Bandie

 
recherchez toutes les informations sur Bandie
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
Mail Privé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
  La page de Bandie a été vue 10 447 fois.

En hommage à Bandie


Il est né le :15/04/1997
Il nous a quittés le :11/07/2014
 



En hommage à Bandie




Bandie mon ange
Tu t'est endormie paisiblement dans mes bras hier à 17h tu nous as donné 17 ans d'amour et de bonheur.
Nous t'avons trouvé abandonnée sur un tas de bois avec ta maman et tes 7frères et soeurs,de toute ta famille il reste ta soeur qui vis chez ma maman.
Ma ptite puce tu me manques terriblement mais Zaya et ta famille vont te guider et t'acueillir au paradis
Je t'aime très très fort.







700 Fleurs

Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par Chantalotte21
Déposé par Chantalotte21
Tendres pensĂ©es joli petit coeur.💙🌼💙
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par coucky
Déposé par coucky
Tendre pensée.
Déposé par Chantalotte21
Déposé par Chantalotte21
J'ai mis dans ce bouquet mes plus tendres bisous et caresses pour enrober ton repos Ă©ternel de douceur. 🌺 🥀 🌼
Déposé par Lecmarc
Déposé par Lecmarc
Triste anniversaire s'il en est! Tendres pensées en ce triste jour.
Déposé par caribou
Déposé par caribou
Déposé par isabeldehb
Déposé par isabeldehb
douces pensées petit ange en ce jour si particulier pour ceux qui t'ont tant aimé
Déposé par Pachkounet
Déposé par Pachkounet
Pour toujours dans le coeur de ceux qui t'ont connue... Mille bisouxx et câlins jolie Bandie, pour ce triste anniversaire.
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par helene
Déposé par helene
Doux câlins petit ange❤❤❤❤💗💗
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
en ce jour anniversaire Bandie ,toute mes pensées et tout mon amour pour toi petit coeur
Déposé par Cupidon
Déposé par Cupidon
Tendres pensées en ce triste jour. Nous les reverrons tous un jour de l'autre côté, j'en suis certaine
Déposé par Evalain
Déposé par Evalain
Tendres pensées, doux petit museau
Déposé par Ingrid77
Déposé par Ingrid77
Déposé par aanniicckk
Déposé par aanniicckk
Déposé par Nina42
Déposé par Nina42
4 ans que tu évolues dans une autre dimension... Douces pensées et bisous adorable petit ange
Déposé par kropa
Déposé par kropa
Tendres pensées en ce triste jour, bisous petit ange
Déposé par fabyyy6259
Déposé par fabyyy6259
Déposé par susi
Déposé par susi

500 messages


Déposé par poutounou le 23/09/2018  

Oh les bons marrons chauds !!!
*
L'automne
*
On voit tout le temps, en automne
Quelque chose qui vous Ă©tonne,
C'est une branche tout Ă  coup,
Qui s'effeuille dans votre cou ;
C'est un petit arbre tout rouge,
Un, d'une autre couleur encor,
Et puis partout, ces feuilles d'or
Qui tombent sans que rien ne bouge.
Nous aimons bien cette saison,
Mais la nuit si tĂ´t va descendre !
Retournons vite Ă  la maison
RĂ´tir nos marrons dans la cendre.
*
Lucie Delarue-Mardrus


Déposé par poutounou le 16/09/2018  

C'est un beau matin de l'immortel été !
*
Aube
*
Un invisible oiseau dans l’air pur a chanté.
Le ciel d’aube est d’un bleu suave et velouté.
*
C’est le premier oiseau qui s’éveille et qui chante.
Écoute ! Les jardins sont frémissants d’attente.
*
Écoute ! Un autre nid s’éveille, un autre nid,
Et c’est un pépiement éperdu qui jaillit.
*
Qui chante le premier ? Nul ne le sait. C’est l’aurore.
Comme un abricot mûr le ciel pâli se dore.
*
Qui chante le premier ? Qu’importe ? On a chanté.
Et c’est un beau matin de l’immortel été.
*
CĂ©cile PĂ©rin ("Variations du coeur pensif" - Editions Sansot, 1911)


