En hommage à

Billy
2001 / 2015


En hommage à

Billy
2001 / 2015

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Billy a été vue  228 684  fois.
228 684 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Billy
BORDER-COLLIE
Il est né le:25/09/2001
Il nous a quittés le:29/05/2015
 

5 photos

10674 Fleurs

aucune bougie

2031 messages

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Billy

Au revoir mon Bテゥbテゥ d'Amour - tu me manques tellement
...
29/07/2015

Mon beau Billy ma peine est immense. La maladie t'a rattrapテゥ pourtant tu t'es battu jusqu'au bout je sais que tu ne voulais pas me quitter depuis ce mois de juillet 2009 ou je t'ai vu pour la premiティre fois abandonne et malade. Je souhaite que tu sois heureux dans cette autre dimension ou tu te trouves et surtout attends moi bien sagement tu sais qu'un jour nous serons de nouveau rテゥunis toi et moi. Je t envoie mille gros cテ「lins et autant de bisous mon bテゥbテゥ d'amour a qui je pense jour et nuit.





J espティre qu il existe un au delテ ou je pourrai te retrouver. Qui peut me le dire.je sais aussi que l on ne peut jamais faire son deuil car l absence d un テェtre aimテゥ est insupportable.
Gros bisous sur ta belle truffe mon bel ange.
Je t aime pour l テゥternitテゥ.

29 mai 2023
Huit ans aujourd'hui que tu es parti rejoindre les テゥtoiles mon ange et pourtant il ne s est pas passテゥ un seul jour ni une seule nuit sans que je ne pense テ toi. Ton dテゥpart prテゥcipitテゥ m est toujours aussi insupportable.

Puissions nous tテエt ou tard nous retrouver.
Je t aime pour l テゥternitテゥ




10674 Fleurs
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ汾カ汾カ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍ケ沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍
Déposé par poutounou
Déposé par poutounou
Les tombes nous ont appris - tellement de marbre sur tant de vide. Qu窶冓l est doux d窶兮ller se recueillir sur une tombe, mテェme avec tant de vide !!!
Déposé par kropa
Déposé par kropa
Tendres pensテゥes en ce triste jour, bisous bel ange
Déposé par Moustique
Déposé par Moustique
Tendre pensテゥe 笶、 29 mai 2023
Déposé par Chantalotte21
Déposé par Chantalotte21
J'ai mis dans ce bouquet mes plus tendres bisous et caresses pour enrober ton repos テゥternel de douceur. 沍コ 衍 沍シ
Déposé par rustiditbibi
Déposé par rustiditbibi
Déposé par prixy
Déposé par prixy
Douces pensテゥes en ce triste jour. Mille caresses
Déposé par prixy
Déposé par prixy
Douces pensテゥes en ce triste jour. Mille caresses
Déposé par cedric
Déposé par cedric
Déposé par rosebleue
Déposé par rosebleue
Déposé par AMARY
Déposé par AMARY
Ceux que l'on aime ne nous quitte jamais ... ils vivent dans notre coeur.



2031 messages

Déposé par poutounou le 28/05/2023  
Lorsque je raconte autour de moi que je vais tous les jours sur le cimetiティre virtuel pour chiens, les rテゥactions sont quelquefois bizarres窶ヲ Beaucoup de ツォ gens ツサ ont du mal テ accepter la diffテゥrence窶ヲ. Vive la tolテゥrance !
*
Nous autres les rテェveurs aux idテゥes un peu folles
Sommes interpellテゥs par les intolテゥrances
Qui pullulent en nos mondes envers les diffテゥrences
Dans la vie de chacun et elles nous affolent
*
Heureux est lors celui dont l窶册sprit batifole
Seraient ternes les jours sans quelques dissemblances
Et vivre sous le joug de lois sans tolテゥrance
Venues de temps anciens ne peut point faire テゥcole
*
La vie en harmonie apporte maints plaisirs
La nature nous guide en des choix テ loisir
Elle a fait des unions sous nombres de symbioses
*
L窶冑omme pourtant dotテゥ de multiples cultures
Serait bien inspirテゥ s窶冓l suivait la nature
Et gagnerait en sus un statut grandiose

Déposé par poutounou le 24/05/2023  
Pour tout l窶僊mour qu窶冓ls nous donnent et que nous leur donnons.
*
Extrait de la comテゥdie musicale ツォ Romテゥo et Juliette ツサ :
*
Aimer窶ヲ.
*
Aimer c'est ce qu'y a d'plus beau
Aimer c'est monter si haut
Et toucher les ailes des oiseaux
Aimer c'est ce qu'y a d'plus beau
*
Aimer c'est voler le temps
Aimer c'est rester vivant
Et brテサler au cナ砥r d'un volcan
Aimer c'est c'qu'y a de plus grand
*
Aimer c'est plus fort que tout
Donner le meilleur de nous
Aimer et sentir son cナ砥r
Aimer pour avoir moins peur
*
Aimer c'est ce qu'y a d'plus beau

Déposé par poutounou le 21/05/2023  
Extrait de la chanson "Immortelle" de Lara Fabian. Quelles belles paroles !!! ツォ S窶冓l ne me restait qu窶冰ne aile, tu serais celle-lテ窶ヲ ツサ
*
Immortelle
*
Si perdue dans le ciel
Ne me restait qu'une aile
Tu serais celle-lテ
*
Si traテョnant dans mes ruines
Ne brillait rien qu'un fil
Tu serais celui-lテ
*
Si oubliテゥe des dieux
J'テゥchouais vers une テョle
Tu serais celle-lテ
*
Si mテェme l'inutile
Restait le seuil fragile
Je franchirais le pas
*
Immortelle, immortelle
J'ai le sentiment d'テェtre celle
Qui survivra テ tout ce mal
Je meurs de toi

Déposé par poutounou le 17/05/2023  
C窶册st vrai, ils sont si nobles, si purs, si beaux nos loulous et louloutes !!! Cela ne peut テェtre qu窶冰n ツォ travail ツサ d窶僊nge : un rテェve devenu rテゥalitテゥ窶ヲ !!!
*
Extrait de ツォ Close to you ツサ des Carpenters
*
Close To You (Prティs De Toi)
*
Pourquoi les oiseaux
Apparaissent-ils tout テ coup ?
Chaque fois que tu es lテ
Tout comme moi
Ils dテゥsirent ardemment テェtre
Prティs de toi
*
Pourquoi les テゥtoiles
Tombent-elles du ciel ?
Chaque fois que tu te promティnes
Tout comme moi
Elles dテゥsirent ardemment テェtre
Prティs de toi
*
Le jour oテケ tu es nテゥ
Les anges se sont rテゥunis et ont dテゥcidテゥ
De rendre un rテェve rテゥalitテゥ
Alors ils ont saupoudrテゥ de la poussiティre lunaire dans tes poils
Et de l'or et la lumiティre des テゥtoiles dans tes beaux yeux

Déposé par poutounou le 14/05/2023  
Trティs belle chanson du poティte Yves Duteil. Des fois on souffre tellement, qu'on aimerait bien pouvoir se rテゥfugier dans un merveilleux rテェve...
*
Il y a des jours oテケ, quand le jour se lティve,
On voudrait rentrer tout au fond d'un rテェve
Et puis, soudain, lorsque le clocher sonne,
Il y a des jours oテケ l'on n'est plus personne.
*
Alors, on ferme les yeux un instant.
Quand on les rouvre, tout est comme avant.
Les gens vous voient et leur regard s'テゥtonne.
Il y a des jours oテケ l'on n'est plus personne.
*
Ouvrir son cナ砥r テ tous les vents qui passent,
Et, qu'un matin, tous les chagrins s'effacent
Pour oublier, dans le bonheur qu'on donne,
Qu'il y a des jours oテケ l'on n'est plus personne,
*
Qu'il y a des jours oテケ, quand le jour se lティve,
Ou voudrait rentrer tout au fond des rテェves
Et s'endormir lorsque le clocher sonne.
Il y a des jours oテケ l'on n'est plus personne.
*
Yves Duteil

Déposé par poutounou le 10/05/2023  
Oh oui, doux Anges, vos noms resteront テ jamais, bien au chaud ou au frais, dans nos cナ砥rs, car on ne peut, on ne veut oublier le nom d窶冰n ami pur et sincティre comme vous.
*
J窶兮i テゥcrit ton nom窶ヲ
*
J窶兮i テゥcrit ton nom sur le sable,
Mais la vague l窶兮 effacテゥ.
J窶兮i gravテゥ ton nom sur un arbre,
Mais l窶凖ゥcorce est tombテゥe.
J窶兮i incrustテゥ ton nom dans le marbre,
Mais la pierre a cassテゥ.
J窶兮i enfoui ton nom dans mon cナ砥r,
Et le temps l窶兮 gardテゥ.

Déposé par poutounou le 07/05/2023  
Quel triste mot que celui-ci : Adieu ! Nous l窶兮vons prononcテゥ lorsque vous テェtes partis tout lテ-haut, vous nos si tendres Amours窶ヲ !!! Mais peut-テェtre n窶册st-ce qu窶冰n ツォ Au revoir ツサ ! Qui sait ???
*
Adieu
*
Poティte : Alphonse de Lamartine (1790-1869)
*
Recueil : Nouvelles mテゥditations poテゥtiques (1823).
*
Adieu ! mot qu'une larme humecte sur la lティvre ;
Mot qui finit la joie et qui tranche l'amour ;
Mot par qui le dテゥpart de dテゥlices nous sティvre ;
Mot que l'テゥternitテゥ doit effacer un jour !
*
Adieu !.... Je t'ai souvent prononcテゥ dans ma vie,
Sans comprendre, en quittant les テェtres que j'aimais,
Ce que tu contenais de tristesse et de lie,
Quand l'homme dit : "Retour !" et que Dieu dit : "Jamais !"
*
Mais aujourd'hui je sens que ma bouche prononce
Le mot qui contient tout, puisqu'il est plein de toi,
Qui tombe dans l'abテョme, et qui n'a pour rテゥponse
Que l'テゥternel silence entre une image et moi !
*
Et cependant mon coeur redit テ chaque haleine
Ce mot qu'un sourd sanglot entrecoupe au milieu,
Comme si tous les sons dont la nature est pleine
N'avaient pour sens unique, hテゥlas ! qu'un grand adieu !
*
Alphonse de Lamartine.

Déposé par poutounou le 03/05/2023  
Que c窶册st beau : ツォ je vous dirai : ツォ bienvenue chez nous窶ヲ ツサ ! A bientテエt peut-テェtre chers petits cナ砥rs窶ヲ
*
Quand je partirai
*
Maintenant que je suis parti, laissez-moi aller
Mテェme s窶冓l me restait encore des choses テ voir et テ faire.
Ma route ne s窶兮rrテェte pas ici.
Ne vous attachez pas テ moi テ travers vos larmes.
Soyez heureux de toutes les annテゥes passテゥes ensemble. Je vous ai donnテゥ mon amour,
Et vous pouvez seulement deviner combien de bonheur vous m窶兮vez apportテゥ.
Je vous remercie pour l窶兮mour que vous m窶兮vez tテゥmoignテゥ
Mais il est temps maintenant que je poursuive ma route.
Pleurez-moi quelques temps, si pleurer il vous faut.
Et ensuite, laissez votre peine se transformer en joie car c窶册st pour un moment seulement que nous nous sテゥparons
Bテゥnissez donc les souvenirs qui sont dans votre cナ砥r.
Je ne serai pas trティs loin, car la vie se poursuit
Si vous avez besoin de moi, appelez-moi, je viendrai
Mテェme si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai prティs de vous.
Et si vous テゥcoutez avec votre cナ砥r,
Vous percevrez tout mon amour autour de vous dans sa douceur et sa clartテゥ.
Et puis, quand vous viendrez テ votre tour par ici,
Je vous accueillerai avec le sourire
Et je vous dirai: ツォ bienvenue chez nousツサ.
*
Poティme Hawaテッen

Déposé par poutounou le 01/05/2023  
Beau muguet
*
En ce joli 1er mai,
Que chaque brin de muguet,
Vous offre ses plus belles pensテゥes窶ヲ
*
Ornant les plus beaux テゥtals,
Que sa fraicheur suave,
Vous parfume de bonheur窶ヲ
*
Que ses douces clochettes
Vous enivre de gaietテゥ et bien-テェtre,
Embellissant votre cナ砥r窶ヲ
*
Message d窶兮mour ou porte-bonheur,
Que voyagent l窶册spoir et l窶兮mitiテゥ,
Comme de doux amants窶ヲ
*
Tel est ce plaisir, pour tous les テ「ges.
Que cet instant de partage,
Renaisse テ chaque printemps窶ヲ
*
Muguet porte-bonheur envole-toi vers les cieux, vers le magnifique Paradis blanc, et va te dテゥposer sur toutes les truffes d窶兮mour que tu y trouveras. Ensuite tu iras faire un petit tour dans toutes les familles de cナ砥r de ces beaux Anges et tu dテゥposeras plein d窶兮mour, de joie, de bonheur, de santテゥ tout au long de ton chemin. Merci petit Muguet porte-bonheur窶ヲet reviens-nous plein d窶凖ゥnergie l窶兮nnテゥe prochaine.
*
En toute amitiテゥ,
*
Martine, Rubens, Diesel et Iron ツォ pitit filounounou ツサ,

Déposé par poutounou le 30/04/2023  
De Gaulle disait : ツォ la vieillesse est un naufrage ツサ et il avait bien raison窶ヲ !!! Ne t窶册n fais pas, petit chien, nous aussi sentons le poids des annテゥes窶ヲ !!! Que c窶册st bon de vieillir ensemble窶ヲCe serait mieux si le Bon Dieu vous rajoutait quelques annテゥes de vie supplテゥmentaires窶ヲAmen !
*
Le petit chien
*
Je suis un petit chien
Mais j窶兮i dテゥjテ quinze ans.
Si je prテゥsente bien,
Mon テ「ge, je le sens.
*
Mon cナ砥r est fatiguテゥ,
J窶兮i des douleurs partout,
Ma vue a bien baissテゥ,
Je n窶册ntends plus du tout.
*
J窶兮imais bien la montagne
Quand j窶凖ゥtais casse-cou.
Le vertige me gagne,
Je fatigue beaucoup.
*
Je vais plus doucement
Et je marche trティs peu.
Je dors bien plus longtemps,
J窶兮i cachテゥ tous mes jeux.
*
Quand une chienne passe,
Je redeviens fringant,
Je fais preuve d窶兮udace,
Je me sens テゥlテゥgant.
*
Mais dティs qu窶册lle est partie,
Je retrouve mon テ「ge
Et mon dos s窶兮rrondit :
Ce n窶凖ゥtait qu窶冰n mirage.
*
Mes maテョtres m窶兮iment autant
Que quand j窶凖ゥtais petit.
Ils me disent souvent
Que j窶兮i changテゥ leur vie
*.
La mienne aura テゥtテゥ
Faite de grandes joies,
J窶兮urai テゥtテゥ choyテゥ,
J窶兮urai テゥtテゥ un roi.
*
Quand il faudra partir,
Je ne gテゥmirai pas.
Je voudrais m窶册ndormir
Blotti entre leurs bras.
*
Madeleine Reynaud

Déposé par poutounou le 26/04/2023  
Ouvre-moi tes papattes mon chien窶ヲet me sois refuge, espoir, amitiテゥ, douceur, tendresse, cテ「lins et Amour窶ヲme sois tout ce qui rend la vie plus belle窶ヲ !!!
*
Muet
*
Ouvre-moi tes bras
Et me sois refuge
*
Ouvre-moi tes bras
Et me sois rempart
*
Ouvre-moi tes bras
Et me sois espoir
*
Ouvre-moi tes bras
Et me sois bien-テェtre
*
Ouvre-moi tes bras
Quand me vois paraテョtre
*
Ouvre-moi tes bras窶ヲ
Et me sois窶ヲ
Refuge窶ヲ
*
Esther Granek, Je cours aprティs mon ombre, 1981

Déposé par poutounou le 23/04/2023  
Homme ! Ne crains rien ! La nature sait le grand secret et sourit窶ヲ
*
Printemps
*
Tout est lumiティre, tout est joie.
L'araignテゥe au pied diligent
Attache aux tulipes de soie
Les rondes dentelles d'argent.
La frissonnante libellule
Mire les globes de ses yeux
Dans l'テゥtang splendide oテケ pullule
Tout un monde mystテゥrieux.
La rose semble, rajeunie,
S'accoupler au bouton vermeil
L'oiseau chante plein d'harmonie
Dans les rameaux pleins de soleil.
Sous les bois, oテケ tout bruit s'テゥmousse,
Le faon craintif joue en rテェvant ;
Dans les verts テゥcrins de la mousse,
Luit le scarabテゥe, or vivant.
La lune au jour est tiティde et pテ「le
Comme un joyeux convalescent ;
Tendre, elle ouvre ses yeux d'opale
D'oテケ la douceur du ciel descend !
Tout vit et se pose avec grテ「ce,
Le rayon sur le seuil ouvert,
L'ombre qui fuit sur l'eau qui passe,
Le ciel bleu sur le coteau vert !
La plaine brille, heureuse et pure ;
Le bois jase ; l'herbe fleurit.
Homme ! ne crains rien ! la nature
Sait le grand secret, et sourit
*.
Victor Hugo

Déposé par poutounou le 19/04/2023  
L窶僞cureuil, le Chien et le Renard
*
Un gentil テゥcureuil テゥtait le camarade,
Le tendre ami d窶冰n beau danois.
Un jour qu窶冓ls voyageaient comme Oreste et Pylade,
La nuit les surprit dans un bois.
*
En ce lieu point d窶兮uberge ; ils eurent de la peine
テ trouver oテケ se bien coucher.
Enfin le chien se mit dans le creux d窶冰n vieux chテェne,
Et l窶凖ゥcureuil plus haut grimpa pour se nicher.
*
Vers minuit, c窶册st l窶冑eure des crimes,
Longtemps aprティs que nos amis
En se disant bonsoir se furent endormis,
Voici qu窶冰n vieux renard affamテゥ de victimes
Arrive au pied de l窶兮rbre, et, levant le museau,
Voit l窶凖ゥcureuil sur un rameau.
*
Il le mange des yeux, humecte de sa langue
Ses lティvres qui, de sang, brテサlent de s窶兮breuver ;
Mais jusqu窶 テ l窶凖ゥcureuil il ne peut arriver :
Il faut donc par une harangue
L窶册ngager テ descendre ; et voici son discours :
*
Ami, pardonnez, je vous prie,
Si, de votre sommeil, j窶冩se troubler le cours,
Mais le pieux transport dont mon テ「me est remplie
Ne peut se contenir ; je suis votre cousin germain.
Votre mティre テゥtait soeur de feu mon digne pティre.
Cet honnテェte homme, hテゥlas ! テ son heure derniティre,
M窶兮 tant recommandテゥ de chercher son neveu
Pour lui donner moitiテゥ du peu
Qu窶冓l m窶兮 laissテゥ de bien !
*
Venez donc, mon cher frティre,
Venez, par un embrassement,
Combler le doux plaisir que mon テ「me ressent.
Si je pouvais monter jusqu窶兮ux lieux oテケ vous テェtes,
Oh ! J窶凉 serais dテゥjテ, soyez-en bien certain.
*
Les テゥcureuils ne sont pas bテェtes,
Et le mien テゥtait fort malin ;
Il reconnaテョt le patelin,
Et rテゥpond d窶冰n ton doux : je meurs d窶冓mpatience
De vous embrasser, mon cousin ;
*
Je descends : mais, pour mieux lier la connaissance,
Je veux vous prテゥsenter mon plus fidティle ami,
Un parent qui prit soin de nourrir mon enfance窶ヲ
Il dort dans ce trou-lテ : frappez un peu ; je pense
Que vous serez charmテゥ de le connaテョtre aussi.
*
Aussitテエt maテョtre renard frappe,
Croyant en manger deux. Mais le fidティle chien
S窶凖ゥlance de l窶兮rbre, le happe,
Et vous l窶凖ゥtrangle bel et bien.
*
Ceci prouve deux points : d窶兮bord, qu窶冓l est utile
Dans la douce amitiテゥ de placer son bonheur,
Puis, qu窶兮vec de l窶册sprit il est souvent facile,
Au piティge qu窶冓l nous tend, de surprendre un trompeur.
*
Jean-Pierre Claris de Florian

Déposé par poutounou le 16/04/2023  
Une impression d窶冓nachevテゥ窶ヲ
*
On peut se dire que l窶冓rrテゥmテゥdiable
Avec le temps peut rテゥunir l窶冩ubli
Avec l窶兮mour pour vous retenir
Juste laisser un peu d窶册spテゥrance
A peine murmurテゥ sous un silence
Mais il y a l窶冓nacceptable
Qui vient tout bousculer
Une erreur de lテ-haut
Qu窶冩n n窶兮 pas demandテゥ
*
Mais il y a l窶冓nacceptable
En plein vol, foudroyテゥ
Et qui vient tout reprendre
Tout ce qu窶冩n vous a donnテゥ
*
Et vous laisse comme une impression
Une impression d窶冓nachevテゥ
*
On peut se dire que l窶冓nconcevable peut arriver
Un jour sans faire de bruit
Tout bouleverser
Sans vous prテゥvenir, mテェme s窶凉 attendre
*
Parce que quoi qu窶冩n fasse
On sait le mur au bout de l窶冓mpasse
*
Mais il y a l窶冓nacceptable
Qui vient tout bousculer
Une erreur de lテ-haut
Qu窶冩n n窶兮 pas demandテゥ
*
Mais il y a l窶冓nacceptable
En plein vol, foudroyテゥ
Et qui vient tout reprendre
Tout ce qu窶冩n vous a donnテゥ
*
Et vous laisse comme une injustice
Une injustice inacceptable
*
Mais il y a l窶冓nacceptable
En plein vol, foudroyテゥ
Et qui vient tout reprendre
Tout ce qu窶冩n vous a donnテゥ
*
Et vous laisse comme une impression
Une impression d窶冓nachevテゥ窶ヲ ツサ
*
Comテゥdie musicale 窶 Les Dix Commandements

Déposé par poutounou le 12/04/2023  
Que c窶册st beau : ツォ Et je ne sais plus tant je t窶兮ime lequel de nous deux est absent ツサ
*
Le front aux vitres
*
Le front aux vitres comme font les veilleurs de chagrin
Ciel dont j窶兮i dテゥpassテゥ la nuit
Plaines toutes petites dans mes mains ouvertes
Dans leur double horizon inerte indiffテゥrent
Le front aux vitres comme font les veilleurs de chagrin
Je te cherche par delテ l窶兮ttente
Par delテ moi mテェme
Et je ne sais plus tant je t窶兮ime
Lequel de nous deux est absent.
*
Poティme de Eugティne Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard

Déposé par poutounou le 09/04/2023  
Chers "papas" et "mamans" de coeur du cimetiティre virtuel, je vous souhaite de passer de merveilleuses Fテェtes de Pテ「ques et que tous vos soucis ne soient plus qu窶冰n mauvais souvenir... Quant テ nos Anges, ils vont sテサrement tous se rテゥunir dans la grande prairie du Paradis blanc pour y chercher des chocolats et autres joujoux et douceurs...
*
JOYEUSES PAQUES
*
Joie et nervositテゥ dans l'attente de leur retour de Rome.
Observant le ciel, tendant l'oreille pour ne pas les rater.
Y テェtre bientテエt, le jour J tant attendu, l'impatience nous gagne,
Et nos papilles frテゥtillent テ l'idテゥe de savourer ces chocolats.
Une fテェte pour les gourmands, petits et grands.
Ses cloches gastronomes et quelque peu coquines qui,
En arrivant dans nos maisons, cachent de nombreuses douceurs
Savoureuses et sucrテゥes, propres テ attiser notre curiositテゥ et notre impatience.
*
Poules, oeufs, lapins et autres cloches en chocolat,
Attendant d'テェtre dテゥcouverts par des gastronomes aux yeux テゥmerveillテゥs.
Quelle douce rテゥcompense que de les trouver enfin !
Un jour par an, nous pouvons les dテゥvorer sans remords.
Ensemble partageons, rions, rテゥgalons-nous et
Savourons cette fテェte de Pテ「ques que je vous souhaite joyeuse.

Déposé par poutounou le 05/04/2023  
Quel magnifique poティme ! Toi, mon Esprit, sillonnes gaiement l窶冓mmensitテゥ profonde et va dire テ nos doux Anges combien ils nous manquent窶ヲ
*
テ瑛テゥvation
*
Au-dessus des テゥtangs, au-dessus des vallテゥes,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delテ le soleil, par delテ les テゥthers,
Par delテ les confins des sphティres テゥtoilテゥes,
*
Mon esprit, tu te meus avec agilitテゥ,
Et, comme un bon nageur qui se pテ「me dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensitテゥ profonde
Avec une indicible et mテ「le voluptテゥ.
*
Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
Va te purifier dans l'air supテゥrieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.
*
Derriティre les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'テゥlancer vers les champs lumineux et sereins ;
*
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes !
*
Poティme de Charles Baudelaire

Déposé par poutounou le 02/04/2023  
Avec un jour de retard, mais elle est trop drテエle celle-lテ !!!
*
Poテゥsie du poisson d'avril
*
J'ai vu 3 chats bleus, テ la queue leu-leu
Marchant sur un fil .....Poisson d'avril !
J'ai vu un chameau faire du vテゥlo
Tout autour d'une テョle.....Poisson d'avril !
J'ai vu un gros ver en hテゥlicoptティre
Traversant la ville.....Poisson d'avril !
J'ai vu une vache avec des moustaches
Et de trティs longs cils.....Poisson d'avril !
J'ai vu 10 corbeaux assis sur le dos
D'un vieux crocodile.....Poisson d'avril !
*
Paul GERALDY

Déposé par poutounou le 29/03/2023  
Magnifique テゥcrit de nos Anges pour nous, mamans et papas de coeur !
*
Sois tranquille d窶僞mmanuel Moire
*
Je sais la peine
Je sais les pleurs
Et les pensテゥes
Que les mots ne peuvent apaiser
Je sais l'absence
Je sais le manque
Et les regrets
Les souvenirs
Qu'il faut revivre
Et partager
Je sais tout ce qui est
Pour toi
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix
Oテケ je vais
Sois tranquille
Ce n'est rien
Sois tranquille
J'en ai besoin
Et je m'en sers
Je me libティre
Enfin
*
Je sais le temps
Je sais les heures
Les nuits passテゥes
Que les rテェves ne peuvent soulager
Je sais l'effort
Et le courage
テ retrouver
Se souvenir
Qu'il faudra vivre
Et continuer
Je sais tout ce qui est
Pour toi
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix
Oテケ je vais
Sois tranquille
Ce n'est rien
Sois tranquille
J'en ai besoin
Et n'oublie pas
N'oublie pas
Je suis lテ
Je suis lテ
Je suis lテ
Lテ
*
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Je suis serein
Je repose en paix
Oテケ je vais
Sois tranquille
Tout va bien
Sois tranquille
Et sois certain
Oテケ que tu sois
Je veille sur toi

Déposé par poutounou le 26/03/2023  
Trティs bel テゥcrit, lテゥgティrement revisitテゥ, du poティte Monsieur Ferrat
*
Extrait de ツォ Tu aurais pu vivre encore un peu ツサ
*
Tu aurais pu vivre encore un peu
Pour notre bonheur, pour notre lumiティre
Avec tes yeux clairs, ta queue joyeuse
Ton esprit ouvert, ton air gテゥnテゥreux
Tu aurais pu vivre encore un peu
Mon fidティle ami, mon copain, mon frティre
Au lieu de partir tout seul en croisiティre
Et de nous laisser comme chiens galeux
Tu aurais pu vivre encore un peu
*
T'aurais pu rテェver encore un peu
Te laisser bercer prティs de la riviティre
Par le chant de l'eau courant sur les pierres
Quand des quatre fers, l'テゥtテゥ faisait feu
T'aurais pu rテェver encore un peu
Sous mon chテ「taignier テ l'ombre lテゥgティre
Laisser doucement le temps se dテゥfaire
Et la nuit tomber sur la vallテゥe bleue
T'aurais pu rテェver encore un peu
*
Tu aurais pu vivre encore un peu
Ne pas m'imposer d'テゥcrire ces vers
Toi qui savais bien, mon ami si cher
テ quel point souvent je suis paresseux
Tu aurais pu vivre encore un peu.
*
Jean Ferrat




L'Album photo contient 5 photos
Highslide JS
Les promenades
Highslide JS

Highslide JS

tu adorais aller a la plage mais tu n as jamais voulu te baigner
Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut