Connectez vous pour utilisez les Mails privés et le carnet d'adresses
MP non autorisé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page



Facebook LinkedIn Twitter



recherchez toutes les informations sur NESTOR
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
  La page de NESTOR a été vue 25 884 fois.

En hommage à
NESTOR

TECKEL
Il est né le :26/02/1997
Il nous a quittés le :30/07/2011
 



En hommage à NESTOR

Puisque tu pars (J.J. Goldman)

Puisque c'est ailleurs
Qu'ira mieux battre ton cナ砥r
Et puisque nous t'aimons trop pour te retenir
Puisque tu pars
Que les vents te mティnent oテケ d'autres テ「mes plus belles
Sauront t'aimer mieux que nous puisque
L'on ne peut t'aimer plus
Et loin de nos villes
Comme octobre l'est d'avril
Sache qu'ici reste de toi comme une empreinte Indテゥlテゥbile
Sans drame, sans larme
Pauvres et dテゥrisoires armes
Parce qu'il est des douleurs qui ne pleurent qu'テ l'intテゥrieur
Puisque ta maison
Aujourd'hui c'est l'horizon
Dans ton exil essaie d'apprendre テ revenir
Mais pas trop tard
Dans ton histoire
Garde en mテゥmoire
Notre au revoir

**********************************************************************
MES PENSEES T'ACCOMPAGNENT DANS TA NOUVELLE DEMEURE.
JE TE SOUHAITE UNE 2EME VIE SANS DOULEUR OU TU AURAS RETROUVE TOUTE TA MOBILITE ET TA VUE.
TES "COPAINS CHIENS" CONNUS LORS DE NOS BALADES ET QUI SONT DECEDES AVANT TOI T'ONT Sテ娚EMENT DEJA ACCUEILLI.

**********************************************************************
L'HOMME ET SON CHIEN

Un homme et son chien marchaient le long d'une route.
L'homme admirait le paysage quand tout テ coup il rテゥalisa qu'il テゥtait mort.
Il se rappela sa mort et rテゥalisa que son chien テゥtait mort depuis des annテゥes.
Il se demandait oテケ le chemin les amティnerait. Aprティs un moment, ils approchティrent d'une grosse roche blanche. Elle ressemblait テ une bille. Rendus au sommet, elle テゥtait fendue et une lumiティre jaillit. Quand il s'approcha, il vit une route en or pur et une magnifique entrテゥe. L'homme et son chien marchティrent jusqu'テ la porte, et au fur et テ mesure qu'ils approchティrent, l'homme vit un autre homme assis テ une table. Quand il fut assez proche, il demanda テ l'homme:

- "Oテケ sommes-nous?"
- "Vous テェtes au paradis monsieur."
- "Wowwwwwww! Est-ce que vous auriez de l'eau?"
- "Certainement! Entrez, je vais vous faire venir de l'eau froide dans un instant."

L'homme fit quelques gestes et la porte s'ouvrit.

- "Est-ce que mon chien peut entrer?",en pointant le chien.
- "Dテゥsolテゥ monsieur, mais nous n'acceptons pas les animaux."

L'homme rテゥflテゥchit et dテゥcida de reprendre le chemin. Aprティs une longue marche, au sommet d'une colline, il croisa une route de terre qui mena テ une porte de grange qui avait l'air de n'avoir テゥtテゥ jamais fermテゥe. Il n'y avait pas de clテエture. Alors qu'il s'approcha, il vit un homme accotテゥ sur un arbre qui lisait un livre.

- "Excusez-moi monsieur, est-ce que vous avez de l'eau?"
- "Bien sur, il y a une pompe un peu plus loin." Il pointa plus loin mais on ne voyait rien.
- "Venez en dedans, je vous la montre."
- "Est-ce que mon ami, peut venir?
- "Bien sur, il est supposテゥ y avoir un bol prティs de la pompe."

Ils traversティrent la porte et virent une vieille pompe avec un bol テ ses cテエtテゥs. L'homme rempli le bol, pris une gorgテゥe et donna le reste au chien. Quand ils eurent fini, ils retournティrent voir l'homme qui テゥtait toujours prティs de l'arbre.

