Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Yucka a été vue  4 283  fois.
4 283 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Yucka
BERGER-ALLEMAND
Il est né le:16/08/1999
Il nous a quittés le:20/02/2010
 

Aucune fleur

aucune bougie


2 personnes aiment cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Yucka

Yucka tu as été d'un courage resplendissant ! Merci pour ces merveilleuses années passées à tes cotés, pour les messages que tu m'as passé...
Grace à toi, j'ai grandi,
Grace à toi mes yeux s'ouvrent,
Grace à toi je suis heureuse,

Ta force et ton courage nous permet à Murphy et à moi de continuer d'avancer.

Tu as été accueillie par Flocon et tout les animaux que j'ai aidé dans ma vie... Tu as passé la rive...
Que ta bonté et ta douceur persistent dans ce nouveau Monde qui s'ouvre pour toi...

Paix et Lumiere




0 bougie

12 messages

Déposé par tacholoula le 20/02/2012  

J'ai beau l'écrire, noir sur blanc.
Quoi que je fasse, où que je sois,
Rien ne t'efface, je pense à toi.

Déposé par Yucka1999 le 03/11/2010  
Je vous remercie pour toutes ces marques d'affection.
Yucka reste dans mon coeur et dans mon âme, pas un jour ne passe sans que je ne pense a elle.
Merci

Déposé par tinou20042001 le 07/05/2010  
NOS CHERS COMPAGNONS
Un jour, vos beaux yeux se sont tournés vers l’autre rive, non pas que vous vouliez nous quitter, mais simplement parce que c’était comme ça. Vous étiez rappelés au pays merveilleux des Anges de DIEU.
Votre départ nous a laissé anéanti, le vide laissé par votre départ devenait un immense gouffre impossible à combler.
Vous n’étiez qu’Amour, gentillesse, tendresse, patience, fidélité et dévouement, au-delà de tout ce qu’un humain est capable de donner.
Vos noms, vos frimousses, vos attitudes et tout ce qui faisait de vous ce que vous étiez sont gravés à jamais dans nos cœurs en lettres de feu que même le temps ne pourra éteindre.
A votre évocation, tout nous revient en mémoire, les bons comme les mauvais moments passés ( la maladie ) ensemble. Ce qui nous reste est un sentiment d’Amour incommensurable, une énergie magique qui nous fait baigner dans une euphorie ou se mêlent sourires et larmes.
Oh oui ! vous nous manquez, mais nous savons aussi qu’en ce Paradis ou vous êtes dorénavant, vous êtes à l’abri de la maladie et du malheur, et dans la plénitude du devoir accomplie.
De cet endroit merveilleux vous continuez à veiller sur nous comme vous le faisiez de votre vivant en attendant notre venue.
De tout cela, nous vous remercions du fond du cœur.
Amour et Tendresse à vous tous nos chers compagnons.
Le Papa et la Maman de PYTHA

Déposé par tinou20042001 le 05/05/2010  
NOS CHERS COMPAGNONS
Un jour, vos beaux yeux se sont tournés vers l’autre rive, non pas que vous vouliez nous quitter, mais simplement parce que c’était comme ça. Vous étiez rappelés au pays merveilleux des Anges de DIEU.
Votre départ nous a laissé anéanti, le vide laissé par votre départ devenait un immense gouffre impossible à combler.
Vous n’étiez qu’Amour, gentillesse, tendresse, patience, fidélité et dévouement, au-delà de tout ce qu’un humain est capable de donner.
Vos noms, vos frimousses, vos attitudes et tout ce qui faisait de vous ce que vous étiez sont gravés à jamais dans nos cœurs en lettres de feu que même le temps ne pourra éteindre.
A votre évocation, tout nous revient en mémoire, les bons comme les mauvais moments passés ( la maladie ) ensemble. Ce qui nous reste est un sentiment d’Amour incommensurable, une énergie magique qui nous fait baigner dans une euphorie ou se mêlent sourires et larmes.
Oh oui ! vous nous manquez, mais nous savons aussi qu’en ce Paradis ou vous êtes dorénavant, vous êtes à l’abri de la maladie et du malheur, et dans la plénitude du devoir accomplie.
De cet endroit merveilleux vous continuez à veiller sur nous comme vous le faisiez de votre vivant en attendant notre venue.
De tout cela, nous vous remercions du fond du cœur.
Amour et Tendresse à vous tous nos chers compagnons.
Le Papa et la Maman de PYTHA

Déposé par tinou20042001 le 21/04/2010  
LE PARADIS DE NOS ANGES
Regardez, mais regardez donc là haut ! Oui levez les yeux !,
Ne le voyez-vous pas ce Paradis de nos Chers Animaux ?
Là ! Au-dessus de ce nuage dont la forme est un chien
Et à côté de celui-ci dont la forme est un chat !
Il est là ce Paradis !
Et puis si votre regard se coule vers la droite,
Il y a le coin des rongeurs :
Regardez, mais regardez donc !
Laissez aller maintenant votre regard vers la gauche :
Là est le coin des chevaux, des ânes.
Vous le voyez n'est-ce-pas ?!
Dans le ciel si bleu, au-dessus de nos têtes
Ils sont là, Ils vivent ailleurs en pleine santé,
Dans de grands prés verts bien fleuris
Où coule la Source du Paradis, et,
Quand vient la nuit Ils allument pour nous
Les étoiles afin que nous ayons nous aussi
Cette lumière qui les entoure.
Le Paradis des Animaux : il est là !
Vous le voyez n'est-ce-pas ?

Déposé par tinou20042001 le 18/04/2010  
A NOS CHERS COMPAGNONS
Un jour, vos beaux yeux se sont tournés vers l’autre rive, non pas que vous vouliez nous quitter, mais simplement parce que c’était comme ça. Vous étiez rappelés au pays merveilleux des Anges de DIEU.
Votre départ nous a laissé anéanti, le vide laissé par votre départ devenait un immense gouffre impossible à combler.
Vous n’étiez qu’Amour, gentillesse, tendresse, patience, fidélité et dévouement, au-delà de tout ce qu’un humain est capable de donner.
Vos noms, vos frimousses, vos attitudes et tout ce qui faisait de vous ce que vous étiez sont gravés à jamais dans nos cœurs en lettres de feu que même le temps ne pourra éteindre.
A votre évocation, tout nous revient en mémoire, les bons comme les mauvais moments passés ( la maladie ) ensemble. Ce qui nous reste est un sentiment d’Amour incommensurable, une énergie magique qui nous fait baigner dans une euphorie ou se mêlent sourires et larmes.
Oh oui ! vous nous manquez, mais nous savons aussi qu’en ce Paradis ou vous êtes dorénavant, vous êtes à l’abri de la maladie et du malheur, et dans la plénitude du devoir accomplie.
De cet endroit merveilleux vous continuez à veiller sur nous comme vous le faisiez de votre vivant en attendant notre venue.
De tout cela, nous vous remercions du fond du cœur.
Amour et Tendresse à vous tous nos chers compagnons.
Le Papa et la Maman de PYTHA

Déposé par kiallan le 27/02/2010  

"La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi. Tu es toi. Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours. Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné. Parle-moi comme tu l’as toujours fait. N’emploie pas de ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste. Continue à rire de ce qui nous faisait vivre ensemble. Prie. Souris. Pense à moi. Prie pour moi. Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été. Sans emphase d’aucune sorte et sans trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié. Elle reste ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de ta pensée, Simplement parce que je suis hors de ta vue ? Je t’attends. Je ne suis pas loin. Juste de l’autre côté du chemin.",

Déposé par mamounette le 23/02/2010  
Quand je ne serai plus là, relache-moi,
Laisse-moi partir,
J'ai tellement de choses à faire et à voir
Ne pleure pas en pensant à moi,
Sois reconnaissante pour les belles années,
Je t'ai donné mon Amour,
Tu peux seulement deviner
Le bonheur que tu m'as apporté.
Je te remercie de l'Amour que tu m'as démontré,
Mais, maintenant, il est temps de voyager seul. Pour un court moment, tu peux avoir de la peine.
La confiance t'apportera réconfort et consolation.
Nous serons séparés pour quelque temps. Laisse les souvenirs apaiser ta douleur,
Je ne suis pas loin, et la vie continue... Si tu as besoin de moi, appelle-moi et je viendrai,
Meme si tu ne peux me voir ou me toucher, je serai là,
Et si tu écoutes ton coeur, tu éprouveras clairement
La douceur de l'Amour que je t'apporterai. Et quand il sera temps pour toi de partir,
Je serai là pour t'accueillir. Ne va pas sur ma tombe pour pleurer,
Je ne suis pas là, je ne dors pas,
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière que traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'Automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit,
Ne va pas sur ma tombe pour pleurer,
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

Déposé par simba le 23/02/2010  
repose en paix au pont de l'arc en ciel petit trésor tout les toutous seront prés de toi on est si triste quand vous nous quittez mais vos souvenirs restent dans nos coeurs pour la vie je compathie au chagrin et a la douleur de ta famille gros calins et douces caresses a toi petit ange

Déposé par saraceane le 23/02/2010  
Petite et jolie Yucka, bienvenu de l'autre côté du pont de l'Arc en Ciel où je suis sure que ma petite Océane t'attendais déjà. Ici, auprès d'elle, tu ne souffriras plus et pourra de nouveau faire de si belles promenades. Courage à ta petite maîtresse, veille bien sur elle et sur Murphy. Un jour, nous nous reverrons tous. Bisous petit ange, profitte bien de ta nouvelle vie.

Déposé par nathou26 le 23/02/2010  
repose en paix, beau YUCKA...te voila devenu un ange la haut au pays de l'arc en ciel, parmi tous nos compagnons tant aimes..plein de calinous pour toi, bel ange YUCKA..une pensee pour tous ceux qui t ont aimes..

Déposé par nounours le 23/02/2010  
a mon meilleur amis, c'est mon chien,
tu es mon meilleure amis,
tu m'ecoute sans soucis,
j'adore jouer avec toi,
te prendre dans mes bras,
te cajoler,
te caliner,
heureusement que je t'avais,
seul avec toi sa me plait,
parfois tu a un de ces regard,
tu a l'air triste sa me fout le cafard,
tu es intelligent,
pour moi tu es grand ,
tu es mieux que certain humains,
tu me tend la pate ,
je te donne la main,
oh ! mon chien,
je t'aime bien,
quand je suis strèser et malheureuse
tu es la pour me rendre vite heureuse
oublier mes petits ennuis,
grace a toi ils s'enfuient,
nul ne pourras te remplacer,
pour moi tu seras toujours mon bb,
marina mamman de nounours




L'Album photo contient 5 photos
Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut