Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de CANAILLE DES JARDINS D'atlantis a été vue  5 832  fois.
5 832 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
CANAILLE DES JARDINS D'atlantis
BULLMASTIFF
Il est né le:03/03/2007
Il nous a quittés le:06/04/2007
 

Aucune fleur

aucune bougie


3 personnes aiment cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à CANAILLE DES JARDINS D'atlantis

C'EST TOI QUE J'AI CHOISI POUR REMPLIR LE VIDE LAISSE PAR LE DEPART BRUTAL DE MON ULYSSE TU DEVAIS TE NOMMER CANAILLE MAIS TU ES PARTIE REGOINDRE ULYSSE A 5 SEMAINES POURTANT ON T'AIMEE DEJA TRES FORT




0 bougie
9 messages

Déposé par kiss170 le 12/07/2011  
repose en paix petit bout choux
ton grand fére ramses viellera sur toi

Déposé par marie-jo le 06/04/2011  
tu ne m a pas laissée le temps de te donner tous l amour que j avais pour toi surtout après le départ brutal de ULYSSE mais tu es toujours dans mon coeur grosse lechouille de charisma ta soeur et de sa fille fusion qui font mon bonheur j espère pour longtemps

Déposé par tacholoula le 06/04/2011  
Le temps passe tu n'es pas là
Je ressens chaque jour, ta présence derrière moi
Comme si ton nom suivait mes pas
tu me manques mon ange

Déposé par nounours le 22/07/2010  
pour mon chien disparues.
Regard par les larmes encore troublé,
Blessure toujours non refermées,
Voila déjà un ans que je te pleure,
Tentant seule de vivre ce malheurs,
Dans ce monde des vivants, je sombre,
Pleurant sur l'urne de mon chien,
Ou sur cette urne tu repose a l'ombre,
De ces années naissent mes remords,
Tu n'est plus l'ombre de toi meme,
Disparues a jamais toi mon petit chien,
Me laissant seule face a moi meme,
Ce chien censé dans la vie m'aiguiller,
Je souffre en silence de ton absence,
Chaque jour ainsi tu hantes mon esprit,
Ses joies partagées avec toi,
Ce chiens ainés symboles ma vies,
Je pleures en silence,mais tu resteras,
Mon rayons de soleils en ces jours de pluies,
Cette lumières éblouissantes en ces jours gris,
Souvenirs à jamais de ton passages,
Ici... bas.
marina nounours amitié a maman,

Déposé par DIANBOU le 06/04/2010  
CANAILLE, aujourd'hui c'est une date mémorable de ton départ pour le Paradis des chiens. Ta famille pense à toi. Je suis certaine qu'avec mon TONKA vous nous ferez parvenir du soleil dans notre coeur.

Déposé par bea le 06/04/2010  
Que ta nouvelle vie soit longue et belle, pleine de joie et de bonheur. Et que tes maîtres trouvent le courage de tenter une nouvelle aventure, comme je l'ai fait après le départ de ma Lolly Pop. Souffle leur de trouver un autre petit compagnon !

Déposé par nathou26 le 06/04/2010  
repose en paix, petiteou..petite CANAILLE....bien trop jeune pour partir....petit agne d'amour....sois heuruex, la haut au pays de l'arc en ciel..j espere que tu joue la haut adans le ciel, petitout...plein de calinous pour toi....une tendre pensee pour ceux qui t'ont aimes..

Déposé par nounours le 13/03/2010  
2 Mots,
2 mots pour t'écrire,
2 mots de bonheur,
2 mots pour te dire,
Que tu es dans mon coeur,
2 mots qui brûlent,
2 mots enflammés,
2 mots qui se consument,
En un coeur de fumée,
2 mots de douceur,
2 mots de gaîté,
2 mots doux-rêveur,
Pour un tendre baiser,
Ces 2 mots je te les dits,
Pour cette si belle nuit,
Sous ce ciel étoilé,
Pour l'éternité,
Je t'aime...mon chien ,
marina amitier ,

Déposé par nounours le 04/03/2010  
Jusqu’au bout, es c'est toi mon toutou,
Jusqu’au bout, j’ai été là avec et contre toi,
Et de mes prières, j’en ai fait l’aube de ma foi,
En sachant que là-bas, tu seras toujours mon lien,
Puisque tu es devenu un ange parmi les miens.
Jusqu’au bout, je t’ai emmené sur le chemin,
A l’orée de cette clairière, où entre deux pins,
D’une stèle en pierre et d’une pensée, ton corps repose,
Parmi les parfums de jasmins et celui des roses.
Je me souviens alors de notre dernier été,
Où au soleil levant, nous partions insouciants,
Sous la clémence parfaite d’un ciel presque innocent.
Dans l’air orné d’un temps qui déjà s’émiettait,
Pour l’ultime été que je passais avec toi,
Aux odeurs de sève du pin exhibées à notre joie.
marina amitier,



Retourner en haut