Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Heliot a été vue  273 733  fois.
273 733 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris
+ info
 
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris



23 personnes aiment cette page
Connectez vous pour déposer fleurs, bougies et messages

Vous n'êtes pas connecté.

En hommage à
Heliot
CANICHE
Il est né le:20/06/1992
Il nous a quittés le:21/11/2003

HELIOT, dure tâche pour toi de succéder à mon BOUL tant aimé !!! et pourtant ...

Pourquoi choisir un caniche moi qui préféré les grands chiens ? Je ne me le rappelle pas. je savais simplement qu'on ne voulait plus de toi.
Ce 2 septembre 1994, j'ai vu débouler une boule blanche de 2 ans... J'ai "tiqué" : ce n'était le chiot noir que j'attendais !! Tu as alors déposé à mes pieds ton joujou préféré. Tu m'as choisi ... moi ... ni mon amie, ni ta maitresse... Non ! tu m'a choisi ... moi !!!et j'ai "faibli"... Tu étais sois disant très "mignon" mais "la catastrophe des catastrophes" ... et là ma décision a été prise : tu es devenu "MON" HELIOT ...

HELIOT, tu n'était qu'un petit chien gai, joueur, avide de tendresse et de stabilité.
Parfois ton "ex" passait : tu sautais vite dans mes bras, anxieux : "et si elle venait me reprendre !!!"

C'est vrai, tu était en voiture une "catastrophe". Pour toi, j'ai fait beaucoup de marche à pied. Qu'importe :j'aime marcher !!!
Une seule fois dans ta vie tu est resté silencieux. Ce jour où sans un regard derrière toi tu as sauté sur mes genoux pour découvrir ta nouvelle maison.

Mon HELIOT, tu n'aimais vraiment pas la voiture !!! Après ton attaque, tu respirais à peine mais tu as réussi à émettre deux petits jappements.Je t'ai supplié de te taire, le coeur brisé.
Je t'ai soigné 5 ans mais ton petit coeur usé lachait. Il n'y avait plus rien à faire malgrès tous les soins que tu avais subi sans broncher ... simplement pour me faire plaisir. Puis rassuré, tu t'es endormi entre mes bras à jamais.

HELIOT, je ne pourrais jamais t'aimer autant que tu m'as aimé.
D'un amour démesuré ... dans ton petit coeur tu étais un de ces grands chiens que j'appréciais : "ma maitresse, pas touche !!!" et çà m'attendrissait ...

Au pilier, il y a toujours la pancarte un peu jaunie, à ton effigie "je monte la garde". Je ne l'enlèverais jamais.
Sois tranquille mon HELIOT, tu continues à me protéger.


**************
21 novembre 2011 : nous avons repeint le mur et changé les portails ... mais la pancarte est toujours là ... un peu plus jaunie ... mais elle est là ... je te l'avais promis.

**************
💔💓💘 21 novembre 2012 / 21 novembre 2013 / 21 novembre 2014 / 21 novembre 2015 ...💔💓💘

💔💓💘 21 novembre 2019 - 21 novembre 2020 - 21 novembre 2021 - 21 novembre 2022 💔💓💘

💔💓💘 21 novembre 2023 💔💓💘

C'est avec beaucoup d'émotion que je remercie tous ceux et toutes celles qui ont déposé fleurs, messages et poèmes pour ma petite boule blanche .
... MERCI pour lui ... mais aussi pour moi.




57 bougies

13873 Fleurs
Déposé par valetheo
Déposé par valetheo
Déposé par valetheo
Déposé par valetheo
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos
Déposé par athos



 
2404 messages

Déposé par ovanek le 24/07/2024  
Dans les coins tranquilles de mon cœur
Là où les ombres s'attardent, se déchirent
Je pleure la perte de mon fidèle ami
Dont le voyage a pris fin prématurément
💦════════ ✰🌸✰ 🌸✰💗🌸✰🌸✰🌸✰🌸✰ ════════💦
Tes doux ronrons, ta douce étreinte
Maintenant, les souvenirs persistent, dans un espace vide
Dans chaque coin de rue, je vois ton visage
Un écho silencieux de notre grâce aimante
💦════════ ✰🌸✰ 🌸✰💗🌸✰🌸✰🌸✰🌸✰ ════════💦
Les jours grandissent, les nuits refroidissent
Sans toi ici, mon cœur se sent vieux
Car en ton absence, un vide reste
Une douleur constante, un refrain sans fin
💦════════ ✰🌸✰ 🌸✰💗🌸✰🌸✰🌸✰🌸✰ ════════💦
Pourtant, dans l'obscurité, une lueur de lumière
Un rappel que l'amour transcende la nuit
Car bien que tu sois parti, tu ne partiras jamais
A jamais vivant, dans mon cœur endeuillé