- "Comment appelez-vous cette endroit?"
- "Mais c'est le paradis!"
- "C'est mテェlant. L'homme que nous avons rencontrテゥ un peu plus tテエt a dit la mテェme chose tout テ l'heure."
- "Ah vous parlez du chemin en or et de la porte en perle? Non, c'est l'enfer."
- "Mais テァa ne vous fテ「che pas qu'ils utilisent votre nom comme テァa?"
- "Non, mais je comprends que vous me posiez la question. Nous sommes seulement contents qu'ils テゥliminent les gens qui laissent leurs amis derriティre."

(Auteur inconnu)






1964 Fleurs

  • Déposé par JACQUELINEDéposé par JACQUELINE
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Un autre bouquet magique ? Il t'apportera douceur et amour. Et de ton Paradis, tu continueras テ veiller sur ta Maman comme elle a veillテゥ sur toi. Bonne annテゥe, Nestor et mille bisouxx et caresses.
  • Déposé par ToukyDéposé par Touky
    沁 Tendre Noテォl, petit Nestor, cテ「lins 沁
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    Un bouquet magique : il apparait dans ton jardin et ce soir tu seras テ nouveau auprティs de ta Maman, tu passeras Noテォl avec elle et vous vous endormirez l'un contre l'autre... Joyeux Noテォl, Nestor.
  • Déposé par ToukyDéposé par Touky
    Petit bouquet de novembre, avec de tendres cテ「lins pour toi Nestor
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    2 novembre : n'oublions pas nos petits amours disparus... Je pense テ toi, Nestor , et t'envoie de tendres baisers.
  • Déposé par PachkounetDéposé par Pachkounet
    De gros bisouxx et de tendres caresses pour une belle journテゥe au Pays des Canoutouxx, Nestor.
  • Déposé par choupinouDéposé par choupinou
    une petite bougie pour toi en ce jour de ton anniversaire 30/07/2019 petit ange de lumiティre et d'amour,doux cテ「lins
  • Déposé par NOIXDECOCODéposé par NOIXDECOCO
  • Déposé par gervaisDéposé par gervais
    pensees
  • Déposé par cedricDéposé par cedric
  • Déposé par LecmarcDéposé par Lecmarc
    Des fleurs, des caresses et des bisous!汳避汳汝汳
  • Déposé par couckyDéposé par coucky
    Tendre pensテゥe
  • Déposé par ToukyDéposé par Touky
    汳役汳 Un tendre cテ「lin Nestor, en cette huitiティme annテゥe au paradis 汳役汳. Pensテゥes テ ta chティre maman
  • Déposé par mimoDéposé par mimo
  • Déposé par EvalainDéposé par Evalain
    Tendres pensテゥes, doux museau
  • Déposé par kropaDéposé par kropa
    Tendres pensテゥes en ce triste jour, bisous petit ange
  • Déposé par heleneDéposé par helene
    Doux cテ「lins petit ange笶、笶、笶、笶、汳歴汳
  • Déposé par SESHAT39Déposé par SESHAT39
  • Déposé par mistralDéposé par mistral
    Famille MISTRAL, RAMSES II, DOUGLAS et GOLDENM ILADY



63 messages



Déposé par poutounou le 05/08/2018  

Trop drテエle cette version de la cigale et la fourmi !!!
*
La fourmi et la cigale
*
"Fini, fini !"
Dit la fourmi.
"Au diable la parcimonie ! Dティs aujourd窶冑ui
Je convie
Toutes cigales affranchies
A me chanter leurs mテゥlodies,
Et nous fテェterons, en compagnie,
La vie qui bouge,
La vie qui fuit !"
*
"Holテ, holテ !"
Fit la cigale
Poussant un cri trティs vertical.
"Pour moi, adieu le carnaval !
L窶冑iver, l窶冑iver m窶兮 tant appris,
Et le souci tant rテゥtrテゥcie,
Que j窶兮i rangテゥ toutes mes rテェveries
Pour m窶凖ゥtablir
En Bourgeoisie !"
*
Andrテゥe Chedid


Déposé par Rafiarock le 31/07/2018  

Ma Maman Adorテゥe.汳 Etant dテゥcテゥdテゥe le 4 avril 2018. A Essaouira. ET d'un IDM.
The sky fell on our heads !
CAR. RIEN. Ne laissait prテゥsager. D'un tel drame. RIEN.
J'essaie de continuer.MAIS. Ce n'est pas facile.
CAR. Je sais. Combien ce site テゥtait important. Pour 汳胞LLE汳.
Avec mes plus respectueux hommages.
Maテォl S-M.


Déposé par Touky le 30/07/2018  

A chaque fois que je relis l'hommage de ta maman, j'y vois l'amour qu'elle t'a donnテゥ durant toutes ces annテゥes, comme j'y vois aussi l'amour que tu lui as donnテゥ, par cette envie de vivre malgrテゥ les difficultテゥs.
Pour le 7ティme anniversaire de ton arrivテゥe au paradis, reテァois plein de bisous sur ta jolie petite truffe, et des cテ「lins.


Déposé par poutounou le 29/07/2018  

Les Anges c'est fait pour se noyer dans de beaux rテェves...
*
La trompe de l'テゥlテゥphant
*
La trompe de l'テゥlテゥphant,
c'est pour ramasser les pistaches :
pas besoin de se baisser.
*
Le cou de la girafe,
c'est pour brouter les astres :
pas besoin de voler.
*
La peau du camテゥlテゥon,
verte, bleue, mauve, blanche,
selon sa volontテゥ,
c'est pour se cacher des animaux voraces :
pas besoin de fuir.
*
La carapace de la tortue,
c'est pour dormir テ l'intテゥrieur,
mテェme l'hiver :
pas besoin de maison.
*
Le poティme du poティte,
c'est pour dire tout cela
et mille et mille et mille autres choses :
pas besoin de comprendre.
*
Alain Bosquet ("Le cheval applaudit" - Enfance heureuse, テゥditions Ouvriティres, 1977)


Déposé par poutounou le 22/07/2018  

C'est vrai qu'elle est belle cette terre ! Il faut la prテゥserver coテサte que coテサte !!!
*
J'aime cette terre
*
Mテェme si j'テゥtais un oiseau
avec mon gosier enrouテゥ je chanterais
cette terre fouettテゥe par les tempテェtes
ces fleuves oテケ dテゥferlent nos colティres et nos peines
ce vent furieux qui n'en finit pas de souffler
et cette aube infiniment tendre venue de la forテェt...
Enfin avec la mort
je laisserais mes plumes se dテゥcomposer dans la terre
Ah! pourquoi mes yeux sont-ils toujours embuテゥs de larmes
Parce que j'aime cette terre d'un amour trティs profond...
*
Ai Qing - 1938 (traduction : Zhang Yunsh)


Déposé par poutounou le 15/07/2018  

Il est oテケ le "chemin de clartテゥ" ??? C'est peut-テェtre le chemin du coeur !!!
*
Le veilleur solitaire
*
Il y a toujours dans la nuit de la ville
une petite fenテェtre qui brille
trティs loin au bord du ciel
une fenテェtre au loin, une lampe qui brテサle,
un homme ou peut-テェtre un enfant
penchテゥ sur la page d'un livre
oテケ les mots brテサlent et brillent.
Et le cナ砥r de l'homme ou de l'enfant
brテサle d'un sang plus vif,
s'exalte, s'illumine.
*
Il y a toujours au bord du ciel
un veilleur solitaire
qui cherche dans la nuit
son chemin de clartテゥ.
*
Jean Joubert ("La maison du poティte" - Pluie d'テゥtoiles テゥditions, 1999)


Déposé par poutounou le 08/07/2018  

Et oui ! C'est テァa la vie...
*
Festins
L'oiseau a mangテゥ le ver
Le renard a mangテゥ l'oiseau
Le loup a mangテゥ le renard
L'ours a mangテゥ le loup
L'homme a mangテゥ l'ours
Et le ver mangera l'homme
et tout va recommencer
Le jour mangera la nuit
La nuit mangera le jour.
anonyme
(rテゥf "Anthologie de poティmes sur la nature, l'homme et son environnement" - Jean-Marie Henry - テゥditions Rue du monde).


Déposé par poutounou le 01/07/2018  

On ferme les yeux et on s窶冓magine ce matin d窶凖ゥtテゥ テ la ferme窶ヲ
*
MATIN D'ETE A LA FERME
*
Les pigeons dans le ruisseau clair
Prennent leur petit dテゥjeuner.
Le chat bテ「ille et renifle l'air
En se frottant le bout du nez.
Les capucines sur le bord
De la fenテェtre et du sommeil
Dテゥplissent leurs pテゥtales d'or
Pour dire bonjour au soleil.
L'hirondelle sous la corniche
Pousse un cri aigu dans le vent.
Le chien s'テゥtire dans sa niche
Et gobe une mouche en rテェvant.
Le petit テ「ne va partir
Au village avec ses couffins.
Un jour nouveau va se bテ「tir
Et l'on n'en verra pas la fin.
*
Marguerite-Marie Peyraube


Déposé par poutounou le 24/06/2018  

Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre...Avec tout l'amour que nous donnons et que nous donnent nos Anges, nous existons et nous vivons...!!!
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent (extrait)
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ;
Ce sont ceux dont un dessein ferme emplit l'テ「me et le front.
Ceux qui d'un haut destin gravissent l'テ「pre cime.
Ceux qui marchent pensifs, テゥpris d'un but sublime.
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
C'est le prophティte saint prosternテゥ devant l'arche,
C'est le travailleur, pテ「tre, ouvrier, patriarche.
Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
Ceux-lテ vivent, Seigneur ! les autres, je les plains.
Car de son vague ennui le nテゥant les enivre,
Car le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.
Inutiles, テゥpars, ils traテョnent ici-bas
Le sombre accablement d'テェtre en ne pensant pas.
*
Victor Hugo ("Les Chテ「timents" - 1844)


Déposé par poutounou le 17/06/2018  

On parle souvent des "mamans de coeur", moins souvent des "papas de coeur". Pourtant
ils souffrent comme nous de l'absence de leurs petits Anges. Aujourd'hui c'est la fテェte des pティres ; alors souhaitons une bonne fテェte テ tous les "papas de coeur" du cimetiティre virtuel...
*
Quelle belle rencontre !!!
*
Rencontre
*
Madame la pianiste,
Dans les rues plutテエt tristes,
Promenait ses mテゥlodies,
Comme chaque lundi 窶ヲ
Et monsieur le poティte,
Des rテェves plein la tテェte,
Tenait en laisse, lui,
Des poティmes gentils窶ヲ
Ils se sont rencontrテゥs
Et, quelques mois aprティs,
En plein temps des moissons,
Sont nテゥes窶ヲ trente-six chansons !
*
Robert Gテゥlis ("En faisant des galipoティtes" - Editions Magnard, 1983)


Déposé par poutounou le 10/06/2018  

Que c'est beau !!!
*
N'テゥcris pas...
*
N'テゥcris pas. Je suis triste, et je voudrais m'テゥteindre.
les beaux テゥtテゥs sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermテゥ mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper テ mon cナ砥r, c'est frapper au tombeau.
N'テゥcris pas !
*
N'テゥcris pas.
N'apprenons qu'テ mourir テ nous-mテェmes
Ne demande qu'テ Dieu... qu'テ toi, si je t'aimais!
Au fond de ton absence テゥcouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'テゥcris pas ! ...
*
Marceline Desbordes-Valmore


Déposé par poutounou le 03/06/2018  

Je dis "aime" et nos anges disent de tout coeur "AIME, AIME, AIME...".
*
Je dis Aime
*
J'ai les mテゥninges nomades
J'ai le miroir maussade
Tantテエt mobile
Tantテエt tranquille
Je moissonne sans bousculade
Je dis Aime
Et je le sティme
Sur ma planティte
Je dis M
Comme un emblティme
La haine je la jette
Je dis " AIME, AIME, AIME ..."
*
"M"


