Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
MP non autorisé
Carnet d'adresses
Favoris



Facebook LinkedIn Twitter



La page de GOUPIL dit Pouilloux a été vue 6 074 fois.
En hommage à
GOUPIL dit Pouilloux

Il est né le:15/02/1995
Il nous a quittés le:25/11/2009
 

0 photo

282 Fleurs

aucune bougie

26 messages
Pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
connectez vous
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à GOUPIL dit Pouilloux

Tu n'テゥtais pas de race,
Juste un p'tit ratier.
Tu es entrテゥ tard dans ma vie,
Tu avais dテゥjテ quatorze ans.
J'aurais aimテゥ que tu les passe テ mes cテエtテゥs.
Mais la vie en a dテゥcidテゥ autrement.
Je n'aurais eu que huit mois pour t'aimer.
Mais, ces huit mois, c'est chez moi
et plus au refuge que tu les a passテゥ.

Aujourd'hui, cela aurait fait un an
que tu テゥtais arrivテゥ テ la maison.

Tu me manques "Pouilloux"...

Je te confie テ tes autres frティres et soeurs dテゥjテ ici.

Veillez bien les uns sur les autres.

Ton maテョtre qui t'aime.




272 Fleurs
  • Déposé par Annibal Déposé par Annibal
  • Déposé par BILLY2B Déposé par BILLY2B
    Votre hommage テ Pouilloux est trティs touchant, j envoie un doux calin テ ce bel ange
  • Déposé par dianthe Déposé par dianthe
  • Déposé par betov Déposé par betov
  • Déposé par isabeldehb Déposé par isabeldehb
    douces pensテゥes en ce triste anniversaire
  • Déposé par NOIXDECOCO Déposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par michelpat51 Déposé par michelpat51
    douces pensテゥes en ce triste jour petit ange de moi mich tilly et kelly michel51
  • Déposé par brigtte Déposé par brigtte
  • Déposé par kropa Déposé par kropa
    Tendres pensテゥes en ce triste jour, bisous petit ange
  • Déposé par Sissi10 Déposé par Sissi10
    tendres pensテゥes pour cet ange en ce triste jour anniversaire !!
  • Déposé par helene Déposé par helene
    Doux cテ「lins petit coeur 笶、汳
  • Déposé par mimo Déposé par mimo
  • Déposé par Evalain Déposé par Evalain
    Tendres pensテゥes, doux museau
  • Déposé par BenDalmatien Déposé par BenDalmatien
    Douces pensテゥes pour Pouilloux en ce jour...
  • Déposé par caribou Déposé par caribou
  • Déposé par mistral Déposé par mistral
    mistral de la sauvagette et ramsティs II
  • Déposé par mediterran Déposé par mediterran
    Tu ressembles テ mon Chico que j'apppelais aussi mon petit renard roux. Avec toute ma tendresse Goupil
  • Déposé par Biscuit Déposé par Biscuit
    En ce jour de triste anniversaire,mes plus tendres pensテゥes vont vers toi.
  • Déposé par Pachkounet Déposé par Pachkounet
    7 ans dテゥjテ que tu as rejoint le Pays des Canoutoux, adorable Goupil. Des milliers de bisouxx et de cテ「lins pour toi, bel ange.
  • Déposé par tatayoyo123 Déposé par tatayoyo123
    Nos meilleurs amis restent toujours avec nous. Ils vivent dans nos cナ砥rs, nos pensテゥes et nos rテェves.



26 messages

Déposé par vaderetro le 25/11/2015  
Je suis la toujours prテゥsent
Mon corps n'y est plus
Mais mon テ「me est toujours avec toi
Je trouve toujours une faテァon
de m'annoncer,de donner signe
que je suis prティs de toi
Tu ne les voies pas toujours
Je voie tout et ressens tout
Chaque mot que tu prononces
Je les entends,tes larmes et tes joies
font partie de moi aussi
Nous ne formons qu'un maintenant
Que je suis devenue une lumiティre
mon bonheur est de te voir sourire comme avant
ne t'en fait pas ici tout est bien
Tout est paix et amour
Et je sais qu'un jour
On se reverra