Déposé par poutounou le 09/09/2018  

Lavons nos coeurs de nos larmes...
*
Il faut laver ce que tu dis ...
*
Il faut laver
Ce que tu dis
*
les galets blancs
Les planètes
*
Il faudrait laver
Le ciel et la pluie
*
Pour que l'amour
rutile sous l'averse
*
Il faut laver ton regard
Laver le jour Ă  grande eau
*
Laver ton coeur
De tes larmes
*
Si tu veux lire enfin
Le monde en clair
dans la fenĂŞtre.
*
Hélène Cadou ("La mémoire de l'eau" - éditions Rougerie, 1993)


Déposé par poutounou le 02/09/2018  

Chanson de Jean-Jacques Lafon, légèrement revisitée
*
Ode Ă  nos anges !
*
Ils voient
*
Ils vivent heureux, au clair d'un rĂŞve,
Qui va plus loin que nos regards.
A l'heure où le matin se lève
Et ensoleille les miroirs,
Ils s'en vont caresser les roses,
Au milieu des parfums de pluie.
Si ils ont les paupières closes,
C'est pour mieux respirer la vie.
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumière de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient, plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Quand ils effleurent nos visages,
Je sais qu'ils lisent du bout des truffes,
Tous les secrets, les paysages,
Qui dorment au plus profond de nous.
Et mĂŞme si, dans les rues, nous les guidons,
C'est toujours eux qui nous rassurent,
Lorsque nous marchons au bord du vide,
Ou que nous nous cognons Ă  des murs
*
Ils voient plus loin qu'avec les yeux,
Sans la lumière de Dieu,
Les vraies couleurs du monde.
Ils voient plus vrai qu'un arc-en-ciel,
L'amour que nous avons pour eux.
*
Ils voient plus vrai qu'avec les yeux,
L'amour que nous avons pour eux.


Déposé par poutounou le 26/08/2018  

Extrait de la "chanson sans paroles" de Jacques Brel (un peu revisitée)
*
Chanson Sans Paroles
*
J'aurais aimé mon bel Ange
T'Ă©crire une chanson
Sur cette mélodie
Rencontrée une nuit
J'aurais aimé mon bel Ange
Rien qu'au point d'Alençon
T'écrire un long poème
T'Ă©crire un long " je t'aime "
*
Je t'aurais dit " amour "
Je t'aurais dit " toujours "
Mais de mille façons
Mais par mille détours
Je t'aurais dit " partons "
Je t'aurais dit " brûlons"
Brûlons de jour en jour
De saisons en saisons "


Déposé par poutounou le 19/08/2018  

Tout Ă  l'envers !!! Que c'est drĂ´le !!!
*
Le monde Ă  l'envers
*
Un jour oĂą je dormais les yeux ouverts,
J'ai rêvé qu’après un grand tremblement de mer,
Le monde entier fonctionnait Ă  l'envers,
Les Esquimaux se retrouvèrent en paréos et
Les HawaĂŻens dans des igloos,
Les libellules rampaient comme des limaces,
Les tortues fendaient l'air de leur carapace,
Les escargots filaient Ă  toutes pattes et
Les zèbres pesants laissaient passer les mille-pattes,
Les poissons perchaient dans les bois,
Les oiseaux nageant chantaient sous l'eau Ă  pleine voix,
Les crabes marchaient droit,
Les arbres plantaient leurs racines dans l'espace,
Les nuages se roulaient dans la mer et
Les vagues bruissaient dans le ciel,
Et moi, je marchais Ă  travers tout cela,
La tête en bas, et tout émerveillée,
Je souriais de tous mes orteils.
*
Lucie Spède


Déposé par poutounou le 12/08/2018  

Regardons vite sous notre oreiller !!! C'est lorsque nous rĂŞvons de nos Anges !!!
*
Le petit rĂŞve
*
C’est un petit rêve léger
Un rêve bien plié sous mon oreiller
C’est un rêve doux et chaud
Qui va pieds nus dans l’herbe fraîche,
Un rĂŞve transparent
Qui glisse entre les yeux
Et se blottit sous les paupières.
C’est un rêve coloré
Qui murmure encore en moi
Quand le soleil ouvre ma porte.
C’est un petit rêve léger
Qui accompagne ma journée.
*
Luce Guilbaud ("Les oiseaux sont pleins de nuages" - Ă©ditions Soc et Foc)


