Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Hamilton a été vue  33 076  fois.
33 076 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Hamilton
YORKSHIRE-TERRIER
Il est né le:18/03/1992
Il nous a quittés le:12/03/2006
 

17 photos

14 Fleurs

aucune bougie

192 messages

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Hamilton

12.03.21 Pour toi mon ange. Il y a 15 ans, tu nous quittais. Le temps s'écoule et moi, je suis encore là. Ta présence, même si elle n'est plus palpable, est toujours aussi forte dans mon coeur et mon esprit. Mon espoir est que, lorsque mon tour viendra, nous puissions nous retrouver. S'il te plaît, ne m'oublie pas, attends moi.

LA PERTE DE SON CHIEN
Il n'y a rien de plus dur
C'est un cri du cœur
C'est une profonde douleur
C'est un sentiment indescriptible
Une souffrance indélébile
Un manque irremplaçable
Un souvenir ineffaçable
Un froid glacé
Une âme déchirée
Meurtrie par une absence
Plus rien n'a de sens
Mais il faut continuer
Continuer pour l'être aimé
Pour l'être tant pleuré
Pour lui dont le cœur s'est arrêté
Car quand arrivera le rendez-vous
Il doit être fier de vous
Protège ceux qui t'ont aimé du haut du paradis,
Jusqu'à ce que nous soyons réunis!
Que ton repos, mon Hamilton , soit aussi doux que les ailes d'un ange,
Dans ce ciel immense ou les âmes dansent !

Merci à celles et ceux qui ont également en ce jour une pensée pour toi.
--------------------------------------------------------------------

12.03.2020 - Mon Hamilton, ma petite truffe adorée, aujourd'hui, plus encore que tous les autres jours, tu es présent dans mon coeur et mes pensées. Je n'étais pas « ton maître », tu étais mon ami. Tu n'étais pas « mon » chien, tu étais mon copain, celui que je regrette, trouvant moche la vie qui désunit trop tôt ceux qui s'aiment trop bien.
Même si tu n'es plus là, je pense toujours à toi. Même si je ne te vois pas, tu restes tout près de moi ..

Je pense fort à toi.
Quand j’ai du vague à l’âme
Et que ma joie s’en va,
Tout en moi te réclame
Je pense fort à toi.

Lorsque le gris du ciel
Déteint sur mes idées,
Pour recevoir l’arc-en-ciel
Vers toi vont mes pensées.
S’il pleut dans mon cœur
Et que je broie du noir,
Quand demain me fait peur
Te rêver, c’est l’espoir.

Alors je t’imagine,
Te voilà devant moi.
D’un coup tout s’illumine.
Que j’ai de la chance
De penser fort à toi.

Merci à celles et ceux qui ont également en ce jour une pensée pour toi.

-----------------------------------------------------

12.03.2019. Ma douce truffe, petit être d'exception, ta fidélité, ta tendresse, ta gaieté me manquent cruellement. tu es toujours dans mon cœur et mes pensées.

ENCORE UNE ANNEE PASSEE SANS TOI
. Une autre bougie s'ajoute,
Les années passent,
Mais n'ont pas de prise sur toi.
Prends bien soin de toi la haut.
Tu peux vivre ce nouvel anniversaire sans crainte...
Je ne t'oublie pas, tu seras toujours dans mon coeur,
Je t'aimerai toujours.

Merci infiniment pour ces fleurs et bougies
--------------------------------------------
12.03.2018. Quel bonheur de voir ta page aussi fleurie grâce à de gentilles attentions. Cela atténue un peu la peine ravivée par cette date douloureuse. Tu es toujours aussi présent dans mon coeur et mes pensées.
Mille mercis à toutes et tous.
----------------------------------
12.03.2017. Rien n'a changé et rien ne changera dans mon esprit et mon cœur. Je ne peux t'oublier. Sois en paix ma douce truffe.

Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis". (Victor Hugo)

Merci à toutes et tous pour vos pensées
-----------------------------------
12.03.2016. 10 ans.10 ans de ton absence. En repensant à l’âge que tu avais lors de ton départ, mais moi avec maintenant 10 années de plus, j’imagine ce que seraient nos promenades, nos jeux, nos câlins. Petit être de douceur et de tendresse, mon Mimi, tu me manques.

Quoi que je fasse, où que je sois,
Rien ne t'efface, je pense à toi. (J.J. Goldman)

Merci à toutes et tous pour vos gentilles attentions
----------------------------
12.03.2015. Le temps s'écoule inexorablement. La douleur de ton absence hante toujours aussi fort mon coeur, mais ta présence dans mes plus beaux souvenirs est éternelle. Je t'aime mon petit ange.
Merci à celles et ceux qui viennent te voir.
----------------------------
12.03.2014 - Que de chagrin, mon ange. Tu es toujours aussi présent dans mon coeur.

"Pas assez de mots pour décrire l'Amour que tu m'as apporté
Pas assez de force pour dire à quel point je t'ai pleuré
Pas assez de rêves pour graver toutes les images que tu m'as laissé
Mais assez de mémoire pour te dire que jamais je ne t'oublierai".

Merci à tous les visiteurs qui ont eu une pensée pour Hamilton.
----------------------------
12.03.2013 - Ma douce truffe, aujourd'hui je n'ai pas de mots. Le chagrin est trop fort. Je ne peux me faire à ton absence. STP viens me voir dans mon sommeil.
Merci à celles et ceux qui ont une pensée pour toi.
----------------------------
12.03.2012 - Ma petite truffe, en cette date autrefois tant redoutée et maintenant détestée, pour surmonter ce vide créé par ton absence, je préfère me souvenir d'anecdotes et de moments merveilleux qui ont constitué notre histoire d'amour. Je me rappelle ainsi du premier jour de ton arrivée dans ce qui devenait ton foyer et de la première nuit qui a suivi. J'avais expliqué à ta petite maîtresse qu'un petit animal, tout comme un enfant, doit acquérir une certaine discipline, et qu'il n'était pas forcément nécessaire de l'autoriser à monter à l'étage. Ton petit panier a donc été installé dans le salon. Mais tu as rapidement commencé à pleurer ta solitude, l'absence de l'odeur et de la chaleur de ta maman et des frères et soeurs de la portée. C'était déchirant. Fort de la règle édictée, je n'ai pas cédé. Tu n'es pas monté… c'est moi qui suis descendu… et j'ai passé la nuit à tes côtés sur le canapé. Dès lors, j'avais "perdu". J'ai moi même installé ton panier au pied de notre lit pour la nuit suivante…et les quatorze années qui venaient.

Pour toi aussi, ce petit poème, trouvé sur le site, reflet exact des sentiments des "maîtres" à leurs compagnons disparus :

"J’ai beau me dire que c’est la vie,
Que fatigué, à 14 ans tu es parti
J’ai beau me dire que c’est comme ça,
Qu’au terme de ton voyage tu étais las.
J’ai beau me dire que tu fus heureux,
Que tu avais de quoi faire des envieux,
Oui j’ai beau me dire tout cela,
La réalité, elle, est bien là.
Sous notre toit tu n’es plus là,
Dans notre espace il manque de toi.
Ta place, même si le vide s’en est accaparé
Dans nos cœurs, mon chien, elle restera à jamais."
---------------------------------------------------------------------
12.03.2011. Une année de plus s'est écoulée depuis ton départ. Mon " Mimi ", mon "petit prince", mon "petit cheval", mon "bisounours", mon "chouchou", ma "truffe", mon "pépère". Autant de surnoms affectueux que je te donnais en fonction du temps écoulé et des circonstances. Mais toujours avec un dénominateur commun, l'adjectif possessif précédant le surnom, car je te considérais égoïstement comme "mon" chien. Cela t'était bien égal, seules les intonations employées captaient ton attention, ton regard devenait interrogateur avant d'indiquer l'affection que tu nous portais, ou la joie que tu éprouvais, en l'associant rapidement à un comportement démonstratif de tes sentiments.

Initialement tu as été offert par l'un des grand'pères à notre fille cadette, adolescente, pour soulager les angoisses et les douleurs d'une lourde opération chirurgicale. Véritable petite peluche animée, tu t'es merveilleusement acquitté de cette mission. Et puis, comme certainement dans beaucoup de familles, le temps passant, une évidence s'est imposée : tu avais l'affection de tous, mais les repas étaient dévolus à ta maîtresse et les promenades étaient de mon ressort. De sorte que ta "petite maîtresse" est passée au second plan, occupée qu'elle était par ses études et son entrée dans la vie professionnelle qui l'ont éloignée du domicile familial. Dès lors, il était hors de question pour moi que tu quittes notre foyer, surtout pour rester seul en journée dans un appartement. Et tu es devenu tout naturellement notre dernier enfant, prenant de plus en plus de place dans la maison et dans nos cœurs. Ta présence n'était que bonheur, joie, fous rires, complicité et moments de tendresse. Toutes ces années et leur cortège d'évènements se rapportant à toi sont gravés dans ma mémoire.

Maintenant, je viens te voir tous les jours, en profitant pour saluer tous les petits amis qui t'ont accueilli ou te rejoignent. Mais le vide que tu as laissé n'est que chagrin. Ton absence est une blessure qui ne se refermera pas.
Je t'aime mon Mimi, mon petit prince, mon petit cheval, mon bisounours, mon chouchou, ma truffe, mon pépère…
----------------
12.03.2010 - 4 ans que tu es parti. 4 ans déjà. Et la douleur est toujours aussi forte. Pas une journée ne s'écoule sans pensée pour toi. Tu es toujours présent partout et tout le temps. Depuis ton départ,ton petit manteau d'hiver est toujours accroché dans l'entrée. Ton collier est devenu mon bracelet. Ton petit tube d'identification, contenant une mèche de tes poils, est suspendu à mes clés. Tu as été un compagnon d'exception. Nous avons tant partagé. Là où tu es, avec tes petits amis, sois heureux et ne m'oublie pas. Attends-moi, chaque jour passé me rapproche davantage de toi.
----------
20.05.2009 - Compagnon de notre vie, tu nous a accompagnés avec amour et fidélité pendant presque 14 ans dans les jours les meilleurs et les moins bons. Le vide que tu as laissé est immense.
Hamilton est le quatrième et dernier des compagnons canins qui auront marqué ma vie d'enfant d'abord, d'adulte ensuite. Je ne l'oublierai jamais.




14 Fleurs
  • Déposé par Evalain Déposé par Evalain
    Tendres câlins, mon doux museau
  • Déposé par viana67 Déposé par viana67
    Merci pour vos douces pensées adressées à ma Viana et caresses à vos anges 💐
  • Déposé par coucky Déposé par coucky
    Merci pour mon petit Coucky
  • Déposé par Evalain Déposé par Evalain
    Tendres câlins, mon doux museau
  • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
  • Déposé par chloute59 Déposé par chloute59
    Merci pour votre pensée pour ma Titounette doux câlin petit ange 👼
  • Déposé par Evalain Déposé par Evalain
    Tendres câlins, mon doux museau
  • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
    Tendresses et câlins petit coeur d'amour 💞. Merci pour ma Blanca
  • Déposé par Pachkounet Déposé par Pachkounet
    Pour toi, Hamilton. Un petit panier rempli de friandises, de câlins et de bisouxx pour un joyeux Noël au Pays des Canoutoux.
  • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
    Joyeux Noel
  • Déposé par kropa Déposé par kropa
    Merci pour mon Lucas
  • Déposé par Evalain Déposé par Evalain
    Tendres câlins, mon doux museau
  • Déposé par gervais Déposé par gervais
    tendres pensees pour vos anges
  • Déposé par coucky Déposé par coucky
    Merci pour mon petit Frimousse



192 messages

Déposé par poutounou le 19/01/2022  
Qu'il est beau ce petit poème !!!
*
La veilleuse du souvenir s'allume au fond de mes pensées...
*
Nocturne
*
Le ciel s'éteint, tout va dormir
Je songe à des choses passées ;
C'est à la fois peine et plaisir.
La veilleuse du souvenir
S'allume au fond de mes pensées.
*
J'entends des pas, j'entends des voix,
Des pas furtifs, des voix lointaines
C'est peine et plaisir à la fois.
On dirait le frisson des bois
Sur le coeur tremblant des fontaines.
*
Des formes traversent la nuit,
Formes noires et formes blanches...
Où vont-ils et qui les conduit,
Ces passants qui passent sans bruit,
Comme la lune entre les branches ?
*
Le vent d'une ombre m'a frôlé...
Fantôme d'enfant ou de femme ou de chien ?
Sur la veilleuse il a soufflé
Quelque chose d'inconsolé
S'est mis à pleurer dans mon âme.
*
Anatole LE BRAZ (1859-1926)

Déposé par poutounou le 30/12/2021  
Les yeux qu'on ferme voient encore...avec leur âme !
*
Les yeux
*
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.
*
Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.
*
Oh ! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;
*
Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :
*
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.
*
René-François SULLY PRUDHOMME (1839-1907)

Déposé par poutounou le 19/12/2021  
C'est beau le silence mon Ange ! Il te dira combien je t'aime...
*
Le silence ... (extrait)
*
Silence ... silence ...
Sur les cimes, dans les vallées,
Sur la neige immaculée,
Dans les parcs, dans les plaines ...
Le monde retient son haleine.
*
Les ruisseaux ne murmurent plus
Comme dans les caves,
Comme dans les vignes
C'est le silence, c'est le silence
*
Le ciel se tait ...
Le vent se tait
Comme si c'était un jour d'été ...
C'est le silence, c'est le silence
Mais ceci n'est
Qu'une apparence! ...
Interroge-le !
Est-il muet ?
Ecoute-le bien
Entends-le bien
*
Il te dira combien je t'aime
*
Sous ma poitrine mon coeur se tait
De nostalgie et d'espérance ...
Dans le bonheur, dans la souffrance
Le mot sublime est le silence,
C'est le silence, c'est le silence,
C'est l'ivresse de l'espérance ! ...
*
Kamuran Aali Bedir Khan ("La Lyre kurde" - Librairie Saint-Germain-des-Prés, 1973)

Déposé par poutounou le 12/12/2021  
Un magnifique lac comme au Paradis blanc....
*
J'ai pour toi un lac
*
J'ai pour toi un lac quelque part au monde
Un beau lac tout bleu
Comme un œil ouvert sur la nuit profonde
Un cristal frileux
Qui tremble à ton nom comme tremble feuille
À brise d'automne et chanson d'hiver
S'y mire le temps, s'y meurent et s'y cueillent
Mes jours à l'endroit, mes nuits à l'envers.
*
J'ai pour toi, très loin
Une promenade sur un sable doux
Des milliers de pas sans bruits, sans parade
Vers on ne sait où
Et les doigts du vent des saisons entières
Y ont dessiné comme sur nos fronts
Les vagues du jour fendues des croisières
Des beaux naufragés que nous y ferons.
*
J'ai pour toi défait
Mais refait sans cesse les mille châteaux
D'un nuage ami qui pour mon Ange
Se ferait bateau
Se ferait pommier, se ferait couronne
Se ferait panier plein de fruits vermeils
Et moi je serai celui qui te donne
La Terre et la Lune avec le soleil.
*
J'ai pour toi l'amour quelque part au monde
Ne le laisse pas se perdre à la ronde.
*
Gilles Vigneault

Déposé par poutounou le 21/11/2021  
Je te donnerai...mon bel Ange ! Avec mon coeur qu’il faudra près du tien garder...
*
Le présent
*
Si tu veux je te donnerai
Mon matin, mon matin gai
Avec tous mes clairs cheveux
Que tu aimes ;
Mes yeux verts
Et dorés.
Si tu veux,
Je te donnerai tout le bruit
Qui se fait
Quand le matin s'éveille
Au soleil
Et l'eau qui coule
Dans la fontaine
Tout auprès !
Et puis encor le soir qui viendra vite
Le soir de mon âme triste
À pleurer
Et mes mains toutes petites
Avec mon coeur qu'il faudra près du tien
Garder.
*
Marie Laurencin ("Poèmes" - Bernouard éditeur, 1926)

Déposé par poutounou le 10/10/2021  
Coucou mamans et papas de coeur,
*
J’ai une bonne nouvelle !!! J’ai trouvé l’échelle, l’échelle magique pour monter là-haut ; là-haut dans le Paradis blanc. Elle traverse les nuages, passe à côté du soleil et des étoiles et vous vous retrouverez avec votre ange à « gambader » dans les jolies allées de « Toutouland ». Cette échelle ne se trouve pas très loin ; elle est juste là en vous, dans votre cœur et votre âme. Il vous suffit de fermer les yeux un instant, de penser très fort à votre ange, l’échelle se dressera et vous pourrez serrer votre trésor, votre « petit cœur » tout fort contre vous. Essayez ! Vous verrez, ça marche… Bon dimanche !

Déposé par poutounou le 03/10/2021  
Quand les larmes…
*
Quand les larmes me viennent
Quand les larmes « montent »
Quand elles inondent mon petit cœur
Quand elles encerclent mon âme
Je me réfugie dans mes souvenirs
Mes beaux souvenirs avec toi
J’en ai des tonnes, tu sais,
Qui me reviennent à la mémoire
Des tonnes de souvenirs
Tous plus beaux les uns que les autres
Tous remplis de plein d’amour
Ca y est, je souris, je revis
En partant tout là-haut
Tu m’as laissé tant de beaux moments
Que même un torrent de larmes
Ne pourrait les chasser de mon cœur
De ma tête, de mon âme
Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai toujours
Ce qu’aucune larme, si énorme soit-elle,
Jamais n’effacera…

Déposé par poutounou le 12/09/2021  
Jolie petite poésie pour toi, bel ange
*
J’ai de toi une image
Qui ne vit qu’en mon cœur.
Là, tes traits sont si purs
Que tu n’as aucun âge.
Là, tu peux me parler
Sans remuer les lèvres,
Tu peux me regarder
Sans ouvrir les paupières.
Et lorsque le malheur
M’attend sur le chemin,
Je le sais par ton cœur
Qui bat contre le mien.
*
Maurice Carême

Déposé par poutounou le 22/08/2021  
Dans ton regard
*
Quand je plonge mon regard dans le tien, j’y vois :
De la gentillesse tout plein,
De la droiture à revendre,
De la générosité, en veux-tu en voilà,
Et de l’amour, une bonne tonne d’amour.
Voilà ce que je vois dans tes yeux, bel Ange
Et c’est tellement beau et tellement rare,
Que j’adore plonger dans ton regard.

Déposé par poutounou le 01/08/2021  
C’est vrai ! Ca fait beaucoup de bien de voir un message, une fleur, un poème sur la « tombe » de son Ange. Tout comme ça fait énormément plaisir d’en déposer un ou une sur les « tombes » des autres petits canailloux ou canaillousses…
*
Les p’tits riens
*
Un p’tit rien, ça coûte rien,
Un p’tit rien, ça fait du bien.
C’est un sourire qu’on peut offrir,
Un coup de pouce pour l’avenir.
Les p’tits mots de tous les jours :
Ca va, merci, bonjour…
Peuvent être gorgés d’Amour.
Toutes ces marques de confiance,
C’est du soleil en abondance.
Si tu leur donnes tout leur sens,
Les p’tits gestes qui viennent du cœur,
Un clin d’œil, une fleur,
C’est la recette du bonheur.