Déposé par Galinette3 le 25/11/2015  
窶愿 ceux que j窶兮ime, et qui m窶兮iment窶
窶 Poティme amテゥrindien
汾カ
Quand je ne serai plus lテ, lテ「chez-moi !
Laissez-moi partir
Car j窶兮i tellement de choses テ faire et テ voir !
Ne pleurez pas en pensant テ moi !
汾カ
Soyez reconnaissants pour les belles annテゥes
Pendant lesquelles je vous ai donnテゥ mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m窶兮vez apportテゥ !
汾カ
Je vous remercie pour l窶兮mour que chacun m窶兮 dテゥmontrテゥ !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera rテゥconfort et consolation.
汾カ
Nous ne serons sテゥparテゥs que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
汾カ
Mテェme si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera lテ,
Et si vous テゥcoutez votre cナ砥r, vous sentirez clairement
La douceur de l窶兮mour que j窶兮pporterai !
汾カ
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai lテ pour vous accueillir,
Absent de mon corps, prテゥsent avec Dieu !
汾カ
N窶兮llez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas lテ, je ne dors pas !
汾カ
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumiティre qui traverse les champs de blテゥ,
Je suis la douce pluie d窶兮utomne,
Je suis l窶凖ゥveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l窶凖ゥtoile qui brille dans la nuit !
汾カ
N窶兮llez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas lテ, je ne suis pas mort.
汾カ

Déposé par ovanek le 25/11/2014  

*******
***
**** Le chemin des Anges ****
Les petits anges danse autour d'un テェtre s'endormant
douceur immense pour le dテゥpart d'un compagnon.
Puis le vent s窶兮rrテェte un instant
Le temps peint aux couleurs des saisons
des bleus lisses roses et blancs ce rテゥpand
Lentement visages tendres et humide
Des mains tremblantes te glisse dans ton jardin du paradis
Se sourient de larme sans chuchotant窶ヲ
sans le moindre tourment
ont prend sur nous ce long moment de ce dテゥpart
nos pensテゥes folles s'envolent dans nos yeux brillants et rougies.
elles s'unissent aux lucioles pour vivre un dernier instant
pour qu窶凖 jamais restent en suspens
nous avons si souvent souhaitテゥs que ce jour n窶册xcitait pas
pour ne pas hテゥriter de cette flamme qui s'テゥteint
en gardant le sentiment que nous vivront テゥternellement
et simplement qu'ils fassent que les nuit soit claire
comme aux feux de la Saint-Jean
que nos yeux soient grands ouverts
Pour fテェter ce triste enterrement窶ヲ celle du relテ「chement
nous qui t窶兮imons puissamment
N'adressons aucune priティre mais des milliers de pensテゥes
Oテケ que tu aille nous te retrouverons... nos cナ砥rs veillent
si le corps n窶册st plus窶ヲ l窶凖「me reste et Vie hors du temps...
alors les anges nous rテゥuniront テ nouveaux.
*** Pensテゥe. Phil ***
********
**** Je vous aime ****
Des petits anges danse autours de mon corps s'endormant窶ヲ
Mon テ「me 窶ヲelle !! S窶册nivrant de milles lumiティres scintillantes
Douceur immense
Pour le grand dテゥpart vers cette inconnue
tendrement je me rテゥveille
dans les couleurs de l'arc-en-ciel avec pour chemin une arche soutenue
de milles et une fleur rose et blanche
Lentement mes yeux s窶冩uvrent窶ヲ
je revois des visages familiers 窶ヲ ceux de mes maテョtres
sur les ailes d窶冰n ange je les survole
je vois de la tristesse dans leurs yeux humide !!
mais je ne comprends pas 窶ヲ mon nouveau jardin n窶册st que joie et bonheur
Alors mes anges s'unissent aux lucioles
pour parcourir ces derniers instants
et テ jamais restent en suspens
et m'en aller en gardant le sentiment
qu'ils vivront テゥternellement
qu'ils fassent que la nuit soit claire
que les flammes dans leurs yeux brillent pour toujours
que leurs Cナ砥rs restent grands ouverts
pour fテェter mon enterrement
Je vous aime テ tout jamais sans distance et sans limite de temps
N'adresser aucune priティre
Oテケ que j'aille je vous vois... je vous entends... je vous attends
La poussiティre Vie hors du temps...
Comme nos sentiments gravテゥs dans nos テ「me
restテゥ テ la lumiティre窶ヲDansez窶ヲ. Buvez窶ヲ. riez... en me berテァant
Que je vous aime en m'endormant.
Je reste votre amis窶ヲ votre compagnon窶ヲ votre bonheur...
ou simplement Votre chien adorテゥ.....
**** votre chien qui vous aime ****
******************************
** テ Nouveau **
Mon chien que j'aimais bien
Est parti pour un beau et long voyage
Il est parti dans des contrテゥes
D'oテケ l'on ne revient jamais
Nous l'aimions bien notre chien
Et c'est avec une certaine peine
Que je peux m'exprimer
Nous テゥtions lui et moi plus que des amis
Nous avions une certaine intimitテゥ
On se regardait et l'on se comprenait
Sans besoin de parler
Comme seul peuvent le faire ceux qui s'aiment...
Et nous nous savions Nous aimer
Ami peut-テェtre un jour,
A nouveau nous serons rテゥunis
**** Pensテゥe ****
************

Déposé par elise2512 le 25/11/2014  
TON NOM
J'ai テゥcrit ton nom sur le sable,
mais la vague l'a effacテゥ.
J'ai gravテゥ ton nom sur un arbre,
mais l窶凖ゥcorce est tombテゥe.
J窶兮i inscrustテゥ ton nom dans le marbre,
mais la pierre a cassテゥ.
J窶兮i enfoui ton nom dans mon coeur,
et le temps l窶兮 gardテゥ.
(Gustave THIBON)

Déposé par choupinou le 25/11/2014  

soudain,ce fut la RENCONTRE.
rien de ce que nous avions construit dans nos rテェve,
n'a テゥgalテゥ cet instant unique ,
ou ton pelage a touchテゥ ma peau,
ou le bonheur テ テゥpousテゥ la douleur,
en une seconde, tu as tout fait basculテゥ...
a prテゥsent,je sais,
je n'aurai jamais assez d'une vie,
pour m'emplir les yeux de toi.
tu me berces dans tous mes abandons,
et je ne cesse de t'apprendre,
pour ne plus t'oublier,
nous テゥtions deux,
nous nous aimions,
bien ou mal,
un bref instant ou le temps d'une vie,
voici des mots pour dire,
une histoire qui avait commencテゥe,
avec ses gestes de tendresse,ses instants rare,
et cet immense bonheur de tout rテゥinventer.
non rien n'est fini,tout continue...
notre histoire perdura ,le livre ne s'est pas refermテゥ...
On se retrouvera .....
CHOUPINOU, ,

Déposé par mediterran le 25/11/2014  
Gentil Goupil,
Comme tu ressembles テ mon Chico ; mテェme couleur de pelage, mテェme queue enroulテゥe autour de toi cela me chavire. Dommage que tu n'ais eu que huit mois de bonheur, c'est si peu dans une vie de toutou.
Mon amitiテゥ テ celle qui a su te donner un peu de bonheur. Je t'embrasse tendrement gentil Goupil. La maman de Chico