Déposé par poutounou le 27/05/2018  

Bonne fテェte テ toutes les mamans du cimetiティre virtuel... Peut-テェtre aurons-nous une visite surprise cette nuit dans nos rテェves !!! Qui sait ...???
*
C窶册st pour maman
*
J窶兮i cueilli trois fleurs des champs,
Mais la plus jolie que j窶兮ime tant,
La plus jolie, c窶册st pour maman.
*
J窶兮i trouvテゥ trois beaux cailloux blancs,
Mais le plus joli que j窶兮ime tant,
Le plus joli, c窶册st pour maman.
*
Et j窶兮i aussi trois beaux rubans,
Mais le plus joli que j窶兮ime tant,
Le plus joli, c窶册st pour maman.
*
Je n窶兮i qu窶冰n petit cナ砥r d窶兮nge,
Mais mon p窶冲it cナ砥r qui l窶兮ime tant,
Mon petit cナ砥r, c窶册st pour maman.
*
C. Duparc


Déposé par poutounou le 20/05/2018  

Que c'est bien dit : "on accティde テ la bontテゥ qu'aprティs avoir laissテゥ tous ses bagages テ la douane de la douleur"...
*
Credo
*
moi aussi j'ai mon credo de poche
mais n'allez pas le rテゥpテゥter aux vents bavards
et テ la foule qui passe
on vous rirait au nez
*
je crois
que le soleil est un oeuf de lumiティre
pondu par la nuit
que la priティre retombe en pluie de fruits
dans la corbeille des mains offertes
que les テゥtoiles sont des テ「mes qui brテサlent
que la terre est une orange pour la soif de Dieu
que la fleur grimpe aux fenテェtres
pour consoler l'enfant qui pleure
que la pierre est un arbre
qui n'a pas voulu croテョtre
que la bontテゥ est ce pays oテケ l'on n'accティde
qu'aprティs avoir laissテゥ tous ses bagages
テ la douane de la douleur
que un et un font un
mテェme dans les luttes du plaisir
que le parfum du sacrifice
nourrit les fleurs de l'art
et qu'テ force d'amour
demain il fera jour.
*
Guy Tirolien ("Feuilles vivantes au matin", Editions Prテゥsence Africaine, 1977)


Déposé par poutounou le 13/05/2018  

Que c'est joli ! "Il faut savoir marier la mort avec la vie !".
*
Un jour de colティre
*
Un jour de colティre
tu te gonfles comme un poisson-lune
un jour de douceur
ta bouche est en fleur
Il ne faut pas espテゥrer
tテゥter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
le soleil avec la pluie
*
Un jour de couleur
l窶册nfer embrasse ton coeur
mais un jour de miel
comme tu es suave !
Il ne faut pas espテゥrer
tテゥter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
Douleur avec Plaisir
*
Un de tes amis meurt
tu es brisテゥ de chagrin
un enfant naテョt
ton coeur est en fテェte
Il ne faut pas espテゥrer
tテゥter sans cesse
le lait de la vie
il faut savoir marier
la Mort avec la Vie
*
Hector Poullet ("Paroles en l窶兮ir" , テゥditions Desormeaux, 1978)


Déposé par poutounou le 06/05/2018  

Joli petit ruisseau au printemps...
*
Le ruisseau
*
Ce n'est qu'un tout petit ruisseau,
Un peu d'eau vive qui glougloute,
Une vasque fut son berceau,
On ne le voit pas, on l'テゥcoute.
*
Il a des faテァons de gamin
Pour sautiller de pierre en pierre,
On y puise au creux de la main
En テゥcartant un brin de lierre.
*
Il a des franges de roseaux
Sur ses bords fleuris de pervenches
Et des aulnes oテケ les oiseaux
Font du trapティze sur les branches.
*
Si, dans son lit, le vent brutal
Penche un brin d'osier qui le borde,
Le petit ruisseau de cristal
S'amuse テ sauter テ la corde.
*
Puis sous les aulnes chevelus,
Caressant le cresson et l'ache,
Il s'enfonce...On ne l'entend plus...
Sans doute il joue テ cache-cache.
*
Petit ruisseau, je voudrais bien,
Moi qui suis un rテェve qui passe,
Que dans mon cナ砥r ainsi qu'au tien
Se mirent le ciel et l'espace !
*
Jeanne Marvig ("Le jardin d'Isabテゥlou", テゥditテゥ par l'auteure, 1947)


Déposé par poutounou le 01/05/2018  

En ce 1er mai, je vous souhaite, テ vous les papas et mamans de coeur du cimetiティre virtuel, une joyeuse fテェte et que tous vos voeux se rテゥalisent : santテゥ, bonheur, amour... Avant tout, je vous souhaite d'avoir plein de visites de vos Anges la nuit dans vos rテェves. Ces brins de muguet, que nous trouvons dans nos jardins et forテェts, nous ont テゥtテゥ envoyテゥs, cette nuit, par nos "trテゥsors", de leur Paradis blanc... C'est un magnifique "message" d'Amour...
*
La comptine du muguet
*
Il テゥtait, dans la mousse, un tout petit muguet.
Il avait l'テ「me douce, embaumant la forテェt.
Soudain, une fillette passe par le chemin
et voyant la fleurette, la coupe avec la main.
Pourquoi m'as-tu coupテゥe ? dit la fleur de muguet,
tu m'as toute blessテゥe pour parer ton bonnet.
Non, rテゥpond la fillette, oh muguet, mes amours,
je ne suis pas coquette, je veux t'aimer toujours.


Déposé par poutounou le 29/04/2018  

Que c'est beau le Printemps !!!
*
Un printemps tout neuf
*
Un arbre sourit de toutes ses fleurs.
Des ramiers s'en vont, テ deux, vers le fleuve.
Le coucou vivant au bois donne l'heure :
Voici le printemps dans sa robe neuve !
*
Quel joli printemps aux yeux de pervenche,
Aux lティvres de rose, aux doigts de lilas !
La vie sur l'hiver a pris sa revanche
Et danse en chantant un allテゥluia.
*
Marc Alyn


Déposé par poutounou le 22/04/2018  

L'amour de nos trテゥsors テ quatre pattes est tellement fort, tellement fort qu'il vaut tout l'or du monde. Que d'amour lorsque nos "petits coeurs" se serrent fort contre nous ou nous font une grande lテゥchouille. C'est テァa l'amour, le vrai, le grand, le pur... Vous テェtes nos magnifiques bijoux !!!
*
J'envoie Valser
*
J'en vois des qui s'donnent
Donnent des bijoux dans le cou
C'est beau mais quand mテェme
Ce ne sont que des cailloux
Des pierres qui vous roulent
Roulent et qui vous coulent sur les joues
J'aime mieux que tu m'aimes
Sans dテゥpenser des sous...
*
Moi je m'en moque
J'envoie valser
Les trucs en toc
Les cages dorテゥes
Toi quand tu m'serres trティs fort
C'est comme un trテゥsor
Et テァa, et テァa vaut de l'or...
*
J'en vois des qui s'lancent
Des regards et des fleurs
Puis qui s'laissent
Quelque part ou ailleurs
Entre les roses et les choux
J'en connais des tas
Qui feraient mieux de s'aimer un peu
Un peu comme nous
Qui nous aimons beaucoup...
*
Et d'envoyer
Ailleurs valser
Les bagues et les coeurs en collier
Car quand on s'aime trティs fort
C'est comme un trテゥsor
Et テァa, et テァa vaut de l'or...
*
Moi pour toujours
J'envoie valser
Les preuves d'amour
En or plaquテゥ
Puisque tu m'serres trティs fort
C'est lテ mon trテゥsor
C'est toi, toi qui vaut de l'or
*
Zazie


Déposé par poutounou le 15/04/2018  

Oh jolie pテ「querette !
*
Pテ「querette
*
Pテ「querette, pテ「querette,
Il y a des gouttes d窶册au
Sur ta collerette
Et tu plies un peu le dos...
Pテ「querette, pテ「querette,
Le beau soleil printanier
Viendra-t-il les essuyer ?
*
Pテ「querette, pテ「querette,
Qui souris prティs du sentier,
Je te le souhaite...
Pテ「querette, pテ「querette,
Il y a sur ton cナ砥r d窶冩r
Un frelon en fテェte ;
Tant il est ivre qu窶冓l dort !
*
Pテ「querette, pテ「querette,
L窶兮ile du vent printanier
Va-t-elle le balayer ?
Pテ「querette, pテ「querette,
Qui rテェve prティs du sentier,
Je te le souhaite.
*
Philテゥas LEBESGUE
(1869-1958)




L'Album photo contient 30 photos






<

Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie



Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       


Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

0 mot | 200 Caracteres


























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut