a toi petite MINETTE

 
recherchez toutes les informations sur a toi petite MINETTE
sur le site cimetierepourchien.com  
sur le web  
MP non autorisé
Carnet d'adresses
Signalez un abus
Envoyez cette page
  La page de a toi petite MINETTE a été vue 10 957 fois.

En hommage à a toi petite MINETTE


Il est né le :--/--/----
Il nous a quittés le :12/07/2016
 



En hommage à a toi petite MINETTE




A toi petite MINETTE INCONNU

A toi pauvre petite Minette inconnu prise dans un piティge par voisins du quartier
et plaテァait dans un sac plastique pour y テェtre noyテゥ...C'テゥtait une femelle de plus allaitante. la personne,qui t'a vu dans ce piティge n'a hテゥlas pas eu le temps de te sauver,malgrテゥ avoir averti la police,quand ils sont arrivテゥs pour toi c'テゥtait dテゥjテ trop tard.PAUVRE PETIT CHOU...
pour MINETTE signテゥ la pテゥtition sur internet pour que ces ignobles personne (un couple)soit punis,ils en sont malheureusement pas a leur premiティre fois...C'EST TERRIBLE....







526 Fleurs

Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
Déposé par caribou
Déposé par caribou
Déposé par SHIZUKA
Déposé par SHIZUKA
Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39
Déposé par goulou50
Déposé par goulou50
Un torrent de bisous, de câlins et de douces caresses
Déposé par Rosablue
Déposé par Rosablue
Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39
Déposé par dianthe
Déposé par dianthe
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39
????????????????????????????????
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
Déposé par SESHAT39
Déposé par SESHAT39
SAMY, Crou-Crou et Chocolat 🌺🌸🌼🌻😘😘😉🙂
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
un petit train avec pleins de wagonnets de cテ「lins mテゥlangeaient a de nombreux bisous,avec une belle bougie au doux parfum d'amour

218 messages


Déposé par poutounou le 23/06/2019  

Sauvons-nous tous dans le fond de notre cœur avec notre ou nos anges…
*
L'absence
*.
Quand je me sens mourir du poids de ma pensée,
Quand sur moi tout mon sort assemble sa rigueur,
D'un courage inutile affranchie et lassée,
Je me sauve avec toi dans le fond de mon cœur !
*
Tu grondes ma tristesse, et, triste de mes larmes,
De tes plus doux accents tu me redis les charmes :
J'espère ! ... car ta voix, plus forte que mon sort,
De mes chagrins profonds triomphe sans effort.
*
Je ne sais ; mais je crois qu'à tes regrets rendue,
Dans ces seuls entretiens tu m'as tout entendue.
Tu ne dis pas : « Ce soir ! » Tu ne dis pas : « Demain ! »
Non, mais tu dis : « Toujours ! » en pleurant sur ma main.
*
Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)


Déposé par poutounou le 16/06/2019  

Oui, quand tout va mal, pensons fort à nos Anges, car ils seront toujours là pour nous... !!!
*
Les cloches du soir
*
Quand les cloches du soir, dans leur lente volée,
Feront descendre l'heure au fond de la vallée ;
Quand tu n'auras d'amis, ni d'amours près de toi,
Pense à moi ! pense à moi !
*
Car les cloches du soir avec leur voix sonore
A ton cœur solitaire iront parler encore ;
Et l'air fera vibrer ces mots autour de toi :
Aime-moi ! aime-moi !
*
Si les cloches du soir éveillent tes alarmes,
Demande au temps ému qui passe entre nos larmes :
Le temps dira toujours qu'il n'a trouvé que toi,
Près de moi ! près de moi !
*
Quand les cloches du soir, si tristes dans l'absence,
Tinteront sur mon cœur ivre de ta présence :
Ah ! c'est le chant du ciel qui sonnera pour toi,
Et pour moi ! et pour moi !
*
Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)


