Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Mail Privé
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Carnet d'adresses
La page de DIESEL a été vue  188 733  fois.
188 733 vues
Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
Favoris

Connectez vous pour utilisez Mails privés, carnet d'adresses et favoris
En hommage à
DIESEL
BERGER-BELGE-MALINOIS
Il nous a quittés le:18/11/2015
 

18 photos

20261 Fleurs

79 bougies

1380 messages

Connectez vous pour poster un message, une fleur ou allumer une bougie
Votre pseudo        Mot de passe       


En hommage à DIESEL

Tu t窶兮ppelais Diesel. Tu テゥtais un chien de type Berger Malinois. Tu faisais partie du Raid qui, le 18 novembre 2015, a donnテゥ l窶兮ssaut contre des terroristes en Seine Saint-Denis. Tu as payテゥ cette intervention de ta vie. Ci-dessous quelques tテゥmoignages :

*********

"Un calme presque anormal, trティs long"
Quelques jours aprティs cet テゥvティnement, le maテョtre du Malinois de 7 ans a tテゥmoignテゥ dimanche sur RMC, se remテゥmorant les instants de l窶兮ssaut. "Dティs que nous sommes arrivテゥs, il y a eu de nombreux テゥchanges de coups de feu, d'envoi de grenades. Et puis le calme est revenu, un calme presque anormal, trティs long.", se souvient ce policier d窶凖ゥlite du RAID qui parle sous couvert d窶兮nonymat.
"Il ne reviendra jamais"
Et alors qu窶冓l pensait que lui et ses collティgues avaient neutralisテゥ les terroristes dans cet テゥchange de tirs nourris, il prend la dテゥcision d窶册nvoyer Diesel inspecter l窶兮ppartement. "Il a fait le tour d'une premiティre piティce, qui テゥtait dテゥgagテゥe. Il est donc passテゥe dans la deuxiティme. Je l'ai vu s'テゥlancer, l'ai perdu de vue, et lテ des coups de feu ont retenti. Et voilテ."
Avant d窶兮jouter qu窶冓l avait espテゥrテゥ le voir revenir, "mテェme en rampant, c窶册st dテゥjテ arrivテゥ que des chiens soient blessテゥs". Hテゥlas, Diesel est mort sur le coup. "Il ne reviendra jamais", lテ「che son ancien maテョtre.

**************

La mort de Diesel, un chien du Raid, lors de l窶兮ssaut contre des terroristes テ Saint-Denis mercredi a particuliティrement テゥmu les internautes. Une pテゥtition a mテェme テゥtテゥ lancテゥe afin d窶冑onorer le Malinois de sept ans sur le site www.chien.fr. Les signataires rテゥclament que Diesel reテァoivent テ titre posthume la mテゥdaille d窶冑onneur "pour acte de courage et de dテゥvouement".

**************

Diesel "a payテゥ de sa vie le prix de la sテゥcuritテゥ de la nation franテァaise"
Tout comme un agent du Raid, Diesel a risquテゥ sa vie pour protテゥger les Franテァais. Un acte que n窶兮 pas manquテゥ de rappeler Isabelle Goetz, la porte-parole de l窶兮ssociation de dテゥfense des animaux PETA. "Diesel ne revendiquait aucune religion, ne reprテゥsentait aucune menace et ne possテゥdait aucune arme, pourtant il a payテゥ de sa vie le prix de la sテゥcuritテゥ de la nation franテァaise, a-t-elle constatテゥ dans un communiquテゥ. (窶ヲ) Qu窶冓l repose en paix, avec les autres individus innocents pris au piティge par cette violence."

**************

REPOSE EN PAIX, BEL ANGE窶ヲ.

****************************************



UN AN DEJA

*

Voilテ un an que tu es parti, assassinテゥ dans d'atroces circonstances. Je pense souvent テ toi, surtout lors de nouveaux attentats. Beau "chien courage", tu aurais mテゥritテゥ une stティle ou un bel hommage, mais rien. C'est comme テァa sur
terre : on dテゥcore des gens qui n'ont rien fait de spテゥcial, qui n'ont pas fait acte de bravoure comme toi. C'est comme テァa et on n'y peut rien. Mais je sais que lテ-haut, au paradis blanc, tu es apprテゥciテゥ テ ta juste valeur...
*
Je te fais un tendre poutounou sur ta jolie truffe, beau gamin...


**********************************


2 ans テ prテゥsent
*
*
*
2 ans que tu es parti et, tu vois, rien n窶兮 changテゥ sur terre. Il y a toujours des ツォツsalaudsツツサ, des ツォツconsツツサ, des ツォツfousツツサ qui rendent la vie moins belle, qui sティment la terreur sur cette magnifique planティte bleue qui n窶脇st plus aussi belle non plus. Malheureusement on ne peut pas grand-chose contre la ツォツconnerieツツサ humaine et ツォツconnerieツツサ est un mot bien trop faible. Mais bon, il y a aussi, heureusement, de bonnes personnes qui font le bien autour d窶册lles, qui combattent, comme elles le peuvent, tous ces ツォツtarテゥsツツサ, dans tous les ツォdomainesツォツ, qui ne respectent rien ni personne. Pour tes 2 ans, je t窶册nvoie, テ toi qui a donnテゥ ta vie pour nous, un petit poティme sur la libertテゥ, que je trouve magnifique :
*
*
*
L'enfant aux sortilティges
*
Imprテゥvisible et subtile comme l'oiseau ,
Le chテゥrubin aurテゥolテゥ d'or et d'argent
Sauta prestement au bord du ruisseau
Au secours de blanche colombe agonisant,
*
Une flティche empoisonnテゥe, lテ tout prティs du cナ砥r,
Dテゥcochテゥe par des hordes brutales, exaltテゥes
mettait en grand danger l'oiseau-bonheur
Symbole immuable de notre libertテゥ,
*
Deux menottes ouvertes en forme de coupole,
Refuge de fortune, accueillent prudemment
La colombe effarouchテゥe dont le cナ砥r s'affole
et la cajole en un paisible balancement,
*
J'en appelle au nom de l'テゥvidente innocence,
De la passion d'un peintre pour la libertテゥ,
De l'aspiration des peuples en saine conscience
Pour crier : Fauteurs de guerre, テァa suffit, Arrテェtez !


***************************************

Il y a 3 ans tu partais...
*
3 ans que tu es parti, merveilleux Ange Courage. Repose en Paix, cher Ami de la libertテゥ, et que ton dテゥpart ne soit pas en vain窶ヲ Accepte ce magnifique poティme sur ta page, doux Ange que tu es窶ヲ
*
Ami de la libertテゥ.
*
Vivre pour soi
Avec les autres
Vivre lテゥger tout entier
*
Vivre et rire sans tarder
Parfois pleurer et sourire
Sans compter ni douter
Vivre pour aimer
S'entraider sans mendier
Vivre d'amitiテゥ sans rテゥflテゥchir
*
Sans maudire
Juste rire et vivre
Pour s'entraider
Pour crテゥer bテ「tir une citテゥ
D'allテゥgories de vie
De nos vies
*
Vivre sans la chaテョne
De la haine
Fondre les balles
Et les sales fusils
Les couler en fer
En faire des bancs de parc
Des statues de paix
De joie, d'harmonie
*
Il aura donnテゥ sa vie
Sa jeunesse
Sa vieillesse aussi
テ vouloir protテゥger
La richesse de la vie
La libertテゥ chテゥrie.
*
Repose en paix
Cher ami de la libertテゥ
Et que ton dテゥpart
Ne soit pas en vain.
*
Ecrit par Raphael

*********************

Pour tes 4 ans au cimetiティre des chiens
*

La plume libre

Danse, plume ridicule, danse
L'heure n'est pas au requiem
*
Ignore ces fantテエmes solennels
Et crisse sans テゥgard sur le tableau noir
Maquille de grimaces et marguerites
Leurs lignes droites et dテゥliテゥs rテゥguliers
*
En vain ils cherchent ton sens
Te parlent de raison
*
Pour eux, dirait-on, il te faut テェtre outil
Ou dテゥmonstration
*
Plane, plume aventureuse, plane,
L'heure n'est pas au dernier mouvement
*
Prends le temps, suspends-le, sers t-en,
Elティve leurs idテゥes avortテゥes et leurs voiles テゥtroites
Nettoie leurs pensテゥes troubles et leurs voix atones
Leurs choix tortueux et le poids des ans
*
Gratte, plume effrontテゥe, gratte
L'heure n'est pas au pianissimo et silences
*
Pille dans leurs tテェtes leurs rテェves non assumテゥs
Taquine leurs peurs et leurs renoncements enfouis
Efface leurs masques de civilitテゥ
Les テゥchines courbテゥes, l'alignement des annテゥes
Sans fin ils ressassent la mテェme rhテゥtorique
Proclament des droits creux et calculent les agios
*
Face テ eux, sans objection, il te faut テェtre
marionnette
*
Trace, plume fidティle, trace
C'est ton heure, ton rendez-vous
*
Imprime sur la page une encre indテゥlテゥbile
Tテゥmoigne dans ce siティcle oテケ tout se peut
mais rien ne se fait, oテケ tous s'insurgent
planquテゥs sous la barricade et l'envie
*
Que courage et fantaisie peuvent encore
Donner corps テ une pensテゥe qui s'テゥcrie.
*
Ecrit par Candlemas



***********



Pour ton anniversaire, magnifique Ange
*
*
*
*
Barbarie
*
Barbarie indicible
Dessinateurs comme cible
De balles cinglantes criblテゥs
Libertテゥ de la presse
Assassinテゥe muselテゥe
Assemblement en liesse
*
Une minute de silence
Clテゥmence versus Dテゥmence
L窶冑umanitテゥ dテゥchirテゥe
*
L窶冓nhumain robotisテゥ
Pour dieu se prenant
En conjurant le sort
*
Condamne l窶冑omme テ mort
Semant terreur et peur
Panique dテゥraisonnテゥe
*
La barbarie ravage
La violence se propage
J窶兮i le cナ砥r en berne
La tyrannie gouverne
Conditionne, aliティne
*
Silence sans rテゥsignation
Combat contre l窶兮liテゥnation
Dテゥcadence des meurtriers
Haine, trahison saccagent
Mテゥprisent l窶冑omme, la libertテゥ
*
Crayonnage :
Je marche, Charlie
*
Ecrit par Skipette

*************

Pour toi magnifique chien courage...Pour tes 6 ans au Paradis blanc...
*
Ils sont morts pour nous
*
Je n窶兮i que des mots, pardon
Eux n窶兮vaient que des crayons
Je suis un vieux テゥhontテゥ
Eux ils テゥtaient effrontテゥs.
*
Moi j窶凖ゥcris comme je peux
Ils signaient comme des dieux
Poティtes dans leurs dessins
Ils m窶冩nt tracテゥ mon destin.
*
Un homme libre d窶凖ゥcrire
Hommes libres pour mourir
Mon cナ砥r pleure mes amis
Et mes libertテゥs chテゥries.
*
Je ne laisserais ma plume
Que pour forger sur l窶册nclume
Ma volontテゥ de frapper
Toutes ces bテェtes damnテゥes.
*
Que ma muse me conduise
Sur les chemins sans emprise
Pour honorer leurs mテゥmoires
Les faire entrer dans l窶冑istoire.
*
*テ ceux qui ont donnテゥ leur vie pour que nous puissions nous exprimer librement.
*
Ecrit par Lefebvre





79 bougies
De la part de
 
 
 
 

    20261 Fleurs
    • Déposé par Binouche Déposé par Binouche
      merci pour mon bテゥbテゥ chテゥri Budy tendes bisous テ votre petit ange
    • Déposé par prixy Déposé par prixy
      Avec toute ma tendresse mille cテ「lins. Avec mes amitiテゥs
    • Déposé par ovanek Déposé par ovanek
      箝栓沍ク箝栓沍ク箝栓沍ク douce caresse pour un joli cナ砥r 箝栓沍ク箝栓沍ク箝栓沍ク
    • Déposé par nina1997 Déposé par nina1997
      Douce nuit petite merveille 汾カ汳役汳ォ汳烹ien テ vous汳ォ汳ォ汳ォ
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par Lolita Déposé par Lolita
      Tendresses et cテ「lins petit coeur d'amour 汳. Amitiテゥs テ ta gentille maman. Bisous
    • Déposé par chloute59 Déposé par chloute59
      洫ク沍キPour une petite テ液oile qui brille chaque jours dans le cナ砥r de sa maman洫ク沍キ
    • Déposé par valetheo Déposé par valetheo
      Regarde bien le ciel ce soir, je vais passer te dテゥposer des milliers de bisous 汳呆汳凪擘ク条汳銀擘ク
    • Déposé par tazounette Déposé par tazounette
    • Déposé par choupinou Déposé par choupinou
      attention attention, mamans et papas , cette nuit sera la votre, nous allons danser et glisser dans le ciel, regarder nous sommes lテ , encore pour vous, mテェme de la haut, avec tous notre Amour
    • Déposé par goulou50 Déposé par goulou50
      Des milliers bisous dans ce bouquet fleuri de tendresse
    • Déposé par goulou50 Déposé par goulou50
      Ce bouquet avec des douces pensテゥes tendres, merci pour ma petite Pテゥpette



    1380 messages

    Déposé par spanky le 12/08/2022  
    Sur le chemin, tu es lテ,
    Au bout du chemin.
    Je frappe dans mes mains,
    Tu cours vers moi.
    Nos coeurs explosent de joies,
    Enfin tu es lテ.
    Je te serre dans mes bras,
    Je t'embrasse dans le cou,
    En te susurrant des mots doux.
    Je te fais des tonnes de caresses,
    Ton regard est rempli de tendresse.
    Je te fais la promesse,
    De ne plus jamais t'abandonner
    De rester toujours テ tes cテエtテゥs.
    Nous rentrons テ la maison,
    Nos coeurs sont テ l'unisson.
    Je te remets ton collier,
    Que j'avais prテゥcieusement gardテゥ.
    Je te redonne tes croquettes,
    Et je rテゥinstalle ta couette.
    Mes yeux pleurent,
    Mais cette fois c'est de bonheur.
    Mais le jour se lティve,
    J'ouvre les yeux,
    Ce n'テゥtait qu'un rテェve.
    Et de nouveau je suis malheureuse.
    Mon coeur explose de douleur,
    Tu es si loin mon coeur.

    Déposé par viana67 le 12/08/2022  
    Le merveilleux interprティte de "Moテッse" dans la comテゥdie musicale "Les dix commandements" nous a quittテゥs en laissant ce beau message d'amour universel :
    C'est tellement simple, l'amour
    Tellement possible, l'amour
    テ qui l'entend, regarde autour
    テ qui le veut vraiment
    C'est tellement rien, d'y croire
    Mais tellement tout, pourtant
    Qu'il vaut la peine, de le vouloir
    De le chercher, tout le temps
    Ce sera テ nous dティs demain
    Ce sera テ nous le chemin
    Pour que l'amour qu'on saura se donner
    Nous donne l'envie d'aimer
    Ce sera テ nous dティs ce soir
    テ nous de le vouloir
    Faire que l'amour qu'on aura partagテゥ
    Nous donne l'envie d'aimer
    C'est tellement court, une vie
    Tellement fragile, aussi
    Que de courir aprティs le temps
    Ne laisse plus rien テ vivre
    Avec moi
    Ce sera テ nous dティs demain
    Ce sera テ nous le chemin
    Pour que l'amour qu'on saura se donner
    Nous donne l'envie d'aimer
    Ce sera テ nous dティs ce soir
    テ nous de le vouloir
    Faire que l'amour qu'on aura partagテゥ
    Nous donne l'envie d'aimer
    C'est tellement fort
    C'est tellement tout, l'amour
    Puisqu'on attend, de vies en vies
    Depuis la nuit des temps
    Ce sera テ nous, ce sera テ nous, ce sera テ nous
    Pour que l'amour qu'on saura se donner
    Nous donne l'envie d'aimer.......

    Déposé par poutounou le 10/08/2022  
    ツォ Paradis oテケ le coeur donne ses rendez-vous... ツサ
    *
    Le sommeil
    *
    Les perdus, les absents, les morts que fait la vie,
    Ces fantテエmes d'un jour si longuement pleurテゥs,
    Reparaissent en rテェve avec leur voix amie,
    Le piティge テゥtincelant des regards adorテゥs.
    *
    Les amours prisonniers prennent tous leur volテゥe,
    La nuit tient la revanche テゥclatante du jour.
    L'aveu brテサle la lティvre un moment descellテゥe.
    Aprティs le dur rテゥel, l'idテゥal a son tour !
    *
    テ vie en plein azur que le sommeil ramティne,
    Paradis oテケ le coeur donne ses rendez-vous,
    N'es-tu pas テ ton heure une autre vie humaine,
    Aussi vraie, aussi sテサre, aussi palpable en nous,
    *
    Une vie invisible aussi pleine et vibrante
    Que la visible vie oテケ s'テゥtouffent nos jours,
    Cette vie incomplティte, inassouvie, errante,
    S'ouvrant sur l'infini, nous dテゥcevant toujours ?
    *
    Augustine-Malvina BLANCHECOTTE (1830-1895)

    Déposé par spanky le 09/08/2022  
    Tes yeux sont lテ
    Sans arrテェt ils me fixent
    N'importe ou que je sois
    Ce que je ne risque pas
    C'est de les oublier
    Mais qu'il fasse pluie ou soleil
    La mテゥtテゥo de mon cナ砥r dit que je t'aime et t'aimerais toujours
    Et quand j'ai sommeil
    Que je vais dormir
    Tes yeux de lテ haut me regarde
    Sur moi il viennent lire
    Le fond de mes pensテゥes
    Au revoir,mon grand bonheur,au revoir mon petit chien
    Tout sur toi
    J'aime tout sur toi
    Tes yeux qui peuvent lire en moi
    La douceur de ton poil brillant
    Ta frimousse,qui me fait craquer テ chaque fois
    Ton regard sur moi parfois
    Une sensibilitテゥ qu'on ne soupテァonne pas
    Crois-moi,chacune d'elles restera gravテゥe lテ
    La chaleur de tes cテ「lins
    Faire glisser tes poils entre mes doigts
    Tout pour toi je fessait tout pour toi
    Et toi tu テゥtais toujours lテ pour moi
    Mテェme si toutes tes qualitテゥs ont ne les percevait pas
    Moi je les voyait,chaque jour je les ai vue
    Et je ne cesserai de les dire
    J'ai tellement besoin de toi
    Tu テゥtais toujours lテ pour me redonner le sourire quand テァa ne vas pas
    Toi et moi c'est pour la vie
    De ta truffe tu touchテゥ mon visage
    Dans ma main tu as glissテゥ ta patte

    Déposé par ovanek le 08/08/2022  
    汳役汳役汳役汳
    汳役汳役汳
    汳役汳
    笶、笶、洟坂擘笶、洟坂擘笶、
    J窶兮i mandatテゥ un petit message
    Un papillon洶 tout bleu resplendissant
    Pour qu窶冓l puisse vers toi voltiger汾カ
    Afin de t窶兮pporter mes bisous汳 abondants
    Ils sont tous pour toi汾セ
    Je te les envoie avec joie洟昨汳懺洟
    笶、笶、洟坂擘笶、洟坂擘笶、
    汳役汳役汳
    汳役汳

    Déposé par poutounou le 07/08/2022  
    La vie est faite de "charmantes fleurs" mais aussi d'テゥpines et de cailloux...
    *
    La Mort et la Vie
    *
    Si la mort est le but, pourquoi donc sur les routes
    Est-il dans les buissons de si charmantes fleurs ?
    Et lorsqu'au vent d'automne elles s'envolent toutes,
    Pourquoi les voir partir d'un oeil momifiテゥ de pleurs ?
    *
    Si la vie est le but, pourquoi donc sur les routes
    Tant de pierres dans l'herbe et d'テゥpines aux fleurs,
    Que, pendant le voyage, hテゥlas ! nous devons toutes
    Tacher de notre sang et mouiller de nos pleurs ?
    *
    Louise-Angテゥlique BERTIN (1805-1863)

    Déposé par spanky le 06/08/2022  
    Un petit papillon aux ailes multicolores
    a dテゥcidテゥ de venir survoler ton petit jardin...
    pour y dテゥposer une poudre magique afin
    de le faire fleurir de jolies roses...
    La rose de la sagesse, la rose de l'amitiテゥ,
    la rose de la fidテゥlitテゥ, la rose de la gテゥnテゥrositテゥ,
    la rose de la sincテゥritテゥ et surtout la rose du coeur
    celle ou se trouve la tendresse et l'amour.
    Avec toutes ces jolies roses, ton petit jardin
    ne pourra jamais faner car il reprテゥsente la joie de vivre
    et tant que tu l'arroseras,
    il rayonnera comme un arc-en-ciel
    avec ces jolies couleurs chaleureuses
    qui nous mettent du baume au coeur.

    Déposé par poutounou le 03/08/2022  
    Oh oui, j'aime ! Nous, papas et mamans de cナ砥r, savons, grテ「ce テ nos Anges, ce que c窶册st qu窶兮imer et テェtre aimテゥs(テゥes)窶ヲ !!!
    *
    J'aime ces doux oiseaux...
    *
    J'aime ces doux oiseaux, qui promティnent dans l'air
    Leur vie et leur amour, et plus prompts que l'テゥclair,
    Qui s'envolent ensemble !
    J'aime la fleur des champs, que l'on cueille au matin,
    Et que le soir, au bal, on pose sur son sein
    Qui d'enivrement tremble !
    *
    J'aime les tourbillons des danses, des plaisirs,
    Les fテェtes, la toilette, et les tendres dテゥsirs
    Qui s'テゥveillent dans l'テ「me !
    J'aime l'ange gardien qui dirige mes pas,
    Qui me presse la main, et me donne tout bas
    Pour les maux un dictame !
    *
    J'aime du triste saule, au soir muet du jour,
    La tテェte chaude encor, pleine d'ombre et d'amour,
    Qui se penche et qui pense !
    J'aime la main de Dieu, laissant sur notre coeur
    Tomber en souriant cette amoureuse fleur
    Qu'on nomme l'espテゥrance !
    *
    J'aime le doux orchestre, en larmes, gテゥmissant
    Qui verse sur mon テ「me un langoureux accent,
    Une triste harmonie !
    J'aime seule テゥcouter le langage des cieux
    Qui parlent テ la terre, et l'emplissent de feux
    De soleil et de vie.
    *
    J'aime aux bords de la mer, regardant le ciel bleu,
    Qui renferme en son sein la puissance de Dieu,
    M'asseoir toute pensive !
    J'aime テ suivre parfois en des rテェves dorテゥs
    Mon テ「me qui va perdre en des flots azurテゥs
    Sa pensテゥe inactive !
    *
    J'aime l'effort secret du coeur, qui doucement
    S'agite, la pensテゥe au doux tressaillement,
    Que l'on sent en soi-mテェme !
    Mieux que l'arbre, l'oiseau, la fleur qui plaテョt aux yeux,
    Le saule tout en pleurs, l'espテゥrance des Cieux...
    J'aime celui qui m'aime.
    *
    Jules VERNE (1828-1905)

    Déposé par spanky le 02/08/2022  
    A quoi sert de compter les jours,
    Les semaines et les annテゥes :
    Je ne te reverrais plus jamais !
    En mon coeur je t'emmティne partout
    Lテ oテケ tu aimais te promener
    Et partout oテケ tu ne pouvais aller.
    Tu me manques parfois si cruellement
    Que je n'arrive pas テ retenir mes larmes,
    Et la colティre qui me ronge dans ces moments lテ
    Me fait haテッr Dieu et tous Ses Saints.
    Pourquoi mes petites bテェtes devez-vous mourir ?
    Vous mテゥritez tellement ce Paradis
    Que nous les hommes avons perdu.
    Si je pouvais, je vous crテゥerais une nouvelle
    Terre et de nouveaux cieux
    Oテケ vous vous retrouveriez tous !
    Car c'est VOUS et bien VOUS
    Les Anges de cette Terre, nos Anges テ NOUS

    Déposé par ovanek le 01/08/2022  
    箝栓沐箝栓沐箝栓沐箝栓沐箝栓沐箝栓沐Je t`envoie toutes les perles du ciel pour テゥclairer ton cナ砥r 汳
    沍コ沐沍コ沐沍コ沐沍コ沐沍コ沐沍コ沐沍コToutes les fleurs de la terre pour colorer ta demeure沍遺惠沍

    Déposé par choupinou le 31/07/2022  
    Quand je rテェve de toi, moi je rテェve d窶兮mour
    Et quand je pense ティ toi je pense テ nos beaux jours
    J窶兮vance pas テ pas vers cet oubli de nous
    Qui me blesse dテゥjテ car l窶兮mour est si doux.
    Ce sont tous ces instants qui me parlent de nous
    Qui partent au fil du temps rテゥduisant l窶兮mour fou
    テ ce petit espoir que tu te souviendras
    De notre belle histoire d'amour tu te rappelleras.
    Je n'ai que ton amours celui qui me hante
    Restera pour toujours ce bonheur qui m窶册nchante
    Bien du temps est passテゥ, elle ne s窶册st pas テゥteinte
    La passion enflammテゥe, celle de nos テゥtreintes.
    Le temps est cruautテゥ il テゥteint nos bonheurs
    On veut toujours aimer,ton coeur endormi fait mon malheur
    Le temps se fait bourreau des rテェves de chacun
    Il nous met au repos dans nos derniers matins.
    Oui, je refuserai cette triste contrainte
    Qui テゥpuise la flamme et deviens ma complainte
    Dans notre テ「me en テゥveil elle brテサlera toujours
    Mais le corps en sommeil vibre bien moins d窶兮mour.
    L窶凖ゥternel assassin ce temps qui nous domine
    Ne nous donne plus rien que des rテェves inutiles
    Et nous nous effaテァons sans pourtant oublier
    Notre seul horizon, continuer テ aimer.
    Par : Rテゥgina Augusto.

    Déposé par poutounou le 31/07/2022  
    J'errais toute seule, promenant ma "plaie"....
    *
    Promenade sentimentale
    *
    Le couchant dardait ses rayons suprテェmes
    Et le vent berテァait les nテゥnuphars blテェmes ;
    Les grands nテゥnuphars entre les roseaux
    Tristement luisaient sur les calmes eaux.
    Moi j'errais tout seul, promenant ma plaie
    Au long de l'テゥtang, parmi la saulaie
    Oテケ la brume vague テゥvoquait un grand
    Fantテエme laiteux se dテゥsespテゥrant
    Et pleurant avec la voix des sarcelles
    Qui se rappelaient en battant des ailes
    Parmi la saulaie oテケ j'errais tout seul
    Promenant ma plaie ; et l'テゥpais linceul
    Des tテゥnティbres vint noyer les suprテェmes
    Rayons du couchant dans ses ondes blテェmes
    Et les nテゥnuphars, parmi les roseaux,
    Les grands nテゥnuphars sur les calmes eaux.
    *
    Paul VERLAINE (1844-1896)

    Déposé par ourson le 29/07/2022  
    Pourquoi on aime son chien ?
    Le chien est un soutien inテゥbranlable. Lorsque vous テェtes dテゥprimテゥ ou stressテゥ, votre chien sera toujours la pour vous faire un calin afin de vous sentir mieux. La plupart du temps ils se blotissent entre vos genoux pour vous faire comprendre qu'ils vous aimeront テ jamaix et qu'ils seront toujours la pour vous.

    Déposé par choupinou le 28/07/2022  
    La mort d'un animal qu'on aime, n'est jamais chose facile,
    il en faut du courage pour surmonter cette テゥpreuve.
    On ne peut pas apprendre a vivre sans ce petit chien,
    on apprend juste a vivre avec l'amour, qu'il nous a laissテゥ,
    il devient un souvenir et on fait de ce souvenir un trテゥsor,
    car il nous quitte jamais rテゥellement,
    quand la mort ne peut pas prendre certaine choses

    Déposé par ovanek le 27/07/2022  
    沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍Ton amour sera ma loi
    沍芋沍芋沍芋沍芋沍芋沍ensemble on tracera notre voie汾セ汾セ汾セ
    沍芋沍芋沍芋沍芋沍 le ciel tu l窶兮uras au bout de ta truffe
    沍芋沍芋沍芋沍芋沍et c窶册st mon rテェve テ moi
    沍芋沍芋沍芋沍que je veux rテゥaliser une fois pour te revoir toi汾カ
    沍芋沍芋沍芋沍mon chien oテケ que tu sois
    沍芋沍芋沍芋沍prie les cieux pour qu窶冓ls entendent notre voix
    沍芋沍芋沍enfin nous serons rテゥunies au-delテ de la foi洟昨汳懺洟

    Déposé par poutounou le 27/07/2022  
    Et l窶冩mbre est belle comme s窶冓l s窶凉 mirait un Ange窶ヲ
    *
    Dans un parfum de roses blanches
    *
    Dans un parfum de roses blanches
    Elle est assise et songe ;
    Et l'ombre est belle comme s'il s'y mirait un ange.
    *
    Le soir descend, le bosquet dort ;
    Entre ses feuilles et ses branches,
    Sur le paradis bleu s'ouvre un paradis d'or.
    *
    Sur le rivage expire un dernier flot lointain.
    Une voix qui chantait, tout テ l'heure, murmure.
    Un murmure s'exhale en haleine, et s'テゥteint.
    *
    Dans le silence il tombe des pテゥtales.....
    *
    Charles VAN LERBERGHE (1861-1907)

    Déposé par spanky le 24/07/2022  
    Je vois que tu pleures, car je suis parti. Ne pleure pas, s'il te plaテョt.
    Je veux t'expliquer certaines choses.
    Tu es triste parce que je suis parti, mais je suis content de t'avoir rencontrテゥ.
    Combien de chiens comme moi meurent tous les jours sans rencontrer quelqu'un de spテゥcial comme toi ?
    Je sais que mon dテゥpart t'attriste, mais je devais y aller.
    Je veux te demander de ne pas te blテ「mer pour quoi que ce soit.
    Je t'ai entendu sangloter que tu aurais dテサ faire autre chose pour moi.
    Ne dis pas テァa, tu as fait beaucoup pour moi ! Sans toi, je n'aurais rien su de la beautテゥ que je portais avec moi.
    Tu dois savoir que nous les chiens vivons le prテゥsent intensテゥment et nous sommes trティs sages :
    nous profitons chaque petite chose chaque jour, et oublions le mauvais passテゥ rapidement.
    Nos vies commencent quand on connaテョt l'amour, le mテェme amour que tu m'as donnテゥ, mon ange sans ailes et deux jambes.
    Sache que mテェme si tu trouvais un animal gravement blessテゥ, et que tu n'avais qu'un peu de temps dans ce monde,
    tu fournirais un テゥnorme service en nous accompagnant dans notre derniティre transition.
    Aucun d'entre nous n'aime テェtre seul, sauf quand on rテゥalise qu'il est temps de partir.
    Peut-テェtre pour toi ce n'est pas si important que l'un d'entre vous soit テ cテエtテゥ de moi me caressant et tenant mes pattes, m'aidant テ aller en paix.
    Plus de pleurs, s'il te plaテョt. Je serais heureux. J'ai en mテゥmoire le nom que tu m'as donnテゥ,
    la chaleur de ta maison qui, en ce moment, est devenue la mienne.
    Je prends le son de ta voix qui me parle, mテェme si je ne comprends pas toujours ce que tu me disais.
    Je porte dans mon coeur toutes les caresses que tu m'as donnテゥes.
    Tout ce que tu as fait テゥtait trティs prテゥcieux pour moi et je te remercie sans cesse, je ne sais pas comment te le dire,
    parce que je ne parle pas ta langue, mais sテサrement テ mes yeux tu pourrais voir ma gratitude.
    Je vais juste te demander deux faveurs, laves-toi le visage et commence テ sourire.
    Rappelles-toi テ quel point nous vivons ensemble ces moments, souviens-toi des singeries que j'ai faite pour te remonter le moral.
    Revivre comme moi tout le bien qu'on partage en cette fois.
    Et ne dit pas que tu n'as pas adoptテゥ un autre animal, parce que tu as beaucoup souffert de mon dテゥpart.
    Sans toi, je ne vivrai pas les beautテゥs que j'ai vテゥcues.
    S'il te plaテョt, ne fais pas テァa ! Il y en a beaucoup comme moi qui attendent quelqu'un comme toi.
    Donne-leur ce que tu m'as donnテゥ, s'il te plaテョt, ils en ont besoin comme j'avais besoin de toi.
    Ne garde pas l'amour que tu as テ donner, par peur de la souffrance.
    Suit mon conseil, chテゥrisse le bien que tu partages avec chacun d'entre nous, reconnaissant que toi tu テゥtais un ange pour nous les animaux,
    et que sans les gens comme toi, notre vie serait plus dure que parfois elle l'テゥtait.
    Suis ta noble tテ「che, maintenant c'est テ moi d'テェtre ton ange.
    Je t'accompagne sur ton chemin et t'aide テ aider les autres comme moi.
    Je vais parler テ d'autres animaux qui sont ici avec moi, je te dirai tout ce que vous avez fait pour moi et je vais dire et dire fiティrement : "C'est ma famille".
    Ce soir, quand tu regarderas le ciel et que tu verras une テゥtoile qui clignote,
    je veux que tu saches que c'est moi qui cligne des yeux ; pour te prテゥvenir que je suis bien arrivテゥ
    et te dire "merci pour l'amour que tu m'as donnテゥ".
    Je te dis au revoir maintenant ne dis pas " au revoir ", mais " テ plus tard ".
    Il y a un ciel spテゥcial pour une personne comme toi, le ciel oテケ nous allons et la vie nous rテゥcompense en nous y faisant rencontrer.
    Je t'attendrai !

    Déposé par poutounou le 24/07/2022  
    Trティs bel テゥcrit de Grand Corps Malade sur les ツォ absents ツサ. Pas mal : ツォ on court aprティs la vie, sachant que la mort est テ nos trousses ツサ窶ヲ !!!
    *
    Nos absents
    *
    C'est pas vraiment des fantテエmes
    Mais leur absence est tellement forte
    Qu'elle crテゥe en nous une prテゥsence
    Qui nous rend faible ou nous supporte
    C'est ceux qu'on a aimテゥs qui crテゥent un vide presque tangible
    Car l'amour qu'on leur donnait est orphelin et cherche une cible
    *
    Pour certains on le savait, on s'テゥtait prテゥparテゥ au pire
    Mais d'autres ont disparu d'un seul coup, sans prテゥvenir
    On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord
    Car la mort a ses raisons que notre raison ignore
    *
    Alors on s'est regroupテゥ d'un rテゥconfort utopiste
    テ plusieurs on est plus fort mais on n'est pas moins triste
    C'est seul qu'on fait son deuil, car on est seul quand on ressent
    On apprivoise la douleur et la prテゥsence de nos absents
    *
    Nos absents sont toujours lテ, テ l'esprit, dans nos souvenirs
    Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires
    Nos absents nous entourent et resteront テ nos cテエtテゥs
    Ils reprennent vie dans nos rテェves, comme si de rien n'テゥtait
    *
    On se rassure face テ la souffrance qui nous serre le cou
    En se disant que lテ oテケ ils sont, ils ont sテサrement moins mal que nous
    Alors on marche, on rit, on chante, mais leur ombre demeure
    Dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur
    *
    Nous, on a des projets, on dessine nos lendemains
    On dテゥcide du chemin, on regarde l'avenir entre nos mains
    Et au cナ砥r de l'action, dans nos victoires ou nos enfers
    On imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire
    *
    Chaque vie est un miracle, mais le final est テゥnervant
    Je me suis bien renseignテゥ, on n'en sortira pas vivant
    Il faut apprendre テ l'accepter pour essayer de vieillir heureux
    Mais chaque annテゥe nos absents sont un petit peu plus nombreux
    *
    Chaque nouvelle disparition transforme nos cナ砥rs en dentelle
    Mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastel
    Ce temps qui, pour une fois, est un vテゥritable alliテゥ
    Chaque heure passテゥe est une pommade, il en faudra des milliers
    *
    Moi, les morts, les disparus, je n'en parle pas beaucoup
    Alors j'テゥcris sur eux, je titille mes sujets tabous
    Ce grand mystティre qui nous attend, notre ultime point commun テ tous
    Qui fait qu'on court aprティs la vie, sachant que la mort est テ nos trousses
    *
    C'est pas vraiment des fantテエmes
    Mais leur absence est tellement forte
    Qu'elle crテゥe en nous une prテゥsence
    Qui nous rend faible ou nous supporte
    C'est ceux qu'on a aimテゥs qui crテゥent un vide presque infini
    Qu'inspirent des textes premier degrテゥ
    *
    Faut dire que la mort manque d'ironie
    *
    Grand corps malade

    Déposé par ovanek le 22/07/2022  
    汳 汳 汳 汳
    汳 汳 汳

    汳 Un bisou sur ta joue
    Une fleur 沍クpour ton cナ砥r
    Un cテ「lin sur ta patte汾セ
    Un baiser sur ta truffe
    Une pensテゥe pour te dire que l'amour est plus fort que la distance du ciel soit-elle
    笶、笶、洟坂擘笶、洟坂擘笶、

    Déposé par rustiditbibi le 20/07/2022  
    Imagines un endroit avec des balles que des anges lancent sans jamais se lasser,
    Des gamelles remplies de boulettes de viandes, d'autres de friandises,
    Des bacs pleins d'os qu'on a le droit d'enterrer,
    Pas de laisse, pas de collier,
    Pas de bain savonneux, juste des riviティres pour y gambader,
    De faux chats que l'on peut courser et qui ne donnent pas de coups de griffes
    C'est vrai que je ne reテァois plus de caresses ni de baisers,
    C'est vrai que les jeux que tu inventais me manquent.
    C'est vrai que je n'ai plus de jouets qui couinent pour m'amuser,
    Mais ne t'inquiティte pas, j'ai emportテゥ tout cela dans mes souvenirs,
    J'en rテェve chaque jour.
    Tu sais, je te vois de mon paradis de chiens,
    Je continue テ veiller sur toi et テ te suivre partout oテケ tu vas
    Car moi non plus je ne t'oublierais jamais.
    Tu as テゥtテゥ une merveilleuse maテョtresse.
    Avant je croyais que c'テゥtait normal de recevoir tant l'amour.
    D'ici je vois toute la misティre des chiens battus, maltraitテゥs ou abandonnテゥs...
    Je te dis un grand Merci pour la vie que tu m'as donnテゥe.
    Maintenant,
    Oublie tes larmes,
    Pense seulement テ tous nos merveilleux moments,
    Quand je te faisais tellement rire




    L'Album photo contient 18 photos
    Highslide JS

    Petite cabane de Diesel et Rubens au Paradis blanc
    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Highslide JS

    Tu as donnテゥ ta vie, ma Belle
    Highslide JS

    Une petite fテゥe pour t'accompagner vers ton nouveau Paradis
    Retourner en haut