Déposé par ovanek le 03/06/2014  

**** Le chemin des Anges ****
les petits anges danse autour d'un テェtre s'endormant
Douceur immense pour le dテゥpart d'un compagnon.
Calmement le vent s窶兮rrテェte un instant
le temps peint aux couleurs de l'artifice
Des bleus lisses roses et blancs ce rテゥpand
Lentement visages tendres et humide
des mains tremblantes te glisse dans ton jardin du paradis
Se sourient de larme sans chuchotant
Et sans le moindre tourment
ont prend sur nous ce long moment de ce dテゥpart
nos pensテゥes folles s'envolent sous les yeux pテ「les et humides
elles s'unissent aux lucioles pour vivre un dernier instant
Et テ jamais restent en suspens
j'ai souvent souhaitテゥ que ce jour n窶册xcitait pas
Pour ne pas hテゥriter de cette flamme qui s'テゥteint
En gardant le sentiment que nous vivront テゥternellement
Et simplement qu'ils fassent que la nuit soit claire
Comme aux feux de la Saint-Jean
Que nos yeux soient grands ouverts
Pour fテェter ce triste enterrement celle du relテ「chement
nous qui t窶兮imons puissamment
N'adressons aucune priティre mais des milliers de pensテゥes
Oテケ que tu aille nous te retrouverons... nos cナ砥rs veillent
si le corps n窶册st plus窶ヲ l窶凖「me reste et Vie hors du temps...
alors les anges nous rテゥuniront テ nouveaux.
*** Pensテゥe.. Phil ...
*****
**** Je vous aime ****
Des petits anges danse autours de mon corps s'endormant窶ヲ
Mon テ「me 窶ヲelle !! s窶册nivrant de milles lumiティres scintillantes
Douceur immense
Pour le grand dテゥpart vers cette inconnue
tendrement je me rテゥveille
dans les couleurs de l'arc-en-ciel avec pour chemin une arche soutenue
de milles et une fleurs et roses blanches
Et lentement mes yeux s窶冩uvrent窶ヲ
je revois des visages familiers 窶ヲ ceux de mes maテョtres
et sur les ailes d窶冰n ange je les survolent
je voie de la tristesse dans leurs yeux humide
mais je ne comprends pas 窶ヲ mon nouveau jardin n窶册st que joie et bonheur
Alors mes anges s'unissent aux lucioles
Pour parcourir ces derniers instants
Et テ jamais restent en suspens
Et m'en aller En gardant le sentiment
Qu'ils vivront テゥternellement
Qu'ils fassent que la nuit soit claire
que les flammes dans leurs yeux brillent pour toujours
Que leurs Cナ砥rs restent grands ouverts
Pour fテェter mon enterrement
Je vous aime テ tout jamais sans distance et sans limite de temps
N'adresser aucune priティre
Oテケ que j'aille je vous vois... je vous entends... je vous attends
La poussiティre Vie hors du temps...
Comme nos sentiments gravテゥs dans nos テ「mes
rester テ la lumiティre窶ヲDansez窶ヲ. Buvez窶ヲ. riez... en me berテァant
Que je vous aime en m'endormant.
Je reste votre amis窶ヲ votre compagnon窶ヲ votre bonheur...
ou simplement Votre chien adorテゥ.....
**** votre chien qui vous aime ****
************
** テ Nouveau **
Mon chien que j'aimais bien
Est parti pour un beau voyage
Il est parti dans des contrテゥes
D'oテケ l'on ne revient jamais
Nous l'aimions bien notre chien
Et c'est avec une certaine peine
Que je peux m'exprimer
Nous テゥtions lui et moi plus que des amis
Nous avions une certaine intimitテゥ
On se regardait et l'on se comprenait
Sans besoin de parler
Comme seul peuvent le faire ceux qui s'aiment...
Et nous nous savions Nous aimer
Ami peut-テェtre un jour,
A nouveau nous serons rテゥunis
**** Je t'aime mon chien ****

Déposé par elise2512 le 25/11/2013  
Bien que les fleurs se fanent, meurent et disparaissent,
leurs prテゥcieux parfums demeurent toujours.
Tout comme ces fleurs テゥclatantes,
ceux que nous aimons ne meurent jamais rテゥellement;
ils demeurent avec nous テ jamais,
empreints dans nos souvenirs les plus prテゥcieux.
Nos sentiments et notre amour テ leur テゥgard sont intarissables et,
quand bien mテェme, nous ne pouvons ni les toucher, ni les sentir,
il nous suffit de fermer les yeux pour les voir.

Déposé par ovanek le 25/11/2013  
**** Je vous aime ****
Des petits anges dansent Autour de mon corps s'endormant窶ヲ
Mon テ「me 窶ヲelle, s窶册nivrant ... de mille lumiティres scintillantes
Douceur immense pour le grand dテゥpart vers cette inconnue tendrement
je me rテゥveille dans les couleurs de l'arc-en-ciel avec pour chemin une arche soutenue
de fleurs et roses blanches ..Et lentement窶ヲ
je vois des visages familiers ... ceux de mes maテョtres et sur les ailes d窶冰n ange
je les survole je voie de la tristesse dans leurs yeux humides mais je ne comprends pas 窶ヲ
mon nouveau jardin n窶册st que joie et bonheur
Alors mes anges s'unissent aux lucioles, Pour parcourir ces derniers instants
Et テ jamais Restent en suspens Et m'en aller en gardant le sentiment Qu'ils vivront テゥternellement
Qu'ils fassent que la nuit soit claire que les flammes dans leurs yeux brillent pour toujours
Que leurs Cナ砥rs restent grands ouverts Pour fテェter mon enterrement
Je vous aime テ tout jamais sans distance et sans limite de temps
N'adressez aucune priティre
Oテケ que j'aille je vous vois...je vous entends ... je vous attends
La poussiティre vie hors du temps, Comme nos sentiments gravテゥs dans nos テ「mes
Restez テ la lumiティre 窶ヲ..Dansez, chantez, buvez, riez en me berテァant de votre cナ砥r
Que je vous aime en m'endormant
Je reste votre ami窶ヲ votre compagnon窶ヲ votre bonheur...
Ou simplement votre chien tant aimテゥ
**** je vous aime ****

Déposé par nounours le 25/11/2013  
...........................LA HAUT.........................
.
Depuis que t'es montテゥe lテ-haut !! Les anges n'ont jamais テゥtテゥ plus beaux.........
Depuis que t'es montテゥe lテ-haut !! Ici moi je me sens toujours de trop.......
Depuis que t'es montテゥe lテ-haut !! Les anges n'ont jamais テゥtテゥ plus beaux.........
Depuis que t'es montテゥe lテ-haut !! Ici moi je me sens toujours de trop........
Depuis que t'es montテゥe lテ-haut !! Ici moi je me sens toujours de seule.........
.
.......................AMITIテ唄 SINCテRES....................
.
.....................NOUNOURS ET GOLIATH................
.

Déposé par ovanek le 25/11/2012  
*
* Pour Toi 窶ヲ Mon テゥtoile *
Le bonheur n窶册st pas une destination テ atteindre
mais une faテァon de voyager dans les rテェves
Un jour au dテゥtour d窶冰n chemin de la vie
au croisement d'un sentier du destin
il s窶冩ffre テ nous et ce rテェve deviens la rテゥalitテゥ
celle d窶冰ne belle rencontre
d'une extraordinaire amitiテゥ... avec nos compagnons ...
nous sommes heureux de croiser vos routes
et de partager vos existence
et si la vie est venue nous sテゥparer....
on sait que nos rテェves et notre Amour
resterons gravテゥs dans nos Cナ砥rs テ jamais
et continuerons de vous accompagner テ vos cテエtテゥs
pour voyager sur les mテェmes chemins
on vous aimes pour toujours
et resterons fidティle テ nos pensテゥes pour vous......
**** Ovanek dit Max 窶ヲ mes pensテゥes 窶ヲ Phil ****

Déposé par Touky le 25/11/2011  
Dテゥjテ deux ans, Goupil, et alors que n'a passテゥ que quelques mois avec ton maテョtre, votre amitiテゥ est scellテゥe pour toujours, tu l'as rendeu heureux comme il t'a rendu heureux aussi.
Calins, jolie petite truffe

Déposé par Myriam le 25/11/2010  
Tu voix petit ange Goupil, ton maテョtre ne t'a pas oubliテゥ et ne t'oubliera jamais...tu n'as eu que 8 mois de bonheur dans ta nouvelle famille mais ces 8 mois jamais tu ne les oubliera tout comme ton maテョtre...il t'a sorti du refuge et t'a donnテゥ tout son amour...veille bien sur lui petit ange...il pense toutjours テ toi...repose en paix auprティs de mes deux anges Benjy et Charly...
Myriam

Déposé par maman le 01/08/2010  

pour Mon bel Ange,
Aujourd'hui quand j'ai levテゥ la tテェte
J'ai pu voir dans le cielclair
Illuminテゥ de tes beaux yeux,
Le bonheur que j'avais perdu.
Je me rappelle alors,
Les souvenirs que tu m'as laissテゥ,
Et le soleil dans mon coeur,
Ne m'a jamais parru si beau,il me caresse de ses rayons,
Et rテゥchauffe mon テ「me,
Le temps d'un instant.
Mes rテェves me trahissent,
L'orsqu'il me font croirent
Que tu es prティs de moi.
Mais aujourd'hui j'ai vu dans le ciel ,
Que c'テゥtait bien rテゥel.
pour un beau petit Ange qui テ rejoins
la citer des Anges

Déposé par maman le 12/04/2010  

Juste テ cテエtテゥ du paradis se trouve un endroit appelテゥ "le pont de l'Arc-en-ciel".
Quand un animal qui a テゥtテゥ particuliティrement aimテゥ meurt, il traverse le "pont de l'Arc-en-ciel". Il y a des prairies et des collines pour tous nos amis, oテケ ils peuvent courir et jouer ensemble. Il y a abondance de nourriture, d'eau, et de soleil et nos amis ont chaud et sont parfaitement bien.
Tous les animaux qui ont テゥtテゥ malades et vieux, retrouvent la santテゥ et leur jeunesse ; ceux qui ont テゥtテゥ blessテゥs ou mutilテゥs sont テ nouveau sains et forts, tels que nous nous souvenons d'eux dans nos rテェves.
Les animaux sont heureux et satisfaits, テ un dテゥtail prティs : il leur manque quelqu'un de trティs spテゥcial, qu'ils ont dテサ laisser derriティre eux.
Ils jouent et courent ensemble, mais le jour vient oテケ, soudainement, l'un d'entre eux s'arrテェte et regarde au loin. Les yeux vifs sont attentifs, le corp ardent tremble. Tout テ coup il se sテゥpare du groupe, volant au-dessus de l'herbe verte, ses pattes le portant de plus en plus vite.
VOUS avez テゥtテゥ repテゥrテゥ, et quand finalement vous et votre ami vous vous retrouvez, vous vous serez joyeusement, pour ne plus テェtre jamais sテゥparテゥs テ nouveau.
Les "baisers" pleuvent sur votre visage, vos mains caressent テ nouveau cette tテェte tant aimテゥe ; et une fois encore, vous plongez vos yeux dans le regard confiant de votre animal, sorti depuis si longtemps de votre vie, mais toujours prテゥsent dans votre coeur.
C'est tellement triste de les perdre !

Déposé par tinou20042001 le 09/04/2010  
A NOS CHERS COMPAGNONS
Un jour, vos beaux yeux se sont tournテゥs vers l窶兮utre rive, non pas que vous vouliez nous quitter, mais simplement parce que c窶凖ゥtait comme テァa. Vous テゥtiez rappelテゥs au pays merveilleux des Anges de DIEU.
Votre dテゥpart nous a laissテゥ anテゥanti, le vide laissテゥ par votre dテゥpart devenait un immense gouffre impossible テ combler.
Vous n窶凖ゥtiez qu窶僊mour, gentillesse, tendresse, patience, fidテゥlitテゥ et dテゥvouement, au-delテ de tout ce qu窶冰n humain est capable de donner.
Vos noms, vos frimousses, vos attitudes et tout ce qui faisait de vous ce que vous テゥtiez sont gravテゥs テ jamais dans nos cナ砥rs en lettres de feu que mテェme le temps ne pourra テゥteindre.
A votre テゥvocation, tout nous revient en mテゥmoire, les bons comme les mauvais moments passテゥs ( la maladie ) ensemble. Ce qui nous reste est un sentiment d窶僊mour incommensurable, une テゥnergie magique qui nous fait baigner dans une euphorie ou se mテェlent sourires et larmes.
Oh oui ! vous nous manquez, mais nous savons aussi qu窶册n ce Paradis ou vous テェtes dorテゥnavant, vous テェtes テ l窶兮bri de la maladie et du malheur, et dans la plテゥnitude du devoir accomplie.
De cet endroit merveilleux vous continuez テ veiller sur nous comme vous le faisiez de votre vivant en attendant notre venue.
De tout cela, nous vous remercions du fond du cナ砥r.
Amour et Tendresse テ vous tous nos chers compagnons.
Le Papa et la Maman de PYTHA

