En hommage à

Hélios des Trois Petits Diables
2012 / 2023


En hommage à

Hélios des Trois Petits Diables
2012 / 2023

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de Hélios des Trois Petits Diables  a été vue  4 586  fois.
4 586 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
Hélios des Trois Petits Diables
HOVAWART
Il est né le:27/09/2012
Il nous a quittés le:08/03/2023
 

aucune bougie


2 personnes aiment cette page
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à Hélios des Trois Petits Diables

Mon brave Hélios, tu ne m'auras apporté que du bonheur,sauf aujourd'hui, dernier jour de ta vie terrestre. Je n'ai pas besoin de te dire combien je t'aimais et combien je t'aimerai toujours, malgré cette séparation que je veux croire provisoire Sois heureux, mon trésor.




0 bougie

307 Fleurs
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par Moustique
Déposé par Moustique
Douce pensée ❤ 08 mars 2024
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Déposé par Moustique
Déposé par Moustique
Douce pensée ❤ 08 mars 2024
Déposé par susi
Déposé par susi
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par NOIXDECOCO
Déposé par Chantalotte21
Déposé par Chantalotte21
Avec toute ma tendresse, joli petit coeur. 💙🌼💙
Déposé par coucky
Déposé par coucky
Tendre pensée
Déposé par Cupidon
Déposé par Cupidon
Tendres pensées en ce triste jour anniversaire. Nous les reverrons tous de l'autre côté, j'en suis certaine...
Déposé par Evalain
Déposé par Evalain
Tendres pensées, doux museau
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
un an, mon ami, que nous sommes séparés
Déposé par kropa
Déposé par kropa
Tendres pensées en ce triste jour, bisous bel ange
Déposé par mistral
Déposé par mistral
famille MISTRAL, RAMSES II, DOUGLAS et GOLDEN MILADY
Déposé par mistral
Déposé par mistral
famille MISTRAL, RAMSES II, DOUGLAS et GOLDEN MILADY
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Câlins
Déposé par plateaurocroi
Déposé par plateaurocroi
Tu nous manques. Coucou de Coquin et Fillette


17 messages

Déposé par poutounou le 08/03/2024  
Une odeur, un geste, une musique, un endroit, et tu es là, auprès de moi… !!!
*
QU'UN VOILE
*
Il n'y a qu'un voile,
qu'un voile qui nous sépare.
Il y a un souffle qui nous unit, celui des âmes,
si doux, si fin, si persistant,
"Je suis là, au-delà du savoir, du visible, de l'audible" dit la voix.
"Il n'y a que ce voile qui nous sépare
et tu me sens parfois".
Une odeur, un geste, une musique, un endroit,
et je suis là, auprès de toi ;
tu m'entends rire, discourir de ce qui était.
Désormais c'est un trésor au fond de toi.
Il n'y a qu'un voile si fin pourtant si infranchissable,
impénétrable car nul ne sait ce qui est au-delà.
Nul ne doit savoir,
on n'en revient pas,
c'est l'éblouissant interdit.
Mais, pour les cœurs, la frontière n'existe pas,
l'amour brûle ce voile si tenu et retrouve le feu de l'éternel.
L'amour ne craint l'éblouissement mais s'en nourrit constamment.