Déposé par poutounou le 05/08/2018  

Trop drĂ´le cette version de la cigale et la fourmi !!!
*
La fourmi et la cigale
*
"Fini, fini !"
Dit la fourmi.
"Au diable la parcimonie ! Dès aujourd’hui
Je convie
Toutes cigales affranchies
A me chanter leurs mélodies,
Et nous fĂŞterons, en compagnie,
La vie qui bouge,
La vie qui fuit !"
*
"HolĂ , holĂ  !"
Fit la cigale
Poussant un cri très vertical.
"Pour moi, adieu le carnaval !
L’hiver, l’hiver m’a tant appris,
Et le souci tant rétrécie,
Que j’ai rangé toutes mes rêveries
Pour m’établir
En Bourgeoisie !"
*
Andrée Chedid


Déposé par poutounou le 29/07/2018  

Les Anges c'est fait pour se noyer dans de beaux rĂŞves...
*
La trompe de l'éléphant
*
La trompe de l'éléphant,
c'est pour ramasser les pistaches :
pas besoin de se baisser.
*
Le cou de la girafe,
c'est pour brouter les astres :
pas besoin de voler.
*
La peau du caméléon,
verte, bleue, mauve, blanche,
selon sa volonté,
c'est pour se cacher des animaux voraces :
pas besoin de fuir.
*
La carapace de la tortue,
c'est pour dormir à l'intérieur,
mĂŞme l'hiver :
pas besoin de maison.
*
Le poème du poète,
c'est pour dire tout cela
et mille et mille et mille autres choses :
pas besoin de comprendre.
*
Alain Bosquet ("Le cheval applaudit" - Enfance heureuse, éditions Ouvrières, 1977)


Déposé par poutounou le 22/07/2018  

C'est vrai qu'elle est belle cette terre ! Il faut la préserver coûte que coûte !!!
*
J'aime cette terre
*
MĂŞme si j'Ă©tais un oiseau
avec mon gosier enroué je chanterais
cette terre fouettée par les tempêtes
ces fleuves où déferlent nos colères et nos peines
ce vent furieux qui n'en finit pas de souffler
et cette aube infiniment tendre venue de la forĂŞt...
Enfin avec la mort
je laisserais mes plumes se décomposer dans la terre
Ah! pourquoi mes yeux sont-ils toujours embués de larmes
Parce que j'aime cette terre d'un amour très profond...
*
Ai Qing - 1938 (traduction : Zhang Yunsh)


Déposé par poutounou le 15/07/2018  

Il est où le "chemin de clarté" ??? C'est peut-être le chemin du coeur !!!
*
Le veilleur solitaire
*
Il y a toujours dans la nuit de la ville
une petite fenĂŞtre qui brille
très loin au bord du ciel
une fenêtre au loin, une lampe qui brûle,
un homme ou peut-ĂŞtre un enfant
penché sur la page d'un livre
où les mots brûlent et brillent.
Et le cœur de l'homme ou de l'enfant
brûle d'un sang plus vif,
s'exalte, s'illumine.
*
Il y a toujours au bord du ciel
un veilleur solitaire
qui cherche dans la nuit
son chemin de clarté.
*
Jean Joubert ("La maison du poète" - Pluie d'étoiles éditions, 1999)


Déposé par ovanek le 11/07/2018  

💖
💖 💖 23 💖 💖
Pour toi,
je t'envoie un bateau de bisous sur une mer de caresses
poussé par un vent de tendresse
** Pensée **
💖
💖 💖 24 💖 💖
**** je t'Ă©crit des anges ****
Je te pense tous les jours mĂŞme sans les violons
Même si j´ai le cœur lourd quand je trouve le temps long
Pour sentir la vie tu sais, comme on dit
Pour toucher le fond d´un rêve endormi
Au fond de ma vie qui portait ton nom
C´est ça ma pilule c´est ça l´émotion
Je suis un peu ridicule Ă  construire cette maison
Je connais mes erreurs mes courages et mes peurs
Je te demande pardon car j´accepte le bonheur de ta disparition
sans l´abandon de mes pensées je t´écris des mots
Passée ... Présente… Futurs
parlé comme ça juste un peu de son, un peu de voix, un peu de Toi
Je t´écris des lignes chantées par les vents. Comme ça
Je t´écris des fleurs par des mots... des mots par mes pensées et puis voilà
Je suis le garçon .ton ami qui ne parle pas. Sauf de toi
Je t´écris des chansons sans musique juste avec les battements de mon Cœur
Et mes rêves d’ailleurs
Et puis je te vois, Tu es là… Toi mon prince. Toi mon Roi
Je te pense tous les soirs sans inspiration mais plein d’émotion
Ce sont toutes nos histoires qui font ma raison
Entre le silence le bruit de l´enfance
Celui de la vie et des vapeurs d´essence
Le soleil qui danse le soleil qui fond
Je croise des gens perdus dans les colimaçons
Au coin des mêmes rues c´est le même frisson
Je sais dire "je t´aime" à devenir blême
Je sais dire "vivons" Sans toi je me traîne
Toujours je tourne en rond
Je t´écris des fleurs. Des Cœurs
Et plein d’autre chose encore
te dire comme ça juste un peu de son un peu de voix
Je t´écris de bonheur sans pleur Dieu sait pourquoi
Je te dit ça et puis voilà
Je suis le garçon qui ne parle pas mais qui te dit tout bas
La haut au-dessus de moi je t´écris des anges
Pour qu’ils te murmure mes pensées à l'éternité
Tellement pour toi ……Pensée
💖 ❤ 💖


Déposé par choupinou le 11/07/2018  


4 ans qu'une jolie petite Ă©toile brille dans le ciel et illumine le coeur de sa maman/son papa,d'amour
Poème anniversaire
Aujourd’hui est un jour particulier
Le jour oĂą tu es est partie
Je ne remercierais jamais assez
Le ciel de t’avoir mis dans mon chemin
Ce chemin semé d'amour et de tendresse
Ou je ne faisais sombré sous ton charme
Tu as éclairé ma route
Toi seule la lumière de tous mes espoirs
J’ai la chance de t’avoir eu dans ma vie
Mais rien ,pas mĂŞme la mort ne se mettra entre nous
Tu vis en moi encore et encore,
Toi qui m’apportait ce bonheur
Par un simple regard parlant du cœur
Baisse tes yeux et regarde vers la terre
Tu verras la grandeur de mon amour
Tu verras mon cœur qui brille de mille feux
Pour toi mon amour est une rose
Que l’on coupe mais qui ne meurt jamais
Tant que mon amour forme des racine
Les racines d’un amour extraordinaire
je t'aime BANDIT
tendres pensées a toi BANDIT et a ta maman/ton papa en ce jour anniversaire si difficile du souvenir
babeth allias choupinou (celibab,cyprien,pouilledamour,maclo)
je sais que c'est dur,les souvenirs afflux...ils vont bientĂ´t l'ĂŞtre aussi pour moi,pour ...Pourquoi tant de souffrance et de douleur,qui vous pince en pleine poitrine....
je pense bien a vous en ce jour; amitié


Déposé par poutounou le 11/07/2018  

En ce jour anniversaire…
*
Lettre venue d'ailleurs
*
Tu as souhaité m'écrire, laissant aux nuages,
le soin de me transmettre ton message.
Cette seule intention m'autorise à te répondre
afin de te dire qu'en partant, j'ai bien emporté
toute la richesse et l'amour de notre vécu,
et, si du poids de mon corps je me suis allégé,
je n'en reste pas moins, dans l'ombre, à tes côtés.
DĂ©s lors, si tu es Ă  la recherche de notre hier,
laisse voguer en toi les pensées et les rêves,
car, dans ces voyages, nous nous retrouverons
pour vivre ensemble cette intime complicité,
et donner ainsi toute sa force à son éternité.
Que la caresse du vent, un rayon de soleil,
une Ă©toile filante ou une goutte de pluie
soient les anges porteurs de cet Ă©crit
pour en traduire auprès de toi le sentiment,
afin que, laissant de côté regrets comme oublis,
tu vives intensément chaque moment de la vie.


