Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de ALDY a été vue  7 265  fois.
7 265 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
ALDY
LABRADOR
Il est né le:19/09/2005
Il nous a quittés le:28/09/2009
 

Aucune fleur

aucune bougie


aucun vote
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à ALDY

Un petit chien de quatre ans, sage, intelligent, bien élevé; traverse la route imprudemment pour rejoindre son maître. Un chauffard peu regardant sur sa vitesse le percute sous nos yeux. Imcompréhension, impuissance. L'image de ce petit corps étendu me hante. Sa souffrance et son agonie ont été rapides. A notre première rencontre, c'est lui qui m'a choisi, il est venu vers moi et s'est allongé dans mes bras. Son dernier souffle il me l'a offert, comme un adieu, là même où il s'était endormi la première fois. Cette petite boule de poils était plus que notre chien, c'était notre compagnon, notre bonheur quotidien. Il apportait de la joie dans notre maison froide. Maintenant elle est vide. Il va beaucoup nous manquer...




0 bougie

11 messages

Déposé par tinou20042001 le 28/09/2010  
NOS CHERS COMPAGNONS
Un jour, vos beaux yeux se sont tournés vers l’autre rive, non pas que vous vouliez nous quitter, mais simplement parce que c’était comme ça. Vous étiez rappelés au pays merveilleux des Anges de DIEU.
Votre départ nous a laissé anéanti, le vide laissé par votre départ devenait un immense gouffre impossible à combler.
Vous n’étiez qu’Amour, gentillesse, tendresse, patience, fidélité et dévouement, au-delà de tout ce qu’un humain est capable de donner.
Vos noms, vos frimousses, vos attitudes et tout ce qui faisait de vous ce que vous étiez sont gravés à jamais dans nos cœurs en lettres de feu que même le temps ne pourra éteindre.
A votre évocation, tout nous revient en mémoire, les bons comme les mauvais moments passés ( la maladie ) ensemble. Ce qui nous reste est un sentiment d’Amour incommensurable, une énergie magique qui nous fait baigner dans une euphorie ou se mêlent sourires et larmes.
Oh oui ! vous nous manquez, mais nous savons aussi qu’en ce Paradis ou vous êtes dorénavant, vous êtes à l’abri de la maladie et du malheur, et dans la plénitude du devoir accomplie.
De cet endroit merveilleux vous continuez à veiller sur nous comme vous le faisiez de votre vivant en attendant notre venue.
De tout cela, nous vous remercions du fond du cœur.
Amour et Tendresse à vous tous nos chers compagnons.
Le Papa et la Maman de PYTHA

Déposé par nounours le 13/03/2010  
2 Mots,
2 mots pour t'écrire,
2 mots de bonheur,
2 mots pour te dire,
Que tu es dans mon coeur,
2 mots qui brûlent,
2 mots enflammés,
2 mots qui se consument,
En un coeur de fumée,
2 mots de douceur,
2 mots de gaîté,
2 mots doux-rêveur,
Pour un tendre baiser,
Ces 2 mots je te les dits,
Pour cette si belle nuit,
Sous ce ciel étoilé,
Pour l'éternité,
Je t'aime...mon chien ,
marina amitier ,

Déposé par nounours le 25/02/2010  
mon chien qui me manque tant,
je t'ai choisi pour compagnon,
et je suis prêt a t'offrir ma fidélité,
ta confiance me remplie de tendresse,
pour toi je donnerai ma vie,
puisque tu m'offre ton amitié.
pour toi ma vigilance sera infinie,
s'il te plait revient a moi,
et fait que nous restions les meilleurs amie du monde,
marina amitier,

Déposé par simba le 20/02/2010  
tendres pensees a toi pauvre petit amour on ne vous oublie pas vous restez graves dans nos coeurs pour la vie gros calins et douces caresses a toi petit ange amitiee a tes maitres

Déposé par Unarawenn le 29/09/2009  
Tu étais encore trop petit pour partir...

Déposé par kiallan le 29/09/2009  
"La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi. Tu es toi. Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours. Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné. Parle-moi comme tu l’as toujours fait. N’emploie pas de ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste. Continue à rire de ce qui nous faisait vivre ensemble. Prie. Souris. Pense à moi. Prie pour moi. Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été. Sans emphase d’aucune sorte et sans trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié. Elle reste ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de ta pensée, Simplement parce que je suis hors de ta vue ? Je t’attends. Je ne suis pas loin. Juste de l’autre côté du chemin.",
--------KIALLAN, MAMAN DE JOY----------

Déposé par tacholoula le 29/09/2009  
Même quand vous partez jouer au paradis...
Vous êtes tatoués dans nos coeurs,
dans nos sourires et dans nos pleurs.
une douce pensée pour toi aldy

Déposé par chewy85 le 29/09/2009  
Un petit chien de quatre ans, sage, intelligent, bien élevé; traverse la route imprudemment pour rejoindre son maître. Un chauffard peu regardant sur sa vitesse le percute sous nos yeux. Imcompréhension, impuissance. L'image de ce petit corps étendu me hante. Sa souffrance et son agonie ont été rapides. A notre première rencontre, c'est lui qui m'a choisi, il est venu vers moi et s'est allongé dans mes bras. Son dernier souffle il me l'a offert, comme un adieu, là même où il s'était endormi la première fois. Cette petite boule de poils était plus que notre chien, c'était notre compagnon, notre bonheur quotidien. Il apportait de la joie dans notre maison froide. Maintenant elle est vide. Il va beaucoup nous manquer...

Déposé par nathou26 le 29/09/2009  
repose en paix, belle Aldy.la haut au pays de l'arc en ciel;te voila devenue un ange parmi les anges, belle Aldy...bisous sur ta truffe, ma bellle....

Déposé par Romeo le 29/09/2009  
Repose en paix, ALDY .
Tu étais bien jeune pour t'en aller ...

Déposé par collinette95 le 29/09/2009  
couage, j'imagine votre chagrin mon MAX m'a quitté le 1 juillet, je suis de tout coeur avec vous, mais il était si jeune



Retourner en haut