Déposé par poutounou le 18/07/2021  
Petit poème pour tous les « jolis coeurs » du Paradis blanc…
*
Trop beau ton Paradis…
*
Un petit nuage flotte dans le ciel ;
En tombent de jolies gouttelettes dorées.
Et hop, j’en ai plein les yeux…
Oh mais c’est magique ! C’est toi que je vois mon Trésor !
Tu cours là-haut dans les herbes folles,
Entouré d’autres « jolis coeurs » à 4 pattes,
Et dans les airs, ça virevolte d’oiseaux de toutes les couleurs.
C’est plein de lacs, de rivières avec une eau si belle, si limpide…
C’est plein de forêts, de champs et de fleurs…
L’air y est si doux, si pur, si sain…
Qu’il est beau ton Paradis, trop beau !
Où trouver l’échelle pour monter là-haut ?
Dis-moi mon Ange…où ?

Déposé par poutounou le 11/07/2021  
Il était une fois…..
*
Il était une fois un chien
Qui cherchait une main.
Une main chaude et douce,
Qui le caresserait de la tête aux reins.
*
Partout il chercha cette main.
De l’aube à l’aurore, du soir au matin,
Sur tous les chemins ;
Mais nulle part de douce main.
*
Il tomba dans le chagrin.
Mille larmes coulaient de ses yeux de chien.
Il pleura et pleura longtemps,
Mais rien, toujours pas de douce main.
*
« Médor, Médor »…
Réveille-toi mon chien !
Un frisson le parcourut de la tête aux reins…
La voilà la douce main qui fait tant de bien.
*
Plus de larmes, plus de chagrin.
Ce n’était qu’un mauvais rêve ;
Un vilain rêve de chien…
Tout est bien qui finit bien.

Déposé par choupinou le 07/07/2021  

Les personnes n'ont pas toujours besoin de conseil, mais parfois,
ils ont juste besoin d'une main tendue, d'un soutien, d'une pensée,
peut-être d'un petit poème pour le lire, et le trouver magnifique,
même si une petite larme l'accompagne, un signe tout simplement,
et d'un coeur pour les comprendre.
On n'oublie pas ,jamais, un petit chien, un petit chat,
un petit animal, qui nous a fais verser, une tonne de larmes..
Merci de votre présence , de votre tendresse pour notre petit Crapouille d'amour
Il nous manque tellement comme vous manque vos petits amours.
un énormes câlins a vos petits anges d'amour

Déposé par poutounou le 01/05/2021  
Petit brin de Bonheur…
*
Très tôt dans la matinée,
Du pied droit, je me suis levée.
Mes gros sabots aux pieds,
Dans mon jardin, je suis allée,
Pour y cueillir des brins de muguet,
Recouverts de rosée.
*
Tintinnabulez, tintinnabulez !
Jolies clochettes de Mai.
Epandez vos douces senteurs
Jusque dans nos cœurs.
Et déposez dans chaque foyer
Un océan d’amour et d’amitié.
*
Je t’envoie, merveilleux Ange, un beau brin de muguet de mon jardin. Garde-le bien au chaud, tout contre ton cœur, car il porte Bonheur… Amitié et joli brin de muguet à ta famille de cœur…

Déposé par poutounou le 18/04/2021  
Juste toi et moi mon Ange
*
JUSTE
*
Si j'avais juste une seconde pour te voir
Juste une minute le temps de te faire une caresse
Juste un après-midi pour un moment dans tes pattes à rêver
Juste une journée toi et moi
Juste une semaine en vacances loin ensemble
Juste un mois pour me faire une place à tes côtés
Juste un an pour pouvoir m'épanouir à tes côtés
Juste une vie pour te dire : « Je t'aime »
*
Nathalie Auclair

Déposé par myriam31 le 12/03/2021  
Une étoile brille dans notre cœur..
Tu es sorti de notre vie comme tu y es entré,
Brusquement sans crier garde tu es parti,
Libéré, ta vie sur cette terre s’est terminée même
Si ce n’est pas ton choix, mais celui de ton destin,
Nous laissant derrière toi avec notre chagrin
et notre cœur déchiré…
Commence alors pour toi une autre vie,
une vie d’ange où tu seras à jamais heureux, au pays de l’arc-en-ciel.
Même si tu n’es plus là, petit ange, pour nous tu seras
une étoile qui brillera à jamais dans notre cœur.

Déposé par choupinou le 12/03/2021  
A toi qui me manque
J'aimerai que le Paradis soit doté d'un petit espace,
d'une petite vitre, pour pouvoir te voir a nouveau.
Je pense a toi aujourd'hui en ce jour anniversaire,
J'ai pensée a toi hier et le jour d'avant.
Tu es dans mes pensées chaque jour ,5 secondes ou plus longtemps;
Oui tu es là, je pense a toi en silence, au plus profond de mon Ame.
Je mentionne souvent ton prénom : HAMILTON , mon bel Amour, mon Grand Ami .
Tout ce que je possède sont les mémoires , peut-être un collier, un couffin,
un joujou ... et des photos ... dans un cadre ,un album ...
C'est ce qui me reste de toi, que je garde précieusement ...
Dieu t'a ... dans ses bras, moi je t'ai dans mon coeur ...
Attend moi et un jour c'est moi qui te serrerai contre moi,
Oui comme avant, on se retrouvera ... veille sur moi,
Comme Dieu te protège dans son merveilleux jardin d'amour ...
On se retrouvera mon cher ami, je n'étais pas ton gardien, mais c'est tout comme...

Déposé par poutounou le 26/07/2020  
Qu'est ce qu'on est bien quand on rêve.....de nos Anges…
*
Extrait du « Grand Sommeil » d'Etienne Daho
*
Je ne peux plus me réveiller, rien à faire
Sans moi le monde peut bien tourner à l'envers
Engourdi par le sommeil et prisonnier de mon lit
J'aimerais que cette nuit dure toute la vie
*
Lorsque je rêve tu es tout près de moi
C'est la seule façon de rester avec toi
C'est la raison pour laquelle je n'veux plus quitter mon lit
Pour qu'enfin toutes les nuits durent toute la vie.

Déposé par poutounou le 19/07/2020  
Si seulement je pouvais revenir te chercher, mon Ange…
*
Je reviens te chercher (extrait)
*
Je reviens te chercher
Je savais que tu m'attendais
Je savais que l'on ne pourrait
Se passer l'un de l'autre longtemps
Je reviens te chercher
Ben tu vois, j'ai pas trop changé
Et je vois que de ton côté
Tu as bien traversé le temps
*
Gilbert Bécaud

Déposé par poutounou le 05/07/2020  
Partout, je t'ai vu, bel Ange...
*
Air vif
*
J'ai regardé devant moi
Dans la foule, je t'ai vu
Parmi les blés, je t'ai vu
Sous un arbre, je t'ai vu
*
Au bout de tous mes voyages
Au fond de tous mes tourments
Au tournant de tous les rires
Sortant de l'eau et du feu
*
L'été, l'hiver je t'ai vu
Dans ma maison, je t'ai vu
Entre mes bras, je t'ai vu
Dans mes rêves, je t'ai vu
*
Je ne te quitterai plus.
*
Paul Éluard ("Derniers poèmes d'amour")




L'Album photo contient 17 photos
Highslide JS
Ton enfance
Highslide JS
Ton enfance
Highslide JS
A l'écoute
Highslide JS
Un emplacement stratégique
Highslide JS
Le jeu
Highslide JS
Le plaisir de la promenade
Highslide JS
Un autre emplacement stratégique
Highslide JS
3 mois,ta vie vient de débuter notre bonheur aussi
Highslide JS
Un moment important : la promenade ...
Highslide JS
... même s'il fait très chaud.
Highslide JS
Avec son copain Otis, venu lui rendre visite.
Highslide JS
Participation aux fêtes ...
Highslide JS
... toutes les fêtes ...
Highslide JS
... en veillant à ce que tout se passe bien ...
Highslide JS
... avant de profiter d'un repos bien mérité.
Highslide JS
Oublier tous ces instants partagés ...
Highslide JS
... Toute cette tendresse ?
Retourner en haut