Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de JONAH a été vue  1 846  fois.
1 846 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
JONAH
LABRADOR
 

Aucune fleur

aucune bougie


aucun vote
 

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à JONAH

Tu as eu le malheur de naitre en Turquie, mon petit Jonah.

Tu as été renversé par une voiture et tes jambes et ton dos ont été broyés.

On t'a laissé agonisé pendant 3 jours malgré quelques personnes bienveillantes qui t'ont apporté un peu de nourriture et de l'eau.

La mairie a décidé alors de prendre une décision radicale pour toi.

Les employés sont venus te chercher et, malgré tes hurlements de douleur, t'ont tiré jusqu'à une benne à ordure pour te broyer...

Mais tu as survécu malgré tout. On t'a emmené chez le véto qui t'a soigné mais qui a dit que tu resterais paralysé à jamais.

Grace à une merveilleuse chaine de solidarité, tu as trouvé une adoptante en France, je crois.

Hélas, tu viens de traverser le Pont de l'Arc en Ciel tout simplement parce que les autorités turques n'ont pas voulu que tu quittes le pays.

Tu étais presque sauvé, mon Jonah...

Reposes en paix, petit ange, loin de la folie meurtrière des hommes.

Dans ton paradis, tu as retrouvé Poidoux, Eternité, Peanut et tous tes autres compagnons qui ont souffert comme toi de la méchanceté des hommes.

Parfois, je voudrais que tous ces hommes subissent la même chose et qu'ils aillent pourrir en enfer.

Si vous voulez signer la pétition, elle est visible sur Care 2.

Je te fais plein de belles caresses que tu n'as jamais reçues et plein de gros bisous.

Je penserais à toi chaque jour, mon ange, je te le promets.




0 bougie

1 message

Déposé par Annie le 30/09/2009  
Triste à en mourir, le coeur brisé comme tes pattes et ton pauvre dos, je ne sais plus que dire...
Je te caresse doucement, encore et encore et si ma main est toute mouillée c'est parce que je pleure.



Retourner en haut