Déposé par poutounou le 09/06/2019  

Être seul, c’est la mort ! Être deux, c’est la vie !
Vous nous manquez tant, magnifiques Anges que vous êtes...
*
Le ballet des heures
*
(Le Dieu Pan parle :)
*
Les heures sont des fleurs l'une après l'autre écloses
Dans l'éternel hymen de la nuit et du jour ;
Il faut donc les cueillir comme on cueille les roses
Et ne les donner qu'à l'amour.
*
Ainsi que de l'éclair, rien ne reste de l'heure,
Qu'au néant destructeur le temps vient de donner ;
Dans son rapide vol embrassez la meilleure,
Toujours celle qui va sonner.
*
Et retenez-la bien au gré de votre envie,
Comme le seul instant que votre âme rêva ;
Comme si le bonheur de la plus longue vie
Était dans l'heure qui s'en va.
*
Vous trouverez toujours, depuis l'heure première
Jusqu'à l'heure de nuit qui parle douze fois,
Les vignes, sur les monts, inondés de lumière,
Les myrtes à l'ombre des bois.
*
Aimez, buvez, le reste est plein de choses vaines ;
Le vin, ce sang nouveau, sur la lèvre versé,
Rajeunit l'autre sang qui vieillit dans vos veines
Et donne l'oubli du passé.
*
Que l'heure de l'amour d'une autre soit suivie,
Savourez le regard qui vient de la beauté ;
Être seul, c'est la mort ! Être deux, c'est la vie !
L'amour c'est l'immortalité !
*
Gérard de NERVAL (1808-1855)


Déposé par poutounou le 02/06/2019  

« Plus d’une voix longtemps morte murmure encor des adieux... »
*
La chanson du souvenir
*
Dans le vol tremblant de l'heure
Que nul ne peut retenir
Passe lentement et pleure
La chanson du souvenir.
*
Et quand sa course l'emporte
Plus loin que ne vont nos yeux,
Plus d'une voix longtemps morte
Murmure encor des adieux.
*
Ainsi chaque heure envolée
Du nid fragile des jours
Nous fait plus inconsolée
La perte de nos amours !
*
Armand Silvestre.


Déposé par poutounou le 19/05/2019  


Une jolie petite histoire de “lapinou”...
*
Le petit lapin
*
Dans le pré qui vers l'eau dévale,
Un lapin sauvage détale.
Un saut bref, un rapide élan,
Et montrant son panache blanc,
Il fuit vers la forêt prochaine.
Une touffe de marjolaine
L'arrête un peu. Faisant le guet,
Il entr'ouvre un œil inquiet,
Et, seule, son oreille bouge !
Un bond brusque dans le foin rouge,
Et, n'entendant plus aucun bruit,
Le nez au vent, humant la nuit
Où déjà la lune se lève,
Assis sur son derrière, il rêve.
*
Jeanne Marvig
*
*
*
Je vous donne quelques nouvelles d’Iron !!! Il va bien ; il prend du Soliphen deux fois par jour et n’a pas fait de nouvelles crises. Apparemment il supporte bien le traitement. Le 6 juin, le véto lui fera une nouvelle analyse sanguine pour vérifier si tout va bien côté organes. Je me répète, mais encore un ENORME MERCI pour tous vos conseils et soutiens. Ce n’est jamais évident lorsqu’un de nos trésors est malade. Malheureusement ils ne parlent pas. Je vous fais à tous un gros poutounou tout doux.
*
Martine et Iron


Déposé par SESHAT39 le 09/04/2019  

"La lテゥgende du pont de l窶兮rc en ciel"
"Il y a lテ-bas un pont qui connecte le ciel et la terre, on l'appelle le Pont de l'Arc-en-ciel"
Dans cette partie du Paradis existe un endroit nommテゥ Pont de l'Arc-en-ciel.
Lorsque meurt un animal de compagnie, il se rend dans ce pays qui connecte le Ciel avec la Terre.
On y retrouve lテ-bas, prairies ondoyantes, paisibles collines et vallテゥes luxuriantes et tous les amis テ quatre pattes qui y sont rテゥunis peuvent y courir et s'amuser ensemble.
Ils peuvent enfin y creuser tous les trous qu'ils dテゥsirent, courir dans de jolies plates-bandes, se rouler dans de gテゥnテゥreux marais, bref toutes les interdictions terrestres n'y font plus loi.
Dans cette contrテゥe lointaine abonde eau, nourriture et soleil, et tous nos amis y sont confortables et bien au chaud, テ moins que l'on ne dテゥcide d'aller courir un peu dans les hautes montagnes coiffテゥes de neiges テゥternelles.
Ceux qui テゥtaient malades ou trop vieux ont recouvrテゥ ici santテゥ et vigueur; ceux qui テゥtaient blessテゥs ou infirmes sont devenus sains et forts, ceux qui テゥtaient abandonnテゥs, nテゥgligテゥs ou maltraitテゥs ont enfin trouvテゥ chaleur et rテゥconfort.
Les animaux sont heureux et en paix, mais pour un grand nombre d'entre eux, il manque quelque chose de prテゥcieux テ leur cナ砥r.
Ils ont perdu quelqu'un de trティs spテゥcial qu'ils aimeraient tellement avoir de nouveau テ leurs cテエtテゥs.
Des jours de bonheur se coulent donc doucement dans d'interminables jeux et courses folles テ l'intテゥrieur de cette grande meute pacifique.
Mais un jour, arrivera le temps ou l'un d'eux s'arrテェtera soudainement, tous ses sens se tiendront aux aguets.
Ses yeux perテァants miroiteront de mille feux, ses oreilles attentives se dresseront tels des miradors, son corps frテゥnテゥtique palpitera de toutes parts.
L'テゥlu commencera テ courir hors du groupe, volant au-dessus des verts pテ「turages, traversant les larges riviティres, ses pattes le portant de plus en plus vite, de plus en plus haut.
テa y est, vous le voyez courir vers vous dans ce point de lumiティre au bout du tunnel... en toute fidテゥlitテゥ votre chien vous a repテゥrテゥ entre tous et il est venu テ cette ultime rencontre.
Vous souriez !
Enfin, vous vous retrouvez ensemble, ses joyeux bisous d'antan pleuvant de partout sur votre visage, vos mains pouvant テ nouveau caresser son cou, son flanc, sa tテェte, vous pouvez enfin plonger votre regard dans les yeux confiants et aimants de votre chien.
Plus rien ne pourra dorテゥnavant vous sテゥparer, vous serez テ jamais rテゥunis.
Ainsi vous traverserez ensemble le Pont de l'Arc-en-ciel..."


Déposé par poutounou le 07/04/2019  

Que c窶册st beauツ!!!
Hommeツ! Sache mourir afin d窶兮voir テゥtテゥツ!!! Allons chercher le secret de la vie...et nous comprendrons la mortツ!
*
Le secret de la vie
*
Le secret de la vie est dans les tombes closes :
Ce qui n'est plus n'est tel que pour avoir テゥtテゥ ;
Et le nテゥant final des テェtres et des choses
Est l'unique raison de leur rテゥalitテゥ.
*
O vieille illusion, la premiティre des causes !
Pourquoi nous テゥveiller de notre テゥternitテゥ,
Si, toi-mテェme n'テゥtant que leurre et vanitテゥ,
Le secret de la vie est dans les tombes closes.
*
Hommes, bテェtes et Dieux et monde illimitテゥ,
Tout cela jaillit, meurt de tes mテゥtamorphoses.
Dans les siティcles, que tu fais naテョtre et dテゥcomposes,
Ce qui n'est plus n'est tel que pour avoir テゥtテゥ.
*
A travers tous les temps, splendides ou moroses,
L'esprit, rapide テゥclair, en leur vol emportテゥ,
Conテァoit fatalement sa propre inanitテゥ
Et le nテゥant final des テェtres et des choses.
*
Oui ! sans toi, qui n'es rien, rien n'aurait existテゥ :
Amour, crimes, vertus, les poisons ni les roses.
Le rテェve テゥvanoui de tes oeuvres テゥcloses
Est l'unique raison de leur rテゥalitテゥ.
*
Ne reste pas inerte au seuil des portes closes,
Homme ! Sache mourir afin d'avoir テゥtテゥ ;
Et, hors du tourbillon mystテゥrieux des choses,
Cherche au fond de la tombe, en sa rテゥalitテゥ,
Le secret de la vie.
*
Charles-Marie LECONTE DE LISLE (1818-1894)


Déposé par poutounou le 31/03/2019  

Oui テ une douce petite pluie de printempsツ!!!
*
La pluie
*
La pluie fine a mouillテゥ toutes choses, trティs doucement, et en
silence. Il pleut encore un peu. Je vais sortir sous les arbres.
Pieds nus, pour ne pas tacher mes chaussures.
*
La pluie au printemps est dテゥlicieuse. Les branches chargテゥes
de fleurs mouillテゥes ont un parfum qui m'テゥtourdit. On voit briller
au soleil la peau dテゥlicate des テゥcorces.
*
Hテゥlas ! que de fleurs sur la terre ! Ayez pitiテゥ des fleurs
tombテゥes. Il ne faut pas les balayer et les mテェler dans la boue ;
mais les conserver aux abeilles.
*
Les scarabテゥes et les limaces traversent le chemin entre les
flaques d'eau ; je ne veux pas marcher sur eux, ni effrayer ce
lテゥzard dorテゥ qui s'テゥtire et cligne des paupiティres.
*
Pierre LOUナクS (1870-1925)


Déposé par poutounou le 23/03/2019  

Chantons tous en coeur... Que c'est drテエle une fourmi sponsor !!!
*
La fourmi et la cigale
*
La fourmi ayant engrangテゥ
Pour manger,
Se trouva fort dテゥprimテゥe
Quand la saison fut abテョmテゥe:
ツォVoilテ l'hiver qui s'avance
Je n'ai pas eu de vacances.ツサ
Rencontra la cigale
un peu pテ「le
D'avoir chantテゥ
Tout l'テゥtテゥ.
Lui dit : "Remonte-moi le moral,
Joue donc un air estival.
Puise dans mes provisions.
Sans poテゥsie, la vie n'est que dテゥsolation."
Moralitテゥ : depuis lors
La fourmi est devenue sponsor.
*
Joテォl Sadeler


Déposé par choupinou le 20/03/2019  

Le printemps donne テ tout la vie et la beautテゥ ;
Chaque tige a sa fleur ; chaque fleur est
superbe ;
L'azur est souriant. La nature en gaテョtテゥ
Met des trテゥsors d'amour et
de
bonheur dans l'herbe !
Dans les arbres, songeurs profonds, germe le fruit :

La joie est par les airs ; tout est gonflテゥ de sティve ;
Et ce jour trouble plus le penseur
que la nuit,
Car un plus grand mystティre entre dans son grand rテェve !
Dieu se
laisse entrevoir
,et sur des arbrisseaux,
テ閣res souffrants que nul doux parfum ne
console,
Une fleur vient d'テゥclore, un nid de passereaux :
Encore de l'amour au sein
d'une
corolle ! , , , , ,
et une petit bougie en ce jour de renouveau ,pour toi


Déposé par poutounou le 17/03/2019  

Dティs que je te rejoindrai mon Ange ...
*
L窶冩mbre des anges
*
Je traverserai les villes
J窶册mporterai ta voix
J窶冓rai chercher le feu dans le ciel
Et le vent dans nos voiles
Quand l窶冩mbre des nuages
Dテゥmasquera nos souffles
Nous volerons sereins
Par les chemins du sort
Et nos songes en fuite
Eviteront les gouffres
Pour balayer ensuite
Les traces de nos morts
Je traverserai les villes
J窶册mporterai ta voix
J窶冓rai chercher le feu dans le ciel
Et le vent dans nos voiles
Une テゥtoile se repose
*
Dティs qu窶冰n ange s窶册ndort窶ヲ
*
Isaac Lerutan, 2009


Déposé par Rosablue le 15/03/2019  

💖💗💙💕🌸🌈🌈🌈💐💐💐😉😉😉😃😃😃🌼🌼🌼😊😊😊😍😍😍😍🙂🙂🙂😘😘😘😘👼👼👼👼🌹🌹🌹🌹🌞🌞🌞🤗🤗🤗💚💚💚💛💛💛🧡🧡🧡💜💜💜🖤🖤🖤💝💝💝💞💞💞💟💟💟❣❣❣💌💌❣❤❤❤❤👄👄👄👄👼👼👼👼👼😍😍😍😍💐💐💐💐🌈🌈🌈🌈🌈💐💐💐💐🌾🌾🌾🌷🌷🌷🌷🌹🌹🌹🌺🌺🌺🌺🌺🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌼🌼🌼🌼🌼🌻🌻🌻🌻🌻🌈🌈🌈🌈🌈🌈🌈🌈


Déposé par poutounou le 10/03/2019  

Un Ange sテサrement !!!
*
Ce soir, テ travers le bonheur
*
Ce soir, テ travers le bonheur,
Qui donc soupire, qu'est-ce qui pleure ?
Qu'est-ce qui vient palpiter sur mon coeur,
Comme un oiseau blessテゥ ?
*
Est-ce une plainte de la terre,
Est-ce une voix future,
Une voix du passテゥ ?
J'テゥcoute, jusqu'テ la souffrance,
Ce son dans le silence.
*
Ile d'oubli, テエ Paradis !
Quel cri dテゥchire, cette nuit,
Ta voix qui me berce ?
Quel cri traverse
Ta ceinture de fleurs,
Et ton beau voile d'allテゥgresse ?
*
Charles VAN LERBERGHE (1861-1907)


Déposé par poutounou le 02/03/2019  

Tu es tout テァa mon Ange !!!
*
MON ANGE ADORテ
*
Tu es mon oxygティne,
Tu es la joie que je promティne,
La force qui brise mes chaテョnes,
L'indispensable qui coule dans mes veines.
*
Tu es l'objet de mon existence,
L'ange pur de l'innocence,
Mon テゥtoile de bienveillance,
Plus qu'un espoir et plus qu'une chance.
*
Tu es ma mテゥlodie,
La douceur de mes nuits,
Les couleurs de ma vie,
Le bonheur テ l'infini.
*
- Elodie -


Déposé par poutounou le 24/02/2019  

Chacun d窶册ntre nous a son ツォツTien An Menツツサ. En effet, nous nous sentons tous dテゥmunis devant la cruautテゥ dont font preuve certains humains. Mais ツォツnos petits combats valent aussi la peine, mテェme si on ne les voit pas : dテゥnoncer un acte de cruautテゥ, donner テ manger テ un animal qui a faim, recueillir une boule de poils abandonnテゥe窶ヲツツサ Il y a tant テ faire et ceux qui sont aux commandes de notre pays font si peu, oui si peu !!! Alors battons nous, dressons nous devant les ツォツcharsツツサ pour une vie meilleure, pour une vie plus juste !!!
*
Magnifique chanson de Calogero
*
Tien An Men
*
Quand les yeux ont tout vu et tout subi
Que mテェme les dieux ont perdus de leur magie
Quand les mots ne vous rテゥpondent plus
On courbe le dos
Un jour au bout de la rue...
*
Vous mティne lテ
A Tien An Men
A pas baisser les bras
Seul face テ soi mテェme
On se voit faire le pas
De donner ses chaテョnes
Parce qu'on a plus que テァa
P't-テェtre que Tien An Men
Est plus prティs que ce qu'on croit
Que nos guerres quotidiennes
Valent aussi la peine
Mais on ne les voit pas
*
Quand les gestes flテゥchissent sous le plus fort
Qu'il ne vous reste
Plus qu'テ se rendre d'accord
Quand plus rien
N'est テ perdre ou テ prendre
On ne vous retient
Un jour la fin des mテゥandres...
*
Vous mティne lテ
A Tien An Men
A pas baisser les bras
Seul face テ soi mテェme
On se voit faire le pas
De donner ses chaテョnes
Parce qu'on a plus que テァa
Peut-テェtre que Tien An Men
Est plus prティs que ce qu'on croit
Que nos petits combats
Valent aussi la peine
Mais on ne les voit pas
*
Parce qu'on a encore テァa dans les veines
Et pas d'autres choix
Un jour le destin vous emmティne
A Tien An Men


Déposé par poutounou le 17/02/2019  

Je vous prテゥsente Madame mouton du Paradis blanc窶ヲ
*
Tricoti, tricota窶ヲ.Madame mouton, tricotez-moi une jolie paire de gants et un bonnet mignon pour promener mon Iron en forテェt窶ヲ
*
Madame mouton tricote
Des manteaux pour ses enfants
Six manteaux, six paires de bottes
Pour ses six petits enfants.
ツォツCette annテゥe la laine est chティre ツォツ,
dit Mティre-Mouton en bテェlant,
six cache-nez, six pull-overs,
テァa coテサte beaucoup d窶兮rgent
et s窶冓l fait froid cet hiver
je tricoterai, mes enfants,
la laine de votre pティre
et celle de l窶冩ncle Fernand


Déposé par poutounou le 10/02/2019  

Quelle belle dテゥclaration !!!
*
Dテゥmunie
*
Pourquoi n'ai-je pas conservテゥ
Tes ツォツsouriresツツサ prテゥcieux
Et prテゥservテゥ l'ombre
Que tu jetais sur nos routes ?
*
Pourquoi n'ai-je pas mis de cテエtテゥ
Tes regards d'ambre et d'or,
Fortune fabuleuse pour plus tard
Quand je serai テ court de tendresse ?
*
J'ai gaspillテゥ tes caresses
Je n'ai aucun disque de tes pas
L'orage a テゥparpillテゥ tes テゥtreintes
Et dテゥtruit les silos remplis de lテゥchouilles.
Le dernier son de ta voix
S'est perdu dans le sable
Et je dessine en vain ton profil
Dans le givre de ma fenテェtre.
*
Claire Goll


Déposé par poutounou le 03/02/2019  

Vous テェtes テ jamais dans nos cナ砥rs et nous vous aimerons toujours, magnifiques Anges窶ヲ
*
Soupir
*
Ne jamais le voir ni l'entendre,
Ne jamais tout haut le nommer,
Mais, fidティle, toujours l'attendre,
Toujours l'aimer.
*
Ouvrir les bras et, las d'attendre,
Sur le nテゥant les refermer,
Mais encor, toujours les lui tendre,
Toujours l'aimer.
*
Ah ! Ne pouvoir que les lui tendre,
Et dans les pleurs se consumer,
Mais ces pleurs toujours les rテゥpandre,
Toujours l'aimer.
*
Ne jamais le voir ni l'entendre,
Ne jamais tout haut le nommer,
Mais d'un amour toujours plus tendre
Toujours l'aimer.
*
Renテゥ-Franテァois SULLY PRUDHOMME (1839-1907)


Déposé par poutounou le 27/01/2019  

A quel beau songe テゥvanoui dois-je les larmes que je pleure ? A toi mon Ange...
*
Pensテゥe perdue
*
Elle est si douce, la pensテゥe,
Qu'il faut, pour en sentir l'attrait,
D'une vision commencテゥe
S'テゥveiller tout テ coup distrait.
*
Le coeur dテゥpouillテゥ la rテゥclame ;
Il ne la fait point revenir,
Et cependant elle est dans l'テ「me,
Et l'on mourrait pour la finir.
*
A quoi pensais-je tout テ l'heure ?
A quel beau songe テゥvanoui
Dois-je les larmes que je pleure ?
Il m'a laissテゥ tout テゥbloui.
*
Et ce bonheur d'une seconde,
Nul effort ne me l'a rendu ;
Je n'ai goテサtテゥ de joie au monde
Qu'en rテェve, et mon rテェve est perdu.
*
Renテゥ-Franテァois SULLY PRUDHOMME (1839-1907)


Déposé par poutounou le 20/01/2019  

Encore deux, trois mois et le plus dur sera passテゥ. Printemps reviens nous vite !!!
*
Hテゥ oui, je sais bien qu窶冓l fait froid,
Que le ciel est tout de travers;
Je sais que ni la primevティre
Ni l窶兮gneau ne sont encor lテ.
La terre tourne ; il reviendra,
Le printemps, sur son cheval vert.
Que ferait le bois sans pivert,
Le petit jardin sans lilas ?
Oui, tout passe, mテェme l窶冑iver,
Je le sais par mon petit doigt
Que je garde toujours en l窶兮ir窶ヲ
*
Maurice Carテェme


Laissez un message ou une fleur,
allumez une bougie


Pour poster un message, une fleurs ou allumer une bougie, vous devez être un membre inscrit


Vous n'êtes pas connecté

Votre pseudo        Votre mot de passe       

Poster un message

Déposer une fleur
Joindre un message court avec une fleur :

























Poster un message ou bien Déposer une fleur


Retourner en haut