Déposé par poutounou le 24/07/2024  
Ces « amis sincères » sont nos doux « filous » à quatre pattes et une queue. Ce poème leur est dédié… !!!
*
UN AMI SINCÈRE
*
Un ami sincère
Peut faire naître un sourire
Quand nous sommes abattus
Et que rien ne va plus.
*
Un ami sincère
Peut comprendre nos épreuves
Et, d'une simple léchouille,
Nous remettre en chemin.
*
Un ami sincère
Est fait pour partager
Nos rêves les plus secrets
Tout en demeurant discret.
*
Un ami sincère
Vaut plus que de l'or,
Car, au fond de son coeur,
Il ne veut que notre bonheur.
*
(Auteur inconnu)

Déposé par spanky le 24/07/2024  
Mes humains à moi et que j'ai tant aimés.
S.v.p. ne vous sentez coupables de rien car vous ne m'avez pas laissé souffrir...
Quand vous avez vu que je n'étais plus moi même, vous avez tout fait pour m'aider,
mais il était malheureusement trop tard et je le savais.
Je suis tellement désolé de ne pas vous avoir donné de signes de ma maladie, je continuais à être normal,
mais en dedans de moi, il se passait des choses que je ne comprenais pas moi-même....
Mais je sais que maintenant, c'est vous deux qui souffrez de mon absence et j'en suis sincèrement désolé....
----
je suis bien maintenant même si je m'ennuie de vous autant que vous devez vous ennuyer de moi....
j'ai eu une belle vie avec vous même si elle a été trop courte.
Je vous remercie de ce que vous avez décidé , c'était la chose à faire car je n'aurais pas pu supporter la suite........
j'étais heureux de vous voir à mon chevet pour rester avec moi jusqu'à la fin et je suis parti en paix et content.
C'est sur que j'aurais aimé rester, mais c'était impossible dans les circonstances.
N'oubliez jamais que je vous aime et que du pont de l'Arc-en-Ciel, je veille sur vous.
Un jour viendra ou nous allons être tous réunis à nouveau......
Je vous aime et jamais je ne vous oublierai..
----

Déposé par ovanek le 23/07/2024  
Dans les ombres longues et les jours si brillants
Mon ami fidèle reste dans ma vue
Dans la joie et le chagrin, les larmes et la joie
Ton cœur inébranlable bat près de moi
💛════════•*¨*•.¸¸⭐════════•*¨*•.¸¸💛
Une queue qui remue, un regard conscient
Tu m'as accompagnée à travers le labyrinthe sombre de la vie
Pas de mot que tu dis, pourtant beaucoup de choses que tu dis
Dans l'amour tranquille, tu guides mon chemin
💛════════•*¨*•.¸¸⭐════════•*¨*•.¸¸💛
Ta loyauté, une flamme constante
Un lien ininterrompu, toujours pareil
Dans chaque pas et chaque soupir
Tu es a mes coter mon ami pour la vie
💛════════•*¨*•.¸¸⭐════════•*¨*•.¸¸💛
Et même si les années peuvent avoir des conséquences
Ton esprit fidèle réchauffe mon âme
Dans chaque écorce et patte douce
Je trouve le plus vrai amour que j'ai vu
💛════════•*¨*•.¸¸⭐════════•*¨*•.¸¸💛
Alors à toi, mon ami canin
Une loyauté qui ne connaît pas de fin
À chaque souffle, à chaque partie
Tu vis à jamais dans mon cœur

Déposé par ovanek le 22/07/2024  
Dans le calme du matin, où une fois tes pattes marchaient légères
Maintenant fait écho au silence vide, dépourvu de votre plaisir
À travers les champs et les sentiers sinueux, nous avons erré côte à côte
Ton esprit au soleil, ta joie, mon guide de cœur
Chaque pas que nous avons fait ensemble, votre laisse un lien doux
⭐ღღ💦💜💦¸.★*´☽⭐ (ˆ◡ˆ) ⭐ღღ💜💦💜¸.★*´☽⭐
Dans chaque brin d'herbe, dans chaque goutte de boisson
Le rythme de votre respiration, l'éclat de vos yeux
Ces moments que nous chérissons sous le ciel ouvert
Mais maintenant la laisse est vide, pas de queue impatiente de remuer
Pas de battements de cœur doux et stables, pas d'étiquette joyeuse et bondissante
Les échos de nos pas, ils murmurent dans la brise
⭐ღღ💦💜💦¸.★*´☽⭐ (ˆ◡ˆ) ⭐ღღ💜💦💜¸.★*´☽⭐
Mais toi, mon fidèle compagnon, tu as erré en paix
Pourtant, je sens ta présence dans chaque vallée boisée
Dans chaque appel lointain d'un ami à plumes et éphémère
Bien que tu aies quitté ce voyage terrestre, ta mémoire continue
Dans chaque pas que je fais maintenant, jusqu'à ce que mes jours soient passés

Déposé par spanky le 22/07/2024  
Ce texte n'est pas de moi....
----
Choupette n'était pas une chienne comme les autres. Elle était un chienne de laboratoire et s'est vu offrir une seconde vie grâce à sa famille adoptante.
---
Je m’appelais Choupette… Je venais de fêter mes 16 ans..
Je suis née dans une cage, comme ma maman d’ailleurs, comme mes frères et sœurs, comme mes enfants aussi… J’y suis restée 9 ans et demi..
Jusqu’à ce qu’ils décrètent que je ne servais plus à rien… et oui, j’étais ce qu’on appelle un chien de labo .
Il paraît que se sont des recherches pour les humains, que les labradors sont tous comme mes copains les beagles, des chiens.
---
« adéquats ».
Ils m’avaient inoculé la myopathie, ou peut-être que c’est ma maman qui m’avait filé cette s*****rie, je ne saurai jamais.
Au bout de 9 ans, j’étais pas morte alors à quoi bon continuer des tests sur un chien qui résiste ?? Ils ont dû considérer que soit leur traitement était efficace,
soit j’étais trop résistante… bref, leur conclusion m’a sauvé la vie, elle aurait pu être mon arrêt de mort.
---
C’est à ce moment-là qu’une dame du labo a mis une annonce pour me trouver une famille, certainement pour m’éviter la piqure qui les aurait débarrassés.
Je suis sortie pour la 1ère fois dans l’univers extérieur.
Qu’est-ce que j’ai eu peur ! De tout, des humains, des congénères que je ne connaissais pas, des voitures, des bruits, des mains,…
---
Je ne connaissais rien à rien, j’ai du tout apprendre comme un bébé. A + de 9 ans, si vous saviez comme c’est dur .
Il parait que la nature se débarrasse de ce qui ne sert pas, alors je crois que mon cerveau avait éliminé tout ce qui ne m’avait pas servi depuis 9 ans comme courir, monter les escaliers, aboyer, jouer, montrer des sentiments comme la joie, la peur, la tristesse et même la douleur.
J’ai eu du mal à mettre les pattes dans l’herbe, dans l’eau, dans la neige ; à faire mes besoins lors des sorties.
Mais mes parents m’ont tout fait faire, on ne s’est jamais découragés.
---
J’ai, toute ma vie, conserver une peur farouche lorsqu’on me touchait.
J’ai jamais réussi à communiquer, à créer des liens particuliers avec mes congénères même si, dans mon fort intérieur, je tenais à eux.
Je les ai tous aimés à ma façon.
Je me suis accrochée pendant ces 6 ans et demi de vie de sursis, comme je pouvais, comme mes parents et toute ma famille, pouvaient.
J’étais leur « petite autiste ».
On avait beaucoup de mal à communiquer mais la seule chose dont on était sûr, c’est qu’on s’aimait très fort et qu’on resterait fidèles jusqu’au bout.
Ce bout est arrivé …
J’ai fait un incident cardiaque il y a 10 jours, et vu mon âge, j’ai pas réussi à remonter la pente… j’ai peut-être même fait en plus un avc a dit le véto.
Bref, mon corps a lâché, je ne tenais plus debout, j’avais de grosses grosses difficultés à respirer.
Je savais depuis 2 jours que je n’y arriverais pas, et je l’ai fait comprendre à mes parents, je ne voulais plus être seule, j’avais trop peur de partir sans eux..
---
Voilà, j’espère que la haut, si ça existe ( ??) je retrouverai mon Toto, mon Fidèle et ma copine Doly, la seule avec qui j’ai réussi à tisser des liens particuliers d’amitié visibles.
---
Au revoir tout le monde, je n’oublierai personne…ne m’oubliez pas !
----

Déposé par poutounou le 21/07/2024  
Qu’elle est belle cette petite prière de Saint François d’Assise. C’est ce que nos Amours à quatre pattes font : Ils nous consolent, nous comprennent et nous aiment surtout… !!!
*
PRIÈRE SIMPLE
*
Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix.
Là où il y a de la haine, que je mette l'amour.
Là où il y a l'offense, que je mette le pardon.
Là où il y a la discorde, que je mette l'union.
Là où il y a l'erreur, que je mette la vérité.
Là où il y a le doute, que je mette la foi.
Là où il y a le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.
Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.
*
Que je ne cherche pas tant
À être consolé, qu'à consoler ;
À être compris, qu'à comprendre ;
À être aimé, qu'à aimer.
*
• Car,
C'est en donnant, qu'on reçoit ;
C'est en s'oubliant, qu'on trouve ;
C'est en pardonnant, qu'on est pardonné ;
C'est en mourant, qu'on ressuscite à l'éternelle vie.
• *
(Saint François d'Assise)

Déposé par ovanek le 21/07/2024  
Je te retrouve là-bas
Les jours où tu me manques le plus
Je vais fermer les yeux et dormir
Je te rencontrerai dans mes rêves dans un instant on peut garder
Je vous saluerai avec un câlin et avec des choses que je veux dire
Je te retrouverai sous le soleil, un endroit différent chaque jour
💖⭐════════••*¨*•.¸¸ღƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღ¸¸.•*¨*••════════•💖⭐
Je te retrouverai au bord de la rivière ou de retour dans notre ancienne maison
Et parfois je ne peux pas te trouver dans mes rêves je vais encore errer
Je te retrouve dans un café à votre endroit préféré
Je me fiche juste où c'est tant que je vois ton visage
💖⭐════════••*¨*•.¸¸ღƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღ¸¸.•*¨*••════════•💖⭐
Je te retrouve dans un parc pour que vous puissiez regarder les enfants jouer
Tu peux emmener leurs rires au paradis pour l'entendre tous les jours
Je te retrouverai à chaque anniversaire, on ne partage plus
Je m'en fiche où c'est mais je vous y retrouverai
💖⭐════════••*¨*•.¸¸ღƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღ¸¸.•*¨*••════════•💖⭐
Je te retrouverai au soleil ou sous la pluie battante
Je traverserai n'importe quelle tempête juste pour te revoir
Je te retrouverai dans mes pensées
Un million de fois par jour ainsi que chaque souvenir
J'ai de la chance de pouvoir rejouer

Déposé par spanky le 20/07/2024  
"Je déménage je ne peux pas emmener mon chien avec moi"
« Le bébé est allergique »
"Je suis trop occupé pour lui"
"Mon propriétaire ne veut pas de chiens"
---
Celui-ci.
C'est ici que ton chien finit.
Je suis fatigué des excuses des gens.
J'en ai marre que les chiens finissent morts sur le sol du refuge.
Je suis fatigué.
Un chien est une responsabilité à vie.
---
Un engagement de plus de 10 ans.
Ce chien que vous avez envoyé à la fourrière pour n'importe quelle excuse, vous a fait confiance et vous a aimé.
Pas d'excuses.
Je ne veux pas l'entendre.
---
Réfléchissez à deux fois avant de trouver une petite excuse insignifiante sur la raison pour laquelle vous devriez abandonner votre chien.
Si vous devez abandonner un chien, faites un effort sincère pour lui trouver un foyer aimant et pour toujours.
---
Soyez une meilleure personne.
Fais mieux que ça !
Les chiens ne sont pas jetés
-----

Déposé par ovanek le 20/07/2024  
Dans l'étreinte tranquille du soupir du crépuscule
Je sens ta présence, tout près d'ici
Tes yeux fatigués, maintenant lourds de sommeil
Toute une vie de souvenirs, à nous de garder
✲🐾 ✲ 🍃🌺🍃✲ 🌸 ✲🍃🌺🍃 ✲🐾 ✲🍃🌺🍃✲ 🌸 ✲
Ensemble, nous avons surmonté le flux et le flux de la vie
À travers les rires, les larmes et les vents qui soufflent
Votre âme douce, un phare si brillant
Maintenant se prépare à prendre son dernier vol
✲🐾 ✲ 🍃🌺🍃✲ 🌸 ✲🍃🌺🍃 ✲🐾 ✲🍃🌺🍃✲ 🌸 ✲
Je caresse ta fourrure, douce et chaude
Alors que nous nous attardons dans ce calme paisible
Bien que mon cœur se brise de te laisser partir
Je sais qu'il est temps pour toi de grandir
✲🐾 ✲ 🍃🌺🍃✲ 🌸 ✲🍃🌺🍃 ✲🐾 ✲🍃🌺🍃✲ 🌸 ✲
De l'autre côté du pont où les rêves attendent
Vous trouverez la paix au-delà de la porte
Mais dans mon cœur, tu seras toujours
Mon ami chéri éternellement
✲🐾 ✲ 🍃🌺🍃✲ 🌸 ✲🍃🌺🍃 ✲🐾 ✲🍃🌺🍃✲ 🌸 ✲
Alors que tu dérives dans l'étreinte de la nuit
Je murmure doucement :Trouve ta place
Car bien que tu quittes ce monde derrière toi
Ton Amour et ta Lumière brillent à jamais

Déposé par spanky le 18/07/2024  
Le Paradis des animaux (de Paulo Coelbo) 
-----
Un homme, son cheval et son chien cheminaient sur une route.                 
Alors qu'ils passaient près d'un arbre gigantesque, un  éclair les frappa, les tuant instantanément.             
Mais le voyageur ne se rendit pas compte qu'il avait quitté ce monde et continua à cheminer,
accompagné de ses animaux.            
---      
Parfois, les morts prennent quelque temps pour se rendre compte de leur nouvel état...            
---          
Le chemin était très long; ils devaient gravir une colline, le soleil frappait fort et ils étaient en sueur et assoiffés.                                
A un virage de la route, ils virent un magnifique grand portail, en marbre, qui conduisait à une place            
pavée de blocs d'or, au centre de laquelle s'élevait une fontaine d'où coulait une eau cristalline.           
Le voyageur s'adressa à l'homme qui surveillait l'entrée.                 
---
"Bonjour;"                 
---      
"Bonjour", répondit le gardien.             
---              
-Quel est donc ce lieu, tellement beau?"                  
---             
"C'est le ciel."
 ---                            
"Qu'il est bon d'être arrivés au ciel, nous avons une telle soif !"             
 ---
 Entrez donc et buvez à volonté." Le gardien indiqua la fontaine. 
---                  
"Mon cheval  et mon chien, aussi, ont soif."
---            
"Je suis désolé", dit le gardien, "mais ici l'entrée est interdite aux animaux."           
---
L'homme fut profondément déçu: sa soif était grande, mais il n'aurait jamais bu seul. Il remercia le gardien et poursuivit sa route.
---
Après avoir cheminé longuement sur la colline, le voyageur et les animaux arrivèrent en un lieu dont l'entrée
était constituée d'une vieille porte, qui s'ouvrait sur un sentier de terre battue, bordée d'arbres.                
A l'ombre de l'un de ceux-ci, un homme qui portait un chapeau, était étendu; il était probablement endormi.               
--- 
"Bonjour", dit le voyageur.
---
L'homme fit un signe de la tête.
--- 
"Moi, mon cheval et mon chien, nous avons très soif."
---
"Il y a une source entre ces rochers", dit l'homme et indiquant l'endroit, ajouta: "Vous pouvez boire à volonté."
---
L'homme, le cheval et le chien s'approchèrent de la source et se désaltérèrent. Le voyageur s'en alla remercier.
---
"Revenez quand vous voulez", répondit l'homme.
---
"A propos, comment s'appelle cet endroit ?"                 
--- 
"Ciel."   
---
"Ciel ? Mais le gardien du portail en marbre a dit que le ciel était celui-là !"   
---
"Cela n'est pas le ciel, c'est l'enfer." Le voyageur resta perplexe.
---
"Vous devriez leur interdire d'utiliser votre nom ! Assurément, cette fausse information cause de
Assurément, cette fausse information cause de grandes confusions !"
---
"Absolument pas.En réalité, ils nous rendent un grand service. Parce que, là, s'arrêtent tous ceux qui n'hésitent pas à abandonner leurs meilleurs amis..."
--------

Déposé par ovanek le 18/07/2024  
Dans les teintes dorées de ses années de coucher de soleil
Une âme douce, au milieu des joies et des larmes
Son écorce autrefois vibrante maintenant douce et basse
Toute une vie d'histoires dans des yeux qui brillent
🌸•*¨🌸*•.¸¸💦ღƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღ💦¸¸.•*🌸¨*💦ღƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღ💦🌸•*¨🌸*•.¸¸🌸
Au fil des saisons de la vie, il est resté là
Dans le rire et le chagrin, sous chaque ciel
Son cœur loyal, un guide inébranlable
Dans le flot et le flux de la marée de la vie
🌸•*¨🌸*•.¸¸💦ღƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღ💦¸¸.•*🌸¨*💦ღƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღ💦🌸•*¨🌸*•.¸¸🌸
Maintenant il repose dans la chaleur du cœur
Souvenirs de jeunesse et gaieté sans limites
Chaque jour un cadeau, chaque moment cher
Au crépuscule de son voyage ici
🌸•*¨🌸*•.¸¸💦ღƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღ💦¸¸.•*🌸¨*💦ღƸ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒღ💦🌸•*¨🌸*•.¸¸🌸
Alors que les ombres s'allongent et que la nuit approche
L'amour l'entoure, calme et clair
Car même si la vieillesse peut ralentir son rythme
Son esprit demeure une douce grâce

Déposé par poutounou le 17/07/2024  
Ce n’est pas l’amour qui fait si mal, c’est d’être sans toi…
*
TU ME MANQUES
*
Je suis assise ici, seule, si triste et solitaire. Je pense à toi souvent -- chaque minute du jour, me demandant comment tu vas, ce que tu fais, souhaitant te serrer dans mes bras.
*
Je suis assise, me souvenant de tout ce que nous avons partagé, rêvant à tout ce qui sera, et je verse une larme pour chaque minute sans toi.
*
Parfois, je crois en ma force et que le temps qui nous sépare s'écoulera vite, et puis parfois, je m'assieds et pleure et me demande pourquoi faut-il que l'amour fasse si mal...
*
Bien que parfois dans la solitude... quelque part dans le vide je me sente pourtant très aimée, et je réalise que ce n'est pas l'amour qui fait si mal... c'est d'être sans toi.
*
(Cathy Lynn Oaks)

Déposé par spanky le 16/07/2024  
L'AMOUR ABSOLU
----
La dame au petit chien
---
Dans le cimetière de Colón à Cuba, une tombe avec une sculpture d'une femme allongée, et à ses pieds,
un petit chien, l'œuvre réalisée en pierre de carrière, a été inaugurée en 1944, avec la bénédiction de l'archevêque de La Havane.
Mais qui était la Dame au chien ?
---
Jeannette Ryder, une Américaine aux sentiments nobles et humanitaires,
est arrivée à La Havane au début du XXe siècle,
où elle a fondé en 1906 le Bando de Piedad de Cuba, une société dédiée au soin et à la protection des enfants et des animaux.
---
Le chien Rinti était le plus fidèle compagnon de Jeannette ;
il la suivait partout, veillait sur son sommeil et partageait ses joies et ses peines.
C'est pourquoi l'inséparable ami l'a également suivie au cimetière le 11 avril 1931, lors de son enterrement.
---
Les animaux n'étant pas admis, Rinti était sorti de force à la tombée de la nuit,
mais chaque matin, à l'ouverture des portes du cimetière, il revenait au pied de la tombe de sa maîtresse et y restait sans boire ni manger,
attendant que la faucheuse les réunisse à nouveau, jusqu'à ce qu'elle le fasse.
---
Depuis, cet émouvant acte d'amour et de noblesse a été ajouté à cette œuvre sculpturale,
preuve que même l'au-delà ne peut briser la loyauté d'un petit chien !
-----

Déposé par ovanek le 16/07/2024  
Dans le jardin de mes rêves, une fleur est endormie maintenant
Une floraison qui autrefois prospérait avec notre amour s'est fanée d'une certaine façon
Les pétales de nos moments, autrefois doux et si divins
꧁✿🌸╭⊱ 🌺 ⊱╮🌸✿꧂🌺 ꧁✿🌸⊱꧂
Maintenant on dirait des feuilles flétries, qui ne peuvent jamais être faites pour briller
Le soleil de nos rires, autrefois chaud et si brillant
Maintenant ressemble à un lointain souvenir, qui ne peut jamais être rendu léger
Le sol de nos souvenirs, autrefois fertile et si riche
꧁✿🌸╭⊱ 🌺 ⊱╮🌸✿꧂🌺 ꧁✿🌸⊱꧂
Maintenant ressemble à une terre stérile, qui ne peut jamais être faite pour nourrir
Pourtant, même dans la dormance, il reste une racine
Une graine de notre amour, qui maintient encore
꧁✿🌸╭⊱ 🌺 ⊱╮🌸✿꧂🌺 ꧁✿🌸⊱꧂
Car dans le jardin de mon cœur, notre amour grandira à jamais
Une fleur qui est peut-être endormie
Mais qui fleurira toujours à nouveau, vous savez

Déposé par poutounou le 14/07/2024  
Que c’est bien dit : « elle crie dans le silence ». Nous en avons « crié » des larmes quand vous êtes partis, doux Anges…
*
UNE LARME
*
Soudain elle surgit venue des profondeurs,
sa valeur est inestimable tant elle est vraie.
Plus riche qu'un trésor, elle perle au gré du moment,
scintillante de vérité et pourtant si indéchiffrable
qu'aucun n'eut pensé de la comprendre.
Merveille qu'elle est, elle s'écoule vivement
pour laisser fuir l'autre qui la suit.
Rempli de joie ou de mélancolie,
seul l'être qui la laisse filer peut la comprendre
car elle crie dans le silence.
*
Où il y a une larme,
il y a un coeur.

Déposé par spanky le 14/07/2024  
"Ce soir, je suis mort.
---
Je suis un oiseau.
---
Je connais la caresse de la brise, je connais le bruit du vent.
--
Je sais le déchaînement des tempêtes, lorsque les frondaisons deviennent impétueuses.
--
Je connais le grondement du tonnerre qui frappe mes oreilles et fait vibrer mon plumage.
--
Je goûte les caprices de la nature, seul et sans abri. Blotti entre deux feuilles ou caché dans un buisson, j'attends.
--
Pour moi, le temps qui passe est toujours un instant d'éternité. Nulle météo ne me donne l'avenir, nulle connaissance ne me rassure.
--
Oui, mais voilà : l'orage, je le connais. Il prévient. Il frappe à la porte.
--
Oh, on ne l'invite bien sûr jamais à entrer, mais il a la délicatesse de prévenir de son arrivée : il gronde, dans le lointain. Puis il envoie de brèves images de sa colère à venir.
--
Je le connais, cet orage, car de tous temps mes ancêtres ont vécu avec ses coups de sang.
--
Et puis il y a cet autre vacarme, dont la nature n'est pas l'artisane.
--
Un bruit violent et un bruit brusque.
--
Lui ne prévient jamais. Il s'impose avec violence, il saisit le cœur, il affole.
--
Et il ne vient jamais seul : une lumière épileptique l'accompagne toujours.
--
Alors, je me retrouve dans l'incompréhension.
--
Et j'ai soudain très peur.
--
Pour un temps oublieux de toute prudence, je prends mon envol.
--
Il fait nuit. Je ne vois rien, sauf ces flashs qui m'aveuglent, me désorientent.
--
Je vole, je tourne en rond, je crie, mais les déflagrations se poursuivent avec ce goût d'éternité qui me bouleverse.
--
Le rythme augmente, ma poitrine vibre, je ne sais plus où je vais.
--
Je ne vois rien mais je fonce, tentative désespérée d'échapper à cet enfer terrifiant.
--
Et puis soudain, un mur. Et tout se fait noir."
--
Chers membres, la période des feux d'artifice va démarrer.
--
L'occasion, pour beaucoup d'entre nous, d'avoir un peu de bonheur en famille.
--
Mais saviez-vous que, contrairement à ce que prétendent les artificiers, le comportement des oiseaux a été sérieusement étudié par les scientifiques, lors des feux?
--
En utilisant des radars météo, notamment, ils ont pu suivre les envols paniqués d'oiseaux diurnes.
--
Il arrive, certaines années, que des oiseaux meurent par centaines lors de feux d'artifice.
--
Ils s'envolent, mais sont aveugles.
--
Et dans l'affolement, ils percutent des voitures, des bâtiments, laissant parfois des juvéniles qui mourront de faim.
--
Est-ce que nous voulons encore de cela?
--
La prochaine fois que vous irez voir des feux, ayez conscience que chaque nouveau tir bouleverse l'univers du vivant, même si vous ne le voyez pas.
-----

Déposé par spanky le 12/07/2024  
Silverton Bobbie : l'histoire d'un chien extraordinaire
-----
Aujourd’hui, je vais vous raconter une petite histoire, celle d’un chien au courage et à la loyauté incroyable : Silverton Bobbie.
J'espère que cela va renforcer votre amour pour le meilleur ami de l’Homme !
Silverton Bobbie est né en 1921, dans l’Etat de l’Oregon, dans la ville de Silverton aux Etats-Unis ;
c’était un chien croisé Collie et Berger Anglais, avec un long museau, des poils doux et des yeux vifs.
Il fut adopté par une famille, où il vivait heureux, entouré d’amour.
En 1923, toute la famille décida de partir en vacances dans l’Etat de l’Indiana ; évidemment, ils emmenèrent avec eux leur compagnon adoré.
Mais au bout de quelques jours, lorsqu’il fut temps de rentrer à la maison, personne ne retrouva Silverton Bobbie !
La famille le chercha partout, ainsi que leurs amis et les habitants de la ville où ils se trouvaient.
Mais hélas, ils ne retrouvèrent pas leur chien.
Epuisés par leurs recherches, les membres de la famille durent malgré tout rentrer dans l’Oregon, le cœur brisé.
Ils étaient effondrés, car ils savaient qu’ils ne reverraient jamais leur chien.
Six mois plus tard, un beau jour, ils découvrirent un animal blessé devant leur porte :
c’était leur fidèle Silverton Bobbie qui avait réussit à retrouver le chemin de la maison !
Le pauvre chien était décharné, déshydraté et épuisé, avec une patte presque cassée :
en effet, il avait tout seul parcouru les quelques 2551 miles, soient 4105 kilomètres qui le séparaient de sa famille chérie !
Pour cela, il avait du marcher dans des plaines, des déserts et des montagnes, et tout cela pendant un hiver particulièrement rude.
Un vrai héro !
Après son arrivée, il fut l’objet d’une grande attention (méritée !) :
des dizaines d’articles ont paru dans les journaux locaux et nationaux, des livres ont été écrits en son honneur ainsi qu’un film.
En 1924, il joua d’ailleurs son propre rôle dans un long métrage muet appelé The Call of The West.
La famille de Silverton Bobbie reçu des centaines de lettres venues des quatre coins des Etats-Unis,
et il se vit offrir les clés de la ville de Silverton ainsi qu’un superbe collier en pierres précieuses.
A sa mort en 1927, il fut enterré avec les honneurs au cimetière des animaux de la Oregon Humane Society à Portland.
Sa pierre tombale fut honorée par Rin Tin Tin, le célèbre chien.
A Silverton, sa ville natale, on célébra son courage et sa loyauté durant des parades, dont la première fut menée par son fils Pal.
En 2012, un groupe de fans commença même à manifester dans la ville dans le but de rapatrier les restes de Silverton Bobbie dans sa ville natale ;
il existe même un site pour leur cause.
Voici l’histoire d’un compagnon extraordinaire, qui nous rappelle que le chien est un animal très loyal et courageux,
qui serait capable d’énormément de choses pour son maître.
Tâchons d’être digne de cette confiance qu’ils portent en nous, et de leur rendre cet amour inconditionnel.
-----
Site officiel de Silverton Bobbie
---
Source : wikipedia.
---

Déposé par poutounou le 10/07/2024  
Juste toi et moi mon Ange
*
JUSTE
*
Si j'avais juste une seconde pour te voir
Juste une minute le temps de te faire une caresse
Juste un après-midi pour un moment dans tes pattes à rêver
Juste une journée toi et moi
Juste une semaine en vacances loin ensemble
Juste un mois pour me faire une place à tes côtés
Juste un an pour pouvoir m'épanouir à tes côtés
Juste une vie pour te dire : « Je t'aime »
*
Nathalie Auclair

Déposé par spanky le 10/07/2024  
Faut pas rêver !!!!
----
Faire parler notre petit chien
Ce serait bien !!
Y penser, c'est encore plus bête..
Pourtant je vais essayer.... .
Oh ! ma maîtresse,
Comme tu m'as aimé,
Je ne sais comment te remercier,
De m'avoir dorloté,
De m'avoir tant choyé.
Merci pour ta tendresse
Ton amour et ta gentillesse,
Ma vie auprès de toi
A été une merveille,
Merci !
Merci de ne pas m'avoir laissé souffrir
Il n'y avait plus de solution pour me guérir,
J'aurai voulu rester près de toi
Ne pas te causer de peine,
En te laissant seule dans la détresse.
De là où je suis, je te vois
Sur toi je veille...
Encore MERCI...
Ma maitresse, ma maman, mon amie,
Je t'aime et jamais, O grand jamais,
Je ne t'oublierai !!
----




L'Album photo contient 140 photos
Highslide JS
21 novembre 2003 / 2015
Merci chère Magalie que nos petits anges reposent ensemble en paix
Highslide JS
21 novembre 2003 / 2015
Merci chère Paty d'avoir aujourd'hui pensé à lui
Highslide JS
21 novembre 2003 / 2015
De belles fleurs pour mon petit HELIOT merci chère Paty
Highslide JS
21 novembre 2003 / 2015
Je t'aime ma toute Petite Boule Blanche
Highslide JS
21 novembre 2003 / 21 novembre 2014
Highslide JS
Merci chère Magalie
Que mon petit HELIOT soit en paix auprès de votre MURPHY
Highslide JS
Merci chère Magalie pour ce beau montage
Merci mon amie
Highslide JS
Pour mon HELIOT merci chère Patricia
Merçi à la Maman de LUCKY
Highslide JS
Merçi à mon amie Paty
Pour mon petit HELIOT merci mon amie
Highslide JS
21 novembre 2003 / 21 novembre 2014
Merci chère Paty d'avoir aujourd'hui pensé à lui
Highslide JS
21 novembre 2003 / 21 novembre 2014
A mon amie Patricia merci pour cette magnique création et pensée à son petit ange
Highslide JS
21 novembre 2003 / 21 novembre 2014
JE T'AIME MA PETITE BOULE BLANCHE
Highslide JS
21 novembre 2003 / 21 novembre 2014
Un an de plus ... un an de passé ... et tu me manques tu sais !
Highslide JS
21 novembre 2003 / 21 novembre 2014
Un très beau dessin d'Olivier doux souvenir de Toi
Highslide JS

Merci à mon amie Magalie
Highslide JS

Merci chère Patricia de partager aujourd'hui ma peine
Highslide JS

Merci chère Magalie d'être présente aujourd'hui
Highslide JS

Merci à mon amie Magalie pour ce beau montage
Highslide JS
** 20.06.92 adopté 02.09.94 / 21.11.2003 **
Highslide JS
** 20.06.92 adopté 02.09.94 / 21.11.2003 **
Retourner en haut