Déposé par plateaurocroi le 25/12/2023  
Joyeux Noël Là-Haut

Déposé par spanky le 14/04/2023  
LE VIEUX CHIEN et L’ENFANT !
Je les ai tant aimés, et ils m’ont tant donné,
Je revois leurs yeux quand ils me fixaient,
Je ne pourrai jamais vraiment les oublier.
J’entends encore leur cœur, contre le mien serré.
Pourtant ils sont partis, me laissant sur la route.
Là, ils ont mis en moi la grande peur du doute,
De n’avoir pas su faire les signes qu’il fallait,
Ou les gestes pour dire combien je les aimais.
Je n’ai jamais compté le nombre de caresses,
Les heures consacrées à capter la tendresse,
Complicités du jour, compagnie de la nuit,
Instants sacrés, qui me manquent aujourd’hui.
Le monde est cruel et l’humain n’est pas tendre,
Les Animaux sont là pour nous faire comprendre
Que l’Amour se rencontre mais ne s’achète pas,
Il se trouve souvent… en lui tendant les bras.
Des yeux qui vous implorent, une queue qui remue,
Un miaulement, un aboiement, sont un appel qui tue.
Ils voudraient bien vous dire « c’est moi qui te choisis »,
Mais hélas bien trop vite, déjà, vous êtes repartis.
Nous resterons ici, dans ces cages affolantes, carcérales,
Merci pour les bons soins grâce à la protection Animale,
Certains pour quelques temps et d’autres pour toujours,
Espoir sans avenir, quête éperdue d’un impossible Amour.
Puis tu es arrivé, charmant petit enfant, tu t’es mis à pleurer,
Tes doigts se sont serrés sur la grille que tu n’as pas lâchée.
La pluie de tes larmes, les sanglots de ta voix, déchirants
De sincérité, de joie, d’Amour mêlés, ont touché tes parents.
Oh ! Que tu étais fier ! Tenir en ta main la laisse du bonheur,
Te rendait bien plus fort, puissant, tout en ouvrant ton cœur.
Tu as gagné petit, tu as gagné pour toi, tu as gagné pour lui,
Maintenant tu es deux, il veillera sur toi qui fus son seul Ami.
Qui a dit que les vieux chiens ne s’adoptent jamais,
Il a plus de 10 ans, mais son cœur est prêt à t’aimer.
Son destin est entre tes mains, tu viens de lui sauver la vie,
Trois ans qu’il était là ; je suis content, son calvaire est fini.
Texte de Gilbert DUMAS

Déposé par choupinou le 05/04/2023  
Vivre et Croire
Vivre et croire ,c'est d'accepter que la vie contient la mort,
et que la mort contient la vie.
C'est savoir au plus profond de soi, qu'en fait, rien ne meurt jamais,
Il n'y a pas de mort, il n'y a sue des métamorphoses.
Tu ne nous a pas quittés....
mais tu t'en ai allé au Pays de la Vie...
Là ou les les fleurs plus jamais ne fanent,
là ou le temps, ne sait plus rien de nous, ignorant les rides et les soirs,
là ou c'est toujours matin, là ou c'est serein.
Tu as quitté nos ombres, nos douleurs et notre peine.
Tu as pris de l'avance, au Pays de la Vie.
là ou la souffrance, n'est plus, là ou la maladie s'achève,
là ou pour certain petits coeurs, l'abandon et la maltraitance n'existe plus
ou règne l'amour , l'apaisement, et la tendresse, qu'est ce beau Jardin de la Vie.
Je fleurirai mon coeur, en souvenir de toi, "MON PETIT CHIEN D'AMOUR".
Là ou tu vie en moi, là ou je vie pour toi, pour ne jamais t'oublier
Et je vivrai deux fois..
Je t'aime mon ange

Déposé par spanky le 24/03/2023  

La PETITE ESPERANCE
C’est la petite lumière qui brille au fond de ton cœur
et que nul au monde ne saurait éteindre.
Si ton cœur est brisé, malheureux, éperdu,
si ta vie est triste, monotone, sans saveur, si l’angoisse parfois et souvent te saisit,
La petite espérance est là au fond de ton cœur, qui va te permettre de remonter la pente.
Elle est le doux printemps qui surgit après l’hiver,
elle est ta bonne étoile qui scintille dans le ciel
Elle est le souffle du vent qui chasse les nuages…
Si tu te crois sans force, sans idée, sans espoir, tout au fond d’une impasse, dans le noir d’un tunnel
Si tu n’as plus le goût à rien, ni même celui de vivre…
La petite espérance est encore là, au fond de ton cœur,
qui te donne du courage quand tout semble fini. Elle est la goutte d’eau pure qui jaillit de la source,
le jeune bourgeon qui permet à l’arbre de reverdir, la clarté du jour, là-bas, au bout de la nuit.
Merci d’être toujours là, ma petite espérance, tout au fond de mon cœur
Ma merveilleuse lampe magique où je puise tous mes rêves toi qui ne connais pas le mot fin.

Déposé par spanky le 22/03/2023  
Deux coeurs qui battaient à l'unisson
c'était le tien, c’était le mien
Le tien fatigué s'est arrêté de battre et le mien a continué
pour que ton souvenir perdure
malgré la douleur...
J'ai longé le gouffre qui s'ouvrait devant moi, sans y tomber
pour continuer à dire ton nom
malgré les larmes.
Chaque jour est une bataille
mais pour continuer à dire ton nom
cette bataille je la gagnerais, chaque jour...

Déposé par choupinou le 21/03/2023  
Tu grandiras autrement, dans mon coeur,
dans l'amour que je te porterai toujours.
Tu grandiras ailleurs, dans les murmures de la vie,
dans ma mémoire, dans le jour qui se lève
dans le vol d'un oiseau qui gazouille,
a travers le joli papillon qui viendra tout près de moi,
dans le feuillage d'un arbres, dont les feuilles frissonnes,
dans ma voix qui murmure tout bas une prière,
dans ma tristesse et mes larmes,
dans la lumière d'une bougie, douce lueur
dans le parfum d'une fleur qui éclot et qui se meurt,
a la tombée de la nuit, dévoilant ton étoile luisante,
dans mes yeux qui te regarde, là haut briller,
Tu renais a chaque instant, tu n'es pas mort...
tu seras partout là ou mon regard se posera,
tu seras toujours là au fond de moi..
Là ou mon coeur demeurera, le tien continuera de battre
Je t'aime ou que tu sois, je t'aime éperdument...
écrit de choupinou

Déposé par Cupidon le 20/03/2023  
**** Ne soit pas Triste ****
Ce que tu vois aujourd'hui, ce n'est pas moi.
Ce n'est qu'une enveloppe qui m'a été prêtée,
Le temps d'une vie terrestre.
Elle m'a permis de te connaître et de t'aimer à ma façon.
Mon vrai moi, l'Âme que je suis,
Vient de traverser une nouvelle étape vers l'accomplissement de soi.
Ne sois pas triste, sois heureuse pour moi.
Là où je suis, la lumière et l'Amour m'enivrent puisque,
En plus de nager dans un Océan d'Amour limpide,
J'ai emporté avec moi celui que tu m'as
Si gentiment et inconditionnellement offert !
J'aimais la Vie, tu le sais bien.
La mort physique, ce n'est pas la mort de l'Âme !
Ce que j'avais à apprendre ou à faire
Dans cette vie-ci est accompli.
Je n'emporte que de bons souvenirs car,
Un événement triste ou encore un obstacle,
Dans mon ancien monde,
Est un privilège, c'est une occasion de grandir
Qui est offerte, une occasion d'évoluer
Un peu plus à chaque fois.
S'il y a quelque chose que tu aurais aimé me dire,
Il n'est pas trop tard. Je suis maintenant "conscience"
Je peux, par le fait même, percevoir tes pensées
Et tes vibrations les plus pures.
Ce soir ou même ici, installe-toi dans un coin calme, Entre en toi,
Ouvre ton cœur et perçois mon image
Au centre d'un radieux soleil.
Sens son incommensurable chaleur qui t'apaise et t'irradie.
C'est à ce moment-là que je t'enverrai d'ici,
Tout l'Amour à l'état cristallin
Qu'il t'est humainement possible de recevoir !
N'oublie pas que c'est ici, en toi,
Que tu pourras toujours reprendre contact.
Même si, parfois, tu ne me percevais pas,
Sois certaine que j'y serai tout de même !!
Ta vie continue, La mienne aussi…
Rendez-vous dans une autre dimension,
Au moment opportun. Je t'y accueillerai
Pensée

Déposé par spanky le 18/03/2023  
Mon chien, pourquoi es-tu parti?
Tu m'as quitté si tôt,
Que mes larmes coulent à flots
Mon Chien, tu me manques tellement.
Je ne t’oubliera jamais,
Cette immense douleur est la mienne désormais.
Où es-tu mon chien?
Les nuages sont-ils ton nouveau chez-toi?
Les étoiles t’ont-elles offert un toit?
Mon chien, pourquoi es-tu parti?
Tu nous as quittés si tôt,
Que nos larmes coulent à flots
Mon chien, tu nous manques tellement.
Nous ne t’oublierons jamais,
Cette immense douleur est la nôtre désormais.

Déposé par choupinou le 15/03/2023  
L'oiseau, mon messager, petite mésange
Oui, c'est avec le bout de ses ailes trempées de rosée
qu'un oiseau transporte et envoie ,les baisers
qui tremblent dans son bec.
Il vole la haut, apporte le doux message, a ce petit ange bien aimé,
il siffle et chante l'amour de son amour resté ici bas...
et moi, je regarde la mésange partir, une fleur a son bec,
Je lui dis va et fais attention de ne rien perdre,
tu es tellement petite, et si fragile, prend garde a toi.
De plus en plus haut il voltige fier et gracieux, bel allure
porter mon amour, et d'un coup, je me vois avec lui,
Que j'aimerai le suivre, et prendre mon petit coeur dans mes bras,
nouant mes bras fortement au cou de mon petit chien,
et le couvrir de baisers tendre, si doux, pour toujours;
mais je reste là, le regard en l'air, et je laisse la mésange voler,
elle part vers toi, mais sa chanson raisonne dans mon coeur,
je sais que tu auras la même mélodie ,l'oiseau au bel couleur, me l'a promis,
ce merveilleux bel oiseau, mon messager qui reviendra porteur de tendresse
choupinou

Déposé par spanky le 15/03/2023  
Elle me serre fort contre elle et je l’entends me dire « je t’aime mon loulou, je t’aime si fort… repose toi, laisse toi aller et surtout ne t’inquiète pas pour moi, çà va aller… » mais je sais qu’elle ment, je le sens… pourtant elle ne m’a jamais menti…. Et cette piqûre sur ma patte… çà y est maman… je pars me reposer… je l’entends pleurer… la porte claque, elle est sortie… je voudrais la rejoindre mais je ne peux pas bouger… tu vois maman, c’est la première fois que je ne te suis pas….
Je l’entends pleurer, je crois même qu’elle tape sa tête contre le mur de la clinique… çà résonne dans ma tête… je voudrais la lécher pour la rassurer… je voudrais … je voudrais… mais la vie s’en est allée… c’est la première fois que je ne suis pas à ses côtés pour la protéger…
Alors je laisse mon âme s’envoler et je me souviens de ce jour d’octobre où ils sont venus à l’élevage.. on ne m’avait pas préparé au départ, ce n’était pas moi qu’ils venaient chercher… trop grand… un presqu’adolescent de 6 mois… de grandes pattes, une petite tête pleine de bêtises à inventer… et de la folie à revendre !
Je les ai vus arriver… surtout elle… elle était si triste… elle venait de perdre son ami Pirate, un rottweiler comme moi…. on m’a sorti de mon enclos pour leur donner une idée de ce que serait leur chiot à mon âge.. j’ai fait le pitre pour qu’on me remarque mais la porte s’est refermée et ils sont partis direction la nurserie…. Là un de mes frères les attendait.. 8 semaines…un bébé tout mignon, bien plus craquant que moi.. c’était pas mon tour, je pouvais me recoucher, ce serait la prochaine fois, une autre famille… un jour…
Et puis je les ai vus revenir, alors je me suis levé mais je suis resté prudent, en retrait pour ne pas les effrayer… je me suis assis et j’ai remué timidement la queue…
Elle s’est penchée vers moi et je l’ai entendue dire « c’est celui-ci que je veux, c’est mon vrai coup de cœur !!! » Nos regards se sont croisés, elle et moi on savait que ce serait pour la vie…
Mais ce qu’elle ne savait pas c’est que j’étais malade.. j’ai eu très peur quand elle a appris… peur qu’elle me ramène à l’élevage mais elle m’a rassuré… plus jamais on ne se quitterait… maman n’a pas menti… elle s’est battue pour ma vie, je l’ai suivie de cabinet vétérinaire en biopsies … elle me l’a dit c’est pour mon bien et maman ne m’a jamais menti… Je l’ai d’ailleurs toujours suivie aveuglément, amoureusement… souvent elle disait « ce chien c ‘est ma peau ».. j’étais si fier, c’est de moi qu’elle parlait et elle ne m’a jamais menti..
On a été au club aussi, elle et moi, pour que je devienne un chien obéissant disait elle… bon, je l’avoue, on a raté pas mal de cours… je suis resté intrépide et joyeux, voleur à mes heures… je voyais bien qu’elle était fâchée mais elle disait que j’étais «son loulou d’amour » et maman ne m’a jamais menti…
Par-dessus tout ce que j’aimais c’était aller me promener dans les bois avec elle… elle n’avait pas besoin de me chercher, ni de m’appeler, j’étais toujours autour d’elle, juste à côté… Ce que j’aimais par-dessus tout c’était le ruisseau, « la piscine » était mon terrain de jeux….. et les morceaux de bois, les plus gros possible, elle riait et disait que j’étais fort… moi j’étais si fier, c’est de moi qu’elle parlait et elle ne m’a jamais menti…
Pour elle, par amour, je suis devenu un vrai bon chien et j’ai accepté à la maison tous les petits nouveaux qui sont arrivés… elle était si heureuse et moi je ne voulais que son bonheur !!!
Cette nuit, j’ai senti qu’il se passait quelque chose d’anormal… j’avais si froid alors maman m’a couvert et mes deux amis, les minis sont venus se coucher contre moi… je crois qu’ils avaient de la peine mais maman leur a dit que çà allait aller et maman n’a jamais menti….
Et puis j’ai entendu maman pleurer… moi j’avais si froid… mais maman me disait sans cesse, çà va aller mon ange, je t’aime tellement… maman ne m’a jamais menti…
On est partis dans la nuit, maman s’est installée à mes côtés, j’étais si fatigué, j’avais si froid… mais maman m’a dit je te promets que çà va aller, repose toi mon ange, laisse toi aller, ne t’inquiète pas pour moi…. J’ai appuyé ma tête sur le siège.. pas sur elle cette fois ci, je sentais qu’elle avait déjà beaucoup de poids à porter….
Le vétérinaire nous attendait, qu’elle drôle d’idée puisque çà va aller, maman l’a dit et elle n’a jamais menti…
Aujourd’hui je me repose… je ne suis pas loin, juste à côté de maman et je l’entends pleurer… elle m’appelle mais pour la première fois je ne reviens pas…
Maman m’avait dit que rien ne nous séparerait jamais, que j’étais le chien de sa vie et pourtant elle n’a pas pu me retenir…. Maman m’a dit qu’elle m’aimait et ne m’oublierait jamais… je ferme les yeux… je suis en paix… maman ne m’a jamais menti… enfin si… une fois.. quand elle a dit qu’elle s’en sortirait sans moi !
Hep, maman, je voulais te dire merci pour ces années d’amour sans compter, merci de m’avoir soigné et protégé contre vents et marées et de n’avoir jamais renoncé… merci de m’avoir défendu comme une lionne quand les imbéciles disaient que j’étais de ces chiens susceptibles d’être dangereux ! Merci d’avoir oublié ta propre douleur pour soulager la mienne…
Là où je suis arrivé promis je t’attends… on se retrouvera… c’est obligé, nous deux c’est pour de vrai, craché, juré… un amour pour l’éternité ….Tu l’as dit et tu ne m’as jamais menti .. enfin si… une fois !

Déposé par poutounou le 12/03/2023  

Tout est si vide quand ils s’en vont… !!! Un joli petit poème pour consoler un peu… !!!
*
Tant de belles choses
*
Même s'il me faut lâcher ta main
Sans pouvoir te dire "à demain"
Rien ne défera jamais nos liens.
Même s'il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train,
L'amour est plus fort que le chagrin.
L'amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur,
Transformer le plomb en or !
Tu as tant de belles choses à vivre encore.
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas.
Tu as tant de belles choses devant toi.
Même si je veille d'une autre rive,
Quoi que tu fasses, quoi qu'il t'arrive,
Je serai avec toi comme autrefois.
Même si tu pars à la dérive,
L'état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois.
Dans l'espace qui lie le ciel et la terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l'aurore.
Il y a tant de belles choses que tu ignores :
La foi qui abat les montagnes,
La source blanche dans ton âme,
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystères.
Penses-y quand tu t'endors :
L'amour est plus fort que la mort.

Déposé par spanky le 11/03/2023  
"Le vent m'invite à vous quitter,je dois partir"
------------------------------------------------
Même si ma voix s'éteint je reste près de vous tel un lac parmi les montagnes
Je vivrai par delà la mort,et nous nous souviendrons du passé
Ce que nous étions les uns pour les autres,nous le sommes toujours
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble
Souriez,pensez à moi
Pourquoi serais-je hors de votre pensée simplement parce que je suis hors de votre vue?
La vie est ce qu'elle a toujours été,le fil n'est pas couper
William Blake

Déposé par spanky le 10/03/2023  
Quand le soleil me caresse...
Je sais que c’est toi qui poses ta patte sur mon épaule...
Quand le vent souffle...
Je sais que c’est toi qui ébouriffe mes cheveux...
Quand la pluie tombe...
Je sais que c’est toi qui ruisselle sur mon visage...
Quand l’orage gronde...
Je sais que c’est toi qui m’envoie un signe...
Quand mon coeur a froid...
Je sais que c'est toi qui me réchauffe...

Déposé par spanky le 09/03/2023  
Une fois la nuit tombée,
Quand le sommeil nous a emporté,
Lorsqu'enfin tout est calme et léger,
Loin du tumulte de la journée,
Nos anges, doucement viennent nous frôler.
Tout près de nous délicatement, ils vont se poser.
Sur notre front, une léchouille doucement ils vont déposer.
A notre oreille un "je t'aime" ils vont nous murmurer.
De leurs ailes, ils vont nous envelopper,
Et peut-être même...dans un tourbillon de bonheur ils vont nous emporter.
Puis au matin revenu, à nouveau, ils vont nous quitter.
Non sans nous avoir une dernière fois léchouillés.
Mais de doux rêves ils nous auront laissé.
Et le soir même, ils l'ont promis, ils vont repasser.

Déposé par choupinou le 09/03/2023  
Ce n'est pas un adieu mais juste un au revoir HELIOS
Soudain, ce fut la rencontre.
rien de ce que nous avions construit dans nos rêve,
n'a égalé cet instant unique
ou ton pelage a touché ma peau,
ou le bonheur à épousé la douleur,
en une seconde, tu as tout fait basculé ...
A présent, je sais,
je n'aurai jamais assez d'une vie,
pour m'emplir les yeux de toi.
Tu me berces dans tous mes abandons,
et je ne cesse de t'apprendre,
pour ne plus t'oublier,
nous étions deux,
nous nous aimions, bien ou mal,
un bref instant ou le temps d'une vie ,
voici des mots pour dire,
une histoire qui avait commencée, avec
ses gestes de tendresse, ses instants rare,
et cet immense bonheur de tout réinventer.
non rien n'est fini, tout continue...
notre histoire perdura ,le livre ne s'est pas
refermé...
On se retrouvera
Poème
écrit de choupinou
***************************************
La vie se charge de
nous donner, mais de nous reprendre....La seule chose qu'elle ne peut nous
voler, c'est l'amour profond qui vit et persiste dans nos coeur , pour nos petits anges
partis ...
Celle-ci le pourra que lorsque qu'elle aura convié la mort de venir nous chercher...Mais
qu'importe
ce jour là, car nous les retrouverons et nos coeur de nouveaux battrons a cent a l'heure
Il n'y a qu'un seul paradis
CITATION de Elisabeth Michel (choupinou)
***************************************
Quand un chiens meurt, il ne va pas dans
un au-delà réservé aux chiens avec des chenils en or et des os bien tendres en quantité
illimitée, pas plus que l'humain ne se retrouve dans un châlet éthéré entouré de roses
vaporeuses, peu
importe ce qu'en pensaient mes prédécesseurs plus fantaisiste...
Chiens, chats, lapins, ouistitis, éléphants, lions, loups toute forme animal et humains se
retrouverons
tous au même endroit... Au cours de séances, je ne sais plus combien de fois
j'ai noté auprès d'une
personne décédée depuis peu la présence d'un animal l'accompagnant
dans la mort comme il l'avais
fait dans la vie.
EXTRAIT DU LIVRE DE GORDON
SMITH(MEDIUM) : L'ETONNANT POUVOIR DES
ANIMAUX
************************************
Votre petit HELIOS est auprès de
vous a sa manière, pour toujours, il veille a
jamais, rien n'est finie, tout continue mais
d'une autre façon, fermez les yeux ,écoutez le silence et
vous sentirez sa présence, le souffle léger de votre petit ange .
Il est la, tout près dans votre coeur, sa petite queue bat a l'intérieur, quand vous avez mal, ce sont ces petits coups que vous ressentez, votre beau HELIOS semble vous dire voit:
je suis a côté de toi, ne pleure pas.....Ne soit pas triste et pense aux bons moments passés ensemble.
Vous ne le voyez pas ,mais il est présent ...
Puis un jour le moment venu, votre petit TRESOR d'Amour vous attendra sur le chemin qui mène au
pont de l'Arc-En-Ciel, oui, votre petit HELIOS sera là, en attendant VOTRE PETIT COEUR veille
choupinou
PENSEES
beaucoup de courage a vous

Déposé par plateaurocroi le 08/03/2023  
Le chien possède la beauté sans la vanité, la force sans l'insolence, le courage sans la férocité et toutes vertus de l'homme sans ses vices. Lord Byron



Retourner en haut