Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Boul a été vue  256 368  fois.
256 368 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris
+ info
 

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Boul

Il nous a quittés le:18/08/1994
 


19 personnes aiment cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Boul

BOUL je t'ai longtemps attendu. Petite fille je voulais pour mon chien : non un appartement mais une maison avec un jardin et un bois pour se promener.

Ce 22 juin 1980, je t'ai vu agé de 4 mois, roulé en boule ... et mon rêve d'enfant s'est réalisé.

BOUL tu étais le chien le plus gentil, le plus doux, le plus intelligent, le plus beau pour moi de la terre.
Tu est toujours resté craintif, mais comment ne pas l'être après ce que tu avais vécu : jeté dans un sac en plastique avec ton frère et ta soeur pour être noyés. J'imagine votre terreur :vous débattant dans le noir, le froid jusqu'à la liberté sur le bord d'un étang isolé où l'on vous a trouvé.
Pourtant tu m'a donné toute ta confiance : seule, j'ai eu le droit de te soigner, un coup de langue sur ma main et je savais que je te faisais mal.

Je te revoie toujours sortant de la chambre des parents quand mon père rentrait, le nez en l'air, comme sifflotant "je ne fais que passer" . Tu aimais bien faire une petite sieste sur ce lit interdit !!! Complice, je n'ai jamais vendu la mèche !!!

Les années ont passé : c'est court une vie de chien.
Tu as vieilli ... mais celà nous a encore plus rapproché : je t'aidais à monter l'escalier.
A la fin tu n'en pouvais plus. Ton regard douloureux m'a fait mal.Tu t'es endormi à jamais ta tête entre mes bras : que t'importait ... nous étions ensemble !!!
La première chose que j'ai fait en rentrant sans toi, c'est de jeter ce rideau de perles qui me prévenait que tu descendais au jardin : je ne supportais plus ce bruit.

BOUL, mon BOUL je n'ai jamais eu de plus fidèle ami que toi.
J'ai peu de photos de toi ... mais tant de belles images dans mon coeur.
Sois tranquille, tu garderas toujours une place privilégiée dans mon coeur.

MERCI à toi d'avoir fait d'un rêve de petite fille ... une merveilleuse réalité.


* * * * * * *
18 aout 1994 - 18 aout 2011.

"J'ai été ta religion, j'ai été ta gloire ...
Si tu pouvais savoir, ô mon chien,
Combien ton dieu est triste de ta mort ...
Les dieux pleurent quand meurt le chien
Qui leur lécha les mains."

Miguel de Unamuno.

* * * * * * *
18 aout 1994 - 18 aout 2012

Mon BOUL ... Mon AMI ... Mon CHIEN ...
Malgrès le temps passé je sens encore tellement ta présence.
Dans la maison il y a un peu partout ces jolis cailloux que nous ramassions ensemble. Quand je passe la main c'est un peu TOI que je caresse ...

* * * * * * *
18 août 1994 - 18 août 2013 / 18 août 2014

Mon BOUL ... je t'ai attendu enfant puis adolescente
je t'ai attendu longtemps ... de nombreuses années pour qu'enfin nos destins se croisent.
J'avais trente ans passés mais ce jour là Tu as réalisé mon rêve.
Maintenant Tu n'es plus là ...
Pourtant Tu vis encore dans mon coeur et ma mémoire garde tant de beaux souvenirs partagés.
Vingt longues années aujourd'hui sont passées :
Tu es toujours mon BOUL ... Mon AMI ... Mon CHIEN ...

* * * * * * * *

18 août 1994 - 18 août 2015

Mon BOUL, j'ai eu tant de mal à revenir me promener dans ce bois où nous nous promenions ensemble.
Tout est pareil et pourtant différent.
Le beton a hélas dévoré beaucoup d'arbres ... la promenade préféré de HELIOT est devenu un sinistre parking ... Ne lui dit rien ... mais moi j'en aurais pleuré de rage et de désespoir.
Notre petit coin favori est toujours là : les oiseaux chantent et çà sent bon le pin. Le chemin est juste un peu plus défoncé.
Quand j'ai fermé les yeux une ombre fugitive est passée : Toi débout m'attendant à l'entrée du chemin...
Mais quand je les ai ouvert il n'y avait plus rien ... les oiseaux chantaient toujours ... mais j'étais seule là immobile à fixer un buisson.
J'ai continué ma route solitaire...
Je reviendrai respirer la bonne odeur des pins, écouter le chant joyeux des oiseaux ... et nous nous retrouverons comme avant, ta silhouette au creux de ma mémoire.

*******

18 Aout 2018

Je te demande pardon pour mon silence mon AMI ... non je ne pourrais jamais t'oublier ... tu reste toujours avec moi fidèle à mon coté... mais je suis si fatiguée ...
VIOLET est là désormais ... elle est mon soutien pour m'occuper de Papa comme tu l'a été pour Maman.

Mais je t'avoue mon AMI je n'ai pas eu le courage de revenir dans ce bois où nous nous promenions ensemble ...




JE T'AIME ... POUR TOUJOURS ET A JAMAIS ...

Tu es toujours mon BOUL ... Mon AMI ... Mon CHIEN ...


💔💓💘 18 Aout 2019 - 18 Aout 2020 - 18 Aout 2021 - 18 Aout 2022 - 18 Aout 2023 💔💓💘

C'est avec beaucoup d'émotion que je remercie tous ceux et toutes celles qui ont déposé fleurs, messages ou poèmes pour mon BOUL ...



" Si Dieu nous prend un à un nos amis c'est pour faire d'eux les étoiles de notre ciel " (C. Journet)




41 bougies

14456 Fleurs
Déposé par colombine67
Déposé par colombine67
Si quelqu'un te dit que tu aimes trop les chiens... Cesse de lui parler. Tu n'as pas besoin de ce genre de négativité dans ta vie
Déposé par valetheo
Déposé par valetheo
Déposé par nina1997
Déposé par nina1997
Je t'aime dans le temps🐕. Je t'aimerai jusqu'au bout du temps. Et quand le temps sera écoulé, alors je t'aurai aimé. Et rien de cet amour, comme rien de ce qui a été ne pourra jamais être effacé💖
Déposé par nina1997
Déposé par nina1997
Je t'aime dans le temps🐕. Je t'aimerai jusqu'au bout du temps. Et quand le temps sera écoulé, alors je t'aurai aimé. Et rien de cet amour, comme rien de ce qui a été ne pourra jamais être effacé💖
Déposé par buddelia
Déposé par buddelia
🐶🌻🩷🐶🌻🩷🐶🌻🩷🐶🌻🩷🐶
Déposé par lepapou
Déposé par lepapou
Tendres caresses.
Déposé par colombine67
Déposé par colombine67
Tout ce dont tu as besoin c'est d'amour... Et d'un chien
Déposé par valetheo
Déposé par valetheo
Déposé par nina1997
Déposé par nina1997
Je ne cesserai jamais de t'aimer🐕 car le soleil ne cesse de briller☀️Tant qu'il y aura de la lumière dans le ciel 🌈 il y en aura dans mon cœur ❤️
Déposé par Rebelwriter
Déposé par Rebelwriter
Je t'envoie plein d'énormes câlinous
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹
Déposé par ourson
Déposé par ourson
🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹🌹



2582 messages

Déposé par poutounou le 17/04/2024  
Amis
*
Sans se consumer
se posent nos mains
sur l’épaule du Temps
Se lèvent sur son visage
le jour
les souvenirs
essaim de papillons
Malgré les rides importunes
avec nos rires d’antan
pour tout bagage
dans la mémoire rebelle
l’on voyage
Nos voix aussi
sont les mêmes
L’aridité de l’âge
ne les a pas taries
Elles coulent toujours
dans cette oasis de l’amitié
où vieillir est un mirage
*
Kamal Zerdoumi

Déposé par spanky le 16/04/2024  
Il y a de cela bien, bien longtemps ..
le chien vivait seul dans les bois et non dans les maisons comme maintenant.
Un beau jour, il en eut assez de vivre ainsi et se mit à la recherche d'un
compagnon.
Il se promena longtemps sans rencontrer personne.
-----
Puis un jour, entre deux arbres, il aperçoit un lièvre qui s'enfuit.
Hé, petit lièvre, crie le chien, ne te sauve pas, écoute-moi !
Ne veux-tu pas que nous vivions ensemble, ce serait bien plus amusant ..
Ma foi, dit le lièvre, pourquoi pas ? Essayons !
Il choisissent un joli petit coin dans la forêt et s'y installent.
La nuit venue, ils se couchent.
Le petit lièvre s'endort tout de suite, mais le chien reste éveillé,
il y a des feuilles qui tombent, des branches qui craquent, des
oiseaux de nuit qui passent .. et chaque fois, le chien aboie.
Le petit lièvre ne peut pas dormir, il se fâche et dit au chien :
Cesseras-tu d'aboyer à la fin ? Si jamais le loup t'entend, il
viendra nous dévorer tous les deux !
Le chien cesse d'aboyer et réfléchit : Il n'est pas fameux mon compagnon, il est peureux .
Le loup vaudrait peut-être mieux puisqu'il fait peur au lièvre ..
-----
Et le chien s'en va à la recherche du loup.
Il le cherche longtemps et, enfin, il l'aperçoit qui sort d'un taillis.
Hé, loup gris, museau pointu, crie le chien, écoute-moi !
Ne veux-tu pas que nous vivions ensemble, ce serait bien plus amusant ..
Ma foi, dit le loup, pourquoi pas ? Essayons !
Le soir venu, ils s'installent pour dormir.
Mais au beau milieu de la nuit, le chien, réveillé par un bruit, se met à aboyer.
Effrayé le loup se réveille à son tour : Tais-toi donc, dit-il au chien,
si jamais l'ours t'entend, il viendra nous dévorer tous les deux !
Le chien cesse d'aboyer et réfléchit : Il n'est pas fameux mon
compagnon, il n'est pas beaucoup plus courageux que le lièvre ..
Il a peur de l'ours qui est certainement plus fort que lui.
-----
Et le chien, laissant là le loup, s'en va à la recherche de l'ours.
Il le cherche longtemps, parmi les arbres, les taillis, les rochers, ..
Et voici que, soudain, il se trouve nez à nez avec lui.
C'est un grand ours brun qui n'a pas l'air commode.
Hé, ours brun, ours griffu, écoute-moi ! Ne veux-tu pas que nous
vivions ensemble, ce serait bien plus amusant ..
Ma foi, pourquoi pas ? Essayons !
Ils se promènent toute la journée et, le soir venu, ils se couchent.
A peine l'ours s'est-il endormi que le chien se met à aboyer.
Réveillé en sursaut, l'ours tremble de frayeur.
Mais tais-toi donc ! dit-il furieux.
Si jamais l'homme t'entend, il viendra nous tuer !
Eh bien, pense le chien, celui-là ne vaut pas mieux que les autres.
Il a peur de l'homme.
-----
Et laissant là l'ours qui s'est rendormi, il part à la recherche de l'homme.
Mais il a beau chercher dans la forêt entière, il n'en trouve pas.
Il sort alors de la forêt et s’assoit pour se reposer.
Alors, il voit l'homme qui s'avance vers lui, c'est un bûcheron
qui s'en vient couper du bois.
Quand le bûcheron est tout près, le chien lui dit : Ecoute-moi,
homme, toi qui fait peur à l'ours qui fait peur au loup qui fait
peur au lièvre, ne veux-tu pas me prendre comme compagnon ?
Et pourquoi pas ? dit l'homme.
Viens avec moi, nous verrons ..
Et à la fin de la journée, l'homme emmène le chien dans sa maison.
Le soir venu, l'homme se couche et s'endort.
Au milieu de la nuit,
le chien se met à aboyer.
L'homme ne bouge pas.
Le chien aboie plus fort.
Alors l'homme se réveille et lui crie :
Hé, brave chien !
Mange si tu as faim, bois si tu as soif, mais laisse-moi dormir tranquille, s'il te plaît !
L'homme n'a donc peur de rien, pense le chien, et il se tait.
Et depuis ce temps-là, le chien est resté le compagnon de l'homme !
-----

Déposé par ovanek le 15/04/2024  
Pas besoin de regarder le ciel
Je ne suis pas si loin
Je suis beaucoup plus proche
Je peux voler, je peux être où tu veux si près ou si loin
Je suis à côté de toi dans chaque larme
Pour ne pas pleurer seul
💦◆◇═════◆🤍◇══════◆◇💦
C'est moi
Je suis dans chaque sourire, pour voir la joie de tes yeux
C'est moi, je suis avec toi quand tu dors
Au cas où tu rêves et que tu puisses me voir
Je suis dans ton silence, à t'écouter sans rien dire
C'est moi
Je suis là quand tu as la chair de poule
💦◆◇═════◆🤍◇══════◆◇💦
C'est moi
Ce n'est pas une illusion, c'est ma voix
Ce sont mes bras, mes baisers
C'est moi, c'est ma façon de te dire que je suis
💦◆◇═════◆🤍◇══════◆◇💦
C'est ma façon de ressentir
Ne regarde pas loin, pas besoin
Il suffit d'apprendre à vivre sans voir...
⭐´¨)
. ¸.•´⭐ ¸.•*´¨)
(.¸.•´ (¸.•`⭐...(◜◡‾) BELLE JOURNEE☆҉⭐‿ℒℴνℯ´⁀☆҉ ~⭐

Déposé par choupinou le 15/04/2024  
“Une âme pure est comme une belle perle. Tant qu'elle est cachée dans un coquillage, au fond de la mer, personne ne songe à l'admirer. Mais si vous la montrez au soleil, cette perle brille et attire les regards.”
De le curé d'Ars.
C'est toi petit trésor, douce petite étoile cachait le jour et qui te dévoile la nuit faisant palpiter le coeur de ton aimé, et ses yeux de mille pépites lorsqu'ils te contemple, levé tout la haut vers toi, et qui laisse une trace comme un petit pincement...
ton amie choupinou

Déposé par spanky le 14/04/2024  
« Cracker Jack », de Dolly Parton (1974)
-----
En 1980, Henri Dès crée cette chanson au sujet d’un adorable chien qui, malheureusement pour lui, est très sale.
C’est d’ailleurs presque parfois à se demander s’il ne parle pas plutôt d’un cochon.
Cependant, cette comptine est d’autant plus touchante qu’Henri Dès est accompagné d’enfants au chant.
Elle l’est aussi quand on découvre que, malgré son hygiène et son comportement qui laisse à désirer, il l’aime quand même, son chien.
-----
Paroles de la chanson « Chanson pour mon chien »
J'ai un chien gentil mais sale
Qui a des poils mouillés partout
(J'ai un chien gentil mais sale)
(Qui a des poils mouillés partout)
Qui a des poils mouillés partout
----
Et c'est pas tout
----
Quand il mange dans son assiette
Il s'en met plein le menton
(Quand il mange dans son assiette)
(Il s'en met plein le menton)
Il s'en met plein le menton
Comme un cochon
----
Mais je l'aime quand même, je l'aime
(Mais je l'aime quand même, je l'aime)
----
Quand je le promène au lac
Il patauge dans la boue
(Quand je le promène au lac)
(Il patauge dans la boue)
Il patauge dans la boue
Et c'est pas tout
----
Il va renifler les crottes
Et ça ne sent pas très bon
(Il va renifler les crottes)
(Et ça ne sent pas très bon)
Et ça ne sent pas très bon
Comme un cochon
----
Mais je l'aime quand même, je l'aime
(Mais je l'aime quand même, je l'aime )
----
Quand il boit dans sa gamelle
Ça dégouline partout
(Quand il boit dans sa gamelle)
(Ça dégouline partout)
Ça dégouline partout
Et c'est pas tout
----
Il en met plein la moquette
De la cuisine au salon
(Il en met plein la moquette)
(De la cuisine au salon)
De la cuisine au salon
Comme un cochon
----
Mais je l'aime quand même, je l'aime
(Mais je l'aime quand même, je l'aime)
----
Quand il vient me faire la fête
Il me lèche dans le cou
(Quand il vient me faire la fête)
(Il me lèche dans le cou)
Il me lèche dans le cou
Et c'est pas tout
----
Il bave sur ma chemise
Et puis sur mon pantalon
(Il bave sur ma chemise)
(Et puis sur mon pantalon)
Et puis sur mon pantalon
Comme un cochon
----
Mais je l'aime quand même, je l'aime
(Mais je l'aime quand même, je l'aime)
-----

Déposé par poutounou le 14/04/2024  
Sois le bienvenu « Rire du printemps » !
*
Le printemps
*
Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses des lilas fleurissent.
Les amantes qui te chérissent
Délivrent leurs cheveux flottants.
*
Sous les rayons d’or éclatants
Les anciens lierres se flétrissent.
Te voilà, rire du Printemps !
Les thyrses de lilas fleurissent.
*
Couchons-nous au bord des étangs,
Que nos maux amers se guérissent !
Mille espoirs fabuleux nourrissent
Nos coeurs gonflés et palpitants.
Te voilà, rire du Printemps !
*
Théodore de Banville

Déposé par ovanek le 12/04/2024  
Depuis le pont arc-en-ciel, je t'envoie mon amour
Un murmure sur le vent, un signe d'en haut
Bien que je sois passé de l'autre côté, notre lien reste fort
Dans la mélodie du chant des oiseaux, dans le doux chant de la rivière
💜🍃💜 °⁀⋱‿✫. *´¨`💜 °⁀⋱‿✫. *´¨`💜🍃💜
Je grolique dans les prés, sous le ciel si bleu
Mais mes pensées retournent souvent vers toi
Sache que je suis heureux, libéré de la douleur et de la peur
Dans l'étreinte éternelle de l'amour qui nous est cher
💜🍃💜 °⁀⋱‿✫. *´¨`💜 °⁀⋱‿✫. *´¨`💜🍃💜
Je veille sur toi depuis les étoiles en haut
Je t'envoie du réconfort, enveloppé dans mon amour
Notre temps ensemble était un cadeau, précieux et rare
Et bien que je ne sois pas avec toi je suis toujours là
💜🍃💜 °⁀⋱‿✫. *´¨`💜 °⁀⋱‿✫. *´¨`💜🍃💜
Alors sèche tes larmes, et souviens-toi de moi avec un sourire
Car je vous attendrai, juste de l'autre côté du pont
Jusqu'à ce que nous nous retrouvions, dans un royaume incomparable
Sache que je t'aime toujours et pour toujours là

Déposé par spanky le 12/04/2024  
Il observait sans cesse
tous tes faits et gestes,
lorsque, assis au coin de la cheminée,
tu méditais sur les années passées ...
---
Tes yeux remplis des choses que tu ne pouvais dire,
mais que son instinct savait si bien traduire.
Doucement, il te léchait les mains,
dans ses yeux, quelque chose ... d’humain.
---
Penchant lentement la tête :
– je suis là mon maître !
Son regard semblait te dire :
– Nous avons de beaux souvenirs.
---
Que de fois as-tu pensé ne plus lutter,
disparaître, et tout arrêter.
Mais son bon et doux regard rempli d’amour
te donnait la force de continuer ton parcours.
---
Sans toi, sa vie était finie.
Placement ou euthanasie ?
À cette pensée
ton cœur se serrait.
---
Quelle trahison, lui ton fidèle compagnon
qui te voua une si grande adoration.
Consolateur de toutes tes douleurs,
chaque jour, il sut sécher tes pleurs.
---
Dans ton cœur, sa grande fidélité
a fait de lui un ami pour l’éternité.
Ensemble, vous irez au bout du chemin
comme deux vrais copains, jusqu’à la fin ...
---
" Le viel homme et son chien "
Harmonia Messidor
------

Déposé par colombine67 le 12/04/2024  
Le BÂTARD et le CLOCHARD.
Je suis un beau « bâtard » qui fête ses deux ans,
Et je vis dans la rue depuis pas mal de temps.
Je n’ai pas choisi, tout petit il m’a pris à ma mère,
Et depuis, je suis là, le compagnon de sa misère.
Tous les jours, tous les deux, on fait la manche,
Du matin du lundi, jusqu’au soir du Dimanche.
C’est pour quelques Euros, car il faut bien manger,
Un peu pour lui, beaucoup pour moi, faut l’avouer.
Toujours poli, toujours gentil, au coin de ce trottoir,
Nous venons tard le matin, et repartons tôt le soir.
Elle est longue l’attente, aux pieds de tous ces gens,
Qui jettent un dur regard, à ces gueux, ces mendiants.
Il me tient dans ses bras, tendrement il me caresse,
Baissant les yeux, honteux, devant tant de détresse,
Condamnés que nous sommes à vivre de la quête,
Nous savons que pour nous ce n’est jamais la fête.
Nous sommes heureux pourtant, nous nous aimons,
D’un Amour sain, d’un Amour pur, de la passion.
Nous ne possédons rien, et ne sommes pas jaloux
De voir ce qui se passe, ici, partout autour de nous.
Il est un homme, je suis un chien, drôle de couple,
Mais nous partageons tout, et la vie est plus souple,
Que pour ceux qui pensent au succès, et à la réussite,
Prêts à se battre ou se haïr… pour réussir plus vite.
Alors, gens de bonnes manières, responsables civils,
Qui faites les beaux jours des villages et des villes,
N’enlevez jamais à cet homme, nommé « Le Clochard »,
Ce vilain chien, son seul Ami, bien qu’il fût un «bâtard».

Déposé par spanky le 10/04/2024  
JE M 'APPELAIS STYLO, JE SUIS MORT HEUREUX, MAIS...
---------
Je suis mort aujourd'hui !!
Je souhaite que vous consacriez 5 minutes à lire mon histoire pour qu'elle ne soit pas vaine.
Je suis arrivé au refuge à l'âge de 3 mois et ils m'ont appelé Stylo (au moins j'avais un nom aussi bizarre soit-il pour un chien!).
C'était un refuge "normal" (donc surchargé) du centre nord de l'Italie, et là j'ai attendu que quelqu'un m'aperçoive...
J 'ai attendu, attendu, attendu... j'ai attendu 13 longues années!!!
Bien sûr, je n'étais pas seul dans le box et mes camarades de captivité n'ont pas été tendres: j'ai souvent été mordu et plus d'une fois, j'ai failli mourir parce qu'ils ne me laissaient pas manger, mais j'ai résisté..
Et puis finalement, un ange nommé Monica m'a remarqué !
Elle a décidé de me sortir de là et de me donner quelques mois de bonheur.
Elle m'a confié à ses amies Sandra et Silvana qui m'ont pris soin de moi !
J'étais maigre et tout tordu par l'arthrose...
Je me souviens que quand je suis arrivé chez elles, c'était l'hiver et elles m'avaient préparé une couche toute douce devant le poêle à bois...
Je ne savais pas ce qu'était une maison et cette chaleur, oh là là, quel bonheur! J'ai passé 2 jours le dos collé à la chaleur, c'était le paradis pour moi !!
Malgré tous les pronostics prévoyant que je mourrais rapidement, je me suis remis.
Eh oui, personne n'aurait cru que je vivrais encore pendant presque 3 ans!
Et pendant ces 3 années, j'ai été aimé et choyé, j'ai eu de la bonne bouffe, j'ai dormi au chaud... mais la vieillesse ne peut pas s'arrêter !!
Maintenant je suis mort, mais je suis mort HEUREUX, parce que quelqu'un m'a donné de l'espoir et quelques années de bonheur, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que si Monica ne m'avait pas sauvé, il ne resterait plus rien de moi maintenant, pas une photo, pas un souvenir, personne ne pleurerait ma mort !
Et c'est malheureusement le sort qui touche tant de chiens qui passent toute leur vie dans un refuge, dans l'indifférence générale.
Alors avant de faire naître de nouveaux chiens, pensez à moi !
Et avant d'acheter un chien, pensez à moi !!
Un seul jour de bonheur peut racheter toute une vie de souffrance, alors si vous le pouvez, sortez un vieux chien d'un refuge!
-----
Cre: ESNA-Ecole Suisse Naturopathie Animaux
--------

Déposé par poutounou le 10/04/2024  
Rien ne nous séparera jamais…
*
Abri
*
Dans les lignes de ta patte
Pour me plaire j’y veux voir
Que rien ne nous sépare
Et que nous avons même destin.
*
Dans les lignes de ta patte
Je découvre en cherchant
Les signes bienfaisants
De ce qui me convient.
*
Dans le creux de ta patte
Où ma main se blottit
Je retrouve mon abri
Doux et calme, comme un baume.
*
Esther Granek, Ballades et réflexions à ma façon, 1978

Déposé par ovanek le 10/04/2024  
Dans les coins tranquilles de mon cœur
Là où les souvenirs demeurent doucement
Tes empreintes de pattes persistent, jamais pour partir
Dans les histoires que je raconte
★·.·¯`·.·★ 💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★
Ton absence résonne dans chaque pièce vide
Un silence lourd de chagrin
Pourtant dans les ténèbres, au milieu de la morosité
Ton esprit trouve un soulagement
★·.·¯`·.·★ 💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★
Car bien que vous ayez traversé le pont arc-en-ciel
Et a quitté cette rive terrestre
Ton amour demeure, un serment sacré
Pour toujours j adorerai
★·.·¯`·.·★ 💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★
Dans mes rêves, je vois ta queue remuante
Et entends ton aboiement joyeux
Bien que vous ayez voyagé au-delà du voile
Tu es toujours avec moi dans le noir
★·.·¯`·.·★ 💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★
Alors je chérirai chaque moment partagé
Chaque remuement de queue, chaque ronronnement
Car même si tu es parti, mon cœur a déclaré
Ton amour durera toujours
★·.·¯`·.·★ 💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★💜🌸💜 ★·.·¯`·.·★
En deuil maintenant, mais l'amour continue
Dans les souvenirs doux et vrais
Jusqu'au jour où la douleur est partie
Et je suis réuni avec vous

Déposé par ovanek le 09/04/2024  
À Mon Meilleur Ami
⭐´¨)
. ¸.•´ ¸.•*´¨)
(.¸.•´💦 (¸.•`☆...⭐
Le jour où ils t'ont couché pour dormir
J'ai prié le Seigneur ton âme qu'il garde
Jusqu'au jour et à l'heure fixés
Quand ensemble nous nous rencontrerons et tout ira bien
⭐´¨)
. ¸.•´ ¸.•*´¨)
(.¸.•´💦 (¸.•`☆...⭐
Avec toutes les créatures de Dieu, grandes et petites
Allez courir et jouer maintenant, amusez-vous bien
Plus de douleurs et plus de douleur
juste un soleil radieux, plus de pluie
⭐´¨)
. ¸.•´ ¸.•*´¨)
(.¸.•´💦 (¸.•`☆...⭐
Repose en paix pour l'instant meilleur ami
Bercé dans les bras de Dieu, jusqu'au bout
Rêve de cette journée et de cette heure spéciale
Quand nous nous retrouverons au pont une dernière fois
⭐´¨)
. ¸.•´ ¸.•*´¨)
(.¸.•´💦 (¸.•`☆...⭐
Même si nous serons séparés pour longtemps
Nous serons ensemble alors, et tout ira bien
Nous traverserons Rainbow Bridge côte à côte
Avec une douce sensation de chaleur au fond de moi
⭐´¨)
. ¸.•´ ¸.•*´¨)
(.¸.•´💦 (¸.•`☆...⭐
Encore une fois, tout ira bien
nous sommes ensemble pour toujours jusqu'à la fin des temps
⭐´¨)
. ¸.•´ ¸.•*´¨)
(.¸.•´💦 (¸.•`☆...(◜◡‾)💦⭐💦 ☆҉‿ℒℴνℯ´⁀☆҉ ~
John Quealy

Déposé par ovanek le 08/04/2024  
Toi qui est là, ne pleure pas devant ma tombe
je n'y suis pas et je ne dors pas💦»»
Je souffle dans le ciel tel un millier de vents
Je suis l'éclat du diamant sur la neige
💙»»————- ★ ————-««💦»»————- ★ ————-««💙
Je ne dors pas, je suis le soleil sur les blés dorés
Je suis la pluie💦»»
je suis la douce pluie d'automne
💙»»————- ★ ————-««💦»»————- ★ ————-««💙
Toi qui est là, ne pleure pas devant ma tombe
Je n'y suis pas car je vis encore💦»»
Minnie Haskins

Déposé par spanky le 08/04/2024  
Paradis blanc
------
Il y a tant de vagues et de fumée
Qu'on arrive plus à distinguer
Le blanc du noir
Et l'énergie du désespoir
Le téléphone pourra sonner
Il n'y aura plus d'abonné
Et plus d'idée
Que le silence pour respirer
Recommencer
Là où le monde a commencé
----
Je m'en irai dormir dans le paradis blanc
Où les nuits sont si longues qu'on en oublie le temps
Tout seul avec le vent
Comme dans mes rêves d'enfant
Je m'en irai courir dans le paradis blanc
Loin des regards de haine et des combats de sang
Retrouver les baleines
Parler aux poissons d'argent
Comme, comme, comme avant
----
Y a tant de vagues et tant d'idées
Qu'on arrive plus à décider
Le faux du vrai
Et qui aimer ou condamner
Le jour où j'aurai tout donné
Que mes claviers seront usés
D'avoir osé
Toujours vouloir tout essayer
Et recommencer
Là où le monde a commencé
----
Je m'en irai dormir dans le paradis blanc
Où les manchots s'amusent dès le soleil levant
Et jouent en nous montrant
Ce que c'est d'être vivant
Je m'en irai dormir dans le paradis blanc
Où l'air reste si pur qu'on se baigne dedans
À jouer avec le vent
Comme dans mes rêves d'enfant
Comme, comme, comme avant
----
Parler aux poissons d'argent
Et jouer avec le vent
Comme dans mes rêves d'enfant
Comme avant
----
- Michel Berger -

Déposé par poutounou le 07/04/2024  
Que c’est beau : « L’âme est immortelle et hier c’est demain »
*
Hier c’est demain…
*
Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses,
Pour savoir, après tout, ce qu’on aime le mieux,
Les bonbons, l’Océan, le jeu, l’azur des cieux,
Les chiens, les lauriers et les roses.
*
Il faut fouler aux pieds des fleurs à peine écloses ;
Il faut beaucoup pleurer, dire beaucoup d’adieux.
Puis le coeur s’aperçoit qu’il est devenu vieux,
Et l’effet qui s’en va nous découvre les causes.
*
De ces biens passagers que l’on goûte à demi,
Le meilleur qui nous reste est un ancien ami.
On se brouille, on se fuit. Qu’un hasard nous rassemble,
*
On s’approche, on sourit, la « patte » touche la main,
Et nous nous souvenons que nous marchions ensemble,
Que l’âme est immortelle, et qu’hier c’est demain.
*
Alfred de Musset

Déposé par spanky le 06/04/2024  
Je m'appelle Sampa,
et bien que chien bâtard,
je fais tourner la tête à bien des pedigrees.
---
Je m'appelle Sampa,
je suis né quelque part.
---
Je m'appelle Sampa
et mon histoire est belle.
Je mouille des divans,
je souille des parquets,
je vis auprès d'un roi,
comme un chien de poubelle.
---
Je m'appelle Sampa
et j'ai des yeux qui parlent,
un corps qui fait le fou,
un cœur qui se remplit
de tant et tant de joie,
qu'une caresse égale.
---
Je m'appelle Sampa.
J'ai des maîtres fidèles :
lui me donne du mal à me faire obéir,
mais quand il n'est pas là,
je suis seul avec elle.
---
Son amour à lui
c'est mon amour à moi.
Comme elle est jolie,
comme elle est gentille !
Son amour à lui
c'est ma maîtresse à moi.
Et quand elle me sourit
moi j'ai les yeux qui brillent.
---
Elle m'appelle " Sam-Sam "
et je l'aime et elle m'aime.
La nuit, je dors près d'elle
et au matin je la réveille,
d'un coup de patte
ou bien d'un coup de dent.
---
Je m'appelle Sampa
et mon histoire est courte.
Pour aller du lit où je dormais
jusqu'au jardin où je repose,
il ne m'aura pas fallu un an.
---
Toi le jardin,
je t'ai connu dans tes moindres recoins.
Hier encore je t'ai prêté un os,
aujourd'hui je te donne les miens.
---
Je m'appelais Sampa
et j'étais chien bâtard ...
---
" Sampa "
1968
Georges Chelon
( 1943 - )
----
Paroliers : Georges Jean Chelon
------

Déposé par ovanek le 06/04/2024  
Sans solitude, l'amour ne restera pas longtemps à tes côtés
Parce que l'Amour a besoin de repos, pour pouvoir voyager
A travers les cieux et se révéler sous d'autres formes
Sans solitude, aucune plante ou animal ne peut survivre
Aucun sol ne peut rester productif
Aucun enfant ne peut apprendre la vie
Aucun artiste ne peut créer
Aucune œuvre ne peut grandir et se transformer
🌸✩。:*•.───── ❁🌸 ❁ ─────.•*:。✩🌸
La solitude n'est pas l'absence d'Amour mais son complément
La solitude n'est pas l'absence de compagnie mais le moment où notre âme est libre
De nous parler et de nous aider à décider quoi faire de notre vie
🌸✩。:*•.───── ❁🌸 ❁ ─────.•*:。✩🌸
Par conséquent, bénis sont ceux qui ne craignent pas la solitude
Qui n'ont pas peur de leur propre compagnie
Qui ne cherchent pas toujours désespérément quelque chose à faire
Quelque chose pour s'amuser, quelque chose à juger
Si vous n'êtes jamais seul, vous ne pouvez pas vous connaître
Et si vous ne vous connaissez pas, vous commencerez à craindre le vide
🌸✩。:*•.───── ❁🌸 ❁ ─────.•*:。✩🌸
Paulo Coelho

Déposé par spanky le 04/04/2024  
"Belle "
-----
Belle, tu es si belle,
Qu'en te voyant
Je t'ai aimée.
Belle, que j'aime tant,
Depuis longtemps
Je t'attendais.
---
Souviens-toi du temps où tu venais
Chaque soir pour me rencontrer.
Tu passais, si belle que j'en rêvais,
Tu le sais mon amie, je t'aimais.
---
Belle, oh ma si belle,
Tu t'en allais sans m'écouter.
Belle, je t'attendrai
Pendant longtemps,
Tu es si belle.
---
Belle, que j'aime tant,
Je t'attendrai
En te rêvant.
Puis un jour, un jour tu passeras
Près de moi, la Belle tu viendras,
Nous ferons alors si tu le veux
Ce jour là, le beau voyage à deux.
---
Belle, si tu le veux,
Nous serons deux ...
Nous serons deux ...
----
( " Belle et Sébastien " )
1965
----
Parolier : Cécile Aubry.
Compositeur : Daniel White
-----

Déposé par ovanek le 04/04/2024  
Je suis forte parce que parfois je n’ai pas d’autre choix...
Parce que la vie ne m’a pas laissé ce choix
Je suis forte parce que j’ai appris à survivre à la douleur
Que malgré la tempête, je cherche toujours le soleil !
🌸»»————- ★ ————-«« 🌸💜🌸💜🌸💜🌸»»————- ★ ————-«« 🌸
Malgré les chutes, j’ai encore envie de danser
Malgré les blessures, j’ai les yeux plein d’émerveillement
Je fais encore des vœux aux étoiles !
🌸»»————- ★ ————-«« 🌸💜🌸💜🌸💜🌸»»————- ★ ————-«« 🌸
Je crois que les rêves sont des cerfs-volants à chasser...
Je cherche des arcs-en-ciel dans les flaques
J’ai même serré les poings quand il fallait abandonner
Je suis forte malgré mes faiblesses et toutes mes erreurs
Parce que je ne peux pas abandonner
🌸»»————- ★ ————-«« 🌸💜🌸💜🌸💜🌸»»————- ★ ————-«« 🌸
Et je continue de rêver !
À lutter, à voler...
══════ ೋღ💕ღೋ ═══════
BELLE⭐JOURNEE
══════ ೋღ💕ღೋ ═══════




L'Album photo contient 140 photos
Highslide JS
18 août 1994 / 18 août 2015
Merci à mon amie Magalie maman de MURPHY qui la quitta elle un 19 août ...
Highslide JS
18 août 1994 / 18 août 2015
Merci chère Paty d'avoir pensé aujourd'hui à lui
Highslide JS
18 août 1994 / 18 août 2015
Pour mon BOUL merci chère Paty ... merci mon amie
Highslide JS
18 août 1994 / 18 août 2015
Highslide JS
18 août 1994 / 18 août 2015
*Ne crois pas que mon coeur puisse t'oublier ... il peut cesser de battre mais jamais de t'aimer ...*
Highslide JS
18 août 1994 / 18 août 2015
Highslide JS
18 août 1994 / 18 août 2015
Ta première photo le jour de ton arrivée chez nous un 22 juin 1980
Highslide JS
18 août 1994 / 18 août 2015
Ce 18 août un coin de mon coeur se brisa ...
Highslide JS
18 août 1994 / 18 août 2014
20 années sont passées ....
Highslide JS

un très beau dessin d'Olivier doux souvenir de Toi
Highslide JS

Un merveilleux cadeau de mon amie Mumute
Highslide JS
MON BOUL
veilles bien sur mon petit HELIOT comme sur PANCHO mon Petit Coeur et mes chatounes LOLA et MITZY
Highslide JS
MON BOUL
Highslide JS
MON BOUL
Je t'aime ... et tu me manques
Highslide JS

Merci chère Magalie pour ce magnifique montage
Highslide JS

Chère Magalie merci d'avoir pensé à lui
Highslide JS

BOUL : notre histoire ...
Highslide JS

Doux repos mon Ami
Highslide JS

C'est court une vie de chien ... bien trop court
Highslide JS

Je t'aime ... tout simplement
Retourner en haut