Déposé par veronique le 25/03/2010  

Toi mon meilleur ami;
Toi mon bテゥbテゥ chテゥri,
Toi qui mainteant n窶册st plus en vie
Pourquoi cela est-il arrive, a toi?
Tu etais tout pour moi;
Mon present, mon avenir, ma vie!
Les souvenirs de nos bon moments,
Sont en moi a chaque instant;
sans toi c窶册st si dur
je t窶兮ime je t窶兮imais et je t窶兮imerai
tu m as aidテゥ en me consolant,
Me comprenant,en m'aimant,
tout simplement
Je revois tes beaux yeux ,ton regard,
ton expression.....
les larmes me viennent.....
Je hais ce silence ,
Je hais cette absence,
Tu me manques.......
je t'aime papa ,

Déposé par kiallan le 24/03/2010  
"La mort n窶册st rien
Je suis simplement passテゥ dans la piティce テ cテエtテゥ.
Je suis moi. Tu es toi. Ce que nous テゥtions l窶冰n pour l窶兮utre, nous le sommes toujours. Donne-moi le nom que tu m窶兮s toujours donnテゥ. Parle-moi comme tu l窶兮s toujours fait. N窶册mploie pas de ton diffテゥrent.
Ne prends pas un air solennel ou triste. Continue テ rire de ce qui nous faisait vivre ensemble. Prie. Souris. Pense テ moi. Prie pour moi. Que mon nom soit toujours prononcテゥ テ la maison comme il l窶兮 toujours テゥtテゥ. Sans emphase d窶兮ucune sorte et sans trace d窶冩mbre.
La vie signifie ce qu窶册lle a toujours signifiテゥ. Elle reste ce qu窶册lle a toujours テゥtテゥ. Le fil n窶册st pas coupテゥ. Pourquoi serais-je hors de ta pensテゥe, Simplement parce que je suis hors de ta vue ? Je t窶兮ttends. Je ne suis pas loin. Juste de l窶兮utre cテエtテゥ du chemin.",

Déposé par first41 le 21/03/2010  
grace a vous ila passテゥ ses derniers mois heureux....courage

Déposé par nounours le 21/03/2010  
pour mon chien qui me manque ,
Je suis un bel oiseau, au milieu de mes frティres,
je vole et puis je plane, au dessus des montagnes,
au dessus des dテゥserts, je vole et puis je plane,
bien au-delテ des mers,
vers ce bel horizon qui m窶兮ttire et m窶兮ppelle.
Au dessus des grands champs ! Au dessus des forテェts !
Je vole et puis je plane,
je file bec aux vents, rejoindre mon destin, survolant les vallテゥes, survolant les riviティres,
bien entre ciel et terre, je vole par tous les temps, fatiguテゥ mais heureux, aussi libre que le vent.
Passant les marテゥcages, je sens comme le prテゥsage,
d'un bien mauvais passage.
Au dessus des marais ! Je vois se miroiter,
le reflet argentテゥ du plaisir assassin,
et puis soudain j'entends !
Un grand coup de tonnerre ! Qui me blesse et m'emporte au dessus des marais.
Je tombe ! Je tourne ! Je plane ! Puis je plonge dans les eaux qui me brise et me glace.
Dans la gueule du chien, j'ai peur !
je crie ! j窶兮i mal !
Mes yeux s窶册n vont s窶凖ゥteindre, et d窶冰n ultime regard,
j'aperテァois tout lテ haut, s'テゥloigner tous mes frティres, vers ce bel horizon qui ne sera plus le mien.
Moi ! Je ne demandais rien, je volais fiティrement, bien heureux dans les cieux, accompagnテゥ des miens,
テゥcouter tous les sons, du ciel et de la terre, parcourir le chemin qui mティne テ l窶冑orizon,
mais le coup de fusil fテサt lテ mon dernier son.
Puis je n窶凉 vois plus rien,
mes yeux se sont テゥteints, et je n窶兮i mテェme plus mal.
Adieu mon horizon ! Moi, j窶兮i fini le voyage,
tel テゥtait mon destin.
Mais je suis bien lテ haut, dans cet autre lテ haut,
Je suis encore plus beau ! Je vole encore plus haut,
accompagnテゥ des anges qui me prennent en photo.
Au revoir les copains! Au revoir petits frティres !
On se reverra bientテエt , mais juste un peu plus haut窶ヲ
marina amitier a mamman ,,



Retourner en haut