Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Chouchenn a été vue  3 542  fois.
3 542 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Chouchenn
BERGER-BELGE-TERVUEREN
Il est né le:05/09/2007
Il nous a quittés le:23/07/2022
 

aucune bougie


2 personnes aiment cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Chouchenn

Chouchenn: 05/09/2007..23/07/2022
A Toi
A toi mon fidèle chien, je te remercie pour ses 15 années de gentillesse, de douceur de câlins, de bisous
,et de joie.
A Toi mon Chien, je te remercie de nous avoir accompagner a travers les épreuves de la vie, d’être la dans la joie ou la peine, d’être toujours a nos cotés, de ne pas m'avoir laché, d'etre d'une fidélité a toute epreuve.
A toi Chouchenn, tu etait la fierté de notre famille, tu etait notre notre Chouchouloulou, adoré des enfants et de tous ce qui t'ont croisé, sur les chemins, sur les campings, sur les plages et dans les montagnes.
Tu resteras dans nos coeurs pour toujours, jamais on ne t'oublieras.
Ton fils Cheyenne veille sur toi, il ne t'as pas quitté d'une semelle et nous prendrons soin de lui comme tu as su lui montrer le chemin d e la gentillesse a lui aussi.
On t'aime Chouchenn,nos cœurs saignent, nos cœurs pleurent, tu laisse un vide immense derrière toi, tu était exceptionnel , tu resteras un Amour de chien, un beau cadeau d e la nature.
Au revoir mon copain, au revoir mon pote, je te fait dix mille bisous
comme tu me les as faites pendant 15 ans..A Toi Chouchenn




0 bougie

38 Fleurs
Déposé par choupinou
Déposé par choupinou
en ce triste premier anniversaire,mes plus douces pensées accompagné de pétales de roses ou sont déposé pour toi mes plus affectueux câlins et une bougie remplit de tendresse pour toi CHOUCHENN🐾⭐😥💖
Déposé par Moustique
Déposé par Moustique
Tendre pensée ❤ 23 juillet 2023
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par Chantalotte21
Déposé par Chantalotte21
J'ai mis dans ce bouquet mes plus tendres bisous et caresses pour enrober ton repos éternel de douceur. 🌺 🥀 🌼
Déposé par susi
Déposé par susi
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Famille MISTRAL, RAMSES II; DOUGLAS et GOLDEN MILADY
Déposé par mistral
Déposé par mistral
famille MISTRAL, RAMSES II, DOUGLAS et GOLDEN MILADY
Déposé par mistral
Déposé par mistral
Famille MISTRAL, RAMSES II, DOUGLAS et GOLDEN MILADY
Déposé par AMARY
Déposé par AMARY
🌟🌈🌟 🌈 🌟🌈 🌟🌈🌟 🌈🌟
Déposé par coucky
Déposé par coucky
Tendre pensée
Déposé par Evalain
Déposé par Evalain
Tendres pensées, doux museau
Déposé par pollux2229
Déposé par pollux2229
1an deja que tu nous as quitté, on pleure chaque jour.On T'aime
Déposé par Gwen60
Déposé par Gwen60
Repose en paix Chouchenn, mes condoléances à tes proches
Déposé par pollux2229
Déposé par pollux2229
A mon Chouchenn..
Déposé par pollux2229
Déposé par pollux2229
Déposé par isabeldehb
Déposé par isabeldehb
douces pensées petit ange.RIP
Déposé par Cupidon
Déposé par Cupidon
Tendres pensées petit ange
Déposé par Delphi0494
Déposé par Delphi0494
Repose en paix mon loulou. De tout cœur avec vous. Ce petit ange veille sur vous à présent ❤🙏
Déposé par boreale03
Déposé par boreale03
Déposé par cooky
Déposé par cooky
Repose en paix petit ange 🌹🌹🌹🌹


30 messages

Déposé par pollux2229 le 21/07/2023  
Pour toi mon chouchouloulou, on ne t'as jamais oublié, on t'aime, maintenant tu court avec Cheyenne, ton fils, qui nous as quitté lui aussi et qui nous manque aussi.Toujours dans nos coeurs..

Déposé par poutounou le 22/01/2023  
C’est ça la vie : « un fil sur lequel nous dansons ou pleurons », c’est selon… !!!
*
Pôles
*
Quand l’une s’allume
l’autre s’éteint
la joie de la plume
le poids du chagrin
Entre ces deux sentiments
un fil est tendu
sur lequel funambules
nous dansons ou pleurons
La vie nous joue aux dés
cubes du hasard
tantôt épris de lumière
tantôt hantés par le soleil
noir
Quand l’une s’allume
l’autre s’éteint
l’éclat de ma plume
l’ombre de mon chagrin
*
Kamal Zerdoumi, 2019

Déposé par poutounou le 18/01/2023  
Vous croyez qu’ils jouent aux billes là-haut nos Anges ? Et pourquoi pas !!!
*
Un Ange parfois joue aux billes…
*
Ah ! que de merveilles scintillent
Lorsque danse une goutte d'eau !
Un ange parfois joue aux billes,
Une étoile tombe au ruisseau.
On ne sait jamais quel manteau
De fée courant dans les jonquilles
On peut coudre avec une aiguille
En rêvant derrière un carreau.
*
Maurice Carême

Déposé par poutounou le 15/01/2023  
Il arrive au Paradis...là où se trouvent nos Anges...
*
L'île des rêves
*
Il a mis le veston du père,
Les chaussures de la maman
Et le pantalon du grand frère
Il nage dans ses vêtements.
*
Il nage, il nage à perdre haleine.
Il croise des poissons volants,
Des thons, des dauphins, des baleines...
Que de monde, dans l'océan !
*
Écume blanche et coquillages,
Il nage depuis si longtemps
Qu'il aborde enfin au rivage
Du pays des rêves d'enfants (et d'animaux...).
*
Jacques Charpentreau

Déposé par poutounou le 11/01/2023  
Oui, tu vis à l'infini mon Ange...
*
À l'infini
*
Là-haut, tu es. Là-haut quoiqu'il advienne,
ange-soleil d'un miracle à jamais
que rien ne sépare de la pure lumière
ni du souffle ascendant de notre amour promis
*
A une autre altitude, tu es là, hors d'atteinte,
hors du monde où meurent les âmes et les corps.
Tu danses sur l'horizon que je porte en moi
pour abolir l'espace et le temps. Tu vis à l'infini.
*
André Velter ("L'amour extrème, poèmes pour Chantal Mauduit", éditions Gallimard, 2000)

Déposé par poutounou le 08/01/2023  
Partout, je t'ai vu, bel Ange...
*
Air vif
*
J'ai regardé devant moi
Dans la foule, je t'ai vu
Parmi les blés, je t'ai vu
Sous un arbre, je t'ai vu
*
Au bout de tous mes voyages
Au fond de tous mes tourments
Au tournant de tous les rires
Sortant de l'eau et du feu
*
L'été, l'hiver je t'ai vu
Dans ma maison, je t'ai vu
Entre mes bras, je t'ai vu
Dans mes rêves, je t'ai vu
*
Je ne te quitterai plus.
*
Paul Éluard ("Derniers poèmes d'amour")

Déposé par pollux2229 le 18/09/2022  
Pour toi qui a perdu ton compagnon à 4 pattes...
Mon cher humain,🐶🐈‍⬛
Je vois que tu pleures, car c'est le moment pour moi de partir. Ne pleure pas, s'il te plaît. Je veux t'expliquer certaines choses.
Tu es triste parce que je pars, mais je suis content de t'avoir rencontré.
Combien de chiens comme moi meurent tous les jours sans rencontrer quelqu'un de spécial comme toi ?
Je sais que tu es attristé de mon départ, mais je dois y aller maintenant.
Je veux te demander de ne pas te blâmer pour quoi que ce soit. Je t'ai entendu sangloter que tu aurais dû faire autre chose pour moi. Ne dis pas ça, tu as fait beaucoup pour moi ! Sans toi, je n'aurais rien su de l`amour que je porte avec moi aujourd'hui.
Vous devez savoir que nous les animaux vivons le présent intensément et que nous sommes très sages : nous profitons de chaque petite chose chaque jour, et oublions le mauvais passé rapidement. Nos vies commencent quand on connaît l'amour, le même amour que tu m'as donné tout au long de ma vie trop courte.
Sachez que même si vous trouvez un animal gravement blessé, et que vous n'avez qu'un peu de temps à lui accorder dans ce monde, vous fournissez un énorme service en l’accompagnant dans sa dernière transition.
Aucun d'entre nous n'aime être seul, alors
peut-être que pour vous ce n'est pas si important que l'un d'entre vous soit à côté de nous, nous caressant et tenant notre patte, pour nous aider à aller en paix, et pourtant ça l’est !
Plus de pleurs, s'il te plaît. Je pars heureux. J'ai en mémoire le nom que tu m'as donné et la chaleur de ta maison qui, en ce moment, est devenue la mienne. Je prends le son de ta voix qui me parle, même si je ne comprends pas toujours ce que tu me dis.
Je porte dans mon coeur toutes les caresses que tu m'as donné.
Tout ce que tu as fait était très précieux pour moi et je te remercie sans cesse, je ne sais pas comment te le dire, parce que je ne parle pas ta langue, mais sûrement dans mes yeux tu pourras voir ma gratitude.
Je vais juste te demander de recommence à sourire. Rappelle-toi à quel point mon amour est fort pour toi, souviens-toi des singeries que j'ai faites pour te remonter le moral. Revis comme moi toutes les belles choses qu'on a partagé ensemble.
Et ne dis pas que tu n’adopteras plus jamais un autre animal parce que tu souffres trop de mon départ. Sans toi, je n’aurais pas vécu les beautés que j'ai vécu.
S'il te plaît, ne fais pas ça ! Il y en a beaucoup comme moi qui attendent quelqu'un comme toi. Donne-leur ce que tu m'as donné, s'il te plaît, ils en ont besoin comme moi j'avais besoin de toi.
Ne garde pas l'amour que tu as à donner, par peur de la souffrance.
Suis mon conseil, chéris le bien que tu as partagé avec moi et partage le avec d’autres. Garde à l’esprit que sans les gens comme toi notre vie serait plus dure encore qu’elle ne l’est parfois.
Suis ta noble tâche, maintenant c'est à moi d'être ton ange. Je t’accompagnerai sur ton chemin et t’aiderai à prendre soin des autres comme moi.
Je parlerai aux autres animaux qui sont ici avec moi, je leur dirai tout ce que tu as fait pour moi et je leur dirai fièrement : "C'est ma famille".
Ce soir, quand tu regarderas le ciel et que tu verras une étoile qui clignote, je veux que tu saches que c'est moi qui cligne des yeux pour te prévenir que je suis bien arrivé et te dire "merci pour tout l'amour que tu m'as donné". Je te dis au revoir maintenant, mais ce n’est pas un vrai " au revoir " mais plutôt " à plus tard ".
Il y a un ciel spécial pour les gens comme toi, le ciel où je vais et la vie nous récompensera en nous y faisant nous retrouver. Je t'y attendrai !
Magnifique texte d'Armelle Royer

Déposé par poutounou le 18/09/2022  
Il pleut dans mon cœur…
*
Il pleut dans mon cœur
Parce que tu n’es plus ici
Plus à mes côtés
Que tu es parti gambader dans d’autres prairies
*
Il pleut dans mon cœur
Parce que je ne peux plus
Me blottir tout contre toi
Quand dans ma vie ça ne va pas
*
Il pleut dans mon cœur
Parce que je n’ai plus ta chaleur
Et j’ai perdu ton odeur
Je la cherche partout…
*
Mais il fait grand soleil dans mon cœur
Quand tu viens me voir dans mes rêves,
Quand je laisse les souvenirs envahir
Mon âme toute entière…
*
Il ne pleut plus dans mon cœur…
Tu es venu cette nuit
Et tu as emporté avec toi
Tout mon chagrin, mon désarroi…

Déposé par poutounou le 14/09/2022  
Coucou…
*
Coucou mon Grand Amour
Coucou mon bel Ange
Coucou ma jolie truffe
Coucou les papattes avec les coussinets
Coucou « p’tit cul, beaux yeux »
Coucou ton odeur
Coucou tes « wouaf, wouaf »
Coucou mon cœur gros comme ça
Coucou mon voyou de mille sous
Coucou, comme je t’aime
Coucou, comme tu me manques
Coucou, je rêve souvent de toi
Coucou, je te serre tout fort contre moi
Coucou, tu me fais plein de léchouilles,
Coucou, je rigole…
Coucou, je vais mieux
Coucou, je voulais juste te faire UN « petit coucou »

Déposé par poutounou le 11/09/2022  
Oui mon Ange, tu es devenu mon « refuge préféré »… !!!
*
Mon refuge préféré
*
Ma vie est comme cette maison,
En ruines, abandonnée, négligée,
Elle respire le chaos, l’amertume,
Elle aspire à l’abandon, au vide.
*
Ma vie est comme ce vaste monde,
Opportunités et ressources infinies,
Gâchée, pillée, éventrée et défigurée,
Elle se déroule lasse et imperturbable.
*
Ma vie est comme ces multiples doutes,
Qui m’assaillent, me tourmentent encore,
Acceptations, désirs et éternels dilemmes,
Elle s’accommode de ces maints regrets.
*
Ma vie est comme cet havre de paix,
Si souvent parfaite, si tant généreuse,
Qu’elle me semble factice et alarmante,
Au point de redouter tant de maux à venir.
*
Ma vie est comme ces labyrinthes secrets,
À la croisée de mille chemins traversants,
À la lisière de tant de belles rencontres,
Quel chemin suivre ? Quel destin choisir ?
*
Ma vie est comme ce tendre souvenir,
Rejouant cent fois cette même séquence,
Quand tu m’as serré fort dans tes pattes,
Cet instant où tu es devenu… mon refuge préféré.
*
Nashmia Noormohamed, 2016

Déposé par poutounou le 07/09/2022  
Avec vous, nous avons ri et pleuré et notre cœur est rempli à ras bord de « parfums »… !!!
*
L’ardeur
*
Rire ou pleurer, mais que le coeur
Soit plein de parfums comme un vase,
Et contienne jusqu’à l’extase
La force vive ou la langueur.
*
Avoir la douleur ou la joie,
Pourvu que le coeur soit profond
Comme un arbre où des ailes font
Trembler le feuillage qui ploie ;
*
S’en aller pensant ou rêvant,
Mais que le coeur donne sa sève
Et que l’âme chante et se lève
Comme une vague dans le vent.
*
Que le coeur s’éclaire ou se voile,
Qu’il soit sombre ou vif tour à tour,
Mais que son ombre et que son jour
Aient le soleil ou les étoiles…
*
Anna de Noailles, Le coeur innombrable

Déposé par poutounou le 04/09/2022  
Je t’appelle et te parle avant de m’endormir, mon bel Ange
*
Au-delà des soupirs
*
Ta mort hante ma vie. Pour combler ton absence
Sans cesse je remue de précieux souvenirs.
Je trouve un réconfort en trompant ma souffrance
Au-delà du chagrin, au-delà des soupirs.
*
Mes plus tendres pensées vont vers toi dès l’aurore,
Je t’appelle et te parle avant de m’endormir,
Et bien étrangement ta « voix » me berce encore
Au-delà du chagrin, au-delà des soupirs.
*
Isabelle Callis-Sabot

Déposé par spanky le 02/09/2022  
Avant je trouvais le ciel bleu ou nuageux,
je le regardais pour m'informer du temps à venir.
Mais aujourd'hui, c'est dans mon coeur que sont les nuages,
dans mes yeux que sont les gouttes de pluie
et dans mes pensées que nage le brouillard.
Mais si je fixe un moment l'horizon,
je vois alors dans le ciel transpercer ton regard
qui me supplie d'avancer.
Et le plus beau des soleils
reflète alors sur mon visage.

Déposé par pollux2229 le 31/08/2022  
Deja 1 mois que tu nous as quitté, mais tu est dans nos coeurs.pas un jour sans pensera toi, tu nous manques beaucoup..Je suis malheureux sans toi, j'ai perdu ce gout de me promener, de ne plus t'avoir a coté de moi, de ne plus te parler...Tu etait très présent dans la famille, maintenant c'est un gouffre qui s'est installé...

Déposé par poutounou le 31/08/2022  
N’importe quoi ! Mais ça fait énormément de bien de rire un peu…et de dire n’importe quoi aussi !!!
*
Il était des petits Anges…
*
Il était des petits Anges,
Pirouette, cacahouète.
Il était des petits Anges,
Qui habitaient de beaux nuages,
Qui habitaient de beaux nuages.
*
Leurs nuages étaient en coton,
Pirouette, cacahouète.
Leurs nuages étaient en coton,
Leurs escaliers en soie dorée,
Leurs escaliers en soie dorée.
*
Le fleuriste y est monté,
Pirouette, cacahouète.
Le fleuriste y est monté,
Et s’est cassé le bout du nez,
Et s’est cassé le bout du nez.
*
Les Anges l’ont raccommodé,
Pirouette, cacahouète.
Les Anges l’ont raccommodé,
Avec du joli fil doré,
Avec du joli fil doré.
*
Mon histoire est terminée,
Pirouette, cacahouète.
Mon histoire est terminée,
Toutous, toutounes, applaudissez,
Toutous, toutounes, applaudissez.

Déposé par poutounou le 28/08/2022  
Ou deviens ange parmi les anges, tout là-haut, derrière les nuages…
*
Prière indienne
*
Si un jour tu as perdu ton équilibre, que tu es dans le doute, trouve une forêt, cherche un tapis d’herbe ou de mousse, allonge-toi dessus, ferme les yeux, vide tes pensées, respire l’odeur de la terre, écoute la vie, adapte ta respiration aux battements de ton cœur, ressens les moindres recoins de ton corps et relâche un à un les muscles et les nerfs raidis par le temps.
*
Deviens oiseau au son du vent, deviens arbre parmi les arbres, deviens le vent qui bruisse dans le feuillage, deviens le cerf qui t’observe et que tu n’avais pas vu, deviens fleur, deviens ruisseau, écoute le chant des ancêtres…

Déposé par poutounou le 24/08/2022  
Un papier, un crayon et c’est parti…
*
Avez-vous déjà envoyé une lettre au père Noël, quand vous étiez enfant, en espérant qu’il vous apporte des jouets par milliers ?
Avez-vous déjà écrit dans votre journal intime toute votre tristesse et votre désespoir ?
Avez-vous déjà écrit et jeté à la mer un message dans une bouteille vide, en espérant qu’il soit lu un jour ?
Avez-vous déjà écrit une lettre d’amour anonyme à votre amour secret pour lui dire que vous l’aimez ?
Avez-vous déjà écrit un poème à votre ange gardien ?
Comme ça, juste pour voir l’effet que cela vous fait, un papier, un crayon, par envie, ou par curiosité.
On l’oublie souvent et pourtant…
L’ange est là, en train de nous regarder.
Alors voici un poème que je t’écris ange, mon gardien, pour te remercier.
*
Poème à mon ange, un été
*
"Dis-moi une phrase ou un mot
Parle-moi des nuages ou des eaux
Le soir avant de m’endormir
Chante-moi tes mots doux à l’oreille car ils apaisent mes pensées
Dis-moi les histoires d’amour que le Seigneur t’a racontées
Eclaire avec ton cœur mes nuits sombres
Pour que même ton ombre m’aide à retrouver la paix
Tu me dessines de façon subtil car toi seul sais
Et lorsque tu caresses mes mains, mes cheveux
Alors je sais que je suis en sécurité
J’entends, j’ai entendu, je t’aime ! que ta douce voix m’a chuchoté
Tu es la plus belle preuve d’amour, même dans mes tourments tu sais comment m’aimer"
*
L’ange est là, en train de nous regarder, de nous guider, de nous protéger, de nous aimer.
*
Nadia Lalaoui

Déposé par poutounou le 21/08/2022  
Et lorsque je suis las, je me laisse endormir et je rêve de toi mon doux cœur… !!!
*
Quel beau programme !
*
FARNIENTE
*
Quand je n’ai rien à faire, et qu’à peine un nuage
Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
J’aime à m’écouter vivre, et, libre de soucis,
Loin des chemins poudreux, à demeurer assis
*
Sur un moelleux tapis de fougère et de mousse,
Au bord des bois touffus où la chaleur s’émousse.
Là, pour tuer le temps, j’observe la fourmi
Qui, pensant au retour de l’hiver ennemi,
Pour son grenier dérobe un grain d’orge à la gerbe,
Le puceron qui grimpe et se pend au brin d’herbe,
La chenille traînant ses anneaux veloutés,
La limace baveuse aux sillons argentés,
Et le frais papillon qui de fleurs en fleurs vole.
Ensuite je regarde, amusement frivole,
La lumière brisant dans chacun de mes cils,
Palissade opposée à ses rayons subtils,
Les sept couleurs du prisme, ou le duvet qui flotte
En l’air, comme sur l’onde un vaisseau sans pilote ;
Et lorsque je suis las, je me laisse endormir,
Au murmure de l’eau qu’un caillou fait gémir,
Ou j’écoute chanter près de moi la fauvette,
Et là-haut dans l’azur gazouiller l’alouette.
*
Théophile Gautier, Premières Poésies

Déposé par poutounou le 17/08/2022  
« Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre... » Avec tout l'amour que nous leur donnons et que nous rendent nos Anges, nous existons et nous vivons pleinement...!!!
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent (extrait)
*
Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ;
Ce sont ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front.
Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime.
Ceux qui marchent pensifs, épris d'un but sublime.
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
C'est le prophète saint prosterné devant l'arche,
C'est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche.
Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
Ceux-là vivent, Seigneur ! les autres, je les plains.
Car de son vague ennui le néant les enivre,
Car le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.
Inutiles, épars, ils traînent ici-bas
Le sombre accablement d'être en ne pensant pas.
*
Victor Hugo ("Les Châtiments" - 1844)

Déposé par poutounou le 14/08/2022  
Un Paradis où « l'infini flotte dans l'éternel », comme le Paradis blanc de nos Anges !!!
*
Savez-vous pas...
*
Savez-vous pas quelque douce retraite,
Au fond des bois, un lac au flot vermeil,
Où des palmiers la grande feuille arrête
Les bruits du monde et les traits du soleil
- Oh ! je voudrais, loin de nos vieilles villes,
Par la savane aux ondoyants cheveux,
Suivre, en rêvant, les écureuils agiles,
Et voir sauter, sur les branches mobiles,
L'ara de pourpre et les bengalis bleus !
*
Savez-vous pas, sur les plages lointaines
Où n'ont jamais passé les matelots,
Une île heureuse aux suaves haleines,
Bouquet de fleurs effeuillé sur les flots ?
- Oh ! je voudrais, seul avec ma pensée,
Jetant au vent la poussière des jours,
Sentir mon âme aux vagues balancée,
Et m'endormir sur l'onde cadencée
Comme un enfant que l'on berce toujours !
*
Savez-vous pas, loin de la froide terre,
Là-haut ! là-haut ! dans les plis du ciel bleu,
Un astre d'or, un monde solitaire
Roulant en paix sous le souffle de Dieu ?
- Oh ! je voudrais une planète blonde,
Des cieux nouveaux, d'étranges régions,
Où l'on entend, ainsi qu'un vent sur l'onde,
Glisser la nuit, sous la voûte profonde,
Le char brillant de constellations !
*
Où fuir ? où fuir ? Par les routes humaines
Le sable est dur et le soleil est lourd.
Ma bouche ardente a tari les fontaines
Et l'arbre est mort où j'ai cueilli l'amour.
- Oh ! je voudrais, loin du temps et des choses,
Débarrassé de tout lien charnel,
Courir joyeux dans les métamorphoses,
Puis me plonger à la source des causes,
Où l'Infini flotte dans l'Éternel !
*
Louis BOUILHET (1822-1869)




L'Album photo contient 21 photos
Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Highslide JS

Retourner en haut