Déposé par poutounou le 08/07/2018  

Et oui ! C'est ça la vie...
*
Festins
L'oiseau a mangé le ver
Le renard a mangé l'oiseau
Le loup a mangé le renard
L'ours a mangé le loup
L'homme a mangé l'ours
Et le ver mangera l'homme
et tout va recommencer
Le jour mangera la nuit
La nuit mangera le jour.
anonyme
(réf "Anthologie de poèmes sur la nature, l'homme et son environnement" - Jean-Marie Henry - éditions Rue du monde).


Déposé par poutounou le 01/07/2018  

On ferme les yeux et on s’imagine ce matin d’été à la ferme…
*
MATIN D'ETE A LA FERME
*
Les pigeons dans le ruisseau clair
Prennent leur petit déjeuner.
Le chat bâille et renifle l'air
En se frottant le bout du nez.
Les capucines sur le bord
De la fenĂŞtre et du sommeil
Déplissent leurs pétales d'or
Pour dire bonjour au soleil.
L'hirondelle sous la corniche
Pousse un cri aigu dans le vent.
Le chien s'Ă©tire dans sa niche
Et gobe une mouche en rĂŞvant.
Le petit âne va partir
Au village avec ses couffins.
Un jour nouveau va se bâtir
Et l'on n'en verra pas la fin.
*
Marguerite-Marie Peyraube


Déposé par poutounou le 24/06/2018  

Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre...Avec tout l'amour que nous donnons et que nous donnent nos Anges, nous existons et nous vivons...!!!
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent (extrait)
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ;
Ce sont ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front.
Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime.
Ceux qui marchent pensifs, Ă©pris d'un but sublime.
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
C'est le prophète saint prosterné devant l'arche,
C'est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche.
Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
Ceux-lĂ  vivent, Seigneur ! les autres, je les plains.
Car de son vague ennui le néant les enivre,
Car le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.
Inutiles, épars, ils traînent ici-bas
Le sombre accablement d'ĂŞtre en ne pensant pas.
*
Victor Hugo ("Les Châtiments" - 1844)


Déposé par poutounou le 17/06/2018  

On parle souvent des "mamans de coeur", moins souvent des "papas de coeur". Pourtant
ils souffrent comme nous de l'absence de leurs petits Anges. Aujourd'hui c'est la fête des pères ; alors souhaitons une bonne fête à tous les "papas de coeur" du cimetière virtuel...
*
Quelle belle rencontre !!!
*
Rencontre
*
Madame la pianiste,
Dans les rues plutĂ´t tristes,
Promenait ses mélodies,
Comme chaque lundi …
Et monsieur le poète,
Des rĂŞves plein la tĂŞte,
Tenait en laisse, lui,
Des poèmes gentils…
Ils se sont rencontrés
Et, quelques mois après,
En plein temps des moissons,
Sont nées… trente-six chansons !
*
Robert Gélis ("En faisant des galipoètes" - Editions Magnard, 1983)


Déposé par poutounou le 10/06/2018  

Que c'est beau !!!
*
N'Ă©cris pas...
*
N'Ă©cris pas. Je suis triste, et je voudrais m'Ă©teindre.
les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon cœur, c'est frapper au tombeau.
N'Ă©cris pas !
*
N'Ă©cris pas.
N'apprenons qu'Ă  mourir Ă  nous-mĂŞmes
Ne demande qu'Ă  Dieu... qu'Ă  toi, si je t'aimais!
Au fond de ton absence Ă©couter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'Ă©cris pas ! ...
*
Marceline Desbordes-Valmore


Déposé par poutounou le 03/06/2018  

Je dis "aime" et nos anges disent de tout coeur "AIME, AIME, AIME...".
*
Je dis Aime
*
J'ai les méninges nomades
J'ai le miroir maussade
TantĂ´t mobile
TantĂ´t tranquille
Je moissonne sans bousculade
Je dis Aime
Et je le sème
Sur ma planète
Je dis M
Comme un emblème
La haine je la jette
Je dis " AIME, AIME, AIME ..."
*
"M"


L'Album photo contient 3 photos


Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie


Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut