont également en ce jour une pensée pour toi.

-----------------------------------------------------

12.03.2019. Ma douce truffe, petit être d'exception, ta fidélité, ta tendresse, ta gaieté me manquent cruellement. tu es toujours dans mon cœur et mes pensées.

ENCORE UNE ANNEE PASSEE SANS TOI
. Une autre bougie s'ajoute,
Les années passent,
Mais n'ont pas de prise sur toi.
Prends bien soin de toi la haut.
Tu peux vivre ce nouvel anniversaire sans crainte...
Je ne t'oublie pas, tu seras toujours dans mon coeur,
Je t'aimerai toujours.

Merci infiniment pour ces fleurs et bougies
--------------------------------------------
12.03.2018. Quel bonheur de voir ta page aussi fleurie grâce à de gentilles attentions. Cela atténue un peu la peine ravivée par cette date douloureuse. Tu es toujours aussi présent dans mon coeur et mes pensées.
Mille mercis à toutes et tous.
----------------------------------
12.03.2017. Rien n'a changé et rien ne changera dans mon esprit et mon cœur. Je ne peux t'oublier. Sois en paix ma douce truffe.

Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis". (Victor Hugo)

Merci à toutes et tous pour vos pensées
-----------------------------------
12.03.2016. 10 ans.10 ans de ton absence. En repensant à l’âge que tu avais lors de ton départ, mais moi avec maintenant 10 années de plus, j’imagine ce que seraient nos promenades, nos jeux, nos câlins. Petit être de douceur et de tendresse, mon Mimi, tu me manques.

Quoi que je fasse, où que je sois,
Rien ne t'efface, je pense à toi. (J.J. Goldman)

Merci à toutes et tous pour vos gentilles attentions
----------------------------
12.03.2015. Le temps s'écoule inexorablement. La douleur de ton absence hante toujours aussi fort mon coeur, mais ta présence dans mes plus beaux souvenirs est éternelle. Je t'aime mon petit ange.
Merci à celles et ceux qui viennent te voir.
----------------------------
12.03.2014 - Que de chagrin, mon ange. Tu es toujours aussi présent dans mon coeur.

"Pas assez de mots pour décrire l'Amour que tu m'as apporté
Pas assez de force pour dire à quel point je t'ai pleuré
Pas assez de rêves pour graver toutes les images que tu m'as laissé
Mais assez de mémoire pour te dire que jamais je ne t'oublierai".

Merci à tous les visiteurs qui ont eu une pensée pour Hamilton.
----------------------------
12.03.2013 - Ma douce truffe, aujourd'hui je n'ai pas de mots. Le chagrin est trop fort. Je ne peux me faire à ton absence. STP viens me voir dans mon sommeil.
Merci à celles et ceux qui ont une pensée pour toi.
----------------------------
12.03.2012 - Ma petite truffe, en cette date autrefois tant redoutée et maintenant détestée, pour surmonter ce vide créé par ton absence, je préfère me souvenir d'anecdotes et de moments merveilleux qui ont constitué notre histoire d'amour. Je me rappelle ainsi du premier jour de ton arrivée dans ce qui devenait ton foyer et de la première nuit qui a suivi. J'avais expliqué à ta petite maîtresse qu'un petit animal, tout comme un enfant, doit acquérir une certaine discipline, et qu'il n'était pas forcément nécessaire de l'autoriser à monter à l'étage. Ton petit panier a donc été installé dans le salon. Mais tu as rapidement commencé à pleurer ta solitude, l'absence de l'odeur et de la chaleur de ta maman et des frères et soeurs de la portée. C'était déchirant. Fort de la règle édictée, je n'ai pas cédé. Tu n'es pas monté… c'est moi qui suis descendu… et j'ai passé la nuit à tes côtés sur le canapé. Dès lors, j'avais "perdu". J'ai moi même installé ton panier au pied de notre lit pour la nuit suivante…et les quatorze années qui venaient.

Pour toi aussi, ce petit poème, trouvé sur le site, reflet exact des sentiments des "maîtres" à leurs compagnons disparus :

"J’ai beau me dire que c’est la vie,
Que fatigué, à 14 ans tu es parti
J’ai beau me dire que c’est comme ça,
Qu’au terme de ton voyage tu étais las.
J’ai beau me dire que tu fus heureux,
Que tu avais de quoi faire des envieux,
Oui j’ai beau me dire tout cela,
La réalité, elle, est bien là.
Sous notre toit tu n’es plus là,
Dans notre espace il manque de toi.
Ta place, même si le vide s’en est accaparé
Dans nos cœurs, mon chien, elle restera à jamais."
---------------------------------------------------------------------
12.03.2011. Une année de plus s'est écoulée depuis ton départ. Mon " Mimi ", mon "petit prince", mon "petit cheval", mon "bisounours", mon "chouchou", ma "truffe", mon "pépère". Autant de surnoms affectueux que je te donnais en fonction du temps écoulé et des circonstances. Mais toujours avec un dénominateur commun, l'adjectif possessif précédant le surnom, car je te considérais égoïstement comme "mon" chien. Cela t'était bien égal, seules les intonations employées captaient ton attention, ton regard devenait interrogateur avant d'indiquer l'affection que tu nous portais, ou la joie que tu éprouvais, en l'associant rapidement à un comportement démonstratif de tes sentiments.

Initialement tu as été offert par l'un des grand'pères à notre fille cadette, adolescente, pour soulager les angoisses et les douleurs d'une lourde opération chirurgicale. Véritable petite peluche animée, tu t'es merveilleusement acquitté de cette mission. Et puis, comme certainement dans beaucoup de familles, le temps passant, une évidence s'est imposée : tu avais l'affection de tous, mais les repas étaient dévolus à ta maîtresse et les promenades étaient de mon ressort. De sorte que ta "petite maîtresse" est passée au second plan, occupée qu'elle était par ses études et son entrée dans la vie professionnelle qui l'ont éloignée du domicile familial. Dès lors, il était hors de question pour moi que tu quittes notre foyer, surtout pour rester seul en journée dans un appartement. Et tu es devenu tout naturellement notre dernier enfant, prenant de plus en plus de place dans la maison et dans nos cœurs. Ta présence n'était que bonheur, joie, fous rires, complicité et moments de tendresse. Toutes ces années et leur cortège d'évènements se rapportant à toi sont gravés dans ma mémoire.

Maintenant, je viens te voir tous les jours, en profitant pour saluer tous les petits amis qui t'ont accueilli ou te rejoignent. Mais le vide que tu as laissé n'est que chagrin. Ton absence est une blessure qui ne se refermera pas.
Je t'aime mon Mimi, mon petit prince, mon petit cheval, mon bisounours, mon chouchou, ma truffe, mon pépère…
----------------
12.03.2010 - 4 ans que tu es parti. 4 ans déjà. Et la douleur est toujours aussi forte. Pas une journée ne s'écoule sans pensée pour toi. Tu es toujours présent partout et tout le temps. Depuis ton départ,ton petit manteau d'hiver est toujours accroché dans l'entrée. Ton collier est devenu mon bracelet. Ton petit tube d'identification, contenant une mèche de tes poils, est suspendu à mes clés. Tu as été un compagnon d'exception. Nous avons tant partagé. Là où tu es, avec tes petits amis, sois heureux et ne m'oublie pas. Attends-moi, chaque jour passé me rapproche davantage de toi.
----------
20.05.2009 - Compagnon de notre vie, tu nous a accompagnés avec amour et fidélité pendant presque 14 ans dans les jours les meilleurs et les moins bons. Le vide que tu as laissé est immense.
Hamilton est le quatrième et dernier des compagnons canins qui auront marqué ma vie d'enfant d'abord, d'adulte ensuite. Je ne l'oublierai jamais.




0 bougie

21 Fleurs
Déposé par gervais
Déposé par gervais
tendres pensees
Déposé par Evalain
Déposé par Evalain
Tendres câlins, mon doux petit museau
Déposé par Rebelwriter
Déposé par Rebelwriter
Je t'envoie mes plus affectueuses pensées
Déposé par Evalain
Déposé par Evalain
Tendres câlins, mon doux petit museau
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par Evalain
Déposé par Evalain
Tendres câlins, mon doux petit museau
Déposé par larry
Déposé par larry
Merci pour notre Larry , douces caresses à vos anges ♥️♥️♥️
Déposé par Evalain
Déposé par Evalain
Tendres câlins, mon doux petit museau
Déposé par ourson
Déposé par ourson
Déposé par ourson
Déposé par ourson
Déposé par ourson
Déposé par ourson



236 messages

Déposé par poutounou le 28/02/2024  
Cette « petite lumière » vient de nos Anges chéris…pour nous apporter un peu de joie… !!!
*
Une petite lumière
*
Qu'est-ce qui ne va pas ce soir ?
T'as l'air abandonné ?
Tu broies encore du noir,
Pourquoi te chagriner ?
*
Cherche dans l' Univers
Espère et tu verras :
Une toute petite lumière,
Qui vient et grandira,
*
De sa flamme invisible
Elle réchauffera ton coeur
Apportant dans ta vie :
Un peu de sa chaleur.
*
Ignore les gens avides qui vivent dans les nuages
Et regarde le soleil qui t'invite au voyage
Pour les yeux d'une biche tu changeras ton destin,
En voyant le printemps fleurir sur ton chemin...
*
Alors encore une fois, tu oseras dire : je t'aime
Et tu trouveras la force qui résout les problèmes
Même si tu as mille raisons de pleurer sur toi-même,
N'oublie pas que les autres ont aussi de la peine
*
Et qu'ils cherchent comme toi :
Cette petite lumière,
Qui vient d'un Univers
Où seul l'amour est LOI !
*
Garde bien cette étincelle,
Au fond de ta mémoire
Il suffira d'y croire.
Pour voir la vie plus belle
*
(Jean-Claude Brinette)

Déposé par poutounou le 21/01/2024  
Très jolie chanson de Jean-Louis Aubert dédiée à nos tendres Anges...
*
Il manque un temps à ma vie
Il manque un temps, j'ai compris
Il me manque toi
Mon alter ego
*
Tu es parti mon ami
Tu m'as laissé seul ici
Mais partout tu me suis
Mon alter ego
*
Où tu es
J'irai te chercher
Où tu vis
Je saurai te trouver
Où tu te caches
Laisse-moi deviner
*
Dans mon coeur rien ne change
T'es toujours là, mon ange
*
Il manque ton rire à l'ennui
Il manque ta flamme à ma nuit
C'est pas du « je »
Mon alter ego
*
Où tu es
J'irai te chercher
Où tu vis
Je saurai te trouver
Où tu te caches
Laisse-moi deviner
T'es sûrement baie des anges
Sûrement là-bas, mon ange
Sûrement là-bas
Sûrement là-bas
*
Où tu es
J'irai te chercher
Où tu vis
Je saurai te trouver
Où que tu sois
Je voudrais que tu saches
Dans mon coeur rien ne change
T'es toujours là, mon ange
*
Il manque un temps à ma vie
Il manque ton rire, je m'ennuie
Il me manque toi, mon ami

Déposé par poutounou le 17/01/2024  
Que c'est joliment dit ! "Ton absence est entrée chez moi..."
*
Ton Absence
*
Yves Duteil
*
Comme une bouffée de chagrin
Ton "visage" ne me dit plus rien
Je t'appelle et tu ne viens pas
Ton absence est entrée chez moi
*
C'est un grand vide au fond de moi
Tout ce bonheur qui n'est plus là
Si tu savais quand il est tard
Comme je m'ennuie de ton "regard"
*
C'est le revers de ton amour
La vie qui pèse un peu plus lourd
Comme une marée de silence
Qui prend ta place et qui s'avance
*
Je dors blotti dans ton "sourire"
Entre le passé, l'avenir
Et le présent qui me retient
De te rejoindre un beau matin
*
Dans ce voyage sans retour
Je t'ai offert tout mon amour
Même en s'usant l'âme et le corps
On peut aimer bien plus encore
*
Bien sûr, là-haut de quelque part
Tu dois m'entendre ou bien me voir
Mais se « parler » c'était plus tendre
On pouvait encore se comprendre
*
Je suis resté sur le chemin
Avec ma vie entre les mains
À ne plus savoir comment faire
Pour avancer vers la lumière
*
Il ne me reste au long des jours
En souvenir de ton amour
Que cette fleur qui s'épanouit sur le silence...
Ton absence...

Déposé par poutounou le 07/01/2024  
Il est vrai qu’avec nos « trésors », nous vivons si beau, si fort, que nous en oublions le temps qui passe… Hélas !
*
Extrait de la chanson « Encore un soir » de Céline Dion
*
Quand on vit trop beau, trop fort, on en oublie le temps qui passe
Comme on perd un peu le nord au milieu de trop vastes espaces
À peine le temps de s'y faire, à peine on doit laisser la place
Oh si je pouvais
*
Encore un soir, encore une heure
Encore une larme de bonheur
Une faveur, comme une fleur
Un souffle, une erreur
Un peu de nous, un rien de tout
Pour tout se dire encore ou bien se taire en regards
Juste un report, à peine encore, même s'il est tard
*
Y en a tant qui tuent le temps, tant et tant qui le perdent ou le passent
Tant qui se mentent, inventent en les rêvant des instants de grâce
Oh je donne ma place au paradis, si l'on m'oublie sur Terre
Encore hier
*
Encore un soir, encore une heure
Encore une larme de bonheur
Une faveur, comme une fleur
Un souffle, une erreur
Un peu de nous, un rien du tout
Pour tout se dire encore ou bien se taire en regards
Juste un report, à peine encore, je sais, il est tard

Déposé par poutounou le 03/01/2024  
Ta Main ou ta patte (extrait)
*
Tu sais que j'ai du mal,
Encore à parler de toi,
Il parait que c'est normal,
Il n'y a pas de règles dans ces jeux là.
*
Tu sais j'ai la voix qui se serre
Quand je te croise dans les photos,
Tu sais j'ai le cœur qui se perd,
Je crois qu'il te pense un peu trop.
*
C'est comme ça,
C'est comme ça.
*
J'aurais aimé tenir ta patte,
Un peu plus longtemps...
J'aurais aimé tenir ta patte,
Un peu plus longtemps...
J'aurais aimé que mon chagrin,
Ne dure qu'un instant.
Et tu sais j'espère au moins,
Que tu m'entends.
Que tu m'attends...
*
Grégoire

Déposé par poutounou le 20/12/2023  
Très jolie chanson/poème d’Yves Duteil
*
Jusqu’où va notre amour pour nos anges ?
*
Jusqu’où je t’aime…
*
Si jamais tu me demandes jusqu'où je t'aime
S'il fallait que je te dise tout mon amour
Même en ouvrant les bras, ça ne suffirait pas
Moi, mon amour pour toi, je crois bien qu'il va
*
Jusqu'au bout du monde et de la mer
Et du soleil et jusqu'au bout des étoiles
Au-delà du fond des galaxies, dans l'infini de l'univers sidéral
Aussi loin que porte le regard de mon cœur
Jusqu'au bout du ciel et jusqu'au fond du bonheur, je t'aime aussi loin
*
Moi, voilà comment je t'aime et c'est pour toujours
Ça s'écrit dans mon cœur même, jour après jour
Pour en prendre la mesure sans se tromper
Il faudrait un cadran, si beau, si gros, si grand
Que rien qu'en le posant, il irait sûrement
*
Jusqu'au bout du monde et de la mer
Et du soleil et jusqu'au bout des étoiles
Au-delà du fond des galaxies, dans l'infini de l'univers sidéral
Jusqu'à des frontières dont tu n'as jamais rêvé
Au-delà des heures et jusqu'à l'éternité, je t'aime aussi loin
*
Jusqu'au bout du monde et de la mer
Et du soleil et jusqu'au bout des étoiles
Au-delà du fond des galaxies, dans l'infini de l'univers sidéral
Jusqu'au cœur des glaces et jusqu'au fond du désert
Jusqu'au bout du ciel et dans un autre univers, je t'aime aussi loin
*
Si jamais tu me demandes jusqu'où je t'aime, je t'aime aussi loin
Je t’aime aussi loin…

Déposé par poutounou le 05/11/2023  
Une odeur, un geste, une musique, un endroit, et tu es là, auprès de moi… !!!
*
QU'UN VOILE
*
Il n'y a qu'un voile,
qu'un voile qui nous sépare.
Il y a un souffle qui nous unit, celui des âmes,
si doux, si fin, si persistant,
"Je suis là, au-delà du savoir, du visible, de l'audible" dit la voix.
"Il n'y a que ce voile qui nous sépare
et tu me sens parfois".
Une odeur, un geste, une musique, un endroit,
et je suis là, auprès de toi ;
tu m'entends rire, discourir de ce qui était.
Désormais c'est un trésor au fond de toi.
Il n'y a qu'un voile si fin pourtant si infranchissable,
impénétrable car nul ne sait ce qui est au-delà.
Nul ne doit savoir,
on n'en revient pas,
c'est l'éblouissant interdit.
Mais, pour les cœurs, la frontière n'existe pas,
l'amour brûle ce voile si tenu et retrouve le feu de l'éternel.
L'amour ne craint l'éblouissement mais s'en nourrit constamment.

Déposé par poutounou le 13/08/2023  
Que c’est bon d’avoir un chien pour Ami… !!!
*
L’Ami du voyage
*
Nous avons d’un seul cœur entrepris un voyage ;
C’était encore hier, à peine rencontrés.
Une voix nous souffla : « Tous deux, vous partirez
Ensemble partager la joie d’un seul sillage… ».
*
L’amitié nous porta vers d’inconnus rivages
Sur des flots incertains maintes fois chavirés.
Si nous voguions parfois, opposant nos beauprés,
Au port se retrouvaient nos mats au fil de l’âge.
*
Nos vies s’entrecroisaient aux sources de l’humain
S’attendant l’une l’autre à l’angle d’un chemin
Pour s’offrir tour à tour le miroir de soi-même.
*
Puis un funeste jour il ne resta qu’un seul…
Mais la voix de jadis lui dit : « Ton ami t’aime
Aujourd’hui comme hier. Ignore le linceul ! »
*
Jean-Charles Dorge, Variations sur le thème de l’amitié, 2013

Déposé par Rafiarock le 06/07/2023  
Good evening. I was absent for a long time because I was hospitalized in the intensive care unit for infectious endocarditis. According to the doctors, it's a bacterial infection that I may have contracted in UKRAINE. I'm still being treated with infusions. With all my FRIENDSHIP. Addy

Déposé par poutounou le 05/07/2023  
Oh oui, rêvons !!! Rêvons de nos Anges...!!!
*
L'Important
*
- C'est quoi, l'Important ?
- L'Important, c'est d'accrocher des rires
Aux branches sèches de la vie…
*
- C'est quoi, la Vie ?
- La Vie, c'est chercher son étoile
Dans le fouillis du ciel…
*
- C'est quoi, le Ciel ?
- Le Ciel, c'est ce qu'on ne peut voir
Qu'en fermant les yeux…
*
- C'est quoi, les Yeux ?
- Les Yeux, ce sont des forges vives
où s'embrasent les rêves…
*
- C'est quoi, les Rêves ?
- Les Rêves….
*
C'est ce qui est important…
*
Robert Gélis ("En faisant des galipoètes" - Anthologie de Poche - Éditions Magnard, 1983)

Déposé par poutounou le 18/06/2023  
Te voilà devant moi. D’un coup tout s’illumine… !!!
*
Te rêver c’est l’espoir.
*
Je pense fort à toi
Quand j’ai du vague à l’âme
Et que ma joie s’en va,
Tout en moi te réclame
Je pense fort à toi.
*
Lorsque le gris du ciel
Déteint sur mes idées,
Pour recevoir l’arc-en-ciel
Vers toi vont mes pensées.
S’il pleure dans mon cœur
Et que je broie du noir,
Quand demain me fait peur
Te rêver c’est l’espoir.
*
Alors je t’imagine :
Te voilà devant moi.
D’un coup tout s’illumine…
Que j’ai de la chance
De penser fort à toi.

Déposé par poutounou le 07/05/2023  
Quel triste mot que celui-ci : Adieu ! Nous l’avons prononcé lorsque vous êtes partis tout là-haut, vous nos si tendres Amours… !!! Mais peut-être n’est-ce qu’un « Au revoir » ! Qui sait ???
*
Adieu
*
Poète : Alphonse de Lamartine (1790-1869)
*
Recueil : Nouvelles méditations poétiques (1823).
*
Adieu ! mot qu'une larme humecte sur la lèvre ;
Mot qui finit la joie et qui tranche l'amour ;
Mot par qui le départ de délices nous sèvre ;
Mot que l'éternité doit effacer un jour !
*
Adieu !.... Je t'ai souvent prononcé dans ma vie,
Sans comprendre, en quittant les êtres que j'aimais,
Ce que tu contenais de tristesse et de lie,
Quand l'homme dit : "Retour !" et que Dieu dit : "Jamais !"
*
Mais aujourd'hui je sens que ma bouche prononce
Le mot qui contient tout, puisqu'il est plein de toi,
Qui tombe dans l'abîme, et qui n'a pour réponse
Que l'éternel silence entre une image et moi !
*
Et cependant mon coeur redit à chaque haleine
Ce mot qu'un sourd sanglot entrecoupe au milieu,
Comme si tous les sons dont la nature est pleine
N'avaient pour sens unique, hélas ! qu'un grand adieu !
*
Alphonse de Lamartine.

Déposé par poutounou le 03/05/2023  
Que c’est beau : « je vous dirai : « bienvenue chez nous… » ! A bientôt peut-être chers petits cœurs…
*
Quand je partirai
*
Maintenant que je suis parti, laissez-moi aller
Même s’il me restait encore des choses à voir et à faire.
Ma route ne s’arrête pas ici.
Ne vous attachez pas à moi à travers vos larmes.
Soyez heureux de toutes les années passées ensemble. Je vous ai donné mon amour,
Et vous pouvez seulement deviner combien de bonheur vous m’avez apporté.
Je vous remercie pour l’amour que vous m’avez témoigné
Mais il est temps maintenant que je poursuive ma route.
Pleurez-moi quelques temps, si pleurer il vous faut.
Et ensuite, laissez votre peine se transformer en joie car c’est pour un moment seulement que nous nous séparons
Bénissez donc les souvenirs qui sont dans votre cœur.
Je ne serai pas très loin, car la vie se poursuit
Si vous avez besoin de moi, appelez-moi, je viendrai
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai près de vous.
Et si vous écoutez avec votre cœur,
Vous percevrez tout mon amour autour de vous dans sa douceur et sa clarté.
Et puis, quand vous viendrez à votre tour par ici,
Je vous accueillerai avec le sourire
Et je vous dirai: « bienvenue chez nous».
*
Poème Hawaïen

Déposé par poutounou le 30/04/2023  
De Gaulle disait : « la vieillesse est un naufrage » et il avait bien raison… !!! Ne t’en fais pas, petit chien, nous aussi sentons le poids des années… !!! Que c’est bon de vieillir ensemble…Ce serait mieux si le Bon Dieu vous rajoutait quelques années de vie supplémentaires…Amen !
*
Le petit chien
*
Je suis un petit chien
Mais j’ai déjà quinze ans.
Si je présente bien,
Mon âge, je le sens.
*
Mon cœur est fatigué,
J’ai des douleurs partout,
Ma vue a bien baissé,
Je n’entends plus du tout.
*
J’aimais bien la montagne
Quand j’étais casse-cou.
Le vertige me gagne,
Je fatigue beaucoup.
*
Je vais plus doucement
Et je marche très peu.
Je dors bien plus longtemps,
J’ai caché tous mes jeux.
*
Quand une chienne passe,
Je redeviens fringant,
Je fais preuve d’audace,
Je me sens élégant.
*
Mais dès qu’elle est partie,
Je retrouve mon âge
Et mon dos s’arrondit :
Ce n’était qu’un mirage.
*
Mes maîtres m’aiment autant
Que quand j’étais petit.
Ils me disent souvent
Que j’ai changé leur vie
*.
La mienne aura été
Faite de grandes joies,
J’aurai été choyé,
J’aurai été un roi.
*
Quand il faudra partir,
Je ne gémirai pas.
Je voudrais m’endormir
Blotti entre leurs bras.
*
Madeleine Reynaud

Déposé par choupinou le 13/04/2023  
Vivre et Croire
Vivre et croire ,c'est d'accepter que la vie contient la mort,
et que la mort contient la vie.
C'est savoir au plus profond de soi, qu'en fait, rien ne meurt jamais,
Il n'y a pas de mort, il n'y a sue des métamorphoses.
Tu ne nous a pas quittés....
mais tu t'en ai allé au Pays de la Vie...
Là ou les les fleurs plus jamais ne fanent,
là ou le temps, ne sait plus rien de nous, ignorant les rides et les soirs,
là ou c'est toujours matin, là ou c'est serein.
Tu as quitté nos ombres, nos douleurs et notre peine.
Tu as pris de l'avance, au Pays de la Vie.
là ou la souffrance, n'est plus, là ou la maladie s'achève,
là ou pour certain petits coeurs, l'abandon et la maltraitance n'existe plus
ou règne l'amour , l'apaisement, et la tendresse, qu'est ce beau Jardin de la Vie.
Je fleurirai mon coeur, en souvenir de toi, "MON PETIT CHIEN D'AMOUR".
Là ou tu vie en moi, là ou je vie pour toi, pour ne jamais t'oublier
Et je vivrai deux fois..
Je t'aime mon ange

Déposé par poutounou le 29/03/2023  
Magnifique écrit de nos Anges pour nous, mamans et papas de coeur !
*
Sois tranquille d’Emmanuel Moire
*
Je sais la peine
Je sais les pleurs
Et les pensées
Que les mots ne peuvent apaiser
Je sais l'absence
Je sais le manque
Et les regrets
Les souvenirs
Qu'il faut revivre
Et partager
Je sais tout ce qui est
Pour toi
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix
Où je vais
Sois tranquille
Ce n'est rien
Sois tranquille
J'en ai besoin
Et je m'en sers
Je me libère
Enfin
*
Je sais le temps
Je sais les heures
Les nuits passées
Que les rêves ne peuvent soulager
Je sais l'effort
Et le courage
À retrouver
Se souvenir
Qu'il faudra vivre
Et continuer
Je sais tout ce qui est
Pour toi
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix
Où je vais
Sois tranquille
Ce n'est rien
Sois tranquille
J'en ai besoin
Et n'oublie pas
N'oublie pas
Je suis là
Je suis là
Je suis là

*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix
Où je vais
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Et sois certain
Où que tu sois
Je veille sur toi

Déposé par choupinou le 23/03/2023  
Tu grandiras autrement, dans mon coeur,
dans l'amour que je te porterai toujours.
Tu grandiras ailleurs, dans les murmures de la vie,
dans ma mémoire, dans le jour qui se lève
dans le vol d'un oiseau qui gazouille,
a travers le joli papillon qui viendra tout près de moi,
dans le feuillage d'un arbres, dont les feuilles frissonnes,
dans ma voix qui murmure tout bas une prière,
dans ma tristesse et mes larmes,
dans la lumière d'une bougie, douce lueur
dans le parfum d'une fleur qui éclot et qui se meurt,
a la tombée de la nuit, dévoilant ton étoile luisante,
dans mes yeux qui te regarde, là haut briller,
Tu renais a chaque instant, tu n'es pas mort...
tu seras partout là ou mon regard se posera,
tu seras toujours là au fond de moi..
Là ou mon coeur demeurera, le tien continuera de battre
Je t'aime ou que tu sois, je t'aime éperdument...
écrit de choupinou

Déposé par poutounou le 04/03/2023  
Mes amis (es) du cimetière virtuel,
*
Aujourd’hui cela fait 10 ans que Rubens m’a quittée. Vous savez tous et toutes comme ces « dates », qui reviennent tous les ans, nous rappellent des souvenirs, et pas que des bons malheureusement… !!! Alors j’ai décidé de vous envoyer ce petit message, accompagné d’un joli cœur de fleurs, en vous remerciant chaudement pour tous les bouquets, les poèmes, les bougies, les petits « mots doux » que vous déposez régulièrement sur la page de ma « tendre boule de poils »… Il me manque toujours autant… Merci encore, bonne journée à vous et bizzz à tous vos Anges… !!!
*
Martine et Iron

Déposé par poutounou le 01/02/2023  
Les caresses des yeux les plus douces, les plus pures, sont celles de nos merveilleux Anges...
*
Les caresses des yeux
*
Les caresses des yeux sont les plus adorables ;
Elles apportent l'âme aux limites de l'être,
Et livrent des secrets autrement ineffables,
Dans lesquels seul le fond du coeur peut apparaître.
*
Les baisers les plus purs sont grossiers auprès d'elles ;
Leur langage est plus fort que toutes les paroles ;
Rien n'exprime que lui les choses immortelles
Qui passent par instants dans nos êtres frivoles.
*
Lorsque l'âge a vieilli la bouche et le sourire
Dont le pli lentement s'est comblé de tristesses,
Elles gardent encor leur limpide tendresse ;
*
Faites pour consoler, enivrer et séduire,
Elles ont les douceurs, les ardeurs et les charmes !
Et quelle autre caresse a traversé des larmes ?
*
Auguste ANGELLIER (1848-1911)

Déposé par poutounou le 11/01/2023  
Oui, tu vis à l'infini mon Ange...
*
À l'infini
*
Là-haut, tu es. Là-haut quoiqu'il advienne,
ange-soleil d'un miracle à jamais
que rien ne sépare de la pure lumière
ni du souffle ascendant de notre amour promis
*
A une autre altitude, tu es là, hors d'atteinte,
hors du monde où meurent les âmes et les corps.
Tu danses sur l'horizon que je porte en moi
pour abolir l'espace et le temps. Tu vis à l'infini.
*
André Velter ("L'amour extrème, poèmes pour Chantal Mauduit", éditions Gallimard, 2000)




L'Album photo contient 17 photos
Highslide JS
Ton enfance
Highslide JS
Ton enfance
Highslide JS
A l'écoute
Highslide JS
Un emplacement stratégique
Highslide JS
Le jeu
Highslide JS
Le plaisir de la promenade
Highslide JS
Un autre emplacement stratégique
Highslide JS
3 mois,ta vie vient de débuter notre bonheur aussi
Highslide JS
Un moment important : la promenade ...
Highslide JS
... même s'il fait très chaud.
Highslide JS
Avec son copain Otis, venu lui rendre visite.
Highslide JS
Participation aux fêtes ...
Highslide JS
... toutes les fêtes ...
Highslide JS
... en veillant à ce que tout se passe bien ...
Highslide JS
... avant de profiter d'un repos bien mérité.
Highslide JS
Oublier tous ces instants partagés ...
Highslide JS
... Toute cette tendresse ?
Retourner en haut